Retour ACCUEIL         Retour DANSE LIBRE MALKOVSKY    Retour LIVRE    Retour DANY KAPP   Retour SOMMAIRE

MARGUERITE APPRILL-FEHLMANN

& LA DANSE LIBRE SELON MALKOVSKY

HOMMAGE À LA VIE ET AUX ACTIONS DE MARGUERITE APPRILL-FEHLMANN

 

Vidéo filmée en 1998 : "HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL" au lien
http://www.youtube.com/watch?v=koSXhnJQDNQ (durée 1'32'').
Voir infos plus ici.

Autre vidéo par Jean-Paul Foussard : "Hommage à Marguerit Apprill" au lien
http://vimeo.com/56234481 (43'28) et la version sans interviews : http://vimeo.com/56365187 (43'28)
Avec Francine Bouzgenda, Francine Gartner, Lucienne Pauzié, Gerlind O Schweppe et Anne-Marie Jaeger.

Livre - "DANSE LIBRE MALKOVSKY - PHYSIOLOGIE DYNAMIQUE"
par Marguerite APPRILL FEHLMANN
- mai 2004 - 64 pages à téléchager.

 

Lire et/ou télécharger le livre :
DANSE LIBRE MALKOVSKY - PHYSIOLOGIE DYNAMIQUE
par Marguerite Apprill Fehlmann

HOMMAGE 12 AOÛT 2012

 

PRÉSENTATION DE MARGUERITE APPRILL

SOURCES : LIVRES & DOCUMENTS - DISQUE 33 TOURS

MARGUERITE APPRILL & "LA DANSE LIBRE SELON MALKOVSKY"

EXTRAITS DU LIVRE : "MALKOVSKY - BIOGRAPHIE PAR REGARDS CROISÉS"

80ème ANNIVERSAIRE 1999 : "MARGUERITE ET LA DANSE LIBRE À STRASBOURG"

BULLETINS DE LA FEDALI : EXTRAITS DE "LA LETTRE DE LA PRÉSIDENTE"

VIDÉOS AVEC MARGUERITE APPRILL

PHOTOS DE MARGUERITE APPRILL

AUTRES INFORMATIONS : HOMMAGE À STRASBOURG MAI 2012

FEDALI : INFOS AVEC L'ACCORD DE MARGUERITE APPRILL

SUR INTERNET : PRÉSENTATIONS - TÉMOIGNAGES

LA DANSE LIBRE À EURONAT

À TOUJOURS MARGUERITE !

Document - Analyse de mouvements : "Souvenirs - Analyse - Réflexions"

Texte écrit par Michel LOETSCHER et Francine GARTNER pour la revue « La Vie au Soleil »

Article "Freier Tanz für frei Korper" par Lorenz KERSCHER (Euronat et la Danse Libre) - texte en français : "Danse Libre pour le corps libre"

 

a

 

a

Marguerite Apprill-Fehlmann 
au Théâtre de Verdure, été 2004.

 

Dany Kapp
au Théâtre de Verdure, été 1999.

A toujours Marguerite et Dany !

Marguerite, l’âme de la Danse Libre à Euronat, danse aujourd’hui avec les étoiles.
Elle nous a quittés sereinement le 5 décembre 2011, dans sa 93e année !

Dany, témoin fidèle de l’enseignement de Malkovsky
par sa créativité et sa compétence, nous a quittés trop précocement
le 29 octobre 2011.

Un hommage a été rendu au Théâtre de Verdure,
au village d'EURONAT (à Grayan en Gironde)
le dimanche 12 août 2012 :

12h30 : chacun apporte son pique˗nique
15h30 : danses, chorégraphies

Vidéo : "Marguerite Apprill" un film de Jean-Paul Foussard
Avec Francine Bouzgenda, Francine Gartner, Lucienne Pauzié, Gerlind O Schweppe et Anne-Marie Jaeger.
Durée : 43 minutes. Prix : 20 € (port inclus). Contact : jeanpaulfoussard@gmail.com

* Vidéo par Jean-Paul Foussard : "Hommage à Marguerite Apprill" au lien http://vimeo.com/56234481 (43'28)
Mise en ligne en 2013
Avec Francine Bouzgenda, Francine Gartner, Lucienne Pauzié, Gerlind O Schweppe et Anne-Marie Jaeger.
« J'ai découvert le monde de la danse libre au travers de quelques danseuses rencontrées au hasard d'un été. 
Francine et Anne-Marie m'ont donné à entendre quel avait été leurs parcours de danseuses. 
Et puis au mois d'août 2012, un hommage dansé a été réalisé à Euronat par diverses personnes. 
Ici, vous n'en verrez que quelques unes. 
Marguerite Apprill est une grande dame de la danse qui aura laissé de très belles empreintes sur les gens que j'ai croisé à ce moment-là.

Il existe la même version de ce film, sans les interviews pour ceux qui ne voudraient voir que les danses. »
La version sans interviews : http://vimeo.com/56365187 (43'28)

 

DANSE LIBRE MALKOVSKY – HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL

MARGUERITE APPRILL née FEHLMANN (1919-2011) :  


L'activité Danse Libre à Euronat a été créée en 1977 par Marguerite APPRILL.

Marguerite a animé les cours au Centre d'Euronat jusqu'en 2011.
Marguerite nous a quittés le 5 décembre 2011 dans sa 93ème année, comme François Malkovsky, son maître !

 

Sa fille Ève a écrit :
"Un sage hindou a dit que la perte d'un être cher est comme une porte ouverte vers la lumière...
j'en suis persuadée,
comme je le suis de croire que son parcours ici-bas a été un chemin d'engagement pour un monde meilleur, au travers de la danse. "

 


La Danse Libre selon Malkovsky est présentée au lien : http://www.conscience33.fr/danse_libre_malkovsky.htm.

 

 

SOURCES :

LIVRES & DOCUMENTS :

 

[1] - « BIOGRAPHIE MALKOVSKY - BIOGRAPHIE PAR REGARDS CROISÉ» par Pierre et Bernadette KUENTZ, 2012. Un livre souvenir (30 €) - 340 pages et 200 illustrations en quadrichromie.
En vente chez : Pierre Kuentz, 37, rue de l'Émetteur, 67520 Nordeim. Tél. : 03 88 87 52 91. Avec frais de port : 1 livre 38 € ; 3 livres 102 € (soit 34 € le livre) et 6 livres 198 € (soit 33 € le livre). Chèques libellés au nom de Pierre Kuentz.
Plaquette de présentation et sommaire au lien : http://www.conscience33.fr/danse_libre_malkovsky.htm#Livre_Biographie. Lire des extraits ici.

[2] - « DANSE LIBRE MALKOVSKY - PHYSIOLOGIE DYNAMIQUE » par Marguerite APPRILL FEHLMANN.
. Le dernier livre important (64 pages) publié par Marguerite Apprill en mai 2004, contient les dernières recherches qu'elle avait faites et des documents-informations relatifs à la Danse Libre et à Malkovsky. Présentation du livre : http://www.conscience33.fr/DANSE_LIBRE_MALKOVSKY_PHYSIOLOGIE_DYNAMIQUE_Marguerite_Apprill_Fehlmann.htm.
. Télécharger le livre : http://www.conscience33.fr/DANSE_LIBRE_MALKOVSKY_-_PHYSIOLOGIE_DYNAMIQUE_Marguerite_APPRILL_FEHLMANN.pdf.

 

- "Préparation du corps à la danse libre" par Marguerite Apprill (cahier 1).

- "Éducation corporelle" par Marguerite Apprill (cahier 2).

- "Éducation motrice et bases physiologiques et dynamiques de la technique Malkovsky" par Marguerite APPRILL (cahier 3).

 

FASCICULES "LES AMIS DE MALKOVSKY" :

- Fascicule n° 6 (mai 1998) - page 24 : ESSAI D'ANALYSE (Extrait) par Marguerite APPRILL.

- Fascicule n° 12 (juin 1999) - page 12 : MARGUERITE SE SOUVIENT... (suite) par Marguerite APPRILL.

- Fascicule 2000 (mai 2000) - page 13 : RECHERCHE À LA CIOTAT par Marguerite APPRILL.

Qu’est-ce que la danse libre ? - par Marguerite APPRILL (fascicule rose)  chez "les Amis de Malkovsky".

 

DOCUMENT MANUSCRIT(non publié) : IMAGES DE L'ENSEIGNEMENT DE MALKOVSKY par Marguerite APPRILL (8 pages).

 

DOCUMENT : ESSAI D'ANALYSE par Marguerite APPRILL (18 pages).

 

Texte "Marguerite et la Danse Libre à Strasbourg" 80ème anniversaire. Texte distribué le 3 avril 1999. Voir ici.

 

BULLETINS DE LA FEDALI de 2000 à 2005. Voir ici et . (Fédération Européenne de Danse Libre Malkovsky, créée en 1988)

 

- Livre "Malgré-nous" écrit par Mady Fehlmann Blackburn : http://livre.fnac.com/a1806833/Mady-Fehlmann-Blackburn-Malgre-nous et http://www.malgre-nous.eu/spip.php?article704. Voir ici.

DISQUE 33 tours - 30 cm :

 

Titre : "Images, Musique et Harmonie du Mouvement" au lien :
http://www.lectura.fr/fr/catalogues/resultats.cfm?reb=1&mode=cat&aut=Fehlmann%20%20F
9/26 lyo0000526208 support disque
auteur Apprill-Fehlmann, Marguerite
co-auteur Laeuffer, Pierre-Paul
titre Images musiques et harmonie du mouvement
éditeur-date Christal
description 1 disque ; 33 t ; 30 cm
 

     Présentation du disque "Images, musique et harmonie du mouvement" de Marguerite Apprill-Fehlmann avec Pierre-Paul Laeuffer :

     Encourager l'enfant à s'exprimer, enrichir son vocabulaire gestuel et par voie de conséquence le faire progresser dans la maîtrise corporelle telles sont les intentions éducatives qui ont motivé l'élaboration de ce disque.

     Pour susciter l'expression par le geste, nous proposons des "images en mouvements" renforcées par un support musical judicieusement choisi.

     Souvent inspirées par la nature, ces images s'appuient aussi sur des gestes concrets de la vie, gestes qui se perdent dans notre environnement trop mécanisé.

     Les thèmes interprétés très librement pour commencer devront par la suite faire l'objet d'une symbiose plus profonde de la musique et du mouvement.
     Respecter le tempo, les phrasés, la hauteur du son, ainsi que l'expression de la musique amènera l'enfant à mieux contrôler ses déplacements, l'émission et l'énergie de ses gestes en même temps qu'il affinera l'écoute et la compréhension musicale.
     Certaines plages du disque sont plus spécialement destinées à cette éducation.

     Les thèmes musicaux choisis pour offrir un large éventail d'interprétations peuvent pour la plupart être aussi proposés aux adultes.

     La recherche qui aboutit à la conception de ce disque se réfère à l'enseignement de MALKOSKY dont les chorégraphies ont en partie inspiré les images proposées aux enfants.

Marguerite APPRILL-FEHLMANN
Professeur d'EPS

 

 

MARGUERITE APPRILL &
"LA DANSE LIBRE SELON MALKOVSKY"

 

DANSE LIBRE MALKOVSKY – HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL

EXTRAITS DU LIVRE  
"MALKOVSKY – BIOGRAPHIE PAR REGARDS CROIS
ÉS"
- Source [1] :

EXTRAITS DU LIVRE « MALKOVSKY – BIOGRAPHIE PAR REGARDS CROISÉS » source [1] :

Page 176 :
Un professeur d’Education physique découvre la ‘‘méthode Malkovsky’’

     L’année 1945 est également celle de la première rencontre de Marguerite Apprill avec François Malkovsky…
     … J’étais donc déjà professeur d’éducation physique quand les allemands sont venus en Alsace, mais ils ont voulu que je continue ma formation  parce qu’ils considéraient que ce que j’avais appris chez les français n’était pas suffisant. J’ai donc été envoyée à Berlin , au ‘‘Reichsportsfeld’’… J’ai ainsi connu des noms célèbres à l’époque… Mais, quand je suis arrivé chez Malko, j’y ai découvert une dimension supérieure : à la dimension physique, il ajoutait celles de l’émotion et de la spiritualité…
     J’introduisais cette méthode dans mon enseignement au C.R.E.P.S. lors des stages organisés pour les enseignants de l’Education Nationale

Pages 207 et 208 :
Les précurseurs

     Marguerite Apprill est arrivée  chez Malkovsky au ‘Boulevard Berthier’ dès 1945, comme on l’a vu précédemment. Dans son témoignage elle écrit : « Au début, j’avais beaucoup de mal à convaincre Malko d’organiser des stages pour les enseignants parce que pendant les vacances, le seul moment  où des enseignants auraient pu venir à un stage, il partait en vacances ; il allait beaucoup en Afrique du Nord, à l’époque ; ensuite il est allé en Corse. Je lui disais : ‘‘si vous ne faites pas de stages pendant les vacances, aucun enseignant ne pourra venir…’’ « Ah, vous croyez ? » disait-il. « mais alors il faut au moins douze inscriptions »… Et c’est moi qui, alors, ai tout organisé, c’est moi qui écrivais les circulaires et qui les envoyais. Ces stages avaient lieu au Boulevard Berthier… et évidemment, on avait beaucoup plus que douze stagiaires ! Il était obligé de faire deux sessions. »…

Page272 :
Le Témoignage de Marguerite Apprill :

     … Son témoignage a été entièrement utilisé pour illustrer différentes périodes de cette biographie. Le début qui se situe en 1945 est très intéressant parce qu’il montre la grande différence entre l’enseignement de Malko et ce qu’on considérait, à l’époque un peu partout, comme le top de l’enseignement de la danse dans l’éducation. Elle parle aussi de son insistance auprès de Malko, dans les années 60 pour qu’il consacre aussi son enseignement aux professeurs d’éducation physique.

