Retour Accueil        Retour Sommaire du site Conscience 33

Pétition gironde

DÉSENCLAVEMENT DU VILLAGE EURONAT SITUÉ DANS LA COMMUNE DE GRAYAN

Merci aux 199 personnes qui ont déjà signé la pétition !

AVRIL-JUIN 2014... pour les Bordelais... le week-end !

HIVER 2013-2014 : c'est la disette !
ÉTÉ 2013... c'est parfait pour deux mois seulement !!!

MAI-JUIN 2013... pour les Bordelais le week-end !

 

Une pétition sur le site de Pétitions de "Pétition Publique", qui s'intitule :
"GIRONDE - RECONDUCTION DE LA LIGNE D'AUTOCAR : GRAYAN-LESPARRE à partir du 1er septembre 2012".

Pour en savoir plus, cliquez ici :
http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde

Commentaires des signataires de la pétition : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoListaSignatarios.aspx?pi=gironde

POURQUOI EST-CE IMPORTANT ?
En Gironde une nouvelle tarification des autocars est mise en place depuis le 1er septembre 2012 :
c'est 2,50 € le trajet Grayan/Euronat depuis ou vers Bordeaux,

ou 4 € aller-retour jusqu'à 7 jours,
si la ligne Grayan-Lesparre est reconduite.

C'est aussi le désenclavement pour offrir une alternative à la voiture individuelle.
C'est aussi l'enjeu environnement (économie de carburant, réduction des émissions de gaz...).
C'est aussi une mesure sociale pour permettre à tous de se déplacer.

VOIR LE DOSSIER COMPLET AUX LIENS :
http://transgironde.blogspot.de/ ou

http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm

 

L'enjeu est d'obtenir la prolongation d'une station de la ligne LESPARRE - MONTALIVET/Front de mer pour desservir l'arrêt de GRAYAN/Euronat pendant la période de septembre à juin (l'arrêt de GRAYAN/Euronat est desservi en juillet/août), par la compagnie Citram dans le cadre des transports TransGironde subventionnés par le Conseil Général de la Gironde.

 

Le surcoût pour le Conseil Général de la Gironde qui finance les transports TransGironde est, pour un minimum de 25 passagers aller-retour sur 10 mois, en formule "transport à la demande"

de l'ordre de 160 €/mois pour une desserte 4 fois par semaine,

ou de 30 €/mois pour une desserte une fois par semaine.

Le surcoût diminue avec l'accroissement du nombre de passagers et peut devenir nul.

À ce jour, le Conseil Général de la Gironde refuse cette prolongation.

 

Pour rappel :

 

Le Conseil général consacre 39 millions d'euros pour subventionner le transport scolaire des 50 000 jeunes...

 

Huit entreprises autocaristes se partagent les 21 lots du marché TransGironde, dans le cadre de la délégation de service public votée le 6 avril 2012 pour 7 ans (soit 29 M€ par an) : Citram Aquitaine (14 lots)...

 

La compagnie de transport « Citram Aquitaine » dont la Maison mère est « Veolia Environnement » du groupe « Veolia Transdev » est la première compagnie de transport des voyageurs en Gironde avec un chiffre d’affaire de 38 313 000 € en 2009 et la première entreprise bénéficiaire en Gironde : 4 003 000 € en 2009...

 

L'arrêt de GRAYAN/Euronat était desservi toute l'année, jusqu'au début de septembre 2012, à une époque où le trajet Grayan/Euronat - Bordeaux coûtait 32,60 € aller-retour...

 

ARTICLE SUD OUEST 4 AVRIL 2013

 

TRANSPORTS DE PROXIMITÉ - MARS 2013

 

Autocars TransGironde, ligne 712 - La dernière lettre au Conseil Général de la Gironde (19.02.2013)

AUTOCARS LIGNE 712 LESPARRE-GRAYAN - RÉPONSE A MONSIEUR PHILIPPE MADRELLE LE 5 FÉVRIER 2013

LETTRE DE MONSIEUR PHILIPPE MADRELLE, PRÉSIDENT DU CONSEIL GÉNÉRAL, DATÉE DU 1ER FÉVRIER 2013

 

En mars 2013, LA LIGNE D'AUTOCAR 712 LESPARRE - GRAYAN
N'EST PAS RECONDUITE !

Formule "Transport à la demande"

Janvier 2013 : ANALYSE DES SURCOÛTS EN RÉPONSE AU CONSEIL GÉNÉRAL

Lettre du Conseil Général de la Gironde datée du 15 janvier 2013

Bilan depuis le 8 juin 2012 :

Press-book : Lu dans les Médias
Rencontres avec les acteurs
Lettres reçues
Mails reçus
Pétition
&... Aujourd'hui...
suivi de "Pour info : autocars Citram..."
"Et... le Conseil Général de la Gironde..."

..................

PRESS-BOOK : LU DANS LES MÉDIAS DEPUIS JUILLET 2012

Droit de réponse à Madame Laurence Pariès, du Conseil Général de la Gironde

Lu dans le journal Sud Ouest du 30 novembre 2012 au lien :
http://www.sudouest.fr/2012/11/30/les-habitants-d-euronat-veulent-leur-bus-en-hiver-894365-2898.php
ou lire ici. Voir le Fac-similé.

Réaction Madame Laurence Pariès du Conseil général le 30 novembre 2012

Lu dans le Journal du Médoc 23 novembre 2012 : "Rendez-nous la ligne 712"

DEMANDE POUR LA PROLONGATION DE LA LIGNE D’AUTOCARS


16.09.2012 : Toute la ligne Lesparre-Grayan pour 6 minutes de plus !

14.09.2012 : Audience avec Madame Pascale Got, députée de la 5ème circonscription

Commentaires des signataires de la pétition : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoListaSignatarios.aspx?pi=gironde

L'étonnant dynamisme de Grayan et l'Hôpital
Revendications octobre 2012
Nouvelles au 1er septembre 2012
CE QUI EST PROPOSÉ AU 1er SEPTEMBRE 2012

QUELQUES COMMENTAIRES DES SIGNATAIRES DE LA PÉTITION
AUTRES COMMENTAIRES
C'EST ÉCRIT...

Rencontre avec Monsieur Serge LAPORTE, maire de Grayan, LE 27 OCTOBRE 2012
Entretien avec Monsieur Serge LAPORTE, maire de Grayan, LE 17 AOÛT 2012 et conséquences
Réponse de Monsieur Michel BIBEY, maire de Vendays-Montalivet (29 août 2012)

COMMENT AIDER À LA RECONDUCTION DE LA LIGNE 712


CONTACTS DES ACTEURS DE LA GIRONDE

Voir la réponse non satisfaisante de Madame la Députée Pascal GOT le 25 juillet 2012 et ma réponse

Un article du magazine du Conseil Général de la Gironde : "GIRONDE" n° 99 (juillet/août/septembre 2012) fait bondir !
Au cliché/préjugé : « Le car ? Il ne roule pas partout ? »
Réponse du magazine : "FAUX. Le nouveau réseau TransGironde, c'est 52 trajets supplémentaires...
En plus, 10 nouvelles lignes ont été créées..."
À lire au lien : GIRONDE_99 ou le fac-similé du magazine au lien : MAGAZINE_GIRONDE_99


Alors : Pourquoi ne pas vouloir reconduite la ligne 712 Lesparre > Grayan qui a son utilité TOUTE L'ANNÉE ?
Fac-similé du dépliant hiver du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012 au lien :
Depliant_Horaires_hiver_2011_2012_Ligne_712
-----------------------------------------------------------------


LIRE LA PÉTITION : http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde
-----------------------------------------------------------------
Le Blog "Transgironde" de présentation de la pétition est au lien :
http://transgironde.blogspot.de/


Pour rappel : Texte de la pétition dans cette page.

Sommaire de cette page "Pétition Gironde"

Améliorations - Suggestions

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 2 AOÛT 2012

DOSSIER PRESSE AU 9 AOÛT 2012


AFFICHES

ARTICLES PARUS DANS LA PRESSE :

Lu dans le journal Sud Ouest du 20 octobre 2012


Lu dans le "Journal des Propriétaires du Médoc" (n° 114 octobre/novembre 2012)


ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 24 AOÛT 2012 : FAC-SIMILÉ et TEXTE


ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 10 AOÛT 2012 : FAC-SIMILÉ et TEXTE

ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 6 JUILLET 2012 : FAC-SIMILÉ et TEXTE.


ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL SUD OUEST’’ DU 10 AOÛT 2012 : FAC-SIMILÉ et TEXTE

RÉPONSE À L'ARTICLE DU ‘‘JOURNAL SUD OUEST’’ DU 10 AOÛT 2012


ARTICLE PARU DANS LE SITE "BORDEAUX.ACTU.FR" DU 29 AOÛT 2012

ARTICLE PARU DANS LE SITE "LESECHOS.FR" DU 30 AOÛT 2012


Grayan Médoc & Bordeaux : L'héritage de Guy Lartigue
Liste des départements avec autocars à tarif unique

Merci aux 191 personnes qui ont déjà signé étition !

a


DROIT DE RÉPONSE À LAURENCE PARIÈS .

Ce droit de réponse fait suite à la réaction de Madame Laurence Pariès, paruedans le journal Sud Ouest du 30 novembre 2012.

...1-- Concernant la demande : 
Laurence Pariès écrit : « … IL N’Y A PAS QU’EURONAT QUI EN A BESOIN… » 
Réponse : Ce besoin est bien reconnu et je vous en remercie.

2-- Concernant la fréquentation :
Laurence Pariès écrit : « … LES STATISTIQUES DE FRÉQUENTATION MONTRENT 50 VOYAGES… » 
Réponse : Ces statistiques sont liées au prix élevé des trajets.

3-- Concernant le nombre de demandes :
Laurence Pariès écrit : « … IL N’Y A PAS DE FRÉQUENTATION OU PAS DE DEMANDE. JE REMARQUE D’AILLEURS QUE M. GAULTIER EST LE SEUL À RÉCLAMER LE RÉTABLISSEMENT DE LA LIGNE… »
Réponse : Que doit-on penser des 187 personnes qui ont signé la pétition, sans compter celles qui n’ont pas internet, celles qui n’ont pas signé car elles ne voulaient pas que leur nom apparaisse sur le site et les personnes qui n’ont pas été informées ?

4-- Concernant le soutien des élus :
Laurence Pariès écrit : « … AUCUN ÉLU N’A REPRIS LA REVENDICATION… »
Réponse : Permettez-moi d’apporter les précisions suivantes :

. Monsieur Bernard GUIRAUD, maire de Lesparre, a écrit le 29 juin 2012 :
« … Je vous invite également, si ce n’est déjà fait, à solliciter le Maire de Grayan et l’Hôpital… »

. Madame Pascale GOT, députée de la 5ème circonscription, a écrit le 8 juillet 2012 :
« … J’ai eu une rencontre avec les services du conseil général pour faire le point bien que ce soit M. Serge Laporte qui suit ce dossier… Mais avez-vous contacté M. Laporte ? En effet il n’est pas d’usage qu’un conseiller général d’un autre canton prenne des prérogatives sur le canton de son collègue… »

. Monsieur Franck LAPORTE, maire de Talais, a écrit le 20 juillet 2012 :
« … Pour une desserte à la demande, les maires des Communes concernées sont mieux à même d’intervenir… »

. Monsieur Michel BIBEY, maire de Vendays-Montalivet, a écrit le 29 août 2012 :
« … Je propose, avec les maires concernés, d’aborder la question en Conseil Communautaire de la Pointe du Médoc lors d’une prochaine séance… »

Enfin

. Monsieur Serge LAPORTE, maire de Grayan-et-l’Hôpital, a accepté de me recevoir le 17 août 2012.
Il est membre de la Commission ‘‘Transports’’ au Conseil Général de la Gironde.
Lire les éléments principaux de cet entretien au lien :http://transgironde.blogspot.de/2012/08/entretien-avec-mr-serge-laporte-maire_20.html
Voici ce qui apparaît :

… Monsieur Serge Laporte précise qu'il n'était pas présent à la réunion du Conseil Général, le 17 novembre 2010 à Castelnau pour débattre des problèmes de transport et il ne peut pas présenter le compte-rendu de cette réunion… 

… Il n'avait pas observé que les transports étaient "à la demande" durant l'hiver 2011-2012 entre Lesparre et Grayan/Euronat/Le Gurp… 

… Il insistera pour que si la ligne 712 est reconduite, celle-ci desservira aussi le bourg de Grayan après la station d'autocar d'Euronat…

… Il est conscient de l'intérêt de l'existence de la ligne 712 eu égard aux habitants de Grayan et d'Euro

...
..
.
..

 

Lu dans le jounal Sud-Ouest (édition Médoc) du 30 novembre 2012 :



Lu dans le journal Sud-Ouest (édition Médoc) du 30 novembre 2012 - (le fac-similé est ici) :

Les habitants d'Euronat veulent leur bus en hiver

GRAYAN-ET-L'HÔPITAL Les résidents du village naturiste regrettent la suppression de leur arrêt de bus au moment même où le Conseil général casse ses tarifs.

THIERRY CHÂTELIER

Longtemps, Maurice Gaultier et sa compagne Mariette ont regardé filer le bus qui s'arrêtait chaque jour au centre naturiste d'Euronat. Trop cher. « Au prix du trajet (32,60 € A/R bordeaux par exemple), on n'avait pas envie de le prendre. Même aux amis qui nous rendaient visite je leur déconseillais de le prendre. » « La Gironde était un des départements les plus chers », renchérit Mariette. Seulement voilà, le Conseil général de Gironde, qui finance les lignes de bus, a décidé de casser les prix instaurant un tarif unique (4 euros) pour un aller/retour vers Bordeaux, le Cap-Ferret, Blaye ou Saint-Émilion.

À ce compte-là, le couple était prêt à revoir ses habitudes en matière de déplacement. Problème : en cassant les prix, le Conseil général a aussi supprimé… l'arrêt de bus d'Euronat, désormais desservi pour les seuls mois de juillet et août. La raison ? Une fréquentation insuffisante de la ligne qui s'arrête désormais 5 kilomètres plus loin à Vendays. Maurice Gaultier hésite entre colère et ironie. « Ces statistiques ne peuvent en aucun cas servir pour déterminer si la fréquentation sera toujours aussi faible avec une tarification enfin accessible à tous, et une bonne information. »

« Il fallait expérimenter »

Instruit dès le mois de juin de la future suppression, l'intéressé a commencé à remuer ciel et terre en tapant à la porte des élus. Une pétition a été mise en ligne sur Internet. Maurice Gaultier multiplie les échanges épistolaires avec le conseiller général Vincent Nuchy (PS) en charge du dossier. Le dernier en date, adressé sous pli recommandé, remonte à la semaine dernière et interpelle l'élu sur le coût d'une réouverture de la ligne. « Je ne pensais pas qu'au bout de quatre mois on en serait encore là », soupire l'intéressé. Dans son combat, il peut compter sur le soutien du directeur d'Euronat, Jean-Michel Lorefice, lui aussi surpris. « Ce qui est étonnant c'est qu'au moment même où on veut favoriser une politique de transports en commun, en baissant les tarifs, on supprime une ligne. » « Il aurait fallu expérimenter un an avec les nouveaux tarifs », estime Mariette Feuerbach.

Si l'activité du centre naturiste bat son plein l'été, une partie des habitants y vit à l'année. « Nous sommes un village vraiment atypique. 200 à 250 personnes résident à l'année ici », souligne Jean-Michel Lorefice. « Certains des résidents ne possèdent pas de voitures », insiste Maurice Gaultier qui n'entend pas baisser les bras. « Nous souhaitons l'ouverture de la ligne toute l'année car nous sommes dans un lieu où il y a de la vie. »

a

Maurice Gaultier et Mariette Feuerbach se mobilisent pour le rétablissement de la ligne. (photo t.c.)



GIRONDE : Article "Les habitants d’Euronat veulent  leur bus en hiver" :
Suite de l’article complet paru dans le journal Sud Ouest du 30 novembre 2012 qui comprend la réaction du Conseil général :


GIRONDE : "Les habitants d’Euronat veulent  leur bus en hiver" :
Suite de l’article complet paru dans le journal Sud Ouest du 30 novembre 2012 qui comprend la réaction du Conseil général :


« En tout, c'est 50 voyages l'hiver »

RÉACTION Laurence Pariès, directrice des transports au Conseil général, justifie la mesure

« SUD OUEST ». : Qu’est-ce qui a justifié la suppression de l’arrêt d’Euronat ?
LAURENCE PARIÈS. : La ligne a été fermée en septembre et pour la période hivernale mais reste ouverte en juillet et août.  Sur cette ligne, on a fait le constat qu’il n’y avait pas de voyageurs l’hiver. Euronat n’est pas le seul arrêt concerné. Cela vaut aussi pour Hourtin et Carcans.
Les statistiques de fréquentation montrent 50 voyages, soit 25 A/R), l’hiver. C’est rien du tout.

« SUD OUEST ». : M. Gaultier estime qu’il aurait fallu expérimenter une année puisque de nouveaux tarifs viennent d’être mis en place. Qu’en pensez-vous ?
LAURENCE PARIÈS. : Nous raisonnons un peu différemment. Il n’y a pas de fréquentation, ou pas de demande. Je remarque d’ailleurs que M. Gaultier est le seul à réclamer le rétablissement de la ligne.

« SUD OUEST ». : Une pétition a quand même été mise en ligne et signée.
LAURENCE PARIÈS. : Oui, mais aucun élu n’a repris la revendication de M. Gaultier.
Je suis allée dans le Médoc pour rencontrer les maires et les inviter à développer les transports de proximité. Il n’y a pas qu’Euronat qui en a besoin. L’idée c’est que la Communauté de communes prenne en charge ces transports de proximité. Le Conseil général pourrait soutenir en finançant à 50 %.




Fac-similé de l'article paru dans le journal Sud Ouest le 30 novembre 2012 :

a

 


Lu dans ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ du 23 novembre 2012 :

RENDEZ-NOUS LA LIGNE 712
187 personnes ont signé sur internet la pétition demandant la reconduction de ligne d’autocar 712 entre Lesparre-Médoc et Grayan-et-l’Hôpital.
Maurice Gaultier, initiateur de la pétition, demande inlassablement au président du conseil général de la Gironde, Philippe Madrelle, « de bien vouloir permettre la mise en place d’un arrêt supplémentaire après le dernier arrêt actuel qui est à Montalivet-front de mer, pour permettre de rejoindre l’arrêt suivant de Grayan-Euronat.
Cet arrêt Grayan-Euronat existait les années précédentes et a été supprimé par les services du Conseil Général de la Gironde en septembre 2012. »..

a

Article paru dans le journal Sud Ouest le 20 octobre 2012
présenté dans internet au lien : http://www.sudouest.fr/2012/ 10/20/ le-transport-collectif-fait-debat-855260-2964.php


LE TRANSPORT COLLECTIF FAIT DÉBAT
(Journal Sud Ouest – édition Médoc du 20 octobre 2012)


À lire au lien : http://www.sudouest.fr/2012/10/20/le-transport-collectif-fait-debat-855260-2964.php.

GRAYAN-LESPARRE Réseau Transgironde :
les résidants d’Euronat se mobilisent pour le retour des transports en commun.


L’arrêt de la ligne provoque la colère des habitants.

Maurice Gaultier, 65 ans, résidant estival depuis longtemps, puis permanent d’Euronat depuis trois ans par choix de vie naturiste, a été rapidement confronté aux défauts des qualités de la vie en pleine nature et de l’isolement.
La disparition effective depuis le 1er septembre 2012 de l’arrêt de la ligne régulière du bus Transgironde supprime toute possibilité de transport collectif à l’heure où, paradoxalement le Conseil général, dans la droite ligne des soucis environnementaux et de contexte social pécuniaire fragile, effectue de gros efforts de tarifs afin de favoriser ce type de transport (tarif unique à 2,40 € pour un trajet, 4 euros pour un aller-retour).
Pour ceux qui souhaitent le rétablissement de la ligne 712, Maurice Gaultier a entrepris un combat depuis juin dernier. En vain pour le moment, mais il ne s’avoue pas battu, multiplie les interventions, les rencontres avec les élus. Il a d’ailleurs lancé une pétition en ligne sur le site pétition publique.fr (1).
PLUS DE 300 PERMANENTS
.
Il ne manque pas d’arguments : Euronat représente plus de 300 résidants permanents (plusieurs milliers l’été) avec un fort taux d’augmentation (plus 70 % de logements entre 1999 et 2007 et plus 38,8 % de population pour la même période). Euronat c’est aussi une piscine couverte chauffée, un centre de thalassothérapie, un centre de gymnastique et de musculation, un boulanger, bientôt un café-restaurant, un magasin d’alimentation bio, etc.
« Je demande donc, à minima, la reconduction du service ‘‘à la demande’’ qui existait auparavant, soit six petites minutes de trajet supplémentaire depuis Montalivet », réclame-t-il. « On peut m’objecter que la fréquentation des années précédentes ne le justifie pas, mais les tarifs pratiqués alors n’étaient pas incitatifs. Aujourd’hui, avec le tarif unique, la donnée a changé et je suis convaincu que l’enjeu est valable. »
Serge Laporte, maire de Grayan-et-l’Hôpital et conseiller général, donc concerné au premier chef, s’en tient aux décisions départementales à la suite d’une étude budgétaire. « Transgironde n’est pas un service public mais un service mis au service du public et se doit d’être rentable », rappelle-t-il. « De plus, la ligne de transport scolaire est également une ligne publique dans la mesure des disponibilités », poursuit-il.
À quoi Maurice Gaultier répond :
« Certes, mais les transports scolaires ne fonctionnent qu’en période scolaire alors qu’Euronat se remplit justement pendant les vacances. »

Maguy Caporal

(1) http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde

L’article du Journal Sud Ouest est à lire sur internet au lien : 
http://www.sudouest.fr/2012/10/20/le-transport-collectif-fait-debat-855260-2964.php

a

 

18 octobre 2012
DEMANDE POUR LA PROLONGATION DE LA LIGNE D’AUTOCARS
La demande est faite pour la prolongation de la ligne d’autocars (scolaires) desservant Montalivet pour aller jusqu’à l’arrêt suivant de Grayan/Euronat. L’extension de cette ligne n’est que de six minutes et peut se faire en « Transport à la demande » pour en réduire le coût.

Cette extension est importante pour répondre aux plus de 300 résidents du village de Grayan/Euronat pendant l’hiver, dont de nouveaux habitants en maisons particulières ou en mobil-homes et un certain nombre n’a pas de voitures ou ne peut pas conduire.

Devant l’augmentation du nombre de résidents, le village de Grayan/Euronat prévoit l’ouverture pendant la saison hivernale de deux commerces supplémentaires : un restaurant/café et un magasin/alimentation bio, un lieu de convivialité. 
Ceci en plus des commerces ouverts habituellement : boulangerie/alimentation, coiffeur, blanchisserie, agences immobilières.
Et en complément des activités proposées en hiver : salle de musculation, salle de gymnastique, danse de Malkovsky, qi gong- relaxation, centre équestre, tennis.

La période des vacances scolaires voit aussi revenir de nombreuses familles désireuses de profiter du lieu, de la plage, pour partager cet espace naturel.

La demande d’extension « à la demande » de cette ligne d’autocars destinée à desservir le village d’Euronat/Grayan doit être reconduite comme elle l’était pendant les périodes hivernales passées.

Nous vous remercions d’aider à cette reconduction.

Signer la pétition au lien : http:// www.petitionpublique.fr/ PeticaoAssinar.aspx?pi=gironde

 


Lu dans ‘‘Le Journal des Propriétaires du Médoc ’’n°114 (Octobre/novembre 2012) : (copie au lien #JDM_114_Copie).
Ce courrier peut être lu au lien : http://www.jdpmedoc.info/courriers/N-114-Octobre-2012,656.php

LE NOUVEAU RÉSEAU TRANSGIRONDE NE SATISFAIT PAS TOUT LE MONDE

Depuis le 1er septembre, le réseau de transport interurbain géré par le Conseil général, TransGironde, a évolué.
Nouvel habillage des cars, nouvelle signalétique aux poteaux d’arrêt, et surtout nouveaux tarifs n’excédant pas 2,50 € le trajet auraient dû faire la joie des usagers.
Mais dans le nouveau système, certaines lignes ont disparu.
Deux des lecteurs du JdP réagissent.

DE M. MAURICE GAULTIER, PROPRIÉTAIRE À GRAYAN-ET-L’HÔPITAL
Je m’insurge contre le fait que, « discrètement », la ligne d’autocar 712 Grayan-et-l’Hôpital – Lesparre n’est pas reconduite de septembre à juin, soit pendant dix mois.
Je demande instamment que le système de service à la demande proposé jusqu’alors soit reconduit.
Il est vraiment nécessaire d’aider au désenclavement de notre région « oubliée » à l’extrême nord-ouest de la Gironde, de faire des économies d’énergie et une mesure sociale.
Pour cette ligne 712, la desserte minimum pourrait être un aller-retour dans la journée au départ de Bordeaux et au départ de Grayan.
La reconduction de cette ligne d’autocar concerne les communes de Grayan-et-l’Hôpital, Vendays-Montalivet, Queyrac, Gaillan et Lesparre, ainsi que les habitants d’autres villes desservies par TransGironde souhaitant venir à Grayan ou à Vendays-Montalivet.
J’ose espérer que le bon sens permettra de ne pas aller à contre-courant d’une évolution saine et constructive pour l’avenir de notre région.
J’ai mis en ligne une pétition pour tenter de défendre cette cause qui me tient à cœur :
http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde.

M. JEAN-CLAUDE CHÉDEVILLE, PROPRIÉTAIRE À CARCANS-MAUBUISSON, A ENVOYÉ UN COURRIER AU PRÉSIDENT DU CONSEIL GÉNÉRAL, QU’IL NOUS A ÉGALEMENT ADRESSÉ.
Maubuisson coupé du monde en hiver ?
Monsieur le président,
Dans son dernier dépliant « Horaires d’été Sainte-Hélène-Carcans », le Conseil général de la Gironde propose sa nouvelle tarification unique : 2,50 € sur tout le réseau, à compter du 1er septembre 2012.
En tant que fidèle usager, je me réjouis déjà d’en profiter.
Mais qu’en est-il du « Service à la demande » ?
Sera-t-il toujours utilisable ou accessible en téléphonant au 0974 500 033 ?
Quand je consulte les horaires de la ligne 710 pour 2012, le site web TransGironde répond obstinément qu’« il n’y a pas d’horaire pour la journée sélectionnée ».
Et dernièrement, j’ai été interpellé par une mise en garde affichée dans le réseau TransGironde : 
« A compter du 1er septembre 2012, la ligne Carcans – Sainte-Hélène fonctionnera UNIQUEMENT en période estivale. 
En conséquence, la ligne est interrompue du 1er septembre 2012 au 28 juin 2013. »
Même si nous ne sommes pas nombreux, je sais que je ne suis pas la seule personne concernée.
Quand je reviendrai, en septembre prochain, je vais devoir prendre un taxi entre Sainte-Hélène (ou Lacanau) et Maubuisson.
La tarification unique de 2,50 € ne me fait plus sourire.

En attendant, j’ai plusieurs questions :

A quoi peut servir un tarif attractif pour un service qui n’existe plus pour moi ?
Dois-je conclure que cette merveilleuse idée de « Service à la demande » est abandonnée ?

Avant d’en décider, a-t-on pensé aux personnes sans voiture ou sans permis, ou qui sont interdites de conduite automobile par un problème de santé, comme moi ?
Quelle solution économique leur sera proposée ?

Enfin, pardonnez-moi cette dernière question quelque peu désinvolte : devra-t-on faire appel au principe de « continuité territoriale » pour Maubuisson, comme s’il s’agissait d’un territoire d’outre-mer.


a

 

5 octobre 2012
Objet : L’étonnant dynamisme de la commune de Grayan et l’Hôpital dans le Médoc

Bonjour

L’étude des statistiques démographiques de notre région mettent en évidence le dynamisme surprenant de la commune de Grayan et l’Hôpital :

Grayan et l’Hôpital est la commune qui a le plus fort taux d’augmentation de sa populationces dernières années (plus 38,8 % entre 1999 et 2007), devant toutes les autres communes de la Communauté de Communes « Pointe du Médoc », et devant Lesparre. La moyenne du département de la Gironde est de 8,2 % pour cette même période.

Grayan et l’Hôpital est la commune ayant le plus fort taux d’augmentation du nombre de logements ces dernières années (plus 70 % entre 1999 et 2007), devant toutes les autres communes de la Communauté de Communes « Pointe du Médoc », et devant Lesparre. 

Ces fortes augmentations sont dues en grande partie au développement du « village » d’Euronat situé dans la commune de Grayan et l’Hôpital, quant au nombre de ses résidents permanents et des constructions qui y sont faites.

Les statistiques, présentées en annexe, ne tiennent pas compte de la population passagère très importante au « village » d’Euronat, qui est ouvert toute l’année pour y recevoir les propriétaires, les familles des propriétaires, les amis, les vacanciers et toutes personnes désireuses de venir passer une période dans ce centre de vacances.
Ce « village » dispose d’une piscine couverte chauffée (25 m x 15 m) et d’un centre  de thalassothérapie ouverts jusqu’au début de novembre et à partir de fin mars.
Le centre de thalassothérapie procure des soins en continu et permet l’utilisation de la piscine intérieure d’eau de mer chauffée (9 m x6 m), du sauna, du hammam et du jacuzzi.
Le « village » d’Euronat a un centre de gymnastique et de musculation « Atlantic Gym »ouvert en continu toute l’année aux résidents d’Euronat et à la population environnante.
Le boulanger du « village » d’Euronat est ouvert toute l’année et propose pendant l’hiver des produits d’épicerie. De même le coiffeur, le pressing, le centre équestre et les agences immobilières  sont ouverts toute l’année.
La majorité des commerces du « village » sont ouverts de fin mars à début novembre (restaurants, traiteur, épiceries bio et traditionnelles, journaux, libraire, quincaillier, bazar, boucherie, poissonier, marchand de vélos, vêtements...).
Pour les enfants d’Euronat scolarisés à Grayan, un mini-bus local relie le « village »d’Euronat à l’école du « bourg » de Grayan et l’Hôpital, distant d’environ 8 km.
Le « village » d’Euronat peut recevoir en saison (fin mars à début novembre) plus de 10 000 personnes en maisons individuelles, studios, mobil-homes, caravanes et camping.
Toute l’année, plus de 1 000 logements confortables permettent d’y vivre agréablement. Ils sont larésidence principale pour plus de trois cent personnes.
Le « village » d’Euronat continue d’attirer de nouveaux acquéreurs qui décident d’y habiter toute l’année.
L’accès direct à l’océan, l’environnement et les nombreuses possibilités offertes par ce « village » sont les facteurs principaux qui attirent les personnes de tous âges et de toutes conditions qui choisissent d’y vivre.
De nombreses personnes travaillant dans la région ont choisi d'y habiter toute l'année.
Au « bourg », l’Office de Tourisme de Grayan et l’Hôpital est ouvert toute l’année.

Un arrêt de la ligne d’autocars TransGironde, avec comme transporteur Citram Aquitaine, permettant d’aller à Lesparre, à Bordeaux et dans toute les communes du département de la Gironde desservies par TransGironde, est situé à l’entrée du « village » d’Euronat.
Depuis le début de septembre cet arrêt a été supprimé, alors qu’il existait en toutes périodes durant les années précédentes, et que la nouvelle tarification des autocars permet de les utiliser à des tarifs enfin accessibles à tous. À ce jour, il n’y a aucun moyen de transport public alors que le dernier arrêt des autocars de TransGironde se situe à Montalivet, à six kilomètres du « village » d’Euronat.

Ces observations se doivent d’être connues pour reconnaître le bien-fondé de la demande d’extension de la ligne d’autocar depuis Montalivet /Front de Mer jusqu’à l’arrêt d’autocar de Grayan/Euronat, soit 6 minutes de trajet supplémentaire en formule « transport à la demande ».

Maurice Gaultier

Annexe : Statistiques démographiques présentées au lien http://www.conscience33.fr/Medoc.html#Statistiques


STATISTIQUES DÉMOGRAPHIQUES

DÉPARTEMENT DE LA GIRONDE : .
. HABITANTS en 2006 : 1 393 758 (+ 8,2 % / 1 287 334 habitants en 1999)
. SOURCE : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-departement/carte-departement-Gironde.html

LES 11 COMMUNES DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES "POINTE DU MÉDOC" :
GRAYAN ET L'HÔPITAL : 
. HABITANTS en 2009 : 1 174 habitants - En 2007 : 1 011 habitants (+ 38,8 % / 728 habitants en 1999) d ont 325 habitants de plus de 60 ans (32,1 %) et 100 habitants de plus de 75 ans (9,8 %). Pour mémoire : 508 habitants à Grayan en 1968.
. Population masculine : 149 habitants de plus de 60 ans, 45 habitants de plus de 75 ans, 0 habitant de plus de 90 ans. 
. Population féminine : 176 habitantes de plus de 60 ans, 52 habitantes de plus de 75 ans, 3 habitantes de plus de 90 ans.
. LOGEMENTS en 2007 : 2 477 logements (+ 70,3 % / 1 454 logements en 1999). Pour mémoire : 259 logements en 1968.
Résidences principales en 2007 : 468 logements soit 18,8 % des logements (+ 46,7 % / 319 logements en 1999). Résidences secondaires en 2007 : 1 974 (+ 82,1 % / 1 084 logements en 1999). Logements vacants en 2007 : 35 (- 45,7 % / 51 logements en 1999).
. ACTIVITÉS : Taux d'activité 68,6 % en 2005 contre 65,1 % en 1999. Retraités et pré-retraités : 32,9 % en 2005 contre 31,9 % en 1999. Taux de chômage : 19,1 % en 2005 contre 21,2 % en 1999.
. SUPERFICIE : 45,40 km2 (4 540 hectares) : la plus grande superficie pour le canton de saint-Vivien-de-Médoc. Densité de population en 2007 : 22,27 habitants/km2.
. SOURCES : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/33193_Grayan-et-l'Hopital.html ethttp://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/population_33193_Grayan-et-l'Hopital.html ethttp://www.cartesfrance.fr/Grayan-et-l'Hopital-33590/logement-Grayan-et-l'Hopital.html ainsi que http://www.conseil-general.com/mairie/mairie-grayan-et-l-hopital-33590.htm

.VENDAYS-MONTALIVET : 
. HABITANTS en 2009 : 2 288 habitants - En 2007 : 2 162 habitants (+ 21,6 % / 1827 habitants en 1999) dont 750 habitants de plus de 60 ans (32,7 %) et 324 habitants de plus de 75 ans (14,1 %). Pour mémoire : 1 630 habitants à Vendays-Montalivet en 1968.
. LOGEMENTS en 2007 : 4 351 logements (+ 29,8 % / 3 351 logements en 1999).
. Résidences principales en 2007 : 1 027 logements soit 23,6 % des logements (+ 23,8 % / 829 logements en 1999). Résidences secondaires en 2007 : 3 192 (+ 33,6 % / 2 389 logements en 1999). Logements vacants en 2007 : 132 (- 0,7 % / 133 logements en 1999).
. ACTIVITÉS : Taux d'activité 67,7 % en 2006 contre 66 % en 1999. Retraités et pré-retraités : 34,2 % en 2006 contre 31,6 % en 1999. Taux de chômage : 17,8 % en 2006 contre 19,1 % en 1999.
. SUPERFICIE : 101,46 km2 (10 146 hectares) : la plus grande superficie pour le canton de Lesparre-Médoc. Densité de population en 2007 : 21,31 habitants/km2.
. SOURCES : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/33540_Vendays-Montalivet.html ethttp://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/population_33540_Vendays-Montalivet.html ethttp://www.cartesfrance.fr/Vendays-Montalivet-33930/logement-Vendays-Montalivet.html..

VENSAC : 
. HABITANTS en 2009 : 854 habitants - En 2007 : 772 habitants (+ 11,2 % / 694 habitants en 1999).
. LOGEMENTS en 2007: 621 logements (+ 11,8 % / 555 logements en 1999).
. SOURCE : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/33541_Vensac.html

SAINT-VIVIEN-DE-MÉDOC : 
. HABITANTS en 2009 : 1595 habitants - En 2007 : 1 497habitants (+ 9,6 % / 1 365 habitants en 1999).
. LOGEMENTS en 2007 : 1 098 logements (+ 15,7 % / 949 logements en 1999).
. SOURCE : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/33490_Saint-Vivien-de-Medoc.html

SOULAC-SUR-MER : 
. HABITANTS en 2009 : 2 711 habitants - En 2007 : 2 679 habitants (- 1,8 % / 2 729 habitants en 1999) dont 468 habitants de plus de 60 ans (17,2 %) et 193 habitants de plus de 75 ans (7,1 %) et 16 habitants de plus de 90 ans.
. LOGEMENTS en 2007 : 4 763 logements (+ 18,3 % / 3 889 logements en 1999).
. SOURCES : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/33514_Soulac-sur-Mer.html et http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/population_33514_Soulac-sur-Mer.html

LE VERDON-SUR-MER :
. HABITANTS en 2009 : 1 273 habitants - En 2007 : 1 369 habitants (+ 7,5 % / 1 273 habitants en 1999).
. LOGEMENTS en 2007 : 1 832 logements (+ 37,3 % / 1 334 logements en 1999).
. SOURCE : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/33544_Le%20Verdon-sur-Mer.html

JAU-DIGNAC-ET-LOIRAC :
. HABITANTS en 2009 : 1 033 habitants - En 2007 : 994 habitants (+ 3,9 % / 873 habitants en 1999).
. LOGEMENTS en 2007 : 635 logements (+ 3,4 % / 614 logements en 1999).
. SOURCE http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/33208_Jau-Dignac-et-Loirac.html

NAUJAC-SUR-MER :
. HABITANTS en 2009 : 810 habitants - En 2007 : 743 habitants (+ 1,7 % / 631 habitants en 1999).
. LOGEMENTS en 2007 : 513 logements (+ 26,0 % / 407 logements en 1999).
. SOURCE : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/33300_Naujac-sur-Mer.html

QUEYRAC :
. HABITANTS en 2009 : 1 379 habitants - En 2007 : 1 360 habitants (+ 1,5 % / 1 164 habitants en 1999).
. LOGEMENTS en 2007 : 757 logements (+ 12,9 % / 670 logements en 1999).
. SOURCE : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/33348_Queyrac.html

VALEYRAC :
. HABITANTS en 2009 : 517 habitants - En 2007 : 449 habitants (+ 7,4 % / 418 habitants en 1999).
. LOGEMENTS en 2007 : 257 logements (+ 7,0 % / 240 logements en 1999).
. SOURCE : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/33538_Valeyrac.html


POUR MÉMOIRE :
LESPARRE-MÉDOC : 
. HABITANTS en 2007 : 5 258 habitants (+ 8,2 % / 4 856 habitants en 1999) dont 1 386 habitants de plus de 60 ans (26,3 %) et 614 habitants de plus de 75 ans (11,6 %).
. LOGEMENTS en 2007 : 2 722 logements (+ 14,8 % /2 371 logements en 1999).
. SOURCES : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/33240_Lesparre-Medoc.html ethttp://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/population_33240_Lesparre-Medoc.html

 

REVENDICATIONS OCTOBRE 2012 :

GIRONDE – MÉDOC :
 Désenclavons la commune de Grayan et le village d’Euronat

Contrairement à la ville du Porge où le car attend ses voyageurs (voir ci-dessous l’article du journal Sud Ouest du 30 septembre 2012),
à Grayan, au village d’Euronat, ce sont les voyageurs qui attendent leur car !

Nous demandons la prolongation de la ligne d’autocar pour desservir  Euronat selon la formule « transport à la demande ».
De Montalivet /Terminus à Grayan/Euronat il n’y a que 6 kilomètres.

Désenclaver Euronat c’est simplement ajouter 6 minutes de trajet en autocar, non pas comme un trajet systématique, mais comme un trajet suivant la formule de « transport à la demande » comme c’était le cas avant le non-renouvellement de la ligne 712 Lesparre-Grayan qui fonctionnait les hivers passés.

En effet depuis le 1er septembre 2012, à l’opposé des années précédentes l’autocar ne dessert plus Euronat.
Il y a pourtant plusieurs centaines voire milliers de personnes qui y résident en ce moment.
Désenclaver Euronat c’est simplement ajouter l’arrêt suivant au dernier arrêt de l’autocar qui dessert Montalivet situé à 6 km d’Euronat.
Les « transports à la demande » : c’est téléphoner jusqu’à la veille ou le vendredi pour le lundi pour indiquer que nous serons ou que nous irons à l’arrêt d’autocar d’Euronat.
Désenclaver Euronat, c’est simplement, lorsqu’il y a une demande un trajet supplémentaire, au maximum quinze minutes aller-retour en plus pour l’autocar.

Seule l’expérience de renouveler la ligne 712 de Lesparre jusqu’à Grayan/Euronat, demandée pour la période 2012-2013, permettrait de chiffrer le faible coût en fin de saison de cette extension de ligne.

C’est une mesure écologique, c’est une mesure sociale, c’est une mesure humaine pour désenclaver les centaines de personnes qui résident dans cette partie du Médoc.

Merci de permettre cette extension de ligne de 6 minutes pour desservir l’arrêt de Grayan/Euronat .

REMARQUES :

L’offre proposée au Porge par TransGironde est très importante avec plusieurs transports par jour organisés par la compagnie d’autocars Keolis Gironde.

Alors que seuls les transports scolaires desservent Montalivet, et ceci uniquement les jours scolaires (aucune ligne pendant les vacances scolaires). Cette ligne au départ de Lesparre est organisée par la compagnie d’autocars Citram Aquitaine (voir ci-après la copie des horaires de la ligne 712 Lesparre>Grayan).

Et il est demandé simplement la prolongation de trajet jusqu’à l’arrêt suivant le terminus actuel de Montalivet, pour une durée de trajet de 6 minutes maximum.

INFORMATIONSCOMPLÉMENTAIRES :

1) Information parue le 30 août 2012 à la Mairie du Porge présentée au lien : http://www.mairie-leporge.fr/nouveaux-horaires-lignes-reseau-transgironde

Le Porge :

Nouveaux Horaires Lignes Réseau TransGironde

Publié le : jeudi 30 août 2012  
A compter du 1er septembre 2012, le Conseil Général de la Gironde met en place une nouvelle organisation de ses lignes régulières de transport de voyageurs.

La ligne 701 desservant Le Porge à destination de Mérignac et Bordeaux, réalisée par Keolis Gironde, sera modifiée :

* Augmentation de l'offre de transport : 2 allers/retours quotidiens
* 1 aller/retour en service à la demande (réservation obligatoire)
entre 12 h et 14 h

* Un tracé simplifié en correspondance avec le Tram à Mérignac-Centre
* Une période intersaison du 01/09/2012 au 28/10/2012
comprenant une offre de transport supplémentaire



2) Article concernant les transports par autocars desservant Le Porge, paru dans le journal Sud Ouest le 28 septembre 2012 et présenté au lien : http://www.sudouest.fr/2012/09/28/le-car-attend-ses-voyageurs-833941-2780.ph.

 


Autocar Ligne 712 : Toute la ligne Lesparre-Grayan pour 6 minutes de plus !

C’est 6 minutes la durée du trajet qui sépare l’arrêt de l’autocar Lesparre-Montalivet/Front de Mer de l’arrêt suivant : Grayan/Euronat !

C’est 6 minutes d’autocar en plus pour permettre aux usagers de pouvoir aller ou revenir du village Euronat situé à Grayan, depuis l’arrêt d’autocar de Montalivet/Front de Mer !

C’est 6 minutes de plus à ajouter, s’il y a une demande, au trajet Montalivet/Front de Mer à Lesparre qui dure 30 minutes le matin et au trajet Lesparre-Montalivet/Front de Mer qui dure entre 32 minutes et 60 minutes selon les autocars.

C’est 6 minutes à ajouter au trajet total de Montalivet/Front de Mer à Bordeaux/Quinconces qui dure au total 2 heures 25 minutes, ou au trajet Bordeaux/Quinconces-Montalivet/Front de Mer qui dure au total 2 heures 21 minutes.

C’est 6 minutes de plus qui est demandé pour que cette ligne 712 puisse changer la vie aux usagers et que cette ligne redevienne la ligne Lesparre-Grayan dans une version ‘‘allégée’’, puisque ne fonctionnant que les jours scolaires (les hivers précédents il y avait 2 lignes tous les jours de l’année, et la ligne allait jusqu’au Gurp).

Voila la possibilité d’amélioration, au minimum, qui peut déjà rendre de très grands services sans que ce soit d’un coût déraisonnable !

Il suffit de proposer aux usagers qui désireraient utiliser ce tronçon de 6 minutes entre Montalivet et Grayan de le demander par avance à TransGironde au tél. : 0974 500 033 au plus tard la veille avant 18 heures, ou le vendredi avant 18 h pour le lundi.

Cette importance du supplément de 6 minutes est apparue après l’audience accordée le 14 septembre 2012 par Madame Pascale GOT, députée de la 5ème circonscription. L’essentiel de cette audience est présenté en annexe.
Madame Pascale GOT est vivement remerciée d’avoir pu partager son point de vue et permettre cet échange fructueux.

Nous demandons donc la mise en place de cette mesure raisonnable pour répondre aux difficultés actuelles des usagers et donc de permettre cet allongement de 6 minutes du trajet de la ligne 712, à la demande, pour desservir l’arrêt de Grayan/Euronat.

Nous vous remercions d’agir en ce sens.


ANNEXE : Essentiel de l’audience accordée le 14 septembre 2012 par Madame Pascale GOT, députée de la 5ème circonscription et les remarques et conséquences qui en découlent :
..
14 septembre 2012 : AUDIENCE AVEC MADAME PASCALE GOT
.
LIGNE 712 – AUDIENCE avec Madame GOT, députée de la 5ème circonscription
Date : 14 septembre 2012 de 9h30 à 10h30 à la Mairie de Lesparre.
Objet : Autocars de la Ligne 712.
Présents : Madame Pascale GOT, députée de la 5ème circonscription,
                Monsieur Maurice GAULTIER.

1) Difficile « dialogue »

2) Madame Got considère que l’arrêt de la reconduction de la ligne 712 est une décision qui doit être reconnue comme définitive tenant compte de la décision prise par TransGironde qui estimait à 100 000 euros les frais engagés pendante l’hiver les années passées***.

3) Madame Got propose de mettre en place un autocar en « transport à la demande »** qui ne fonctionnerait pas selon des horaires fixes, mais répondrait à la demande des usagers.

4) La prise en charge des frais de cet autocar se ferait à 50% pour la Communauté des Communes et à 50 % par TransGironde.

5) L’étude de cette mise en place devrait être faite par la Communauté de Communes, mais à ce jour, Madame Got n’a rien reçu à ce sujet. Il n’y a pas eu de manifestation de la Communauté de Communes sur ce problème des transports à Grayan.

6) Monsieur Gaultier précise que sa demande porte en priorité sur la mise en place de la possibilité pour l’autocar actuel qui fait, en période scolaire, la ligne Lesparre-Montalivet de prendre des passagers d’Euronat qui auraient téléphonés auparavant pour indiquer leur demande d’utilisation du transport TransGironde.

Dans ce cas, comme le précise Monsieur Gaultier c’est un quart d’heure de trajet de plus pour l’autocar, avant le départ de Montalivet et un quart d’heure de trajet en plus pour l’autocar, le soir après l’arrêt de Montalivet/Front de Mer*.

A cette demande, Madame Got reconnaît que ce service complémentaire à la liaison actuelle Lesparre-Montalivet ne coûterait pas 100 000 euros***.

7) Monsieur Gaultier insiste pour dire que cette solution d’allonger la ligne d’un quart d’heure à la demande serait beaucoup moins coûteuse que la mise en service d’un transport à la demande avec un autobus dédié qui serait en attente des demandes éventuelles des usagers et rendrait d’éminents services aux personnes desservies auparavant par TransGironde à l’arrêt d’Euronat.


REMARQUES COMPLÉMENTAIRES DE M. GAULTIER FAITES APRÈS L’AUDIENCE :

1) Cette demande de reconduction n’est pas personnelle à Monsieur Gaultier… .
La pétition a reçu à ce jour 166 signatures et toutes les personnes concernées n’ont pas signées, soit pour parce qu’elles ne souhaitaient pas voir leur nom sur le site de la pétition,  soit parce qu’elles n’ont pas internet, soit parce qu’elles ne sont pas encore informées.

2) Cette demande de reconduction n’est pas pour créer une polémique, mais est faite suite à cette mesure « injuste » de stopper la ligne 712 parce qu’il n’y avait pas assez de passagers… durant une période où l’autocar était à un prix prohibitif…


* - TRAJET DE MONTALIVET/FRONT DE MER  A GRAYAN/EURONAT :
L’analyse de la fiche horaire de l’été 2012 montre que le trajet entre Montalivet/Front de Mer et l’arrêt d’Euronat à Grayan, présente un trajet qui dure 6 mn. 
La distance d’Euronat à Montalivet/Front de Mer est de 6 km !
La durée de 6 mn est donc cohérente et réaliste pour effectuer ce trajet en autocar.

Cela signifie que de prolonger « à la demande » la ligne jusqu’à Euronat ne serait qu’au maximum 15 minutes de trajet en plus pour l’autocar, tant à l’aller qu’au retour, pour un trajet effectif de 6 mn !

Ainsi le départ à Euronat (s’il y a une demande) pourrait se faire par exemple à 7h09 pour ensuite la prise en charge des passagers à 7h15 à Montalivet/Front de Mer, en continuité vers Lesparre et Bordeaux.

De la même manière pour l’autocar qui arrive à Montalivet/Front de Mer à 17h21 ou à 18h39 les jours scolaires, les lundis, mardis, jeudis et vendredis, l’arrivée éventuelle à Euronat (s’il y a une demande) serait par exemple à 17h27 ou 18h45 au maximum.
Le mercredi l’arrivée éventuelle prévue à 14h05 à Montalivet/Front de Mer se ferait à 14h11 à Grayan/Euronat s’il y a une demande d’usagers désireux d’aller à Euronat.


