Retour ACCUEIL     Retour GROUPES      Retour ESSENTIEL     Retour VIVRE EN DECROISSANCE     Retour LIBRE PARTICIPATION GROUPES     Retour LES DEFRICHEURS    

VIVRE AUTREMENT :  

ECOVILLAGES COMMUNAUTES ET COHABITATS

par Diana Leafe Christian

 

Autre livre : LES DEFRICHEURS au lien LES DEFRICHEURS

 

AVERTISSEMENTS IMPORTANTS PAR L’AUTEUR DU RÉSUME :

Ce résumé de treize pages (Time new Roman, corps de 8), réalisé à partir à partir d’un livre de 445 pages

ne peut en être qu’une présentation incomplète. 

Il est une invitation à lire, si vous en sentez l’intérêt, l’intégralité du livre.

Les points de suspension qui apparaissent correspondent à des parties de phrases volontairement retirées 

ou à plusieurs phrases omises, avant ou après le texte, pour ne pas alourdir le résumé.

Les parties surlignées et/ou en gras sont dues à l'auteur du résumé.

 Ce résumé ne reprend que très partiellement la présentation du livre original.

Un résumé est surtout utile à celui qui a d’abord lu avec attention le livre dans sa totalité.

Il est conseillé de compléter ce résumé par la lecture du  livre.

Ce livre étant en Copyright, vous êtes priés d'en respecter la propriété intellectuelle des auteurs 

pour toute citation éventuelle de phrases extraites du résumé.

 

Le résumé (13 pages) ne peut être qu'un aperçu de ce livre.

 

Vous pouvez commander ce livre, par exemple, à :  http://www.amazon.fr  ou http://www.alapage.com ou http://www.priceminister.com   

 

      

 

 LA CONSCIENCE DE L'INITIE - Résumé (13 pages) :

 

  

VIVRE AUTREMENT : ECOVILLAGES, COMMUNAUTES ET COHABITATS

- S O M M A I R E (1 page) -

Par Diana Leafe Christian 2003 © 2006 Les Editions Ecosociété Ca Montréal - 445 pages

Autre livre (2007) : Finding the Ecovillage or Sustainable Community of Your Dreams : A Field Guide

 

PREFACE : ALORS, VOUS VOULEZ CHANGER LE MONDE ?
(Jacques Languirand)                                                   

AVANT-PROPOS (Michel Desgagnés, Bâtisseur d’un monde meilleur, Cohabitat, Québec)

 

QU’EST-CE QU’UNE COMMUNAUTE INTENTIONNELLE OU UN ECOVILLAGE ? – COHABITATS - POURQUOI MAINTENANT ? - CE QUE VOUS APPRENDREZ ICI - CETTE INFORMATION EST-ELLE VRAIMENT NECESSAIRE ? - MES CONSEILS RELEVENT-ILS PLATEMENT D’UNE VISION ENTREPRENEURIALE DU MONDE ? - COMMENT SE SERVIR DE CE LIVRE

 

Première partie  - CREER UNE COMMUNAUTE

 

Chapitre 1 -  LES « 10% QUI REUSSISENT » OU POURQUOI LES AUTRES ECHOUENT                                         

LOST VALLEY : UNE COMMUNAUTE REUSSIE - CE QUI FONCTIONNE ET CE QUI NE FONCTIONNE PAS - LES 10% QUI REUSSISSENT - POURQUOI 90% - LES « CONFLITS STRUCTURELS » ET SIX MOYENS DE LES DESAMORCER - COMBIEN FAUDRA-T-IL D’ARGENT ? - COMBIEN FAUDRA-T-IL DE TEMPS ? - COMBIEN FAUDRA-T-IL DE GENS ?

 

Chapitre 2 -  LE ROLE DE FONDATEUR                                                                                                                         

PROFIL DU FONDATEUR  - CE DONT VOUS AUREZ BESOIN - « SI J’AVAIS SU ! »

 

Chapitre 3 -  PARTIR DU BON PIED                                                                                                                                     

N’ACHETEZ PAS TOUT DE SUITE - SI VOUS ÊTES DEJA PROPRIETAIRE - ORGANISEZ VOTRE GROUPE - ARGENT : SOYONS REALISTES - RECUEILLIR LES FONDS - RECUEILLIR DES FONDS AUPRES DE VOS SUPPORTEURS - LE NOM DE VOTRE COMMUNAUTE - ATTIRER ET INTEGRER DE NOUVEAUX MEMBRES  - « CIMENTER » LA COMMUNAUTE - PIONNIERS, COLONS ET ROULEMENT DE MEMBRES

 

Chapitre 4 -  VISION COMMUNAUTAIRE : NATURE ET FONCTION                                                                          

SOYEZ CLAIRS - ELEMENTS DE LA VISION D’UNE COMMUNAUTE - COMMENCEZ PAR LA !