 

DANSE LIBRE MALKOVSKY – HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL

80ème anniversaire de Marguerite Apprill  
"Souvenirs - Marguerite et la danse libre à Strasbourg"

.Texte distribué le 3 avril 1999

TEXTE « SOUVENIRS - MARGUERITE ET LA DANSE LIBRE À STRASBOURG »  :

 

    Grâce à Francine Gartner et à l'équipe de Rythme et Danse, nous sommes réunis aujourd'hui pour fêter mes 80 ans. Je vous remercie tous chaleureusement de votre présence et tout spécialement tous ceux qui ont participé à l'organisation de ces belles rencontres.

    C'est en fait la danse libre qui nous réunit ce soir, car mon histoire est intimement liée à la diffusion de l'enseignement de Malkovsky, que j'ai entrepris dès 1948. Nous fêtons donc aussi les 50 ans de la présence de la danse Malkovsky à Strasbourg.

Le commencement
    Tout a commencé parce que Maurice Lorrain, inspecteur Jeunesse et Sports, directeur du CREPS d'Alsace en 1945, m'ayant vu enseigner selon la méthode Medau, me dit « C'est pas mal ce que vous faites, mais allez voir Malkovsky, c'est beaucoup mieux. » J'avais au cours de ma formation de "prof de gym" entendu citer Malkovsky parmi les fondateurs de "danse rythmique". Rien n'avait pu me laisser soupçonner la dimension à découvrir chez Malkovsky. Dès mes congés de février 1946, je me rendis au boulevard Berthier où je fus très bien accueillie. Malkovsky m'invita à regarder le cours du soir et ce que je vécu pendant cette heure de préparation à la chorégraphie des Walkyries fût pour moi une véritable révélation qui changea le cours de ma vie. Dès le lendemain, je pris avec lui mon premier cours particulier et je compris que je m'engageais dans une complète remise en question, celle de m'ouvrir à une autre manière d'appréhender le corps, mais aussi de regarder la nature, d'écouter la musique... Pour poursuivre le travail, je dus trouver le moyen de me rendre à Paris le plus souvent possible. Il me fallut obtenir une dérogation pour le samedi (nous n'avions pas de week-end à l'époque), et, en troisième classe, couchée sur des banquettes en bois, dans le train de nuit, Paris n'était qu'à huit heures de Strasbourg !

    Au retour de chaque séjour, je partageais mes expériences avec quelques collègues et les élèves de la section féminine de la société de gymnastique, La Strasbourgeoise, que j'entrainais à l'époque. Certaines se souviendront sans doute de nos premières productions : la troisième danse slave en costume de paysannes, la marche militaire de Schubert avec balles, la promenade en traîneau de Mozart. Au CREPS où j'encadrais des stages de "recyclage" du personnel enseignant d'EPS, les cours de "danse rythmique", la dénomination danse libre n'apparaissant que plus tard, étaient accompagnés par un pianiste allemand, prisonnier de guerre, et se déroulaient au grenier de la ferme qui servait aux activités physiques. Sur cet emplacement fut construit plus tard l'actuel internat.

La diffusion de l'enseignement
    Une occasion inespérée pour diffuser l'enseignement en france fût offerte par l'organisation du congrès national des institutrices d'école maternelle en juillet 1950. C'est Mademoiselle Eugénie Bilger, inspectrice qui sollicita auprès du directeur du CREPS la collaboration d'une spécialiste de danse rythmique pour préparer ce congrès. Ainsi dès 1949, j'ai préparé un travail avec des enfants qui fut montré au congrès, au cours duquel j'ai également présenté la méthode de Malkovsky. Madame Herbinière-Lebert, inspectrice générale, qui présidait le congrès, découvrît qu'elle était voisine de Malkovsky. Elle fut très intéressée par la méthode et le résultat sur les enfants. Elle me proposa une rubrique dans sa revue "L'Éducation Enfantine" et y annonça les stages de vacances.

   À Strasbourg, un cours d'initiation pour les enseignantes d'école maternelle fut mis en route, toujours sous l'impulsion de Melle Bilger. Ses nièces, Madeleine et Simone furent parmi les premières adeptes et devinrent les piliers de la danse libre à Strasbourg. Yvonne Le Roch qui succéda à Eugénie Bilger à sa retraite fût de suite intéressée par cette méthode et s'y investit pleinement sur le plan local et même national. Elle prit en charge la présidence de Rythme et Danse dès sa création en 1965, lorsque l'extension prise par les cours dispensés nécessita une structure plus officielle.

    Entre temps, j'ai pu introduire la danse libre dans le milieu universitaire. En 1953, j'ai été nommée au département éducation physique et sportive à l'Université. Les premiers cours se tenaient dans le salon du foyer de la Gallia, après avoir poussé les fauteuils ! C'est là aussi que lors d'une réunion de fin d'année organisée par la directrice Mme Souris, j'ai osé danser le "petit berger", la "berceuse", le "vingtième prélude" devant les invités parmi lesquels Mme Pflimlin. Dès 1948, Malkovsky fut chaque année présent à Strasbourg, tout d'abord pour des fêtes de fin d'année, ensuite pour des stages. Je me souviens encore de l'émotion de Mme Huguenot, notre pianiste, qui répétait avec lui pour l'accompagner dans la "mazurka", la"polonaise" et autres danses. Les premiers stages eurent lieu au CREPS, dans la salle de danse qui devint la cafétéria. (Voir le bel article de Monsieur Marchand, directeur du CREPS, écrit à l'occasion du stage de novembre 1955)

    Alexandre Bodak accompagna Malkovsky à partir de 1960 à Strasbourg. En 1961, le premier disque de travail y fut enregistré, la prise de son se faisant pendant les cours. Grâce à l'imprimerie de la faculté des Sciences, nous pûmes faire paraître les fascicules roses et verts avec les écrits de Malkovsky et divers articles. Strasbourg était devenu un grand centre de la danse Malkovsky et un rendez-vous sur le plan national.

L'après Malko
    Après la mort de Malkovsky, une grande rencontre en hommage à sa mémoire réunit les groupes et solistes au théâtre du Maillon, en mars 1983... souvenir émouvant, lorsqu'en clôture de la soirée, Alexandre accompagna en direct le film de Malko, dont le montage venait d'être achevé. Ce document qui est le seul témoignage filmé que nous ayons de lui, nous le devons à Lucienne Pauzié qui surmonta les nombreuses difficultés au cours de sa réalisation.

 

    Tout le travail accompli à Strasbourg n'a pu se faire que grâce à une équipe qui ne ménageait pas ses efforts. Après mon départ, la nouvelle génération, tout en restant dans la tradition du travail de base s'est orientée davantage vers le spectacle. Vaste programme... qui demande un investissement en temps et énergie très important et dont nous avons pu voir un aboutissement.

    J'ai quitté Strasbourg... mais Rythme et Danse ne m'a pas quittée car, dans tout ce que j'ai pu entreprendre, dans tout ce qui a été programmé pour la danse libre, je pense notamment aux rencontres annuelles à la Ciotat, aux soirées spectacles du théâtre du Golfe, au voyage en Grèce, à la création de la FEDALI, Strasbourg a toujours répondu présent. Et, j'espère que notre travail en commun ne s'arrêtera pas à cette belle rencontre (avril 1999).

   Grâce à la Fédération européenne de danse libre, créée en 1988, pour réunir les associations qui le souhaitent, la danse libre est sortie des frontières françaises. Et Strasbourg occupe une place privilégiée pour accueillir des rencontres européennes. Et je profite de l'occasion pour saluer nos amis d'Allemagne, de Belgique, d'Espagne et de Suisse...

Et l'avenir !
    Ma tâche n'est pas terminée, car il me semble que la profondeur de l'enseignement de Malkovsky a encore beaucoup à nous apprendre. J'espère avoir le temps et la santé nécessaires pour continuer à œuvrer dans ce sens.

 

   Il me semble que des recherches actuelles sur le plan des ondes vibratoires, peuvent s'avérer intéressantes pour mettre en évidence ce que Mlkovsky voulait nous faire découvrir au-delà du domaine du visible. Ne parlait-il pas de ce qui se dégage du geste ? Il mentionnait aussi ces énergies subtiles qui, tout en rayonnant en dehors, nous enrichissent en dedans.

   Si le travail sur le plan physique, physiologique est précieux pour mettre plus d'harmonie dans nos mouvements, n'oublions pas que les intentions de Malkovsky dépassaient largement ce plan, tout en ayant le corps comme instrument.

   En 1992, j'ai proposé aux "Amis de Malkovsky" de travailler à l'élaboration d'un ouvrage de photos inédites de Malkovsky présentant des décompositions de mouvements pour mettre en évidence l'harmonie et la beauté de ses gestes.

   Dès 1950, j'avais eu l'idée de décomposer les mouvements de base pour en voir le cheminement dans le corps. Ce projet avait dû être abandonné car trop difficile à réaliser à l'époque. À présent, les nouvelles techniques ouvrent des perspectives plus intéressantes en permettant d'utiliser les documents mêmes de Malkovsky. Avec Pierre Audier et Noëlle Berger à la Ciotat, nous avons commencé un travail de repérage sur la Vidéo "Malkovsky danse". Les nombreux visionnages des ralentis ont permis des observations très intéressantes, mettant en lumière les coordinations subtiles du mouvement, impossibles à voir directement dans le déroulement normal. «La loupe du temps », comme disent nos amis allemands en parlant du ralenti, rend visible ce qui soutend la dynamique essentielle du mouvement de Malko. Après cinquante ans de pratique, je dois dire que ces observations m'ont tout d'abord surprise et m'ont amenée à remettre en question un certain nombre d'habitudes acquises.

 

 

DANSE LIBRE MALKOVSKY – HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL

FEDALI - BULLETINS -
Extraits écrits par Marguerite Apprill
(dans la "Lettre de la présidente" de 2000 à 2005)

BULLETIN DE LIAISON - SEPTEMBRE 2000 :
   Malgré le plaisir que je ressens à reprendre contact avec vous tous qui œuvrez pour la Danse libre et le message de Malkovsky, je ne peux m'empêcher de regretter la fin de ce séjour annuel à Euronat, si enrichissant pour notre pratique !...

BULLETIN DE LIAISON - ÉTÉ 2001 : "Lorsque vous m'aurez tous renié, je reviendrai parmi vous" ... Zarathroustra... "Notre sainte cause reste bien vivante et progresse." Malko
   ... Je relève dans le bulletin de mai-juin 1997 : "... préserver la qualité et les priorités de l'enseignement de Malkovsky" ... Je reprends la suite du texte de ce même bulletin : "Sans négliger l'aspect activité de confort proposée au plus grand nombre, car elle peut être source d'harmonie, nous devons à notre maître de faire les efforts nécessaires pour aller au-delà, sans ambition personnelle, simplement pour découvrir nos possibilités insoupçonnées...
Je crois qu'il est toujours temps de retrouver cet essentiel car le souvenir de Malko est encore vivant et les documents nous aident à rafraîchir notre mémoire...

EURONAT 2001 :
   ... C'est avec émotion que je me souviens du dernier cours de l'été où au moment de quitter le groupe, j'ai découvert des regards chargés de larmes...

BULLETIN DE LIAISON - SEPTEMBRE 2001 :
   ... "La danse libre est cosmique" me disait cet été une nouvelle adepte du cours au théâtre de verdure à Euronat ; nous sommes donc tous reliés, même si nous ne pouvons nous rencontrer physiquement...

BULLETIN DE LIAISON - DÉCEMBRE 20001 :
   ... Quels sont les moyens dont nous disposons pour progresser toujours ? Des échanges entre animateurs seraient souhaitables ! Mais rien ne remplace l'étude des documents que nous avons à notre disposition...

BULLETIN DE LIAISON - MAI 2002 :
   Depuis la création de la Fédération en août 1988... j'ai élaboré une cinquantaine de lettre de la "présidente" !...
   J'ai, au cours de ma formation de professeur d'EPS rencontré de nombreuses méthodes d'éducation corporelles et de danses rythmiques (Dalcroze, Irène Popard, Démeny... et en allemagne : Bode et Medau...). Mais j'ai eu la chance en 1946 de m'orienter vers Malkovsky, découverte qui a remis en question toute cette formation. La dimension de cet enseignement me surprend encore après tant d'années de pratique...

   Je comprends à présent, au terme de ma vie que la dimension de cet Enseignement, l'essentiel dont il parlait si souvent, ne nous est révélé qu'après une longue patience ! Ceci ne signifie en aucun cas que le chemin à parcourir est un calvaire ! Des satisfactions, des moments de bonheur jalonnent ce parcours, mais "tout ce qui vaut la peine d'être accompli est difficile"...

BULLETIN DE LIAISON - SEPTEMBRE 2002 :
   ... En approfondissant son message nous en découvrons de plus en plus la profondeur et par suite la portée de notre mission. Je ne répèterais jamais assez que pour Malkovsky la danse fût un moyen d'amener l'homme à la conscience de son être. Les cours proposés au Théâtre de Verdure, m'ont confirmée dans ma conviction que ce travail en profondeur sur le mouvement HUMAIN n'est pas rébarbatif, et que la joie existe !...
   Malkovsky refusait de faire une conférence théorique sur sa recherche, il disait avoir besoin de ses élèves pour énoncer les principes sur lesquels il basait son enseignement.
   "Une théorie qu'on ne peut mettre en pratique n'est que mort de l'âme" !..
.