** POUR INFORMATION
LE SERVICE DE TRANSPORT À LA DEMANDE EST PRÉSENTÉ PAR TRANSGIRONDE au lien :
http://transgironde.gironde.fr/presentation/?rub_code=9
« Les services à la demande nécessitent une réservation téléphonique préalable auprès du Service Information Voyageurs au : 0974 500 033.
Ils fonctionnent suivant les jours et les périodes indiqués sur les fiches horaires, où ils sont facilement identifiables grâce au petit picto du téléphone rouge. pictogramme d'un téléphone rouge 
Mode d’emploi d’un service à la demande
Il vous suffit d'effectuer une réservation téléphonique, au plus tard la veille de votre déplacement, avant 18 h auprès du Service Information Voyageurs au : 0974 500 033 et le vendredi avant 18h pour un départ le lundi.
Lors de cet appel, vous indiquerez l'horaire choisi dans la fiche horaire, ainsi que le point d'arrêt où le chauffeur viendra vous chercher. Vous pouvez réserver plusieurs déplacements en même temps.
Le service est déclenché dès la première réservation et est proposé au tarif habituel du car.
En complément de ces services à la demande proposés sur certaines lignes du réseau TransGironde, il existe dans les zones non desservies ou peu desservies par le réseau, un transport de proximité mis en place en partenariat avec certaines Communauté de Communes volontaires.
Ce transport de proximité s'adresse aux personnes à mobilité réduite et aux personnes dites "captives" qui résident sur le territoire des Communautés de Communes concernées. »


*** AU SUJET DES 100 000 EUROS DE FRAIS POUR LES LIGNES DÉFICITAIRES :
Madame NHU MINH NGUYEN assistante parlementaire de Madame GOT a écrit à Monsieur Gaultier le 27 juillet 2012 les explications suivantes :
« … Sur la base de statistiques relevées depuis 2009, la ligne 712 est déficitaire en fréquentation et donc déficitaire budgétairement, et ce, malgré le fait qu’elle soit une ligne à la demande. Entre septembre 2011 et juin 2012, on relève 3 personnes en moyenne par jour sur l’ensemble des 2 allers- 3 retours. Contrairement à la croyance, même lorsqu’il n’y a pas de réservation, le transporteur est obligé d’immobiliser plusieurs bus et plusieurs chauffeurs qui sont dédiés à cette ligne pour des raisons d’entretien et de sécurité, ce qui engendre un coût. Sur la seule période hivernale cette année, pour 3 lignes déficitaires en Médoc, cela a représenté 100 000 €. La reconduction de la ligne à l’identique n’est donc pas sans conséquences financières… »

Commentaire : La proposition faite à Madame Got par Monsieur Gaultier le 14 septembre est simplement d’allonger de 6 minutes maximum le trajet existant (puisqu’il s’agit d’un transport scolaire) pour qu’il puisse aller jusqu’à l’arrêt d’Euronat situé juste après l’arrêt de Montalivet/Front de Mer, et ceci uniquement lorsqu’il y aurait des demandes faites auparavant par des usagers d’Euronat ou se rendant à Euronat.
L’amélioration proposée correspondant à un temps supplémentaire d’utilisation de l’autocar de quinze minutes maximum aller-retour, lorsque ce trajet supplémentaire est réalisé.


BONNE NOUVELLE !

Le poteau de signalisation de l’arrêt d’Euronat à Grayan, endommagé pendant l’été 2012, a été remis en place récemment comme l’attestent les photos ci-dessous.


 


. a




a



 


GRAYAN MÉDOC & BORDEAUX : L’HÉRITAGE DE GUY LARTIGUE 
Guy Lartigue, maire de Grayan de 1947 à 2001 (pendant 54 ans), homme visionnaire, nous a quitté le 14 septembre 2012 à l’âge de 87 ans, après avoir été le plus jeune maire de France en 1947 à l’âge de 23 ans.
Un grand visionnaire et un exemple pour sa manière de travailler les dossiers qui a valeur d’exemple encore aujourd’hui pour les difficultés de Grayan et d’autres communes du Médoc avec les décisions de Bordeaux…
"Le Journal du Médoc"" du 21 septembre 2012 lui a consacré un long article écrit par Cécile Poursac.Lire en entier l'article ici.
On peut y lire :

« … PRENDRE LE VIRAGE DU TOURISME
… Dans les années 60, Guy Lartigue est l’un des premiers à comprendre qu’il faut se tourner vers le tourisme…
Il obtient par sa mobilisation et sa persévérance… la création du centre naturiste Euronat, aujourd’hui l’un des plus importants en Europe, qui s’étend sur 335 hectares au bord de l’océan…
Des choix politiques avisés qui ont assuré des revenus confortables à la commune et lui permettent toujours de conserver des taux de taxes locales parmi les plus bas de France…

LE GOÛT DE LA CHOSE PUBLIQUE
… Il n’hésitait pas à multiplier les allers-retours à Bordeaux à chaque fois qu’il le fallait. « On n’a rien sans rien, disait-il dans le portrait que lui consacrait Jean-Pierre Gauffre dans l’un des premiers numéros du « Journal du Médoc », en octobre 1997…
.
Aller à Lesparre, ce n’est pas suffisant. C’est à Bordeaux que les choses se passent. Moi, j’ai bousculé un certain nombre de fonctionnaires de la Préfecture ou des élus départementaux pour que les choses bougent. 

Je ne comprends pas les maires qui restent dans leur bureau en déplorant que les choses n’avancent pas, mais qui ne font rien pour les faire avancer. »

« C’était un homme de dossiers… souligne Gérard Cluzeau-Bon, qui fut son adjoint à la mairie, également adjoint de son successeur Serge Laporte…
C’était un homme politique de grande intelligence, d’une grande hauteur de vue, comme il en manque parfois aujourd’hui…

En janvier 2001, excédé par les pesanteurs du pouvoir centralisateur, ralentissant ou bloquant les projets, il décidait de démissionner de son ultime mandat, adressant un courrier officiel incendiaire au Préfet et, dans son discours d’adieu à la salle polyvalente, fustigeant les thuriféraires de la réglementation et rêvant d’une politique plus humaine, d’une plus grande justice sociale… »

À méditer et s’en souvenir pour pratiquer…

Copie de l'article paru ans "Le Journal du Médoc" le 21 septembre 2012 :


a

 


AMÉLIORATIONS - SUGGESTIONS :

Suggestions afin d'améliorer la  ligne d'autocars TranGironde 712 Lesparre > Grayan par Vendays-Montalivet (transporteur Citram).

Ces améliorations peuvent être réalisées immédiatement ou par étape :

1ère étape en priorité) Faire circuler la ligne jusqu'au Gurp en incluant un arrêt à Euronat, comme c'était le cas les années passées, selon la formule "Transport à la demande".

2ème étape) Prolonger ensuite cette ligne 712 jusqu'au bourg de Grayan selon la formule "Transport à la demande".

3) Faire circuler les transports pendant les vacances scolaires et les week-ends selon la formule "Transport à la demande".

4) Faire circuler deux lignes d'autocars par jour sur le trajet Lesparre - Grayan selon la formule "Transport à la demande", comme c'était le cas les années passées.

..
..

Pétition Gironde

QUELQUES COMMENTAIRES DES SIGNATAIRES DE LA PÉTITION
Parus au lien :
http://www.petitionpublique.fr/PeticaoListaSignatarios.aspx?pi=gironde


« Gardons et développons cette ligne de bus ainsi que toutes les autres pour tous les usagers qui ne peuvent pas avoir de voiture avec un tarif très avantageux... » (Zahia Ferraro, signataire n° 175)

« Soutenons toutes les alternatives solidaires et durables à l'automobile individuelle ! »
(Sylvie Justome, signataire n° 173)


«Si ma voix peut vous aider, je souhaite que cette ligne terrestre soit maintenue »
(François Peroz, signataire n° 172)


« bravo pour cette initiative. Attention aux liaisons bus/rail/TGV (mais nous rêvons sur sa reconduction !) Michel »
(Michel Josselin, signataire n° 171)


« ne peut plus venir dans ma maison secondaire faute de transports en inter-saison. »
(Castets Marie, signataire n° 165)

.
« et que dire de la ligne 713 qui part de Lesparre Gare à 17h45 alors que le TER de Bordeaux arrive en gare à 17h49 !!! cela arrange qui ? »
(Guy Beaussart, signataire n° 158 et lire le courrier reçu)


« Comme le transport est "à la demande" et qu'il n'a pas lieu tous les jours et à toutes les heures, je ne vois pas le problème de le reconduire et de le fusionner accessoirement à la ligne 713. De plus, les anciens horaires étaient très bien... »
(ROGER Jacques-Philippe, signataire n° 157)


« maintient je vais au CHM en sept comment on, repart?»
(Florence Kirastinnicos, signataire n° 134)


« réfléchissons à un réseau de bus complémentaire de la ligne SNCF avec des correspondances entre les différents moyens de transports. »
(LE BOT Stéphane, signataire n° 124)


« Il faut que la région puisse vivre toute l'année! »
(Marie Thérèse Auclaire, signataire n° 123)


« Pour que vive le Médoc »
(Bernard DUFORT, signataire n° 116)


« la suppression d' un transport en commun est inadmissible alors qu' on doit réduire sa consommation de carburant de part le prix quasi prohibitif de celui-ci et du réchauffement climatique. »
(Alain HECHO, signataire n° 109)


« Il ne faut rien supprimer. Arrêtons d'oublier le nord médoc. Merci »
(JOUSSAIN, signataire n° 103)


« le service public fout le camp, même sous un autre soleil, decapité pour le pseudo pretexte d'économie sur l'autel du CAC 40 »
(JEAN JACQUES MARCHAND, signataire n° 102)


« Avant de modifier ou de supprimer des lignes, il aurait [été] judicieux de concerter les usagers et les élus locaux ... »
(Stéphane SAUBUSSE, signataire n° 96)


« Il faut rapprocher les villes des campagnes, et aider les personnes demunies qui n'ont aucun moyen de locomotion. »
(Sennegon, signataire n° 62)


« La nécessité de cette ligne est évidente pour une telle desserte !.... »
(André CHIQUET, signataire n° 40)


« Bravo aux initiatives pour le bien commun ! »
(VIDEAU HELENE, signataire n° 39)


« Défendons les transports en commun et le service publis. Comment feront pour se déplacer les personnes âgées et les handicapés, les trop pauvres pour assumer une voiture! »
(Langrognet, signataire n° 33)


« beaucoup de personnes n'ont aucun moyen de locomotion autre que les transports publics, il est vital de conserver un tel service, même minimal. »
(Claude Roux, signataire n° 29)


« Vivent les transports en commun »
(Gapin Daniel et Blandine, signataires n° 28)


« Exigeons des transports publics, fréquents et bon marché, partout !! »
(Bernard Claviere, signataire n° 8)


COMMENTAIRES LUS SUR INTERNET .
.
Lu sur FaceBook "Euronat" : https://www.facebook.com/groups/9394235319/
.20 septembre 2012 : Olivier Tenier j'avoue, c'est franchement "galère" quand on n'a pas de bagnole.



COURRIER REÇU

Date : 3 septembre 2012 16:08.
Bonjour,

Je suis le signataire n° 158 et une erreur s'est produite lors de la retranscription de mon commentaire en tête du site.
En effet, je visais la ligne n° 713 et non la 712 comme indiqué.
merci de bien vouloir rétablir SVP.

En ce qui me concerne, je suis en résidence secondaire à l’Hôpital fréquemment et lors de mes séjours, il m'arrive de temps en temps de rentrer chez moi en région Toulousaine pour un aller/retour en utilisant les transports en commun .
Et c'est là que tout ce complique car comment rejoindre Lesparre pour le TER sans véhicule...soit un voisin m’emmène à Vensac pour le 713, soit pédibus (5 km )...et pareil au retour sauf qu'avec le décalage TER /713 de 4 mn, lundi dernier j'ai dû prendre un taxi coût Lesparre / l'Hôpital : 35 euros !!! à ne pas faire souvent...

Voilà pourquoi j'ai signé la pétition car les transports en commun doivent être valorisés.

Par ailleurs, si une association sur ce sujet des dessertes pointe du Médoc se montait, j'en serais, car je crois qu'hélas sans lutte structurée, on n'obtient pas grand chose.

Salutations et merci pour votre action.
Guy Beaussart

AUTRES COMMENTAIRES SUITE À L'ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL SUD OUEST’’ DU 10 AOÛT 2012 PRESENTÉS EN LIGNE AU LIEN :
http://www.sudouest.fr/2012/08/10/transgironde-fin-de-la-ligne-grayan-lesparre-791044-706.php .


« nul n'est prophete en son pays puisque Grayan est la commune du maire socialiste conseiller général socialiste d'un conseil général socialiste. On aurait même pas osé proposer ça à Ste Héléne car le néo socialiste local était aussi aux finances. A lui on lui a fait des routes et des rond points démesurés sur son canton. Deux poids, deux mesures »
(Commentaire écrit par jimmy33 - 10/08/2012, à 07h17)


« c'est injuste de suprimé le bus a grayan maintenant que le tarif est avantageux pour tous.
faut que les maires des communes conserné se battent !!!!! pour garder le peu de service que l'on a...
... a ce tarif beaucoup de grayannais prendrons le bus »

(Commentaire écrit par violaineR - 12/08/2012, à 10h34)


« Je tiens à préciser que la ligne 710 sainte-hélène-carcans fait aussi parti des supressions à partir du 1 septembre...
... une pétition avec de nombreuse signature,des mails de méccontentement ont été envoyé au conseil général,mais cela n'y a pas fait grand chose aparement...
... ça va empêcher également un certains nombre de touristes de venir en inter-saison,ceux qui come bcp et de + en +,n'ont que les transports en comun et le vélo pour se déplacer... »

(Commentaire de Tcon - 13/08/2012, à 21h36)


C'EST ÉCRIT... :



« ... Suite aux plaintes multiples de certains usagers des bus Transgironde, le Conseil général a réagi en déclarant : « …Nous étudions la mise en service d’un transport à la demande mais cela ne pourra se faire qu’avec l’aide des communautés de communes »...»
4.09.2012 dans "Bordeaux.Actu" :
http://bordeaux.actu.fr/actualite/bus-transgironde-transport-bordeaux-14632


«... Dans le Médoc
De bonnes nouvelles aussi pour le Médoc, où l'annonce de la réorganisation des lignes n'a pas fait que des heureux ces derniers jours. À Carcans, Grayan et Hourtin notamment. Le Conseil général a pris bonne note des doléances. « Pour Grayan et Hourtin, on a créé un aller-retour pour Lesparre en période scolaire, note Laurence Pariés. Pour les autres demandes qui ne peuvent pas conduire à la réouverture de lignes entières, nous étudions la mise en service d'un transport à la demande mais cela ne pourra se faire qu'avec l'aide des communautés de communes. » ...»
04.09.2012 dans "Sud Ouest"
http://www.sudouest.fr/2012/09/04/le-car-fait-sa-revolution-810993-2780.php

.
.

 

Réponse à Laurence BERTIN - Chef de projet Mobilités 2030 au Conseil Général de la Gironde -
le 05.09.2012
"Merci pour votre message d'espoir pour aider à la reconduction de la ligne d'autocar 712 Lesparre > Grayan.

L'isolement de notre région (Grayan, Montalivet, Vendays)  est encore plus accentué par la modification du réseau d'autocars TransGironde au 1er septembre 2012.

La reconduction de la ligne 712 Lesparre > Grayan  telle qu'elle existait par le passé est le minimum pour aider réellement ce désenclavement.

Nous vous serions reconnaissants si vous pouvez œuvrer en ce sens.

Il apparaît évident qu'une reconduction d'une année permettrait d'étudier l'impact humain et financier de cette décision respectueuse des personnes qui y habitent." .

 


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Autocars depuis Montalivet - Autocars depuis Grayan/Bourg - Autocars depuis St-Vivien-de-Médoc, Vensac et Lesparre - Trains TER depuis Lesparre
LIGNE 712 - NOUVELLES AU 1er SEPTEMBRE 2012 :

Les informations de la ligne 712 Lesparre >Grayan qui s’appelle maintenant pour l’hiver 2012/2013 : Lesparre>Vendays Montalivet ! sont au lien :
http://transgironde.gironde.fr/ftp/FR_lignes/712%20hiver.pdf.

Un recul par apport à ce qui existait : plus d'arrêt à Euronat, un seul trajet par jour entre Montalivet et Lesparre uniquement en période scolaire...

Informations autocars au lien : http://www.conscience33.fr/Euronat.html#Autocar.
Et la solution alternative pour des départs en autocars en dehors de Montalivet, à St-Vivien, Vensac et Lesparre valables eux en toutes périodes, au lien :
http://www.conscience33.fr/Euronat.html#Autocars_septembre_2012.

Les trains TER en Médoc : http://www.conscience33.fr/Euronat.html#Train
.

Autocars depuis MONTALIVET vers Lesparre puis Bordeaux :
HIVER 2012/2013 (04.09 – 28.06)
:


Tarif : Aller simple plein : 2,50 €, + 60 ans : 2 € - Carte 10 voyages 18 €  (1,80 € le trajet)- Aller-Retour (7 jours) : 4 € - Bagages : 1 €

ALLER : Lundi/Mardi/Mercredi/Jeudi/Vendredi : Montalivet/Front de Mer : 7h15 - Montalivet/Avenue de l'Europe : 7h20 >
Arrivée à Lesparre/TER : 7h45 > Départ Lesparre/TER  (ligne 703) : 7h50 > Arrivée à Bordeaux/Quinconces : 9h40. (Durée du trajet de Montalivet à Bordeaux : 2h25mn).

RETOUR : Lundi/Mardi/Jeudi/Vendredi : Départ de Bordeaux/Quinconces (ligne 703) : 15h > Arrivée à Lesparre/TER : 16h35 >
Départ de Lesparre/TER : 16h49 > Arrivée à Montalivet/Av. de l'Europe : 17h18, à Montalivet/Front de Mer : 17h21. (Durée du trajet de Bordeaux à Montalivet : 2h21mn).
Départ de Lesparre/TER : 17h45 > Arrivée à Montalivet/Av. de l'Europe : 18h36, à Montalivet/Front de Mer : 18h39.  
Le mercredi : Lesparre/TER : 13h05. Arrivée à Montalivet/Avenue de l'Europe : 14h00 - Montalivet/Front de Mer : à 14h05.
.
LES TRANSPORTS DE LA ‘LIGNE 712’ Montalivet>Lesparre fonctionnent UNIQUEMENT EN PÉRIODE SCOLAIRE, donc du lundi au vendredi. Il n’y a aucun autocar pendant les Week-ends, jours de Fêtes et les vacances scolaires définies comme suit :
- Toussaint 2012 (du samedi 27 octobre 2012 au lundi 12 novembre 2012),
- Noël 2012 (du samedi 22 décembre 2012 au lundi 7 janvier 2013),  
- Hiver 2013 (du samedi 2 mars 2013 au lundi 18 mars 2013) et
- Printemps 2013 (du samedi 27 avril 2013 au lundi 13 mai 2013).
.
Remarque : Euronat est à 6 km de Montalivet/Front de Mer et de Montalivet/avenue de l’Europe par la piste cyclable.


* CE QUI EXISTAIT PENDANT L’HIVER 2011/2012 : *
La ligne 712 Lesparre > Grayan proposait pendant l’hiver 2011-2012 (du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012) :

a) AU DÉPART DE GRAYAN/EURONAT vers Montalivet/CHM et Lesparre
- en semaine du lundi au vendredi : départs de Grayan/Euronat à 7h25 et à 11h20,
- le samedi : départs de Grayan/Euronat à 11h20 ou 17h15,
- le dimanche et jours fériés : départs de Grayan/Euronat à 7h25 et à 12h45 ou 17h15.
.
b) AU DÉPART DE LESPARRE vers Montalivet/CHM et Grayan/EURONAT
- en semaine du lundi au vendredi : départs de Lesparre/gare SNCF à 18h05 et à 19h10,
- le samedi : départs Lesparre/gare SNCF à 11h20 ou 12h00 et à 14h55 ou 18h05,
- le dimanche et jours fériés : départs Lesparre/gare SNCF à 11h20 ou 12h00 et à 14h25 ou 18h05


* QUELQUES DIFFÉRENCES ENTRE L’HIVER 2012-13 PAR RAPPORT À L’HIVER 2011/2012 : *
1) En 2012/2013 : Les autocars de la ligne 712 ne partent plus de Grayan/Le  Gurp et ne passent plus à Grayan/Euronat, ni à Montalivet/CHM.
En 2011/2012 : Les autocars partaient de Grayan/Le Gurp et passaient à Grayan/Euronat, ainsi qu’à Montalivet/CHM.
.
2) En 2012/2013 : Depuis Montalivet/Front de Mer, il n’y a plus qu’un seul départ à 7h15 du lundi au vendredi uniquement en période scolaire. Il n’y a plus d’autocars les samedis, ni les dimanches et fêtes, ni pendant les nombreuses périodes de vacances scolaires (Toussaint, Noël, Hiver et Printemps).
Depuis Lesparre, il n’y a qu’un seul départ vers Montalivet  à 16h49 qui permet la correspondance avec l’autocar partant de  Bordeaux à 15h les lundis, mardis, jeudis et vendredis uniquement en période scolaire. Le mercredi le départ de Lesparre vers Montalivet à 13h05 ne permet pas d’effectuer l’aller-retour à Bordeaux dans la journée.
En 2011/2012 : Depuis Grayan/Le Gurp  (et donc depuis Montalivet), il y avait au moins deux départs par jour tous les jours de la semaine, dimanche et fêtes compris.
Depuis Lesparre/TER il y avait au moins deux départs par jour tous les jours de la semaine, dimanches et fêtes compris.


* QUELQUES IDÉES POUR DES SOLUTIONS UTILES AUX USAGERS POUR L’HIVER 2012-2013 : *
1) Permettre aux autocars de partir de Grayan/Le Gurp ou de Grayan/Euronat, par un service ‘‘à la demande’’.
2) Permettre aux autocars de fonctionner tous les jours y compris les week-ends et pendant les vacances scolaires.
3) Mettre en place deux liaisons par jour au départ de Lesparre et au départ de Grayan.

______________________________________________________________________________


REMARQUE : LES HORAIRES DES AUTOCARS PROPOSÉS DEPUIS MONTALIVET SONT CEUX DES TRANSPORTS SCOLAIRES !

IL EST AUSSI POSSIBLE D'UTILISER LES TRANSPORTS SCOLAIRES DE GRAYAN/BOURG...

Les informations pour les transports scolaires au départ de Grayan/Bourg (8 km d'Euronat) sont le suivantes :

Possibilité d’utiliser les services de transports scolaires à destination de Lesparre tout en bénéficiant de la tarification unique.

Transport entre GRAYAN et les Établissements Scolaires à Lesparre :
ALLER : Lundi/Mardi/Mercredi/Jeudi/Vendredi : Grayan/Bourg : 7h04.
Arrivée à Lesparre au Collège Notre Dame à 7h45, aux Établissements Scolaires : 7h50. Puis autocar ligne 703 vers Bordeaux.

RETOUR : Lundi/Mardi/Jeudi/Vendredi : Départ des Établissements Scolaires de Lesparre : 16h40. Arrivée à Grayan/Bourg : 17h16.
Le mercredi : Départ des Établissements Scolaires de Lesparre : 13h10. Arrivée à Grayan/Bourg : 13h44.

Voir aussi au lien : #Transports_scolaires ou #Grayan_bourg_Lesparre.

a

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

RECONDUCTION DE LA LIGNE D’AUTOCAR 712 LESPARRE>GRAYAN
AU 1er SEPTEMBRE 2012 :
Recherche d'horaires
LIGNE 703 Lesparre > Bordeaux - LIGNE 713 Lesparre > Pointe deGrave - LIGNE 712 Lesparre > Grayan
Transports scolaires : Grayan/Bourg à Lesparre - Montalivet/Bord de Mer à Lesparre - Adresses des Collèges.

Nouvelle gamme tarifaire au 1er septembre 2012 - Autocars gratuits entre le 15 et le 21 septembre 2012
POUR MÉMOIRE : LIGNE 712 Lesparre > Grayan HIVER 2011-2012 (du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012)
POUR CONCLUSION


CE QUI EST PROPOSÉ AU 1er SEPTEMBRE 2012
À LA DATE DU 10 AOÛT 2012
pour un voyage au départ ou vers Euronat :


RECHERCHE DES HORAIRES D'UNE LIGNE D'AUTOCAR TRANSGIRONDE :
http://transgironde.gironde.fr/horaires_ligne/index.asp?rub_code=6&laction=modifySearch&keywordsHoraire=




Ligne 703 : LESPARRE > BORDEAUX
(durée du trajet : 1h35mn à 1h50mn)

HORAIRE EN SEMAINE : Exemple mercredi 12 septembre 2012 :

Lesparre > Bordeaux :
http://transgironde.gironde.fr/horaires_ligne/index.asp?rub_code=6&lign_id=381&sens=2&date=12%2F09%2F2012&heure=6&minute=0 .
Passage à l'arrêt "Lesparre/Hotel de Ville" + 5 mn et passage à l'arrêt "Lesparre/Fongrouse" + 6 mn par rapport au départ de "Lesparre/Gare SNCF".
Départ de "Lesparre/Gare SNCF" à 6h20 ; 7h50 ; 9h50 ; 12h05 ; 13h55 ; 15h55
Arrivée à "Bordeaux/Quinconces" à 8h10 ; 9h40 ; 11h40 ; 13h40 ; 15h30 ; 17h30.

Bordeaux > Lesparre :
http://transgironde.gironde.fr/horaires_ligne/index.asp?rub_code=6&lign_id=381&sens=1&date=12%2F09%2F2012&heure=6&minute=0
Passage à l'arrêt "Lesparre/Fongrouse" - 6 mn et passage à l'arrêt "Lesparre/Hotel de Ville" - 6 mn par rapport à l'arrivée à "Lesparre/Gare SNCF".
Départ de "Bordeaux/Quinconces" à 7h30 ; 10h00 ; 12h45 ; 15h00 ; 16h20 ; 17h20 ; 18h20 ; 19h20
Arrivée à "Lesparre/Gare SNCF" à 9h05 ; 11h35 ; 14h20 ; 16h35 ; 18h10 ; 19h10 ; 20h10 ; 20h55.



Ligne 713 : LESPARRE > POINTE DE GRAVE : arrêt à "Vensac/La Croix"
(durée du trajet : 22mn à 27mn)

HORAIRE EN SEMAINE : Exemple au 12 septembre 2012 :

Pointe Grave > Lesparre (Arrêt à "Vensac/La Croix" à 8,4 km d'Euronat) :
http://transgironde.gironde.fr/horaires_ligne/index.asp?rub_code=6&lign_id=390&sens=2&date=12%2F09%2F2012&heure=6&minute=0

Départ de "Vensac/La Croix" à 7h08 ; 9h13 et 11h33*
Arrivée à "Lesparre/Hotel de Ville" à 7h35 ; 9h35 et 11h55*.
*avec... nouveauté 2012/2013 (cela n'existait pas en 2011/2012), l'info pour l'autocar de 11h33 :
"2 : Transport à la demande, vous devez réserver auprès du Service Information Voyageurs au 0974 500 033 au plus tard la veille avant 18h, ou le vendredi avant 18h pour le lundi.".

Lesparre >Pointe de Grave :
http://transgironde.gironde.fr/horaires_ligne/index.asp?rub_code=6&lign_id=390&sens=1&date=12%2F09%2F2012&heure=6&minute=0

Départ de "Lesparre/Hotel de Ville" à 14h15* ; 16h50 et 18h05
Arrivée à "Vensac/La Croix" à 14h40* ; 17h10 et 18h31.
*avec... nouveauté 2012/2013 (cela n'existait pas en 2011/2012), l'info pour l'autocar de 14h15 :
"2 : Transport à la demande, vous devez réserver auprès du Service Information Voyageurs au 0974 500 033 au plus tard la veille avant 18h, ou le vendredi avant 18h pour le lundi."



Ligne 712 : LESPARRE > GRAYAN
http://transgironde.gironde.fr/horaires_ligne/index.asp?rub_code=6&lign_id=388&sens=1&date=12%2F09%2F2012&heure=6&minute=0
HORAIRE EN SEMAINE : Exemple mercredi 12 septembre 2012 : "Il n'y a pas d'horaire pour la journée sélectionnée", donc pas d'autocar !
POUR MÉMOIRE : LES HORAIRES DE LA LIGNE 712 : HIVER 2011-2012 (du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012)


TRANSPORTS SCOLAIRES ENTRE GRAYAN ET LESPARRE
Présentés au lien : http://transgironde.gironde.fr/presentation/?rub_code=72

Réponse de Monsieur Vincent Nuchy parue dans le journal Sud Ouest du 10 août 2012 :
« ... À noter enfin que les transports scolaires sont maintenus sur la ligne de Grayan à Lesparre. Ceci implique que le bus ne passera pas le mercredi et durant les vacances scolaires... ».


Réponse de Madame Pascale Got le 25 juillet 2012 :
« ... Après renseignements auprès des services du Conseil général, autorité organisatrice des transports Transgironde, il est proposé aux usagers de la ligne 712  à compter de septembre 2012 d’utiliser les services de transports scolaires à destination de Lesparre tout en bénéficiant de la tarification unique en vigueur à compter de cette date..
Vous aurez ainsi à disposition en semaine un service aller le matin aux alentours de 7 h 00 au départ des communes de Grayan et Vendays-Montalivet et deux retours le soir au départ de Lesparre à 17 h 00 et 18 h 00 pouvant correspondre à des déplacements domicile-travail sur des horaires de bureau
... ».


LES TRANSPORTS SCOLAIRES SONT VALABLES UNIQUEMENT EN PÉRIODE SCOLAIRE,
donc hors des Week-ends, des jours de Fêtes et des vacances scolaires définies comme suit pour la zone C (Bordeaux, Créteil, Paris, Versailles) :
- Toussaint 2012 (du samedi 27 octobre 2012 au lundi 12 novembre 2012),
- Noël 2012 (du samedi 22 décembre 2012 au lundi 7 janvier 2013),
- Hiver 2013 (du samedi 2 mars 2013 au lundi 18 mars 2013) et
- Printemps 2013 (du samedi 27 avril 2013 au lundi 13 mai 2013) :

Les dates des vacances scolaires sont au lien : http://www.education.gouv.fr/cid28961/mene0914826a.html.


Transport entre Grayan et le Collège de les Lesques à Lesparre
http://transgironde.gironde.fr/ftp/FR_documents/Coll%C3%A8ge%20Les%20Lesques%20Lesparre.pdf (23.05.2012)

Transport entre Grayan et le Collège Privé Notre Dame à Lesparre
http://transgironde.gironde.fr/ftp/FR_documents/Coll%C3%A8ge%20Notre%20Dame%20Lesparre.pdf (23.05.2012)

Transport entre Grayan et le Lycée Odile Redon à Lesparre
http://transgironde.gironde.fr/ftp/FR_documents/Lyc%C3%A9e%20O%20Redon%20Lesparre.pdf (23.05.2012)

Remarque : ces horaires sont indiqués sur internet, mais les jeunes scolaires de Grayan vont en général au Collège à Soulac-sur-Mer...
.Par contre ces horaires sont valables pour le Lycée Odile Redon, annexe du Lycée de Pauillac qui reçoit les jeunes scolaires de Grayan et l'Hôpital.

ALLER : Iti/Serv : 784-004-A /1 Réguliers scol. - CITRAM AQUITAINE
Lundi/Mardi/Mercredi/Jeudi/Vendredi : Grayan/Bourg (à 8 km d'Euronat) : 7h04 - Grayan/Carr. de Daugagnan (à 8 km d'Euronat) : 7h07
Arrivée à Lesparre au Collège Notre Dame à 7h45, aux Éts Scolaires : 7h50

RETOUR : Iti/Serv : 784-004-R /1 Réguliers scol. - CITRAM AQUITAINE
Lundi/Mardi/Jeudi/Vendredi : Départ des Ets Scolairess 16h40
Arrivée à Grayan/Carr. de Daugagnan (à 8 km d'Euronat) : 17h13 - Grayan/Bourg (à 8 km d'Euronat) : 17h16
Le mercredi : Iti/Serv : 784-017-R /1 Départ des Éts Scolaires : 13h10
Arrivée à : Grayan/Carr. de Daugagnan (à 8 km d'Euronat) : 13h39 - Grayan/Bourg (à 8 km d'Euronat) : 13h44.



Transport entre Montalivet et le Collège de les Lesques à Lesparre
http://transgironde.gironde.fr/ftp/FR_documents/Coll%C3%A8ge%20Les%20Lesques%20Lesparre.pdf (23.05.2012) et http://transgironde.gironde.fr/ftp/FR_documents/Coll%C3%A8ge%20Les%20Lesques%20Lesparre.pdf (04.09.2012)
Transport entre Montalivet et le Collège Privé Notre Dame à Lesparre
http://transgironde.gironde.fr/ftp/FR_documents/Coll%C3%A8ge%20Notre%20Dame%20Lesparre.pdf (23.05.2012) et http://transgironde.gironde.fr/ftp/FR_documents/Lesparre_Coll%20Notre%20Dame.pdf (14.06.22013)

ALLER : Iti/Serv : 784-007-A /1 Réguliers scol. - CITRAM AQUITAINE
Lundi/Mardi/Mercredi/Jeudi/Vendredi : Montalivet/Front de Mer (à 6 km d'Euronat) : 7h15 - Montalivet/Avenue de l'Europe (à 6 km d'Euronat) : 7h20
Arrivée au Collège Notre Dame à 7h45, aux Éts Scolaires : 7h50, Lesparre-gare TER 8h05.

RETOUR : Iti/Serv : 784-007-R /1 Réguliers scol. - CITRAM AQUITAINE
Lundi/Mardi/Jeudi/Vendredi - Départ des Ets Scolaires : 16h40
Arrivée à Montalivet/Front de Mer (à 6 km d'Euronat) : 17h15 - Montalivet/Avenue de l'Europe (à 6 km d'Euronat) : 17h12
Le mercredi : Iti/Serv : 784-015-R /1 Départ des Éts Scolaires : 13h10
Arrivée à Montalivet/Avenue de l'Europe (à 6 km d'Euronat) : 14h00 - Montalivet/Front de Mer (à 6 km d'Euronat) : à 14h05.



ADRESSES DES COLLÈGES À LESPARRE :
Collège les Lesques : 1, avenue Jean Moulin à Lesparre Tél. : 05 56 41 13 98
Site internet : http://webetab.ac-bordeaux.fr/college-leslesques/
Plan (le collège est à 1,6 km de la gare SNCF, et à 800 m de l'arrêt "Lesparre/Fongrouse" de la ligne 703 Lesparre > Bordeaux, à pied)

Collège Privé Notre Dame : 14, rue de l'Église à lesparre Tél. : 05 56 73 32 05
Site internet : http://www.ecole-notredame.org/
Plan (le collège est à 900 m de la gare SNCF, et à 400 m de l'arrêt "Lesparre/Hôtel de Ville" de la ligne 703 Lesparre > Bordeaux, à pied)


ADRESSE DU LYCÉE À LESPARRE :.
Lycée Odile Redon (annexe du Lycée de Pauillac) : 6, rue du Docteur H. Benaben à Lesparre Tél. : 05 56 73 46 60.
Site internet : http://www.lycee-odilon-redon.net
Le lycée est situé à proximité du Collège les Lesques, donc à environ 1,6 km de la gare SNCF, et à 800 m de l'arrêt "Lesparre/Fongrouse" de la ligne 703 Lesparre > Bordeaux, à pied.





GAMME TARIFAIRE TRANSGIRONDE
à compter du 1er/09/2012 :

Parue au lien : http://transgironde.gironde.fr/evenement/?rub_code=3&thm_id=135&evn_id=107 ..
Titres Occasionnels :
.
Plein Tarif...............................................................................2,50 €
Aller Retour -20% (utilisation j+7 maxi)............................4,00 €
Aller simple -20%
(Famille nombreuse, 60 ans et plus, Handicapé).........2,00 €
Carte 10 voyages - Prix d'un voyage..................................1,80 €
Tarif 5-12 ans.........................................................................1,30 €
Horizon (Tarif Social)............................................................0,30 €
Bagages.................................................................................1,00 €
Tarif Gros Chien....................................................................1,30 €.




POUR INFO USAGE GRATUIT DE L'AUTOCAR TRANSGIRONDE
ENTRE LE 15 ET LE 21 SEPTEMBRE 2012 :


A l'occasion de la Semaine de la Mobilité, du 15 au 21 septembre, essayer gratuitement le réseau de cars TransGironde :
http://www.gironde.com/cg33/jcms/c_28462/faites-le-plein-d-economies-prenez-le-car .




POUR MÉMOIRE : Lesparre > Grayan : Hiver 2011-2012


HORAIRES DE LA LIGNE 712 Lesparre > Grayan
Horaires d'hiver du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012


Fac-similé du dépliant mis à la disposition des passagers du réseau TransGironde au lien :
Depliant_Horaires_hiver_2011_2012_Ligne_712




1) Horaires de LESPARRE MÉDOC à GRAYAN et L'HÔPITAL (Hiver 2011-2012) :
(Horaires des départs depuis Lesparre Gare SNCF, passage au CHM (Centre Hélio Marin) de Montalivet 27 mn plus tard, et arrivée à Euronat à Grayan 35 mn plus tard et au Gurp 40 mn plus tard)
"Service à la demande, vous devez réserver auprès du Service Information Voyageurs au 0974 500 033 au plus tard la veille avant 18h, ou le vendredi avant 18h pour le lundi."
NB : Les horaires surlignés en jaune sont inchangés pendant toute la période du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012.

Du lundi au vendredi : départ de Lesparre Gare SNCF à 14h15
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012
Du lundi au vendredi : départ de Lesparre Gare SNCF à 18h05
du 05/09/2011 au 30/06/2012
Du lundi au vendredi : départ de Lesparre Gare SNCF à 19h10
du 05/09/2011 au 30/06/2012

Le samedi : départ de Lesparre Gare SNCF à 11h20
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012
Le samedi : départ de Lesparre Gare SNCF à 12h00
du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le samedi : départ de Lesparre Gare SNCF à 14h55
du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le samedi : départ de Lesparre Gare SNCF à 18h05
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012

Le dimanche et jours fériés : départ de Lesparre Gare SNCF à 11h20
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012
Le dimanche et jours fériés : départ de Lesparre Gare SNCF à 12h00
du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le dimanche et jours fériés : départ de Lesparre Gare SNCF à 14h25
du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le dimanche et jours fériés : départ de Lesparre Gare SNCF à 18h05
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012



2) Horaires de GRAYAN et L'HÔPITAL à LESPARRE MÉDOC (Hiver 2011-2012) :
(Horaires des départs depuis Euronat à Grayan (départ du Gurp 5 mn plus tôt), passage au CHM (Centre Hélio Marin) de Montalivet 10 mn plus tard, arrivée à Lesparre Gare SNCF 40 mn plus tard)
"Service à la demande, vous devez réserver auprès du Service Information Voyageurs au 0974 500 033 au plus tard la veille avant 18h, ou le vendredi avant 18h pour le lundi."
NB : Les horaires surlignés en jaune sont inchangés pendant toute la période du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012.

Du Lundi au samedi : départ d'Euronat à 7h25 du 05/09/2011 au 30/06/2012
Du lundi au vendredi : départ d'Euronat à 11h20
du 05/09/2011 au 30/06/2012

Le samedi : départ à 11h20
du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le samedi : départ d'Euronat à 17h15
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012

Le dimanche et jours fériés : départ d'Euronat à 7h25
du 05/09/2011 au 30/06/2012
Le dimanche et jours fériés : départ d'Euronat à 12h45
du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le dimanche et jours fériés : départ d'Euronat à 17h15
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012




POUR CONCLUSION .

La non-reconduction de la ligne 712 au 1er septembre montre :

1) Le passage de l'autocar à "Grayan/Euronat" disparaît définitivement pendant cette période d'hiver du 1er septembre 2012 à fin juin 2013 car il n'y a aucun autocar scolaire qui passe à Grayan/Euronat.

2) La "nouveauté" 2012-2013 est l'usage possible des transports scolaires depuis Grayan/Bourg (à 8 km de Grayan/Euronat) ou depuis Montalivet (à 6 km de Grayan/Euronat) .
avec la particularité d'un seul transport quotidien hors week-end et hors vacances scolaires :
- voyage aller le matin aux environ de 7h pour rejoindre les établissements scolaires de Lesparre ;
- voyage retour l'après-midi à 16h40 au départ de Lesparre, sauf le mercredi où le départ de Lesparre est à 13h10 depuis les établissements scolaires.

3) La ligne 712 Lesparre > Grayan proposait pendant la période d'hiver 2011-2012 (du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012) :
a) AU DÉPART DE GRAYAN/EURONAT vers Montalivet/CHM et Lesparre
- en semaine du lundi au vendredi : départs de Grayan/Euronat à 7h25 et à 11h20
- le samedi : départs de Grayan/Euronat à 11h20 ou 17h15
- le dimanche et jours fériés : départs de Grayan/Euronat à 7h25 et à 12h45 ou 17h15.
b) AU DÉPART DE LESPARRE vers Montalivet/CHM et Grayan/EURONAT
- en semaine du lundi au vendredi : départs de Lesparre/gare SNCF à 18h05 et à 19h10
- le samedi : départs Lesparre/gare SNCF à 11h20 ou 12h00 et à 14h55 ou 18h05
- le dimanche et jours fériés : départs Lesparre/gare SNCF à 11h20 ou 12h00 et à 14h25 ou 18h05.
.
4) La reconduction de la ligne 712 Lesparrre > Grayan est concerne plus de 4 000 personnes dont plus de 300 personnes qui habitent à l’année à Euronat commune de Grayan, et plus de 200 personnes qui résident à l’année au CHM commune de Vendays-Montalivet.
.
5) La comparaison de la nouvelle proposition du Conseil Général de la Gironde pour l'utilisation des autocars de TransGironde montre une détérioration évidente du service proposé aux usagers de la ligne 712 Lesparre > Grayan qui de ce fait ne peuvent plus bénéficier de la nouvelle tarification de TransGironde devenue enfin accessible à tous.
Elle isole les habitants et les familles ou amis désireux de rejoindre cette région.
C'est pourquoi nous réinsistons pour que la reconduction de la ligne 712, avec un service à la demande, soit reconduite durant l'hiver 2012-2013, à partir du 1er septembre 2012.

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

RENCONTRE AVEC MONSIEUR SERGE LAPORTE, MAIRE DE GRAYAN, LE 29 OCTOBRE 2012

Rencontre avec Monsieur Serge Laporte
ENTRETIEN AVEC MONSIEUR SERGE LAPORTE,
Maire de Grayan et l'Hôpital, Conseiller Général

Membre de la Commission "Transports, Mobilité durable - Intermodalité"
au Conseil Général de la Gironde
le 29 octobre 2012


Brèves de... Mairie


Lieu : Mairie de Grayan et l’Hôpital.
Date : lundi 29 octobre 2012 à 9h10
..
Circonstances :
Monsieur Maurice Gaultier venait de renouveler sa demande de rendez-vous avec Monsieur Serge Laporte, Maire de Grayan et l’Hôpital.
Monsieur Maurice Gaultier n’avait pas encore eu de réponse à la demande initiale faite le 14 septembre 2012 et déjà renouvelée le 3 octobre 2012.
..
Rencontre :
La rencontre a été fortuite, Monsieur le Maire de Grayan et l’Hôpital était présent à la Mairie, et avait dû se rendre à son véhicule.
C’est à son retour que la rencontre s’est faite dans le couloir de la Mairie au moment où Monsieur Maurice Gaultier allait quitter la Mairie.
..
Échange de conversation :
Monsieur Maurice Gaultier : « Bonjour Monsieur le Maire. Est-ce qu’on pourrait se rencontrer ? »
Monsieur Serge Laporte : « Si c’est pour les transports, je ne vous rencontrerais pas. »
Monsieur Maurice Gaultier : « Pourquoi ? »
Monsieur Serge Laporte : « Vous avez tous les éléments de réponse du Conseil Général. »
Maurice Gaultier : « Non,  je n’ai pas de réponse. »
Monsieur serge Laporte : « Vous avez rencontré Monsieur Nuchy. »
Maurice Gaultier : « Oui, j’ai rencontré Monsieur Nuchy. Il m’a dit de lui écrire. Je lui ai écrit et je n’ai pas de réponse. »
.
Fin de la rencontre…

ENTRETIEN AVEC MONSIEUR SERGE LAPORTE, MAIRE DE GRAYAN, LE 17 AOÛT 2012

Entretien avec Monsieur Serge Laporte
ENTRETIEN AVEC MONSIEUR SERGE LAPORTE,
Maire de Grayan et l'Hôpital, Conseiller Général

Membre de la Commission "Transports, Mobilité durable - Intermodalité"
au Conseil Général de la Gironde
le 17 août 2012


Éléments principaux de l'entretien du 17 août 2012 (durée : 1h30 environ)

Sauf erreurs ou omissions :

- CONCERNANT LA RÉUNION DU 17 NOVEMBRE 2010 :
    L'article paru dans le journal Sud Ouest du 10 août 2012 indique la réponse donnée par Monsieur Vincent Nuchy : « ... Vincent Nuchy, conseiller général du canton de Belin-Beliet et président en charge de la Commission des transports. « Le 17 novembre 2010 à Castelnau-de-Médoc, les élus ont été invités pour débattre des problèmes de transports dans cette région, et ce vers quoi on se destine » relate-t-il. Il soutient être allé sur le terrain pour « faire passer l'information ». De plus, selon lui, « personne n'a remis en cause le bien-fondé de notre réflexion. »... ».
    Monsieur Serge Laporte précise qu'il n'était pas présent à cette réunion du 17 novembre 2010 et il ne peut pas présenter le compte-rendu de cette réunion.

- CONCERNANT LES TRANSPORTS SCOLAIRES :
    Monsieur serge Laporte s'étonne des horaires indiqués pour des transports scolaires entre Grayan Bourg et les collèges de Lesparre car les scolaires de Grayan vont au collège à Soulac-sur-Mer.
    Cette information est indiquée sur le site internet de TransGironde au chapitre "Transports scolaires".
    La ligne des transports scolaires de Grayan Bourg à Lesparre serait seulement utilisée par les lycéens de Grayan inscrits au lycée de Lesparre.

- EST EVOQUÉ LE MINI-BUS :
    Le mini-bus qui effectue le transport scolaire entre Euronat et le bourg de Grayan, ne pourrait-il pas assurer le transport "à la demande" entre Grayan et Lesparre ?
    Cette possibilité semble difficile à mettre en application.

- EN CE QUI CONCERNE LA "COMMUNAUTÉ DE COMMUNES POINTE DU MÉDOC" :
    Il semble que les transports ne sont pas de sa compétence et il faudrait un accord de participation des 11 communes formant la Communauté de Communes.

- CONCERNANT LA LIGNE 712 PENDANT L'HIVER 2011-2012 (du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012) :
    Monsieur Serge Laporte n'avait pas observé que les transports étaient "à la demande" durant l'hiver 2011-2012 entre Lesparre et Grayan/Euronat/Le Gurp.

- EN CE QUI CONCERNE LA DESSERTE DE GRAYAN BOURG :
    Monsieur Serge Laporte insistera pour que si la ligne 712 est reconduite, celle-ci desservira aussi le bourg de Grayan après la station d'autocar d'Euronat.

- EN CE QUI CONCERNE LA LIGNE 713 "LESPARRE > POINTE DE GRAVE" :
    Monsieur Serge Laporte découvre qu'un des nouveaux horaires de cette ligne d'autocars est "à la demande".

- EN CE QUI CONCERNE LE VILLAGE D'EURONAT (à Grayan) :
    Monsieur Serge Laporte a conscience que ce centre a de plus en plus d'habitants à l'année : de 100 personnes qui y habitaient à l'année il y a 7 ans, le dernier recensement de 2010 montrait la présence de 150 personnes et actuellement on estime à plus de 300 personnes le nombre de personnes qui y vivent toute l'année.

- EN CE QUI CONCERNE LA SIGNALISATION À LA STATION D'EURONAT (à Grayan) :
    Monsieur Serge Laporte apprend que le poteau de signalisation de l'arrêt de l'autocar à Euronat/Grayan avait été détruit lors des derniers travaux d'embellissement de l'entrée d'Euronat. Il n'a pas été réparé, et il n'existe à ce jour aucune indication des horaires de passage des autocars à l'arrêt d'Euronat.
    Une réparation de ce poteau de signalisation s'impose, de même qu'une indication des horaires de passage des autocars.

- EN CE QUI CONCERNE L'IMPORTANCE DE LA LIGNE 712 "LESPARRE > GRAYAN" :
    Monsieur Serge Laporte est conscient de l'intérêt de l'existence de la ligne 712 eu égard aux habitants de Grayan et d'Euronat, mais eu égard aussi aux vacanciers et aux visiteurs de notre région puisque le camping du Gurp comme les gîtes de Grayan fonctionnent après le 1er septembre.
    De même le centre d'Euronat reçoit officiellement les vacanciers jusqu'au début de novembre et à partir de fin mars et de nombreuses personnes y viennent aussi spécialement aux vacances de la Toussaint, aux vacances de Noël, aux vacances d'Hiver et aux vacances de Printemps.

- EN CE QUI CONCERNE LE CONSEIL GÉNÉRAL :
    Monsieur Serge Laporte assure que Monsieur le Président Philippe Madrelle va répondre aux mails qui lui ont été envoyés.
    À ce jour, Monsieur le Président Philippe Madrelle n'a donné aucune réponse aux mails qui lui ont été adressés.

- EN CE QUI CONCERNE LE COÛT DE LA RECONDUCTION DE LA LIGNE 712 "LESPARRE > GRAYAN" :
    Monsieur Serge Laporte cite le chiffre de 100 000 Euros, mais rien n'étaye ce chiffre.
    Il apparaît que le seul moyen de pouvoir parler sérieusement chiffres est d'expérimenter une première année la reconduction de la ligne 712 "Lesparre > Grayan", en y incluant une prolongation au bourg de Grayan et l'Hôpital.

- EN CE QUI CONCERNE LE TRANSPORT PAR AUTOCARS DANS LE MÉDOC :
    Il a bien été observé que si le Conseil Général de la Gironde se félicite dans sa brochure "GIRONDE" numéro 99 (Juillet-Août-Septembre 2012) que 52 trajets supplémentaires et 10 nouvelles lignes ont été créés, il oublie d'écrire que trois lignes ont été supprimées.
    Comme par hasard, ces trois lignes supprimées sont... dans le Médoc !
    Les lignes supprimées sont : la ligne 712 "Lesparre > Grayan", la ligne 711 "Lesparre > Hourtin" et la ligne 710 "Bordeaux > Carcans".
    Rien ne justifie la suppression de la ligne 712 "Lesparre > Grayan".

- EN CE QUI CONCERNE LE NOMBRE DE SIGNATURES DE LA PÉTITION :
    Monsieur Serge Laporte est informé que le nombre de signatures, qui est de 152 à ce jour, est le reflet imparfait des réactions de la population.
    En effet de nombreuses personnes ont refusé de signer car les noms des signataires apparaissent sur le site internet.
    En outre de nombreuses personnes ne sont pas informées de cette pétition sur internet, ou bien n'ont pas internet, comme c'est par exemple le cas des personnes habitant dans les nombreux campings de la région.
    Le nombre élevé de signatures montre que de nombreuses personnes sont informées de ce besoin de reconduction de la ligne d'autocar "Lesparre > Grayan" et sont prêtes à s'engager pour la réalisation de cette mise en place.