 

Chapitre 5 -  ELABORATION DU DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA VISION                                                   

VISIONS MULTIPLES ? - UN MOMENT SACRE - ATTENTES INCONSCIENTES ET CONFLIT STRUCTUREL, OU « LA COMMUNAUTE, CE N’EST PAS CA ! » - EXPLORATION DU TERRITOIRE - S’EXPRIMER DU FOND DU CŒUR - REDIGEZ VOTRE TEXTE SUR LA VISION - EVALUEZ LES TEXTES DECRIVANT VOTRE VISION

 

Chapitre 6 -  POUVOIR, GOUVERNANCE ET PRISE DE DECISION                                                                        

 POUVOIR – LA CAPACITE D’INFLUENCER - POUVOIR CONCENTRE, POUVOIR DIFFUS - COMMENT FONCTIONNE LE CONSENSUS - POUR QUE LE CONSENSUS FONCTIONNE - « PSEUDO-CONSENSUS » ET CONFLIT STRUCTUREL - ETABLISSEMENT D’ENTENTE : RECHERCHER LE PLEIN CONSENSUS - REPRESENTATION PROPORTIONNELLE - GOUVERNANCE COMMUNAUTAIRE : REPARTIR LARGEMENT LE POUVOIR - PLUS D’UNE METHODE DE PRISE DE DECISION  - QUELLE METHODE DE PRISE DE DECISION DEVRIEZ-VOUS UTILISER ?  

 

Deuxième partie  - FAIRE NAÎTRE UNE COMMUNAUTE OUTLS ET TECHNIQUES

 

Chapitre 7 -  ENTENTES ET POLITIQUES : LES BONS DOCUMENTS FONT LES BONS AMIS                                    

Chapitre 8 -  PREMIER PAS CONCRET : CREEZ VOTRE PERSONNE MORALE                                                           

Chapitre 9 -  L’AVENTURE DE L’ACHAT D’UNE PROPRIETE                                                                                    

Chapitre 10 -  TROUVER L’ENDROIT QUI CONVIENT                                                                                                   

Chapitre 11 -  ZONAGE ET VOISINAGE                                                                                                                           

Chapitre 12 -  FINANCER VOTRE PROPRIETE (VIVRE AVEC DES EMPRUNTS RAISONNABLES)                        

Chapitre 13 -  CREER DES ETABLISSEMENTS HUMAINS DURABLES                                                                           

Chapitre 14 -  ECONOMIE COMMUNAUTAIRE (AVONS-NOUS LES MOYENS DE VIVRE ICI ?)                          

Chapitre 15 -  PERSONNES MORALES ET DROIT DE PROPRIETE                                                                              

Chapitre 16 -  SI VOTRE COMMUNAUTE SE CONSTITUE EN ASSOCIATION EXONEREE D’IMPÔT                     

 

Troisième  partie – S’EPANOUIR EN COMMUNAUTE

 

Chapitre 17 - COMMUNICATION, PROCESSUS DE GROUPE ET GESTION DE CONFLITS ; L’ESSENCE DE LA SANTE COMMUNAUTAIRE

Chapitre 18 – SELECTION DES MEMBRES                                                                                                                      

 

Annexe I – EXEMPLES D’ENONCES DE VISION                                                                                     p. 13

Annexe II – EXEMPLES D’ACCORDS COMMUNAUTAIRES                                                                p. 13

 

RESSOURCES - Sites Internet                                                                                                                       p. 13

o O o

 

VIVRE AUTREMENT : ECOVILLAGES, COMMUNAUTES ET COHABITATS

- R E S U M E (13 pages) -

 

Par Diana Leafe Christian 2003 © 2006 Les Editions Ecosociété Ca Montréal - 445 pages

Autre livre (2007) : Finding the Ecovillage or Sustainable Community of Your Dreams : A Field Guide

Important : ce texte utilise les phrases extraites du livre, aussi afin de respecter le Copyright, faire mention de l’auteur du livre pour toute citation.

 

PREFACE : ALORS, VOUS VOULEZ CHANGER LE MONDE ? (Jacques Languirand)

… Si vous souhaitez vous impliquer dans une démarche communautaire, aussi autonome que possible, à la ville ou à la campagne, comme créer un écovillage ; autrement dit, si vous avez vraiment le goût de vivre autrement, vous avez entre les mains l’ouvrage qu’il vous faut…

L’importance d’être bien préparé pour s’engager sur une voie qui ne manquera pas d’être parfois difficile…

Ce livre… devrait vous permettre d’envisager une telle entreprise avec de meilleurs outils et plus de confiance…

 

PREFACE DE L’EDITION ANGLAISE (Patch Adams)

… Sans structure solide… peu de communautés réussiront à survivre longtemps…

Pour survivre en tant qu’espèce, nous devons nous rassembler : il nous faut nous abandonner à la vie exaltante que fait naître la communauté…

Vivre autrement décrit les éléments essentiels à respecter dans le processus de fondation d’une communauté ou d’un écovillage ; il suggère des exercices pour aiguiser l’intelligence communautaire…

Je vous suggère donc de lire ce livre et de visiter dix communautés pour en apprendre davantage sur leur cheminement…

 

AVANT-PROPOS (Michel Desgagnés, Bâtisseur d’un monde meilleur, Cohabitat, Québec)

… Après mûre réflexion, je suis venu à la conclusion que ce merveilleux défi ne pouvait être relevé qu’avec une meilleure information…

Selon l’auteure, plus de neuf groupes sur dix n’arrivent pas à réaliser leur rêve de créer un meilleur milieu de vie…

Ce livre est une vraie « carte routière » pour amener ces bâtisseurs de communauté à destination….