BULLETIN DE LIAISON - DÉCEMBRE 2002 :
   ... Voilà quelque temps que je suis préoccupée par un changement d'intitulé ! .
   Il me semble que ce terme de "danse libre", très répandu dans bien des nouvelles pratiques, ne convient plus à la nôtre !
...
   L'enseignement de Malkovsky auquel nous nous référons comporte des conseils devenus des directives d'une grande exigence ! Lors de ses cours, ni les mouvements de base proposés, ni l'approche de ses danses étaient laissés à la liberté des élèves !

  Un participant à une séance à Euronat m'a dit un jour : "Ce que vous proposez est simple... mais que c'est difficile !... Un autre terme entendu : la difficile simplicité... : c'est le résultat d'un travail de prise de conscience de l'origine d'un geste, de son cheminement à travers le corps jusqu'à son aboutissement.

   Les exemples pris par Malkovsky dans les gestes des travailleurs, le semeur, le bûcheron, le forgeron... devaient nous faire comprendre que l'harmonie ne se trouve qu'à partir du moment où le "paraître" à céder la place à l'action juste. Eux aussi dansaient dansle sens que donnait Nietzsche à ce mot : celui qui a trouvé sa route ne marche plus, il danse ! Mais "la machine a conquis l'homme, disait Gandhi, il fonctionne, mais ne vit plus !" Le travail, selon les directives de Malkovsky, devrait nous permettre de trouver le moyen d'éviter de "fonctionner" !
  Tous ses écrits expliquent sa recherche et sa réticence vis à vis des gymnastiques analytiques de son époque "mouvement sans âme".

  Libérer le corps des tensions inutiles, "libérer les canaux nerveux" est un premier objectif, une condition pour nous donner toutes nos possibilités afin d'accéder à l'harmonie... et "vous découvrirez les forces insoupçonnées que vous avez en vous" (Malkovsky). Ne soyons pas trop pressés dans notre recherche !! Un conseil du maître...

 

BULLETIN DE LIAISON - MAI 2003 :  
  ... Cette danse "si difficile" m'écrit Suzanne Bodak, et je suis d'accord avec elle, mérite que l'on y consacre une réflexion en profondeur qui souvent aboutit à une remise en question de nos certitudes très ancrées, et ne se fait pas sans douleur ! Un ami de la danse Malkovsky, lui-même danseur professionnel et chercheur dans le domaine du mouvement, nous a dit un jour à la Ciotat, voyant les vidéos :
  "Malkovsky a trouvé à son époque ce que l'on étudie aujourd'hui dans le domaine des neurosciences". Ainsi, je contesterai, avec lui, le fait que les vidéos de Malkovsky "sont des souvenirs pour les chaumières" et que "l'essentiel ne s'y trouve pas". (réflexions trouvées dans certains commentaires)
  Le mouvement de Malkovsky, à redécouvrir sur ses cassettes est d'un dynamisme, d'une précision, d'un rayonnement inégalés par les élèves que j'ai pu rencontrer... Je ne veux pas par ce propos critiquer leurs créations !

  Notre enseignement touche des domaines très variés "physique, émotionnel, spirituel" disait déjà Malkovsky, et peut donc passer par certains paliers. On peut trouver des dénominations très diverses "pédagogie du corps, "relaxation active", "harmonie du mouvement", "expression corporelle"... Tous ces domaines sont contenus dans les évolutions proposées. L'ambiance détendue des séances est ressentie comme un antidote au stress du quotidien, un moment de détente, de plaisir ! Il faut sans doute passer par cet "état joyeux" sans pour autant se ^pâmer, avant de découvrir la "joie de l'action".
  Malkovsky nous disait quelque fois "Vous irez plus loin que moi... je vous fais gagner du temps" mais il ajoutait aussi "cherchez et vous trouverez des choses que vous n'avez pas soupçonnées pouvoir découvrir, mais rappelez-vous qu'il faut une longue patience". Il espérait je pense, que nous continuerions sa recherche... C'est ce que j'essaie de faire avec le groupe de La Ciotat. D'autres parmi vous le font aussi à leur manière. Tout travail porte ses fruits et participe à laisser vivant l'héritage de Malkovsky...

 

BULLETIN DE LIAISON - SEPTEMBRE 2003 :  "Le mouvement humain est un dans les sports, dans les travaux, dans la danse." (MALKOVSKY)
  L'été à Euronat est pour moi comme un retour aux sources ! Les activités pratiquées au théâtre de verdure, entourée d'amis attentifs, me permettent de me recharger et renforcent ma conviction, que le fait d'avoir rencontré Malkovsky et suivi son enseignement jusqu'à la fin de s vie, fût pour moi un bienfait inestimable ! Bienfait qu'il me fallait partager, qui a donné un sens à ma vie !
  Je remercie tous ceux qui, soit en enseignant, soit en participant à nos activités, m'accompagnent dans notre travail de diffusion : en premier lieu du mouvement très spécifique de Malkovsky, mais aussi de la dimension philosophique qui le nourrit "le devenir de l'homme".
..

  Ce n'est pas une petite chose que de chercher à comprendre le "message" : s'il passe par la danse, il vise bien au-delà... Grâce à la pratique, Malkovsky espérait nous faire découvrir "les choses que nous n'avons pas soupçonnés pouvoir découvrir"... et "n'oubliez pas", disait-il aussi "qu'il faut une longue patience pour entrer dans la magie blanche qu'est la danse".

  Ceci dit, mon passé de professeur d'EPS me porte à chercher en premier dans le domaine simplement "physique". C'est un passage obligatoire, ne sommes-nous pas fait de chair ! "Osez être ce que vous êtes" nous encourageait, Malkovsky. "C'est par nos erreurs que nous progressons". Acceptons donc nos erreurs et le fait de n'avoir pas tout compris !
  Soyons pourtant vigilants pour ne pas nous laisser "berner" par notre ego toujours présent. Chaque effort porte ses fruits, et le travail est un trésor nous dit déjà La Fontaine !
  Chacun de nous ne peut apporter que son expérience du moment, c'est une étape précieuse et indispensable.

  Je suis pleine d'espoir dans le devenir de notre action et vous souhaite de trouver bien des satisfactions dans votre travail. Merci de votre enthousiasme et de votre fidélité, merci aux enseignants. Merci aussi aux participants fidèles sans lesquels nous prêcherions dans le désert !

  Je vous souhaite à tous beaucoup de satisfactions dans votre travail et la douce patience.

Marguerite

  "Un geste qui ne veut rien dire n'est pas digne de l'homme"

LETTRE DE MARGUERITE AUX AMIS D'EURONAT :
  Devant ma feuille blanche, les souvenirs de l'été défilent dans mes pensées...
  S'il me fallait un encouragement pour poursuivre le travail pour la Danse Malkovsky, c'est certes à Euronat que je pourrais le trouver. Ainsi, je commence le bulletin par des remerciements à tous les amis fidèles à notre pratique, pour la ferveur avec laquelle ils ont accueilli mon enseignement au Théâtre de Verdure. C'est dans la bonne humeur que le groupe du mois d'août m'a surpris pour fêter les 25 ans d'animation ! Ce fut pour moi une grande joie ! J'espère avoir la grâce "de pouvoir encore œuvrer" là-bas pendant quelques été !

 

BULLETIN DE LIAISON - DÉCEMBRE 2003 :  
  ... Le terme de "danse libre" n'est pas protégé, et peut promouvoir bien des pratiques très diverses. Certaines de nos associations ont déjà éprouvé la nécessité de préciser dans leur titre "Danse libre Malkovsky" et le sous-titre de la Fédération a été modifié dans ce sens (AG 2002)...

  Je pense que notre tâche est double :
  En premier lieu diffuser l'enseignement à la base de ce que nous avons intégré, sans oublier que ce n'est pas une fin en soi. Pour progresser, nous nous devons ensuite de continuer une recherche. Nous avons pour cela les documents filmés et les paroles écrites et enregistrées. Ce qui revient à travailler directement avec notre maître ! Quel bonheur que la technique des ralentis ! Malkovsky en parlait, surtout au sujet du vol des oiseaux... !...

  Certains élèves, du temps déjà des cours au Bd Berthier, ont cherché à compléter le travail avec d'autres créateurs... Peut-être présenté d'une autre manière, le développement d'un mouvement devenait-il plus évident ? Chez Malkovsky, un geste devait être signifiant, devenir un acte et être ressenti en profondeur... "ne faites pas joli-joli... faites vrai" disait-il souvent ! C'est l'art du mouvement qu'il nous demandait de découvrir, cet art du mouvement si souvent absent chez les danseurs. Bien sûr, nous pouvons être subjugués par l'acrobatie, les grands bonds mais faisons la différence ! L'art du mouvement, résultat d'un grand travail nous apporte en cadeau le rayonnement de la personne qui le pratique et qui alors devient "danseur". La danse commence dans "l'immobilité".

  Les propos que je tiens ici ne signifient en aucune façon que je rejette tout mouvement qui provoque bien-être, détente et même exaltation. Nous avons eu au sujet de cette exaltation provoquée par les endorphines secrétées naturellement par le cerveau, une explication très scientifique par un professeur allemand au cours d'une séance à Euronat ! Malkovsky ne nous encourageait pas à nous "pâmer" mais peut-être serait-ce une étape nécessaire à franchir pour la dépasser ? "rendre conscient l'inconscient".
  J'avoue sans honte que lors des premiers cours au Bd Berthier j'ai pensé : c'est facile, je le fais de suite ! Très vite l'évidence de la difficulté m'est apparue; est-ce la raison pour laquelle j'ai persévéré ?...

 

BULLETIN DE LIAISON - MAI 2004 :
  Pour ce bulletin je laisse "la parole" à Malkovsky...
  Nous devrions "méditer" ses espoirs, ainsi prendre conscience de notre tâche, afin que l'héritage qu'il nous a laissé ne soit pas perdu pour "ceux qui viennent après nous"...

 

BULLETIN DE LIAISON - SEPTEMBRE 2004 :
  ... Je vais quitter La Ciotat... pour me rapprocher de mes enfants Ève et Marc...

  Dans mon nouveau home, j'espère poursuivre le travail pour la danse Malkovsky...
  Et Euronat, terrain d'expérience où depuis tant d'étés, je retrouve les amis fidèles et où mon action est soutenue par des adeptes convaincus, de longue date, de la valeur profonde de cet enseignement. Sans eux je ne pourrais pas faire face à la demande.
  Je voudrais les remercier car ils sont nombreux. Dany Kapp, pour les cours du soir, les échiquiers... Mariette Feuerbach, Christine Renem, Anne-Marie Desoche pour le cours des enfants, Vivianne Béliard pour la musique, René Lombard avec sa guitare et sa nouvelle chanson, Siegfried Eisenmann toujours disponible pour organiser des projections d'archives !...
  Et je n'oublie pas ceux et celles qui rehaussent le niveau technique lors des "portes ouvertes" : Régine Estampes, Marc François, Francine Gartner, Anne-Marie Jaeger Cabot : les deux sœurs qui me suivent depuis leur tendre enfance et reviennent fidèlement danser à Euronat depuis 1978, accompagnées à présent de leur famille.

  Avec leur aide à tous, j'espère que la Danse Malkovsky pourra continuer longtemps encore à "fleurir" au Théâtre de Verdure du Centre Euronat...

 

BULLETIN DE LIAISON - DÉCEMBRE 2004 :
  Les photos de la page de garde nous replongent dans l'été, au Théâtre de Verdure où durant deux semaines le cours du soir fût consacré à la 5ème Mazurka (Chopin) avec une progression très élaborée proposée par Dany...

 

BULLETIN DE LIAISON - MAI 2005 :
  Un déménagement ! Quelle aventure...
  À l'ouverture des cartons, voilà que revient à la mémoire l'histoire de FEDALI :

  Les rencontres à La Ciotat, les 10 ans de Fédali, le stage avec l'Isadora Center de Prague, le voyage en Grèce et les étés à Euronat !
  C'est à Euronat que la danse Malkovsky a pris son essor européen !

  "La Danse libre, c'est notre flambeau" m'a dit un jour un directeur du centre Euronat.
  Peut-être faisait-il aussi référence au fait que Malkovsky était parmi les premiers adeptes de la Fédération française de naturisme qui publiait ses écrits dans la revue "Vivre d'abord"...

 

BULLETIN DE LIAISON - SEPTEMBRE 2005 :
  1977... 2005 Cela fait 28 étés passés à Euronat... rétrospective difficile car très riche en évènements :
  . août 1977 la première démonstration de Danse libre dans le sable de la clairière (devenue ensuite le Théâtre de Verdure), avec le cours de yoga...
  . été 1978 l'animation officielle, sur un terrain aménagé pour le Tennis ou sur la plage.
  . été 1979 la clairière est aménagée pour les soirées cinéma sur écran géant, et pour les soirées dansantes sur un podium en bois ! La danse libre en profite, le piano est sur place, une aubaine ! Pierre-Paul nous accompagne, et Alexandre Bodak nous offre deux week-ends. Des rideaux verts foncés, achetés par la danse nous permettent de cacher les structures de l'écran géant pour améliorer le fond de scène des séances "portes ouvertes", accompagnées quelquefois par les musiciens présents sous la direction de Pierre Guyot. Les tuniques grecques y font leur apparition (1988 Voyage D.L. en Grèce).