EN CONCLUSION :
    Monsieur Serge Laporte invite très fortement Monsieur Gaultier à rencontrer personnellement Madame la Députée Pascale Got pour lui exposer la teneur de l'entretien et des conséquences.

                                                                                                              o O o.

                                                                                      Conséquences

                    Remarques complémentaires suite à l'entretien avec Monsieur Serge Laporte :

    1) Conséquence de cet entretien, une demande de rendez-vous pour rencontrer personnellement Madame la Députée Pascale Got est faite le 17 août 2012.

    2) La remise en état du poteau de signalisation de TransGironde à la station d'Euronat/Grayan s'impose.

    3) Après analyse, il s'avère que les horaires des transports scolaires pour le lycée Odile Redon à Lesparre sont les mêmes que ceux donnés pour rejoindre les collèges de Lesparre.

    4) La commune de Grayan et l'Hôpital offre, en plus du village d'Euronat, plusieurs types d'hébergements, ouverts en dehors des mois de juillet et d'août, destinés aux familles :

- Le Camping municipal du Gurp à Grayan, en bordure de l'océan, est ouvert du 1er juin au 15 septembre (24 hectares, 1 000 emplacements pour accueillir tentes, caravanes et camping cars) : http://www.grayan.fr/camping_gurp_medoc.html.

- Le Camping des familles, 3 chemin de la Lande au village de Grayan Bourg, est ouvert toute l'année (2,2 hectares, une centaine d'emplacements, camping et mobil-home à part égale) : http://camping-des-familles.blogspot.fr/ (Tél. : 05 56 09 43 20 et 06 87 30 48 31). Ce camping a aussi des résidents à l'année qui peuvent aussi recevoir familles et amis.

- Le Camping des Franquettes, 50 rue des Goëlands au village de Grayan Bourg, est ouvert de mi-février à mi-décembre (3 hectares, 126 emplacements et 9 mobil-homes) : http://www.lesfranquettes.com/PRESENTATI.htm (Tél. : 05 56 09 43 61).

- Les Gîtes communaux de Grayan, disponibles toute l'année (20 gîtes communaux équipés du chauffage pour la saison froide), proposés par la Mairie de Grayan http://www.grayan.fr/gites_communaux_grayan.html (Tél. 05 56 09 43 01), peuvent se réserver par Abritel : http://www.abritel.fr/search/keywords:grayan.
.
- Pour mémoire, Le Village d'Euronat : ouvert toute l'année pour les résidents, 335 hectares, plus de 2 600 emplacements : tentes ou caravanes, mobil-homes, tentes équipées, chalets. Le site internet de Grayan écrit : "le plus vaste centre naturiste d'Europe avec un domaine de 335 hectares. Ouvert toute l'année, séjourner à Euronat, c'est aussi choisir son hébergement. Chacun peut trouver son bonheur : camping-caravaning, mobil-home, tente en location ou encore chalets bois. La thalassothérapie accueille les personnes extérieures au centre. Grâce à de nombreux équipements (sauna, hammam, piscine d'eau de mer, bain bouillonnant, douche multi-jets) elle propose une grande variété de soins et de cures de mars à novembre. ".

- Aire de service pour camping-cars (30 places) et nombreuses locations pouvant recevoir toute l'année des visiteurs.

    5) La réouverture de l'unique épicerie du bourg de Grayan, prévue en septembre 2012, va redonner vie au village de Grayan.

    6) Les populations des campings de Grayan et des gîtes communaux ajoutés aux habitants de Grayan (y incluant le bourg et Euronat) justifient l'existence de la ligne 712 avec un transport "à la demande" et sa prolongation à Grayan/Bourg afin de satisfaire aussi bien les habitants de Grayan que les familles, les amis et les visiteurs désireux de découvrir ou de venir vivre dans notre région.

    7) Le village de Vendays-Montalivet desservi par la ligne 712 "Lesparre > Grayan", dispose de 11 campings, ouverts en dehors des mois de juillet et d'août.
Les possibilités d'hébergement en camping à Vendays-Montalivet sont : le CHM (ouvert toute l'année, 175 hectares, plus de 1300 emplacements et plus de 1000 bungalows ou mobil-homes), ACM (ouvert jusqu'au 30 septembre, 36 hectares, 900 emplacements, mobil-homes), Campéole (ouvert de mi-avril à mi-septembre : 32 hectares, 361 emplacements nus et 244 hébergements locatifs en mobil-home), Le Mérin (ouvert du 1er avril au 30 octobre, 2,5 hectares, 165 emplacements, caravanes, mobil-homes et chalets), Les Peupliers (ouvert du 1er avril au 31 octobre, 2,5 hectares, 116 emplacements,10 mobil-homes), La Chesnays (ouvert d'avril à octobre, 2 hectares, 59 emplacements camping et 5 mobil-homes), camping "Le bonheur est dans le pré" (ouvert de fin avril à mi-septembre, 1,5 hectare, emplacements, caravanes, mobil-homes), Le soleil d'or (ouvert de mi-avril à mi-octobre, 1 hectare, 89 emplacements de camping et de mobil-homes), Aire Naturelle de camping "L'Alouette" (ouvert jusqu'à mi-septembre, 1 hectare, 25 emplacements), le Camping de Mayan (ouvert de mi-juin à mi-septembre, tentes, caravanes, camping-cars).
Autres possibilités d'accueils à Vendays-Montalivet : Aire de stationnement pour camping-cars et 7 HÔTELS dont 4 hôtels ouverts toute l'année : hôtel L'Océan (ouvert toute l'année, 12 chambres, 2 appartements), hôtel Le Marin (ouvert toute l'année, 14 chambres), hôtel de l'Europe (ouvert toute l'année, 14 chambres), hôtel Les copains d'abord (ouvert toute l'année, 11 chambres), hôtel L'Arberet (ouvert du 1er mars au 31 décembre, 26 chambres), hôtel de France (ouvert de mi-juin à mi-septembre, 3 chambres), motel Les Acacias (ouvert du 1er juin au 30 septembre, 24 chambres) plus des gîtes et des chambres d'hôtes.

Ainsi, outre les quelques 4 000 habitants des communes de Vendays-Montalivet et de Grayan et l'Hôpital susceptibles d'utiliser les autocars de la ligne 712 "Lesparre > Grayan" pour rejoindre ou venir de Lesparre, Bordeaux ou toute autre lieu desservi par TransGironde, de nombreux autres touristes/visiteurs habitant les campings, les hôtels, les gîtes ou les chambres d'hôte peuvent aussi utiliser ces autocars.
De même se trouvent concernés par l'utilisation de la ligne 712 "Lesparre > Grayan" des habitants du village de Vensac qui habitent dans le lotissement "Vensac Océan" (53 lots) vendu par la commune de Vensac, contigu au village de Montalivet.

8) Pour preuve du développement et du dynamisme de cette région :
À Grayan et l'Hôpital : sont ouverts toute l'année : l'épicerie à Grayan/Bourg, la boulangerie/épicerie à Grayan/Euronat, un bureau de poste, le camping des familles et le village Euronat, garagiste, poste à essence, coiffeur, pressing...
À Montalivet et Vendays : sont ouverts toute l'année : le super-marché ALDI, le super-marché SHOPI, deux pharmacies, quatre hôtels, deux bureaux de poste, le domaine du CHM, marchands de journaux, deux postes à essence...



         CONCLUSION :         

    La reconduction de la ligne 712 "Lesparre > Grayan" en formule « transport à la demande » avec une prolongation au bourg de Grayan, est un facteur de désenclavement de nos communes pour offrir une alternative à la voiture individuelle.

    C’est un enjeu pour l’environnement (économie de carburant, réduction des émissions de gaz…).

    C’est une mesure sociale pour permettre à tous de se déplacer, dans cette partie excentrée du Médoc.

    Cette nécessaire reconduction ne concerne pas seulement les plus de 4 000 habitants de cette région excentrée du Médoc, mais aussi plusieurs centaines voire plusieurs milliers de touristes/visiteurs incluant les habitants des nombreux campings, hôtels, gîtes et chambre d'hôtes présents dans notre région, non seulement en été, mais aussi pendant toute l'année et en particulier entre mars et novembre ainsi que pendant les vacances scolaires pour les français et les étrangers venant dans notre région : vacances de la Toussaint, vacances de Noël (mi-décembre à mi-janvier), vacances d'Hiver (mi-février à mi-mars) et vacances de Printemps (début avril à début mai).

    À L'ÉVIDENCE, ET TENANT COMPTE DE TOUS CES ÉLÉMENTS, LA LIGNE 712 EN FORMULE "TRANSPORT À LA DEMANDE" DOIT ABSOLUMENT ÊTRE RECONDUITE AU 1er SEPTEMBRE 2012, AU MOINS PENDANT UNE SAISON D'HIVER, AVEC UNE PROLONGATION DE LA LIGNE AU BOURG DE GRAYAN, AFIN QU'IL N'Y AIT PAS DE RUPTURE DANS LA NOUVELLE OFFRE PROPOSÉE PAR TRANSGIRONDE.

    C'EST SEULEMENT DE CETTE MANIÈRE QU'EN JUILLET 2013 UN BILAN POURRA ÊTRE FAIT VALABLEMENT SUR L'UTILITÉ ET LE COÛT DE CETTE LIGNE 712 "LESPARRE > MÉDOC".

    LES INFORMATIONS CONNUES ACTUELLEMENT SUR LA FRÉQUENTATION DE CETTE LIGNE À PARTIR DES ANNÉES PASSÉES NE SONT PAS SIGNIFICATIVES, ET NE SONT EN AUCUN CAS REPRÉSENTATIVES DE LA RÉALITÉ QUANT À L'UTILISATION DE CETTE LIGNE EU ÉGARD AU PRIX DISSUASIF QUI ÉTAIT PROPOSÉ JUSQU'À MAINTENANT PAR TRANSGIRONDE.

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Reconduction de la ligne 712
COMMENT AIDER À LA RECONDUCTION DE LA LIGNE 712


SIGNER LA PÉTITION
SIGNER LA PÉTITION AU LIEN :
http://www.petitionpublique.fr/PeticaoAssinar.aspx?pi=gironde



CONTACTER LES ACTEURS DE LA GIRONDE
CONTACTS DES ACTEURS DE LA GIRONDE AU LIEN :
http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm#ACTEURS

o 0 o

RÉAGIR ET S'EXPRIMER SUR LES SITES D'INTERNET ..


RÉAGIR A L'ARTICLE PARU DANS LE JOURNAL SUD-OUEST
PARU LE 10/08/2012 AU LIEN :
http://www.sudouest.fr/2012/08/10/transgironde-fin-de-la-ligne-grayan-lesparre-791044-706.php


COMMENTAIRE A L'ARTICLE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE
PARU LE 29/04/2011 AU LIEN :
http://gironde.fr/cg33/jcms/c_38697/adoption-du-tarif-unique-pour-transgironde




COMMENTAIRE AU MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE : "GIRONDE"
PARU EN ÉTÉ 2012 AU LIEN (en page 6) :
- lecture en ligne au lien : http://www.gironde.fr/newsletter/gironde/99/mag99.html#/6/

- Lecture en téléchargeant la revue au lien :
http://www.gironde.fr/cg33/upload/docs/application/pdf/2012-06/g99.pdf


CE QUI Y EST ÉCRIT :
« Vous avez des idées d'actions pour améliorer les déplacements en Gironde ?
Vous êtes prêts à y consacrer un peu de votre temps ?
Exprimez-vous... par mail : mobilites2030@cg33.fr - par téléphone au 05 56 99 51 35 de 9h à 11h et 14h à 16h. ».


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Les acteurs en Gironde - Pour mémoire - Transporteur - Informations à connaître (transport à la demande - carte - tarification) - Documents d'études - Médias
LES ACTEURS


LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE "COMMISSION TRANSPORT" EN 2011 :
paru au lien http://www.gironde.fr/cg33/upload/docs/application/pdf/2011-05/guide-pratique2011.pdf (en pages 20 & 21)

Commission : Transports, Mobilité durable - Intermodalité
Vice-Présidence : Marie RECALDE (Canton de Mérignac I - PS) [remplacée en juillet 2012 par Christine BOST - PS]
Président : Vincent NUCHY (Canton de Belin-Béliet - PS)

Membres : Les 10 Conseillers Généraux suivants sont membres de cette commission :
Philippe CARREYRE (Canton de Saint-Symphorien - PS) -
Jacques FERGEAU
(Canton de Mérignac II) -
Hervé GILLE
(Canton de Podensac - PS) -
Philippe PLISSON
(Canton de St-Ciers-sur-Gironde - PS) -
Serge LAPORTE
(maire de Grayan et l'Hôpital, Canton de St-Vivien-du-Médoc - PS) -
Guy MORENO (Canton de Cadillac - PS) - 
Jean-Jacques BENOÎT
(Canton de Pessac II - PS) –
Michel DUCHÊNE
(Canton de Bordeaux III - UMP) –
Bernard FATH
(Canton de La Brède - PS) –
Sébastien HOURNAU
(Canton de Pauillac - PS)

ADRESSE : Conseil Général de la Gironde - Esplanade Charles de Gaulle - 33074 Bordeaux Cedex.


INFORMATION DONNÉE PAR Vincent NUCHY parue au Journal Sud-Ouest du 10 août 2012 :

« ... Vincent Nuchy, conseiller général du canton de Belin-Beliet et président en charge de la Commission des transports.
« Le 17 novembre 2010 à Castelnau-de-Médoc, les élus ont été invités pour débattre des problèmes de transports dans cette région, et ce vers quoi on se destine » relate-t-il.
Il soutient être allé sur le terrain pour « faire passer l'information ». De plus, selon lui, « personne n'a remis en cause le bien-fondé de notre réflexion..»...

Lu au lien : http://www.espacedatapresse.com/fil_datapresse/consultation_cp.jsp?idcp=2715196
« ... Le Plan Départemental des Transports, qui sera mis en application en Septembre 2012 en Gironde, a été approuvé par le Conseil Général le 20 Décembre 2010...  ».
(Séverine Laverny - Attachée de Presse - Conseil Général de la Gironde - Tél. : 05 56 99 33 59 & 06 10 78 76 02 s.laverny@cg33.fr)
.

LES ACTEURS EN GIRONDE
DE LA LIGNE D'AUTOCAR 712 LESPARRE - GRAYAN

Article avec photos et vidéo : "Inauguration de l'e-c@r TransGironde par Philippe Madrelle" paru le 21.12.2012 au lien : http://www.bordeaux-gazette.com/Inauguration-de-l-e-c-r.html

Maryline Gardner - Sous-préfet
Sous-Préfecture de Lesparre-Médoc - 4 allée du 8 mai 1945 - Lesparre-Médoc - Tél. : 05 56 73 21 70
Secrétaire Général : M. Maurice VEPIERRE
Email : sp-lesparre@gironde.gouv.frsous-prefecture-de-lesparre@gironde.pref.gouv.fr,
Demande de rendez-vous le 3 octobre 2012.


Philippe MADRELLE, Président du Conseil Général de la Gironde, PS
Le Blog de Monsieur Philippe MADRELLE : http://www.philippe-madrelle.net/
Écrire à Monsieur Philippe MADRELLE :
http://www.philippe-madrelle.net/index.php?option=com_contact&view=contact&id=1&Itemid=18
Présentation au Conseil Général de la Gironde : http://www.gironde.fr/cg33/jcms/c_43674/le-president
Sur Twitter : @pmadrelle - https://twitter.com/pmadrelle
Courrier envoyé à Monsieur Philippe Madrelle le 3 octobre 2012, 23 septembre 2012, 18 septembre 2012, 31 août 2012, 23 août 2012, 15 août 2012, 27 juillet 2012, 17 juillet 2012, 8 juillet 2012.



Christine BOST, Vice-Présidente du Conseil Général de la Gironde, Chargée des Transports, de la Mobilité durable et de l'Intermodalité.
Conseillère Générale du canton de Blanquefort et maire d'Eysines, PS.
Contact Mairie d'Eysines : contact@ville-eysines.fr et FaceBook : https://www.facebook.com/christine.bost.92
Contact au Conseil Général : c.bost@cg33.fr
o O o
Madame Christine Bost remplace Madame Marie Récalde, nouvellement élue députée, à la date du 14 juillet 2012.
Écrire à Madame Marie Récalde : http://www.marierecalde.fr/contact/



Vincent NUCHY, Président de la Commission transports, mobilité durable et intermodalité au Conseil Général de la Gironde..
Conseiller Général de Belin-Béliet.
Maire de Salles, Président du Parc Régional des Landes de Gascogne.
Présentation au Conseil Général : http://www.gironde.fr/cg33/jcms/c_13951/vincent-nuchy
Écrire à Monsieur Vincent Nuchy : v.nuchy@cg33.fr



Laurence PARIÈS, Directrice des transports terrestres au Conseil Général de la Gironde. Email : l.paries@cg33.fr

Gérard MARTY, Directeur Général des Services Départementaux au Conseil Général de la Gironde. Email : g.marty@cg33.fr

Stéphane RADONDY, Directeur adjoint à la direction des transports du Conseil Général de la Gironde. Source ici. Email : s.radondy@cg33.fr

Nicolas MADRELLE, Conseiller régional au Conseil Général de la Gironde. Email : nmadrelle@orange.fr
. Source : http://www.sudouest.fr/2013/02/06/la-grande-famille-des-collectivites-957924-4778.php





Pascale GOT, députée de la 5ème circonscription de la Gironde (Médoc), secrétaire de l'Assemblée Nationale, PS
Conseillère générale du canton de Castelnau de Médoc.
Site internet de Madame Pascale Got : http://www.pascalegot.fr/
Sur FaceBook, profil de Madame Pascale Got : https://www.facebook.com/pascale.got
Contact Email : contact@pascalegot.fr. Sur Twitter : @Pascalegot - https://twitter.com/pascalegot. Le courrier est à adresser à: BP 30 – 33320 EYSINES
Email Assemblée Nationale : pgot@assemblee-nationale.fr
Collaborateurs :
Daniel Boucau sur la circonscription et sur Paris (boucau@pascalegot.fr)
Nhu Minh Nguyen sur la circonscription (nguyen@pascalegot.fr)
Rendez-vous au bureau d’Eysines ou au bureau de Lesparre au 05 56 15 65 28.
o O o
« ... Je trouve qu'il serait plus judicieux de connaitre l'impact exact de cette baisse de tarif sur la fréquentation des bus avant d'envisager des arrêts... »

(Réponse de Madame Pascale Bost le 13 juin 2012 et ma réponse)
« ... j'ai eu une rencontre avec les services du conseil général pour faire le point... »
(Réponse de Madame Pascale Bost le 8 juillet juin 2012 et ma réponse)
o O o
Demandes de rendez-vous avec Madame Pascale Bot faites le 17 août 2012 et le 24 août 2012 et le 10 septembre 2012. .
Audience accordée le 14 septembre 2012 - Lire l'essentiel de l'audience du 14 septembre 2012
.


Serge LAPORTE, maire de Grayan depuis 2001, Conseiller Général, PS
 Au Conseil Général : Membre de la commission Transports, Mobilité durable - Intermodalité 
Présentation au Conseil Général : http://www.gironde.fr/cg33/jcms/c_13922/serge-laporte Site de la Mairie de Grayan : http://www.grayan.fr/mairie_grayan.html
Email de la mairie de Grayan : mairie.grayan@orange.fr et mairie.de.grayan.et.lhopital@wanadoo.fr 
Commission en charge des gîtes communaux,affaires scolaires et transport :
Vice-présidente : Mme BROUSTEY 
Membres : M. Berton, M. Bouchon, M. Devisschere, M. Gonthier, M. Jouandeau
o O o
Demandes de rendez-vous avec Monsieur Serge Laporte faites le 23 juin 2012, le 9 juillet 2012 et le 13 août 2012.Rendez-vous accordé le 17 août 2012.
Nouvelle demande de rendez-vous avec Monsieur Serge Laporte, après avoir rencontré Madame la Députée Pascale Got, le 14 septembre 2012, renouvelée le 3 octobre 2012.
Rendez-vous du 17 août 2012 - éléments de l'entretien du 17 août 2012 avec Monsieur Serge Laporte : Lire ici.
Rencontre le 29 octobre 2012 : Lire ici.



Michel BIBEY, maire de Vendays/Montalivet, sans étiquette
Site de la mairie de Vendays/Montalivet : http://www.vendaysmontalivet.com/
Email de la mairie de Vendays/Montalivet : secretariat.maire@vendaysmontalivet.com
o O o
Une réponse de Monsieur Michel Bibey le... 29 août 2012... Lire



Bernard GUIRAUD, maire de Lesparre, DVG
Site de la Mairie de Lesparre : http://www.mairie-lesparre.fr/
Écrire à la Mairie de Lesparre : http://www.mairie-lesparre.fr/component/artforms/?formid=5+.
o O o
« ... Soyez assuré que j'œuvre quotidiennement, en étroite collaboration avec Le Pays Médoc, pour trouver une solution satisfaisante concernant les difficultés rencontrées par les Médocains dans le domaine du transport... »
(Réponse de Monsieur Bernard Guiraud le 29 juin 2012)



Franck LAPORTE, maire de Talais
Président de la Commission Urbanisme, Aménagement du Territoire... de la "Communauté de Communes Pointe du Médoc - CDC"
Email : mairietalais@wanadoo.fr
« La desserte de la Pointe du Médoc par les transports publics me préoccupe de longue date, ayant moi-même pu apprécier en certaines circonstances les difficultés d'accès et la dégradation par rapport à d'autres temps…
Pour une desserte à la demande, les maires des Communes concernées sont mieux à même d'intervenir... »

(Réponse de Monsieur Franck Laporte le 20 juillet 2012)




DAVID GORDON-KRIEF, candidat aux élections législatives des 10 et 17 juin 2012 - liste UMP
Avocat à Paris. Article.
Site de Monsieur David Gordon-Krief : http://gordonkrief2012.fr/
Sur FaceBook profil de Monsieur David Gordon-Krief : https://www.facebook.com/david.gordonkrief. Sur Twitter : @DGordonKrief - https://twitter.com/DGordonKrief
Monsieur David Gordon-Krief a écrit dans son site :
"... Je continuerai à me battre pour dénoncer toutes les décisions, nationales ou locales, qui iraient contre les intérêts du Médoc..."
o O o
et la réponse de Monsieur David Gordon-Krief le 12 juin 2012 :
« ... L infrastructure du Medoc et les moyens de transport sont pour moi une necessite, un besoin absolu.
Il n est pas possible d handicaper les deplacements des  Medocains...
»



STÉPHANE SAUBUSSE, candidat liste EELV aux élections législatives des 10 et 17 juin 2012
Lu : Professeur de mathématiques au lycée de Pauillac, conseiller municipal du Pian-Médoc.
Blog de Monsieur Stéphane Saubusse : http://www.stephanesaubusse.fr/. Sur Twitter : @stephsaubusse - https://twitter.com/stephsaubusse
Email : secretaire-aquitaine@eelv.fr
o O o
« Avant de modifier ou de supprimer des lignes, il aurait [été] judicieux de concerter les usagers et les élus locaux... »
(Commentaire de Monsieur Stéphane Saubusse à la pétition, signataire n°96)



Stéphane LE BOT candidat "Front de Gauche" aux Élections Législatives Médoc juin 2012
Imprimeur à Cussac-Fort-Médoc
Site internet : http://stephanelebot.fr Sur Twitter : @stephanelebot - https://twitter.com/stephanelebot
Contact : http://www.stephanelebot.fr/page-d-exemple/
o O o
« réfléchissons à un réseau de bus complémentaire de la ligne SNCF avec des correspondances entres les différents moyens de transports. »
(Commentaire de Monsieur Stéphane Le Bot à la pétition, signataire n°124)




La Communauté de Communes POINTE DU MÉDOC :
Slogan : "Mieux vivre s'invente chaque jour."
La Communauté de Communes regroupe 11 communes dont Grayan-et-l'Hôpital et Vendays-Montalivet.
Site internet : http://www.pointe-medoc.fr/.
Email de la Communauté de Communes : sg@pointe-medoc.fr
Président de la Communauté de Communes de la Pointe du Médoc :
Xavier PINTAT
, maire de Soulac-sur-Mer. Son site : http://www.xavierpintat.com/
Contacts de Monsieur Xavier Pintat : x.pintat@senat.fr (Mme LION attachée parlementaire) et dominiqueiriart@orange.fr (Mme Iriart - assistante parlementaire) et b.bardineau@mairie-soulac.fr (Mr Bardineau - chef de cabinet)
Objectif de la Communauté de Communes : "... aménager et de développer économiquement le territoire."
Commission Urbanisme, Aménagement du Territoire... : Président : Franck LAPORTE (maire de Talais - mairietalais@wanadoo.fr)
Commission Développement Economique, Aménagement du Territoire Rural... : Présidents : Gino CECCHINI (maire de Jau-Dignac-et-Loirac - http://www.jau-dignac-loirac.com/contacts-mairie/34-mairie/2-marie ) et Jean-Pierre DUBERNET (maire de Saint-Vivien-de-Médoc - mairiestviviendemedoc@wanadoo.fr).
Commission Animation et Promotion touristique : Président : Jean-Bernard DUFOURD (maire de Naujac-sur-Mer).
.


Association "Une pointe Pour Tous"
Collectif des 2 rives pour préserver l'estuaire de la Gironde.
Site internet : http://www.medocpourtous.org/
Commission communication - Email : jmandreux@wanadoo.fr
Contact : Nicole au 06 20 12 31 15. Email : nicole.badot@neuf.fr
Objectif : "... Aujourd'hui, l'objectif de l'association est  toujours la défense des habitants, des entreprises et de l'environnement, pour un développement durable et maîtrisé de la Pointe du Médoc."


EURONAT "village" à Grayan et l'Hôpital.
Site internet : http://www.euronat.fr/
Demande d'un rendez-vous avec le Directeur, Monsieur Jean-Michel Lorefice, le 23 septembre 2012.



POUR MÉMOIRE :

LE MÉDOC, 5ème circonscription de la Gironde
Conseillers généraux :
St-Vivien : Monsieur Serge LAPORTE
Lesparre Médoc : Monsieur Francis MAGENTIES
Saint-Laurent Médoc : Monsieur Christophe BIROT
Pauillac : Monsieur Sébastien HOURNAU
Castelnau de Médoc : Madame Pascale GOT
Blanquefort : Christine BOST



CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE
Site du Conseil Général de la Gironde : http://www.gironde.fr/
Groupe PS :
http://cg33-ps.net Sur Twitter : @CG33PS - https://twitter.com/CG33PS
Groupe Gironde Avenir : @GirondeAvenir
Sur FaceBook - Conseil Général de la Gironde : https://www.facebook.com/Conseil.general.gironde
Au sujet du Conseil Général : ici et .



COMITE DÉPARTEMENTAL DU TOURISME DE LA GIRONDE
Olivier CHANUT, Directeur Général sur Twitter : @olivierchanut
Site internet : http://www.tourisme-gironde.fr/.



Jean-Louis ALBENTOSA candidat "centriste" aux Élections Législatives Médoc juin 2012
Conseiller municipal de Blanquefort - Porte-parole de l'opposition au Conseil municipal. Article.
Site internet : http://www.albentosa2012.fr ou https://www.facebook.com/JeanLouisAlbentosa
Email : https://www.facebook.com/messages/JeanLouisAlbentosa


Marouani BEN HADJ SALEM candidat "Lutte Ouvrière - LO" aux Élections Législatives Médoc juin 2012
Tuyauteur-soudeur, vit à Bordeaux-Nord.
Site internet : http://www.lutte-ouvriere.org. Article.


Jacques COLOMBIER candidat "Front National-FN" aux Élections Législatives Médoc juin 2012
Agent immobilier, secrétaire départemental du FN en Gironde.
Sur FaceBook : https://www.facebook.com/pages/Jacques-COLOMBIER/321945908670
Email : https://www.facebook.com/messages/321945908670 et fn33@frontnational.com
Site internet : http://www.rassemblementbleumarine.fr.Article.


Géraldine DA CUNHA candidate "Alliance Ecologiste Indépendante - AEI" aux Élections Législatives Médoc juin 2012
Aide médico-psychologique, vit dans le Périgord. Articles ici et .
Site internet : http://www.alliance-ecologiste-independante.com/
Email : info@alliance-ecologiste-independante.fr
info@alliance-ecologiste-independante.fr

Jean-Marc LASSERRE candidat "Chasse-Pêche-Nature et Tradition - CNPT" aux Élections Législatives Médoc juin 2012
Articles ici et .
Site internet : http://www.cpnt.fr/
Contact CNPT Gironde : http://www.cpnt.fr/index.php/contacts/nous-contacter/delegues-departementaux/sud-ouest/deleg-aquitaine/gironde-33


Jean Claude MARTIN candidat "Pour un Médoc nouveau - PR" aux Élections Législatives Médoc juin 2012
Retraité. Ancien maire de Cussac-Fort-Médoc. Article.
Site internet : http://www.partiradical.net/
Sur FaceBook : https://www.facebook.com/pages/Parti-Radical-Officiel/139983559384509
Contact : http://www.partiradical.net/contact/contact/parti-radical et https://www.facebook.com/messages/139983559384509

Philippe POUTOU candidat "NPA" aux Élections Législatives Médoc juin 2012
Ouvrier dans l'automobile à Blanquefort.
Site internet : http://www.npa2009.org
Contact : http://www.npa2009.org/content/contact


Martine RODRIGUEZ candidate "Debout La République - DR" aux Élections Législatives Médoc juin 2012
Agent de service, vit à Pessac.
Site internet : http://www.debout-la-republique.fr. Article.
Email : courrier@debout-la-republique.fr


BORDEAUX CITY L'actualité de Bordeaux par les Bordelais
Site internet : http://www.bordeauxcity.fr/ Sur Twitter @bordeauxcity - https://twitter.com/bordeauxcity


Office de Tourisme de GRAYAN ET L'HÔPITAL
Site internet : http://www.grayan-tourisme.com/. Email : grayan.tourisme@orange.fr et http://www.grayan-tourisme.com/contact/


Office de Tourisme de VENDAYS-MONTALIVET
Site internet : http://www.ot-vendays-montalivet.fr/. Email : infos@ot-vendays-montalivet.fr et http://www.ot-vendays-montalivet.fr/fr/contact.htm


Office de Tourisme de LESPARRE-MÉDOC
Site internet : http://www.tourisme-coeurmedoc.com/. Email : http://www.tourisme-coeurmedoc.com/FR/contact/index.aspx?accueil=1&id=7 .



TRANSPORTEUR :

Citram Aquitaine, transporteur du réseau TransGironde du Conseil Général de la Gironde  : http://www.citram.fr/
"L'entreprise fut rachetée par le groupe Veolia Transdev en 1998 (à l'époque Connex), l'un des leaders mondiaux de transport de personnes." (source : http://www.citram.fr/presentation/?rub_code=9).
. Dominique GAUTHIER Directeur de Veolia Transdev France (exploitant du réseau via la Citram, sa filiale (source ici)..
. Pascal MORGANTI Directeur de Citram Aquitaine (source ici).

Site de TransGironde : http://transgironde.gironde.fr/

Temporis recrute : http://www.leboncoin.fr/emploi/354434176.htm?ca=12_s.



AUTRES INFORMATIONS À CONNAÎTRE :

AUTOCARS TRANSGIRONDE : SERVICE À LA DEMANDE
http://transgironde.gironde.fr/presentation/?rub_code=9

CARTE DES LIGNES D'AUTOCARS AU 1er SEPTEMBRE 2012 :
http://www.aquitaineonline.com/actualites-en-aquitaine/gironde/transport-transgironde.html

LA NOUVELLE TARIFICATION DES AUTOCARS TRANSGIRONDE AU 1er SEPTEMBRE 2012 :
http://www.gironde.fr/cg33/jcms/contrib7_50513/les-nouveaux-tarifs-transgironde-en-detail

NOUVELLE TARIFICATION EN DÉTAIL :
http://transgironde.gironde.fr/evenement/?rub_code=3&thm_id=135&evn_id=107&lang_id=1&laction=preview

« Gamme tarifaire TransGironde à compter du 1er/09/2012 :
Titres Occasionnels :
.
Plein Tarif...............................................................................2,50 €
Aller Retour -20% (utilisation j+7 maxi)............................4,00 €
Aller simple -20%
(Famille nombreuse, 60 ans et plus, Handicapé).........2,00 €
Carte 10 voyages - Prix d'un voyage..................................1,80 €
Tarif 5-12 ans.........................................................................1,30 €
Horizon (Tarif Social)............................................................0,30 €
Bagages.................................................................................1,00 €
Tarif Gros Chien....................................................................1,30 €. »



À titre informatif : Tarif LESPARRE-BORDEAUX au 17 juillet 2012 :
http://transgironde.gironde.fr/ftp/FR_documents/TG_Exemples_Tarifs_703.jpg
Plein tarif : 14,50 € le trajet de Lesparre à Bordeaux.




DOCUMENTS D'ÉTUDES :

NOTE SUR LA TARIFICATION DU TRANSPORT PUBLIC DÉPARTEMENAL :
par "Europe Écologie" - Région Aquitaine (septembre 2010)
http://aquitaine.lesverts.fr/IMG/pdf/Note_tarification_1TP_CG_060910_V4.pdf.


ARTICLE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE L'AUDE :
paru en septembre 2011 au lien http://www.aude.fr/294-le-ticket-audelignes-a-1-.htm
À lire pour comprendre pourquoi il faut développer les transports publics : cliquez ici.




MÉDIAS

LE JOURNAL DU MÉDOC
Hebdomadaire : "LE JOURNAL DU MÉDOC" : http://www.lejournaldumedoc.fr/
(1,50 € lenuméro - 1 an 69 € - Tirage : environ 4 000 exemplaires)
Rédaction : 14-16, rue Camille-Maumey, BP 2, 33112 Saint-Laurent-Médoc
Écrire au "Journal du Médoc" : http://www.lejournaldumedoc.fr/contact.php
Pour joindre la rédaction : 05 57 75 14 00. Email : redaction@lejournaldumedoc.fr
Sur Facebook : "Fanny Journal DU Médoc" : https://www.facebook.com/fanny.journaldumedoc

CORRESPONDANTS DU JOURNAL DU MÉDOC - région MÉDOC-OCÉAN
Grayan-et-l'Hôpital : Agnès Béziès - Tél. : 06 88 59 69 31. (GR La Pointe)
Houtin - Vendays-Montalivet : Anne-Marie Toré - Tél. : 06 60 02 21 13.
Créé en 1997, "Le Journal du Médoc" appartient depuis juin 2007 à la SEPL, filiale du groupe Sud Ouest. 
ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 24 AOÛT 2012 : FAC-SIMILÉ et TEXTE

ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 10 AOÛT 2012 : FAC-SIMILÉ et TEXTE

ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 6 JUILLET 2012 : FAC-SIMILÉ et TEXTE



JOURNAL SUD-OUEST
Quotidien : JOURNAL SUD-OUEST : http://www.sudouest.fr/ et contacts
Sur Facebook - Journal Sud-Ouest : https://www.facebook.com/sudouest.journal?ref=stream
Contact - édition Gironde : Tel : 05 35 31 31 31 et gironde@sudouest.fr

Journal Sud-Ouest - édition Médoc : http://www.sudouest.fr/gironde/lesparre-medoc/
(0,90 € le numéro - 30 numéros version numérique : 19,80 € - Tirage environ 340 000 exemplaires 6 départements confondus)
Contact Lesparre - édition Médoc : Tél : 05 56 41 65 73 et lesparre@sudouest.fr
Rédaction : 61, rue Jean-Jacques Rousseau, 33340 Lesparre - Tél. : 05 47 83 10 15.
Internet. Agence de Lesparre : j.lestage@sudouest.fr

CORRESPONDANTS DU JOURNAL SUD-OUEST - région NORD-MÉDOC
Lesparre : Sylvaine Duboste - Tél. : 06 81 14 72 05. Email : sylvaine.dubost@wanadoo.fr
Soulac : Maguy Caporal - Tél. : 05 56 09 93 38 & 06 81 19 81 06. Email : maguy.caporal@wanadoo.fr
Vendays-Montalivet : Lyne Llobell - Tél. : 05 56 09 30 49 & 06 87 43 06 57. Email : lyne.llobell@wanadoo.fr. (aussi parfois Grayan)
..
Médiateur du journal Sud ouest : mediateur@sudouest.com. Blog : http://mediateur.blogs.sudouest.fr/

ARTICLE PARU DANS "LE JOURNAL SUD OUEST" DU 20 OCTOBRE 2012 À lire au lien : http://www.sudouest.fr/2012/10/20/le-transport-collectif-fait-debat-855260-2964.php
ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL SUD OUEST’’ DU 10 AOÛT 2012 : FAC-SIMILÉ et TEXTE.

Article du 10.08.2012 : "TransGironde : fin de la ligne Grayan-Lesparre" :
http://www.sudouest.fr/2012/08/10/transgironde-fin-de-la-ligne-grayan-lesparre-791044-706.php




Site internet : "LES ÉCHOS.FR" : http://www.lesechos.fr/
Frank NIEDERCORN, correspondant à Bordeaux : https://www.facebook.com/moez.thamri.9
Article du 30.08.2012 : "La Gironde passe au tarif unique" :
http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202234450754-la-gironde-passe-au-tarif-unique-356925.php
Article du 30.08.2012 : "Les départements encouragent financièrement les automobilistes à prendre le car" à lire ici ou au lien :
http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202236628092-les-departements-encouragent-financierement-les-automobilistes-a-prendre-le-car-356961.php



Site internet : "BORDEAUX.ACTU.FR" :
Moez THAMRI, correspondant à Bordeaux : https://www.facebook.com/moez.thamri.9
Article du 29.08.2012 : "Le bus TransGironde ne reliera plus Grayan à Lesparre" à lire ici ou au lien :
http://bordeaux.actu.fr/actualite/bus-transgironde-grayan-lesparre-14188



LE JOURNAL DES PROPRIÉTAIRES DU MÉDOC
Bimestriel : "LE JOURNAL DES PROPRIÉTAIRES DU MÉDOC", BP 23, 86190 Vouillé
http://www.journaldesproprietaires.fr/et http://www.jdpmedoc.info/
(4,90 € le numéro - 1 an : 29 € (par internet) - 34 € (par le journal))
Écrire au "Journal des Propriétaires du Médoc" : http://www.journaldesproprietaires.fr/contact
Lu dans ‘‘Le Journal des Propriétaires du Médoc ’’n°114 (Octobre/novembre 2012) : (copie au lien #JDM_114_Copie).
Ce courrier peut être lu au lien : http://www.jdpmedoc.info/courriers/N-114-Octobre-2012,656.php




LE COURRIER FRANÇAIS
Hebdomadaire de la Gironde : LE COURRIER FRANÇAIS : http://www.courrier-francais.com/
Hebdomadaire catholique d'information locale .
(1,30 € le numéro - 1 an version numérique : 48 € - diffusion : 25 000 exemplaires 9 départements confondues)
Rue du Dr Jean-Vincent, 33300 Bordeaux
Rédaction : Tél : 05 24 07 39 63
Message à la rédaction : http://www.courrier-francais.com/jpv_message.aspx



EUROPE ÉCOLOGIE LES VERTS
EELV (Europe Écologie Les Verts) : Actualités du Médoc http://medoc.eelv.fr/category/actualite/
EELV - Aquitaine : http://aquitaine.eelv.fr/ ou http://eelv.fr/.
Email : contact@aquitaine.lesverts.fr.
Gérard CHAUSSET, Président du groupe des Verts CUB - Porte parole des Verts Gironde
Contact de Gérard Chausset : http://www.gerardchausset.fr/spip.php?auteur1 - Sur Twitter : @gchausset - https://twitter.com/gchausset
Sur Facebook profil de Gérard Chausset : https://www.facebook.com/gerard.chausset
Communiqué pour un tarification unique en septembre 2010 : http://aquitaine.lesverts.fr/article.php3?id_article=488
Note sur la tarification du transport public départemental (septembre 2010) : http://aquitaine.lesverts.fr/IMG/pdf/Note_tarification_1TP_CG_060910_V4.pdf .
Courrier adressé à Monsieur Philippe Madrelle, Président du Conseil Général de la Gironde, le 10 septembre 2010 : http://aquitaine.lesverts.fr/IMG/pdf/Courrier_Madrelle_V7.pdf


AUTCM Association des Usagers des Transports en Commun du Médoc : Email autcm33@orange.fr.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/AUTCM-Association-des-Usagers-des-Transport-en-Commun-du-M%C3%A9doc/326827697423370
Parution au J.O. ici. Adresse : 31, rue Jeanne d’Arc, 33460 Cussac-Fort-Médoc. Tél. : 06 85 06 81 39 & 06 70 71 15 38 - Infos : http://www.sudouest.fr/2013/01/21/la-voix-des-usagers-941041-706.php



COMMENTAIRE AU MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE : "GIRONDE"
PARU EN ÉTÉ 2012 AU LIEN (en page 6) :
- lecture en ligne au lien : http://www.gironde.fr/newsletter/gironde/99/mag99.html#/6/

- Lecture en téléchargeant la revue au lien :
http://www.gironde.fr/cg33/upload/docs/application/pdf/2012-06/g99.pdf.

CE QUI Y EST ÉCRIT :
« Vous avez des idées d'actions pour améliorer les déplacements en Gironde ?
Vous êtes prêts à y consacrer un peu de votre temps ?
Exprimez-vous... par mail : mobilites2030@cg33.fr - par téléphone au 05 56 99 51 35 de 9 h à 11 h et de 14 h à 16 h.  ».
.
Contact : Laurence BERTIN - Chef de projet Mobilités 2030 - Conseil Général de la Gironde
Article : http://www.gironde.fr/cg33/upload/docs/application/pdf/2012-07/com_restitution_mobilite.pdf
Article : http://www.sudouest.fr/2012/04/05/la-mobilite-au-coeur-de-toutes-les-discussions-679320-706.php
Réponse le 05.09.2012 au mail de Laurence BERTIN.

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

RÉPONSE DE MAURICE GAULTIER À L'ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL SUD OUEST’’ DU 10 AOÛT 2012

RÉPONSE DE MAURICE GAULTIER À L'ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL SUD OUEST’’ DU 10 AOÛT 2012

1) À ma connaissance il n’existe pas de transport scolaire entre Grayan et Lesparre… donc pas d’autocar entre Grayan et l’Hôpital et Lesparre !

2) Le prix au 1er septembre sera au maximum de 2,50 € par trajet en autocar. Par carte de 10 voyages, le prix de chaque trajet sera de 1,80€ quelque soit le point de départ et quelque soit le point d’arrivée  du réseau TransGironde (http://transgironde.gironde.fr/evenement/?rub_code=3&thm_id=135&evn_id=107&lang_id=1&laction=preview)

3) Il est étonnant d’apprendre qu’une réunion a eu lieu le 17 novembre 2010 à Castelnau-de-Médoc avec les élus et que Madame Pascale Got, députée de notre circonscription et aussi Conseiller Général du Canton de Castelnau-de-Médoc n’en a jamais fait mention dans les différents échanges de mails que j’ai eu avec elle depuis le 13 juin 2012. De même aucun des élus de la région qui ont été avisés de cette non-reconduction dès le mois de juin n’en ont fait écho.

4) Monsieur Serge Laporte, maire de Grayan et l’Hôpital est aussi Conseiller Général. Monsieur Serge Laporte n’a jamais pu me recevoir malgré les demandes faites à la Mairie de Grayan et l’Hôpital depuis fin juin 2012.

5)La reconduction de la ligne 712 Lesparre > Grayan concerne plus de 4 000 personnes dont plus de 300 personnes qui habitent à l’année à Euronat commune de Grayan, et plus de 200 personnes qui résident à l’année au CHM commune de Vendays-Montalivet.

AUTRES COMMENTAIRES SUITE À L'ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL SUD OUEST’’ DU 10 AOÛT 2012 PRESENTÉS EN LIGNE AU LIEN :
http://www.sudouest.fr/2012/08/10/transgironde-fin-de-la-ligne-grayan-lesparre-791044-706.php .


« nul n'est prophete en son pays puisque Grayan est la commune du maire socialiste conseiller général socialiste d'un conseil général socialiste. On aurait même pas osé proposer ça à Ste Héléne car le néo socialiste local était aussi aux finances. A lui on lui a fait des routes et des rond points démesurés sur son canton. Deux poids, deux mesures »
(Commentaire écrit par jimmy33
10/08/2012, à 07h17)


« c'est injuste de suprimé le bus a grayan maintenant que le tarif est avantageux pour tous.
faut que les maires des communes conserné se battent !!!!! pour garder le peu de service que l'on a...
... a ce tarif beaucoup de grayannais prendrons le bus »
(Commentaire écrit par violaineR
12/08/2012, à 10h34)


« Je tiens à préciser que la ligne 710 sainte-hélène-carcans fait aussi parti des supressions à partir du 1 septembre...
... une pétition avec de nombreuse signature,des mails de méccontentement ont été envoyé au conseil général,mais cela n'y a pas fait grand chose aparement...
... ça va empêcher également un certains nombre de touristes de venir en inter-saison,ceux qui come bcp et de + en +,n'ont que les transports en comun et le vélo pour se déplacer... »
(Commentaire de Tcon
13/08/2012, à 21h36)


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

LU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 10 AOÛT 2012 :

a

TEXTE DE L'ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 10 AOÛT 2012 :

TRANSPORTS
Mobilisation pour la ligne 712

Comme Maurice Gaultier (voir notre édition du 6 juillet), Europe Ecologie-Les Verts dénonce la « discrète » suppression de la ligne 712 Lesparre-Grayan dans le cadre du nouveau réseau TransGironde (lignes régulières interurbaines) qui sera mis en place à partir du 1er septembre.

Le parti écologiste rappelle que la ligne était peu sitée car elle présentait des tarifs prohibitifs.

Il estime que cette ligne contribue au désenclavement du Nord-Médoc et des communes de Grayan-et-l'Hôpital et Vendys-Montalivet et représente un enjeu environnemental et social, réclamant sa reconduction dès la rentrée.

Une pétition est en ligne sur le site : http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde.

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

LU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 6 JUILLET 2012 :

 

Fac-similé de l'article paru dans le journal du Médoc du 6 juillet 2012 :

 m

 

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

MÉDIAS
ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU VENDREDI 6 JUILLET 2012
 

Texte lu dans ‘‘Le Journal du Médoc’’ du vendredi 6 juillet en page 2 :


« Pétition pour la ligne 712

Maurice Gaultier, habitant de Grayan-et-l’Hôpital, a mis en ligne sur internet une pétition pour demander le rétablissement de la ligne d’autocar 712 entre Grayan-et-l’Hôpital et Lesparre-Médoc. La pétition déplore que cette ligne n’ait pas été « reconduite de septembre à juin »...
.
Dans un mail adressé à la députée et conseillère générale Pascale Got, il précise sa demande : « que pendant la période qui va d’octobre à juin (10 mois sur 12) soit reconduit ce qui existait jusqu’à maintenant pour cette ligne : à savoir un transport à la demande en téléphonant jusqu’à la veille pour demander qu’un transport vienne passer à l’arrêt. C’est très souple et »peu coûteux » puisque l’autocar ne vient que s’il y a une ou plusieurs demandes. » Maurice Gaultier signale le prix actuel du trajet « qui ne peut que décourager les éventuels passagers : par personne 14 € aller-retour de Grayan à Lesparre et 32,60 € de Grayan à Bordeaux ».

« Il est évident, ajoute-t-il, qu’avec le nouveau prix de 4 € aller-retour de Grayan à Bordeaux, si cette formule est connue par les habitants il y aura des passagers. »

Ces nouveaux tarifs prendront effet au 1er septembre 2012. « Ce qui m’a surpris, écrit Maurice Gaultier à Pascale Got, c’est que dans cette nouvelle formule, on a augmenté les fréquences de plusieurs lignes dans le département, on a créé de nouvelles lignes et… on supprime une seule ligne, celle de Grayan à Lesparre sous ce prétexte douteux qu’il n’y a pas assez de passagers alors que nous sommes une population importante avec de nombreuses personnes n’ayant pas de véhicule et peu fortunées. » Sa pétition indique que « pour cette ligne 712, la desserte minimum pourrait être un aller-retour dans la journée au départ de Bordeaux et au départ de Grayan. Par exemple : départ de Grayan à 7h20 et à 17h10 ; ainsi que des départs de Bordeaux à 7h30 et à 18h15 en se basant sur les horaires actuels (…) Nous osons espérer que le bon sens permettra de ne pas aller à contre-courant d’une évolution saine et constructive pour l’avenir de notre région. »


Remarques :
Le lien pour la pétition est : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoAssinar.aspx?pi=gironde

Voir le fac-similé de l'arti..
.cle paru dans le Journal du Médoc du 6 juillet 2012 : JOURNAL_DU_MÉDOC.

Pétition Gironde
EXTRAIT DU SOMMAIRE

Droit de réponse à Madame Laurence Pariès du Conseil Général de la Gironde

Article paru dans Sud Ouest le 30 novembre 2012

16.09.2012 : Toute la ligne Lesparre-Grayan pour 6 minute de plus !