 

… « Quel est le but de votre communauté ? », ai-je finalement demandé. « Comment la voyez-vous ? » Personne n’a pu répondre…

 

QU’EST-CE QU’UNE COMMUNAUTE INTENTIONNELLE OU UN ECOVILLAGE ?

… Pour pratiquer un style de vie commun… atteindre des buts partagés… Plusieurs font usage du volumineux Communities Directory

D’autres utiliseront Internet… en commençant par des portails comme le Fellowship for Intentional Communities (http://www.ic.org),

The cohousing Network (http://www.cohousing.org), l’Ecovillage Network of the Americas (http://www.ena.ecovillage.org), ou a Northwest Intentional Communities Association (http://www.ic.org/NICA).

 

COHABITATS

… Le cohabitat est une forme de communauté intentionnelle de plus en plus populaire… Tous propriétaires… se partagent…

 

POURQUOI MAINTENANT ?

... Nous désirons… un mode de vie plus chaleureux, plus tendre, plus enrichissant, moins coûteux, plus coopératif et faisant plus de place aux relations humaines… La science a démontré qu’un bon réseau de contacts améliore la santé…

Vivre en communauté est aussi plus sain pour la planète…

Vivre simplement, coopérer et partager nos ressources représente la seule façon sensée de vivre…

 

CE QUE VOUS APPRENDREZ ICI

… Nous ne savons pas trop par où commencer… Ce qu’il faut faire pour éviter de réinventer la roue !...

 

CETTE INFORMATION EST-ELLE VRAIMENT NECESSAIRE ?

… Fonder une communauté… exige d’être… plus déterminé, mieux organisé et mieux nanti qu’il y a quelques années…

 

MES CONSEILS RELEVENT-ILS PLATEMENT D’UNE VISION ENTREPRENEURIALE DU MONDE ?

… Considérez les étapes et les compétences exposées dans ce livre comme les outils et les fertilisants qui serviront à faire germer et croître votre communauté, des semences de votre vision à une communauté florissante…

 

COMMENT SE SERVIR DE CE LIVRE

… Parcourir ce livre une première fois pour obtenir une vue d’ensemble, puis de le lire une deuxième fois, plus lentement…

 

 

Première partie  - CREER UNE COMMUNAUTE

 

Chapitre 1 -  LES « 10% QUI REUSSISENT » OU POURQUOI LES AUTRES ECHOUENT

LOST VALLEY : UNE COMMUNAUTE REUSSIE … 1990… La communauté de Lost Valley est née…

 

CE QUI FONCTIONNE ET CE QUI NE FONCTIONNE PAS

… Parfois en raison du manque d’argent ou de l’absence d’un emplacement adéquat, mais le plus souvent à cause des conflits…

 

LES 10% QUI REUSSISSENT

… Les sept fondateurs du Sowing Circle… étaient déjà presque tous amis et colocataires lorsqu’ils ont formé un partenariat…

 

POURQUOI 90% ECHOUENT … Sharon achète une terre pour y fonder une communauté… Mais, dans les dix-huit mois qui suivent, ce premier groupe, puis un second, se désagrègent, amers et déçus… Qu’est-ce qui a échappé à Sharon ?

p. 1/13  - Vivre autrement

* … Elle n’a pas établi de prévisions budgétaires et ne savait pas à combien s’élèveraient les exigences du comté… routes…

* … Elle n’aurait pas dû faire miroiter l’espoir d’un achat devant les personnes qui ne pouvaient se le permettre…

* … Elle n’a pas eu l’idée d’établir un plan d’affaires, un budget ou de prévoir une divulgation financière…

* … Elle ne se considérait pas comme une « promotrice » et n’utilisa jamais le terme, malgré qu’elle… ait agi comme promoteur…

* … Sharon n’avait pas pensé en termes de « risque entrepreneurial », même si, dans les faits, elle en avait pris un…

* Elle aurait aussi eu avantage à énoncer… qu’en tant que promotrice, il lui revenait de prendre toutes les décisions…

* Elle a oublié qu’il fallait décider d’un processus pour déterminer qui faisait partie du groupe ou non et quelles décisions…

* Elle n’a pas compris que… la distinction entre ceux qui prennent les décisions et les autres n’est pas claire…

 

LES « CONFLITS STRUCTURELS » ET SIX MOYENS DE LES DESAMORCER  … Problèmes implicites de structure…

1 Définissez votre vision de la communauté et rédigez un texte qui la présente… Être sur la même longueur d’onde…

2 Choisissez un processus de prise de décision équitable et participatif convenant à votre groupe… Chaque membre a le droit de s’exprimer…