  Mais tout évolue ; Euronat installe un velum pour les soirées danse et cinéma, remplacé bientôt par la salle polyvalente ! Ainsi le Théâtre de Verdure devient le lieu privilégié pour la danse libre et le yoga ! Le podium en bois, instable, est remplacé par une dalle, le grand écran disparait, et, nous profitons d'une vue imprenable sur le fond de forêt, en plus des verticales des pins, des branches qui ondulent dans le vent, "des ombres qui s'allongent" ! L'enseignement y subit l'influence du lieu qui favorise cette "méditation active" dont parlait Malkovsky.

  L'été 2005 m'a vue arriver au Théâtre de Verdure avec une béquille !! Je la quittais pour la danse, bien sûr,... je ne démontrais pas le "grand tour" ! Je laissais le soin des démonstrations à des participants fidèles depuis de longues années : Dany, Francine, Anne-Marie, Monique, Régine, Marc et d'autres fidèles au cours du Théâtre de verdure depuis tant d'années déjà... Durant l'été bien des participants sont venus me dire à l'oreille, cela fait 22 ans, 25 ans, 15 ans... que je viens chaque été... Ce sont des moments privilégiés à vivre, car en dehors des mouvements dansés il y a aussi l'air enrichi d'ions négatifs tombés des pins et les vagues de l'océan tout près ! C'est grâce à Euronat que notre association est devenue européenne !

  Malkovsky y est de plus en plus présent...

 

MON ENSEIGNEMENT À EURONAT :

  Dès 1978 mon enseignement à Euronat a fait référence à Malkovsky, d'autant plus qu'il faisait partie des fondateurs de la Fédération française du naturisme.
Une réflexion sur les énergies captées et émises, sur le prolongement du geste au delà du corps, a fait l'objet d'une réflexion au début de chaque séance; elle fût bien acceptée par les participants, à mon grand étonnement une ambiance de recueillement en découlait souvent ! Ensuite : "écoutez la musique, oubliez le corps" paroles du maître !

  Les musiques d'accompagnement choisies par Malkovsky sont présentes ! Après réflexion et analyse, j'ai la conviction qu'elles n'ont pas été choisies au hasard. D'autres œuvres musicales choisies par les pianistes qui accompagnent les stages, ou par les enseignants, sont certes nécessaires pour éviter la routine, un retour aux sources est toujours recommandé !

 

  Et le travail sans musique ? Il me semble indispensable, suite à l'expérience des cours de l'été où se mêlent des personnes de tous âges, de tailles très différentes, des participants anciens et nouveaux ! J'ai été un jour surprise en constatant qu'un participant, très concentré ajustait son mouvement sur 4 mesures de la musique au lieu de 2 ! Et le mouvement n'était pas faux... car les temps forts dans une phrase musicale ne sont pas tous de valeur égales... C'est à expérimenter !

  J'ai cet été insisté davantage sur une prise de conscience de la partie dynamique du pied, "la fontaine jaillissante", terme qui convient bien à la réponse du corps, au réflexe qui y prend naissance, pour remettre en route le mouvement suivant : "De la fin du mouvement nait le mouvement suivant" disait Malkovsky.

  Aux fidèles du Théâtre de Verdure je voudrais dire "Pensez souvent aux leçons d'Euronat, retrouvez même "sans bouger" ces exercices, vos neurones se mettrons à vibrer" et l'été prochain vous saurez faire !!

Marguerite

 

BULLETIN DE LIAISON - DÉCEMBRE 2005 :
  ... De mon coté, vu mon handicap, je me tourne davantage vers l'écriture, vers une analyse qui d'ailleurs m'a été suggérée par une fervente participante aux cours à Euronat. Ainsi j'ai commencé une description de la Berceuse de Grieg, en y ajoutant le résumé de la conférence de René Lombard, rappelant aussi les souvenirs de mon travail avec Malkovsky pendant de longues heures en cours particuliers...

Voir le document complémentaire joint à ce bulletin : "Souvenirs - Analyse - réflexions".

 

DANSE LIBRE MALKOVSKY – HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL

Document Analyse de mouvements :
"Souvenirs - Analyse - Réflexions"
par Margueritte Apprill


(ajout au bulletin de la FEDALI, décembre 2005)

Cet exposé devrait répondre au souhait d'une fervente participante aux séances à Euronat. Elle m'a suggéré d'ajouter à chaque bulletin une analyse d'un mouvement du répertoire Malkovsky...

1° L'état de réceptivité

  Au début des cours Malkovsky demandait de chercher "l'état de réceptivité" :
  Un moment d'immobilité en station debout : pieds joints mais pas serrés, talons peu chargés, genoux souples :

    (  à éviter surtout les genoux tendus en extension (exigés en garde à vous !).
    (  La tension au niveau des genoux entraine le blocage chevilles-genoux-hanches, donc plus aucune mobilité, aucune disponibilité au mouvement.

  Cet état de conscience permet la découverte du réflexe de redressement.

 

2° Le réflexe de redressement

  "Vous êtes au bord d'un précipice, regardez vers l'abime !" Pour cela vous déplacez le haut du corps vers l'avant... et vous êtes surpris par le fait que votre corps se redresse pour éviter la chute. Ce réflexe est inné, il fait l'objet d'un test à la naissance. Réflexe postural explique Gerda Alexander dans l'ouvrage de "Violeta Henzy de Gainza" "Entretiens sur l'Eutonie".

  Pour faire découvrir ce réflexe, je propose souvent au début de mes cours, à partir de la station debout un déplacement vers l'avant pied en légère flexion des genoux qui cachent alors les pieds... pour accompagner ce mouvement des genoux en légère flexion un creuser au niveau des hanches est nécessaire (comme pour se préparer à s'asseoir).

  Ce réflexe redresse le corps vers la verticale, mais est aussi répercuté par un mouvement des bras. Profitant de cette dynamique réflexe, ce mouvement des bras peut être transformé en geste signifiant : appel, tendre la main...

  Un autre exemple

    - Le main corps main, horizontal :.
  L'appui à la fin du mouvement, par exemple de gauche à droite, doit être amené jusque sur l'avant pied droit, c'est à ce moment que le bras gauche soulevé par réflexe, amorce le geste suivant "la fin du mouvement c'est le début du mouvement suivant" mais il faut aller jusqu'à la fin du mouvement ! (jusqu'au bout du mouvement) c'est la découverte aussi de l'économie d'effort, car les réflexes naissent dans la moelle épinière.

 

3° Réflexions sur les appuis dans la marche chez Malkovsky

  Les appuis : Rappel des paroles du maître
"Ne marchez pas sur les talons."
"N'écrasez pas le temps fort (musical)."
"N'écrasez rien sur votre passage."
"Posez votre pied (appui avant dans la marche) un peu au delà."
"Ne repoussez pas le sol."
"Surtout : ne poussez pas par les jambes."

  "Prenez une bêche pour enfoncer dans le sol".
  Pourquoi Malkovsky proposait-il cette image ?.
  Avez-vous déjà bêché votre jardin ou simplement creusé un trou pour planter un buisson ?.
  D'instinct nous appuyons l'avant du pied sur le bord supérieur de la bèche ! De même si vous montez à cheval, c'est l'avant du pied qui est engagé dans l'étrier,... et de même sur la pédale de votre vélo... et, en montant un escalier ou une échelle... et en athlétisme ! la course, le saut, le lancer du poids... alors est-ce étonnant d'entendre Malkovsky nous rendre attentif à la dynamique de l'avant pied.

  Malkovsky terminait ses chorégraphies sur les appuis "avant pied". Nous avons pu observer qu'il ne restait sur la pose finale qu'un court instant, pour revenir vers ses élèves spectateurs - ce qui confirme que la fin du mouvement même porté bien au delà du corps ne peut pas être maintenu au delà du réflexe, ou alors demande au danseur une tension musculaire contraignante qui fige ce qui se dégage du mouvement, les énergies, le rayonnement... l'essentiel... ?

 

4° Le Saule pleureur

  Ce mouvement, était accompagné à mes débuts chez Malkovsky, par le thème de la "mort d'Aase" dans Peer Gynt, (Mme Fréchevilleau piano)"où il ya mort il y a résurrection" disait Malkovsky, peut être pour nous faire remarquer ce retour à la verticale et le départ du geste suivant à ce moment !
On peut en prendre conscience aussi en "stabilisant la main" (de la branche qui tombe) au niveau de la hanche, et amener ensuite l'appui sur l'avant pied du même coté ; le corps s'allonge sur cet appui et la main stabilisée semble accentuer cet allongement en se portant vers le bas, alkors que c'est le corps qui s'est redressé dans le réflexe !

  Je disais aux élèves : ne jetez rien par terre... ne cassez pas la vaisselle !! (un peu pour rire).

  C'est à ce moment du mouvement que l'on peut découvrir le répit accompagné du respir ! Une autre "image" donnée par Malkovsky peut nous permettre de découvrir la dimension de ce mouvement :
  "au bout de la branche du saule au bord du lac, une goutte tombe dans l'eau, il naît alors une onde qui se propage jusqu'au rivage, est renvoyé par lui et revient à son point de départ"...

  A partir de ce mouvement, dans une dynamique plus ferme, plus affirmative, je proposais parfois le geste d'enfoncer dans le sable (enfoncer un pieu par exemple).

  On retrouve un geste apparenté au saule pleureur dans la chorégraphie "Les Pleurs" dans Orphée (Gluck) avec un appel vers le coté opposé du geste vers le sol.
  Et au début d'une danse allemande (disque Barry Lyndon) affirmation à droite (enfoncer) appel vers la gauche, créée à Euronat. Disque D plage 13.

 

5° La marche lente

  "Dans l'analyse de la Berceuse de Grieg" au moment de l'entrée en scène du danseur, nous pouvons observer sur le ralenti vidéo .
  . le pas lent dans la marche.
  . le passage de la jambe arrière vers l'appui avant.

  Sans appréhender le sol par le talon, le pied est amené en avant par la partie externe (petit orteil) et se déploie jusqu'au gros orteil vers un appui profond, c'est alors que "surgit" le réflexe qui fait passer la jambe arrière.

  Ci-joint un croquis trouvé dans l'ouvrage "Gymnastique évolutive" de Nill Hahoutoff" dont Malkovsky suivait les cours de Yoga.

  Certains exercices de cet ouvrage, sont à éviter car peu conformes à la pratique des bases de l'enseignement Malkovsky.

  La suite de cette étude fera l'objet d'un fascicule ou de compléments dans les prochains bulletins.

La photo suivante montre les croquis présentés dans ce document :

c


 

DANSE LIBRE MALKOVSKY – HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL

VIDÉOS DE MARGUERITE APPRILL :

SUR INTERNET :

* 31 JUILLET 1998 : "HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL".
CHORÉGRAPHIE D'UNE DANSE DE MALKOVSKY "Éveiller une pensée au loin"

À Euronat - Grayan (Gironde)
- chorégraphie "Éveiller une pensée au loin" de Brahms (extrait de la "Valse opus 39 n°2").
Vidéo avec Marguerite Apprill et Dany Kapp, Annick Catillon, Janyne Lombart (Marguerite Apprill parle à partir de 1'17'').

Vidéo filmée le 31 juillet 1998. Publication sur YouTube : 10 avril 2012 par Egbert Herold.

Texte d'accompagnement : "Marguerite Apprill am 31. Juli 1998 in Euronat,als Gruß zur Goldenen Hochzeit meiner Eltern."

(Traduction : "Marguerite Apprill à Euronat le 31 Juillet 1998, en guise de salutation à l'anniversaire des noces d'or de mes parents") :

Lien de la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=koSXhnJQDNQ (durée 1'32'') :
Nota : Cette vidéo a été désactivée du site, elle doit être visonnée sur Youtube !



Les trois vidéos suivantes sont aussi présentées au lien : http://www.rockvideochannel.com/Apprill/ ainsi qu'ici et .

* AOÛT 2008 : ÉTUDE D'UNE DANSE DE MALKOVSKY ''Les Pleurs" -
À Euronat - Grayan (Gironde) - extrait d'Orphée de Gluck, vidéo avecMarguerite Apprill seule puis avec Francine Gartner :
http://www.youtube.com/watch?v=9tfj82rVgHA&feature=mfu_in_order&list=UL
(durée 0'47''). Cette vidéo est aussi présentée ici et et . Et encore ici. et .


et
* la vidéo complète avec Francine Gartner :
http://www.youtube.com/watch?v=1lSmWSJPtxk&feature=mfu_in_order&list=UL (durée 1'47''). Cette vidéo est aussi présentée ici et . Et encore ici. et .

* JUILLET 2011 : ÉTUDE D'UNE DANSE DE MALKOVSKY -
À Euronat - Grayan (Gironde)
- Juillet 2011 à Euronat - Grayan (Gironde) - étude, danse en groupe :
http://www.youtube.com/watch?v=Pq6yYu5klTI&feature=autoplay&list=UL9tfj82rVgHA&lf=mfu_in_order&playnext=9 (durée 0'12''). Cette vidéo est aussi présentée ici et . Et encore ici. et .

 

* 1993 : Marguerite apparaît quelques secondes dans la bande-annonce du film "A la recherche du paradis perdu (Vivre nu)" de Robert Salis :
Bande-annonce : http://www.commeaucinema.com/bandes-annonces/vivre-nu,42318 La danse libre est présentée entre 1'03 et 1'12 et on voit Marguerite entre 1'05 et 1'07 !