14.09.2012 : Audience avec Madame Pascale Go t, députée de la 5ème circonscription

Nouvelles au 1er septembre 2012
CE QUI EST PROPOSÉ AU 1er SEPTEMBRE 2012

RENCONTRE AVEC MONSIEUR SERGE LAPORTE LE 29 OCTOBRE 2012
ENTRETIEN AVEC MR SERGE LAPORTE LE 17 AOÛT 2012 ET CONSÉQUENCES
LES ACTEURS DE LA LIGNE D'AUTOCAR 712 LESPARRE-GRAYAN
COMMENT AIDER À LA RECONDUCTION DE LA LIGNE 712

QUELQUES COMMENTAIRES DES SIGNATAIRES DE LA PÉTITION

INFORMATIONS CONCERNANT L'AUTEUR DE LA PÉTITION

INFORMATIONS IMPORTANTES : RECONDUCTION DE LA LIAISON PAR AUTOCAR : LIGNE 712 DE LESPARRE À GRAYAN (Formule "Transport à la demande)

Article du Conseil Général de l'Aude
Améliorations - Suggestions
INFORMATION DU 10 JUIN 2012
INFORMATION DU 17 JUIN 2012

RÉPONSE DE MONSIEUR DAVID GORDON-KRIEF, LE 12 JUIN 2012 (UMP)

RÉPONSE DE MONSIEUR BERNARD GUIRAUD, LE 29 JUIN - Maire de Lesparre
RÉPONSES DE MONSIEUR FRANCK LAPORTE le 20.7 et le 27.7 - Maire de Talais

RÉPONSE DE MADAME Pascale GOT, LE 13 JUIN 2012 (PS) et ma réponse.
RÉPONSE DE MADAME LA DÉPUTÉE Pascale GOT, LE 8 JUILLET 2012 (PS) et ma réponse
RÉPONSE DE MADAME LA DÉPUTÉE Pascale GOT, LE 25 JUILLET 2012 (PS) et ma réponse.
RÉPONSE DE Madame Nhu Minh Nguyen, collaboratrice de Madame GOT, LE 27 JUILLET 2012

Réponse de Monsieur Michel BIBEY, maire de Vendays-Montalivet (29 août 2012)

ARTICLE PARU DANS LE JOURNAL DU MÉDOC LE 6 JUILLET 2012
FAC-SIMILÉ DE L'ARTICLE PARU DANS LE JOURNAL DU MÉDOC DU 6 JUILLET 2012


LETTRE


COMMENTAIRE DU TEXTE PARU EN PAGE 6 DU MAGAZINE "GIRONDE" n° 99 (juillet/août/septembre 2012)
FAC-SIMILÉ DE LA PAGE 6 DU MAGAZINE "GIRONDE" n° 99 (juillet/août/septembre 2012)

LIGNE 712 LESPARRE > GRAYAN : HORAIRES D'HIVER du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012
FAC-SIMILÉ DU DU DÉPLIANT LIGNE 712 LESPARRE > GRAYAN : HORAIRES D'HIVER du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012


COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 2 AOÛT 2012

DOSSIER PRESSE AU 9 AOÛT 2012


AFFICHES



ARTICLES PARUS DANS LA PRESSE :

ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 24 AOÛT 2012 : FAC-SIMILÉ et TEXTE

ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL SUD OUEST’’ DU 10 AOÛT 2012 : FAC-SIMILÉ et TEXTE

RÉPONSE À L'ARTICLE DU ‘‘JOURNAL SUD OUEST’’ DU 10 AOÛT 2012


ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 10 AOÛT 2012 : FAC-SIMILÉ et TEXTE


ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 6 JUILLET 2012 : FAC-SIMILÉ et TEXTE.
.
ARTICLE PARU DANS LE SITE "BORDEAUX.ACTU.FR" le 29 AOÛT 2012 à lire ici ou au lien :
http://bordeaux.actu.fr/actualite/bus-transgironde-grayan-lesparre-14188

ARTICLE PARU DANS LE SITE "LESECHOS.FR" le 30 AOÛT 2012 à lire ici ou au lien
http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202234450754-la-gironde-passe-au-tarif-unique-356925.php

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Photo : Lu dans ‘‘Le Journal du Médoc’’ du vendredi 6 juillet (page 2) :    « Pétition pour la ligne 712    Maurice Gaultier, habitant de Grayan-et-l’Hôpital, a mis en ligne sur internet une pétition pour demander le rétablissement de la ligne d’autocar 712 entre Grayan-et-l’Hôpital et Lesparre-Médoc. La pétition déplore que cette ligne n’ait pas été « reconduite de septembre à juin ».    Dans un mail adressé à la députée et conseillère générale Pascale Got, il précise sa demande : « que pendant la période qui va d’octobre à juin (10 mois sur 12) soit reconduit ce qui existait jusqu’à maintenant pour cette ligne : à savoir un transport à la demande en téléphonant jusqu’à la veille pour demander qu’un transport vienne passer à l’arrêt. C’est très souple et »peu coûteux » puisque l’autocar ne vient que s’il y a une ou plusieurs demandes. » Maurice Gaultier signale le prix actuel du trajet « qui ne peut que décourager les éventuels passagers : par personne 14 € aller-retour de Grayan à Lesparre et 32,60 € de Grayan à Bordeaux ».    « Il est évident, ajoute-t-il, qu’avec le nouveau prix de 4 € aller-retour de Grayan à Bordeaux, si cette formule est connue par les habitants il y aura des passagers. »    Ces nouveaux tarifs prendront effet au 1er septembre 2012. « Ce qui m’a surpris, écrit Maurice Gaultier à Pascale Got, c’est que dans cette nouvelle formule, on a augmenté les fréquences de plusieurs lignes dans le département, on a créé de nouvelles lignes et… on supprime une seule ligne, celle de Grayan à Lesparre sous ce prétexte douteux qu’il n’y a pas assez de passagers alors que nous sommes une population importante avec de nombreuses personnes n’ayant pas de véhicule et peu fortunées. » Sa pétition indique que « pour cette ligne 712, la desserte minimum pourrait être un aller-retour dans la journée au départ de Bordeaux et au départ de Grayan. Par exemple : départ de Grayan à 7h20 et à 17h10 ; ainsi que des départs de Bordeaux à 7h30 et à 18h15 en se basant sur les horaires actuels (…) Nous osons espérer que le bon sens permettra de ne pas aller à contre-courant d’une évolution saine et constructive pour l’avenir de notre région. »    Le lien pour la pétition est : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoAssinar.aspx?pi=gironde

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE


COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 2 AOÛT 2012


Paru aux liens : http://medoc.eelv.fr/author/francoisebartholomew/ et http://medoc.eelv.fr/la-ligne-lesparre-grayan-doit-etre-maintenue/ ainsi que http://www.stephanesaubusse.fr/index.php?2012/08/02/165-la-ligne-lesparre-grayan-doit-etre-maintenue



La ligne Lesparre Grayan doit être maintenue ! 

Comité Local EELV du MédocCommuniqué de presse – Maurice Gaultier et Stéphane Saubusse EELV (Europe Écologie Les Verts) – 2 août
_________________

Le Conseil Général de la Gironde modifie la tarification des autocars TransGironde qui devient 4 € pour tout trajet aller-retour, mais « discrètement » ne reconduit pas la ligne 712 Lesparre > Grayan.

En juin 2012 le site TransGironde fait apparaître la nouvelle carte du réseau des autocars au 1er septembre 2012 et la ligne 712 Lesparre > Grayan y est présentée comme saisonnière, c’est-à-dire devient une ligne d’été (uniquement pour les mois de juillet et d’août). Ce n’est plus une ligne régulière annuelle, fonctionnant selon la formule « transport à la demande » comme c’était le cas pour les années précédentes.

La ligne 712 Lesparre > Grayan était jusqu’alors annuelle comme en attestent les dépliants destinés aux usagers, ainsi que les informations données alors sur le site de TransGironde.

Simplement, cette destination était à un tel prix prohibitif que peu de personnes utilisaient cette ligne. C’est pourquoi TransGironde estimant qu’elle était peu utilisée a décidé unilatéralement d’annuler purement et simplement cette ligne pendant la période de 10 mois entre septembre et juin.

Or, avec la nouvelle tarification, ce n’est plus 16,30 € par personne qui est demandé pour rejoindre Bordeaux depuis Grayan en passant par Lesparre, mais seulement 2,50 € au maximum par trajet. La nouvelle tarification propose enfin un prix accessible à tous, et la fréquentation de cette ligne ne pourra qu’augmenter d’une manière importante si l’information en est faite auprès de la population.

Sont ainsi concernés les habitants des villages de Grayan, Montalivet et Vendays et en particulier les centres EURONAT (Grayan) et CHM (Montalivet) qui reçoivent plus de 10 000 personnes en été, qui sont ouverts de mars à novembre mais dont les propriétaires peuvent recevoir TOUTE L’ANNÉE leurs familles et leurs amis.

Cette ligne 712 Lesparre > Grayan en formule « transport à la demande », assortie de la réduction de tarif, est un facteur de désenclavement de nos communes pour offrir une alternative à la voiture individuelle.

C’est un enjeu pour l’environnement (économie de carburant, réduction des émissions de gaz…).

C’est une mesure sociale pour permettre à tous de se déplacer, dans cette partie excentrée du Médoc.

Afin de vous exposer nos motivations et nos solutions pour l’amélioration des transports en commun médocain, nous vous proposons un point presse :

Le jeudi 9 août 2012 à 11h30

Devant la Gare SNCF de Soulac-sur-Mer

Le site de la pétition pour la demande de reconduction, qui a recueilli plus de 130 signatures, est :http:// www.petitionpublique.fr/ ?pi=gironde Le dossier complet de cette demande est au lien :http://www.conscience33.fr/ PETITION_GIRONDE.htm.

Contact presse : Stéphane SAUBUSSE, secretaire-aquitaine@eelv.fr, 06 70 71 15 38
http://medoc.eelv.fr/ la-ligne-lesparre-grayan-doit-e tre-maintenue/

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

INFORMATION GÉNÉRALE


Informations importantes relatives à la liaison par autocar de

Grayan-Le Gurp-Euronat-CHM-Montalivet-Vendays avec Lesparre (et Bordeaux) :
Formule "TRANSPORT À LA DEMANDE"

Une pétition est mise en ligne sur internet au lien suivant :
http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde

Merci de la signer et d'y ajouter éventuellement un commentaire.

LETTRE :

Chers amis,


Je viens de créer ma propre pétition sur le Site de Pétitions de Pétition Publique -- elle s'intitule "GIRONDE - RECONDUCTION DE LA LIGNE D’AUTOCAR : GRAYAN - LESPARRE à partir du 1er septembre 2012". 

Cette cause me tient vraiment à cœur et je pense qu'ensemble, nous pouvons agir pour la défendre. Mon objectif est de recueillir 200 signatures et j'ai besoin de votre aide pour y parvenir. 

Pour en savoir plus et signer la pétition, cliquez ici: 
http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde

Veuillez prendre un instant pour m'aider : faites passer le mot -- de telles campagnes démarrent toujours timidement, mais prennent de l'ampleur lorsque des gens comme vous s'impliquent !

Merci mille fois, 
Maurice 



POURQUOI EST-CE IMPORTANT ?

En Gironde une nouvelle tarification des autocars est mise en place :
.
À partir du 1er septembre 2012,
c'est 2,50 € le trajet Grayan/Le Gurp /Euronat ou le CHM/Vendays/Montalivet
depuis ou vers Bordeaux,
ou 4 € pour un aller-retour jusqu'à 7 jours,
si la ligne Grayan-Lesparre est reconduite.


C'est aussi le désenclavement de nos communes pour offrir une alternative à la voiture individuelle.

C'est aussi l'enjeu environnement (économie de carburant, réduction des émissions de gaz...).

C'est aussi une mesure sociale pour permettre à tous de se déplacer.




Le Blog "Transgironde" de présentation de la pétition est au lien :
http://transgironde.blogspot.de/

Signer directement la "Pétition Gironde" au lien : 
http://www.petitionpublique.fr/PeticaoAssinar.aspx?pi=gironde

Liste des signataires de la "Pétition Gironde" :
http://www.petitionpublique.fr/PeticaoListaSignatarios.aspx?pi=gironde


Voir l'article paru dans le Journal du Médoc du 6 juillet 2012 ci-dessous
et au lien : JOURNAL_DU_MÉDOC


Sur FaceBook un groupe dont l'intitulé est :
"Autocars, TransGironde, Grayan, Montalivet, Vendays, Lesparre, Bordeaux"
au lien :

https://www.facebook.com/groups/202197089908069/


Sur Twitter : @petitiongironde - https://twitter.com/petitiongironde


QUELQUES COMMENTAIRES DES SIGNATAIRES DE LA PÉTITION AU LIEN :
Commentaires





INFORMATIONS CONCERNANT L'AUTEUR DE LA PÉTITION
.
J'HABITE GRAYAN, TOUTE L’ANNÉE, au village naturiste d'EURONAT, comme plus de 300 autres personnes qui y résident aussi toute l'année...

REMARQUE : IL Y A PLUS DE 200 PERSONNES QUI RÉSIDENT AUSSI TOUTE L’ANNÉE au domaine naturiste du C.H.M. (Centre Hélio Marin) de Montalivet...

Et PLUS DE 300 PERSONNES HABITENT TOUTE L’ANNÉE AU VILLAGE D’EURONAT à Grayan.

CHACUN DES CENTRES NATURISTES : EURONAT (À GRAYAN) ET CHM (À MONTALIVET) peut accueillir plus de 10 000 personnes en été. Ces deux centres sont ouverts "officiellement" de fin mars à début novembre et les personnes qui y résident peuvent y recevoir les personnes extérieures toute l'année...

Même la boulangerie du centre commercial d'EURONAT est ouverte toute l'année, et propose, en plus, en hiver des produits de première nécessité...

SAVOIR QU'AU DERNIER RECENSEMENT de 2009, la population de Grayan et l'Hôpital était de 1 174 habitants et celle de Vendays/Montalivet était de 2 288 habitants...

LES PERSONNES QUI HABITENT TOUTE L’ANNÉE À EURONAT sont de toutes les catégories sociales : des retraités, des personnes ayant des activités à l’extérieur, des personnes avec de faibles revenus seules ou en couple, des personnes avec des enfants (le ramassage scolaire passe à Euronat)…

.

ÉTUDE
ARTICLE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE L’AUDE CONCERNANT  « AUDELIGNES »
paru en septembre 2011 au lien http://www.aude.fr/294-le-ticket-audelignes-a-1-.htm :  

Le ticket Audelignes à 1€
A 1€ le trajet par car ou par bus ; la voiture c’est dépassé !

Le 1er septembre 2011, le ticket Audelignes est passé à 1 €. Et ce sans condition d’abonnement ni d’achat au carnet !

C’était un engagement fort du projet Audevant ! adopté le 27 juin 2010 par le Conseil Général à l’unanimité. Il faut dire que les enjeux sont multiples.

Le premier, c’est bien sûr de désenclaver les territoires ruraux. Si l’on veut que les Audois aient la possibilité de choisir l’endroit du territoire où ils souhaitent vivre, encore faut-il que celui-ci soit accessible et, comme tout le monde ne dispose pas d’un véhicule ou du permis de conduire, il faut qu’il existe une alternative à la voiture individuelle. Pour cela, il est nécessaire d’assurer la liaison entre les zones rurales et les villes, principaux bassins d’emplois du Département.

Second enjeu, l’environnement. On le sait, les transports collectifs ont le mérite de permettre de fortes économies en matière de carburant, une ressource non renouvelable. On sait peut-être moins qu’ils présentent en outre l’avantage de réduire les émissions de gaz à effet de serre si néfastes pour notre environnement. En pratiquant des tarifs attractifs, on peut inciter de nouveaux usagers à laisser leur véhicule au garage pour emprunter le car.

Enfin, la dimension de cette mesure est aussi sociale. Dans un contexte où le prix des carburants est condamné à augmenter sans cesse, la voiture devient un luxe que certains de nos concitoyens ont de plus en plus de mal à assumer. Or, d’après les simulations réalisées, si une personne qui réside à 25 km de son lieu de travail choisissait d’emprunter les cars Audelignes, elle réaliserait une économie de 4456 € par an ! de quoi en faire réfléchir plus d’un.

Le car Audelignes est 7 fois moins cher que la voiture !


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

MÉDIAS
INFORMATION DU 10 JUIN 2012 DISTRIBUÉE DANS LES BUREAUX DE VOTE DE GRAYAN-ET-L'HÔPITAL ET DE VENDAYS-MONTALIVET LORS DU PREMIER TOUR DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2012
 

RECONDUCTION DE LA LIGNE 712 GRAYAN-LESPARRE au 1er septembre 2012

C’est une idée géniale la nouvelle tarification de TransGironde à partir du 1er septembre 2012 du billet unique à 4 € aller-retour quelque soit le trajet (ou 2,50 € le trajet), avec l’aide du Conseil Général de la Gironde, (transporteur CITRAM Aquitaine) bien que certaines régions de France soient allées encore plus loin : .

ainsi le trajet en train à 1€ dans l’Aude
(lien en cliquant ici)
et
le trajet en bus à 1 € dans l’Aude
(lien : http://www.aude.fr/294-le-ticket-audelignes-a-1-.htm)

Par ailleurs :

JE M’INSURGE CONTRE LE FAIT QUE « DISCRÈTEMENT » LA LIGNE 712 LESPARRRE-GRAYAN DISPARAÎT DE SEPTEMBRE À JUIN (10 mois)…
soi-disant pour cause de ‘‘très faible fréquentation en hiver’’. (voir l’article « Ce qui change en Médoc » paru dans « Le Journal du Médoc » du vendredi 8 juin, en bas de la page 3).
Voir aussi la nouvelle carte du réseau TransGironde prévue au 1er septembre 2012 :
http://www.aquitaineonline.com/actualites-en-aquitaine/gironde/transport-transgironde.html et
http://gironde.fr/cg33/jcms/c_38697/adoption-du-tarif-unique-pour-transgironde
.
Alors que cette faible fréquentation n’est due qu’au fait que le coût actuel de ce trajet est prohibitif : en ce moment le trajet Grayan-Lesparre coûte 14 € aller-retour… en autocar pour 30 km, et 32,60 € aller-retour par personne pour le trajet Grayan-Bordeaux (100 km).
Il y a par exemple plus de 1 000 personnes qui habitent Grayan dont plus de 300 habitent Euronat toute l’année, ainsi que de nombreuses personnes habitant en hiver au CHM de Montalivet, et beaucoup n’ont pas de véhicule et/ou ont des moyens financiers limités.
.
Personnellement, actuellement, avec ma compagne nous allons à Bordeaux plusieurs fois par mois et nous utilisons bien sûr notre voiture jusqu’à Lesparre pour y prendre le train au tarif réduit de 11,20 € aller-retour. Nous serions immédiatement des passagers du nouveau système s’il était mis en place au 1er septembre 2012, au départ de Grayan, au prix de 4 € aller-retour.
     Il est préférable dans tous les cas de faire circuler des bus avec beaucoup de passagers payant un faible tarif que de faire circuler des bus au tarif très élevé comme c’est le cas en ce moment et donc avec très peu de passagers.
     Lire à ce sujet l’article du Conseil Général de l’Aude ci-après

JE DEMANDE INSTAMMENT QUE LE SYSTÈME PROPOSÉ DANS LA PLAQUETTE "HORAIRES D'HIVER 2011-2012 SOIT RECONDUIT à savoir : ‘‘Service à la demande, vous devez réserver auprès du Srvice Information Voyageurs au 0974 500 033 au plus tard la veille avant 18 heures, ou le vendredi avant 18h pour le lundi.’’ comme il est écrit sur cette plaquette "horaires d'hiver 2011-2012"

IL EST VRAIMENT NÉCESSAIRE D’AIDER AU DÉSENCLAVEMENT DE NOTRE RÉGION ‘‘OUBLIÉE’’ À L’EXTRÈME NORD-OUEST DE LA GIRONDE.

Pour cette ligne 712, la desserte minimum pourrait être un aller-retour dans la journée au départ de Bordeaux et au départ de Grayan.
.Par exemple départ de Grayan à 7h20 et à 17h10 ainsi que départ de Bordeaux à 7h30 et à 18h15 en se basant sur les horaires actuels.

Cette « disparition » discrète concerne les communes de Grayan (1 200 habitants) , Montalivet et Vendays (2 300 habitants), Queyrac et Gaillan qui se voient ainsi de nouveau isolées dans cette partie du Médoc.

o O o

VOICI L’ARTICLE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE L’AUDE CONCERNANT  « AUDELIGNES » paru au lien http://www.aude.fr/294-le-ticket-audelignes-a-1-.htm :

« Le ticket Audelignes à 1€
.
A 1€ le trajet par car ou par bus ; la voiture c’est dépassé !


C’était un engagement fort du projet Audevant ! adopté le 27 juin 2010 par le Conseil Général à l’unanimité. Il faut dire que les enjeux sont multiples.

Le premier, c’est bien sûr de désenclaver les territoires ruraux. Si l’on veut que les Audois aient la possibilité de choisir l’endroit du territoire où ils souhaitent vivre, encore faut-il que celui-ci soit accessible et, comme tout le monde ne dispose pas d’un véhicule ou du permis de conduire, il faut qu’il existe une alternative à la voiture individuelle. Pour cela, il est nécessaire d’assurer la liaison entre les zones rurales et les villes, principaux bassins d’emplois du Département.
.
Second enjeu, l’environnement. On le sait, les transports collectifs ont le mérite de permettre de fortes économies en matière de carburant, une ressource non renouvelable. On sait peut-être moins qu’ils présentent en outre l’avantage de réduire les émissions de gaz à effet de serre si néfastes pour notre environnement. En pratiquant des tarifs attractifs, on peut inciter de nouveaux usagers à laisser leur véhicule au garage pour emprunter le car.

Enfin, la dimension de cette mesure est aussi sociale. Dans un contexte où le prix des carburants est condamné à augmenter sans cesse, la voiture devient un luxe que certains de nos concitoyens ont de plus en plus de mal à assumer. Or, d’après les simulations réalisées, si une personne qui réside à 25 km de son lieu de travail choisissait d’emprunter les cars Audelignes, elle réaliserait une économie de 4456 € par an ! de quoi en faire réfléchir plus d’un.

Le car Audelignes est 7 fois moins cher que la voiture !
»

o O o
.
J’ose espérer que le bon sens va permettre de ne pas aller à contre-courant d’une évolution saine et constructive pour l’avenir de notre région.
.
Merci de faire connaître votre avis sur ce sujet, d’intervenir pour faire modifier ce projet et pourquoi pas de mettre en place une pétition en ce sens.
.
Le 10.06.2012             Contact : Maurice Gaultier – Email : conscience33@gmail.com

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

MÉDIAS
SECONDE INFORMATION DU 17 JUIN 2012 DISTRIBUÉE DANS LES BUREAUX DE VOTE DE GRAYAN-ET-L'HÔPITAL ET DE VENDAYS-MONTALIVET LORS DU SECOND TOUR DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2012 ET AUSSI AFFICHÉE EN DE NOMBREUX LIEUX.
 

RECONDUCTION DE LA LIGNE 712 GRAYAN-LESPARRE au 1er septembre 2012


Bonjour,

JE M’INSURGE CONTRE LE FAIT QUE « DISCRÈTEMENT »
LA LIGNE D’AUTOCAR 712 GRAYAN ET L’HÔPITAL – LESPARRE
N’EST PAS RECONDUITE DE SEPTEMBRE À JUIN (10 mois)…

Voir sur internet la nouvelle carte du réseau TransGironde prévue au 1er septembre 2012 :

- http://www.aquitaineonline.com/actualites-en-aquitaine/gironde/transport-transgironde.html et
- http://gironde.fr/cg33/jcms/c_38697/adoption-du-tarif-unique-pour-transgironde

Au 1er septembre 2012, le prix du voyage en autocar au départ de Grayan et l’Hôpital, ou de Vendays/Montalivet jusqu’à Lesparre ou à Bordeaux, ou à toute autre ville desservie par TransGironde (exemples : Soulac-sur-Mer, Lacanau, Blaye, Saint-Émilion, Andernos, Le Cap Ferret…) ne coûtera seulement que : 4 € aller-retour ou 2,50 € par trajet, si cette ligne 712 Grayan-Lesparre est reconduite.

JE DEMANDE INSTAMMENT QUE LE SYSTÈME
PROPOSÉ ACTUELLEMENT SOIT RECONDUIT
à savoir, comme il est écrit sur la documentation actuelle :


‘‘Service à la demande, vous devez réserver
auprès du Service Information Voyageurs au 0974 500 033
au plus tard la veille avant 18 heures, ou le vendredi avant 18h pour le lundi
.’’


IL EST VRAIMENT NÉCESSAIRE D’AIDER AU DÉSENCLAVEMENT DE NOTRE RÉGION ‘‘OUBLIÉE’’ À L’EXTRÊME NORD-OUEST DE LA GIRONDE, DE FAIRE DES ÉCONOMIES D’ÉNERGIE ET D’ÊTRE UNE MESURE SOCIALE.

Pour cette ligne 712, la desserte minimum pourrait être un aller-retour dans la journée au départ de Bordeaux et au départ de Grayan.
     Par exemple : départs de Grayan à 7h20 et à 17h10 ; ainsi que des départs de Bordeaux à 7h30 et à 18h15 en se basant sur les horaires actuels.

La reconduction de cette ligne d’autocar concerne les communes de Grayan et l’Hôpital, Vendays / Montalivet, Queyrac, Gaillan-Médoc et Lesparre-Médoc, ainsi que les habitants d’autres villes desservies par TransGironde souhaitant venir à Grayan ou à Vendays/Montalivet.

o O o

     J’ose espérer que le bon sens permettra de ne pas aller à contre-courant d’une évolution saine et constructive pour l’avenir de notre région.

  Un blog : http://transgironde.blogspot.de/

Une pétition en ligne : http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Réponse de Monsieur David Gordon-Krief
RÉPONSE DE MONSIEUR DAVID GORDON-KRIEF LE 12 JUIN 2012

Réponse de Monsieur David Gordon-Krief, candidat aux élections législatives des 10 et 17 juin 2012 - liste UMP (12 juin 2012) :


« Bonjour et merci pour votre message.
L infrastructure du Medoc et les moyens de transport sont pour moi une necessite, un besoin absolu.
Il n est pas possible d handicaper les deplacements des  Medocains et je souhaite me mobiliser totalement sur ces questions.
Bien cordialement,

David Gordon-Krief »

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Réponse de Madame Pascale Got
RÉPONSE DE MADAME PASCALE GOT LE 13 JUIN 2012 (et ma réponse)

Réponse de Madame Pascale Got, députée de la 5ème circonscription, liste PS, secrétaire de l'Assemblée Nationale (13 juin 2012) :


« Monsieur,
suite à votre mail, j'ai saisi le conseiller général du canton de Saint Vivien , M.Laporte et les services du Conseil général , pour avoir les éléments nécessaires à vous transmettre . Je trouve qu'il serait plus judicieux de connaitre l'impact exact de cette baisse de tarif sur la fréquentation des bus avant d'envisager des arrêts. Comme vous le faites justement remarquer cela peut être incitatif.Jje vous fais retour le plus rapidement possible . 

Bien à vous 
Pascale Got ».


Ma réponse à Madame Pascale Got (13 juin 2012) :


« Merci pour votre message
Il faut bien comprendre que je ne demande pas la création de nouveaux arrêts.
Ceux-ci existent déjà.
Je demande que pendant la période qui va d'octobre à juin (10 mois sur 12) soit reconduit ce qui existait jusqu'à maintenant : à savoir un transport à la demande en téléphonant jusqu'à la veille pour demander qu'un transport vienne passer à l'arrêt.
C'est très souple et "peu coûteux" puisque l'autocar ne vient que s'il y a une ou plusieurs demandes.
Bien sûr c'est facile de dire qu'en ce moment comme il n'y a que très très peu de demandes (j'ai signalé le prix exorbitant actuel qui ne peut que décourager les éventuels passagers : par personne 14 € aller-retour de Grayan à Lesparre et 32,60 € de Grayan à Bordeaux.
Il est évident qu'avec le nouveau prix de 4 € aller-retour de Grayan à Lesparre ou de 4 € aller-retour de Grayan à Bordeaux, si cette formule est connue par les habitants il y aura des passagers.

Ce qui m'a surpris c'est que dans cette nouvelle formule on a augmenté les fréquences de plusieurs lignes dans le département, on a créé de nouvelles lignes et... on supprime une seule ligne, celle de Grayan à Lesparre sous ce prétexte douteux qu'il n'y a pas assez de passagers alors que nous sommes une population importante avec de nombreuses personnes n'ayant pas de véhicule et peu fortunées.

Cela me parait démesuré de mettre comme actuellement cette ligne chère et de dire que puisqu'il y a peu de personnes on la supprime.

Je vous remercie si vous pouvez recadrer avec ces informations pour aller dans le sens simplement d'une continuité avec ce qui existe à ce jour.

Cordialement

Maurice Gaultier

PS :

1) Voici ce que j'avais écrit: 

''JE DEMANDE INSTAMMENT QUE LE SYSTÈME PROPOSÉ ACTUELLEMENT (‘‘Service à la demande, vous devez réserver… au plus tard la veille avant 18 heures’’ comme il est écrit sur la plaquette actuelle) SOIT RECONDUIT."

2) Voir aussi la fiche horaire actuelle de la ligne 712 Grayan-Lesparre au lien : 
http://transgironde.gironde.fr/ftp/FR_lignes/712%20hiver.pdf

Il y est écrit en bas des pages 1 et 2 :

''Nota
A - Service à la demande, vous devez réserver auprès du Service Information Voyageurs au 0974 500 033 au plus tard la veille avant 18h, ou le vendredi avant 18h pour le lundi.'' ».

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Réponse de Monsieur Bernard Guiraud
RÉPONSE DE MONSIEUR BERNARD GUIRAUD LE 29 JUIN 2012

Réponse de Monsieur Bernard Guiraud, Maire de Lesparre (29 juin 2012) :


« J'ai bien reçu votre mail du 24 juin 2012 qui a retenu toute mon attention.
Soyez assuré que j'œuvre quotidiennement, en étroite collaboration avec Le Pays Médoc, pour trouver une solution satisfaisante concernant les difficultés rencontrées par les Médocains dans le domaine du transport.
Je vous invite également, si ce n'est déjà fait, à solliciter le Maire de Grayan et l'Hôpital.
Veuillez agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.
Le Maire,
Bernard GUIRAUD ».

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Réponse de Madame Pascale Got
RÉPONSE DE MADAME PASCALE GOT LE 8 JUILLET 2012 (et ma réponse)

Réponse de Madame Pascale Got, députée de la 5ème circonscription, liste PS, secrétaire de l'Assemblée Nationale (8 juillet 2012) :


« Monsieur 
j'ai eu une rencontre avec les services du conseil général pour faire le point bien que ce soit M. serge Laporte qui suit ce dossier. Je vous retour demain par téléphone .
Mais avez vous contacté M. Laporte ? En effet il n'est pas d'usage qu'un conseiller général d'un autre canton prenne des prérogatives sur le canton de son collègue. J'espère que tout se passera bien, compte tenu que vous l'avez fait publiquement ....
Bonne soirée . 
P. Got ».


Ma réponse à Madame Pascale Got (13 juin 2012) :


« Merci Madame pour votre réponse.
J'ai en effet contacté Monsieur Laporte dès le 10 juin, mais je n'ai eu aucune réponse de sa part depuis cette date.
Je me suis permis de solliciter une rencontre avec lui le fin juin par l'intermédiaire des services de la Mairie, à ce jour je n'ai aucune proposition de rencontre.
Me retrouvant seul face à cette situation je me suis alors permis de mettre en place la pétition, le Blog et maintenant un groupe sur FaceBook.
Toutefois cette diffusion publique a un côté positif puisque si la ligne avait été maintenue, quasiment personne ne l'aurait utilisée car très très peu de personnes en ont connaissance, eu égard au prix exhorbitant du trajet actuel. Moi-même j'ai toujours recommandé à mes amis de prendre le train qui propose un tarif plus abordable plutôt que l'autocar beaucoup trop cher en ce moment.
Une étude a montré que nous étions un des départements le plus cher de France pour les transports collectifs.
La connaissance publique nécessaire pour que la reconduction de cette ligne soit effective permet que au moment de l'ouverture au nouvelles tarifications le 1er septembre de nombreuses personnes sauront qu'elles pourront se déplacer dans de bonnes conditions à un prix abordable pour tous.
Ce sera une ouverture au désenclavement de notre région et aussi une nouvelle possibilité offertes de venir dans cette belle région pour un prix abordable à tous même pour une journée si il peut être proposé des horaires le permettant.
Je suis très heureux que cette nouvelle opportunité se présente et je ne peux que me mobiliser et mobiliser mes amis pour qu'il en soit ainsi.
Je vous remercie de tout ce que vous pourrez faire en ce sens.
Croyez Madame en ma sincère considération.
Maurice GAULTIER ».

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Réponse de Madame Pascale Got
RÉPONSE DE MADAME LA DÉPUTÉE PASCALE GOT
LE 25 JUILLET 2012 (et ma réponse)


Réponse de Madame Pascale Got, députée de la 5ème circonscription, liste PS, secrétaire de l'Assemblée Nationale (25 juillet 2012) :


« Monsieur,

Après renseignements auprès des services du Conseil général, autorité organisatrice des transports Transgironde, il est proposé aux usagers de la ligne 712  à compter de septembre 2012 d’utiliser les services de transports scolaires à destination de Lesparre tout en bénéficiant de la tarification unique en vigueur à compter de cette date..
Vous aurez ainsi à disposition en semaine un service aller le matin aux alentours de 7 h 00 au départ des communes de Grayan et Vendays-Montalivet et deux retours le soir au départ de Lesparre à 17 h 00 et 18 h 00 pouvant correspondre à des déplacements domicile-travail sur des horaires de bureau.

Le réseau aujourd’hui répond à un besoin exprimé majoritairement sur des trajets domicile-travail ou domicile établissement scolaire, sur la base des enquêtes faites auprès des usagers depuis 2010. Les autres types de déplacements seraient à étudier dans le cadre d’une offre de transport à la demande, qui correspondrait mieux en termes de fréquence et d’itinéraire. Aussi, il en va de l’initiative de la Communauté de Communes de la Pointe du Médoc d’étudier l’établissement d’une convention de partenariat avec le Conseil général pour la mise en place d’un tel dispositif pris en charge à 50% par le Département.

Cordialement,

P. Got ».


Ma réponse à Madame la Députée Pascale Got (26 juillet 2012) :


« Madame la Députée,

      Votre réponse reçue le 25 juillet 2012, propose d’utiliser les transports scolaires comme moyen pour rejoindre la ville de Lesparre située à 25 km d’Euronat. Or à ce jour, le ramassage scolaire permet seulement aux enfants d’Euronat et environs de relier par minibus le village d’Euronat à l’école située dans le bourg de Grayan. Il n’y a pas de transport scolaire entre Euronat et Lesparre.

      Il existe un transport scolaire qui va de Montalivet-plage (8 km d’Euronat) à Lesparre, qui ne passe pas à Euronat, ni au domaine du CHM  de Montalivet comme c’est le cas de la ligne 712. En outre ce transport ne fonctionne qu’en semaine durant les périodes scolaires, et qu’en est-il du mercredi, des week-end et des périodes de vacances scolaires ?

      Aussi votre réponse ne répond pas à la demande des usagers pour la reconduction de la ligne 712 de Grayan à Lesparre à partir du 1er septembre 2012.

      Votre proposition revient tout simplement à confirmer l’annulation de la ligne 712 et en donnant l’illusion d’un « service » par l’utilisation des transports scolaires, dont ce n’est pas vraiment la fonction.
      Cette proposition d’utiliser des transports scolaires m’est d’autant surprenante par mon expérience vécue au printemps 2012 : dans le département de l’Aude, la ligne d’autocar entre Rennes-les-Bains et Couiza a été supprimée. Et avant de venir à Rennes-les-Bains, en mars 2012, j’avais téléphoné à l’office de Tourisme de Couiza qui m’avait confirmé qu’il était possible d’utiliser les transports scolaires entre Rennes-les-Bains et Couiza où se trouve la gare SNCF. Une fois sur place, en me rendant à l’office de Tourisme de Couiza, on m’a alors dit qu’il n’en était pas question et que c’était formellement interdit de prendre les transports scolaires.
      Y aurait-il deux poids, deux mesures selon les départements sur le droit d’utiliser les transports scolaires par des personnes non-scolaires ?

      En conclusion nous vous serions reconnaissants de bien vouloir réétudier cette simple reconduction de ce qui existait entre le 1er septembre 2011 et le 30 juin 2012, à savoir le transport à la demande sur la ligne 712 entre Grayan et Lesparre.

      Dans l’attente,

      Avec mes respectueux hommages, je vous prie d’agréer, Madame la Députée, l’expression de ma considération distinguée.



Maurice Gaultier


Remarques :

      1) La pétition, mise en ligne uniquement sur internet, a reçu à ce jour la signature de plus de 120 personnes, et il faut savoir que les personnes nécessiteuses pour qui ce transport serait utile n’ont pas toutes accès à internet et ne sont pas toutes averties de l’existence de la nouvelle tarification des autocars TransGironde à 4 € le trajet aller-retour, quelque soit le point de départ et quelque soit le point d'arrivée.
      Très peu de personnes utilisent et/ou connaissent cette ligne d'autocar 712 car les tarifs proposés jusqu'à maintenant par TransGironde étaient prohibitifs (exemple : le prix actuel est de 32,60 € pour le trajet de Grayan/Euronat à Bordeaux aller-retour).


      2) Le village naturiste d’EURONAT à Grayan, où se trouve un des arrêts actuels de la ligne d'autocar 712, c’est 10 000 personnes qui y habitent en juillet-août mais aussi plusieurs milliers de personnes entre mars et juin ainsi qu'entre septembre et novembre (la période "officielle" d'ouverture d'EURONAT est de fin mars à début novembre). C'est aussi plus de 300 personnes qui y vivent continuellement entre novembre et mars auxquelles s'ajoutent, aux vacances scolaires de Noël et de février, de nombreux propriétaires qui y viennent avec leurs enfants et leurs amis.
      Les personnes qui y habitent à l'année sont aussi bien des familles qui travaillent soit à EURONAT, soit à l'extérieur d'EURONAT, que des retraités ou des personnes ayant choisi ce mode de vie. Ce sont des personnes qui vivent en couple ou seules, avec ou sans enfants. Les habitations sont des maisons simples ou très confortables disposant de tout le confort pour y vivre toute l'année, des mobil-homes ou des caravanes et en été le camping. Le lien suivant décrit le village naturiste d'Euronat : http://www.conscience33.fr/Euronat.html.


      3) Le domaine naturiste du CHM à Montalivet, où se trouve un des arrêts actuels de la ligne d'autocar 712, c’est10 000 personnes qui y habitent en juillet-août mais aussi plusieurs milliers de personnes entre mars et juin ainsi qu'entre septembre et novembre (la période "officielle" d'ouverture du CHM est de fin mars à début novembre). C'est aussi plus de 200 personnes qui y vivent continuellement entre novembre et mars auxquelles s'ajoutent, aux vacances scolaires de Noël et de février, de nombreux propriétaires qui y viennent avec leurs enfants et leurs amis.
      Les personnes qui y habitent toute l'année sont aussi bien des familles qui travaillent soit au CHM, soit à l'extérieur du CHM, que des retraités ou des personnes ayant choisi ce mode de vie. Ce sont des personnes qui vivent en couple ou seules. Le CHM est présenté au lien : http://www.chm-montalivet.com/.


      4) Par ailleurs nous nous permettons de faire remarquer que la simple reconduction de la ligne 712 avec un transport à la demande ne coûtera rien au Conseil Général de la Gironde et à TransGironde, s’il n’y a pas de demandes !

      Et qu’avec la nouvelle tarification les personnes iront plus souvent à plusieurs à Bordeaux.

      Il en sera de même, pour les bordelais ou les habitants des villes ou villages desservies par le réseau TransGironde, qui voudront venir passer la journée, le week-end ou une période plus longue dans cette région de Montalivet et de Grayan à Euronat ou au Gurp.

      Ils seront d’autant plus intéressés à découvrir cette belle région située dans cette partie isolée au nord-ouest du Médoc à environ 100 km de Bordeaux, que les conditions tarifaires des trajets en autocar seront devenues accessibles à tous.

      Ce sera alors une aide à la découverte et au désenclavement de cette partie nord-ouest du Médoc relativement peu connue des habitants de la Gironde et des touristes.

      Le Conseil Général de la Gironde, qui soutient cette nouvelle tarification, ne peut qu’en être remercié pour la nouvelle opportunité offerte aux usagers des autocarsTransGironde. »


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Réponses de Monsieur Frank Laporte
RÉPONSES DE MONSIEUR FRANCK LAPORTE, maire de Talais

Réponses de Monsieur Franck Laporte, maire de Talais
Président de la Commission Urbanisme, Aménagement du Territoire... de la "Communauté de Communes Pointe du Médoc - CDC":



RÉPONSE REÇUE LE 20 JUILLET 2012 :

« ... La desserte de la Pointe du Médoc par les transports publics me préoccupe de longue date, ayant moi-même pu apprécier en certaines circonstances les difficultés d'accès et la dégradation par rapport à d'autres temps.

J'avais souhaité, dans le cadre de la Communauté de Communes la tenue d'une table ronde avec tous les acteurs concernés.

C'était trop demander alors qu'a l'évidence, doit être trouvé un équilibre entre les divers modes de transport et les coûts acceptables.

Vous trouverez ci-joint les courriers relatifs à cette question.

Pour une desserte à la demande, les maires des Communes concernées sont mieux à même d'intervenir.

Croyez bien que la situation qui s'annonce sera examinée avec attention... »


RÉPONSE REÇUE LE 27 JUILLET 2012 :

« ... J'évoquerai la question des transports lors du prochain bureau des Maires de la Communauté de Communes.

La réponse de Madame la Députée également conseillère générale est révélatrice et il appartient aussi au Conseiller Général, maire de Grayan de se prononcer sur cette question... »

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Réponse de Madame Nhu Minh Nguyen
RÉPONSE DE MADAME NHU MINH NGUYEN,
assistante parlementaire de Madame la Députée Pascale GOT


Réponse de Madame Nhu Minh Nguyen,
Assistante parlementaire de Madame la Députée Pascale GOT :



RÉPONSE REÇUE LE 27 JUILLET 2012 :

« Monsieur,

Je prends connaissance de votre correspondance relative à la ligne 712.

Voici les précisions que je suis en mesure de vous apporter après renseignement auprès du Conseil général :

Sur la base de statistiques relevées depuis 2009,  la ligne 712 est déficitaire en fréquentation et donc déficitaire budgétairement, et ce, malgré le fait qu’elle soit une ligne à la demande. Entre septembre 2011 et juin 2012, on relève 3 personnes en moyenne par jour sur l’ensemble des 2 allers- 3 retours. Contrairement à la croyance, même lorsqu’il n’y a pas de réservation, le transporteur est obligé d’immobiliser plusieurs bus et plusieurs chauffeurs qui sont dédiés à cette ligne pour des raisons d’entretien et de sécurité, ce qui engendre un coût. Sur la seule période hivernale cette année, pour 3 lignes déficitaires en Médoc, cela a représenté 100 000 €. La reconduction de la ligne à l’identique n’est donc pas sans conséquences financières.

Concernant la possibilité pour des usagers non-scolaires d’emprunter une ligne scolaire, il faut savoir que cette ligne est une ligne régulière. A la différence d’une ligne dite spécifique qui relève de la responsabilité des communes ou des Communautés de communes, cette ligne gérée par le Conseil général autorise le transport du public à partir du moment où les usagers sont détenteurs de titres de transport ou ont la possibilité d’acquérir un titre de transport à la montée dans le véhicule. C’est le cas pour les cars de cette ligne qui disposent d’une billetterie électronique. Elle est nommée « scolaire » car elle dessert les établissements sur son circuit, mais cette désignation ne restreint pas la catégorie d’usagers.

Je tiens également à revenir sur cette phrase que vous avez rédigé : « Ainsi, Madame la Députée Pascale GOT met en évidence la place de la Communauté de Communes de la  Pointe du Médoc comme acteur pouvant permettre la reconduction de la ligne d’autocar 712 LESPARRE-GRAYAN par VENDAYS. »
Il y a ici confusion. Lorsqu’il est fait référence d’un transport à la demande, il n’est en aucun cas question de la ligne 712 mais bien d’un transport de proximité dit à la demande comme mis en place sur d’autres secteurs de la Gironde par des Communautés de Communes :http://transgironde.gironde.fr/presentation/?rub_code=12. C’est à ce dispositif que l’on fait référence et non pas à la ligne 712.

Pour information, je mets en copie Monsieur Laporte, maire de Grayan.

Cordialement,

NM Nguyen
Assistante parlementaire de Pascale GOT

0556156528 »

Réponse de Monsieur Michel Bibey
RÉPONSE DE MONSIEUR Michel BIBEY, maire de Vendays-Montalivet

Réponses de Monsieur Michel BIBEY, maire de Vendays-Montalivet


RÉPONSE REÇUE LE 29 AOÛT 2012 :

« Monsieur,

J’ai le plaisir de vous informer que votre requête relative à la reconduction de la ligne d’autocar 712, LESPARRE-GRAYAN par VENDAYS a été présentée au Conseil Municipal réuni en séance le 16 août 2012.

Je propose, avec les maires concernés, d’aborder la question en Conseil Communautaire de la Pointe du Médoc lors d’une prochaine séance.

Je demande à mes services administratifs de communiquer l’information afin que cette question soit mise à l’ordre du jour.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

Le Maire,

M BIBEY »

Ma réponse à Monsieur Michel BIBEY le 29 août 2012 :

«Monsieur le Maire

C'est avec plaisir que je prends connaissance de l'information concernant l'avancement de la reconduction de la ligne Lesparre > Grayan par Vendays.
.
Cet reconduction est d'autant plus urgente que la nouvelle tarification permettant un accès à tous est mise en place au 1er septembre 2012. (le prix est identique quelque soit le point de départ et quelque soit le point d'arrivée du réseau TransGironde : 1,80 € le trajet par carnet de 10 voyages ou 2,50 € pour un trajet simple) 

Je vous serais reconnaissant si vous pouviez nous tenir informés de la suite qui sera donnée à cette demande.
.
Je me permets de vous rappeler qu'il nous parait nécessaire de reconduire au moins pour une année cette ligne, avant de prendre la décision de l'annuler. Nous demandions cette reconduction avec un "service à la demande" comme c'était le cas pour les années passées.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de ma considération la plus distinguée.

Maurice Gaultier »

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Magazine GIRONDE n° 99
EXTRAIT DU MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE :
"GIRONDE" n° 99 (Juillet/Août/Septembre 2012) en page 6



Le magazine "GIRONDE" n°99 peut être lu aux liens suivants :

- lecture en ligne au lien : http://www.gironde.fr/newsletter/gironde/99/mag99.html#/6/

- Lecture en téléchargeant la revue au lien :
http://www.gironde.fr/cg33/upload/docs/application/pdf/2012-06/g99.pdf

Fac-similé de l'article en cliquant ici.

À lire en page 6 de ce magazine "GIRONDE" n° 99 :



TEXTE :

En page 6 du Magazine "GIRONDE" n° 99, dans la page "Le car TransGironde sur les bons rails" :

Pour faire taire les mauvais clichés et préjugés concernant les cars, il est écrit p
our le cliché intitulé :
« Le car ? Il ne roule pas partout »

Réponse parue page 6 à ce préjugé :

"FAUX.
Le nouveau réseau TranGironde, c’est 52 trajets supplémentaires avec près de 300 communes desservies sur 542, et une meilleure fréquence de passage pour une rotation toutes les 15 minutes en heure de pointe sur certaines lignes. En plus, 10 nouvelles lignes ont été créées afin de renforcer le lien car/bus & car/tram dans les zones périurbaines et connecter les voyageurs aux gares TER."



REMARQUES SUR CE TEXTE :

Dans cette réponse parue dans le magazine "GIRONDE", il n'est aucunement fait part de l'annulation d'une seule ligne d'autocar : celle de la ligne 712 Lesparre>Grayan.

Au contraire le Conseil Général de la Gironde se félicite qu'il y ait "52 trajets supplémentaires" et que "10 nouvelles lignes ont été créées"...

------------
Question :

Pourquoi alors vouloir supprimer la ligne 712 Lesparre > Grayan qui existait toute l'année (et qui n'était donc pas saisonnière) ?

La ligne 712 Lesparre > Grayan a son utilité toute l'année, en formule "transport à la demande" :

Voir les horaires de la ligne712 Lesparre > Grayan du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012 :
Horaires_hiver_2011_2012_Ligne_712

et le fac-similé du dépliant remis aux passagers de TransGironde pour cette même période du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012 a lien :
Depliant_Horaires_hiver_2011_2012_Ligne_712

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Pour rappel
POUR RAPPEL : TEXTE DE LA PÉTITION

(Texte paru au lien : http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde)

TEXTE :

Pétition GIRONDE Reconduction de la ligne d'autocar 712 : Grayan-Lesparre au 1er septembre 2012

Pour : Conseil Général de la Gironde


Information importante relative à la liaison par autocar de Grayan et l’Hôpital / Montalivet / Vendays avec Lesparre et Bordeaux : 

RECONDUCTION DE LA LIGNE D’AUTOCAR 712 : 
GRAYAN - LESPARRE à partir du 1er septembre 2012 

Bonjour 

NOUS NOUS INSURGEONS CONTRE LE FAIT QUE « DISCRÈTEMENT » 
LA LIGNE D’AUTOCAR 712 GRAYAN ET L’HÔPITAL – LESPARRE 
N’EST PAS RECONDUITE DE SEPTEMBRE À JUIN (10 mois)… 
Voir sur internet la nouvelle carte du réseau TransGironde prévue au 1er septembre 2012 : 
- http://www.aquitaineonline.com/actualites-en-aquitaine/gironde/transport-transgironde.html et 
- http://gironde.fr/cg33/jcms/c_38697/adoption-du-tarif-unique-pour-transgironde 

Au 1er septembre 2012, le prix du voyage en autocar au départ de Grayan et l’Hôpital, ou de Vendays/Montalivet jusqu’à Lesparre ou à Bordeaux, ou à toute autre ville desservie par TransGironde (exemple Le Verdon, Lacanau, Arcachon, Libourne…) ne coûtera seulement que : 4 € aller-retour ou 2,50 € par trajet, si cette ligne 712 Grayan-Lesparre est reconduite. 

NOUS DEMANDONS INSTAMMENT QUE LE SYSTÈME PROPOSÉ ACTUELLEMENT SOIT RECONDUIT 
à savoir, comme il est écrit sur la documentation actuelle : 
"Service à la demande, vous devez réserver… au plus tard la veille avant 18 heures". 
.
IL EST VRAIMENT NÉCESSAIRE D’AIDER AU DÉSENCLAVEMENT DE NOTRE RÉGION ‘‘OUBLIÉE’’ À L’EXTRÊME NORD-OUEST DE LA GIRONDE, DE FAIRE DES ÉCONOMIES D’ÉNERGIE ET D’ÊTRE UNE MESURE SOCIALE. 

Pour cette ligne 712, la desserte minimum pourrait être un aller-retour dans la journée au départ de Bordeaux et au départ de Grayan. 
Par exemple : départs de Grayan à 7h20 et à 17h10 ; ainsi que des départs de Bordeaux à 7h30 et à 18h15 en se basant sur les horaires actuels. 

La reconduction de cette ligne d’autocar concerne les communes de Grayan et l’Hôpital, Vendays / Montalivet, Queyrac, Gaillan et Lesparre, ainsi que les habitants d’autres villes desservies par TransGironde souhaitant venir à Grayan ou à Vendays/Montalivet. 
o O o 
Nous osons espérer que le bon sens permettra de ne pas aller à contre-courant d’une évolution saine et constructive pour l’avenir de notre région. 

Un blog : http://transgironde.blogspot.de/ 


Les signataires

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Médias
JOURNAL DU MÉDOC DU VENDREDI 6 JUILLET 2012

Fac-similé de l'article paru dans le journal du Médoc du 6 juillet 2012 :

 m

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Magazine GIRONDE n°99
Magazine du Conseil Général de la Gironde : "GIRONDE" n°99 (juillet/août/septeembre 2012)

Fac-similé de l'article paru dans le magazine "GIRONDE" n° 99, page 6 : .