3 Etablissez des ententes claires… par écrit. (Y compris en matière de personne morale permettant… de posséder une propriété.)…

4 Développez de bonnes aptitudes en communication et en processus de groupe… Méthode de résolution de conflits…

5 En choisissant cofondateurs et nouveaux membres, ciblez la maturité affective… Personnes qui ne souscrivent pas à vos valeurs…

6 Cultivez les habiletés mentales et émotionnelles requises… Un peu… une nouvelle entreprise et un mariage…

Les fondateurs de communautés doivent cultiver des qualités de cœur et des qualités de tête…

Les fondateurs de communautés tendent à être des spécialistes quand il leur faudrait être des généralistes…

Les membres de votre groupe n’ont pas à posséder toutes ces aptitudes… Pas essentiel… que vous les possédiez toutes au début…

 

COMBIEN FAUDRA-T-IL D’ARGENT ?

... L’investissement individuel dépendra du nombre de fondateurs ou de membres qui se partageront les dépenses…

 

COMBIEN FAUDRA-T-IL DE TEMPS ?

… Moins vous avez de membres et plus vous avez d’argent, moins il vous faut de temps… Pas de réponse simple…

 

COMBIEN FAUDRA-T-IL DE GENS ?

… Il faut aussi une sorte de « colle communautaire »…, un lien né d’expériences collectives - … repas, … randonnées…

 

Chapitre 2 -  LE ROLE DE FONDATEUR

… Ils ont étudié en détail l’immobilier, les règlements de zonage, les possibilités de financement et les différentes formes juridiques d’organismes à but non lucratif, toutes choses qui leur permettraient d’acheter un terrain et de mettre en place le cadre financier et juridique…

 

PROFIL DU FONDATEUR

… Ce sont des « âmes passionnées », des gens poussés par leur vision, qui travaillent assidûment à l’accomplissement de leurs rêves…

Les fondateurs doivent être des visionnaires… Imaginer, visualiser et ressentir… Des meneurs… Des entrepreneurs… Des travailleurs manuels…

Vision, leadership, savoir-faire entrepreneurial et aptitudes au travail manuel : tous ces éléments doivent se retrouver à l’intérieur de votre groupe, mais ils n’ont as à être le privilège d’un seul… Voici… ma recette pour faire germer une communauté intentionnelle :

1 Imaginez, visualisez ou ressentez quelque chose qui n’existe pas encore.

2 Encouragez-vous mutuellement à croire que votre vision est possible et réalisable et faire naître cette même confiance…

3 Servez-vous de votre savoir-faire entrepreneurial pour réaliser votre projet en respectant autant votre budget que votre échéancier…

4 Utilisez votre travail, vos outils et votre énergie pour créer la manifestation physique de votre vision sur votre propriété…

 

CE DONT VOUS AUREZ BESOIN … Votre groupe devra faire preuve de ténacité, de patience et de foi…

* Patience. Certains fondateurs… recommandent de multiplier par deux l’estimation initiale la plus optimiste du temps nécessaire…

* Foi. Ayez confiance : vous êtes guidés par une puissance supérieure et votre projet doit voir le jour…

* Bonnes aptitudes en communication. … Vous devrez apprendre à écouter et à accepter des avis très différents des vôtres…

* Ténacité. Vous aurez besoin d’enthousiasme et de détermination… Gardez les yeux fixés sur le but, restez fermes dans la tempête…

* Reconnaissance mutuelle. Vous aurez souvent à vous remercier et à vous reconnaître mutuellement… Remerciez-vous, simplement…

 

« SI J’AVAIS SU ! »

… C’est un fait : la naissance d’une communauté est au moins aussi exigeante que gratifiante…

 

Chapitre 3 -  PARTIR DU BON PIED

… Glaner des trésors d’information sur les sites Internet des communautés : photos, énoncés de vision… historique et description…

Visiter des communautés établies… Demandez-leur si elles reçoivent des visiteurs. Proposez de donner quelques heures de travail… Apportez de vieux vêtements, des gants de travail et de la nourriture à partager…N’oubliez pas d’envoyer un mot de remerciement…

 

N’ACHETEZ PAS TOUT DE SUITE !... Je vous conseille donc d’attendre, à moins d’avoir déjà complété les étapes suivantes :

1 Une personne ou un petit groupe possède les fonds nécessaires et peut assurer les mensualités hypothécaires durant un an ou plus…

2 La personne ou le petit groupe a constitué la personne morale appropriée à la possession d’une propriété…

3 Les statuts constitutifs de la personne morale… précisent à quels privilèges la contribution financière… donnera droit…

4 La vision de l’individu ou du petit groupe qui achète la propriété est définie et, le cas échéant, partagée… Vision… acceptée…

 

SI VOUS ÊTES DEJA PROPRIETAIRE

… On ne peut simultanément vivre « en communauté » et contrôler tout ce qui se passe sur sa propriété… Les propriétaires se retrouvent à jouer le rôle de parents de remplacement – qu’ils le veuillent ou non… Peu importe le point de vue, ce n’est pas une communauté…

Si vous êtes propriétaire… Soyez prêt à lâcher prise sur la question du contrôle et trouvez des moyens pour faire des membres de votre communauté des participants pleinement responsables. Et si vous ne voulez ou ne pouvez vous résigner à ne pas tout régenter, mais désirez quand même vivre près des gens, allez-y de bon cœur – mais ne dites surtout pas que vous formez une « communauté » !