Le film complet au lien : https://www.youtube.com/watch?v=wV4N2Ticd1Q (1h42') ou http://www.fulltv.tv/movies/la-recherche-du-paradis-perdu.html

La partie de ce film concernant Euronat est présentée dans le site "Vivre nu" au lien (être membre) : http://www.vivrenu.com/download.php?dcategory=Reportages+%28fran%E7ais%29&sortby=ddate

Vivre Nu -Robert Salis (partie 6 de 11) Euronat (13.52 Mo) Fichier : http://fichiersgb18.free.fr/download/vivrenu_euronat.php - Le téléchargement est au lien : http://fichiersgb18.free.fr/download/vivrenu_euronat.asf - La danse libre est présentée à 4'45 jusqu'à 5'03.

 

AUTRES VIDÉOS :

* Vidéo par Jean-Paul Foussard : "Hommage à Marguerit Apprill" au lien http://vimeo.com/56234481 (43'28) Mise en ligne en 2013.
Avec Francine Bouzgenda, Francine Gartner, Lucienne Pauzié, Gerlind O Schweppe et Anne-Marie Jaeger.
"J'ai découvert le monde de la danse libre au travers de quelques danseuses rencontrées au hasard d'un été.
Francine et Anne-Marie m'ont donné à entendre quel avait été leurs parcours de danseuses.
Et puis au mois d'août 2012, un hommage dansé a été réalisé à Euronat par diverses persones.
Ici, vous n'en verrez que quelques unes.
Marguerite Apprill est une grande dame de la danse qui aura laissé de très belles empreintes sur les gens que j'ai croisé à ce moment-là.

Il existe la même version de ce film, sans les interviews pour ceux qui ne voudraient voir que les danses."
La version sans interviews : http://vimeo.com/56365187 (43'28)

* "Hommage à Marguerite Apprill et Dany Kapp" : DVD produit par "Rythme et Danse" Strasbourg - Mai 2012 - Nombreuses séquences où nous voyons Marguerite et Dany. À commander à "Rythme et Danse" Strasbourg - http://rythme.danse.online.fr/. Contact Francine Gartner - Tél. : 03 88 95 24 96. Email : francine.gartner@orangefr.

* Soirée de Gala - 4 avril 1999 - pour le 80ème anniversaire de Marguerite Apprill - Strasbourg - propriété de "Rythme et Danse" Strasbourg - (2h26'). Allocution de Marguerite Apprill dont le texte est présenté intégralement au lien : #80_EME_ANNIVERSAIRE.

* Danse Libre à Euronat - 30 juillet 1999 - "Porte ouverte" - vidéo réservée aux naturistes (film et copie : Siegfried Eisenmann).

 

- Lu dans le Fascicule "Les amis de Malkovsky" n° 12 (juin 1999) - page 12 : "MARGUERITE SE SOUVIENT... (suite)" par Marguerite APPRILL :

... Vidéos rétrospectives :

* Spectacle du Théâtre du Maillon : Hommage à Malkovsky, Strasbourg - 27 mars 1983 - propriété de "Rythme et Danse" Strasbourg. Marguerite Apprill apparaît quelques instant à la fin du spectacle, recevant un bouquet de fleurs.

* Spectacle de Pâques 1998 à la Ciotat - disponible à la FEDALI (film et copie : Siegfried Eisenmann).

* Le Voyage en Grèce 1988 - disponible à AIR Danse (film S. Eisenmann, M. Apprill, J.P. Ozanon, montage et copie : Siegfried Eisenmann).

* L'été 1988 à Euronat (vidéo réservée aux naturistes) - disponible à FEDALI (film et copie : Siegfried Eisenmann).

 

Une vidéo a été réalisée par Jean Paul Foussard en 2013. Elle concerne Marguerite Apprill et l'hommage qui lui a été rendu en 2012 :
* Vidéo par Jean-Paul Foussard : "Hommage à Marguerit Apprill" au lien http://vimeo.com/56234481 (43'28) Mise en ligne en 2013 :
"J'ai découvert le monde de la danse libre au travers de quelques danseuses rencontrées au hasard d'un été.
Francine et Anne-Marie m'ont donné à entendre quel avait été leurs parcours de danseuses.
Et puis au mois d'août 2012, un hommage dansé a été réalisé à Euronat par diverses persones.
Ici, vous n'en verrez que quelques unes.
Marguerite Apprill est une grande dame de la danse qui aura laissé de très belles empreintes sur les gens que j'ai croisé à ce moment-là."

Il existe la même version de ce film, sans les interviews pour ceux qui ne voudraient voir que les danses."
La version sans interviews : http://vimeo.com/56365187 (43'28)

 

AUTRES INFORMATIONS

 

DANSE LIBRE MALKOVSKY – HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL

PRÉSENTATIONS DE MARGUERITE APPRILL SUR INTERNET:

 

Présentation de Marguerite Apprill dans le site des "Amis de Malkovsky" : "www.malkovsky-danse-libre.com" au lien :
http://www.malkovsky-danse-libre.com/dossiers/dossier_5_son+but.html

Marguerite Apprill

Professeur d'Education Physique et Sportive.
A rencontré Malkovsky en 1946, a suivi régulièrement son enseignement à Paris. Elle le décide en 1950, à organiser des stages d'été à Paris, ce qui sera le point de départ de sa notoriété dans l'Education Nationale.
A enseigné à l'Université de Strasbourg à de nombreux étudiants qui furent par la suite des élèves de Malkovsky.
En 1965 elle est à l'origine de la  création à Strasbourg, de l'association Rythme et Danse.
Depuis 1977, elle anime des cours de danse libre tout l'été au centre de vacances d' Euronat (Gironde)
En 1984, elle crée à La Ciotat où elle s'est installée, l'association AIR et  la FEDALI (association européenne)
En 1988, elle organise un séjour en Grèce avec une centaine d'élèves...

 

Présentation de Marguerite Apprill-Fehlmann dans le site "www.malgre-nous.eu" : http://www.malgre-nous.eu/spip.php?article704

... Marguerite Fehlmann, elle, poursuit ses études pour devenir professeur d’éducation physique. Pour avoir le droit d’enseigner, elle doit prouver qu’elle n’a pas d’ancêtres juifs. Ayant parmi ses élèves des enfants de responsables du parti, elle doit composer avec les exigences des nazis...

 

Relation avec Marguerite Apprill dans le site "rythme.danse.online.fr" :
http://rythme.danse.online.fr/cours_et_stages_prochain.htm et #HOMMAGE_STRASBOURG

... Anne-Marie et Francine ont été élèves de Marguerite Apprill, et de Malkovsky dès leur plus jeune âge. Elle sont professeurs diplômées par la Fédération Européenne de Danse Libre ( FEDALI ) et titulaires de la dispense officielle du professorat de danse...

 

Relation avec Marguerite Apprill dans le site "assoc.etviedanse.online.fr" :
http://assoc.etviedanse.online.fr/bioannemariejaeger.htm

Biographie Anne-Marie JAEGER : ...

  • Elle a été l’élève directe du danseur François Malkovsky de 1972 à 1982 et de Marguerite Apprill, figure emblématique de la Danse Libre.
  • Titulaire de la dispense de professeur de danse contemporaine
  • Titulaire du tronc commun du Brevet d’état d’éducateur sportif
  • Professeur diplomée de la Fedali ( fédération européenne de Danse libre)...

 

 

 

DANSE LIBRE MALKOVSKY – HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL

TÉMOIGNAGES DE REMERCIEMENTS
À MARGUERITE APPRILL SUR INTERNET

 

Témoignages de Nicole Nivelle à Euronat
au lien : http://www.guide-naturisme.info/centres/euronat.html

En 2004 : " J'apprécie particulièrement le travail de Gérald Tron et la danse libre. Je l'ai découverte à Euronat et depuis la pratique tout l'an."

En 2006 : "Points forts : La danse libre Malkovsky avec Marguerite, Dany et Mariette...
Coup de chapeau
 : La danse libre Malkovsky au Théâtre de verdure."

 

 

COMMENTAIRES LUS SUR INTERNET

Sur le lien : "La Coronelle" https://www.facebook.com/groups/246845162025113/

7 août 2012 : "Philippe Engammare On la voyait toujours active, toujours prête à danser. Elle avait beaucoup d'amis (des fans même) à Euronat, des gens venaient spécialement pour elle."

 

Sur le lien "Euronat" https://www.facebook.com/pages/Euronat/193867200635945 :

Bonjour, 
c'est avec tristesse que j'apprends le décès de Marguerite Apprill qui était quelqu'un que j'estimais beaucoup.
Toutes mes condoléances à toute sa famille ainsi qu'à tous ses proches. Paix à son âme. Qu'elle repose en paix...

 

Témoignage de Jean-Claude Latil dans le site "www.abacoc.net" :
http://www.abacoc.net/Annexe%20Global/Annexes/Malkovsky%201.html
écrit dans : "LA « DANSE LIBRE » : ACTUALITÉ DE MALKOVSKY" par Jean-Claude Latil

  Je tiens à remercier Marguerite Apprill-Fehlmann grâce à qui j’ai pu approcher ce personnage assez fascinant...  
Son enseignement, les données historiques qu’elle a eu l’amabilité de me confier, surtout son amitié, 
ont été les éléments déterminants qui m’ont poussé à réaliser ce modeste travail.  
      
  Je remercie très sincèrement Dany Kapp,elle aussi ancienne élève de Malkovsky,  
qui s’est intéressée à mon travail, en a discuté avec moi et m’a donné des conseils qui m’ont été très précieux...

 

LA DANSE LIBRE MALKOVSKY À EURONAT EN GIRONDE :  

 

L'activité Danse Libre à Euronat a été créée en 1977 par Marguerite APPRILL
Présentée au lien :
http://www.malkovsky-danse-libre.com/dossiers/dossier_5_son+but.html.
Marguerite a animé les cours jusqu'en 2011. Elle apparaît encore dans le calendrier n° 2 de 2011 des "Amis de Malkovsky" :
http://issuu.com/acdll/docs/les_amis_2011-2.

La photo présentant Margueritte Apprill pendant un cours à Euronat en 2001 se trouve aux liens : http://jkanya.free.fr/nudiste.html ou http://www.ladepeche.fr/article/2001/08/02/301445-le-naturisme-les-autres-vacances-au-grand-air.html


   Marguerite nous a quittés le 5 décembre 2011 dans sa 93ème année, comme François Malkovsky, son maître !

   Sa fille Ève a écrit : "Un sage hindou a dit que la perte d'un être cher est comme une porte ouverte vers la lumière... j'en suis persuadée, comme je le suis de croire que son parcours ici-bas a été un chemin d'engagement pour un monde meilleur, au travers de la danse. "

   L'animation "Danse Libre selon Malkovsky" se poursuit à Euronat avec des élèves de François Malkovsky. Voir aussi les informations pour Euronat au lien : http://www.conscience33.fr/Euronat.html.

 

   Hors saison : animation danse libre selon Malkovsky, gratuite, le lundi à 15h30 à la thalasso par Mariette.

 

* Musiques-chansons par René-André LOMBARD (guitare) Ces deux musiques sont dansées (et chantées) à Euronat en Gironde, le plus souvent en final du cours :

- "La Fleur d’amour" (durée 2'52") : http://soundcloud.com/danse-libre/la-fleur

- "Donne-moi ta main l’ami" (durée 5'04") : http://soundcloud.com/danse-libre/donne-moi-ta-main

 

ARTICLES :

   - Articles (avec une photo du Théâtre de Verdure) : "Des touristes naturistes prennent un cours de tennis et de gymnastique, le 16 juillet 2001" http://jkanya.free.fr/nudiste.html et "Le naturisme, les autres vacances au grand air" :
http://www.ladepeche.fr/article/2001/08/02/301445-Le-naturisme-les-autres-vacances-au-grand-air.html

 

   - Présentation de la Danse Libre par Michel LOETSCHER et Francine GARTNER pour la revue « La Vie au Soleil » : DANSE LIBRE FRANCINE GARTNER.pdf Voir le texte : #VIE_AU_SOLEIL

 

   - Freien Tanz - TEXTES EN ALLEMAND (auf Deutsch) :

. "Freier Tanz" LA DANSE LIBRE À EURONAT (Texte de présentation en allemand) par Lorenz KERSCHER : http://www.symbioseweb.de/nat/tanz.htm ou http://www.barfusspark.info/fussgesund/tanz.htm.
Copie du lien avec texte en allemand : #FREIER_TANZ_FUR_FREI_KORPER
Copie du lien avec traduction du texte en français : #DANSE_LIBRE_POUR_LE_CORPS_LIBRE

. "Bilder von Euronat" CLICHÉS D'EURONAT par Lorenz KERSCHER : http://www.symbioseweb.de/nat/euronat/euronat_2007.htm

 

Eté à Euronat 33590 Grayan et l'Hôpital :
. En été, à partir de mi-juin et jusqu'en septembre, des cours de Danse Libre selon Malkovsky sont proposés gratuitement du lundi au vendredi dans le centre EURONAT, en Gironde (à Grayan et l'Hôpital, près de Soulac et de la côte Atlantique). Ces cours font partie des activités gratuites du centre EURONAT : le matin de 10h30 à 12h et l'après-midi de 17h30 à 19h. Les cours se déroulent en plein air au Théâtre de Verdure, à proximité de la plage, ou en cas de pluie à 12h à la salle 4.