La page 6 du numéro 99 du magazine GIRONDE est aussi consultable aux liens :

soit : - Lecture en ligne au lien : http://www.gironde.fr/newsletter/gironde/99/mag99.html#/6/

soit : - Lecture après avoir téléchargé le magazine GIRONDE n° 99 au lien :
http://www.gironde.fr/cg33/upload/docs/application/pdf/2012-06/g99.pdf
(la page concernée se trouve à la page 4 du document téléchargé)



Fac-similé :

e


TEXTE :

En page 6 du Magazine GIRONDE n° 99, dans la page "Le car TransGironde sur les bons rails" :

pour faire taire les mauvais clichés et préjugés concernant les cars, il est écrit p
our le cliché intitulé : .
« Le car ? Il ne roule pas partout »

Réponse parue page 6 à ce préjugé :

"FAUX.
Le nouveau réseau TranGironde, c’est 52 trajets supplémentaires avec près de 300 communes desservies sur 542, et une meilleure fréquence de passage pour une rotation toutes les 15 minutes en heure de pointe sur certaines lignes. En plus, 10 nouvelles lignes ont été créées afin de renforcer le lien car/bus & car/tram dans les zones périurbaines et connecter les voyageurs aux gares TER."


COMMENTAIRE À LIRE AU LIEN :
http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm#GIRONDE_99

 

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Ligne 712 Lesparre > Grayan : horaires d'hiver du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012
HORAIRES DE LA LIGNE 712 Lesparre > Grayan
Horaires d'hiver du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012


Fac-similé du dépliant mis à la disposition des passagers du réseau TransGironde au lien :
Depliant_Horaires_hiver_2011_2012_Ligne_712




1) Horaires de LESPARRE MÉDOC à GRAYAN et L'HÔPITAL (Hiver 2011-2012) :
(Horaires des départs depuis Lesparre Gare SNCF, passage au CHM (Centre Hélio Marin) de Montalivet 27 mn plus tard, et arrivée à Euronat à Grayan 35 mn plus tard et au Gurp 40 mn plus tard)
"Service à la demande, vous devez réserver auprès du Service Information Voyageurs au 0974 500 033 au plus tard la veille avant 18h, ou le vendredi avant 18h pour le lundi."
NB : Les horaires surlignés en jaune sont inchangés pendant toute la période du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012.

Du lundi au vendredi : départ de Lesparre Gare SNCF à 14h15
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012
Du lundi au vendredi : départ de Lesparre Gare SNCF à 18h05
du 05/09/2011 au 30/06/2012
Du lundi au vendredi : départ de Lesparre Gare SNCF à 19h10
du 05/09/2011 au 30/06/2012

Le samedi : départ de Lesparre Gare SNCF à 11h20
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012
Le samedi : départ de Lesparre Gare SNCF à 12h00
du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le samedi : départ de Lesparre Gare SNCF à 14h55
du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le samedi : départ de Lesparre Gare SNCF à 18h05
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012

Le dimanche et jours fériés : départ de Lesparre Gare SNCF à 11h20
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012
Le dimanche et jours fériés : départ de Lesparre Gare SNCF à 12h00
du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le dimanche et jours fériés : départ de Lesparre Gare SNCF à 14h25
du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le dimanche et jours fériés : départ de Lesparre Gare SNCF à 18h05
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012



2) Horaires de GRAYAN et L'HÔPITAL à LESPARRE MÉDOC (Hiver 2011-2012) :
(Horaires des départs depuis Euronat à Grayan (départ du Gurp 5 mn plus tôt), passage au CHM (Centre Hélio Marin) de Montalivet 10 mn plus tard, arrivée à Lesparre Gare SNCF 40 mn plus tard)
"Service à la demande, vous devez réserver auprès du Service Information Voyageurs au 0974 500 033 au plus tard la veille avant 18h, ou le vendredi avant 18h pour le lundi."
NB : Les horaires surlignés en jaune sont inchangés pendant toute la période du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012.

Du Lundi au samedi : départ d'Euronat à 7h25 du 05/09/2011 au 30/06/2012
Du lundi au vendredi : départ d'Euronat à 11h20
du 05/09/2011 au 30/06/2012

Le samedi : départ à 11h20
du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le samedi : départ d'Euronat à 17h15
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012

Le dimanche et jours fériés : départ d'Euronat à 7h25
du 05/09/2011 au 30/06/2012
Le dimanche et jours fériés : départ d'Euronat à 12h45
du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le dimanche et jours fériés : départ d'Euronat à 17h15
du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Ligne 712 Lesparre > Grayan : dépliant avec les horaires d'hiver du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012
HORAIRES DE LA LIGNE 712 Lesparre > Grayan du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012

Fac-similé du dépliant mis à la disposition des passagers du réseau TransGironde :
La retransciption écrite de tous les horaires est donnée au lien :
Horaires_hiver_2011_2012_Ligne_712

Merci de noter que le format particulier du dépliant : 34 cm x 33 cm ne permet pas de scanner la totalité du document avec un scanner classique qui ne peut scanner qu'un format normal 21 cm x 29,7 cm.
On trouvera ci-dessous 3 scans partiels du dépliant et la totalité du dépliant, recto/verso, à partir d'une photo avec dans ce dernier cas un résultat moins net.

1) Page de couverture Lesparre > Grayan - horaires d'hiver du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012 :
(page partielle scannée du dépliant "à plat") :

a


2) Horaires de Lesparre à Grayan - horaires d'hiver du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012 :
(page scannée du dépliant "plié")

a.

3) Horaires de Grayan à Lesparre - horaires d'hiver du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012 :
(page scannée du dépliant "plié")

a.

4) Horaires de Lesparre à Grayan - horaires d'hiver du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012 :
PAGE RECTO ENTIÈRE (à partir d'une photo)

a


5) Horaires de Grayan à Lesparre - horaires d'hiver du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012 :
PAGE VERSO ENTIÈRE (à partir d'une photo)

a

 


Article paru dans le site : "BORDEAUX.ACTU.FR" le 29 août 2012 :
http://bordeaux.actu.fr/actualite/bus-transgironde-grayan-lesparre-14188

Le bus TransGironde ne reliera plus Grayan à Lesparre

A partir du 1er septembre 2012, la ligne de bus TransGironde reliant Grayan à Lesparre sera désormais saisonnière et ne desservira les deux communes que pendant les deux mois d’été. 

La ligne de bus TransGironde ne reliera plus les communes de Grayan et Lesparre. En effet, à partir du 1er septembre 2012, la ligne de bus TransGironde 712, Grayan-Lesparre, sera saisonnière et ne desservira plus les deux communes que pendant les deux mois d’été.

Le Conseil général de Gironde justifie cette décision par la faible fréquentation de la ligne de bus TransGironde reliant Grayan à Lesparre et par une politique de réduction des coûts. Rappelons que les bus TransGironde adopteront la tarification unique à partir du 1er septembre.

Bus TransGironde : une pétition contre la suppression de la ligne 712

La suppression de la ligne de bus TransGironde 712 ne réjouit pas beaucoup ses usagers. L’un d’entre eux, Maurice Gaultier, déplore le fait qu’environ 4000 usagers de la ligne de bus TransGironde 712 n’y auront plus accès que deux mois par an. « Ce moyen existait toute l’année jusqu’à maintenant en formule ’transport à la demande’. », déclare M.Gaultier. 

Une pétition en ligne a été lancée afin de demander à ce que la ligne de bus TransGironde 712 soit reconduite suivant le système de « service à la demande »

Article écrit par : Moez Thamri

 


Article paru dans le site : "LES.ECHOS.FR" le 30 août 2012 :
http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202234450754-la-gironde-passe-au-tarif-unique-356925.php

La Gironde passe au tarif unique

Les usagers paieront leur billet 2,5 euros quelle que soit la distance. Grâce à l'augmentation de la fréquentation, le Conseil général de la Gironde espère retrouver le même niveau de recette d'ici sept ans.


A partir de samedi, l'usager du réseau Transgironde paiera son billet 2,5 euros et 4 euros pour un aller-retour. Si, comme plusieurs départements, la Gironde passe au tarif unique, cette évolution a entraîné un renforcement du réseau avec dix lignes nouvelles et une cinquantaine de trajets supplémentaires, soit une augmentation de 24 % de l'offre . « Il est évident que, sinon, nous risquions de ne pouvoir accueillir tout le monde », explique Vincent Nuchy, président socialiste de la commission transport et mobilité au conseil général. Dans les mois à venir le réseau va aussi s'enrichir de lignes à « haut niveau de service » depuis Lège-Cap-Ferret et Langon vers Bordeaux (des trajets domicile-travail très fréquentés) avec peu d'arrêts et même la possibilité d'accéder à un réseau Wi-Fi ! Une liaison autoroutière depuis Belin-Béliet, dans le sud du département, va même être expérimentée. Grâce à une application smartphone, l'information en temps réel sur les horaires va progressivement être étendue à 26 lignes du réseau. .

« Manque de concertation »
L'effort financier du département va passer de 26 millions à 29 millions d'euros par an. Toutefois, d'ici sept ans et la fin de la nouvelle délégation de service public signée avec 7 transporteurs, faisant rouler plus de 450 autocars, la collectivité espère retrouver ses 3 millions d'euros annuel de recettes avec une fréquentation qui devrait passer de 900.000 à 2 millions d'ici trois ans. Les abonnements sont également revus à la baisse avec un prix mensuel de 40 euros permettant désormais de voyager sur tout le réseau.

Pourtant, si une dizaine de nouvelles lignes ont été créées, d'autres ont été supprimées faute de trafic. Dès lors, les dents grincent. « La tarification unique est un point très positif mais nous déplorons le manque de concertation avec les usagers et le fait de délaisser voire d'abandonner certaines lignes rurales », explique Stéphane Saubusse, secrétaire régional d'Europe Ecologie -Les Verts.

FRANK NIEDERCORN, Les Echos
CORRESPONDANT À BORDEAUX

 


RECONDUCTION DE LA LIGNE D’AUTOCAR 712 LESPARRE>GRAYAN
AU 1er SEPTEMBRE 2012

DOSSIER PRESSE AU 9 AOÛT 2012

Le dossier complet de cette demande de reconduction est sur internet au lien :
http://www.conscience33.fr/ PETITION_GIRONDE.htm.

SOMMAIRE

HORAIRES DE LA LIGNE LESPARRE>GRAYAN du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012... page 2
MAGAZINE GIRONDE… page 3
JOURNAL DU MÉDOC… page 3
REMARQUE CONCERNANT LES HABITANTS DU BOURG DE GRAYAN… page 3
POURQUOI EST-CE IMPORTANT… page 4
ARTICLE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE L’AUDE… page 4
QUELQUES COMMENTAIRES DES SIGNATAIRES DE LA PÉTITION… page 5
COMMUNIQUÉ DE PRESSE… page 6
LES ACTEURS EN GIRONDE… page 7
POUR MÉMOIRE… page 8
AUX ÉLECTIONS LÉGISLATIVES JUIN 2012… page 8
AUTRES INFORMATIONS À CONNAÎTRE… page 9
TEXTE DE LA PÉTITION… page 10
HISTORIQUE… page 11
INTERÊT DE LA MOBILISATION… page 11
RÉPONSES DE MADAME LA DÉPUTÉE PASCALE GOT… page 11
OBSERVATIONS – CONCLUSION… page 11


HORAIRES DE LA LIGNE 712 Lesparre > Grayan  Horaires d'hiver du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012

Fac-similé du dépliant mis à la disposition des passagers du réseau TransGironde au lien :
http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm#Depliant_Horaires_hiver_2011_2012_Ligne_712

1) Horaires de LESPARRE MÉDOC à GRAYAN et L'HÔPITAL (Hiver 2011-2012) :
(Horaires des départs depuis Lesparre Gare SNCF, passage au CHM (Centre Hélio Marin) de Montalivet 27 mn plus tard, et arrivée à Euronat à Grayan 35 mn plus tard et au Gurp 40 mn plus tard)
"Service à la demande, vous devez réserver auprès du Service Information Voyageurs au 0974 500 033 au plus tard la veille avant 18h, ou le vendredi avant 18h pour le lundi."
NB : Les horaires surlignés en jaune sont inchangés pendant toute la période du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012.

Du lundi au vendredi : départ de Lesparre Gare SNCF à 14h15 du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012
Du lundi au vendredi : départ de Lesparre Gare SNCF à 18h05 du 05/09/2011 au 30/06/2012
Du lundi au vendredi : départ de Lesparre Gare SNCF à 19h10 du 05/09/2011 au 30/06/2012

Le samedi : départ de Lesparre Gare SNCF à 11h20 du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012
Le samedi : départ de Lesparre Gare SNCF à 12h00 du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le samedi : départ de Lesparre Gare SNCF à 14h55 du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le samedi : départ de Lesparre Gare SNCF à 18h05 du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012

Le dimanche et jours fériés : départ de Lesparre Gare SNCF à 11h20du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012
Le dimanche et jours fériés : départ de Lesparre Gare SNCF à 12h00 du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le dimanche et jours fériés : départ de Lesparre Gare SNCF à 14h25 du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le dimanche et jours fériés : départ de Lesparre Gare SNCF à 18h05 du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012

2) Horaires de GRAYAN et L'HÔPITAL à LESPARRE MÉDOC (Hiver 2011-2012) :
(Horaires des départs depuis Euronat à Grayan (départ du Gurp 5 mn plus tôt), passage au CHM (Centre Hélio Marin) de Montalivet 10 mn plus tard, arrivée à Lesparre Gare SNCF 40 mn plus tard)
"Service à la demande, vous devez réserver auprès du Service Information Voyageurs au 0974 500 033 au plus tard la veille avant 18h, ou le vendredi avant 18h pour le lundi."
NB : Les horaires surlignés en jaune sont inchangés pendant toute la période du 5 septembre 2011 au 30 juin 2012.

Du Lundi au samedi : départ d'Euronat à 7h25 du 05/09/2011 au 30/06/2012
Du lundi au vendredi : départ d'Euronat à 11h20 du 05/09/2011 au 30/06/2012

Le samedi : départ à 11h20 du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le samedi : départ d'Euronat à 17h15 du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012

Le dimanche et jours fériés : départ d'Euronat à 7h25 du 05/09/2011 au 30/06/2012
Le dimanche et jours fériés : départ d'Euronat à 12h45 du 01/10/2011 au 30/04/2012
Le dimanche et jours fériés : départ d'Euronat à 17h15 du 05/09/2011 au 30/09/2011 et du 01/05/2012 au 30/06/2012

En page 6 du Magazine GIRONDE n° 99 (été 2012), dans la page "Le car TransGironde sur les bons rails" :

Pour faire taire les mauvais clichés et préjugés concernant les cars, il est écrit pour le cliché intitulé :
« Le car ? Il ne roule pas partout »

Réponse parue page 6 à ce préjugé :

"FAUX.
Le nouveau réseau TranGironde, c’est 52 trajets supplémentaires avec près de 300 communes desservies sur 542, et une meilleure fréquence de passage pour une rotation toutes les 15 minutes en heure de pointe sur certaines lignes. En plus, 10 nouvelles lignes ont été créées afin de renforcer le lien car/bus & car/tram dans les zones périurbaines et connecter les voyageurs aux gares TER."

Lu dans ''Le Journal du Médoc du vendredi 6 juillet en page 2 :

 

« Pétition pour la ligne 712

Maurice Gaultier, habitant de Grayan-et-l’Hôpital, a mis en ligne sur internet une pétition pour demander le rétablissement de la ligne d’autocar 712 entre Grayan-et-l’Hôpital et Lesparre-Médoc. La pétition déplore que cette ligne n’ait pas été « reconduite de septembre à juin »...
.
Dans un mail adressé à la députée et conseillère générale Pascale Got, il précise sa demande : « que pendant la période qui va d’octobre à juin (10 mois sur 12) soit reconduit ce qui existait jusqu’à maintenant pour cette ligne : à savoir un transport à la demande en téléphonant jusqu’à la veille pour demander qu’un transport vienne passer à l’arrêt. C’est très souple et »peu coûteux » puisque l’autocar ne vient que s’il y a une ou plusieurs demandes. » Maurice Gaultier signale le prix actuel du trajet « qui ne peut que décourager les éventuels passagers : par personne 14 € aller-retour de Grayan à Lesparre et 32,60 € de Grayan à Bordeaux ».

« Il est évident, ajoute-t-il, qu’avec le nouveau prix de 4 € aller-retour de Grayan à Bordeaux, si cette formule est connue par les habitants il y aura des passagers. »

Ces nouveaux tarifs prendront effet au 1er septembre 2012. « Ce qui m’a surpris, écrit Maurice Gaultier à Pascale Got, c’est que dans cette nouvelle formule, on a augmenté les fréquences de plusieurs lignes dans le département, on a créé de nouvelles lignes et… on supprime une seule ligne, celle de Grayan à Lesparre sous ce prétexte douteux qu’il n’y a pas assez de passagers alors que nous sommes une population importante avec de nombreuses personnes n’ayant pas de véhicule et peu fortunées. » Sa pétition indique que « pour cette ligne 712, la desserte minimum pourrait être un aller-retour dans la journée au départ de Bordeaux et au départ de Grayan. Par exemple : départ de Grayan à 7h20 et à 17h10 ; ainsi que des départs de Bordeaux à 7h30 et à 18h15 en se basant sur les horaires actuels (…) Nous osons espérer que le bon sens permettra de ne pas aller à contre-courant d’une évolution saine et constructive pour l’avenir de notre région. »

REMARQUE CONCERNANT LES HABITANTSDU BOURG DE GRAYAN ET L’HÔPITAL

Pourquoi ne pas profiter de cette nécessaire reconduction de la ligne712 pour ajouter un arrêt supplémentaire après le Gurp afin de desservir le bourg de Grayan dont les habitants peuvent se sentir oubliés ?

Cette « prolongation » ne posera pas de frais importants supplémentaires puisqu’il s’agit d’un « service à la demande ».


POURQUOI EST-CE IMPORTANT ?

En Gironde une nouvelle tarification des autocars se met en place :
.À partir du 1er septembre 2012,  ce sera 2,50 € le trajet Grayan/Le Gurp /Euronat ou le CHM/Vendays/Montalivet depuis ou vers Bordeaux, ou 4 € pour un aller-retour jusqu'à 7 jours, si la ligne Grayan-Lesparre est reconduite.

C'est aussi le désenclavement de nos communes pour offrir une alternative à la voiture individuelle.
C'est aussi l'enjeu environnement (économie de carburant, réduction des émissions de gaz...).
C'est aussi une mesure sociale pour permettre à tous de se déplacer.

IL Y A PLUS DE 200 PERSONNES QUI RÉSIDENT TOUTE L’ANNÉE au domaine naturiste du C.H.M. (Centre Hélio Marin) de Montalivet...
Et PLUS DE 300 PERSONNES HABITENT TOUTE L’ANNÉE au village naturiste d’EURONAT à Grayan…

CHACUN DES CENTRES NATURISTES : EURONAT (À GRAYAN) ET CHM (À MONTALIVET) peut accueillir plus de 10 000 personnes en été. Ces deux centres sont ouverts "officiellement" de fin mars à début novembre et les personnes qui y résident peuvent y recevoir les personnes extérieures toute l'année...
Même la boulangerie du centre commercial d'EURONAT est ouverte toute l'année, et propose, en plus, en hiver des produits de première nécessité...
SAVOIR QU'AU DERNIER RECENSEMENT de 2009, la population de Grayan et l'Hôpital était de 1 174 habitants et celle de Vendays/Montalivet était de 2 288 habitants...
LES PERSONNES QUI HABITENT TOUTE L’ANNÉE À EURONAT sont de toutes les catégories sociales : des retraités, des personnes ayant des activités à l’extérieur, des personnes avec de faibles revenus seules ou en couple, des personnes avec des enfants (le ramassage scolaire passe à Euronat)…

ARTICLE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE L’AUDE CONCERNANT « AUDELIGNES »

paru en septembre 2011 au lien http://www.aude.fr/294-le-ticket-audelignes-a-1-.htm :
Le ticket Audelignes à 1€ A 1€ le trajet par car ou par bus ; la voiture c’est dépassé !
Le 1er septembre 2011, le ticket Audelignes est passé à 1 €. Et ce sans condition d’abonnement ni d’achat au carnet ! C’était un engagement fort du projet Audevant ! adopté le 27 juin 2010 par le Conseil Général à l’unanimité. Il faut dire que les enjeux sont multiples.

Le premier, c’est bien sûr de désenclaver les territoires ruraux. Si l’on veut que les Audois aient la possibilité de choisir l’endroit du territoire où ils souhaitent vivre, encore faut-il que celui-ci soit accessible et, comme tout le monde ne dispose pas d’un véhicule ou du permis de conduire, il faut qu’il existe une alternative à la voiture individuelle. Pour cela, il est nécessaire d’assurer la liaison entre les zones rurales et les villes, principaux bassins d’emplois du Département.

Second enjeu, l’environnement. On le sait, les transports collectifs ont le mérite de permettre de fortes économies en matière de carburant, une ressource non renouvelable. On sait peut-être moins qu’ils présentent en outre l’avantage de réduire les émissions de gaz à effet de serre si néfastes pour notre environnement. En pratiquant des tarifs attractifs, on peut inciter de nouveaux usagers à laisser leur véhicule au garage pour emprunter le car.

Enfin, la dimension de cette mesure est aussi sociale. Dans un contexte où le prix des carburants est condamné à augmenter sans cesse, la voiture devient un luxe que certains de nos concitoyens ont de plus en plus de mal à assumer. Or, d’après les simulations réalisées, si une personne qui réside à 25 km de son lieu de travail choisissait d’emprunter les cars Audelignes, elle réaliserait une économie de 4456 € par an ! de quoi en faire réfléchir plus d’un.

Le car Audelignes est 7 fois moins cher que la voiture !


QUELQUES COMMENTAIRES DES SIGNATAIRES DE LA PÉTITION

Parus au lien : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoListaSignatarios.aspx?pi=gironde

« maintient je vais au CHM en sept comment on, repart? » (florence kirastinnicos, signataire n° 134)

« réfléchissons à un réseau de bus complémentaire de la ligne SNCF avec des correspondances entre les différents moyens de transports. »
(LE BOT Stéphane, signataire n° 124)

« Il faut que la région puisse vivre toute l'année! »
(Marie Thérèse Auclaire, signataire n° 123)

« Pour que vive le Médoc »
(Bernard DUFORT, signataire n° 116)

« la suppression d' un transport en commun est inadmissible alors qu' on doit réduire sa consommation de carburant de part le prix quasi prohobitif de celui-ci et du réchauffement climatique. »
(Alain HECHO, signataire n° 109)

« Il ne faut rien supprimer. Arrêtons d'oublier le nord médoc. Merci »
(JOUSSAIN, signataire n° 103)

« le service public fout le camp, même sous un autre soleil, decapité pour le pseudo pretexte d'économie sur l'autel du CAC 40 »
(JEAN JACQUES MARCHAND, signataire n° 102)

« Avant de modifier ou de supprimer des lignes, il aurait [été] judicieux de concerter les usagers et les élus locaux ... »
(Stéphane SAUBUSSE, signataire n° 96)

« Il faut rapprocher les villes des campagnes, et aider les personnes demunies qui n'ont aucun moyen de locomotion. »
(sennegon, signataire n° 62)

« La nécessité de cette ligne est évidente pour une telle desserte !.... »
(André CHIQUET, signataire n° 40)

« Bravo aux initiatives pour le bien commun ! »
(VIDEAU HELENE, signataire n° 39)

« Défendons les transports en commun et le service publis. Comment feront pour se déplacer les personnes âgées et les handicapés, les trop pauvres pour assumer une voiture! »
(Langrognet, signataire n° 33)

« beaucoup de personnes n'ont aucun moyen de locomotion autre que les transports publics, il est vital de conserver un tel service, même minimal. »
(Claude Roux, signataire n° 29)

« Vivent les transports en commun »
(Gapin Daniel et Blandine, signataires n° 28)

« Exigeons des transports publics, fréquents et bon marché, partout !! »
(Bernard Claviere, signataire n° 8)


Communiqué de presse – Maurice Gaultier et Stéphane Saubusse EELV (Europe Écologie Les Verts) – 2 août

SIGNER LA PÉTITION : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoAssinar.aspx?pi=gironde
LIRE LA PÉTITION : http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 2 AOÛT 2012
Le dossier complet de cette demande est au lien : http://www.conscience33.fr/ PETITION_GIRONDE.htm.

La ligne Lesparre Grayan doit être maintenue ! 

Le Conseil Général de la Gironde modifie la tarification des autocars TransGironde qui devient 4 € pour tout trajet aller-retour, mais « discrètement » ne reconduit pas la ligne 712 Lesparre > Grayan.

En juin 2012 le site TransGironde fait apparaître la nouvelle carte du réseau des autocars au 1er septembre 2012 et la ligne 712 Lesparre > Grayan y est présentée comme saisonnière, c’est-à-dire devient une ligne d’été (uniquement pour les mois de juillet et d’août). Ce n’est plus une ligne régulière annuelle, fonctionnant selon la formule « transport à la demande » comme c’était le cas pour les années précédentes.

La ligne 712 Lesparre > Grayan était jusqu’alors annuelle comme en attestent les dépliants destinés aux usagers, ainsi que les informations données alors sur le site de TransGironde.

Simplement, cette destination était à un tel prix prohibitif que peu de personnes utilisaient cette ligne. C’est pourquoi TransGironde estimant qu’elle était peu utilisée a décidé unilatéralement d’annuler purement et simplement cette ligne pendant la période de 10 mois entre septembre et juin.

Or, avec la nouvelle tarification, ce n’est plus 16,30 € par personne qui est demandé pour rejoindre Bordeaux depuis Grayan en passant par Lesparre, mais seulement 2,50 € au maximum par trajet. La nouvelle tarification propose enfin un prix accessible à tous, et la fréquentation de cette ligne ne pourra qu’augmenter d’une manière importante si l’information en est faite auprès de la population.

Sont ainsi concernés les habitants des villages de Grayan, Montalivet et Vendays et en particulier les centres EURONAT (Grayan) et CHM (Montalivet) qui reçoivent plus de 10 000 personnes en été, qui sont ouverts de mars à novembre mais dont les propriétaires peuvent recevoir TOUTE L’ANNÉE leurs familles et leurs amis.

Cette ligne 712 Lesparre > Grayan en formule « transport à la demande », assortie de la réduction de tarif, est un facteur de désenclavement de nos communes pour offrir une alternative à la voiture individuelle.

C’est un enjeu pour l’environnement (économie de carburant, réduction des émissions de gaz…).

C’est une mesure sociale pour permettre à tous de se déplacer, dans cette partie excentrée du Médoc.

Afin de vous exposer nos motivations et nos solutions pour l’amélioration des transports en commun médocain, nous vous proposons un point presse :

Le jeudi 9 août 2012 à 11h30 Devant la Gare SNCF de Soulac-sur-Mer

Le site de la pétition pour la demande de reconduction, qui a recueilli plus de 130 signatures, est :
http:// www.petitionpublique.fr/ ?pi=gironde 

Contact presse : Stéphane SAUBUSSE, secretaire-aquitaine@eelv.fr, 06 70 71 15 38
http://medoc.eelv.fr/ la-ligne-lesparre-grayan-doit-e tre-maintenue/


LES ACTEURS EN GIRONDE DE LA LIGNE D'AUTOCAR 712 LESPARRE – GRAYAN

Philippe MADRELLE, Président du Conseil Général de la Gironde, PS

Christine BOST, Vice-Présidente du Conseil Général en charge des transports, mobilité durable et intermodalité.
Conseillère générale du canton de Blanquefort et maire d'Eysines, PS.

Pascale GOT, députée de la 5ème circonscription de la Gironde (Médoc), secrétaire de l'Assemblée Nationale, PS - Conseillère générale du canton de Catelnau de Médoc.
Collaborateur : Nhu Minh Nguyen sur la circonscription  
« ... Je trouve qu'il serait plus judicieux de connaitre l'impact exact de cette baisse de tarif sur la fréquentation des bus avant d'envisager des arrêts... » (Réponse de Madame Pascale Bost le 13 juin 2012)
« ... j'ai eu une rencontre avec les services du conseil général pour faire le point... »
(Réponse de Madame Pascale Bost le 8 juillet juin 2012)

Serge LAPORTE, maire de Grayan depuis 2001, Conseiller Général, PS
Au Conseil Général : Membre de la commission Transports, Mobilité durable - Intermodalité 
Pas de réponse de Monsieur Serge Laporte aux mails et aux demandes de rendez-vous...

Michel BIBEY, maire de Vendays/Montalivet, sans étiquette

Bernard GUIRAUD, maire de Lesparre, DVG
« ... Soyez assuré que j'œuvre quotidiennement, en étroite collaboration avec Le Pays Médoc, pour trouver une solution satisfaisante concernant les difficultés rencontrées par les Médocains dans le domaine du transport... »
(Réponse de Monsieur Bernard Guiraud le 29 juin 2012)

Franck LAPORTE, maire de Talais
Président de la Commission Urbanisme, Aménagement du Territoire... de la "Communauté de Communes Pointe du Médoc - CDC"
 « La desserte de la Pointe du Médoc par les transports publics me préoccupe de longue date, ayant moi-même pu apprécier en certaines circonstances les difficultés d'accès et la dégradation par rapport à d'autres temps…
Pour une desserte à la demande, les maires des Communes concernées sont mieux à même d'intervenir... »
(Réponse de Monsieur Franck Laporte le 20 juillet 2012)

David GORDON-KRIEF, candidat aux élections législatives des 10 et 17 juin 2012 - liste UMP
Monsieur David Gordon-Krief a écrit dans son site :
"... Je continuerai à me battre pour dénoncer toutes les décisions, nationales ou locales, qui iraient contre les intérêts du Médoc..." et la réponse de Monsieur David Gordon-Krief le 12 juin 2012 :
« ... L infrastructure du Medoc et les moyens de transport sont pour moi une necessite, un besoin absolu.
Il n est pas possible d handicaper les deplacements des Medocains... »

Stéphane SAUBUSSE, candidat liste EELV aux élections législatives des 10 et 17 juin 2012
« Avant de modifier ou de supprimer des lignes, il aurait [été] judicieux de concerter les usagers et les élus locaux... » (Commentaire de Monsieur Stéphane Saubusse à la pétition, signataire n°96)

Stéphane LE BOT candidat "Front de Gauche" aux Élections Législatives Médoc juin 2012
 « réfléchissons à un réseau de bus complémentaire de la ligne SNCF avec des correspondances entres les différents moyens de transports. » (Commentaire de Monsieur Stéphane Le Bot à la pétition, signataire n°124)

 

La Communauté de Communes POINTE DU MÉDOC :
Slogan : "Mieux vivre s'invente chaque jour."
La Communauté de Communes regroupe 11 communes dont Grayan-et-l'Hôpital et Vendays-Montalivet.
Site internet : http://www.pointe-medoc.fr/.
Email de la Communauté de Communes : sg@pointe-medoc.fr
Président de la Communauté de Communes de la Pointe du Médoc :
Xavier PINTAT, maire de Soulac-sur-Mer.   
Objectif de la Communauté de Communes : "... aménager et de développer économiquement le territoire."
Commission Urbanisme, Aménagement du Territoire... : Président : Franck LAPORTE (maire de Talais)
Commission Développement Economique, Aménagement du Territoire Rural... : Présidents : Gino CECCHINI (maire de Jau-Dignac-et-Loirac) et Jean-Pierre DUBERNET (maire de Saint-Vivien-de-Médoc).
Commission Animation et Promotion touristique : Président : Jean-Bernard DUFOURD (maire de Naujac-sur-Mer).

Association "Une pointe Pour Tous"
Collectif des 2 rives pour préserver l'estuaire de la Gironde.
Objectif : "... Aujourd'hui, l'objectif de l'association est toujours la défense des habitants, des entreprises et de l'environnement, pour un développement durable et maîtrisé de la Pointe du Médoc."

POUR MÉMOIRE :

LE MÉDOC, 5ème circonscription de la Gironde - Conseillers généraux :
St-Vivien : Monsieur Serge LAPORTE
Lesparre Médoc : Monsieur Francis MAGENTIES
Saint-Laurent Médoc : Monsieur Christophe BIROT
Pauillac : Monsieur Sébastien HOURNAU
Castelnau de Médoc : Madame Pascale GOT
Blanquefort : Christine BOST

CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE : Site du Conseil Général de la Gironde : http://www.gironde.fr/ - Groupe PS.
COMITE DÉPARTEMENTAL DU TOURISME DE LA GIRONDE : Site internet : http://www.tourisme-gironde.fr/

AUX ÉLECTIONS LEGISLATIVES MÉDOC JUIN 2012 :   

LES CANDIDATS SUIVANTS ONT RÉPONDUS :
Pascale GOT (élue PS) - DAVID GORDON-KRIEF (candidat UMP) 
Stéphane SAUBUSSE (candidat liste EELV) - Stéphane LE BOT (candidat "Front de Gauche")

LES CANDIDATS SUIVANTS N’ONT PAS RÉPONDUS :
Jean-Louis ALBENTOSA candidat "centriste" - Conseiller municipal de Blanquefort   

Marouani BEN HADJ SALEM candidat "Lutte Ouvrière - LO" - Tuyauteur-soudeur, vit à Bordeaux-Nord.

Jacques COLOMBIER candidat "Front National-FN" - Agent immobilier, secrétaire départemental du FN en Gironde.

Géraldine DA CUNHA - candidate "Alliance Ecologiste Indépendante - AEI"  Aide médico-psychologique, vit en Périgord.  

Jean-Marc LASSERRE candidat "Chasse-Pêche-Nature et Tradition - CNPT"  
 
Jean Claude MARTIN candidat "Pour un Médoc nouveau - PR"  Retraité. Ancien maire de Cussac-Fort-Médoc.  
 
Philippe POUTOU candidat "NPA" - Ouvrier dans l'automobile à Blanquefort.

Martine RODRIGUEZ candidate "Debout La République - DR" - Agent de service, vit à Pessac.

AUTRES INFORMATIONS À CONNAÎTRE :

Office de tourisme de GRAYAN ET L'HÔPITAL : Site internet : http://www.grayan-tourisme.com/
Office de tourisme de VENDAYS-MONTALIVET : Site internet : http://www.ot-vendays-montalivet.fr/
 
TRANSPORTEUR :
Citram Aquitaine, transporteur du réseau TransGironde du Conseil Général de la Gironde : http://www.citram.fr/
Site de TransGironde : http://transgironde.gironde.fr/

AUTOCARS TRANSGIRONDE : SERVICE À LA DEMANDE
http://transgironde.gironde.fr/presentation/?rub_code=9

CARTE DES LIGNES D'AUTOCARS AU 1er SEPTEMBRE 2012 :
http://www.aquitaineonline.com/actualites-en-aquitaine/gironde/transport-transgironde.html

LA NOUVELLE TARIFICATION DES AUTOCARS TRANSGIRONDE AU 1er SEPTEMBRE 2012 :
http://www.gironde.fr/cg33/jcms/contrib7_50513/les-nouveaux-tarifs-transgironde-en-detail

NOUVELLE TARIFICATION EN DÉTAIL :
http://transgironde.gironde.fr/evenement/?rub_code=3&thm_id=135&evn_id=107&lang_id=1&laction=preview

« Gamme tarifaire TransGironde à compter du 1er/09/2012 :
Titres Occasionnels :
.
Plein Tarif...............................................................................2,50 €
Aller Retour -20% (utilisation j+7 maxi)............................4,00 €
Aller simple -20%
(Famille nombreuse, 60 ans et plus, Handicapé).........2,00 €
Carte 10 voyages - Prix d'un voyage..................................1,80 €
Tarif 5-12 ans.........................................................................1,30 €
Horizon (Tarif Social)............................................................0,30 €
Bagages.................................................................................1,00 €
Tarif Gros Chien....................................................................1,30 €. »

À titre informatif : Tarif LESPARRE-BORDEAUX au 17 juillet 2012 :
http://transgironde.gironde.fr/ftp/FR_documents/TG_Exemples_Tarifs_703.jpg
Plein tarif : 14,50 € le trajet de Lesparre à Bordeaux.

DOCUMENTS D'ÉTUDES :

NOTE SUR LA TARIFICATION DU TRANSPORT PUBLIC DÉPARTEMENAL :
par "Europe Écologie" - Région Aquitaine (septembre 2010)
http://aquitaine.lesverts.fr/IMG/pdf/Note_tarification_1TP_CG_060910_V4.pdf.

 

ARTICLE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE L'AUDE :
L’article paru en septembre 2011 est au lien http://www.aude.fr/294-le-ticket-audelignes-a-1-.htm
À lire pour comprendre pourquoi il faut développer les transports publics.

PÉTITION
Pétition GIRONDE Reconduction de la ligne d'autocar 712 : Grayan-Lesparre au 1er septembre 2012 

Pour : Conseil Général de la Gironde 


Information importante relative à la liaison par autocar de Grayan et l’Hôpital / Montalivet / Vendays avec Lesparre et Bordeaux :  

RECONDUCTION DE LA LIGNE D’AUTOCAR 712 : 
GRAYAN - LESPARRE à partir du 1er septembre 2012 

Bonjour 

NOUS NOUS INSURGEONS CONTRE LE FAIT QUE « DISCRÈTEMENT » 
LA LIGNE D’AUTOCAR 712 GRAYAN ET L’HÔPITAL – LESPARRE 
N’EST PAS RECONDUITE DE SEPTEMBRE À JUIN (10 mois)… 
Voir sur internet la nouvelle carte du réseau TransGironde prévue au 1er septembre 2012 : 
http://www.aquitaineonline.com/actualites-en-aquitaine/gironde/transport-transgironde.html et 
http://gironde.fr/cg33/jcms/c_38697/adoption-du-tarif-unique-pour-transgironde  

Au 1er septembre 2012, le prix du voyage en autocar au départ de Grayan et l’Hôpital, ou de Vendays/Montalivet jusqu’à Lesparre ou à Bordeaux, ou à toute autre ville desservie par TransGironde (exemple Le Verdon, Lacanau, Arcachon, Libourne…) ne coûtera seulement que : 4 € aller-retour ou 2,50 € par trajet, si cette ligne 712 Grayan-Lesparre est reconduite. 

NOUS DEMANDONS INSTAMMENT QUE LE SYSTÈME PROPOSÉ ACTUELLEMENT SOIT RECONDUIT 
à savoir, comme il est écrit sur la documentation actuelle : 
"Service à la demande, vous devez réserver… au plus tard la veille avant 18 heures".  
.
IL EST VRAIMENT NÉCESSAIRE D’AIDER AU DÉSENCLAVEMENT DE NOTRE RÉGION ‘‘OUBLIÉE’’ À L’EXTRÊME NORD-OUEST DE LA GIRONDE, DE FAIRE DES ÉCONOMIES D’ÉNERGIE ET D’ÊTRE UNE MESURE SOCIALE. 

Pour cette ligne 712, la desserte minimum pourrait être un aller-retour dans la journée au départ de Bordeaux et au départ de Grayan. 
Par exemple : départs de Grayan à 7h20 et à 17h10 ; ainsi que des départs de Bordeaux à 7h30 et à 18h15 en se basant sur les horaires actuels.  

La reconduction de cette ligne d’autocar concerne les communes de Grayan et l’Hôpital, Vendays / Montalivet, Queyrac, Gaillan et Lesparre, ainsi que les habitants d’autres villes desservies par TransGironde souhaitant venir à Grayan ou à Vendays/Montalivet. 
o O o 
Nous osons espérer que le bon sens permettra de ne pas aller à contre-courant d’une évolution saine et constructive pour l’avenir de notre région. 

Un blog : http://transgironde.blogspot.de/  


Les signataires 
>>>>>>>>>>>> AU 9 AOÛT 2012 : 136 PERSONNES ONT SIGNÉ LA PETITION !


HISTORIQUE

8 juin 2012 : Article paru dans le Journal du Médoc : « Lesparre Grayan… maintenue uniquement en été… très faible fréquentation en hiver… »

10 juin 2012 : Distribution de tract dans les bureaux de vote de Grayan et l’Hôpital et Vendays-Montalivet

17 juin 2012 : Distribution de tract dans les bureaux de vote de Grayan et l’Hôpital et Vendays-Montalivet

 Juin – juillet 2012 : mails aux maires de Grayan et l’Hôpital, Vendays-Montalivet, Lesparre… à Madame la députée Pascale Got… aux candidats aux Elections Législatives… au Conseil Général… à la Communauté de Commune Pointe du Médoc…

Fin juin 2012 : demande de rencontre avec Monsieur le Maire de Grayan et l’Hôpital… demande renouvelée en juillet.

Juin-Juillet : affichages de tracts à Grayan et l’Hôpital et Vendays-Montalivet (aux bourgs et à Euronat et au CHM).

Fin juin : mise en place de la pétition et des sites sur internet. AU 9 AOÛT 2012 : 136 PERSONNES ONT SIGNÉ.

INTÉRÊT DE CETTE MOBILISATION :

Si la reconduction avait eu lieu « naturellement », l’information aurait été peu connue de la population.
De par cette mobilisation, de nombreuses personnes savent maintenant que cette ligne existait et est maintenant utilisable à un prix abordable si elle est reconduite, ce qui n’était pas le cas auparavant, et ce qui expliquait le désintérêt de cette ligne d’autocar au profit du train.

RÉPONSES DE MADAME LA DEPUTÉE PASCALE GOT

Madame la Députée Pascale GOT :
 « ... Je trouve qu'il serait plus judicieux de connaitre l'impact exact de cette baisse de tarif sur la fréquentation des bus avant d'envisager des arrêts... » (Réponse de Madame Pascale Bost le 13 juin 2012)

« ... j'ai eu une rencontre avec les services du conseil général pour faire le point bien que ce soit M. serge Laporte qui suit ce dossier.... » (Réponse de Madame Pascale Bost le 8 juillet juin 2012)

« … Après renseignements auprès des services du Conseil général, autorité organisatrice des transports Transgironde, il est proposé aux usagers de la ligne 712 à compter de septembre 2012 d’utiliser les services de transports scolaires à destination de Lesparre tout en bénéficiant de la tarification unique en vigueur à compter de cette date..
Vous aurez ainsi à disposition en semaine un service aller le matin aux alentours de 7 h 00 au départ des communes de Grayan et Vendays-Montalivet et deux retours le soir au départ de Lesparre à 17 h 00 et 18 h 00 pouvant correspondre à des déplacements domicile-travail sur des horaires de bureau… » (Réponse de Madame Pascale Bost le 25 juillet 2012)

OBSERVATIONS - CONCLUSION

Il n’y a pas de transports scolaires entre Grayan et l’Hôpital et la ville de Lesparre…
Les transports scolaires ne fonctionnent pas le week-end, ne fonctionnent pas pendant les vacances scolaires…

Les trajets en autocar intéressent les habitants des bourgs de Grayan et l’Hôpital, de Vendays, de Montalivet, des centres d’Euronat et du CHM ainsi que les familles, amis, touristes tant de la région aquitaine, que de la France et de l’étranger, qui viennent dans notre région TOUTE L’ANNÉE.

 

PÉTITION


POUR LA RECONDUCTION
DE LA LIGNE D’AUTOCAR 712 :
EURONAT/GRAYAN – LESPARRE (Bdx)
à partir du 1er septembre 2012

TRANSGIRONDE PHOTO THIERRY DAVID - Copie.jpg   Ensemble,   TRANSGIRONDE PHOTO THIERRY DAVID - Copie.jpg
nous pouvons agir pour la défendre.
Pourquoi est-ce important ?
Une nouvelle tarification unique des autocars :
À partir du 1er septembre : ce sera 2,50 € le trajet entre Euronat et Bordeaux,
ou 4 € aller-retour de et vers Bordeaux,
si la ligne Grayan-Lesparre est reconduite.

Signer la pétition mise en ligne sur internet : http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde

Pour signer sur le net :


Taper : ‘Pétition gironde’ avec Google

 

 

PÉTITION


POUR LA RECONDUCTION
DE LA LIGNE D’AUTOCAR 712 :
VENDAYS/MONTALIVET – LESPARRE (Bdx)
à partir du 1er septembre 2012

TRANSGIRONDE PHOTO THIERRY DAVID - Copie.jpg   Ensemble,   TRANSGIRONDE PHOTO THIERRY DAVID - Copie.jpg
nous pouvons agir pour la défendre.
Pourquoi est-ce important ?
Une nouvelle tarification unique des autocars :
À partir du 1er septembre : ce sera 2,50 € le trajet entre Vendays/Montalivet et Bordeaux,
ou 4 € aller-retour de et vers Bordeaux,
si la ligne Grayan-Lesparre est reconduite.

Signer la pétition mise en ligne sur internet : http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde

Pour signer sur le net :


Taper : ‘Pétition gironde’ avec Google

 

Bilan depuis le 8 juin 2012 :

 

Press-book : Lu dans les Médias

Rencontres avec les acteurs

Lettres reçues

Mails reçus
Pétition

&... Aujourd'hui...
suivi de "Pour info : autocars Citram..."
"Et... le Conseil Général de la Gironde..."


PRESS-BOOK : LU DANS LES MÉDIAS DEPUIS LE 8 JUIN 2012


1) JOURNAUX EN VERSION PAPIER

. 30 novembre 2012. Journal SUD OUEST Médoc - "Les habitants d'Euronat veulent leur bus en hiver".
À lire au lien : http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm#SO_30_11_2012. Paru sur internet au lien : http://www.sudouest.fr/2012/11/30/les-habitants-d-euronat-veulent-leur-bus-en-hiver-894365-2898.php ou http://transgironde.blogspot.de/2012/11/lu-dans-le-journal-sud-ouest-edition.html

. 23_novembre 2012. Le Journal du Médoc - "Rendez-nous la ligne 712".
À lire au lien : http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm#JDM_23_11_2012 ou http://transgironde.blogspot.de/2012/11/lu-dans-le-journal-du-medoc-du-23.html

. 20 octobre 2012
. Journal SUD OUEST Médoc - "Le transport collectif fait débat".
À lire au lien : http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm#SO_20_10_2012. Paru sur internet au lien : http://www.sudouest.fr/2012/10/20/le-transport-collectif-fait-debat-855260-2964.php ou http://transgironde.blogspot.de/2012/10/le-transport-collectif-fait-debat.html

. N°114 Octobre/novembre 2012. Le Journal des Propriétaires du Médoc - "Le nouveau réseau TransGironde ne satisfait pas tout le monde".
À lire au lien : http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm#JDP_10_11_2012 ou http://transgironde.blogspot.de/2012/10/lu-dans-lejournal-des-proprietaires-du.html et http://www.jdpmedoc.info/courriers/N-114-Octobre-2012,656.php

. 24 août 2012. Le Journal du Médoc - "Marée haute, marée basse : Il garde sa ligne de conduite".
À lire au lien : http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm#JDM_24_08_2012 ou http://transgironde.blogspot.de/2012/08/lu-dans-le-journal-du-medoc-du-24-aout.html

. 10 août 2012. Journal SUD OUEST Médoc - "TransGironde : fin de la ligne Grayan-Lesparre".
À lire au lien : http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm#SO_10_08_2012. Paru sur internet au lien : http://www.sudouest.fr/2012/08/10/transgironde-fin-de-la-ligne-grayan-lesparre-791044-706.php

. 10 août 2012. Le Journal du Médoc - "Transport : Mobilisation pour la ligne 712".
À lire au lien : http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm#JDM_10_08_2012 ou http://transgironde.blogspot.de/2012/08/le-journal-du-medoc-10-aout-2012.html

. 06 juillet 2012. Le Journal du Médoc - "Marée haute, marée basse : Pétition pour la ligne 712".
À lire au lien : http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm#JDM_06_07_2012 ou http://transgironde.blogspot.de/2012/07/lu-dans-le-journal-du-medoc-du-vendredi.html


2) JOURNAUX EN VERSION NUMÉRIQUE

. 03 décembre 2012. Scoop.it - CG33 e-reputation CG33 - "Droit de réponse à Laurence Pariès, directrice des transports au Conseil Général".
Paru au lien :http://www.scoop.it/t/e-reputation-cg33 et http://www.scoop.it/search?q=grayan&x=15&y=15

. 30 novembre 2012
. Journal SUD OUEST Médoc - "Les habitants d'Euronat veulent leur bus en hiver".
Paru sur internet au lien : http://www.sudouest.fr/2012/11/30/les-habitants-d-euronat-veulent-leur-bus-en-hiver-894365-2898.php

. 26 novembre 2012. Scoop.it - CG33 e-reputation CG33 - "Lu dans "Le Journal du Médoc - Rendez-nous la ligne 712".
Paru au lien : http://www.scoop.it/t/e-reputation-cg33?page=2 et et http://www.scoop.it/search?q=grayan&x=15&y=15

. 20 novembre 2012. Scoop.it - CG33 e-reputation CG33 - "Lettre de Monsieur Vincent Nuchy du Conseil Général de la Gironde".
Paru au lien : http://www.scoop.it/t/e-reputation-cg33?page=3 et http://www.scoop.it/search?q=grayan&x=15&y=15

. 22 octobre 2012 : Scoop.it - Pays Médoc - "Le transport collectif fait débat".
Paru sur internet au lien : http://www.scoop.it/t/revue-de-presse-pays-medoc?page=2

. 20 octobre 2012. Journal SUD OUEST Médoc - "Le transport collectif fait débat".
Paru sur internet au lien : http://www.sudouest.fr/2012/10/20/le-transport-collectif-fait-debat-855260-2964.php

. N°114 Octobre/novembre 2012. Le Journal des Propriétaires du Médoc - "Le nouveau réseau TransGironde ne satisfait pas tout le monde".
Paru sur internet au lien : http://www.jdpmedoc.info/courriers/N-114-Octobre-2012,656.php

. 29 août 2012. Site "Bordeaux.Actu.fr" - "Le bus TransGironde ne reliera plus Grayan à Lesparre".
Paru sur internet au lien : http://bordeaux.actu.fr/actualite/bus-transgironde-grayan-lesparre-14188..

. 16 août 2012. Scoop.it - Pays Médoc - "TransGironde : fin de la ligne Grayan-Lesparre".
Paru sur internet au lien http://www.scoop.it/t/revue-de-presse-pays-medoc?page=5 et : http://www.scoop.it/search?q=grayan&x=15&y=15

. 10 août 2012. Journal SUD OUEST Médoc - "TransGironde : fin de la ligne Grayan-Lesparre".
Paru sur internet au lien : http://www.sudouest.fr/2012/08/10/transgironde-fin-de-la-ligne-grayan-lesparre-791044-706.php..