 

ORGANISEZ VOTRE GROUPE… Décidez de la fréquence et du lieu de vos réunions… Voici quelques suggestions… :

* Facilitation : … Un facilitateur peut faire toute la différence… Organisez-vous pour qu’un ou plusieurs membres reçoivent une formation…

* Ordre du jour : Un ordre du jour élaboré et expédié aux membres avant les réunions en favorise le fonctionnement…

p. 2/13  - Vivre autrement

* Evaluation : Prévoyez une période d’évaluation à la fin… de ce qui a bien été et de ce qui nécessite une amélioration…

* Procès-verbal : Décidez de qui se chargera de rédiger les notes ou le procès-verbal… Distribuez… par courriels ou par courrier postal.

 

Définissez les caractéristiques générales de votre communauté… Principes généraux… Définir vos exigences minimales en termes de :

* Situation potentielle du terrain et relation avec celui-ci (communauté urbaine ou rurale, jardinets ou exploitation agricole).

* Eloignement souhaité par rapport aux villes, aux aéroports importants, aux institutions d’enseignements…, aux zones récréatives…

* Mode de vie (par exemple : type particulier d’alimentation, adhésion limitée aux animaux domestiques, aux célibataires,… sexe…).

* Structure financière favorisée (contribution égale ou différente pour chacun, liens entre les contributions… et les droits…, dépenses…).

* Spiritualité (préférences en matière d’orientation ou de pratique spirituelle, éclectisme ou affirmation laïque).

* Politique (engagement ou indifférence politique, soutiens aux membres militants).

* Education (offre de cours, possibilité de devenir un site modèle).

 

Créez un premier modèle financier… Pour déterminer approximativement la somme d’argent nécessaire… Estimation approximative du coût du projet pour chacun des foyers… Comparer ensuite… avec les actifs et la capacité d’emprunt de votre groupe…

Etablissez un échéancier préliminaire… Utile pour mesurer la distance qui sépare vos attentes de la réalité et ses contraintes…

Créez un registre des décisions. Un journal où sont inscrites les décisions de la communauté constitue un outil de référence inestimable…

Entendez-vous sur des critères d’adhésion au groupe. Comment un membre devient-il qualifié pour prendre des décisions ?...

Définissez votre vision et rédigez votre énoncé de vision… C’est une de vos premières tâches en tant que groupe…

Etablissez des registres financiers… Rafraîchissements,… photocopies,… frais postaux,… visites,… conférences,… cotisations…

Commencez à rédiger les règlements et les ententes de la communauté… Financières,… communication,… normes comportementales…

Entraidez-vous à la responsabilisation… Révision des tâches, l’affichage d’un tableau des tâches, etc… Une personne appelle…

Définissez les lignes directrices de votre fonctionnement… Coopération,… se sentir responsable des engagements les uns des autres…

Définissez vos buts, notez et fêtez vos progrès... Constater une progression continue vers un but… insuffle de l’énergie…

 

ARGENT : SOYONS REALISTES

… L’un des pièges les plus fréquents consiste à entretenir des attentes irréalistes quant aux coûts du projet… Affichez… et écrivez… :

A : Acompte et aménagement. Montant que vous pourriez payer à titre de contribution uniforme des membres…

B : Cotisation mensuelle. Montant que vous pourriez débourser mensuellement à titre de cotisation pour couvrir les frais…

C : Prêt privés possibles (le cas échéant). Montant que vous pourriez mettre à la disposition du groupe sous forme de prêt…

Distribuez aux membres des feuilles identiques et demandez à chacun d’écrire un montant en A, en B et, le cas échéant, en C. Précisez que l’identité de chacun doit rester secrète. Ramassez..., additionnez les montants… Vous aurez une idée générale de la capacité financière actuelle…

Votre groupe aura à décider entre plusieurs options différentes pour la gestion des contributions en vue d’acheter et d’aménager…

* La contribution de chacun est la même ; elle est liée à des droits de propriété, à des responsabilités et à des droits… égaux…

* La communauté paie l’achat et l’aménagement… ; les membres remboursent les sommes empruntées par mensualités…

* Vous recueillez des fondateurs une cotisation uniforme qui octroie le droit de bâtir sur une parcelle de terre…

* Un membre achète la propriété pour le groupe, qui le rembourse au fil du temps.