L'animation "Danse Libre selon Malkovsky" à Euronat est réalisée avec des élèves de François MALKOVSKY. Voir aussi les informations : http://www.conscience33.fr/danse_libre_malkovsky.htm#Gironde et aussi pour le centre Euronat présenté au lien : http://www.conscience33.fr/Euronat.html.

 

M

 

Figure de Danse Libre selon Malkovsky (Anne-Marie Jaeger à Euronat en France)

 

 

 

DANSE LIBRE MALKOVSKY – HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL

HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL À EURONAT :

 

d
Marguerite Apprill-Fehlmann  au Théâtre de Verdure, été 2011.

À toujours Marguerite !

Marguerite, l’âme de la Danse Libre à Euronat, danse aujourd’hui avec les étoiles.

Elle nous a quittés sereinement le 5 décembre 2011, dans sa 93e année !

Un hommage a été rendu au Théâtre de Verdure, le dimanche 12 août 2012.

Vidéo : "Marguerite Apprill" un film de Jean-Paul Foussard
Avec Francine Bouzgenda, Francine Gartner, Lucienne Pauzié, Gerlind O Schweppe et Anne-Marie Jaeger.
Durée : 43 minutes. Prix : 20 € (port inclus). Contact : jeanpaulfoussard@gmail.com

* Vidéo par Jean-Paul Foussard : "Hommage à Marguerite Apprill" au lien http://vimeo.com/56234481 (43'28)
Mise en ligne en 2013
Avec Francine Bouzgenda, Francine Gartner, Lucienne Pauzié, Gerlind O Schweppe et Anne-Marie Jaeger.
"J'ai découvert le monde de la danse libre au travers de quelques danseuses rencontrées au hasard d'un été.
Francine et Anne-Marie m'ont donné à entendre quel avait été leurs parcours de danseuses.
Et puis au mois d'août 2012, un hommage dansé a été réalisé à Euronat par diverses personnes.
Ici, vous n'en verrez que quelques unes.
Marguerite Apprill est une grande dame de la danse qui aura laissé de très belles empreintes sur les gens que j'ai croisé à ce moment-là."

Il existe la même version de ce film, sans les interviews pour ceux qui ne voudraient voir que les danses."
La version sans interviews : http://vimeo.com/56365187 (43'28)

 

 

DANSE LIBRE MALKOVSKY – HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL

HOMMAGE A STRASBOURG 26-28 MAI 2012

Rencontre spectacle danse libre 26 au 28 mai 2012 - Les Amis de Malkovsky : http://www.malkovsky-danse-libre.com/agenda/evenement_85_rencontre+spectacle+danse+libre+26+18+mai+strasbourg.html.
en hommage aux amies disparues (Marguerite APPRILL et Dany KAPP) du samedi 26 mai 2012 à 14h au lundi 28mai 2012 à 15h. Creps de Strasbourg, 4 allée du Sommerhof - 67200 Strasbourg.

PRÉSENTÉ AU LIEN : http://rythme.danse.online.fr/cours_et_stages_prochain.htm

Animatrices : Anne-Marie JAEGER-CABOT et Francine GARTNER. Pianiste : Alexandre BODAK.

      Ce stage est en hommage à Marguerite APPRILL qui a oeuvré toute sa vie pour faire connaître Malkovsky en France et au-delà des frontières et pour fédérer les participants de la Danse Libre. La rencontre sera également dédiée à Dany KAPP qui est venue régulièrement à Strasbourg animer des stages.

      Les animatrices et le pianiste

    • Anne-Marie et Francine ont été élèves de Marguerite Apprill, et de Malkovsky dès leur plus jeune âge. Elle sont professeurs diplômées par la Fédération Européenne de Danse Libre ( FEDALI ) et titulaires de la dispense officielle du professorat de danse. Elles enseignent à des adultes et à des enfants dans le cadre de cours réguliers et de stages internationaux.
    • Alexandre BODAK a débuté par des études de piano à Alger. Il a poursuivi ses études musicales au Conservatoire de Toulouse puis au Brésil et en Uruguay, au Conservatoire de Montevidéo. Installé en région parisienne, il s'est perfectionné au Conservatoire National de Paris, puis lauréat de nombreux concours internationaux, il a poursuivi et poursuit encore une très brillante carrière de concertiste en donnant de nombreux récitals et concerts avec orchestre, tant en France qu'à l'étranger. Il a multiplié ses enregistrements de disques tout en menant une brillante carrière médicale de cardiologue et gériatre. Il a été le pianiste de Malkovsky à partir de 1953 et jusqu'à la mort de celui-ci en 1982 et a suggéré de nombreuses musiques pour la Danse Libre.

         

        Spectacle dimanche 27 à 17h à la salle du foyer Saint Arbogast, à la Montagne Verte.
        ...
        Photos du spectacle :
        .- par Laurent au lien : https://plus.google.com/u/0/photos/107765042850710686318/albums/5748444886791842177

        . - par Aline au lien : https://plus.google.com/u/0/photos/107765042850710686318/albums/5749338686047357473

        . - par Patrice Bucher, photographe professionnel au lien :
        http://www.danse.bucher-photographies.com/
        Remarques :
        Patrice Bucher a écrit :
        « L'utilisation en ligne est autorisée sans frais avec le nom du photographe.

        Il est possible d'obtenir les photos en HD format TIFF sur clé USB avec ou sans le nom du photographe au tarif préférentiel de 8,50 euros la photo avec autorisation d'usage non commercial pour 1 an reconductible par tacite reconduction (on peut en faire des affiches ou des invitations mais pas imprimer et revendre les tirages ou en faire des tee-shirt destinés à la vente) L'exposition et/ou l'utilisation des photos doit obligatoirement mentionner d'une manière claire et lisible le nom du photographe.

        L'impression des photos à la définition internet ne donne pas de résultats satisfaisants. »
        et :
        Message de Francine Gartner : (Email : francine.gartner@orange.fr)
        « Il y a de très belles images, même s’il a eu du mal avec les éclairages, me disait-il. On voit l’œil du professionnel. Pour quelqu’un qui n’avait jamais vu notre danse auparavant, ni assisté à la moindre répétition, il a su trouver de bons moments.

        Comme vous le verrez dans son message ci dessous, il est possible de commander des photos à votre choix, ou en format numérique ou en format papier, pour un usage non commercial. »

 

 

DANSE LIBRE MALKOVSKY – HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL

PHOTOS DE MARGUERITE APPRILL

 

a
a
1950 - Regard intérieur
1950 - Regard à l'infini

 

a
Malkovsky avec Marguerite Apprill Fehlmann à Callian (1973).

 

Photo : Ce soir, j'arrête. Le montage du film sur Marguerite Apprill est terminé. J'attends deux textes, et je finaliserai le DVD la semaine prochaine.
Marguerite (source FaceBook Jean-Paul Foussard 22.10.2012)

 

 

a
La Ciotat - Photo extraite du livre
DANSE LIBRE MALKOVSKY - PHYSIOLOGIE DYNAMIQUE

 

 

 

Photo
Photo
1988 - Voyage en Grèce
1988 - Voyage en Grèce

LES DEUX PHOTOS CI-DESSUS SONT EXTRAITES DES PHOTOS TRANSMISES PAR LAURENT APRÈS LA SOIRÉE-PARTAGE "HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL ET À DANY KAPP" DU 27 MAI 2012 À STRASBOURG par Laurent au lien : https://plus.google.com/u/0/photos/107765042850710686318/albums/5748444886791842177

 

 

m
m
Euronat été 1998
(Capture de la vidéo)
Euronat été 1998
(Capture de la vidéo)

 

 

a
Stage de La Ciotat, en avril 1999
Photo extraite du livre écrit par Marguerite

 

 

m
Euronat - 1999

 

 

Euronat - 2001

La photo présentant Marguerite Apprill pendant un cours à Euronat se trouve aux liens :

http://jkanya.free.fr/nudiste.html

ou

http://www.ladepeche.fr/article/2001/08/02/301445-le-naturisme-les-autres-vacances-au-grand-air.html

 

 

a
a
Euronat - été 2008
Euronat - été 2008

 

a
Euronat - été 2011
Marguerite Apprill-Fehlmann  
au Théâtre de Verdure

 

 

http://www.herve-szydlowski.com/triptyques-soi/ (26)

En 2014 : Marguerite Apprill sur les murs de Cachan !
Voici l'affiche de l'exposition d'Hervé Szydlowski... que l'on trouve sur tous les murs de Cachan (94) :


Source de la photo :
http://www.ville-cachan.fr/agenda/fiche/exposition-a-lorangerie-hszydlowski-photographies/section/812.htm


 

DANSE LIBRE MALKOVSKY – HOMMAGE À MARGUERITE APPRILL

TEXTE ÉCRIT PAR MICHEL LOETSCHER ET FRANCINE GARTNER
pour la revue « La Vie au Soleil » :

 

TEXTE ÉCRIT PAR MICHEL LOETSCHER ET FRANCINE GARTNER
pour la revue « La Vie au Soleil »

DANSE LIBRE FRANCINE GARTNER.pdf

L’âme de la danse

L’association Rythme et Danse perpétue à Strasbourg l’enseignement d’Isadora Duncan et de François Malkovsky. Elle propose en cours et en stages (pour enfants et adultes) une danse dépouillée qui touche à la globalité de l’être.

L’espèce humaine aurait-elle commencé sa longue aventure ascendante par la danse ? Celle-ci tient de l’instinct vital : dans les civilisations primordiales, la danse fait partie des rituels permettant d’exprimer les émotions de chaque moment de la vie : la joie, l’amour, la peine, le combat…. De nos jours encore, l’homme danse de joie à l’annonce d’une bonne nouvelle, l’enfant s’élance spontanément au rythme de la musique. Selon la définition la plus répandue, danser, c’est « exprimer des émotions grâce au mouvement discipliné par le rythme ».

L’univers tout entier est construit sur le rythme, du mouvement des corps célestes au dessin d’un coquillage ou d’un panier tissé par un vannier, de la répétition rythmique des phrases d’un griot à celle des notes d’un chant primitif. L’expression rythmique de la joie pourrait bien être à l’origine de la danse… Mais avant l’apparition de l’homme, certains animaux
dansaient déjà : à la station anthropoïde de Ténériffe, les zoologistes ont observé des rondes de chimpanzés autour d’un arbre – qui pourraient avoir préfiguré les danses dites de fertilité.
Isadora Duncan (1877-1927) l’avait ressenti ainsi : les rythmes de la vie parcourent l’univers et le corps des êtres vivants, les incitant à danser. L’enfant s’étire en état d’euphorie comme pour grandir et conquérir l’espace. Dès la fin de l’école, la petite Isadora courait vers la plage, en Californie, pour suivre le mouvement des vagues et danser à leur rythme (1). Fondant sa Danse de l’avenir (2) sur le retour à la spontanéité et à la nature, elle en conçoit la pédagogie, dans les écoles qu’elle ouvre en Europe, comme « la bonté au service de l’Art et de la Vérité ».


La chanson de l’eau vive

En 1910, un jeune Tchèque, François Malkovsky (1889-1982), venu à Paris pour suivre des études musicales, voit Isadora triompher sur la scène parisienne. Il prend des cours avec Raymond Duncan (1874-1966) et poursuit sa recherche d’un mouvement en accord avec les lois de la nature. Celui-ci rayonne depuis un centre vital, le Hara, et distribue l’énergie jusqu’aux extrémités, dans une dynamique fluide et juste transformant les ondes sonores en ondes visuelles : « L’être humain doit représenter une sorte de rayonnement. Le geste, le mouvement doit être de nature à pouvoir propager le rayonnement sans l’anémier. Ce n’est pas le geste, mais ce qui s’en dégage qui doit marquer le rythme. Et le rythme est l’essence même de la vitalité du corps et de l’âme. Sachons discerner le merveilleux mouvement du balancier de celui d’un métronome et le rythme de la mesure (…) L’un est de l’eau vive qui jaillit des rochers, l’autre de l’eau stérilisée, mortifiée, sans vie (…) La force joyeuse crée le rythme, l’animation et le rythme c’est le mouvement de la vie, l’exaltation, l’allégresse de l’esprit – la Grande Pensée de l’univers allant et venant dans cette harmonie de la nature qu’est le rythme » (Vivre, 1926).

Les fondamentaux de sa pédagogie : faire Un avec son corps, utiliser le poids, la force centrifuge, le jaillissement du mouvement pour économiser l’énergie – et exprimer des émotions positives.

Malkovky a été l’un des premiers naturistes (membre actif de l’association Vivre de Kienné de Mongeot), plaidant pour la plénitude d’une vie sans entrave : « Nombreux sont ceux qui n’acceptent qu’une nourriture pure et qui évitent d’absorbe des toxiques de toute sorte, y compris la laideur, la vulgarité, le mensonge, les mouvements mécaniques, tout ce qui gâche la sève de nos vies, nous rapetisse, nous éloigne de nous-mêmes et des états de réceptivité indispensable pour saisir les parcelles du rythme universel, de la vie profonde et mystérieuse… »

En Alsace, l’association Rythme et Danse (présidée depuis 1986 par Francine Gartner et affiliée à la Fédération européenne de Danse Libre) reste fidèle au message d’Isadora Duncan et à l’enseignement de François Malkovsky dont elle assure la diffusion. Créée en 1965 par Marguerite Apprill, professeur d’éducation physique et sportive, et par Yvonne Le Roch, inspectrice des écoles maternelles, elle propose des cours ainsi que des stages et des spectacles tous publics. Marguerite Apprill a été l’une des fidèles élèves de Malkovsky.