. 10 août 2012. Scoop.it - CG33 e-reputation CG33 - "TransGironde : fin de la ligne Grayan-Lesparre".
Paru sur internet au lien : http://www.scoop.it/t/e-reputation-cg33?page=14 et et http://www.scoop.it/search?q=grayan&x=15&y=15


3) AUTRES SITES SUR INTERNET ..

. 30 août 2012. Site "Les.echos.fr" - "La Gironde passe au tarif unique - Manque de concertation".
Paru sur internet au lien : http://archives.lesechos.fr/archives/2012/LesEchos/21259-020-ECH.htm


. 02 août 2012. Site "Médoc.EELV" - "La ligne Lesparre Grayan doit être maintenue !".
http://medoc.eelv.fr/la-ligne-lesparre-grayan-doit-etre-maintenue/


RENCONTRES AVEC LES ACTEURS DEPUIS LE 8 JUIN 2012


. 1er décembre 2012. Monsieur Michel BIBEY. Maire de Vendays-Montalivet.

. 16 novembre 2012. Monsieur Jean-Michel LOREFICE. Directeur du village EURONAT à Grayan et l'Hôpital.

. 27 octobre 2012. Monsieur Serge LAPORTE. Maire de Grayan et l'Hôpital. Conseiller Général du canton de Saint-Vivien-de-Médoc. Membre de la commission Transports au Conseil Général de la Gironde.

. 20 octobre 2012. Monsieur Vincent NUCHY. Président de la commission Transports au Conseil Général de la Gironde.

. 14 septembre 2012. Madame Pascale GOT. Députée de la 5ème circonscription. Conseillère Générale du canton de Castelnau de Médoc.

. 17 août 2012. Monsieur Serge LAPORTE. Maire de Grayan et l'Hôpital. Conseiller Général du canton de Saint-Vivien-de-Médoc. Membre de la commission Transports au Conseil Général de la Gironde.


LETTRES REÇUES DEPUIS LE 8 JUIN 2012


. Lettre datée du 30 novembre 2012. Monsieur Philippe MADRELLE. Président du Conseil Général de la Gironde.
« ... J'ai saisi la Direction des Transports Terrestres afin que votre demande soit examinée dans les meilleurs délais... »
À lire au lien : http://transgironde.blogspot.de/2012/12/lettre-monsieur-philippe-madrelle.html.


. Lettre datée du 14 novembre 2012. Monsieur Vincent NUCHY. Président de la commission Transports au Conseil Général de la Gironde.
À lire au lien : http://transgironde.blogspot.de/2012/11/lettre-de-monsieur-vincent-nuchy-du.html


MAILS REÇUS DEPUIS LE 8 JUIN 2012

. 29 août 2012. Monsieur Michel BIBEY. Maire de Vendays-Montalivet.

. 27 juillet 2012. Madame NHU MINH NGUYEN. Assistante parlementaire de Madame Pascale GOT.

. 25 juillet 2012. Madame Pascale GOT. Députée de la 5ème circonscription. Conseillère Générale du canton de Castelnau de Médoc.

. 20 juillet 2012. Monsieur Franck LAPORTE. Maire de Talais.

. 08 juillet 2012. Madame Pascale GOT. Députée de la 5ème circonscription. Conseillère Générale du canton de Castelnau de Médoc.

. 29 juin 2012. Monsieur Bernard GUIRAUD. Maire de Lesparre-Médoc.

. 13 juin 2012. Madame Pascale GOT. Députée de la 5ème circonscription. Conseillère Générale du canton de Castelnau de Médoc.

. 12 juin 2012. Monsieur David GORDON-KRIEF. Candidat aux élections législatives des 10 et 17 juin 2012 (UMP).


PÉTITION DEPUIS JUIN 2012


. 187 personnes ont signé la pétition : LISTE DES SIGNATAIRES.
À lire au lien : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoListaSignatarios.aspx?pi=gironde

. TEXTE de la pétition.
À lire au lien : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=gironde


&... AUJOURD'HUI...


Aujourd'hui... la décision pour la mise en place d'un arrêt supplémentaire après le dernier arrêt actuel (Montalivet/Front de Mer) sur la ligne de bus 712 Lesparre-Grayan, qui permettrait une liaison avec l'arrêt Grayan/Euronat... est en attente...
...
Et... si dans un sursaut... par un geste commercial... la compagnie d'autocars CITRAM AQUITAINE offrait généreusement cet arrêt supplémentaire qui représente 6 kilomètres supplémentaires et environ 6 minutes supplémentaires... occasionnels !


Pour info : autocars Citram...


La compagnie de transport « Citram Aquitaine » dont la Maison mère est « Veolia Environnement  » du groupe « Veolia Transdev » est la première compagnie de transport des voyageurs en Gironde avec un chiffre d’affaire de 38 313 000 € en 2009 et la première entreprise bénéficiaire en Gironde : 4 003 000 € en 2009.

Source : L'Expansion L'Express http://lexpansion.lexpress.fr/classement/economie/entreprise.asp

o O o

« Veolia Transdev » est le 1er Opérateur privé européen de transport public.

Source : http://www.citram.fr/presentation/?rub_code=9&thm_id=3

o O o

... Huit entreprises autocaristes se partagent les 21 lots du marché TransGironde, dans le cadre de la délégation de service public votée le 6 avril 2012 pour 7 ans (soit 29 M€ par an) : Citram Aquitaine (14 lots), Prévost (2 lots), Keolis Gironde, Cars ANDRE, Pullmans Landais, Voyages Arrivé, Odicars exploitant chacun un lot...

Source : http://www.mobilicites.com/fr_reseaux_transgironde-fait-sa-mue-le-1er-septembre_0_85_2010.html


Et... le Conseil Général de la Gironde...

... Le Conseil général consacre 39 millions d'euros pour subventionner le transport scolaire des 50 000 jeunes qui quotidiennement empruntent plus de 1000 itinéraires sur les lignes régulières du réseau TransGironde, les circuits que le Conseil général délègue à des organisateurs locaux ainsi que sur les lignes TER Aquitaine...

Source : http://transgironde.gironde.fr/presentation/?rub_code=54

o O o

Sept sociétés de transport impliquées

... Le département est si vaste et les circuits si longs que le Conseil général a dû attribuer la délégation de service public du réseau à sept sociétés bien réparties sur le territoire : Citram Aquitaine, Prévost, Keolis Gironde, Cars André, Pullmans landais, Voyages Arrivé et Odicars...

Source : http://www.sudouest.fr/2012/05/31/le-transgironde-nouveau-729623-2812.php

o O o

... Le budget du Conseil Général de la Gironde c'est en 2011 : 1460,25 millions d'euros...

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_g%C3%A9n%C3%A9ral_de_la_Gironde

o O o

... Coût de ce réajustement pour le conseil général, l'autorité organisatrice compétente : trois millions d'euros supplémentaires par an sur un budget global (lignes interurbaines et circuits scolaires) de 56 millions...

Source : http://www.mobilicites.com/fr_reseaux_transgironde-fait-sa-mue-le-1er-septembre_0_85_2010.html

o O o

... Quoiqu'il en soit, cette nouvelle tarification est un véritable effort financier pour le Département. « Le niveau des recettes du réseau était jusqu'ici de 3, 2 millions d'euros. Avec ce nouveau tarif, nous perdons ces recettes », assure Vincent Nuchy. Et la collectivité, qui investissait jusqu'ici 26 millions d'euros par an, se retrouve avec un coût supplémentaire de 3 millions d'euros par an. Pour compenser ce manque à gagner, le Département mise sur une augmentation de la fréquentation, « un doublement d'ici deux ans qui permettrait alors d'atteindre 1, 7 million de voyageurs par an »...

Source : http://www.hautegironde.fr/actualite/Transport.-La-Gironde-parie-sur-le-car-a-2,50-%E2%82%AC-3596.html

 

Article paru dans le journal Sud Ouest le 30 novembre 2012 paru au lien : http://www.sudouest.fr/2012/11/30/les-habitants-d-euronat-veulent-leur-bus-en-hiver-894365-2898.php

Lesparre-Médoc

Les habitants d'Euronat veulent leur bus en hiver

Les résidents du village naturiste regrettent la suppression de leur arrêt de bus au moment même où le Conseil général casse ses tarifs.

Maurice Gaultier et Mariette Feuerbach se mobilisent pour le rétablissement de la ligne.

Maurice Gaultier et Mariette Feuerbach se mobilisent pour le rétablissement de la ligne. (photo t. c.)

 

Longtemps, Maurice Gaultier et sa compagne Mariette ont regardé filer le bus qui s'arrêtait chaque jour au centre naturiste d'Euronat. Trop cher. « Au prix du trajet (32,60 € A/R bordeaux par exemple), on n'avait pas envie de le prendre. Même aux amis qui nous rendaient visite je leur déconseillais de le prendre. » « La Gironde était un des départements les plus chers », renchérit Mariette. Seulement voilà, le Conseil général de Gironde, qui finance les lignes de bus, a décidé de casser les prix instaurant un tarif unique (4 euros) pour un aller/retour vers Bordeaux, le Cap-Ferret, Blaye ou Saint-Émilion.

À ce compte-là, le couple était prêt à revoir ses habitudes en matière de déplacement. Problème : en cassant les prix, le Conseil général a aussi supprimé… l'arrêt de bus d'Euronat, désormais desservi pour les seuls mois de juillet et août. La raison ? Une fréquentation insuffisante de la ligne qui s'arrête désormais 5 kilomètres plus loin à Vendays. Maurice Gaultier hésite entre colère et ironie. « Ces statistiques ne peuvent en aucun cas servir pour déterminer si la fréquentation sera toujours aussi faible avec une tarification enfin accessible à tous, et une bonne information. »

« Il fallait expérimenter»

Instruit dès le mois de juin de la future suppression, l'intéressé a commencé à remuer ciel et terre en tapant à la porte des élus. Une pétition a été mise en ligne sur Internet. Maurice Gaultier multiplie les échanges épistolaires avec le conseiller général Vincent Nuchy (PS) en charge du dossier. Le dernier en date, adressé sous pli recommandé, remonte à la semaine dernière et interpelle l'élu sur le coût d'une réouverture de la ligne. « Je ne pensais pas qu'au bout de quatre mois on en serait encore là », soupire l'intéressé. Dans son combat, il peut compter sur le soutien du directeur d'Euronat, Jean-Michel Lorefice, lui aussi surpris. « Ce qui est étonnant c'est qu'au moment même où on veut favoriser une politique de transports en commun, en baissant les tarifs, on supprime une ligne. » « Il aurait fallu expérimenter un an avec les nouveaux tarifs », estime Mariette Feuerbach.

Si l'activité du centre naturiste bat son plein l'été, une partie des habitants y vit à l'année. « Nous sommes un village vraiment atypique. 200 à 250 personnes résident à l'année ici », souligne Jean-Michel Lorefice. « Certains des résidents ne possèdent pas de voitures », insiste Maurice Gaultier qui n'entend pas baisser les bras. « Nous souhaitons l'ouverture de la ligne toute l'année car nous sommes dans un lieu où il y a de la vie. »



Fac-similé de l'article paru dans le journal Sud Ouest le 30 novembre 2012 :

a

Lu dans ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ du 23 novembre 2012 :

RENDEZ-NOUS LA LIGNE 712
187 personnes ont signé sur internet la pétition demandant la reconduction de ligne d’autocar 712 entre Lesparre-Médoc et Grayan-et-l’Hôpital.
Maurice Gaultier, initiateur de la pétition, demande inlassablement au président du conseil général de la Gironde, Philippe Madrelle, « de bien vouloir permettre la mise en place d’un arrêt supplémentaire après le dernier arrêt actuel qui est à Montalivet-front de mer, pour permettre de rejoindre l’arrêt suivant de Grayan-Euronat.
Cet arrêt Grayan-Euronat existait les années précédentes et a été supprimé par les services du Conseil Général de la Gironde en septembre 2012. »..

a

Article paru dans le journal Sud Ouest le 20 octobre 2012
présenté dans internet au lien : http://www.sudouest.fr/2012/ 10/20/ le-transport-collectif-fait-debat-855260-2964.php


LE TRANSPORT COLLECTIF FAIT DÉBAT
(Journal Sud Ouest – édition Médoc du 20 octobre 2012)


À lire au lien : http://www.sudouest.fr/2012/10/20/le-transport-collectif-fait-debat-855260-2964.php.

GRAYAN-LESPARRE Réseau Transgironde :
les résidants d’Euronat se mobilisent pour le retour des transports en commun.


L’arrêt de la ligne provoque la colère des habitants.

Maurice Gaultier, 65 ans, résidant estival depuis longtemps, puis permanent d’Euronat depuis trois ans par choix de vie naturiste, a été rapidement confronté aux défauts des qualités de la vie en pleine nature et de l’isolement.
La disparition effective depuis le 1er septembre 2012 de l’arrêt de la ligne régulière du bus Transgironde supprime toute possibilité de transport collectif à l’heure où, paradoxalement le Conseil général, dans la droite ligne des soucis environnementaux et de contexte social pécuniaire fragile, effectue de gros efforts de tarifs afin de favoriser ce type de transport (tarif unique à 2,40 € pour un trajet, 4 euros pour un aller-retour).
Pour ceux qui souhaitent le rétablissement de la ligne 712, Maurice Gaultier a entrepris un combat depuis juin dernier. En vain pour le moment, mais il ne s’avoue pas battu, multiplie les interventions, les rencontres avec les élus. Il a d’ailleurs lancé une pétition en ligne sur le site pétition publique.fr (1).
PLUS DE 300 PERMANENTS
.
Il ne manque pas d’arguments : Euronat représente plus de 300 résidants permanents (plusieurs milliers l’été) avec un fort taux d’augmentation (plus 70 % de logements entre 1999 et 2007 et plus 38,8 % de population pour la même période). Euronat c’est aussi une piscine couverte chauffée, un centre de thalassothérapie, un centre de gymnastique et de musculation, un boulanger, bientôt un café-restaurant, un magasin d’alimentation bio, etc.
« Je demande donc, à minima, la reconduction du service ‘‘à la demande’’ qui existait auparavant, soit six petites minutes de trajet supplémentaire depuis Montalivet », réclame-t-il. « On peut m’objecter que la fréquentation des années précédentes ne le justifie pas, mais les tarifs pratiqués alors n’étaient pas incitatifs. Aujourd’hui, avec le tarif unique, la donnée a changé et je suis convaincu que l’enjeu est valable. »
Serge Laporte, maire de Grayan-et-l’Hôpital et conseiller général, donc concerné au premier chef, s’en tient aux décisions départementales à la suite d’une étude budgétaire. « Transgironde n’est pas un service public mais un service mis au service du public et se doit d’être rentable », rappelle-t-il. « De plus, la ligne de transport scolaire est également une ligne publique dans la mesure des disponibilités », poursuit-il.
À quoi Maurice Gaultier répond :
« Certes, mais les transports scolaires ne fonctionnent qu’en période scolaire alors qu’Euronat se remplit justement pendant les vacances. »

Maguy Caporal

(1) http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde

L’article du Journal Sud Ouest est à lire sur internet au lien : 
http://www.sudouest.fr/2012/10/20/le-transport-collectif-fait-debat-855260-2964.php

a


Lu dans ‘‘Le Journal des Propriétaires du Médoc ’’n°114 (Octobre/novembre 2012) : (copie au lien #JDM_114_Copie).
Ce courrier peut être lu au lien : http://www.jdpmedoc.info/courriers/N-114-Octobre-2012,656.php

LE NOUVEAU RÉSEAU TRANSGIRONDE NE SATISFAIT PAS TOUT LE MONDE

Depuis le 1er septembre, le réseau de transport interurbain géré par le Conseil général, TransGironde, a évolué.
Nouvel habillage des cars, nouvelle signalétique aux poteaux d’arrêt, et surtout nouveaux tarifs n’excédant pas 2,50 € le trajet auraient dû faire la joie des usagers.
Mais dans le nouveau système, certaines lignes ont disparu.
Deux des lecteurs du JdP réagissent.

DE M. MAURICE GAULTIER, PROPRIÉTAIRE À GRAYAN-ET-L’HÔPITAL
Je m’insurge contre le fait que, « discrètement », la ligne d’autocar 712 Grayan-et-l’Hôpital – Lesparre n’est pas reconduite de septembre à juin, soit pendant dix mois.
Je demande instamment que le système de service à la demande proposé jusqu’alors soit reconduit.
Il est vraiment nécessaire d’aider au désenclavement de notre région « oubliée » à l’extrême nord-ouest de la Gironde, de faire des économies d’énergie et une mesure sociale.
Pour cette ligne 712, la desserte minimum pourrait être un aller-retour dans la journée au départ de Bordeaux et au départ de Grayan.
La reconduction de cette ligne d’autocar concerne les communes de Grayan-et-l’Hôpital, Vendays-Montalivet, Queyrac, Gaillan et Lesparre, ainsi que les habitants d’autres villes desservies par TransGironde souhaitant venir à Grayan ou à Vendays-Montalivet.
J’ose espérer que le bon sens permettra de ne pas aller à contre-courant d’une évolution saine et constructive pour l’avenir de notre région.
J’ai mis en ligne une pétition pour tenter de défendre cette cause qui me tient à cœur :
http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde.

M. JEAN-CLAUDE CHÉDEVILLE, PROPRIÉTAIRE À CARCANS-MAUBUISSON, A ENVOYÉ UN COURRIER AU PRÉSIDENT DU CONSEIL GÉNÉRAL, QU’IL NOUS A ÉGALEMENT ADRESSÉ.
Maubuisson coupé du monde en hiver ?
Monsieur le président,
Dans son dernier dépliant « Horaires d’été Sainte-Hélène-Carcans », le Conseil général de la Gironde propose sa nouvelle tarification unique : 2,50 € sur tout le réseau, à compter du 1er septembre 2012.
En tant que fidèle usager, je me réjouis déjà d’en profiter.
Mais qu’en est-il du « Service à la demande » ?
Sera-t-il toujours utilisable ou accessible en téléphonant au 0974 500 033 ?
Quand je consulte les horaires de la ligne 710 pour 2012, le site web TransGironde répond obstinément qu’« il n’y a pas d’horaire pour la journée sélectionnée ».
Et dernièrement, j’ai été interpellé par une mise en garde affichée dans le réseau TransGironde : 
« A compter du 1er septembre 2012, la ligne Carcans – Sainte-Hélène fonctionnera UNIQUEMENT en période estivale. 
En conséquence, la ligne est interrompue du 1er septembre 2012 au 28 juin 2013. »
Même si nous ne sommes pas nombreux, je sais que je ne suis pas la seule personne concernée.
Quand je reviendrai, en septembre prochain, je vais devoir prendre un taxi entre Sainte-Hélène (ou Lacanau) et Maubuisson.
La tarification unique de 2,50 € ne me fait plus sourire.

En attendant, j’ai plusieurs questions :

A quoi peut servir un tarif attractif pour un service qui n’existe plus pour moi ?
Dois-je conclure que cette merveilleuse idée de « Service à la demande » est abandonnée ?

Avant d’en décider, a-t-on pensé aux personnes sans voiture ou sans permis, ou qui sont interdites de conduite automobile par un problème de santé, comme moi ?
Quelle solution économique leur sera proposée ?

Enfin, pardonnez-moi cette dernière question quelque peu désinvolte : devra-t-on faire appel au principe de « continuité territoriale » pour Maubuisson, comme s’il s’agissait d’un territoire d’outre-mer.


a

LU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 24 AOÛT 2012 :

a

TEXTE DE L'ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 24 AOÛT 2012 :

MARÉE HAUTE, MARÉE BASSE
Il garde sa ligne de conduite

Maurice Gaultier, habitant de Grayan-et-l'Hôpital, milite depuis plusieurs semaines pour le rétablissement de la ligne d'autocar 712 entre Grayan-et-l'Hôpital et Lesparre-Médoc, qui n'est pas reconduite de septembre à juin dans le nouveau réseau TransGironde (lignes régulières interurbaines) à compter du 1er septembre.

Après la mise en ligne sur internet d'une pétition pour demander le rétablissement de cette ligne, qui a recueilli à ce jour 152 signatures, le Grayanais a pu avoir un entretien avec Serge Laporte, conseiller général de Saint-Vivien-de-Médoc et maire de Grayan-et-l'Hôpital.

Selon Maurice Gaultier, l'élu « n'avait pas observé que les transports étaient « à la demande » sur la ligne 712 l'an dernier » et n'avait pas été informé que le poteau de signalisation de l'arrêt de l'autocar à Euronat a été détruit lors des travaux d'embellissement de l'entrée.

Serge Laporte s'est dit conscient de l'intérêt de la ligne pour les habitants, mais aussi pour les vacanciers et visiteurs et a assuré son administré que le Président Philippe Madrelle allait répondre à ses messages.

Mais il a aussi évoqué le chiffre de 100.000 € concernant le coût de reconduction de la ligne 712.

Autant dire que ce n'est pas gagné...

Précisons que Maurice Gaultier a également adressé un courrier circonstancié à la députée du Médoc Pascale Got et qu'il a reçu le soutien d'Europe Écologie-Les Verts par la voix de son secrétaire départemental Stéphane Saubusse.

LU DANS ‘‘LE JOURNAL SUD OUEST’’ DU 10 AOÛT 2012 :

Cet article est aussi présenté au lien :
http://www.sudouest.fr/2012/08/10/transgironde-fin-de-la-ligne-grayan-lesparre-791044-706.php

a

TEXTE DE L'ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL SUD OUEST’’ DU 10 AOÛT 2012 :

TransGironde : fin de la ligne Grayan-Lesparre
TRANSPORT Le Conseil général a supprimé la ligne de bus reliant les deux communes.

Au 1er septembre, la ligne reliant Grayan à Lesparre deviendra saisonnière et ne sera en service que durant les deux mois d'été. Une décision motivée par la faible fréquentation et par une volonté de réduction des coûts.
.
Cette perspective, Maurice Gaultier, usager des transports en commun et habitant Grayan-et-l'Hôpital s'y refuse : « Personne n'était au courant, cela s'est fait discrètement. » Depuis qu'il a constaté cette situation, il se démène à travers une pétition pour demander le rétablissement de la ligne 712. Elle traverse Grayan, Vendays-Montalivet, mais aussi les centres naturistes Euronat et CHM. En tout, plus de 4 000 personnes - et usagers potentiels - ne bénéficieront plus de ce moyen de transport que deux mois par an.

Des prix attractifs à la rentrée
Pour lui, la situation est d'autant plus anormale que les précédents tarifs au départ de Grayan étaient tout simplement prohibitifs, avec un trajet Grayan-Bordeaux à 32 euros et un Grayan - Lesparre à 14 euros (aller-retour). « C'était tellement cher que les gens n'utilisaient plus les transports en commun », constate Maurice Gaultier. Pour y remédier, de nouveaux tarifs beaucoup plus attractifs seront mis en place au 1er septembre sur d'autres lignes, et notamment un aller-retour à 4 euros depuis Grayan pour rejoindre la capitale girondine. Une bonne nouvelle pour les utilisateurs puisque dans cette partie du Médoc, aucun train ne circule, mais qui implique le sacrifice les trois-quarts de l'année de la ligne 712…

« Cette zone a besoin de transports en commun, parce qu'ici, on est loin de tout » explique Stéphane Saubusse, secrétaire régional d'Europe Écologie-Les Verts.
Même si selon lui, aucune consultation, aucune étude auprès des abonnés, des élus locaux ou des associations n'ont été entreprises. Une accusation démentie par Vincent Nuchy, conseiller général du canton de Belin-Beliet et président en charge de la Commission des transports. « Le 17 novembre 2010 à Castelnau-de-Médoc, les élus ont été invités pour débattre des problèmes de transports dans cette région, et ce vers quoi on se destine » relate-t-il. Il soutient être allé sur le terrain pour « faire passer l'information ». De plus, selon lui, « personne n'a remis en cause le bien-fondé de notre réflexion. »

À noter enfin que les transports scolaires sont maintenus sur la ligne de Grayan à Lesparre. Ceci implique que le bus ne passera pas le mercredi et durant les vacances scolaires. Selon ce même élu, la réflexion doit se faire à l'échelle de l'intercommunalité de la Pointe du Médoc dont dépend Grayan.

TEXTE DE L'ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL SUD OUEST’’ DU 10 AOÛT 2012 :

TransGironde : fin de la ligne Grayan-Lesparre
TRANSPORT Le Conseil général a supprimé la ligne de bus reliant les deux communes.

Au 1er septembre, la ligne reliant Grayan à Lesparre deviendra saisonnière et ne sera en service que durant les deux mois d'été. Une décision motivée par la faible fréquentation et par une volonté de réduction des coûts.
.
Cette perspective, Maurice Gaultier, usager des transports en commun et habitant Grayan-et-l'Hôpital s'y refuse : « Personne n'était au courant, cela s'est fait discrètement. » Depuis qu'il a constaté cette situation, il se démène à travers une pétition pour demander le rétablissement de la ligne 712. Elle traverse Grayan, Vendays-Montalivet, mais aussi les centres naturistes Euronat et CHM. En tout, plus de 4 000 personnes - et usagers potentiels - ne bénéficieront plus de ce moyen de transport que deux mois par an.

Des prix attractifs à la rentrée
Pour lui, la situation est d'autant plus anormale que les précédents tarifs au départ de Grayan étaient tout simplement prohibitifs, avec un trajet Grayan-Bordeaux à 32 euros et un Grayan - Lesparre à 14 euros (aller-retour). « C'était tellement cher que les gens n'utilisaient plus les transports en commun », constate Maurice Gaultier. Pour y remédier, de nouveaux tarifs beaucoup plus attractifs seront mis en place au 1er septembre sur d'autres lignes, et notamment un aller-retour à 4 euros depuis Grayan pour rejoindre la capitale girondine. Une bonne nouvelle pour les utilisateurs puisque dans cette partie du Médoc, aucun train ne circule, mais qui implique le sacrifice les trois-quarts de l'année de la ligne 712…

« Cette zone a besoin de transports en commun, parce qu'ici, on est loin de tout » explique Stéphane Saubusse, secrétaire régional d'Europe Écologie-Les Verts.
Même si selon lui, aucune consultation, aucune étude auprès des abonnés, des élus locaux ou des associations n'ont été entreprises. Une accusation démentie par Vincent Nuchy, conseiller général du canton de Belin-Beliet et président en charge de la Commission des transports. « Le 17 novembre 2010 à Castelnau-de-Médoc, les élus ont été invités pour débattre des problèmes de transports dans cette région, et ce vers quoi on se destine » relate-t-il. Il soutient être allé sur le terrain pour « faire passer l'information ». De plus, selon lui, « personne n'a remis en cause le bien-fondé de notre réflexion. »

À noter enfin que les transports scolaires sont maintenus sur la ligne de Grayan à Lesparre. Ceci implique que le bus ne passera pas le mercredi et durant les vacances scolaires. Selon ce même élu, la réflexion doit se faire à l'échelle de l'intercommunalité de la Pointe du Médoc dont dépend Grayan.

LU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 10 AOÛT 2012 :

a

TEXTE DE L'ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 10 AOÛT 2012 :

TRANSPORTS
Mobilisation pour la ligne 712

Comme Maurice Gaultier (voir notre édition du 6 juillet), Europe Ecologie-Les Verts dénonce la « discrète » suppression de la ligne 712 Lesparre-Grayan dans le cadre du nouveau réseau TransGironde (lignes régulières interurbaines) qui sera mis en place à partir du 1er septembre.

Le parti écologiste rappelle que la ligne était peu sitée car elle présentait des tarifs prohibitifs.

Il estime que cette ligne contribue au désenclavement du Nord-Médoc et des communes de Grayan-et-l'Hôpital et Vendys-Montalivet et représente un enjeu environnemental et social, réclamant sa reconduction dès la rentrée.

Une pétition est en ligne sur le site : http://www.petitionpublique.fr/?pi=gironde.

LU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU 6 JUILLET 2012 :

 

Fac-similé de l'article paru dans le journal du Médoc du 6 juillet 2012 :

 m

 


MÉDIAS
ARTICLE PARU DANS ‘‘LE JOURNAL DU MÉDOC’’ DU VENDREDI 6 JUILLET 2012
 

Texte lu dans ‘‘Le Journal du Médoc’’ du vendredi 6 juillet en page 2 :


« Pétition pour la ligne 712

Maurice Gaultier, habitant de Grayan-et-l’Hôpital, a mis en ligne sur internet une pétition pour demander le rétablissement de la ligne d’autocar 712 entre Grayan-et-l’Hôpital et Lesparre-Médoc. La pétition déplore que cette ligne n’ait pas été « reconduite de septembre à juin »...
.
Dans un mail adressé à la députée et conseillère générale Pascale Got, il précise sa demande : « que pendant la période qui va d’octobre à juin (10 mois sur 12) soit reconduit ce qui existait jusqu’à maintenant pour cette ligne : à savoir un transport à la demande en téléphonant jusqu’à la veille pour demander qu’un transport vienne passer à l’arrêt. C’est très souple et »peu coûteux » puisque l’autocar ne vient que s’il y a une ou plusieurs demandes. » Maurice Gaultier signale le prix actuel du trajet « qui ne peut que décourager les éventuels passagers : par personne 14 € aller-retour de Grayan à Lesparre et 32,60 € de Grayan à Bordeaux ».

« Il est évident, ajoute-t-il, qu’avec le nouveau prix de 4 € aller-retour de Grayan à Bordeaux, si cette formule est connue par les habitants il y aura des passagers. »

Ces nouveaux tarifs prendront effet au 1er septembre 2012. « Ce qui m’a surpris, écrit Maurice Gaultier à Pascale Got, c’est que dans cette nouvelle formule, on a augmenté les fréquences de plusieurs lignes dans le département, on a créé de nouvelles lignes et… on supprime une seule ligne, celle de Grayan à Lesparre sous ce prétexte douteux qu’il n’y a pas assez de passagers alors que nous sommes une population importante avec de nombreuses personnes n’ayant pas de véhicule et peu fortunées. » Sa pétition indique que « pour cette ligne 712, la desserte minimum pourrait être un aller-retour dans la journée au départ de Bordeaux et au départ de Grayan. Par exemple : départ de Grayan à 7h20 et à 17h10 ; ainsi que des départs de Bordeaux à 7h30 et à 18h15 en se basant sur les horaires actuels (…) Nous osons espérer que le bon sens permettra de ne pas aller à contre-courant d’une évolution saine et constructive pour l’avenir de notre région. »


Remarques :
Le lien pour la pétition est : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoAssinar.aspx?pi=gironde

Voir le fac-similé de l'article paru dans le Journal du Médoc du 6 juillet 2012 : http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm#JOURNAL_DU_MEDOC

ARTICLES PARUS SUR DES SITES INTERNET


Article paru dans le site : "BORDEAUX.ACTU.FR" le 29 août 2012 :
http://bordeaux.actu.fr/actualite/bus-transgironde-grayan-lesparre-14188

Le bus TransGironde ne reliera plus Grayan à Lesparre

A partir du 1er septembre 2012, la ligne de bus TransGironde reliant Grayan à Lesparre sera désormais saisonnière et ne desservira les deux communes que pendant les deux mois d’été. 

La ligne de bus TransGironde ne reliera plus les communes de Grayan et Lesparre. En effet, à partir du 1er septembre 2012, la ligne de bus TransGironde 712, Grayan-Lesparre, sera saisonnière et ne desservira plus les deux communes que pendant les deux mois d’été.

Le Conseil général de Gironde justifie cette décision par la faible fréquentation de la ligne de bus TransGironde reliant Grayan à Lesparre et par une politique de réduction des coûts. Rappelons que les bus TransGironde adopteront la tarification unique à partir du 1er septembre.

Bus TransGironde : une pétition contre la suppression de la ligne 712

La suppression de la ligne de bus TransGironde 712 ne réjouit pas beaucoup ses usagers. L’un d’entre eux, Maurice Gaultier, déplore le fait qu’environ 4000 usagers de la ligne de bus TransGironde 712 n’y auront plus accès que deux mois par an. « Ce moyen existait toute l’année jusqu’à maintenant en formule ‘transport à la demande’. », déclare M.Gaultier. 

Une pétition en ligne a été lancée afin de demander à ce que la ligne de bus TransGironde 712 soit reconduite suivant le système de « service à la demande »

Article écrit par : Moez Thamri


Article paru dans le site : "LES.ECHOS.FR" le 30 août 2012 :
http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202234450754-la-gironde-passe-au-tarif-unique-356925.php

La Gironde passe au tarif unique

Les usagers paieront leur billet 2,5 euros quelle que soit la distance. Grâce à l'augmentation de la fréquentation, le Conseil général de la Gironde espère retrouver le même niveau de recette d'ici sept ans.


A partir de samedi, l'usager du réseau Transgironde paiera son billet 2,5 euros et 4 euros pour un aller-retour. Si, comme plusieurs départements, la Gironde passe au tarif unique, cette évolution a entraîné un renforcement du réseau avec dix lignes nouvelles et une cinquantaine de trajets supplémentaires, soit une augmentation de 24 % de l'offre . « Il est évident que, sinon, nous risquions de ne pouvoir accueillir tout le monde », explique Vincent Nuchy, président socialiste de la commission transport et mobilité au conseil général. Dans les mois à venir le réseau va aussi s'enrichir de lignes à « haut niveau de service » depuis Lège-Cap-Ferret et Langon vers Bordeaux (des trajets domicile-travail très fréquentés) avec peu d'arrêts et même la possibilité d'accéder à un réseau Wi-Fi ! Une liaison autoroutière depuis Belin-Béliet, dans le sud du département, va même être expérimentée. Grâce à une application smartphone, l'information en temps réel sur les horaires va progressivement être étendue à 26 lignes du réseau.

« Manque de concertation »
L'effort financier du département va passer de 26 millions à 29 millions d'euros par an. Toutefois, d'ici sept ans et la fin de la nouvelle délégation de service public signée avec 7 transporteurs, faisant rouler plus de 450 autocars, la collectivité espère retrouver ses 3 millions d'euros annuel de recettes avec une fréquentation qui devrait passer de 900.000 à 2 millions d'ici trois ans. Les abonnements sont également revus à la baisse avec un prix mensuel de 40 euros permettant désormais de voyager sur tout le réseau.

Pourtant, si une dizaine de nouvelles lignes ont été créées, d'autres ont été supprimées faute de trafic. Dès lors, les dents grincent. « La tarification unique est un point très positif mais nous déplorons le manque de concertation avec les usagers et le fait de délaisser voire d'abandonner certaines lignes rurales », explique Stéphane Saubusse, secrétaire régional d'Europe Ecologie -Les Verts.

Article écrit par FRANK NIEDERCORN, Les Echos
CORRESPONDANT À BORDEAUX

Lettre du Conseil Général de la Gironde datée du 15 janvier 2013
..
.a.

Lettre du Conseil Général de la Gironde datée du 15 janvier 2013

LIGNE D’AUTOCARS 712 – ANALYSE DES SURCOÛTS -
ÉTAT DE LA SITUATION AU 29 JANVIER 2013 
LIGNE D’AUTOCARS 712 – ANALYSE DES SURCOÛTS - ÉTAT DE LA SITUATION AU 29 JANVIER 2013 :

OBJET : Prolongation de la ligne d’autocars 712 Lesparre-Grayan – Lettre de présentation du courrier du 28 janvier 2013 et des lettres du 21 janvier 2013 et du 22 janvier 2013 envoyées au Conseil Général.
Composition du dossier :


5 - LETTRE DU 28 JANVIER 2013 - LETTRE DE PRÉSENTATION DU DOSSIER


Bonjour,
                                                                                                                                      
OBJET : Prolongation de la ligne d’autocars 712 Lesparre-Grayan – Lettre de présentation du courrier du 28 janvier 2013 et des lettres du 21 janvier 2013 et du 22 janvier 2013 envoyées au Conseil Général.

 

Bonjour,


Ce document est destiné à vous tenir informé des différentes lettres qui ont été envoyées en janvier 2013 au Conseil Général de la Gironde, à Monsieur Philippe Madrelle, Président du Conseil Général et à Monsieur Gérard MARTY, Directeur Général des Services Départementaux.

Il s’agissait de faire parvenir dans un délai court une réponse aux surcoûts induits par la mise en place d’un transport public pour désenclaver le village d’Euronat, situé dans la commune de Grayan.

La chronologie est la suivante :

Le 15 janvier 2013, le Conseil Général adresse une réponse pour définir sa position dans cette recherche, suite à la demande faite par Monsieur le Président Philippe Madrelle auprès de la Direction des Transports Terrestres, comme celui-ci l’avait écrit dans sa lettre du 30 novembre 2012.
La réponse du 15 janvier 2013 reprend la réponse faite auparavant par Monsieur Vincent Nuchy, le 14 novembre 2012.
En réponse, il avait été alors demandé à Monsieur Vincent Nuchy, le 26 novembre 2012, de bien vouloir estimer le montant du surcoût de la mise en place de la prolongation d’un arrêt à la ligne 712.

LETTRE DU 21 JANVIER 2013 (documents 1 et 2) : Face au fait qu’il n’y avait pas de réponse à l’analyse du surcoût, la lettre du 21 janvier 2013 fait une analyse rapide pour faire un comparatif entre le coût et les particularités d’un ‘‘ transport de proximité’’ et la mise en place d’un service ‘‘à la demande’’ pour desservir le village d’Euronat quatre jours scolaires par semaine, par la prolongation d’un arrêt de la ligne d’autocars n° 712.
La conclusion en a été que la solution dite ‘‘ transport de proximité’’ était coûteuse et inappropriée au désenclavement d’Euronat. La solution par la prolongation de la ligne n° 712 est à retenir.

LETTRE DU 22 JANVIER 2013 (document 3) : En complément à l’étude du surcoût faite pour un service sur quatre jours par semaine, une nouvelle étude du surcoût est présentée dans cette lettre pour un service sur deux jours scolaires ou un jour scolaire par semaine.

LETTRE DU 28 JANVIER 2013 (document 4) : Les études présentées dans les lettres des 21 janvier et 22 janvier avaient été faites très rapidement à partir d’hypothèses approximatives.
La lettre du 28 janvier est une validation de ces hypothèses qui sont réalistes.
Cette lettre du 28 janvier confirme donc les résultats concernant les surcoûts induits par la mise en place de la prolongation d’un arrêt, avec un service ‘‘à la demande’’, pendant 4 jours scolaires par semaine ou 2 jours scolaires par semaine ou seulement un jour scolaire par semaine.
Tous les surcoûts pour 10 mois d’utilisation de l’autocar, afin de desservir l’arrêt de Grayan/Euronat (ligne 712) sont faibles. Les surcoûts sont compris entre 320 € et  1 600 €.Ils peuvent même devenir nuls s’il y a une moyenne de 3 voyageurs aller-retour par jour scolaire, pour la période considérée.

Nous souhaitons bien entendu que, face au faible montant des surcoûts, une solution favorable soit apportée au désenclavement d’Euronat.

Croyez en ma sincère considération,

Maurice Gaultier


4 - LETTRE DU 28 JANVIER 2013 - CONCLUSION DES LETTRES DES 21 ET 22 JANVIER


Maurice GAULTIER                                                                                                      
Euronat
33590 Grayan

À

Conseil Général de la Gironde
Monsieur Philippe Madrelle, Président 
Esplanade Charles de Gaulle
33074 Bordeaux  
                                                                                                                                                                                                          
Grayan, Le 28 janvier 2013                                                                     

V/Réf : CAB/NM/MG/231112
Affaire suivie par Nicolas MADRELLE

Vos Réf : DTT/SGOT/SR/FS/26/12/2012
Affaire suivie par S. RADONDY

Copie : Monsieur Gérard MARTY, Directeur Général des Services Départementaux

-          Lettre recommandée -

OBJET : Prolongation de la ligne d’autocars 712 Lesparre-Grayan – Conclusion des lettres (21.1 & 22.1).

 

Monsieur le Président,


Après les lettres envoyées les 21 janvier et 22 janvier 2013 en réponse à votre lettre du 15 janvier, ce courrier confirme la bonne validité des hypothèses utilisées dans les dossiers pour estimer le surcoût financier de la prolongation d’un arrêt  de la ligne 712 Lesparre-Grayan. Ceci  après avoir observé que la solution dite de ‘‘transport de proximité’’ n’est pas adaptée à la situation particulière du village d’Euronat, dans la commune de Grayan. Le document, présenté en annexe, vérifie la bonne validité des hypothèses retenues pour l’analyse du surcoût de la prolongation d’un arrêt dans différents cas d’usage de l’autocar.

Les conclusions présentées dans les lettres des 21.1 & 22.1 sont valables  et sont rappelées ci-dessous :

Montant estimé du surcoût du rajout d’un arrêt (avec une hypothèse minimale de 25 voyageurs aller-retour pour la période considérée, en formule ‘‘transport à la demande’’), pour 2012-2013 :

Période de septembre à juin (10 mois) :
4 jours scolaires par semaine (lundi, mardi, jeudi, vendredi)….. : 1 600 € (1 700 € - 100 €).
2 jours scolaires par semaine (mardi et vendredi, par exemple) : 690 € (790 € - 100 €).
1 jour scolaire par semaine (vendredi, par exemple)………………. : 320 € (420 € - 100 €).

Période de février à juin (5 mois) :
4 jours scolaires par semaine (lundi, mardi, jeudi, vendredi)….…. : 740 € (840 € - 100 €).
2 jours scolaires par semaine (mardi et vendredi, par exemple) : 360 € (460 € - 100 €).
1 jour scolaire par semaine (vendredi, par exemple)……………….. : 150 € (250 € - 100 €).
(Cette période de 5 mois est indicative dans le cas où la mise en service est faite dès février 2013.)

Tous les surcoûts pour 10 mois d’utilisation de l’autocar, afin de desservir l’arrêt de Grayan/Euronat (ligne 712) sont faibles. Les surcoûts sont compris entre 320 € et  1 600 €.Ils peuvent même devenir nuls s’il y a une moyenne de 3 voyageurs aller-retour par jour scolaire, pour la période considérée.

Pour mémoire, les informations suivantes ont été diffusées sur internet récemment :
       «  ... Le Conseil général consacre 39 millions d'euros pour subventionner le transport scolaire des 50 000 jeunes qui quotidiennement empruntent plus de 1000 itinéraires sur les lignes régulières du réseau TransGironde, les circuits que le Conseil général délègue à des organisateurs locaux ainsi que sur les lignes TER Aquitaine... » (Source - été 2012 :http://transgironde.gironde.fr/presentation/?rub_code=54)
Et aussi :
       «  ... Huit entreprises autocaristes se partagent les 21 lots du marché TransGironde, dans le cadre de la délégation de service public votée le 6 avril 2012 pour 7 ans (soit 29 M€ par an) :Citram Aquitaine (14 lots), Prévost (2 lots), Keolis Gironde, Cars ANDRE, Pullmans Landais, Voyages Arrivé, Odicars exploitant chacun un lot... » (Source – 31 août 2012 :http://www.mobilicites.com/fr_reseaux_transgironde-fait-sa-mue-le-1er-septembre_0_85_2010.html)
Ainsi que :
       «  La compagnie de transport « Citram Aquitaine » dont la Maison mère est « Veolia Environnement » du groupe « Veolia Transdev » est la première compagnie de transport des voyageurs en Gironde avec un chiffre d’affaire de 38 313 000 € en 2009 et la première entreprise bénéficiaire en Gironde : 4 003 000 € en 2009. »
Et :
       «   « Veolia Transdev » est le 1er Opérateur privé européen de transport public. »

Enfin combien coûtent au Conseil Général de la Gironde les 24 nouveaux e-C@rs, l’autocar du futur :
« … L’e-C@r, je le disais à l’instant, entre d’abord en service sur la ligne 601, assurant la liaison entre Bordeaux et Lège-Cap Ferret, une ligne dont l’offre a été renforcée avec 17 allers et 14 retours par jour ainsi qu’un cadencement au quart d’heure, en période de pointe… »
 «  … Au total, ce sont donc 24 e-C@rs qui circuleront, 14 entre Bordeaux et Lège-Cap Ferret et 10 entre Bordeaux et Langon… »
(Source : discours de Monsieur Philippe Madrelle lors de l’inauguration du premier e-c@ar, le 20 décembre 2012 présenté au lien : http://www.philippe-madrelle.net/index.php?option=com_content&view=article&id=224:autocarfutur&catid=5:vie-politique&Itemid=7)

« … Les premiers e-c@r, au nombre de 14, circuleront dès le 1er janvier 2013 sur la ligne 601 entre Bordeaux et Lège-Cap Ferret. Egalement, dès le mois de septembre 2013, dix e-c@r supplémentaires seront mis en service sur la ligne 501 entre Bordeaux-Stalingrad et Langon via Cadillac… »

Description d’un e-C@r : « … Chaque véhicule propose : services wi-fi (10 connexions simultanées par véhicule), deux espaces de convivialité pour les voyageurs (2 tables avec fauteuils face à face et prises électriques),…, huit prises électriques, la mise à disposition gratuite de la presse locale, alimentation des services à bord par énergie solaire, grâce à l’installation de panneaux solaires sur le toit des véhicules, de 3 écrans plats TFT… » (21.12.2012 : http://www.bordeaux-gazette.com/Inauguration-de-l-e-c-r.html)

En conclusion, nous vous demandons de bien vouloir mettre en place la prolongation d’un arrêt de la ligne 712, dont la réalisation permettra de rendre service à de nombreuses personnes dans le besoin.
En l’attente,
je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération la plus distinguée.

Maurice Gaultier
Annexe: Prolongation ligne 712 -Remarques importantes concernant les frais d’essence et de chauffeur.



Document annexe à la lettre du 28 janvier 2013 :
Prolongation ligne 712 - REMARQUES IMPORTANTES CONCERNANT LES FRAIS D’ESSENCE ET CHAUFFEUR

La réponse apportée au Conseil Général les 21 janvier 2013 et 22 janvier 2013, à sa lettre envoyée le 15 janvier 2013, a été réalisée dans des délais très courts, pour permettre aux responsables de prendre connaissance très rapidement des résultats essentiels de l’étude des surcoûts financiers comparatifs.
Pour cela il a été utilisé des chiffres approximatifs pour les frais d’essence et de chauffeur.

Depuis ces courriers, il a été possible de vérifier que ces chiffres sont tout à fait réalistes !
D’une part le Conseil Général n’a pas fait d’observation à ce qui a été présenté les 21 et 22 janvier.
D’autre part
Pour les frais d’essence : il avait été estimé une consommation de 20 litres par 100 km, pour un coût d’essence de 1,60 € par litre, soit un coût pour 100 km de 20 litres x 1,60 € = 32 €.
De plus, un chauffeur de TransGironde a indiqué que l’autocar consommait 24 litres de diesel. Une station d’essence Esso, à Eysines près de Bordeaux, présente le prix du diesel à 1,337 € par litre, d’où un coût pour 100 km de 24 litres x 1,337 € = 32,08 €. Les frais d’essence présentés sont vraisemblables.

Pour les frais de chauffeur : il avait été estimé dans l’étude présentée que pour un salaire mensuel de 1 500 €, le coût salarial avec les charges était le double, soit 3 000 €  le coût mensuel total, ceci pour 160 heures de travail donc un coût total pour chaque heure travaillée de 3 000 €/160 heures =  18,75 €.
Sur internet il est précisé que le coût du montant des charges salariales et patronales est de 64 % du salaire brut (lien : http://www.expert-comptable-tpe.fr/posts/view/charges-sociales-montant-salaire ).
Aussi, pour un salaire de 1 730 € brut pour 151,67 heures (et non 160 heures), soit environ 11,40 € net par heure et un salaire net  de 1 330 €, le total des charges salariales et patronales est alors de :
1 730 € x 1,64 = 2 837,20 €, d’où un coût total pour l’entreprise pour chaque heure travaillée de :
2 837,20 € /151,67 heures = 18,70 €.
Il s’en déduit que les montants estimatifs des frais de chauffeur utilisés dans l’étude sont réalistes.
Remarque : une annonce en été 2012 pour la recherche de chauffeur pour le Médoc, faite sur le site du « Bon Coin » par l’entreprise ‘‘Temporis’’, proposait un salaire mensuel bien inférieur à 1 730 € brut.
Parfois, l’emploi de chauffeur d’autocar est proposé en complément de revenu pour un salaire net de 700 € et 24 heures de travail par semaine (environ 7,29 € par heure net). Un exemple sur internet : http://www.misterjob.com/annonce/chauffeur-de-bus-car-scolaire-toulouse-31300-midi-pyrenees-2901b0-152280c.html?utm_source=Indeed&utm_medium=cpc&utm_campaign=traffic&provc=11&provc=11&utm_source=indeed.
Pour mémoire, le SMIC au 1er janvier 2013 est de 9,43 € brut par heure (soit 1 430,22 € brut par mois sur la base de 35 heures par semaine ou 151,67 heures par mois, et environ 7,25 € par heure net)…


RAPPEL DES PRINCIPALES CONCLUSIONS DE L’ÉTUDE PRÉSENTÉE DANS LES LETTRES DU 21.1 & 22.1 :
Montant estimé du surcoût du rajout d’un arrêt (avec une hypothèse minimale de 25 voyageurs aller-retour pour la période considérée, en formule ‘‘transport à la demande’’), pour l’année 2012-2013 :

Période de septembre à juin (10 mois) :
4 jours scolaires par semaine (lundi, mardi, jeudi, vendredi)…... : 1 600 € (1 700 € - 100 €).
2 jours scolaires par semaine (mardi et vendredi, par exemple) : 690 € (790 € - 100 €).
1 jour scolaire par semaine (vendredi, par exemple)………………. : 320 € (420 € - 100 €).

Période de février à juin (5 mois) :
4 jours scolaires par semaine (lundi, mardi, jeudi, vendredi)….…. : 740 € (840 € - 100 €).
2 jours scolaires par semaine (mardi et vendredi, par exemple) : 360 € (460 € - 100 €).
1 jour scolaire par semaine (vendredi, par exemple)……………….. : 150 € (250 € - 100 €).


3 - LETTRE DU 22 JANVIER 2013- COMPLÉMENT À LA LETTRE DU 21 JANVIER 2013


Maurice GAULTIER                                                                                                      
Euronat
33590 Grayan

À

Conseil Général de la Gironde
Monsieur Philippe Madrelle, Président 
Esplanade Charles de Gaulle
33074 Bordeaux  
                                                                                                                                                                                                          
Grayan, Le 22 janvier 2013                                                                     

V/Réf : CAB/NM/MG/231112
Affaire suivie par Nicolas MADRELLE

Vos Réf : DTT/SGOT/SR/FS/26/12/2012
Affaire suivie par S. RADONDY

Copie : Monsieur Gérard MARTY, Directeur Général des Services Départementaux

OBJET : Prolongation de la ligne d’autocars 712 Lesparre-Grayan – COMPLÉMENT D’INFORMATION.