* Un membre achète la propriété et la communauté procède à son refinancement à titre de coopérative d’habitation…

Quand la cotisation est hors de portée ou quand un membre n’a pas les moyens… des solutions pour permettre à tous… de participer… :

* La communauté prête une partie de la somme requise pour l’acompte en la prélevant sur son fonds… Le membre rembourse…

* La communauté achète… avec les cotisations… des fondateurs…, permet à certains… de débourser la moitié… et… paiements mensuels…

* La communauté achète… avec les cotisations… des fondateurs…, permet à certains… d’acquitter leur dû par… un contrat de travail…

* Le membre qui ne peut payer… débourse une cotisation mensuelle pour la location d’un logement appartenant à la communauté…

* Le membre qui ne peut payer… loue une unité d’habitation ou une chambre,… d’un autre membre de la communauté…

* Si le montant est lié à la taille et au coût des unités d’habitation… la communauté crée des unités d’habitation de type studio…

* … La communauté peut permettre… d’utiliser la cuisine et la salle d’eau… communautaire… et de se bâtir une cabane… en attendant…

 

RECUEILLIR LES FONDS... Versement d’un montant mensuel raisonnable et prévision de déboursés plus importants…

 

RECUEILLIR DES FONDS AUPRES DE VOS SUPPORTEURS… Rédiger un document décrivant la mission de votre communauté, ses buts, ses valeurs et sa raison d’être, et ensuite de le distribuer aux amis, à la famille et aux autres personnes susceptibles de soutenir le projet. Organisez des évènements de levée de fonds – soirées… Offrez à vos supporteurs la possibilité d’accorder des prêts à faible taux d’intérêt. Les cadeaux et les prêts amicaux de vos supporteurs… venant s’ajouter aux cotisation des membres…

 

LE NOM DE VOTRE COMMUNAUTE… Je vous déconseille les noms prétentieux, trop fleuris ou exagérément idéalistes…

 

ATTIRER ET INTEGRER DE NOUVEAUX MEMBRES… Attirer des gens qui ont des valeurs et des intérêts compatibles avec ceux de votre future communauté… Un site Internet est l’un des meilleurs outils pour attirer des gens semblables à vous. Je vous conseille d’en créer un aussitôt que votre groupe se sent suffisamment engagé dans le projet… (« Voici qui nous sommes »),… (« Voici ce que nous avons accompli jusqu’ici ; voilà ce que nous demandons aux nouveaux membres d’accepter »), et d’un formulaire d’adhésion…

 

« CIMENTER » LA COMMUNAUTE… Rudolph Steiner disait que partager une activité physique – où le corps et la voix sont expressifs – crée des liens interpersonnels d’une profondeur telle qu’ils tendent à perdurer…Manger ensemble, partager tâches et expériences de vie, parler à cœur ouvert…, chanter, danser, célébrer des rituels et fêter des anniversaires et des congés… Raconter des histoires…

 

PIONNIERS, COLONS ET ROULEMENT DE MEMBRES… Si les pionniers sont les entrepreneurs, les colons sont les investisseurs, attendant de voir si le jeu en vaut la chandelle. Or, pour former une communauté, les deux sont nécessaires… Les gens partent… quand… :

* Quand vous définissez votre vision et rédigez votre énoncé de vision… ils réaliseront qu’ils ne sont pas à leur place… D’autres se joindront…

* Quand vous déciderez des critères de sélection de l propriété, vous pourrez perdre des membres, mais… d’autres… se présenteront…

* Quand vous vous mettrez d’accord sur les conditions financières,… certains n’ont pas les moyens qu’il faut. De nouvelles personnes s’associeront…

* Quand vous déciderez d’acheter, ce sera peut-être le sauve-qui-peut… Ce n’est finalement pas l’endroit où ils souhaitent vivre…

Mais passé ce point, beaucoup d’autres personnes voudront se joindre à vous - … vous leur plaisez,… elles aiment votre vision…

 

 

 

 

p. 3/13  - Vivre autrement

Chapitre 4 -  VISION COMMUNAUTAIRE : NATURE ET FONCTION

… La principale tâche d’une communauté en formation consiste donc à définir une vision sur laquelle tous les membres s’entendent et à la coucher par écrit… En cas d’obstacle ou de crise majeure, l’absence de vision commune peut faire éclater un groupe…

Selon le travailleur communautaire Tree Bressen : « Partager la même vision augmente sensiblement les chances de succès… ».

 

SOYEZ CLAIRS… Simple, claire et authentique… Une fois rédigé et s’il est bien conçu, votre énoncé de vision :

* décrit l’avenir que vous souhaitez créer ensemble ;

* définit et explique les valeurs fondamentales de votre groupe ;

* représente une expression à laquelle vous pouvez tous vous identifier ;

* vous aide à unifier vos efforts ;

* constitue un élément tangible auquel vous pouvez vous référer dans les moments de confusion ou de désaccord ;

* contribue à inspirer votre groupe ;

* stimule l’engagement de chacun…

 

ELEMENTS DE LA VISION D’UNE COMMUNAUTE… Des mots comme ‘‘mission’’, ‘‘but’’… se retrouvent associés à la vision…

Vision : c’est l’avenir collectif que vous voulez créer, votre idée commune de ce qui est possible, ce qui vous motive à agir…

Mission, raison d’être : exprime votre vision concrètement et matériellement… Vos accomplissements matériels et des expériences…

Valeurs : s’expriment dans votre comportement actuel, ainsi que par le comportement quotidien que vous compter adopter…

Intérêts : ils comprennent les expériences, les états d’esprit, les sentiments ou les choses que vous aimeriez voir présents…

Buts ou objectifs : ils définissent les étapes que vous vous engagez à franchir à court terme… ils sont mesurables…

Aspirations : il s’agit des désirs et des ambitions plus vastes qui découlent de vos valeurs… Exemple… ériger… un lieu   paisible…

Stratégie : elle décrit une série de buts à atteindre selon un échéancier précis… Englobe « comment, où et quand »…

 

Vision et énoncé de vision 

… Votre vision et votre énoncé de vision ne sont pas la même chose, même si l’énoncé de vision sert quelquefois les mêmes buts.