Depuis 1979, elle continue à enseigner l’été à Euronat cette pratique qui s’adresse à tous ceux qui sont « désireux d’améliorer leur conscience corporelle » et de « redécouvrir la dynamique d’un corps libre et expressif, bien accordé, harmonieux ».

Pour en savoir plus

http://rythme.danse.online.fr
Odette Allard, Malkovsky, le danseur philosophe, Publibook, 1989

    1) cf. La Vie au Soleil n° 106 et 107
    2) ouvrage publié en 1903

 

 

 

EURONAT - MARGUERITE APPRILL

Freier Tanz für frei Körper

Danse libre pour le corps libre

par Lorenz KERSCHER

 

Freier Tanz für frei Körper

par Lorenz KERSCHER

Paru au lien : http://www.symbioseweb.de/nat/tanz.htm

Lire la traduction au lien #TRADUCTION

Freier Tanz für freie Körper
 
Isadora Duncan (1877 - 1927) befreite ihren Körper von den starren Strukturen des klassischen Balletts. Sie tanzte ohne Korsett und barfuß in weiten Gewändern, die den Blick auf ihre Beine zuließen und begeisterte mit ihrem neuen Stil das Publikum. Davon beeindruckt, entwickelte François Malkovsky (1889 - 1982) den Freien Tanz (Danse Libre) und schuf damit eine Form des Ausdruckstanzes, die jedermann erlernen und ausüben kann. Seine Schülerin Marguerite Apprill führte diese Tradition seit 1977 in der Naturistenanlage Euronat weiter.
Seitdem besteht dort die einmalige Gelegenheit, diese schöne Art der Bewegungskunst hüllenlos zu erlernen und zu praktizieren. In der ruhigen Naturstimmung des Pinienwalds ist diese angenehme Art, sich zur Musik zu bewegen, auch eine hervorragende Schule für unsere Bewegungssinne.
 

nat_tanz.jpg (19182 Byte)

Die erste Erfahrung

Im Animationsprogramm der Ferienanlage Euronat an der französischen Atlantikküste werden viele schöne musische Aktivitäten angeboten, darunter auch der "Freie Tanz". Immer wieder habe ich aus der Ferne die gemischte Teilnehmergruppe bei anmutiger Bewegung zu schöner Musik gesehen, doch heute habe ich mich endlich in die Nähe getraut und zum Mitmachen aufgerafft.
Sehr freundlich begrüßt die Kursleiterin die Teilnehmer. Wer nicht schon nackt gekommen ist, legt seine Kleidung ab, wer Schuhe anhat, soll diese ausziehen, weil sich die Lage des Körperschwerpunkts barfuß viel besser steuern lässt. Denn jetzt sind alle unsere Sinne gefordert. Mit einfachen Übungen beginnend lernen wir, wie durch Gewichtsverlagerung die Bewegungen völlig mühelos eingeleitet oder in verschiedene Richtungen gelenkt werden. Armbewegungen kommen hinzu, Schrittfolgen, Drehungen. Und natürlich tanzen wir das auch zur Musik.
Ich stelle fest, dass der Freie Tanz für den Körper sehr angenehm ist, aber hohe Konzentration erfordert. Sobald meine Gedanken abschweifen, kommen meine Bewegungen völlig durcheinander. Mühsam und mit Hilfe der liebenswürdigen Tanzlehrerin finde ich wieder in den Takt.
Umso taktfester ist eine Frau, die wenige Schritte vor mir tanzt -- sehr elegant und ausdrucksvoll. Mein erster Eindruck ist, dass sie recht jung ist.   Es kann doch nicht wahr sein, dass es solche Naturtalente gibt, während ich mich plagen muss, um Arme und Beine richtig zu koordinieren? Erst als ich später erfahre, dass es sich um die Leiterin des Fortgeschrittenenkurses handelt, finde ich meinen Seelenfrieden wieder. Im Freien Tanz wirkt sie so jugendlich, dass man ihre 30 Jahre Tanzerfahrung nicht erahnt.
In der nächsten Stunde versuche ich dann, so gut ich kann, ihre Bewegungen nachzuahmen. Dabei hilft mir, dass sich von nackten Körpern auch feinste Details ablesen lassen, das erleichtert das Lernen am Vorbild sehr. Dann habe ich sogar das Glück, dass sie mir für eine Figur als Mittänzerin zugeteilt wird. Dabei sollen die Partner eine Schrittfolge mit aufeinander abgestimmten Armbewegungen spiegelbildlich zueinander tanzen. Es sieht ganz einfach aus. Wie alles andere wird zuerst erklärt und dann mit Musik geübt. Ich empfinde es als Glücksfall, dass ich als ungeschickter Anfänger Seite an Seite mit dieser Könnerin üben darf!
Die Musik erklingt, doch bei mir gibt es einige Fehlstarts. Ich komme nicht in den Takt, gehe mit dem falschen Fuß los, bringe Arme und Beine durcheinander. In ihrer liebenswürdigen Art unterstützt die gewandte Mittänzerin meine Startversuche. Und auf einmal gelingt es mir doch, ihre Bewegungen im richtigen Rhythmus zu übernehmen. Das Hochgefühl des Gleichklangs stellt sich ein, und ich spüre, wie ihre bewundernswerte Eleganz  auf mich übergeht. Dreißig, vielleicht auch nur zwanzig Sekunden lang erlebe ich mit eigenen Sinnen, was mir bisher unerreichbar erschien. Ein glücklicher Augenblick in meinem Leben -- vielen Dank an die geduldige Tanzpartnerin!
 

Gesund und wertvoll

Als Grundlage für seinen neuen Weg studierte Malkovsky, der auch Naturist war, die natürliche Mechanik des Körpers. Ohne sich zu gekünstelten Bewegungen zu zwingen, soll der Mensch seinen eigenen Ausdruck finden. Freier Tanz ist in hohem Maße Selbsterfahrung. Wer ihn konzentriert übt, erlebt und empfindet seinen Körper als ganz natürlichen Teil seiner Person. Und am echtesten ist dieses Gefühl, wenn man ganz nackt tanzt.
Atmung, Bewegung und Gewichtsverteilung sollen im Einklang sein, nirgends kommt es zu Brüchen oder einseitigen Belastungen. Auf diesem Weg werden Körper, Geist und Seele zu einer Einheit, woraus sich auch ein hoher gesundheitlicher Wert ergibt.
Achtsamkeit auf die Qualität der Bewegungen ist eine der Grundbedingungen für die Praxis des Freien Tanzes. Hier ist eine Parallele zur Körpererfahrung nach der Feldenkrais-Methode zu erkennen. Und ebenso wie diese dürfte der Freie Tanz ein großes Potential bei der Behandlung psychosomatischer Erkrankungen oder bei der orthopädischen Rehabilitation haben. Diese Möglichkeiten warten darauf, erschlossen zu werden und das Angebotsspektrum des therapeutischen Tanzes zu bereichern.
 

Gemeinsames Lernen

Den Freien Tanz praktiziert man in Gemeinschaft. Dabei ist das Lernen am Vorbild fortgeschrittener Tänzer ganz wichtig. Und beim Einstudieren ansprechender Choreografien findet die Gruppe ihr gemeinsames Ziel. Es herrscht eine Atmosphäre, in der rasch herzliche Kontakte unter den Teilnehmern entstehen. Damit stellt der Freie Tanz eine schöne Möglichkeit dar, sowohl Persönlichkeitsbildung als auch Teambildung zu fördern.
In Euronat empfinden es Männer und Frauen als ganz natürlich, gemeinsam nackt zu tanzen. Anders als beim klassischen Paartanz, wo der Mann die Frau führt, gibt es beim Freien Tanz weder Körperkontakt, noch irgendein Ungleichgewicht zwischen den Geschlechtern. Jeder tanzt genau dieselben Figuren. Und ohne Ungleichheit der Rollen entwickelt die gemeinsame Nacktheit auch kein sexuelles Moment. Es kommt nicht von ungefähr, dass sich naturistische Freizeitgestaltung nur dort durchgesetzt hat, wo die Gleichberechtigung der Geschlechter auf hohem Niveau ist!
Auch viele andere Arten des Ausdruckstanzes folgen ähnlichen Grundsätzen wie die von Malkovsky gefundene Form. Immer häufiger sieht man die Tänzer auf der Bühne barfuß, mit Bodenhaftung, und bewundert das Fließen ihrer natürlichen Bewegungen. Auch mit Freizeittänzern werden in diesem Stil schöne Aufführungen gestaltet. Wer die Möglichkeit zum Mitmachen findet, soll nicht lange fragen, nach welcher Schule man arbeitet, sondern in den "freien Tanz auf freien Füßen" einsteigen und Spaß daran haben!
Der Freie Tanz nach Malkovsky hat aufgrund seiner sehr sorgsam erarbeiteten Grundlagen einen großen Wert für die Erziehung und Entwicklung der Menschen. Deshalb ist dieser für jedermann zugänglichen Kunst unbedingt eine weitere Verbreitung zu wünschen, vor allem im Kreise der Naturisten, auch über die Grenzen Frankreichs hinaus.
 

Der beste Einstieg

Kurse zum Mitmachen gibt es derzeit in Frankreich


http://www.symbioseweb.de/_themes/sunflowr/sunbul1d.gif

bei rythme et danse, Strasbourg

http://www.symbioseweb.de/_themes/sunflowr/sunbul1d.gif

Association de Danse Libre de Dijon

http://www.symbioseweb.de/_themes/sunflowr/sunbul1d.gif

als textilfreier Tanz in der naturistischen Ferienanlage Euronat

Seminare in Südwestdeutschland, auch für Naturistengruppen, können vereinbart werden mit
Francine Gartner
52c rue de Sélestat
F-67210 Obernai
 
Weitere Info in französischer Sprache:
Danse Libre Malkovsky - Association Mouvement-Musique 
 

Videobeispiele

Tanzszenen, die dem optischen Eindruck des Freien Tanzes sehr nahe kommen:
Rose Petals
Waves

 

 

 

TRADUCTION

 

Danse libre pour le corps libre
 
Isadora Duncan (1877 - 1927) a libéré son corps des structures rigides du ballet classique. Elle dansait pieds nus sans corset et dans des vêtements larges qui laissaient voir ses jambes ses jambes et enthousiasma le public avec son nouveau style.
Touché par son style, François Malkovsky (1889 - 1982) développa la Danse Libre : une forme de danse expressive que tout le monde peut apprendre et pratiquer. Son élève, Marguerite Apprill continua cet enseignement depuis 1977 dans le centre naturiste d'Euronat.
Depuis lors, il existe là une occasion unique d'apprendre et de pratiquer ce magnifique art du mouvement, nu. Dans l'atmosphère calme de la forêt naturelle de pins, c'est une façon agréable de danser avec la musique, et même une excellente école pour notre sens du mouvement.
 

nat_tanz.jpg (19 octets 182)

La première expérience

Le programme d'animation de la station Euronat sur la côte atlantique française, offre de nombreuses et belles activités artistiques, y compris la «Danse Libre». Toujours, je voyais de loin le groupe mixte de participants dansant gracieusement sur de la belle musique qui m'attirait, mais aujourd'hui, j'ai finalement décidé de me joindre à eux.
L'animatrice du cours salue amicalement les participants. Celui qui n'est pas arrivé nu pose ses vêtements, enlève ses chaussures, pour mieux ressentir son centre de gravité. Maintenant, tous nos sens sont sollicités. En commençant par des d'exercices simples, nous apprenons à bouger sans effort en déplaçant notre centre de gravité. Des mouvements des bras suivent, des suites de pas, des tours. Et bien sûr tout cela en dansant avec la musique.
Je constate que la danse libre est très agréable pour le corps, mais exige une grande concentration. Dès que mes pensées interfèrent, mes mouvements deviennent n'importe quoi. Péniblement et avec l'aide aimable du professeur de danse, je me retrouve dans le rythme.
Ma meilleure aide est une femme qui danse quelques pas devant moi - très élégante et expressive. Ma première impression est qu'elle est très jeune. Ce ne peut pas être vrai qu'il y ait un tel talent naturel, tandis que moi je peine à coordonner bras et jambes. C'est seulement quand je découvre plus tard que cette dame est la responsable des cours avancés que je retrouve la paix de mon âme. Dans la Danse Libre, elle a l'air si jeune qu'on ne devine pas ses 30 ans d'expérience.
Dans l'heure suivante, j'essaie du mieux que je peux à imiter ses mouvements. Cela m'aide beaucoup de voir les détails dans son corps nu. Puis j'ai même la chance de danser avec elle, dans une série de mesures avec des mouvements de bras en miroir. Cela semble assez simple. C'est d'abord expliqué, puis pratiqué en musique. Pour moi, petit débutant, c'est une chance de danser avec elle !
La musique est jouée, mais pour moi il ya quelques faux départs. Je ne peux pas entrer dans le rythme, je pars du mauvais pied, je mélange bras et jambes. D'une manière chaleureuse, elle soutient mes premiers pas. Et soudain, je réussis à prendre le bon rythme. Je ressens l'unité dans le mouvement et comment son élégance admirable rejaillit sur moi. L'allégresse ! Trente, peut-être même une vingtaine de secondes, je ressens avec mes propres sens, ce qui semblait si loin hors de ma portée. Un moment de bonheur dans ma vie - grâce à la patience de ma partenaire de danse !
 