 

Monsieur le Président,


Cette lettre est complémentaire à l’étude comparative de vos propositions, envoyée le 21 janvier 2013.

En effet, s’il s’avère que le transport de proximité, réservé à une population très restreinte, coûteuse pour le Conseil Général, coûteuse pour la Communauté de Communes et coûteuse pour les usagers,  ne répond  pas au désenclavement d’Euronat, il est possible de faire des variantesà la solution de la prolongation d’un arrêt à la station de Montalivet/Bord de mer, d’un autocar sur4jours par semaine.

Nous avons pu montrer que l’autocar disponible pendant 4 jours par semaine en période scolairependant 10 mois (septembre à juin) induit pour le Conseil Général un surcoût maximum de 1 600 €.
Pour 1 passager AR par jour,  il serait de 1 152 €. Pour 2 passagers AR par jour,  il serait de 604 €.
Le surcoût  peut même être annulé s’il y a en moyenne sur 10 mois 3 passagers par jours scolaires.

L’annexe 1 présente les conséquences financières d’un service à la demande réduit à deux jours par semaine (le mardi et le vendredi par exemple) ou à un seul jour par semaine (le vendredi par exemple).

Pour 2 jours sur 10 mois, le surcoût maximum est de 790 €. Pour 1 jour sur 10 mois, il est de 420 €.
S’il y a en moyenne 1 passager AR par jour pour 2 jours/semaine sur 10 mois : le surcoût est de542 €.
S’il y a en moyenne 1 passager AR par jour pour 1 jour/semaine sur 10 mois : le surcoût est de292 €.
Le surcoût  peut même être annulé s’il y a en moyenne sur 10 mois 3 passagers par jours scolaires.
Ainsi, le surcoût est très peu élevé, voire nul, pour un service immense aux usagers dans le besoin.

Nous demandons que cet arrêt supplémentaire de la ligne 712 à Euronat soit reconduit, au moins à titre expérimental, afin de permettre le désenclavement d’Euronat, et un usage accessible à TOUS.
Avec l’accord du Conseil Général, il pourrait être mis en service dès le 1er février 2013.En l’attente,
je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération la plus distinguée.


Maurice Gaultier
Annexe 1 : Prolongation de la ligne 712 depuis Montalivet – étude pour 1 ou 2 jours par semaine.



ANNEXE 1 : PROLONGATION DE LA LIGNE 712 DEPUIS MONTALIVET – pour 1 ou 2 jours par semaine 

INTÉRÊT – RAPPEL : La prolongation de la ligne 712 au départ de Montalivet/Front de Mer pour une durée de trajet de 6 minutes et une distance de 6 kilomètres permettrait à TOUS les usagers d’Euronat de bénéficier de l’autocar dans les conditions suivantes.

Une période d’essai permettrait de savoir quel serait le nombre de voyageurs en notant en particulier que, de septembre à novembre et de mars à juin, le village Euronat accueille les vacanciers et est totalement ouvert à tous les visiteurs avec les thermes qui fonctionnent et tous les magasins ouverts.


Les horaires pour les passagers de l’arrêt de Grayan/Euronat seraient les suivants :
ALLER : départ de Grayan/Euronat à 7h09 pour arriver à Bordeaux/place des Quinconces à 9h40.
RETOUR : départ de Bordeaux/place des Quinconces à 15h00 pour arriver à Grayan/Euronat à 17h27.


En tenant compte des vacances scolaires où l’autocar ne circule pas, il est indiqué ci-dessous le nombre de jours de voyage possibles de Grayan/Euronat à Lesparre via Montalivet (puis Bordeaux) et retour :

Période du 3 septembre 2012 au 28 juin 2013 (10 mois) : 
2 jours scolaires par semaine (par exemple le mardi et le vendredi) : 62 jours de voyage.
1 jour scolaire par semaine (par exemple le vendredi) : 32 jours de voyage.

Période du 1er février 2013 au 28 juin 2013 (5 mois) :
2 jours scolaires par semaine (par exemple le mardi et le vendredi) : 34 jours de voyage.
1 jour scolaire par semaine (exemple le vendredi) : 18 jours de voyage.


ESTIMATIF DU SURCOÛT FINANCIER INDUIT POUR LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE :
(en tenant compte que le transporteur Citram facture toujours un minimum de 7/10 des frais des trajets)

ESSENCE : sur la base d’une consommation estimée de 20 litres pour 100 km au prix de 1,60 € par litre :
Période de septembre à juin :
2 jours scolaires par semaine : 62 trajets x 13 km x 2 = 1 312 km x 7/10 = 1 128,4 km arrondi à 1 130 km.
1 jour scolaire par semaine : 32 trajets x 13 km x 2 = 832 km x 7/10 = 582,4 km arrondi à 590 km.

D’où les frais d’essence correspondants pour la période de septembre à juin :
2 jours scolaires par semaine : 1 130 km x20/100 = 226 litres x 1,60 € = 361,60 arrondi à 370 €.
1 jour scolaire par semaine : 590 km x20/100 = 118 litres x 1,60 € = 188,80 € arrondi à 190 €.

Période de février à juin :
2 jours scolaires par semaine : 34 trajets x 13 km x 2 = 884 km x 7/10 = 618,8 km arrondi à 620 km.
1 jour scolaire par semaine : 18 trajets x 13 km x 2 = 468 km x 7/10 = 327,60 km arrondi à 330 km.

D’où les frais d’essence correspondants pour la période de février à juin :
2 jours scolaires par semaine : 620 km x20/100 = 124 litres x 1,60 € = 198,40 arrondi à 200 €.
1 jour scolaire par semaine : 330 km x20/100 = 66 litres x 1,60 € = 105,60 € arrondi à 110 €.

.
.FRAIS DU CHAUFFEUR : 
sur la base d’un salaire estimé de 1 500 € par mois, il s’en déduit un montant estimatif des frais salariaux de 3 000 € par mois, avec les charges, pour 160 heures de travail par mois :
Période de septembre à juin :
2 jours scolaires par semaine : 62 trajets  x 15 mn x 2 = 1860 mn =31 heures x 7/10 = 21,7 h arrondi à 22 h.
1 jour scolaire par semaine : 32 trajets  x 15 mn x 2 = 960 mn =16 heures x 7/10 = 11,2 h arrondi à 12 h.

D’où les frais de chauffeur correspondants pour la période de septembre à juin :
2 jours scolaires par semaine : 22 h x 3 000 €/160 = 412,50 € arrondi à 420 €.
1 jour scolaire par semaine : 12 h x 3 000 €/160 = 225 € arrondi à 230 €.
Période de février à juin :
2 jours scolaires par semaine : 34 trajets  x 15 mn x 2 = 1 020 mn =17 heures x 7/10 = 11,9 h arrondi à 12 h.
1 jour scolaire par semaine : 18 trajets  x 15 mn x 2 = 540 mn =9 heures x 7/10 = 6,3 h arrondi à 7 h.

D’où les frais de chauffeur correspondants pour la période de février à juin :
2 jours scolaires par semaine : 12 h x 3 000 €/160 = 225 € arrondi à 230 €.
1 jour scolaire par semaine : 7 h x 3 000 €/160 = 131,25 € arrondi à 140 €.


TOTAL DES FRAIS ESTIMATIFS POUR LA PROLONGATION DE LA LIGNE D’AUTOCARS 712 :
Période de septembre à juin :
Disponibilité de 2 jours scolaires par semaine : Essence : 370 € plus chauffeur 420 € soit : 790 €.
Disponibilité de 1 jour scolaire par semaine : Essence : 190 € plus chauffeur 230 € soit : 420 €.

Période de février à juin :
Disponibilité de 2 jours scolaires par semaine : Essence : 200 € plus chauffeur 230 € soit : 460 €.
Disponibilité de 1 jour scolaire par semaine : Essence : 110 € plus chauffeur 140 € soit : 250 €.


NOMBRE DE NOUVEAUX PASSAGERS SUSCEPTIBLES DE PRENDRE L’AUTOCAR À GRAYAN/EURONAT :
Nous n’avons aucune statistique valable pour le passé, puisque la nouvelle tarification de 4 € AR est plus incitative à prendre l’autocar que l’ancienne tarification à 32,60 € AR de Grayan/Euronat à Bordeaux.
Mme Laurence Pariès, directrice des transports au Conseil Général,  a écrit le 30 novembre 2012 dans le journal Sud Ouest : « … Les statistiques de fréquentation montrent 50 voyages, soit 25 A/R … » 

Faute d’information fiable, il est possible d’envisager une moyenne de 1 à 2 passagers AR par jour, soit :

Période de septembre à juin (10 mois) :
2 jours scolaires par semaine : 62 trajets AR égale 62 passagers ou 124 passagers.
À 4 € chaque, cela permet une rentrée de : 62 passagers x 4 € = 248 € ou 124 passagers x 4 € = 496 €. Soit un surcoût pour le Conseil Général de : 790 € moins 248 € = 542 €, à 790 € moins 496 € = 294 €.
La zone d’équilibre s’établit à une moyenne, sur 10 mois, de 3 passagers par jours scolaires, soit 186 passagers sur 10 mois : 62 trajets x 3 passagers AR x 4 € = 744 €, qui annule alors le surcoût.

1 jour/semaine : 32 trajets AR égale 32 passagers ou 64 passagers.
À 4 € chaque, cela permet une rentrée de : 32 passagers x 4 € = 128 € ou 64 passagers x 4 € = 256 €.
Soit un surcoût pour le Conseil Général de : 420 € moins 128 € = 292 €, à 420 € moins 256 € = 164 €.
La zone d’équilibre s’établit à une moyenne, sur 10 mois, de 3 passagers par jours scolaires, soit 96 passagers sur 10 mois : 32 trajets x 3 passagers AR x 4 € = 384 €, qui annule alors le surcoût.


EN CONCLUSION :
Si on considère le chiffre vraiment très minimum de 25 passagers AR sur 10 mois (donc une rentrée de 25 x 4 € = 100 €), ou 12 passagers AR sur 5 mois (donc 12 x 4 € = 48 €), alors le surcoût  maximum  est :
Période de septembre à juin (10 mois) :
2 jours scolaires par semaine : 790 € - 100 € = 690 € et 1 jour scolaire par semaine : 420 € - 100 € = 320 €.
Période de février à juin (5 mois) :
2 jours scolaires par semaine : 460 € - 48 € = 412 € et 1 jour scolaire par semaine : 250 € - 48 € =202 €.

La zone d’équilibre s’établit dans tous les cas à une moyenne de 3 passagers sur 5 mois ou 10 mois, pour la disponibilité du service à la demande pendant 1 ou 2 jours scolaires par semaine.
S’il y a en moyenne 1 passager AR par jour pour 2 jours/semaine sur 10 mois : le surcoût est de  542 €.
S’il y a en moyenne 1 passager AR par jour pour 1 jour/semaine sur 10 mois : le surcoût est de  292 €.


2 - LETTRE DU 21 JANVIER 2013 - LETTRE DE PRÉSENTATION


Maurice GAULTIER                                                                                                      
Euronat
33590 Grayan

À

Conseil Général de la Gironde - Monsieur Philippe Madrelle, Président 
Esplanade Charles de Gaulle
33074 Bordeaux  
                                                                                                                                                                                                          
Grayan, Le 21 janvier 2013                                                                     

Copie : Monsieur Gérard MARTY, Directeur Général des Services Départementaux

OBJET : Prolongation de la ligne d’autocars 712 Lesparre-Grayan - LETTRE DE PRÉSENTATION.

 

Monsieur le Président,


Dans cette nouvelle information, vous trouverez la réponse envoyée le 15 janvier 2013 par le Conseil Général de la Gironde, ainsi que ma réponse à ce courrier, envoyée le 21 janvier 2013.
Cette réponse présente l’étude financière comparative des solutions d’une part de « transport de proximité » et d’autre part de la prolongation de 6 km de la ligne d’autocar 712 depuis Montalivet pour desservir le village d’Euronat à Grayan.

Cette étude fait apparaître en conclusion :
« … Dans le cas d’un transport de proximité, si les passagers paient pour chaque voyage deux euros, alors pour 10 voyages par jour sur 44 semaines,  le coût pour le Conseil Général et la Communauté de Communes serait de l’ordre de 17 700 €. L’équilibre financier  est obtenu si chaque passager paie six euros par voyage, ce qui parait élevé. De plus ce type de voyage est réservé à une population restreinte (plus de 70 ou 75 ans) ou dite « captive » examinée au cas par cas (femmes enceintes…)...
La solution par le « transport de proximité », réservé à une population très restreinte, ne semble pas permettre de désenclaver le village Euronat, car il doit être accessible à une population de tous âges.

Tout cela explique pourquoi la solution de la prolongation de la ligne 712 à Euronat est demandée, car aussi son fonctionnement induit pour le Conseil Général un surcoût maximum de 1 600 € pour 10 mois.
Le surcoût  peut même être annulé s’il y a en moyenne 3 passagers par jours scolaires (411 passagers sur 10 mois). Il n’y a aucune charge pour la Communauté de Communes, et aucun frais supplémentaire pour les passagers, qui sont tous acceptés.
Il est à noter qu’un, voire deux autocars de TransGironde sont en « parking » à Montalivet !… »

Ces autocars pourraient répondre aux demandes éventuelles des passagers de Grayan/Euronat lorsque qu’une demande de transport a été exprimée pour partir ou pour rejoindre l’arrêt d’autocat de Grayan/Euronat. Ceci pour un départ à 7h09 et un retour à 17h27, d’où une disponibilité à Bordeaux de 5h20, de 9h40 à 15h. Il permet aussi aux familles et aux amis de rejoindre ou de partir d’Euronat en utilisant les transports publics.

L’estimatif financier peut être réajusté avec les informations en votre possession concernant la consommation, le prix du carburant et les chiffres exacts du coût d’un chauffeur.

Vous remerciant de bien vouloir aider à trouver une solution satisfaisante pour désenclaver le village d’Euronat,
je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération la plus distinguée.

Maurice Gaultier
PJ : Courrier envoyé le 21 janvier 2013



1 - LETTRE DU 21 JANVIER 2013 - RÉPONSE À LA LETTRE DU 15 JANVIER 2013

Maurice GAULTIER                                                                                                      
Euronat
33590 Grayan

À

Conseil Général de la Gironde
Monsieur Philippe Madrelle
Président 
Esplanade Charles de Gaulle
33074 Bordeaux  
                                                                                                                                      
Grayan, Le 21 janvier 2013                                                                     

V/Réf : CAB/NM/MG/231112
Affaire suivie par Nicolas MADRELLE

Vos Réf : DTT/SGOT/SR/FS/26/12/2012
Affaire suivie par S. RADONDY

Copie : Monsieur Gérard MARTY, Directeur Général des Services Départementaux

OBJET : Prolongation de la ligne d’autocars 712 Lesparre-Grayan pour une station depuis Montalivet.

 

Monsieur le Président,


Dans votre dernier courrier que vous m’avez adressé le 30 novembre 2012, vous aviez écrit :
« J’ai bien pris note des éléments que vous avez pris la peine de m’indiquer dans votre correspondance et j’ai saisi la Direction des Transports Terrestres afin que votre demande soit examinée dans les meilleurs délais.
Bien sûr, je ne manquerai pas de vous tenir informé des suites qui seront réservées à cette requête. »

Venant de recevoir la réponse de la Direction des Transports Terrestres, datée du 15 janvier 2013 et signée par Monsieur Gérard MARTY, Directeur Général des Services Départementaux, je constate que cette réponse reprend point par point les idées exprimées par Monsieur Vincent NUCHY , Président de la Commission transport, dans sa lettre qu’il m’avait fait parvenir le 14 novembre 2012. La réponse du 13 janvier 2013 est présentée en annexe 3.

A la suite de la lettre envoyée par Monsieur Vincent NUCHY le 14 novembre 2012, je m’étais permis d’écrire le 26 novembre 2012 à Monsieur Vincent NUCHY  en lui demandant :
« Aussi, je me permets de vous recontacter pour vous demander, comme vous l’indiquiez, de bien vouloir préciser le montant du surcoût lié au temps de conduite et au kilométrage supplémentaire. »

Comme la dernière réponse de la Direction des Transports Terrestres, datée du 15 janvier 2013, n’apporte aucun élément nouveau, et en particulier ne chiffre pas le surcoût, je me suis permis d’analyser un estimatif du surcoût pour d’une part, la prolongation de la ligne 712 et d’autre part, pour la proposition d’un véhicule dans le cadre d’un transport de proximité, pris en compte par la Communauté de Communes et le Conseil Général de la Gironde.
Ces estimatifs sont approximatifs, mais ils permettent de chiffrer approximativement les conséquences financières de l’une ou l’autre proposition.
1)      PROLONGATION DE LA LIGNE 712 DEPUIS MONTALIVET, pour tous quels que soit l’âge :
L’étude est présentée en annexe 1. La conclusion de cette étude est présentée ci-dessous :

‘‘Faute d’information fiable il est possible d’envisager 1 à 2 passagers A/R par jour, soit :
Période de septembre à juin (10 mois) : 137 trajets A/R égale 137 passagers ou 274 passagers.
À 4 € chaque, cela permet une rentrée de : 137 passagers x 4 € = 548 € ou 274 passagers x 4 € = 1 096 €.
Soit un surcoût pour le Conseil Général de 1700 € moins 548 € = 1 152 €, à 1 700 € moins 1 096 € = 604 €.
La zone d’équilibre s’établit à une moyenne, sur 10 mois, de 3 passagers par jours scolaires, soit 411 passagers sur 10 mois : 137 trajets x 3 passagers A/R x 4 € = 1 644 €, qui annule alors le surcoût.

2)      MISE EN PLACE D’UN TRANSPORT DE PROXIMITÉ, réservé à une population restreinte :
L’étude est présentée en annexe 2. La conclusion de cette étude est présentée ci-dessous :

‘‘PRIX À DEMANDER AUX PASSAGERS : Exemple : deux euros par voyage et par passager.
Si 20 voyages par jour pendant 5 jours durant 44 semaines :
20 voyages  x 5 jours x 44 semaines x 2 € = 8 800 €.
D’où un coût pour la Communauté de Communes et le Conseil Général de la Gironde de :
26 500 € – 8 800 € = 17 700 € (un chauffeur).

Si chaque voyage coûte six euros par voyage : 20 voyages x 5 jours x 44 semaines x 6 € = 26 400 €.
D’où alors un coût nul pour la Communauté de Communes et le Conseil Général de la Gironde.
 Ce montant de 6 € par voyage n’est-il pas dissuasif eu égard au prix de 2 € des voyages TransGironde ? ’’

EN CONCLUSIONil apparaît que le coût final pour le Conseil Général de la Gironde est le moins élevé dans le cas de la prolongation de la ligne d’autocars 712 de Lesparre à Grayan, pour tous.
Pour 10 mois, avec un minimum de 25 trajets aller-retour, le coût serait de l’ordre de 1 600 €.
Pour 5 mois, le coût serait de l’ordre de 576 € à 312 € selon qu’il y a 1 ou 2 passagers par voyage.
Le seuil d’équilibre, pour un surcoût nul, est de 3 passagers A/R par jours scolaires (4 jours par semaine : lundi, mardi, jeudi et vendredi), durant 10 mois (411 passagers A/R), ou 5 mois (198 passagers A/R).
Avantage : les passagers pris en charge à l’arrêt d’autocar de Grayan/Euronat sont immédiatement intégrés dans le réseau et le mode de tarification de TransGironde, sans aucun supplément à payer.

Dans le cas d’un transport de proximité, si les passagers paient pour chaque voyage deux euros, alors pour 10 voyages par jour sur 44 semaines,  le coût pour le Conseil Général et la Communauté de Communes serait de l’ordre de 17 700 €. L’équilibre financier  est obtenu si chaque passager paie six euros par voyage, ce qui parait élevé. De plus ce type de voyage est réservé à une population restreinte (plus de 70 ou 75 ans) ou dite « captive » examinée au cas par cas (femmes enceintes…)...
Le transport de proximité réservé à une population très restreinte ne semble pas permettre de désenclaver le village Euronat, car il doit être accessible àune population de tous âges.

Tout cela explique pourquoi la solution de la prolongation de la ligne 712 à Euronat est demandée, car aussi son fonctionnement induit pour le Conseil Général un surcoût maximum de 1 600 € pour 10 mois.
Le surcoût  peut même être annulé s’il y a 3 passagers par jours scolaires. Il n’y a aucune charge pour la Communauté de Communes, et aucun frais supplémentaire pour les passagers, qui sont tous acceptés.
Il est à noter qu’un, voire deux autocars de TransGironde sont en « parking » à Montalivet !

Dans l’attente de vous lire, et souhaitant que cette arrêt supplémentaire de la ligne 712 soit retenu,
je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération la plus distinguée.



Maurice Gaultier

Annexe 1 : Prolongation de la ligne 712 depuis Montalivet – étude approximative du coût.
Annexe 2 : Mise en place d’un transport de proximité – étude approximative du coût.
Annexe 3 : Lettre du Conseil Général de la Gironde du 15 janvier 2013.



ANNEXE 1 : PROLONGATION DE LA LIGNE 712 DEPUIS MONTALIVET – Étude approximative du coût 

INTÉRÊT – RAPPEL : La prolongation de la ligne 712 au départ de Montalivet/Front de Mer pour une durée de trajet de 6 minutes et une distance de 6 kilomètres permettrait aux usagers d’Euronat de bénéficier de l’autocar dans les conditions suivantes.

Comme le mercredi les autocars reviennent plus tôt dans l’après-midi, il n’a été retenu que la possibilité d’avoir un transport à la demande les jours scolaires : lundi, mardi, jeudi et vendredi, soit au maximum 4 fois par semaine.

Les horaires pour les passagers de l’arrêt de Grayan/Euronat seraient alors :
ALLER : départ de Grayan/Euronat à 7h09 pour arriver à Bordeaux/place des Quinconces à 9h40.
RETOUR : départ de Bordeaux/place des Quinconces à 15h00 pour arriver à Grayan/Euronat à 17h27.

En tenant compte des vacances scolaires où l’autocar ne circule pas, est indiqué ci-dessous le nombre de jours de voyage possibles de Grayan/Euronat à Bordeaux et retour :
Période du 3 septembre 2012 au 28 juin 2013 (10 mois) : 137 jours de voyage.
Période du 1er février 2013 au 28 juin 2013 (5 mois) : 66 jours de voyage.

Estimatif du surcoût financier (tenant compte que Citram facture dans tous les cas 7/10 des trajets):

ESSENCE :
 sur la base d’une consommation de 20 l/ 100 km au prix de 1,60 € par litre (1 trajet = 1 A/R) :
Période de septembre à juin : 137 trajets x 13 km x 2 = 3 562 km x 7/10 = 2 493 km arrondi à2 500 km.
D’où les frais d’essence correspondants de septembre à juin : 500 litres x 1,60 € = 800 €.
Période de février à juin : 66 trajets x 13 km x2 = 1716 km x 7/10 = 1201 km arrondi à 1210 km.
D’où les frais d’essence correspondants de février à juin : 242 litres x 1,60 € = 387 €, arrondi à 390 €.


FRAIS DU CHAUFFEUR : 
sur la base d’un salaire de 1 500€/mois soit 3 000 € avec les charges pour 160 heures de travail par mois (1 trajet = 1 A/R) :
Période de septembre à juin : 137 trajets  x 15 mn x 2 = 4 110mn =35 heures x 7/10 = 48 h.
D’où les frais de chauffeur correspondants de septembre à juin : 48 h x 3 000 €/160 = 900 €
Période de février à juin : 66 trajets x 15 mn x 2 = 1 980 mn = 33 heures x7/10 =23,1 h arrondi à 24h.
D’où les frais de chauffeur correspondants de février  à juin : 24 h x 3 000 €/160 = 450 €

TOTAL DES FRAIS ESTIMATIFS POUR LA PROLONGATION DE LA LIGNE D’AUTOCARS 712 :
Période de septembre à juin : Essence : 800 € plus chauffeur 900 € soit : 1 700 €.
Période de février à juin : Essence : 390 € plus chauffeur 450 € soit : 840 €.


NOMBRE DE NOUVEAUX PASSAGERS SUSCEPTIBLES DE PRENDRE L’AUTOCAR À GRAYAN/EURONAT :
Nous n’avons aucune statistique valable pour le passé, puisque la nouvelle tarification de 4 € aller-retour est plus incitative à prendre l’autocar que l’ancienne tarification à 32,60 € aller-retour.
Mme Laurence Pariès, directrice des transports au Conseil Général,  a écrit le 30 novembre 2012 dans le journal Sud Ouest : « … Les statistiques de fréquentation montrent 50 voyages, soit 25 A/R … » 

Une période de test permettrait de savoir quel serait le nombre de voyageurs en notant en particulier que, de septembre à novembre et de mars à juin, le village Euronat accueille les vacanciers et est totalement ouvert à tous les visiteurs avec les thermes qui fonctionnent et tous les magasins ouverts.

Faute d’information fiable il est possible d’envisager 1 à 2 passagers A/R par jour, soit :
Période de septembre à juin (10 mois) : 137 trajets A/R égale 137 passagers ou 274 passagers.
À 4 € chaque, cela permet une rentrée de 137 passagers x 4 € = 548 € ou 274 passagers x 4 € = 1 096 €. Soit un surcoût pour le Conseil Général de 1700 € moins 548 € = 1 152 €, à 1 700 € moins 1 096 € = 604 €.
La zone d’équilibre s’établit à une moyenne, sur 10 mois, de 3 passagers par jours scolaires, soit 411 passagers sur 10 mois : 137 trajets x 3 passagers A/R x 4 € = 1 644 €, qui annule alors le surcoût.

Il est à noter qu’un, voire deux autocars de TransGironde sont en « parking » à Montalivet !




ANNEXE 2 : MISE EN PLACE D’UN TRANSPORT DE PROXIMITÉ – Étude approximative du coût

RAPPEL : La proposition suivante est celle du Conseil Général qui suggère « la mise en œuvre par la Communauté de Communes  de la Pointe d Médoc, accompagnée par le Conseil Général de la Gironde, d’un transport de proximité», qui ajoute :
«  Ce type de transport, réalisé avec des véhicules de faible capacité, serait plus souple et permettrait de mieux drainer le territoire du Nord Médoc », puis :
« Ce transport serait mis en place dans le cadre d’un partenariat entre la Communauté de Communes de la Pointe du Médoc et le Conseil Général de la Gironde, chacun prenant en charge 50 %, du déficit d’exploitation de ce dispositif ».

INTÉRÊT : Un transport de proximité permettrait de rejoindre l’arrêt d’autocar de Montalivet.

Mais surtout un autre intérêt pourrait être de rejoindre l’arrêt d’autocar de la ligne 713 Soulac-Lesparre à Saint-Vivien/bourg (à 9 km d’Euronat) ou à Vensac/La Croix (à 8km d’Euronat).
Ces arrêts sont desservis TOUTE L’ANNÉE du lundi au vendredi par l’autocar ligne 713 :
ALLER : passage à 9h07 à Saint-Vivien/Bourg ou à 9h13 à Vensac/La Croix. Arrivée àBordeaux/place des Quinconces à 11h40.
RETOUR : départ à 16h20 de Bordeaux/place des Quinconces pour arriver à Vensac/La Croix à 18h31 ou à Saint-Vivien/Bourg à 18h35.

Le transport de proximité pourrait aussi permettre entre autre d’aller à Montalivet (à 6 km d’Euronat), Grayan/Bourg (à 8 km d’Euronat), Vendays (à 10 km d’Euronat), Soulac (à 13 km d’Euronat), Lesparre (à 22 km d’Euronat)…  Il permet du ‘‘porte à porte’’ et doit être réservé 48 heures à l’avance.
Mais surtout ce transport est réservé à une population restreinte : personnes âgées de plus de 70 ou 75 ans, personnes dites « captives » examinées au cas par cas (femmes enceintes, personnes momentanément invalides…)... Un dossier est à présenter. Le prix est d’environ 2 € en Gironde.

FRAIS À PRÉVOIR « Transport de proximité » - soit transporteur TransAdapt soit en régie directe CDC :
ACHAT DU VEHICULE : 30 000 €
AMORTISSEMENT DU VEHICULE SUR 10 ANS : soit 3 000 € par an

FRAIS DE CHAUFFEUR :
Un chauffeur : sur la base d’un salaire de 1 500 € par mois soit 3 000 € par mois en incluant les charges.

FRAIS D’ESSENCE : base 200 km par jour soit pour 5 jours par semaine pendant 44 semaines :
200 km x 5 jours x 44 semaines = 44 000 km. Au prix de 1,60 € le litre et pour une consommation de 20 litres/100 km : 44 000 km/100 x 20 = 8 800 litres x 1,60 €  = 14 080 € arrondi à 14 000 €.

TOTAL DES FRAIS SUR 12 MOIS :
Autocar 3 000 € plus chauffeur 36 000 € plus essence 14 000 €, soit au total : 53 000 €.
Coût : 50 % pour Communauté de Communes et 50 % pour le Conseil Général de la Gironde : soit pour un chauffeur : 26 500 € si les passagers sont gratuits.

PRIX À DEMANDER AUX PASSAGERS : Exemple : deux euros par voyage et par passager.
Si 20 voyages par jour pendant 5 jours durant 44 semaines :
20 voyages  x 5 jours x 44 semaines x 2 € = 8 800 €.
D’où un coût pour la Communauté de Communes et le Conseil Général de la Gironde de :
26 500 € – 8 800 € = 17 700 € (un chauffeur).

Si chaque voyage coûte six euros par voyage : 20 voyages x 5 jours x 44 semaines x 6 € = 26 400 €.
D’où alors un coût nul pour la Communauté de Communes et le Conseil Général de la Gironde.
 Ce montant de 6 € par voyage n’est-il pas dissuasif eu égard au prix de 2 € des voyages TransGironde ?




ANNEXE 3 : LETTRE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE DU 15 JANVIER 2013
Gironde
Conseil Général
gironde.fr

Direction Générale Adjointe chargée des Services Techniques
Direction des Transports Terrestres

À

Monsieur Maurice GAULTIER
Euronat
33590 GRAYAN ET L’HÔPITAL

Nos Réf : DTT/SGOT/SR/FS/26/12/2012
Affaire suivie par S. RADONDY
Tél. : 05.56.99.344.46

Bordeaux, le15 janvier 2013

Monsieur,

Par lettre du 04 décembre 2012, vous avez bien voulu me solliciter à nouveau au sujet de l’absence de desserte en hiver du Centre Euronat situé à Grayan et l’Hôpital par la ligne 712.

Vous souhaitez que cette desserte soit mise en œuvre depuis l’arrêt ‘‘ Vendays Montalivet – front de Mer ’’ à la demande, afin de limiter l’impact financier pour le Conseil Général de la Gironde de cette extension de ligne.

Comme Monsieur Vincent Nuchy, Président de la Commission Transport, Mobilité Durable et Intermodalité vous l’a indiqué dans son courrier du 14 novembre 2012, le Plan Transport TransGironde, mis en place depuis le 1er septembre 2012, prévoyait la suppression de la ligne 712 en période hivernale. Les services qui ont été mis en place, pour répondre à la demande de quelques usagers, sont des circuits scolaires de desserte des établissements de Lesparre-Médoc qui ont été « mis en ligne » et sont dorénavant ouverts sur les horaires scolaires et durant les jours de fonctionnement des établissements aux usagers commerciaux.

La délégation de service public pour l’exécution de cette ligne a donné lieu à la signature d’un contrat entre le transporteur et le Conseil Général de la Gironde devra être signé avec le transporteur. Le dispositif de déclenchement du service à la demande entre Euronat et Vendays Montalivet – Front de Mer sera certes moins coûteux qu’une ligne fixe mais engagera malgré tout un surcoût lié au temps de conduite et au kilométrage parcouru supplémentaire. D’autre part, je souhaite vous informer que compte tenu des modalités de paiement d’une DSP, ce surcoût n’est pas facturé à posteriori, une fois le service déclenché. En effet, le transporteur chiffre ce surcoût à priori, en s’appuyant sur un taux de déclenchement du service, de l’ordre de sept fois sur dix. Ainsi, même sans être déclenché, cette extension de ligne coûtera 7/10 du coût réer (soit avec un fonctionnement systématique) au Conseil Général de la Gironde.

Au regard de la fréquentation hivernale de la ligne 712 avant sa suppression, il me semble, dans un souci de rationalisation des dépenses publiques, que la mise en œuvre par la Communauté de Communes de la Pointe du Médoc, accompagnée par le Conseil Général de la Gironde, d’un transport de proximité pour les personnes dites « captives » serait mieux adaptée à la demande locale, notamment en hiver.

Ce type de transport, réalisé avec des véhicules de faible capacité, serait plus souple et permettrait de mieux drainer le territoire du Nord Médoc en favorisant non seulement les rabattements vers des pôles structurants offrant services, équipement et transport en commun (TER – TransGironde), tels que Soulac sur Mer et Lesparre, mais aussi pourrait offrir des liaisons transversales Est/Ouest entre les communes de l’Estuaire et celles du Littoral.

La réflexion engagée dans le cadre de Mobilité 2030 par le Conseil Général de la Gironde et pour laquelle vous êtes venus apporter votre contribution le 20 octobre dernier doit nous amener à évoluer vers des dispositifs moins coûteux, plus souples, efficaces et surtout adaptés aux besoins des girondins et aux spécificités de notre vaste territoire.

En conclusion, il me semble préférable que la desserte d’Euronat en hiver, soit mise en œuvre par du transport de proximité à destination d’un public dit « captif » mais qui présente une grande souplesse : déclenchement à la demande, destinations et horaires. Ce transport serait mis en place dans le cadre d’un partenariat entre la Communauté de Communes de la Pointe du Médoc et le Conseil Général de la Gironde, chacun prenant en charge 50 %, du déficit d’exploitation de ce dispositif.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Le Président du Conseil Général

P/le Président du Conseil Général
Le Directeur Général
Des Services Départementaux

Gérard MARTY

AUTOCARS LIGNE 712 LESPARRE-GRAYAN - RÉPONSE A MONSIEUR PHILIPPE MADRELLE LE 5 FÉVRIER 2013

AUTOCARS LIGNE 712 LESPARRE-GRAYAN - RÉPONSE A MONSIEUR PHILIPPE MADRELLE LE 5 FÉVRIER 2013

Ce nouveau message est destiné à faire connaître le nouvel échange de courrier avec Monsieur Philippe Madrelle, Président du Conseil Général de la Gironde au sujet de la prolongation d’un arrêt de la ligne 712 au départ de Lesparre vers Grayan/Euronat, après l’arrêt de Montalivet/Front de mer.

Monsieur Philippe Madrelle exprime dans sa lettre datée du 1er février 2013 qu’il a saisi de nouveau la Direction des Transports Terrestres afin que les réflexions exprimées dans les courriers des 21, 22 et 28 janvier 2013 soient examinées par les services.

La nouvelle réponse, apportée à Monsieur Madrelle le 5 février 2013, fait apparaître entre autre que le désenclavement d’Euronat peut être réalisé par au moins une liaison hebdomadaire pendant les jours scolaires, par exemple le vendredi, en service ‘‘à la demande’’. Cette réponse est en pièce jointe.

Le montant du surcoût pour une seule liaison, en service ‘‘à la demande’’, serait de l’ordre de 320 € pour la période de 10 mois (de septembre 2012 à juin 2013), s’il y avait 25 passagers allers-retours.
Au maximum, le surcoût financier pour 10 mois serait de l’ordre de 420 € s’il n’y avait aucun passager.
Ce surcoût devient nul, s’il y a une moyenne de 3 passagers allers-retours à chaque voyage.

Le montant du surcoût pour une seule liaison, en service ‘‘à la demande’’, serait de l’ordre de 150 € pour la période de 4 mois, de mars 2013 à juin 2013, s’il y avait 10 passagers allers-retours.
Au maximum, le surcoût financier pour 4 mois serait de l’ordre de 190 € s’il n’y avait aucun passager.
Ce surcoût devient nul, s’il y a une moyenne de 3 passagers allers-retours à chaque voyage.

Nous vous remercions de bien vouloir aider à la mise en place d’une solution pour permettre le désenclavement du village d’Euronat dans la commune de Grayan.

PIÈCE JOINTE : – Lettre du 5 février 2013 à Monsieur Philippe Madrelle comprenant :
Annexe 1 : Prolongation de la ligne 712 depuis Montalivet – étude pour 1, 2 ou 4 jours par semaine.
Annexe 2 : Lettre de Monsieur Philippe MADRELLE datée du 1er février 2013.

REMARQUE : Les éléments du dossier complet sont présentés aux liens suivants :
Blog Transgironde : http:// transgironde.blogspot.de/
Site internet ‘‘Pétition gironde’’ : http://www.conscience33.fr/ PETITION_GIRONDE.htm

______

PIÈCE JOINTE : – LETTRE DU 5 FÉVRIER 2013 À MONSIEUR PHILIPPE MADRELLE

Monsieur Maurice GAULTIER
Euronat
33590 Grayan

À

Conseil Général de la Gironde
Monsieur Philippe Madrelle, Président 
Esplanade Charles de Gaulle
33074 Bordeaux 

Grayan, le 5 février 2013 

Réf à rappeler : CAB/NM/MG/280113
Recommandé
Copies : Mr Nicolas Madrelle – Conseil Général, Mr Serge Laporte - Maire de Grayan,
Mme Pascale Got – députée de la 5ème circonscription, Mr Jean-Michel Lorefice - directeur d’Euronat.

Objet : La ligne d’autocars 712 Lesparre-Grayan

Monsieur le Président,

C’est avec plaisir que nous avons reçu votre réponse, dont la copie est en annexe 2.

Nous vous remercions de bien vouloir analyser les possibilités de désenclaver le village d’Euronat, situé dans la commune de Grayan, par la mise en place d’un arrêt supplémentaire à la ligne d’autocar numéro 712 au départ de Lesparre vers Grayan, après l’arrêt de Montalivet/Front de Mer.

Nous nous permettons de rappeler que le désenclavement d’Euronat peut être réalisé par au minimum une liaison hebdomadaire, par exemple le vendredi, en service à la demande.

L’annexe 1, qui actualise les conclusions des lettres du 21 et 22 janvier 2013, précise :
EN CONCLUSION :
Si on considère le chiffre vraiment très minimum de 25 passagers AR sur 10 mois (donc une rentrée de 25 x 4 € = 100 €), ou 10 passagers AR sur 4 mois (donc 10 x 4 € = 40 €), alors le surcoût maximum est :
Période de septembre 2012 à juin 2013 (10 mois) – à titre d’exemple pour une période de 10 mois :
4 jours scolaires par semaine : 1 700 € (maximum) - 100 € = 1 600 €. (lundi, mardi, jeudi et vendredi)
2 jours scolaires par semaine : 790 € (maximum) - 100 € = 690 €. (par exemple le mardi et le vendredi)
1 jour scolaire par semaine : 420 € (maximum) - 100 € = 320 €. (par exemple le vendredi) 

Période de mars 2013 à juin 2013 (4 mois) – à titre d’exemple si la mise en place se fait au 1er mars : 4 jours scolaires par semaine : 640 € (maximum) - 40 € = 600 €. (lundi, mardi, jeudi et vendredi)
2 jours scolaires par semaine : 350 € (maximum) - 40 € = 312 €. (par exemple le mardi et le vendredi)
1 jour scolaire par semaine : 190 € (maximum) - 40 € = 150 €. (par exemple le vendredi) 

Le surcoût devient nul, dans tous les cas, s’il y a une moyenne de 3 passagers AR par voyage.

En l’attente de votre décision,
je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération la plus distinguée.

Maurice Gaultier

Annexe 1 : Prolongation de la ligne 712 depuis Montalivet – étude pour 1, 2 ou 4 jours par semaine.
Annexe 2 : Lettre de Monsieur Philippe MADRELLE datée du 1er février 2013.


ANNEXE 1 : PROLONGATION DE LA LIGNE 712 DEPUIS MONTALIVET – pour 1, 2, 4 jours par semaine

INTÉRÊT – RAPPEL : La prolongation de la ligne 712 au départ de Montalivet/Front de Mer pour une durée de trajet de 6 minutes et une distance de 6 kilomètres permettrait à TOUS les usagers d’Euronat de bénéficier de l’autocar dans les conditions suivantes. Ceci en formule ‘‘transport à la demande’’.

Une période d’essai permettrait de savoir quel serait le nombre de voyageurs en notant en particulier que, de septembre à novembre et de mars à juin, le village Euronat accueille les vacanciers et est totalement ouvert à tous les visiteurs avec les thermes qui fonctionnent et tous les magasins ouverts.

Les horaires pour les passagers de l’arrêt de Grayan/Euronat seraient les suivants :
ALLER : départ de Grayan/Euronat à 7h09 pour arriver à Bordeaux/place des Quinconces à 9h40.
RETOUR : départ de Bordeaux/place des Quinconces à 15h00 pour arriver à Grayan/Euronat à 17h27.

En tenant compte des vacances scolaires où l’autocar ne circule pas, il est indiqué ci-dessous le nombre de jours de voyage possibles de Grayan/Euronat à Lesparre via Montalivet (puis Bordeaux) et retour :

Période du 3 septembre 2012 au 28 juin 2013 (10 mois) : 
4 jours scolaires par semaine (lundi, mardi, jeudi et vendredi) : 137 jours de voyage.
2 jours scolaires par semaine (par exemple le mardi et le vendredi) : 62 jours de voyage.
1 jour scolaire par semaine (par exemple le vendredi) : 32 jours de voyage.

Période du 1er mars 2013 au 28 juin 2013 (4 mois) :
4 jours scolaires par semaine (lundi, mardi, jeudi et vendredi) : 50 jours de voyage.
2 jours scolaires par semaine (par exemple le mardi et le vendredi) : 26 jours de voyage.
1 jour scolaire par semaine (par exemple le vendredi) : 14 jours de voyage.

ESTIMATIF DU SURCOÛT FINANCIER INDUIT POUR LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE :
(en tenant compte que le transporteur Citram facture un minimum de 7/10 des frais des trajets)

CARBURANT : sur la base d’une consommation estimée de 24 litres de diesel pour 100 km au prix indiqué à la station d’essence Esso à Eysines, de 1,337 € par litre :
Période de septembre 2012 à juin 2013 (10 mois) – à titre d’exemple pour une période de 10 mois :
4 jours scolaires par semaine : 137 trajets x 13 km x 2 = 3 562 km x 7/10 = 2 493 km arrondi à 2 500 km.
2 jours scolaires par semaine : 62 trajets x 13 km x 2 = 1 312 km x 7/10 = 1 128,4 km arrondi à 1 130 km.
1 jour scolaire par semaine : 32 trajets x 13 km x 2 = 832 km x 7/10 = 582,4 km arrondi à 590 km.

D’où les frais de carburant correspondants pour la période de septembre 2012 à juin 2013 :
4 jours scolaires par semaine : 2 500 km x24/100 = 600 litres x 1,337 € = 802,20 arrondi à 800 €.
2 jours scolaires par semaine : 1 130 km x24/100 = 271,20 litres x 1,337 € = 362,59 arrondi à 370 €.
1 jour scolaire par semaine : 590 km x24/100 = 141,60 litres x 1,337 € = 189,32 € arrondi à 190 €.

Période de mars 2013 à juin 2013 (4 mois) – à titre d’exemple si la mise en place se fait au 1er mars :
4 jours scolaires par semaine : 50 trajets x 13 km x 2 = 1 300 km x 7/10 = 910 km.
2 jours scolaires par semaine : 26 trajets x 13 km x 2 = 676 km x 7/10 = 473,20 km arrondi à 475 km.
1 jour scolaire par semaine : 14 trajets x 13 km x 2 = 364 km x 7/10 = 254,80 km arrondi à 255 km.

D’où les frais de carburant correspondants pour la période de mars 2013 à juin 2013 :
4 jours scolaires par semaine : 910 km x24/100 = 218,40 litres x 1,337 € = 292 € arrondi à 300 €.
2 jours scolaires par semaine : 475 km x24/100 = 114 litres x 1,337 € = 152,42 arrondi à 160 €.
1 jour scolaire par semaine : 255 km x24/100 = 61,20 litres x 1,337 € = 81,82 € arrondi à 90 €.

FRAIS DU CHAUFFEUR : sur la base d’un salaire estimé de 1 730 € brut par mois, pour 151,67 heures de travail par mois, s’en déduit un montant estimatif des frais salariaux de 1 730 € x 1,64 = 2 837,20 € par mois, avec les charges, soit un coût horaire de 2 837,20 € / 151,67 heures = 18,70 € :

Période de septembre 2012 à juin 2013 (10 mois) – à titre d’exemple pour une période de 10 mois :
4 jours scolaires par semaine : 137 trajets x 15 mn x 2 = 4 110 mn =68,5 heures x 7/10 = 48 h.
2 jours scolaires par semaine : 62 trajets x 15 mn x 2 = 1860 mn =31 heures x 7/10 = 21,7 h arrondi à 22 h.
1 jour scolaire par semaine : 32 trajets x 15 mn x 2 = 960 mn =16 heures x 7/10 = 11,2 h arrondi à 12 h.
D’où les frais de chauffeur correspondants pour la période de septembre 2012 à juin 2012 :
4 jours scolaires par semaine : 48 h x 2 837,20 € / 151,67 heures = 897,90 € arrondi à 900 €.
2 jours scolaires par semaine : 22 h x 2 837,20 € / 151,67 heures = 411,54 € arrondi à 420 €.
1 jour scolaire par semaine : 12 h x 2 837,20 € / 151,67 heures = 224,48 € arrondi à 230 €.

Période de mars 2013 à juin 2013 (4 mois) – à titre d’exemple si la mise en place se fait au 1er mars :
4 jours scolaires par semaine : 50 trajets x 15 mn x 2 = 1500 mn =25 heures x 7/10 = 17,5 h arrondi à 18 h.
2 jours scolaires par semaine : 26 trajets x 15 mn x 2 = 780 mn =13 heures x 7/10 = 9,1 h arrondi à 10 h.
1 jour scolaire par semaine : 14 trajets x 15 mn x 2 = 420 mn =7 heures x 7/10 = 4,9 h arrondi à 5 h.
D’où les frais de chauffeur correspondants pour la période de mars 2013 à juin 2013 :
4 jours scolaires par semaine : 18 h x 2 837,20 € / 151,67 heures = 336,71 € arrondi à 340 €.
2 jours scolaires par semaine : 10 h x 2 837,20 € / 151,67 heures = 187,06 € arrondi à 190 €.
1 jour scolaire par semaine : 5 h x 2 837,20 € / 151,67 heures = 93,53 € arrondi à 100 €.

TOTAL DES FRAIS ESTIMATIFS POUR LA PROLONGATION DE LA LIGNE D’AUTOCARS 712 :
Période de septembre 2012 à juin 2013 (10 mois) – à titre d’exemple pour une période de 10 mois :
Disponibilité de 4 jours scolaires par semaine : Carburant : 800 € plus chauffeur 900 € soit : 1 700 €.
Disponibilité de 2 jours scolaires par semaine : Carburant : 370 € plus chauffeur 420 € soit : 790 €.
Disponibilité de 1 jour scolaire par semaine : Carburant : 190 € plus chauffeur 230 € soit : 420 €.

Période de mars 2013 à juin 2013 (4 mois) – à titre d’exemple si la mise en place se fait au 1er mars : Disponibilité de 4 jours scolaires par semaine : Carburant : 300 € plus chauffeur 340 € soit : 640 €.
Disponibilité de 2 jours scolaires par semaine : Carburant : 160 € plus chauffeur 190 € soit : 350 €.
Disponibilité de 1 jour scolaire par semaine : Carburant : 90 € plus chauffeur 100 € soit : 190 €.

NOMBRE DE PASSAGERS SUSCEPTIBLES DE PRENDRE L’AUTOCAR À GRAYAN/EURONAT :
Nous n’avons aucune statistique valable pour le passé, puisque la nouvelle tarification de 4 € AR est plus incitative à prendre l’autocar que l’ancienne tarification à 32,60 € AR de Grayan/Euronat à Bordeaux.
Mme Laurence Pariès, directrice des transports au Conseil Général, a écrit le 30 novembre 2012 dans le journal Sud Ouest : « … Les statistiques de fréquentation montrent 50 voyages, soit 25 A/R … » 

EN CONCLUSION :
Si on considère le chiffre vraiment très minimum de 25 passagers AR sur 10 mois (donc une rentrée de 25 x 4 € = 100 €), ou 10 passagers AR sur 4 mois (donc 10 x 4 € = 40 €), alors le surcoût maximum est :
Période de septembre 2012 à juin 2013 (10 mois) – à titre d’exemple pour une période de 10 mois :
4 jours scolaires par semaine : 1 700 € (maximum) - 100 € = 1 600 €. (lundi, mardi, jeudi et vendredi)
2 jours scolaires par semaine : 790 € (maximum) - 100 € = 690 €. (par exemple le mardi et le vendredi)
1 jour scolaire par semaine : 420 € (maximum) - 100 € = 320 €. (par exemple le vendredi) 
Période de mars 2013 à juin 2013 (4 mois) – à titre d’exemple si la mise en place se fait au 1er mars : 4 jours scolaires par semaine : 640 € (maximum) - 40 € = 600 €. (lundi, mardi, jeudi et vendredi)
2 jours scolaires par semaine : 350 € (maximum) - 40 € = 312 €. (par exemple le mardi et le vendredi)
1 jour scolaire par semaine : 190 € (maximum) - 40 € = 150 €. (par exemple le vendredi) 

Le surcoût devient nul, dans tous les cas, s’il y a une moyenne de 3 passagers AR par voyage.



ANNEXE 2 – LETTRE DE MONSIEUR PHILIPPE MADRELLE DATÉE DU 1er FÉVRIER 2013 [copie de la lettre ici]

Conseil Général de la Gironde. - gironde.fr

Le Président

À

Monsieur Maurice GAULTIER
Euronat
33590 GRAYAN

Réf à rappeler : CAB/NM/MG/280113
Affaire suivie par Nicolas MADRELLE
Tel : 05 56 99 35 74

Bordeaux, le -1 FEV. 2013

Objet : La ligne d’autocars 712 Lesparre-Grayan

Monsieur,

J’accuse réception de vos courriers par lesquels vous suggérez des modifications sur la ligne 712.

J’en ai pris connaissance et j’ai saisi de nouveau la Direction des Transports Terrestres afin que vos réflexions soient examinées par les services.