L’énoncé de vision consiste en une version condensée de votre vision décrite en quelques phrases… Un énoncé de vision bien rédigé :

* exprime de façon claire, concise et attrayante la vision et la mission de votre groupe (et parfois ses buts) ;

* est généralement court – entre 20 et 40 mots ;

* présente la même qualité d’énergie que votre vision ;

* contribue à focaliser l’énergie du groupe, comme le foyer d’une lentille ;

* sert d’aide-mémoire quant à la raison d’être de votre communauté ;

* aide à évoquer votre vision et son effet énergétique ;

* se mémorise facilement – idéalement, chacun peut le réciter ;

* précise rapidement votre principale raison d’être (nous existons en raison de ceci) ;

* permet à votre groupe de spécifier ce qu’il est et ce qu’il n’est pas ;

* représente la première chose que les nouveaux venus voudront lire.

A l’instar de votre communauté, votre énoncé de vision :

* représente une expression à laquelle vous pouvez vous identifier ;

* contribue à unifier vos efforts ;

* nourrit l’inspiration de votre groupe ;

* définit et décrit vos valeurs fondamentales ;

* constitue un élément tangible auquel vous pouvez vous référer dans les moments de confusion ou de désaccord…

 

COMMENCEZ PAR LA !

Définissez et décrivez d’abord votre vision, avant même d’acheter une propriété en commun…

Une vision et un énoncé de vision clairs, inspirés et solides ne constituent pas une garantie de succès…

Si vous voulez réussir, commencez d’abord par formuler votre vision et votre énoncé de vision…

 

Chapitre 5 -  ELABORATION DU DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA VISION

… Un processus excitant et exigeant qui met en jeu vos valeurs essentielles, vos intérêts primordiaux et vos plus hautes aspirations…

1 Exploration du territoire… Vous discutez de vos rêves, de vos espoirs et de vos attentes en matière de vie communautaire…

2 Rédaction du texte sur la vision… Description préliminaire… Améliorations… Révision… jusqu’à ce que le texte convienne à tous…

Quelque soit la taille de votre groupe, il est essentiel que chacun contribue à la vision… Si chacun participe au processus d’élaboration et adhère entièrement à la vision, la cohésion de la communauté sera meilleure et son fonctionnement plus harmonieux par la suite.

 

VISIONS MULTIPLES ?

Vous aurez peut-être de la difficulté à réconcilier les divergences de vision… Un scénario comme celui-là pourra connaître plusieurs fins :

1 La vision des premiers l’emporte ; les personnes qui y adhèrent restent dans le groupe. Les autres partent.

2 Certaines personnes quittent le groupe, déçues… De nouvelles personnes s’ajoutent attirées par la vision élaborée par la majorité…

3 Le groupe se dissout. Trop de joueurs, trop de buts différents.

4 Le groupe se divise en deux sous-groupes ou davantage…

N’essayez surtout pas de créer une vision « universelle »…Concentrer ses efforts dans un champ assez circonscrit…

Vous découvrez que vous n’êtes pas tous sur la même longueur d’onde, souhaitez-vous mutuellement bonne chance et fondez deux communautés.

 

UN MOMENT SACRE

Elaborer la vision de votre avenir collectif est l’une des tâches les plus importantes que vous entreprendrez…C’est ici que vous exprimerez sincèrement ce qui vous importe réellement… C’est le temps de vous questionner : « Ces attentes sont-elles réalistes ? Ont-elles du sens ? »…

 

ATTENTES INCONSCIENTES ET CONFLIT STRUCTUREL, OU « LA COMMUNAUTE, CE N’EST PAS CA ! »

… Certains facteurs « manquants » inciteront donc à vouloir vivre en communauté : besoin d’amour, d’acceptation, d’appartenance et de sécurité émotionnelle… Les attentes inconscientes pèchent souvent par irréalisme…

La question est la suivante : pouvons-nous attendre à ce que la communauté réponde à ces besoins ?... Eruption de conflits… deux raisons…

D’abord, vivre en communauté ne contribue pas à effacer la souffrance émotionnelle enfouie… La colère et la déception…

Ensuite, en matière de vie communautaire, les attentes inconscientes diffèrent énormément d’un membre à l’autre… Frustration…

p. 4/13  - Vivre autrement

EXPLORATION DU TERRITOIRE Les exercices qui suivent serviront à faire ressortir les points de vue et à stimuler le partage…