Saine et précieuse

Comme base pour sa nouvelle danse, Malkovsky (lui aussi naturiste) a étudié la mécanique naturelle du corps. Sans s'obliger à des mouvements artificiels, l'humain doit lui-même trouver sa propre expression.  La Danse Libre est en grande partie la conscience de soi. Celui qui l'étudie assidûment, vit et ressent son corps comme une partie naturelle de lui-même.  Et c'est encore plus vrai quand vous dansez nu.
La respiration, le mouvement et le déplacement du poids du corps doivent être cohérents, nullepart il n'y a de cassures ou de charges unilatérales. De cette façon, le corps, l'esprit et l'âme deviennent une unité, ce qui a une grande valeur pour la santé.
L'attention à la qualité du mouvement est une condition préalable fondamentale pour la pratique de la Danse Libre. On peut établir un parallèle avec l'expérience du corps de la méthode Feldenkrais. Et tout comme elle, la Danse Libre peut avoir un grand potentiel dans le traitement des troubles psychosomatiques et en rééducation orthopédique. Ces possibilités attendent d'être exploitées pour enrichir la gamme des danses thérapeutiques.
 

Apprendre ensemble

La Danse Libre est pratiquée en groupe. C'est important d'apprendre en regardant les danseurs les plus avancés. Et le groupe trouve son but commun en étudiant les chorégraphies. Il règne une atmosphère chaleureuse, ce qui entraîne des contacts cordiaux entre les participants. La Danse Libre est une excellente occasion de promouvoir à la fois le développement personnel et l'esprit d'équipe.
À Euronat, les hommes et les femmes trouvent tout à fait naturel de danser ensemble nus. Contrairement à la danse de couple classique où l'homme conduit la femme, il n'y a pas de contact corporel dans la Danse Libre, ni aucun inégalité entre les sexes. Tout le monde danse exactement les mêmes figures. Avec l'égalité des rôles, la nudité commune ne permet aucune implication sexuelle. Ce n'est pas un hasard si la liberté naturiste n'existe que là où l'égalité des sexes est à son plus haut niveau !
Beaucoup d'autres types de danse expressive suivent des principes semblables à ceux trouvés par la forme trouvée par Malkovsky. De plus en plus, nous voyons les danseurs sur scène pieds nus, et admirons des mouvements fluides et naturels. Même avec des danseurs amateurs de ce style, il y a de belles performances. Celui qui trouve la possibilité de participer, n' a pas besoin de demander longtemps avec quelle école vous travaillez, mais allez dans la «Danse Libre pieds nus" et amusez-vous !
La Danse Libre Malkovsky, à cause de ses fondements mêmes, a une grande valeur pour l'éducation et le développement des personnes. Par conséquent, cet art accessible à tous, nécessite d'être plus répandu, en particulier au-delà du cercle des naturistes, même au-delà des frontières de la France.
 

Comment apprendre ?

Participer à des cours, en France


http://www.symbioseweb.de/_themes/sunflowr/sunbul1d.gif

au rythme et danse, Strasbourg

http://www.symbioseweb.de/_themes/sunflowr/sunbul1d.gif

Association de Danse Libre de Dijon

http://www.symbioseweb.de/_themes/sunflowr/sunbul1d.gif

comme danse naturiste dans le centre Euronat

Séminaires dans le sud-ouest en Allemagne, y compris pour les naturistes peut être faits avec
Francine Gartner 
52c rue de Sélestat 
F- 67210 Obernai
 
Pour plus d'informations :
Danse Libre Malkovsky - Association Mouvement-Musique 
 

Exemples de Vidéos

Vidéos de danses, qui s'approchent de la Danse Libre :
Pétales de rose
Vagues

 

 

FÉDALI

Textes et citations de Malkovsky extraits des bulletins de liaison de la "Fédali" (Fédération Européenne de danse Malkovsky),

avec l'autorisation de Marguerite Apprill.

Ces bulletins ont été rédigés par Marguerite Apprill.

 

1989 CENTENAIRE DE LA NAISSANCE DE MALKOVSKY Message d'ouverture par Janine BOUCLIER :

"Ayez plus de tendresse pour votre frère le corps".

"Libérez-le des attaches".

"C'est votre instrument langage de l'âme".

"La danse doit être la révélation de la Vie intérieure".

"Nous sommes sur terre pour répandre la joie".

"C'est en donnant que l'on reçoit".

_________________________________________________________________________________

BULLETIN DE LIAISON Septembre 2001 :

"Le plus grand art, c'est l'art de vivre !"

"Même à travers nos erreurs nous pouvons progresser !... C'est en cherchant que vous trouverez !..."

"Aucun maître ne peut rien nous apprendre, si ce n'est nous montrer le chemin qui mène à la connaissance de soi."

 

BULLETIN DE LIAISON Décembre 2002 :

"Libérez les canaux nerveux, est un premier objectif, une condition pour nous donner toutes nos possibilités afin d'accéder à l'harmonie... et vous découvrirez les forces insoupçonnées que vous avez en vous."

STAGE TOUSSAINT 1967 à Strasbourg avec MALKOVSKY - Notes prises par Madeleine Petit (décédée en 1989) :

     «  N’oubliez jamais : le mouvement des bras est le prolongement du mouvement du corps.
     Le bruit de la balle confirme le temps fort…
     Mes enfants chéris, si je demande à quelqu’un de ‘‘faire’’, ça n’est pas parce qu’il fait moins bien que les autres… il m’aide en acceptant…
     Vous employez 300 % d’énergie en trop.
     Vous devez aller beaucoup plus loin que moi qui a passé toute ma vie en recherches.
     Quand vous pensez au point de vue psychologique…
     Slalom : envoyer, confirmez. Si vous faîtes : en même temps, en même temps, les bûches sont mauvaises.
     Il y a JOIE dans ce mouvement.
     Vous avez attendu le temps fort pour jeter la balle.
         Si vous rabattez vous serez rabattu.
         Celui qui manie l’épée périra par l’épée.
     Le mouvement influence notre souffle.
     Si vous ne comprenez pas, c’est que je n’ai pas su expliquer.
     Le temps fort coïncide avec l’envolée de la balle.
     Ce n’est pas en même temps le corps et le bras.
     Chaque parcelle de notre être participe au mouvement, la colonne vertébrale nous sert de ressort.
     Des fois, je vous touche la dernière vertèbre : c’est la voûte sacrée. Si cette articulation joue, toutes les articulations jouent.
     Si la réceptivité n’y est pas, vous pouvez tirer ‘‘cordon, s’il vous plait’’ 45 fois, rien ne vient.
     Nous avons tous besoin de recommencer par le commencement.
     Plus de tendresse avec notre frère le corps, plus d’abandon.
     Ici pas d’épaule, pas de relâchement, où sont les 3 temps ?
     Le moteur cale, il faut le remettre en route. Hâtez-vous lentement.
     La colonne vertébrale ondule deux fois, une fois pour mettre le mouvement en route (déplacement du centre de gravité), la deuxième fois pour mettre le centre de gravité à sa place.
     Observez le mouvement du menuisier qui rabote.
     Mettez-vous en 2 cercles. Rien n’arrive tout seul mes enfants, le cercle ne se formera pas tout seul. Non, c’est nous qui devons former le cercle. Egalisez vos distances.
     Il faut retrouver votre radar humain. Observez un homme aveugle. Il pressent. Nous en avons-nous aussi. Retrouvons-le.
     Observez le forgeron : au moment où il prend l’élan il n’est pas sens contraire, au moment du travail il est sens contraire.
     Si je jette la balle avec la main droite, l’épaule droite avance et entraîne la jambe gauche, puis l’épaule gauche entraîne la jambe droite.
     Vous êtes un peu trop serrées mes enfants… équilibrez.
     ‘‘La paresse est la mère de toute perfection’’ Oscar Wilde. Ici nous n’apprenons pas la paresse mais l’économie d’efforts.
     Si la jambe est déjà en avant, le mouvement est vide de sens donc d’expression.
     Ne faites pas cela parce que je vous le dis, mais cherchez vous-mêmes.
     Observez, critiquez. Toute théorie qu’on ne peut pas mettre en pratique n’est pas bonne.
     Ne vous dispersez pas mes enfants, observez BODAK, la force de l’Association…
     Evitez de regarder par terre, il n’y a pas de champignons.
     Ici, il ne s’agit pas seulement d’apprendre, mais de DEVENIR. »

_________________________________________________________________________________

BULLETIN DE LIAISON Septembre 2003 :

"Le mouvement humain est un dans les sports, dans les travaux, dans la Danse."

"Il faut une longue patience pour entrer dans la magie blanche qu'est la Danse."

"Osez être ce que vous êtes."

 

BULLETIN DE LIAISON Mai 2004 :

Extrait d'une lettre de Malkovsky écrite en 1954 :

"L'école marche, mais hélas, j'ai peu d'aigles, peu de natures vibrantes, capables à continuer ma tâche lorsqu'il me faudra m'arrêter. Dommage pour ceux qui viendront après nous et qui chercheront les sources. Qu'est-ce que j'aurais donné au moment de mes débuts pour des directives que je ne demande qu'à distribuer sans cesse. L'époque morbide qui s'acharne à étouffer les prophètes... et pourtant il y en a ! Tout l'esprit d'évolution humaine prend la direction vers l'anéantissement.

Pourtant rien n'est perdu encore et patauger dans la boue peut donner des ailes. Ne perdons pas la foi. Ce que j'ai cherché à indiquer dans mon dernier article : Celui qui voit dans ce monde de multiplicité l'Unique qui pénètre tout, celui qui trouve dans ce monde de mort la Vie Unique, celui qui trouve dans ce monde d'insensibilité et d'ignorance la Lumière et Connaissance Unique, à celui-là appartient la paix éternelle, à nul autre, à nul autre...

Vous êtes aussi de ceux-là. Je vous embrasse. Mes pensées vous suivent. A toujours. M."

_________________________________________________________________________________

BULLETIN DE LIAISON Septembre 2004 :

Extrait d'un article de la revue N° 19 du centre chorégraphique de Franche Comté sous le titre "PORTRAIT Une empathie à distance : Claude Louis-Combet au regard de la danse" :

"... Sa première approche de la danse, il la doit à Malkovsky. François Malkovsky (1889-1982) était de cette race de danseurs, pédagogues mystiques. Nous entendons par là ceux qui sont pénétrés de la nécessité d'écouter les grandes lois naturelles, cosmiques et de tenter d'y replacer les hommes..."

 

BULLETIN DE LIAISON Décembre 2004 :

"Cherchez... et vous trouverez, mais cherchez bien... vous trouverez des choses que vous n'avez pas spoupçonnées pouvoir découvrir".

 

 

 

 

a

 

a

Marguerite Apprill-Fehlmann 
au Théâtre de Verdure, été 2011.

 

Dany Kapp
au Théâtre de Verdure, été 1999.

A toujours Marguerite et Dany !

Marguerite, l’âme de la Danse Libre à Euronat, danse aujourd’hui avec les étoiles.
Elle nous a quittés sereinement le 5 décembre 2011, dans sa 93e année !

Dany, témoin fidèle de l’enseignement de Malkovsky
par sa créativité et sa compétence, nous a quittés trop précocement
le 29 octobre 2011.

Un hommage a été rendu à Euronat (Grayan)
au Théâtre de Verdure,

le dimanche 12 août 2012.

 

Vidéo : "Marguerite Apprill" un film de Jean-Paul Foussard
Avec Francine Bouzgenda, Francine Gartner, Lucienne Pauzié, Gerlind O Schweppe et Anne-Marie Jaeger.
Durée : 43 minutes. Prix : 20 € (port inclus). Contact : jeanpaulfoussard@gmail.com

* Vidéo par Jean-Paul Foussard : "Hommage à Marguerite Apprill" au lien http://vimeo.com/56234481 (43'28)
Mise en ligne en 2013
Avec Francine Bouzgenda, Francine Gartner, Lucienne Pauzié, Gerlind O Schweppe et Anne-Marie Jaeger.
« J'ai découvert le monde de la danse libre au travers de quelques danseuses rencontrées au hasard d'un été. 
Francine et Anne-Marie m'ont donné à entendre quel avait été leurs parcours de danseuses. 
Et puis au mois d'août 2012, un hommage dansé a été réalisé à Euronat par diverses personnes. 
Ici, vous n'en verrez que quelques unes. 
Marguerite Apprill est une grande dame de la danse qui aura laissé de très belles empreintes sur les gens que j'ai croisé à ce moment-là.

Il existe la même version de ce film, sans les interviews pour ceux qui ne voudraient voir que les danses. »
La version sans interviews : http://vimeo.com/56365187 (43'28)

 

 

 

 

etour ACCUEIL         Retour DANSE LIBRE MALKOVSKY    Retour LIVRE    Retour DANY KAPP   Retour SOMMAIRE

 

 

 

Photos disparues... ! :

 

c

 

a
a
a
a
Euronat - été 2004
Euronat - été 2004
Euronat - été 2004
Euronat - été 2004

 

a
a
a
a
Euronat - été 2004
Euronat - été 2004
Euronat - été 2004
Euronat - été 2004

 

a
a
a
a
Euronat - été 2004
Euronat - été 2004
Euronat - été 2004
Euronat - été 2004

 

 

m
m
m
m
Euronat - été 2009
Euronat - été 2009
Euronat - été 2009
Euronat - été 2009

 

d
Dany et Marguerite - Euronat - été 2009

 

m
m
Euronat - été 2011
Euronat - été 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

free counters