Je ne manquerai pas de vous tenir informé des suites qui pourraient être réservées

Je vous prie de croire, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs

Le Président du Conseil Général

Philippe MADRELLE
Sénateur de la Gironde
Conseiller Général du Canton de CARBON-BLANC

LETTRE DE MONSIEUR PHILIPPE MADRELLE, PRÉSIDENT DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE, DATÉE DU 1ER FÉVRIER 2013
Photo : AUTOCARS LIGNE 712 LESPARRE-GRAYAN - RÉPONSE A MONSIEUR PHILIPPE MADRELLE LE 5 FÉVRIER 2013    Ce nouveau message est destiné à faire connaître le nouvel échange de courrier avec Monsieur Philippe Madrelle, Président du Conseil Général de la Gironde au sujet de la prolongation d’un arrêt de la ligne 712 au départ de Lesparre vers Grayan/Euronat, après l’arrêt de Montalivet/Front de mer.    Monsieur Philippe Madrelle exprime dans sa lettre datée du 1er février 2013 qu’il a saisi de nouveau la Direction des Transports Terrestres afin que les réflexions exprimées dans les courriers des 21, 22 et 28 janvier 2013 soient examinées par les services.    La nouvelle réponse, apportée à Monsieur Madrelle le 5 février 2013, fait apparaître entre autre que le désenclavement d’Euronat peut être réalisé par au moins une liaison hebdomadaire pendant les jours scolaires, par exemple le vendredi, en service ‘‘à la demande’’. Cette réponse est en pièce jointe.    Le montant du surcoût pour une seule liaison, en service ‘‘à la demande’’, serait de l’ordre de 320 € pour la période de 10 mois (de septembre 2012 à juin 2013), s’il y avait 25 passagers allers-retours.  Au maximum, le surcoût financier pour 10 mois serait de l’ordre de 420 € s’il n’y avait aucun passager.  Ce surcoût devient nul, s’il y a une moyenne de 3 passagers allers-retours à chaque voyage.    Le montant du surcoût pour une seule liaison, en service ‘‘à la demande’’, serait de l’ordre de 150 € pour la période de 4 mois, de mars 2013 à juin 2013, s’il y avait 10 passagers allers-retours.  Au maximum, le surcoût financier pour 4 mois serait de l’ordre de 190 € s’il n’y avait aucun passager.  Ce surcoût devient nul, s’il y a une moyenne de 3 passagers allers-retours à chaque voyage.    Nous vous remercions de bien vouloir aider à la mise en place d’une solution pour permettre le désenclavement du village d’Euronat dans la commune de Grayan.    PIÈCE JOINTE : – Lettre du 5 février 2013 à Monsieur Philippe Madrelle comprenant :  Annexe 1 : Prolongation de la ligne 712 depuis Montalivet – étude pour 1, 2 ou 4 jours par semaine.  Annexe 2 : Lettre de Monsieur Philippe MADRELLE datée du 1er février 2013.    REMARQUE : Les éléments du dossier complet sont présentés aux liens suivants :  Blog Transgironde : http://transgironde.blogspot.de/  Site internet ‘‘Pétition gironde’’ : http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm    ______    PIÈCE JOINTE : – LETTRE DU 5 FÉVRIER 2013 À MONSIEUR PHILIPPE MADRELLE    Monsieur Maurice GAULTIER  Euronat  33590 Grayan    À    Conseil Général de la Gironde  Monsieur Philippe Madrelle, Président   Esplanade Charles de Gaulle  33074 Bordeaux     Grayan, le 5 février 2013     Réf à rappeler : CAB/NM/MG/280113  Recommandé  Copies : Mr Nicolas Madrelle – Conseil Général, Mr Serge Laporte - Maire de Grayan,  Mme Pascale Got – députée de la 5ème circonscription, Mr Jean-Michel Lorefice - directeur d’Euronat.    Objet : La ligne d’autocars 712 Lesparre-Grayan    Monsieur le Président,    C’est avec plaisir que nous avons reçu votre réponse, dont la copie est en annexe 2.    Nous vous remercions de bien vouloir analyser les possibilités de désenclaver le village d’Euronat, situé dans la commune de Grayan, par la mise en place d’un arrêt supplémentaire à la ligne d’autocar numéro 712 au départ de Lesparre vers Grayan, après l’arrêt de Montalivet/Front de Mer.    Nous nous permettons de rappeler que le désenclavement d’Euronat peut être réalisé par au minimum une liaison hebdomadaire, par exemple le vendredi, en service à la demande.    L’annexe 1, qui actualise les conclusions des lettres du 21 et 22 janvier 2013, précise :  EN CONCLUSION :  Si on considère le chiffre vraiment très minimum de 25 passagers AR sur 10 mois (donc une rentrée de 25 x 4 € = 100 €), ou 10 passagers AR sur 4 mois (donc 10 x 4 € = 40 €), alors le surcoût maximum est :  Période de septembre 2012 à juin 2013 (10 mois) – à titre d’exemple pour une période de 10 mois :  4 jours scolaires par semaine : 1 700 € (maximum) - 100 € = 1 600 €. (lundi, mardi, jeudi et vendredi)  2 jours scolaires par semaine : 790 € (maximum) - 100 € = 690 €. (par exemple le mardi et le vendredi)  1 jour scolaire par semaine : 420 € (maximum) - 100 € = 320 €. (par exemple le vendredi)     Période de mars 2013 à juin 2013 (4 mois) – à titre d’exemple si la mise en place se fait au 1er mars : 4 jours scolaires par semaine : 640 € (maximum) - 40 € = 600 €. (lundi, mardi, jeudi et vendredi)  2 jours scolaires par semaine : 350 € (maximum) - 40 € = 312 €. (par exemple le mardi et le vendredi)  1 jour scolaire par semaine : 190 € (maximum) - 40 € = 150 €. (par exemple le vendredi)     Le surcoût devient nul, dans tous les cas, s’il y a une moyenne de 3 passagers AR par voyage.    En l’attente de votre décision,  je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération la plus distinguée.    Maurice Gaultier    Annexe 1 : Prolongation de la ligne 712 depuis Montalivet – étude pour 1, 2 ou 4 jours par semaine.  Annexe 2 : Lettre de Monsieur Philippe MADRELLE datée du 1er février 2013.    ANNEXE 1 : PROLONGATION DE LA LIGNE 712 DEPUIS MONTALIVET – pour 1, 2, 4 jours par semaine    INTÉRÊT – RAPPEL : La prolongation de la ligne 712 au départ de Montalivet/Front de Mer pour une durée de trajet de 6 minutes et une distance de 6 kilomètres permettrait à TOUS les usagers d’Euronat de bénéficier de l’autocar dans les conditions suivantes. Ceci en formule ‘‘transport à la demande’’.    Une période d’essai permettrait de savoir quel serait le nombre de voyageurs en notant en particulier que, de septembre à novembre et de mars à juin, le village Euronat accueille les vacanciers et est totalement ouvert à tous les visiteurs avec les thermes qui fonctionnent et tous les magasins ouverts.    Les horaires pour les passagers de l’arrêt de Grayan/Euronat seraient les suivants :  ALLER : départ de Grayan/Euronat à 7h09 pour arriver à Bordeaux/place des Quinconces à 9h40.  RETOUR : départ de Bordeaux/place des Quinconces à 15h00 pour arriver à Grayan/Euronat à 17h27.    En tenant compte des vacances scolaires où l’autocar ne circule pas, il est indiqué ci-dessous le nombre de jours de voyage possibles de Grayan/Euronat à Lesparre via Montalivet (puis Bordeaux) et retour :    Période du 3 septembre 2012 au 28 juin 2013 (10 mois) :   4 jours scolaires par semaine (lundi, mardi, jeudi et vendredi) : 137 jours de voyage.  2 jours scolaires par semaine (par exemple le mardi et le vendredi) : 62 jours de voyage.  1 jour scolaire par semaine (par exemple le vendredi) : 32 jours de voyage.    Période du 1er mars 2013 au 28 juin 2013 (4 mois) :  4 jours scolaires par semaine (lundi, mardi, jeudi et vendredi) : 50 jours de voyage.  2 jours scolaires par semaine (par exemple le mardi et le vendredi) : 26 jours de voyage.  1 jour scolaire par semaine (par exemple le vendredi) : 14 jours de voyage.    ESTIMATIF DU SURCOÛT FINANCIER INDUIT POUR LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE :  (en tenant compte que le transporteur Citram facture un minimum de 7/10 des frais des trajets)    CARBURANT : sur la base d’une consommation estimée de 24 litres de diesel pour 100 km au prix indiqué à la station d’essence Esso à Eysines, de 1,337 € par litre :  Période de septembre 2012 à juin 2013 (10 mois) – à titre d’exemple pour une période de 10 mois :  4 jours scolaires par semaine : 137 trajets x 13 km x 2 = 3 562 km x 7/10 = 2 493 km arrondi à 2 500 km.  2 jours scolaires par semaine : 62 trajets x 13 km x 2 = 1 312 km x 7/10 = 1 128,4 km arrondi à 1 130 km.  1 jour scolaire par semaine : 32 trajets x 13 km x 2 = 832 km x 7/10 = 582,4 km arrondi à 590 km.    D’où les frais de carburant correspondants pour la période de septembre 2012 à juin 2013 :  4 jours scolaires par semaine : 2 500 km x24/100 = 600 litres x 1,337 € = 802,20 arrondi à 800 €.  2 jours scolaires par semaine : 1 130 km x24/100 = 271,20 litres x 1,337 € = 362,59 arrondi à 370 €.  1 jour scolaire par semaine : 590 km x24/100 = 141,60 litres x 1,337 € = 189,32 € arrondi à 190 €.    Période de mars 2013 à juin 2013 (4 mois) – à titre d’exemple si la mise en place se fait au 1er mars :  4 jours scolaires par semaine : 50 trajets x 13 km x 2 = 1 300 km x 7/10 = 910 km.  2 jours scolaires par semaine : 26 trajets x 13 km x 2 = 676 km x 7/10 = 473,20 km arrondi à 475 km.  1 jour scolaire par semaine : 14 trajets x 13 km x 2 = 364 km x 7/10 = 254,80 km arrondi à 255 km.    D’où les frais de carburant correspondants pour la période de mars 2013 à juin 2013 :  4 jours scolaires par semaine : 910 km x24/100 = 218,40 litres x 1,337 € = 292 € arrondi à 300 €.  2 jours scolaires par semaine : 475 km x24/100 = 114 litres x 1,337 € = 152,42 arrondi à 160 €.  1 jour scolaire par semaine : 255 km x24/100 = 61,20 litres x 1,337 € = 81,82 € arrondi à 90 €.    FRAIS DU CHAUFFEUR : sur la base d’un salaire estimé de 1 730 € brut par mois, pour 151,67 heures de travail par mois, s’en déduit un montant estimatif des frais salariaux de 1 730 € x 1,64 = 2 837,20 € par mois, avec les charges, soit un coût horaire de 2 837,20 € / 151,67 heures = 18,70 € :    Période de septembre 2012 à juin 2013 (10 mois) – à titre d’exemple pour une période de 10 mois :  4 jours scolaires par semaine : 137 trajets x 15 mn x 2 = 4 110 mn =68,5 heures x 7/10 = 48 h.  2 jours scolaires par semaine : 62 trajets x 15 mn x 2 = 1860 mn =31 heures x 7/10 = 21,7 h arrondi à 22 h.  1 jour scolaire par semaine : 32 trajets x 15 mn x 2 = 960 mn =16 heures x 7/10 = 11,2 h arrondi à 12 h.  D’où les frais de chauffeur correspondants pour la période de septembre 2012 à juin 2012 :  4 jours scolaires par semaine : 48 h x 2 837,20 € / 151,67 heures = 897,90 € arrondi à 900 €.  2 jours scolaires par semaine : 22 h x 2 837,20 € / 151,67 heures = 411,54 € arrondi à 420 €.  1 jour scolaire par semaine : 12 h x 2 837,20 € / 151,67 heures = 224,48 € arrondi à 230 €.    Période de mars 2013 à juin 2013 (4 mois) – à titre d’exemple si la mise en place se fait au 1er mars :  4 jours scolaires par semaine : 50 trajets x 15 mn x 2 = 1500 mn =25 heures x 7/10 = 17,5 h arrondi à 18 h.  2 jours scolaires par semaine : 26 trajets x 15 mn x 2 = 780 mn =13 heures x 7/10 = 9,1 h arrondi à 10 h.  1 jour scolaire par semaine : 14 trajets x 15 mn x 2 = 420 mn =7 heures x 7/10 = 4,9 h arrondi à 5 h.  D’où les frais de chauffeur correspondants pour la période de mars 2013 à juin 2013 :  4 jours scolaires par semaine : 18 h x 2 837,20 € / 151,67 heures = 336,71 € arrondi à 340 €.  2 jours scolaires par semaine : 10 h x 2 837,20 € / 151,67 heures = 187,06 € arrondi à 190 €.  1 jour scolaire par semaine : 5 h x 2 837,20 € / 151,67 heures = 93,53 € arrondi à 100 €.    TOTAL DES FRAIS ESTIMATIFS POUR LA PROLONGATION DE LA LIGNE D’AUTOCARS 712 :  Période de septembre 2012 à juin 2013 (10 mois) – à titre d’exemple pour une période de 10 mois :  Disponibilité de 4 jours scolaires par semaine : Carburant : 800 € plus chauffeur 900 € soit : 1 700 €.  Disponibilité de 2 jours scolaires par semaine : Carburant : 370 € plus chauffeur 420 € soit : 790 €.  Disponibilité de 1 jour scolaire par semaine : Carburant : 190 € plus chauffeur 230 € soit : 420 €.    Période de mars 2013 à juin 2013 (4 mois) – à titre d’exemple si la mise en place se fait au 1er mars : Disponibilité de 4 jours scolaires par semaine : Carburant : 300 € plus chauffeur 340 € soit : 640 €.  Disponibilité de 2 jours scolaires par semaine : Carburant : 160 € plus chauffeur 190 € soit : 350 €.  Disponibilité de 1 jour scolaire par semaine : Carburant : 90 € plus chauffeur 100 € soit : 190 €.    NOMBRE DE PASSAGERS SUSCEPTIBLES DE PRENDRE L’AUTOCAR À GRAYAN/EURONAT :  Nous n’avons aucune statistique valable pour le passé, puisque la nouvelle tarification de 4 € AR est plus incitative à prendre l’autocar que l’ancienne tarification à 32,60 € AR de Grayan/Euronat à Bordeaux.  Mme Laurence Pariès, directrice des transports au Conseil Général, a écrit le 30 novembre 2012 dans le journal Sud Ouest : « … Les statistiques de fréquentation montrent 50 voyages, soit 25 A/R … »     EN CONCLUSION :  Si on considère le chiffre vraiment très minimum de 25 passagers AR sur 10 mois (donc une rentrée de 25 x 4 € = 100 €), ou 10 passagers AR sur 4 mois (donc 10 x 4 € = 40 €), alors le surcoût maximum est :  Période de septembre 2012 à juin 2013 (10 mois) – à titre d’exemple pour une période de 10 mois :  4 jours scolaires par semaine : 1 700 € (maximum) - 100 € = 1 600 €. (lundi, mardi, jeudi et vendredi)  2 jours scolaires par semaine : 790 € (maximum) - 100 € = 690 €. (par exemple le mardi et le vendredi)  1 jour scolaire par semaine : 420 € (maximum) - 100 € = 320 €. (par exemple le vendredi)   Période de mars 2013 à juin 2013 (4 mois) – à titre d’exemple si la mise en place se fait au 1er mars : 4 jours scolaires par semaine : 640 € (maximum) - 40 € = 600 €. (lundi, mardi, jeudi et vendredi)  2 jours scolaires par semaine : 350 € (maximum) - 40 € = 312 €. (par exemple le mardi et le vendredi)  1 jour scolaire par semaine : 190 € (maximum) - 40 € = 150 €. (par exemple le vendredi)     Le surcoût devient nul, dans tous les cas, s’il y a une moyenne de 3 passagers AR par voyage.    ANNEXE 2 – LETTRE DE MONSIEUR PHILIPPE MADRELLE DATÉE DU 1er FÉVRIER 2013    Conseil Général de la Gironde. - gironde.fr    Le Président    À    Monsieur Maurice GAULTIER  Euronat  33590 GRAYAN    Réf à rappeler : CAB/NM/MG/280113  Affaire suivie par Nicolas MADRELLE  Tel : 05 56 99 35 74    Bordeaux, le -1 FEV. 2013    Objet : La ligne d’autocars 712 Lesparre-Grayan    Monsieur,    J’accuse réception de vos courriers par lesquels vous suggérez des modifications sur la ligne 712.    J’en ai pris connaissance et j’ai saisi de nouveau la Direction des Transports Terrestres afin que vos réflexions soient examinées par les services.    Je ne manquerai pas de vous tenir informé des suites qui pourraient être réservées    Je vous prie de croire, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs    Le Président du Conseil Général    Philippe MADRELLE  Sénateur de la Gironde  Conseiller Général du Canton de CARBON-BLANC

Autocars TransGironde, ligne 712 - La dernière lettre au Conseil Général de la Gironde (19.02.2013)

 

Monsieur Maurice GAULTIER
Euronat
33590 Grayan

                                                                                                                           Conseil Général de la Gironde
                                                                                                                           Monsieur Philippe Madrelle, Président 
                                                                                                                           Esplanade Charles de Gaulle
                                                                                                                           33074 Bordeaux  
                                                                                                                                                                                                          
                                                                                                                           Grayan, le 19 février 2013             

Vos Réf : DTT/SGOT/SR/PS 07.002.2013
Réf : CG33/2013/448
Copies : Mr Gérard Marty, Conseil Général ; Mr Stéphane Ragondy, Conseil Général ;  Mr Serge Laporte, maire de Grayan ; Mme Pascale Got, députée ; Mr Jean-Michel Lorefice, directeur d’Euronat ;
Monsieur Xavier Pintat, maire de Soulac, président de la Communauté de Communes.
Objet : Désenclavement du centre Euronat situé à Grayan et ligne d’autocars 712 Lesparre-Grayan.

 

Monsieur le Président,

     C’est avec surprise que nous avons reçu la lettre du 14 février signée par Monsieur Gérard Marty concernant la desserte entre septembre et juin du centre Euronat situé à Grayan, en prolongation de la ligne 712 Lesparre-Montalivet après l’arrêt de Montalivet/Front de Mer (lettre présentée annexe 2).

     En effet, les chiffres des surcoûts annoncés dans les précédents courriers n’ont pas été dénoncés.

SOLUTION EXTENSION DE LA LIGNE 712 DEPUIS MONTALIVET/Front de Mer à GRAYAN/Euronat :
     L’analyse montre ainsi que le surcoût pour la prolongation de la ligne 712 afin de desservir le centre Euronat est d’environ 320 € au maximum, pour permettre de desservir une fois par semaine, les jours scolaires, exemple le vendredi,  entre septembre et juin (10 mois) en formule transport à la demande.
     Ceci pour 25 passagers aller-retour pour 10 mois. Ce montant diminue s’il y a plus de passagers.
     L’extension de la ligne pouvant même être bénéficiaire s’il y avait plus de 80 passagers aller-retour pendant la période de 10 mois (voir les lettres du 22 janvier, du 28 janvier 2013 et du 5 février 2013).

SOLUTION TRANSPORT DE PROXIMITÉ PROPOSÉ PAR LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES (CDC) :
Aujourd’hui, exemple de ce qui est proposé par la CDC dans le canton de Blaye en 2013 :
     Définition des  BÉNÉFICIAIRES :
         PMR : -  Personnes en fauteuil roulant, - Personnes âgées  + 75 ans, - Personnes non voyantes.
        AUTRES usagers : - Personnes captives, - Jeunes demandeurs d'emploi suivis par la Mission Locale.
     TRANSPORTEUR : TRANSADAPT SERVICES.
     TARIFICATION : Desserte INTRACOMMUNAUTAIRE 2€ / Voyage. Autres trajets : entre 2 € et 8 €.
     Source : http://transgironde.gironde.fr/ftp/FR_documents/cdc_canton_de_blaye.pdf

Futur préconisé par le Conseil Général dans la lettre du 14.02.2013 : transport de proximité par la CDC :
     L’analyse de cette solution, jointe en annexe dans la lettre du 21 janvier 2013, et présentée de nouveau en annexe 1 (réactualisé en ce qui concerne les frais de chauffeur), montre un coût pour le Conseil Général et pour la Communauté de Communes d’environ  17 700 € chacun (35 400 € en tout).
     Ceci en supposant une hypothèse d’une participation des usagers de 2 € pour chacun des trajets et une moyenne de vingt voyageurs par jours sur 5 jours par semaine, pendant 44 semaines.              
…/…
…/…
EN CONCLUSION :
Le surcoût pour la solution « Transport de proximité » est :
     - plus important pour le Conseil Général : environ 17 700 € au lieu d’environ 320 € ;
     - important pour la Communauté de Communes : environ 17 700 € (au lieu d’être nul dans le cas de l’extension de ligne 712 depuis MONTALIVET/Front de Mer jusqu’à GRAYAN/Euronat) ;
     - important pour les usagers qui voient ainsi au moins doubler le prix du trajet aller-retour pour rejoindre par exemple Bordeaux : le prix avec l’autocar « TransGironde » (4 € aller-retour) est augmenté du prix du « Transport de proximité » pour atteindre un prix total d’au moins 8 € aller-retour si chaque trajet en « Transport de proximité » coûte au minimum 2 €, ou plus encore si le prix du trajet en « Transport de proximité » est plus élevé que 2 €.

     Le Conseil Général de la Gironde et la Communauté de Communes de la Pointe du Médoc sont-ils prêts à s’investir financièrement, à cette époque actuelle propice aux restrictions budgétaires ?

     Les usagers seront-ils prêts à utiliser les « Transports de proximité » qui coûteraient au moins le même prix que le coût du trajet pour rejoindre Bordeaux avec les autocars « TransGironde » ?

     Le refus de ne pas accepter l’extension de la ligne 712 pour cause d’un potentiel de fréquentation insuffisant n’a aucun justificatif.
     Les seules statistiques de fréquentions sont celles d’une époque où le trajet de GRAYAN/Euronat à Bordeaux coûtait 32,60 € aller-retour, alors que depuis le 1er septembre 2012 il est de 4 € aller-retour.
     Nous n’avons aucune indication sur ce que sera cette nouvelle fréquentation après la baisse de tarif, puisque la desserte d’Euronat a été annulée depuis septembre 2012 au moment où le prix du trajet est, enfin, devenu accessible à tous ! Seule une période d’essai pourra montrer qu’avec le prix attractif de 4 € aller-retour, la fréquentation sera meilleure que par le passé. Ceci n’a pas été fait.

     Il faut ajouter que les différents courriers relatifs au désenclavement du centre d’Euronat à Grayan ont tous fait l’objet d’une copie par mail à la Communauté de Communes de la Pointe du Médoc, au Président Monsieur Xavier Pintat, ainsi qu’à Madame Dominique Iriart, son assistante parlementaire et à Monsieur Benjamin Bardineau, son chef de cabinet.
     Aucune remarque de la part de La Communauté de Communes ou de Monsieur Xavier Pintat n’a été faite, jusqu’à ce jour, à ces différentes informations.
     Cette présente lettre est aussi adressée en copie, par courrier, à Monsieur Xavier Pintat.

     Souhaitant une bonne fin dans cette demande de désenclavement du centre d’Euronat, en renouvelant notre demande pour la prolongation d’une station de la ligne 712 « TransGironde »,
je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération la plus distinguée.

 

Maurice Gaultier


ANNEXE 1 : Mise en place d’un transport de proximité – Étude approximative du coût (présentée dans la lettre du 21 janvier 2013 et réactualisée au 18 février 2013).

ANNEXE 2 : Lettre du Conseil Général  datée du 14 février 2013.

 


ANNEXE 1 : MISE EN PLACE D’UN TRANSPORT DE PROXIMITÉ – Étude approximative du coût

Analyse jointe à la lettre du 21 janvier 2013, réactualisée au 18 février 2013, pour les frais de chauffeur.
RAPPEL : La proposition suivante est celle du Conseil Général qui suggère « la mise en œuvre par la Communauté de Communes  de la Pointe du Médoc, accompagnée par le Conseil Général de la Gironde, d’un transport de proximité», qui ajoute :
«  Ce type de transport, réalisé avec des véhicules de faible capacité, serait plus souple et permettrait de mieux drainer le territoire du Nord Médoc », puis :
« Ce transport serait mis en place dans le cadre d’un partenariat entre la Communauté de Communes de la Pointe du Médoc et le Conseil Général de la Gironde, chacun prenant en charge 50 %, du déficit d’exploitation de ce dispositif ».

INTÉRÊT : Un transport de proximité permettrait de rejoindre l’arrêt d’autocar de Montalivet.

Mais surtout un autre intérêt pourrait être de rejoindre l’arrêt d’autocar de la ligne 713 Soulac-Lesparre à Saint-Vivien/bourg (à 9 km d’Euronat) ou à Vensac/La Croix (à 8km d’Euronat).
Ces arrêts sont desservis TOUTE L’ANNÉE du lundi au vendredi par l’autocar ligne 713 :
ALLER : passage à 9h07 à Saint-Vivien/Bourg ou à 9h13 à Vensac/La Croix. Arrivée à Bordeaux/place des Quinconces à 11h40.
RETOUR : départ à 16h20 de Bordeaux/place des Quinconces pour arriver à Vensac/La Croix à 18h31 ou à Saint-Vivien/Bourg à 18h35.

Le transport de proximité pourrait aussi permettre entre autre d’aller à Montalivet (à 6 km d’Euronat), Grayan/Bourg (à 8 km d’Euronat), Vendays (à 10 km d’Euronat), Soulac (à 13 km d’Euronat), Lesparre (à 22 km d’Euronat)…  Il permet du ‘‘porte à porte’’ et doit être réservé 48 heures à l’avance.
Mais surtout ce transport est réservé à une population restreinte : personnes âgées de plus de 70 ou 75 ans, personnes dites « captives » examinées au cas par cas (femmes enceintes, personnes momentanément invalides…)... Un dossier est à présenter. Le prix est d’environ 2 € en Gironde.

FRAIS À PRÉVOIR « Transport de proximité » - soit transporteur TransAdapt soit en régie directe CDC :
ACHAT DU VEHICULE : 30 000 €
AMORTISSEMENT DU VEHICULE SUR 10 ANS : soit 3 000 € par an

FRAIS DE CHAUFFEUR :
Un chauffeur : sur la base d’un salaire de 1 830 € brut par mois soit 36 000 € par mois en incluant les charges.
 
FRAIS D’ESSENCE : base 200 km par jour soit pour 5 jours par semaine pendant 44 semaines :
200 km x 5 jours x 44 semaines = 44 000 km. Au prix de 1,60 € le litre et pour une consommation de 20 litres/100 km : 44 000 km/100 x 20 = 8 800 litres x 1,60 €  = 14 080 € arrondi à 14 000 €.

TOTAL DES FRAIS SUR 12 MOIS :
Autocar 3 000 € plus chauffeur 36 000 € plus essence 14 000 €, soit au total : 53 000 €.
Coût : 50 % pour Communauté de Communes et 50 % pour le Conseil Général de la Gironde : soit pour un chauffeur : 26 500 € si les passagers sont gratuits.

PRIX À DEMANDER AUX PASSAGERS : Exemple : deux euros par voyage et par passager.
Si 20 voyages par jour pendant 5 jours durant 44 semaines :
20 voyages  x 5 jours x 44 semaines x 2 € = 8 800 €.
D’où un coût pour la Communauté de Communes et le Conseil Général de la Gironde de :
26 500 € – 8 800 € = 17 700 € (un chauffeur).

Si chaque voyage coûte six euros par voyage : 20 voyages x 5 jours x 44 semaines x 6 € = 26 400 €.
D’où alors un coût nul pour la Communauté de Communes et le Conseil Général de la Gironde.
 Ce montant de 6 € par voyage n’est-il pas dissuasif eu égard au prix de 2 € des voyages TransGironde ?



ANNEXE 2 : RÉPONSE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 14 FÉVRIER 2013

Gironde – Conseil Général – gironde.fr
Direction des Transports Terrestres
Service de la Gestion Opérationnelle des Transports

                                                                                                                             Monsieur Maurice GAUTHIER
                                                                                                                             Euronat
                                                                                                                             33590 GRAYAN et L’HOPITAL

Nos Réf : DTT/SGOT/SR/PS 07.002.2013
Réf : CG33/2013/448
Affaire suivie par S. RADONDY
Tél : 05.56.99.34.46

Bordeaux, le 14 FEV. 2013

Monsieur,

Par lettres en dates des 21 et 22 janvier 2013, vous avez bien voulu à nouveau me solliciter au sujet de la desserte en période hivernale du centre Euronat situé à Grayan et L’Hôpital.

Comme je vous l’indiquais dans mes précédents courriers, le potentiel de fréquentation de la ligne 712 en hiver ne justifie pas son extension jusqu’au Centre Euronat.

En revanche, je souhaite porter à votre connaissance que le dispositif de transport de proximité pourrait évoluer d’ici le mois de Septembre 2013. En effet, les communautés de communes qui le souhaiteront pourront ouvrir ce dispositif au tout public pour un rabattement sur un arrêt TransGironde.
Ainsi, dans la mesure où la Communauté de Communes de la Pointe du Médoc s’engagerait dans la mise en place d’un transport de proximité à l’échelle de son territoire, elle pourrait choisir d’ouvrir ce service à tout public, pour la desserte hors de son périmètre d’un point d’arrêt TransGironde des lignes 705 : Lesparre - Bordeaux ou 713 Lesparre – Pointe de Grave.

Je vous invite donc à solliciter Monsieur le Président de la Communauté des Communes de la Pointe du médoc afin qu’il étudie la possibilité de s’engager dans une démarche partenariale avec le Conseil Général de la Gironde  pour la mise en œuvre d’un transport de proximité qui pourrait répondre aux besoins de déplacements en hiver des résidants d’Euronat.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

Le Président du Conseil Général

Pour le Président du Conseil Général
Le Directeur Général des Services Départementaux
Gérard MARTY

 

 

TRANSPORTS DE PROXIMITÉ

 

MÉDOC : Bravo pour  la Communauté de Communes (CdC) de Médoc Estuaire qui va bénéficier du transport de proximité à la demande prôné par le Conseil Général de la Gironde et Madame Pascale Got, députée.
Une première dans le Médoc !
Il faut noter que le coût de ce dispositif pour la première année est estimé à 35 000 € !

POUR RAPPEL : La solution de la prolongation de la ligne n° 712 depuis Montalivet/Bord de mer pour désenclaver le village d’Euronat, situé dans la commune de Grayan, pour une longueur de 6 km, a un coût annuel maximum de l’ordre de 300 € à 400 € (ce coût pouvant devenir nul selon le nombre de passagers).
Cette solution, pour un transport à la demande une fois par semaine, n’a pas été retenue à ce jour  par le Conseil Général de la Gironde.

Il n’y a, dans la solution de la prolongation de la ligne 712, aucun supplément pour les passagers qui paieront 2,50 euros l'aller ou 4 euros l'aller-retour quel que soit le point de départ et quel que soit le point de destination du réseau d’autocars Trans Gironde.

DANS LE CAS DU TRANSPORT DE PROXIMITÉ DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE MÉDOC ESTUAIRE LES COÛTS SONT LES SUIVANTS :
Tous les habitants de la CdC pourront se déplacer à l’intérieur de la Communauté de Communes Médoc Estuaire pour 2,50 euros l'aller ou 4 euros l'aller-retour.

Les trajets hors de la CdC, qui seront facturés 6 euros l'aller, ne concernent que les personnes à mobilité réduite ou les personnes âgées.
 
Le service de transport sera assuré aux voyageurs de porte-à-porte pour les conduire à leur destination.

La Communauté de Communes de Médoc Estuaire compte 11 communes :
Arcins, Arsac, Cantenac, Cussac Fort médoc, Labarde, Lamarque, Ludon Médoc, Macau, Margaux, Le Pian Médoc et Soussans (siège social à Margaux, siège administratif à Arsac).

EN CONCLUSION : Une des solutions pour désenclaver le village d’Euronat situé dans la commune de Grayan est de  reconduire au moins une fois par semaine la ligne d’autocars n° 712 de Lesparre à Montalivet/Bord de Mer jusqu’à l’arrêt d’Euronat, comme cela existait par le passé (avant que le Conseil Général décide d’une tarification unique à un prix attractif), pendant la période allant du 1er septembre au 30 juin, pour un coût maximum de 30 € à 40 € par mois.

La pétition sur internet a reçu la signature de 191 personnes ! (http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=gironde)

 

PJ

Article de Sud Ouest 13 mars 2013 : http://www.sudouest.fr/2013/03/13/des-transports-a-la-demande-low-cost-pour-la-rentree-992860-2780.php

Article paru dans le Journal du Médoc le 15 mars 2013

 

Carte du territoire

 

 

ARTICLE PARU DANS SUD OUEST LE 4 AVRIL 2013

Article paru dans Sud Ouest le 4 avril 2013 au lien
http://www.sudouest.fr/2013/04/04/un-sceptre-vert-pour-l-autocar-1013663-2780.php

 

Article - Commentaire

ARTICLE :

Un sceptre vert pour l’autocar
Grâce à ses tarifs attractifs et la modernisation de ses lignes, le réseau du Conseil général a enregistré une hausse record de fréquentation .

L’e-c@r, dernier né du réseau TransGironde. Ou comment voyager tout en travaillant confortablement. Mise en service en juin entre Bordeaux et Langon. (photo archives stéphane lartigue)


La Gironde est le plus vaste département de France métropolitaine. Les déplacements se font généralement en voiture ou en TER. Pourtant, le réseau des cars TransGironde, qui dessert 379 des 542 communes du département, est une alternative économique et écologique en pleine expansion.

Au 1er septembre 2012, le Conseil général développe et agrandit le réseau TransGironde, déjà fort de 450 cars. Des lignes sont rajoutées le long des rames de TBC et de TER. 24 % de km supplémentaires pour un surcoût de 3 millions d’euros. « On a aussi harmonisé nos tarifs. C’est une révolution. Avec un billet à 2, 50 €, on peut aller n’importe où quel que soit le nombre de kilomètres. 4 € pour un aller-retour. En comparaison, avant, pour un voyage entre Bordeaux et Lesparre, il fallait débourser 6 ou 7 euros », détaille Christine Bost, vice-présidente du Conseil général en charge des transports. En moins de sept mois, le bilan est plus que satisfaisant. « Il dépasse tous nos objectifs. On a atteint une fréquentation comparable à celle d’une année entière. Entre septembre 2012 et janvier 2013, on relève une augmentation de 75% de la fréquentation par rapport à la même période sur l’année précédente. À présent, 130 000 personnes voyagent par mois sur nos 64 lignes régulières. » Les scolaires, comme les travailleurs, utilisent en grande partie ce transport. Les gens délaissent leur voiture au profit des cars. Le week-end, le réseau fait aussi des adeptes. Entre septembre et octobre, on note une recrudescence de la fréquentation, surtout vers des destinations de loisirs sur la côte Atlantique, le Bassin et le Médoc.

Une nouveauté high-tech
Mis en service sur la ligne Bordeaux-Lège, le e-c@r est un car dernière génération, muni de prises électriques, d’une connexion Wifi, de magazines, de fauteuils confortables et d’un toit quasi panoramique. Tout a été pensé pour que les usagers puissent se divertir, se reposer, travailler pendant leur trajet quotidien entre le travail et la maison. « On perd beaucoup de temps dans son véhicule pris dans les bouchons où l’on ne peut rien faire que rester concentré sur la route et accumuler de la fatigue supplémentaire. Le e-c@r, c’est autant de temps de vie gagné. En plus, ça contribue à un désengorgement de nos routes et à une diminution de l’impact carbone », analyse Christine Bost. Dès le mois de juin, ces e-c@r seront mis en service sur la ligne Bordeaux-Langon.

« On ne peut pas absorber tous les problèmes de mobilité avec ce seul système. On développe donc des dispositifs alternatifs comme des aires de covoiturage. Celle de Langon, ouverte il y a un mois, a coûté 75 000 €. Les transports de proximité sont aussi en pleine effervescence. Il est le maillon manquant entre le TransGironde et le transport individuel », détaille la vice-présidente. Le but est de favoriser l’accessibilité du transport pour toutes les catégories d’usagers. La pléiade de formules permet de trouver des solutions pour tous.

http://www.sudouest.fr/2013/04/04/un-sceptre-vert-pour-l-autocar-1013663-2780.php

COMMENTAIRE :

Que dire en face du fait que le Conseil Général de la Gironde n’a pas accepté à ce jour de reconduire la ligne 712 au départ de Lesparre pour désenclaver le village d’Euronat inclut dans la commune de Grayan qui reçoit plusieurs centaines/milliers de personnes entre le 1er septembre et le 30 juin ?
Le coût pour reconduire le supplément de trajet de 6 km entre Montalivet et Grayan n’est seulement que de 30 € à 40 € maximum par mois pour un transport sur demande une fois par semaine.
Ce coût peut même être réduit ou nul selon le nombre de passagers !
Cette simple prolongation de ligne a été totalement supprimée de septembre à juin, lorsque les tarifs sont enfin devenus accessibles à tous.
Pourquoi oser écrire : «  Avec un billet à 2, 50 €, on peut aller n’importe où quel que soit le nombre de kilomètres. 4 € pour un aller-retour. » quand ce n’est plus vrai pour l‘arrêt d’Euronat entre septembre et juin ?
Depuis juin 2012 : une pétition et un dossier http://transgironde.blogspot.de/ et http://www.conscience33.fr/PETITION_GIRONDE.htm ou http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=gironde

EURONAT DESSERVI DU 4 MAI AU 28 JUIN LE WEEK-END POUR LES BORDELAIS !

 

Gironde : EURONAT par autocar pour 2,50 € par trajet (4 € AR) : 

L’autocar dessert Euronat (et Le Gurp) jusqu’au 28 juin le… week-end pour… les Bordelais

Départ de Bordeaux à 9h11 > Arrivée à Euronat à 11h43

Départ d’Euronat à 17h02 > Arrivée à Bordeaux à 19h30

 

Photo : Gironde : EURONAT par autocar pour 2,50 € par trajet (4 € AR) :   L’autocar dessert Euronat jusqu’au 28  juin le… week-end pour… les Bordelais  Départ de Bordeaux à 9h11 > Arrivée à Euronat à 11h43  Départ d’Euronat à 17h02 > Arrivée à Bordeaux à 19h30

 

 

 

JUILLET/AOÛT 2013 : EURONAT PARTICULIÈREMENT BIEN DESSERVI

 

ÉTÉ 2013 desserte d’EURONAT (et Le Gurp) par autocar du 29 juin au 31 août 

Tarif : 2,50 € par trajet (4 € AR, utilisation J+7 maxi) – Carte 10 voyages : 1,80 € par trajet. 



VOYAGE ALLER-RETOUR DANS LA JOURNÉE – Trajet GRAYAN/Euronat <–> BORDEAUX/Quinconces

De Bordeaux/Quinconces : départ : 10h00 > Arrivée à Euronat : 12h53 – Retour départ d’Euronat à 18h22 (> 21h20)

D’Euronat (*) du lundi au vendredi : départ : 7h11 > Arrivée à Bordeaux : 9h45 – Retour départ de Bordeaux : 16h (> 19h08)
Possibilité aussi d’un départ d’Euronat tous les jours à 10h57 > Arrivée à Bordeaux/Quinconces à 13h45.


DE & VERS SOULAC ou LE VERDON/Pointe de Grave :
Départ de GRAYAN/Euronat à 8h53 et à 14h23 > Arrivée au VERDON à 9h35 et à 15h05
Départ du VERDON à 9h45 et à 19h00 > Arrivée à GRAYAN/Euronat à 10h28 et à 19h43


DE & VERS MONTALIVET :
Départ de GRAYAN/Euronat à 10h28 ; 10h57 ; 18h22 et 19h43
Départ de MONTALIVET/Front de Mer à 8h47 ; 12h47 ; 14h17 et 15h12


(*) DEMANDE TÉLÉPHONIQUE : Transport à la demande, vous devez réserver auprès du Service Information Voyageurs au 0974 500 033 au plus tard la veille avant 18h, ou le vendredi avant 18h pour le lundi. (Uniquement pour les horaires de la ligne 712)

Ces horaires donnent les départs depuis BORDEAUX/Place des Quinconces.
Les autocars partent et arrivent aussi depuis BORDEAUX/Gare Saint-Jean : compter 20 mn de trajet en plus.


HORAIRES DES LIGNES D’AUTOCARS SUR INTERNET : http://transgironde.gironde.fr/horaires/?rub_code=23

Photo : Gironde : ÉTÉ 2013 desserte d’EURONAT par autocar du 29 juin au 31 août    Tarif : 2,50 € par trajet (4 € AR, utilisation J+7 maxi) – Carte 10 voyages : 1,80 € par trajet.        VOYAGE ALLER-RETOUR DANS LA JOURNÉE – Trajet GRAYAN/Euronat <–> BORDEAUX/Quinconces    De Bordeaux/Quinconces : départ : 10h00 > Arrivée à Euronat : 12h53 – Retour départ d’Euronat à 18h22 (> 21h20)    D’Euronat (*) du lundi au vendredi : départ : 7h11 > Arrivée à Bordeaux : 9h45 – Retour départ de Bordeaux : 16h (> 19h08)  Possibilité aussi d’un départ d’Euronat tous les jours à 10h57 > Arrivée à Bordeaux/Quinconces à 13h45.       DE & VERS SOULAC ou LE VERDON/Pointe de Grave :  Départ de GRAYAN/Euronat à 8h53 et à 14h23 > Arrivée au VERDON à 9h35 et à 15h05  Départ du VERDON à 9h45 et à 19h00 > Arrivée à GRAYAN/Euronat à 10h28 et à 19h43       DE & VERS MONTALIVET :  Départ de GRAYAN/Euronat à 10h28 ; 10h57 ; 18h22 et 19h43     Départ de MONTALIVET/Front de Mer à 8h47 ;  12h47 ; 14h17 et 15h12       (*) DEMANDE TÉLÉPHONIQUE : Transport à la demande, vous devez réserver auprès du Service Information Voyageurs au 0974 500 033 au plus tard la veille avant 18h, ou le vendredi avant 18h pour le lundi. (Uniquement pour les horaires de la ligne 712)    Ces horaires donnent les départs depuis BORDEAUX/Place des Quinconces.   Les autocars partent et arrivent aussi depuis BORDEAUX/Gare Saint-Jean : compter 20 mn de trajet en plus.       HORAIRES DES LIGNES D’AUTOCARS SUR INTERNET : http://transgironde.gironde.fr/horaires/?rub_code=23     Télécharger le document été 2013 au lien :   http://www.conscience33.fr/AUTOCARS-ETE-2013.pdf

Télécharger le document été 2013 au lien :
http://www.conscience33.fr/AUTOCARS-ETE-2013.pdf

 

AUTOCARS TransGironde
Découvrez Bordeaux, l’Océan et le cœur du Médoc
au départ d’Euronat : du samedi 29 juin au dimanche 1er septembre 2013 (inclus)
Arrêt le plus proche d’Euronat : Grayan-Euronat à l‘entrée d’Euronat

Ce document est téléchargeable au lien : http://www.conscience33.fr/cars.pdf

MODIFICATION À PARTIR DU 23 SEPTEMBRE 2013 :

TransGironde a ajouté le 23 septembre 2013 deux nouveaux autocars au départ et vers Lesparre/Gare TER sur la ligne 703 BORDEAUX > LESPARRE (du lundi au vendredi) :
Au départ de Lesparre : départ à 6h00 pour arriver à Bordeaux/Quinconces à 8h00
Au départ de Bordeaux/Quinconces : départ à 17h50 pour arriver à Lesparre à 19h40.

En conséquence le tableau récapitulatif a été modifié comme suit :


 

 

AUTOCARS DESSERVANT EURONAT ENTRE SEPTEMBRE 2013 ET JUIN 2014

 

AUTOCARS DESSERVANT EURONAT ENTRE SEPTEMBRE ET JUIN :

Après l’abondance des 2 mois de juillet et d'août où jusqu'à 10 autocars par jour pouvaient s’arrêter à Euronat : 
8 autocars 7 jours/7 et 2 autocars 5 jours/7 soit 66 autocars par semaine…

c’est la disette pendant 10 mois de septembre à juin où seulement 2 autocars pourront s’arrêter le samedi et le dimanche à Euronat uniquement pendant la période du 2 septembre au 27 octobre… 
et encore ces autocars sont destinés aux personnes de Bordeaux pour venir et repartir d’Euronat le wek-end.

Donc en septembre et octobre (2 mois) : 4 autocars par semaine !
Entre novembre et juin (8 mois) : aucun autocar ne dessert Euronat !!!

Document téléchargeable : http://www.conscience33.fr/cars.pdf 
Horaires sur le site TransGironde : http://transgironde.gironde.fr/horaires/?rub_code=23

TARIF UNIQUE : 4 € aller-retour (utilisation j+6 maxi), aller simple : 2,50 € 
ou 2 € si plus de 60 ans ou 1,80 € avec carte 10 trajets (valable 4 ans). 

NUMÉRO UNIQUE pour tout savoir sur le réseau TransGironde : 0974 500 033* (lundi au samedi de 7h30 à 19h30 *Tarif d’un appel local).



ANALYSE DES HORAIRES DES AUTOCARS - Nombreuses déceptions :

LIGNE 712 GRAYAN à LESPARRE (puis ligne 703 de Lesparre à Bordeaux) : 
JOURS SCOLAIRES : L’autocar 712 de 7h15 au départ de Montalivet arrive à 8h05 à Lesparre, or l’autocar 703 qui part de Lesparre à 7h50 pour Bordeaux ne peut donc pas être pris. Il faut alors prendre le TER de 8h14 pour aller de Lesparre à Bordeaux-St Jean !
WEEK-END : Les autocars qui permettent de rejoindre Euronat le week-end (en septembre-octobre et de mi-avril à juin) sont plus destinés aux personnes de Bordeaux qu’aux habitants d’Euronat !
En outre pour arriver à Euronat le samedi ou le dimanche matin il faut prendre le TER depuis Bordeaux-St jean jusqu’à Lesparre, il n’y a pas d’autocar de la ligne 703 en correspondance, ou bien prendre le samedi un autocar à 7h30 qui fait arriver à Euronat à 11h43 après 1h50 d’attente à Lesparre !

LIGNE 713 SAINT-VIVIEN à LESPARRE (puis ligne 703 de Lesparre à Bordeaux) : 
Tenant compte de l’inadéquation de la ligne 712 aux besoins des habitants d’Euronat, cette ligne 713 est effectivement plus utile pour les habitants d’Euronat, bien que l’arrêt à Saint-Vivien soit à 9 km d’Euronat (au lieu de 6 km pour Montalivet) !
LUNDI AU VENDREDI - Bien : Les horaires au départ de Saint-Vivien permettent de faire un aller-retour de Saint-Vivien à Bordeaux dans la journée, ceci en semaine du lundi au vendredi (départs de Saint-Vivien à 7h02 ou 9h07 pour arriver à Bordeaux-Quinconces à 9h40 ou 11h40 PUIS retour avec un départ de Bordeaux-Quinconces à 16h20 pour arriver à Saint-Vivien à 18h35).
SAMEDI : Il n’y a pas le samedi de liaisons permettant d’aller aisément à Bordeaux depuis Saint-Vivien, sauf à prendre le TER au retour depuis Bordeaux-St Jean : départ de Saint-Vivien à 11h27 pour arriver à Bordeaux-Quinconces à 13h40, PUIS retour départ par TER de Bordeaux-St Jean à 16h11 jusqu’à Lesparre, pour arriver à Saint-Vivien avec l’autocar 713 à 18h35, les autocars 713 étant à réserver car ce sont des Transports à la Demande ! 
DIMANCHE : Aucune liaison ne permet de rejoindre Bordeaux le dimanche depuis Saint-Vivien !

LIGNE 703 LESPARRE-BORDEAUX
LUNDI AU VENDREDI - Bien : De nombreux autocars permettent de faire l’aller-retour à Bordeaux dans la journée du lundi au vendredi.
SAMEDI : Le samedi matin : départs de Lesparre à 5h30 et à 12h05 pour arriver à Bordeaux-Quinconces à 9h05 ou à 13h40, PUIS retours de Bordeaux-Quinconces à 18h20 ou 19h20 pour arriver à Lesparre à 20h10 ou à 20h55. ! 
DIMANCHE : Le dimanche : un seul départ de Lesparre à 13h25 pour arriver à Bordeaux-Quinconces à 15h00, PUIS un retour de Bordeaux-Quinconces à 18h20 pour arriver à Lesparre à 19h55 !

Document téléchargeable au lien : http://www.conscience33.fr/ cars.pdf
Un dossier Euronat au lien : http://www.conscience33.fr/ Euronat.html
Sur Facebook groupe "Euronat Grayan, Médoc - Infos Peas and Love" au lien : 
https://www.facebook.com/ groups/393187387457080/

 

 

 


AUTOCARS TransGironde DESSERVANT EURONAT ENTRE AVRIL 2014 ET JUIN 2014 :


Document téléchargeable : http:// www.conscience33.fr/ cars.pdf 
Horaires sur le site TransGironde : http:// transgironde.gironde.fr/ horaires/?rub_code=23

 

 

AUTOCARS - RÉCAPITULATIF DES POSSIBILITÉS DES LIGNES 703, 712 & 713 :

 

HIVER 2014-2015 : 
AUTOCARS TransGironde de/vers BORDEAUX et de/vers LESPARRE
Horaires valables du lundi 1er septembre 2014 au vendredi 26 juin 2015 
- Arrêts à EURONAT et arrêts proches d’Euronat :
SAINT-VIVIEN (9 km), MONTALIVET (6 km) ou LESPARRE (22 km)

Document téléchargeable : http://www.conscience33.fr/cars-hiver.pdf

 


 

Autocars TransGironde Été 2015
Tableau récapitulatif pour Euronat 
Télécharger le document : http://conscience33.fr/cars.pdf
Nota :
Récapitulatif des cars avec des arrêts à Euronat (27.06 au 30.08.2015) : correctif 1 !
Télécharger au lien : http://www.conscience33.fr/cars.pdf
- Après réclamation, TransGironde a effectivement modifié l'horaire de la ligne 712 afin que le car soit en correspondance de celui arrivant à Lesparre à 14h40 (nota : à ce jour, seule la fiche horaire de TransGironde a été modifiée, une réclamation a été faite pour que la fiche à télécharger de TransGironde soit en accord !)
Ce document est notée "maj 1 (20.06.2015)". Il annule et remplace le document précédent noté "maj (13.06.2015)"

- Une nouvelle réclamation est faite pour une anomalie semblable sur la ligne 703, avec en outre une non-cohérence des horaires de la fiche horaire et de la fiche à télécharger de TransGironde... Si TransGironde accède à cette réclamation, cela fera faire l'objet d'un nouveau correctif qui ne concernerait que la ligne 713 Lesparre-Le verdon.

 

 

 

Google
Recherche WWW Recherche sur le site

 

Retour Accueil        Retour Sommaire du site Conscience 33         RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

free counters