Pour garder votre but à l’esprit, placardez à la vue de tous une grande feuille… sur laquelle vous aurez écrit ce qui suit :

Vision de notre communauté

             * C’est l’avenir commun que nous voulons créer

             * Elle révèle et énonce nos valeurs fondamentales

             * Chacun de nous peut y adhérer

             * Elle contribue à unifier nos efforts

             * C’est une référence de base pour tous

             * Elle garde notre inspiration vivante…

 

Premier exercice : Valeurs individuelles, valeurs collectives

Ce premier exercice est conçu pour aider les gens à devenir conscients de ce dont ils souhaitent faire l’expérience grâce à la vie communautaire…

Dans un premier temps, rédigez un compte-rendu de deux à trois pages de cinq expériences où vous vous êtes senti particulièrement comblé lors d’une activité communautaire ou dans une situation collective. Des exemples possibles : famille… camp d’été… randonnée…

A la fin de l’exercice, chaque participant aura en main un aperçu des activités et de l’atmosphère qu’il aime retrouver dans le cadre…

Dans un deuxième temps, divisez-vous en groupes… Chacun lit ses histoires… Chaque personne choisit parmi ses valeurs, ses croyances et ses aspirations les cinq ou six éléments qui lui paraissent les plus significatifs et en exprime l’essence dans… une phrase…

Dans un troisième temps, le groupe… établit des catégories en regroupant les papillons qui semblent « aller ensemble »….

Chaque personne colle un point rouge à côté des catégories qu’elle considère comme essentielle pour sa future communauté…

Dans chacune des catégories, chaque personne colle un point adhésif vert à côté des phrases qui ont le plus d’importance pour elle…

Vous avez là une indication de ce qui est le plus important sur le plan individuel et sur le plan collectif…

 

Deuxième exercice : Valeurs individuelles, valeurs collectives en bref

Cet exercice est une version abrégée et simplifiée de l’exercice précédent : il sert à recueillir la même information… Moins révélateur…

Demandez à chacun de répondre aux questions… :

« Quelles sont les valeurs auxquelles vous adhérez personnellement en matière de vie communautaire ? » et

« A votre avis, quelles sont les valeurs que nous partageons ? »… Points adhésifs rouges et verts, comme dans l’exercice précédent…

 

Troisième exercice : Remue-méninges Cet exercice ressemble aux précédents.

C’est un moyen rapide de brosser un tableau des intérêts, des valeurs et des idéaux de votre groupe. Tour à tour, les participants lancent des mots et des expressions symbolisant ce qu’ils recherchent dans la vie communautaire… Dites tout ce qui vous passe par la tête…Regroupez… en catégories et fixez-y vos points rouges et verts… Survol rapide de ce que votre groupe souhaite créer à ce moment…

 

Quatrième exercice : Eléments non négociables

Chaque personne note par écrit les choses, les situations et les systèmes qui doivent ou ne doivent pas exister dans la communauté…

A faire deux fois… Zev Paiss, consultant : Ce que les gens considèrent comme « non négociable » se transforme au fil du processus...

 

Cinquième exercice : Quelles sont nos limites ? Cet exercice quand les membres… ne s’entendent pas sur des choix ou des stratégies…

L’exercice démontre qu’un groupe peut s’entendre sur une même valeur, mais montrer des divergences quant aux efforts que chacun acceptera…

Dresser une liste des gestes que les gens comptent poser pour exprimer une valeur ou un principe donné, en les classant selon le degré d’effort, la somme de temps ou le degré d’auto-discipline requis… Points adhésifs rouges… demandez à chaque personne de les coller à côté des gestes qu’elles sont prêtes à poser dans leur quotidien… Aidera à départager qui… s’aligne sur la vision… et qui s’en écarte…

 

Sixième exercice : Echelle « privé / public »

… Pour aider… à découvrir l’intensité des sentiments de chacun face à un problème délicat dont certains membres ne souhaitent pas parler…

Distribuez un morceau de papier… et demandez… d’écrire le chiffre qui correspond à leur degré de soutien du principe, de l’activité…

Le 9 signifie que vous êtes entièrement pour, le 1, que vous êtes absolument contre… Recueillez… cochez, sur la ligne horizontale, chaque chiffre choisi…Vous verrez alors immédiatement illustrés les sentiments de votre groupe sur la question… Personne n’aura été embarrassé…

 

Septième exercice : Attentes inconscientes

Tiré de l’art-thérapie, cet exercice part du principe qu’il est possible de contourner le processus de pensée et d’accéder à l’inconscient…

Répondre le plus rapidement possible à une liste de questions, en écrivant vos réponses avec votre main non dominante…

1 Que voulez-vous le plus au monde ? Pour vous-même.

2 Que voulez-vous le plus au monde ? Pour le monde.

3 Que voulez-vous le plus au monde ? Pour vos enfants.

4 Qu’est-ce qui vous fait mal dans ce que les gens font ?

5 De quoi avez-vous peur ?

6 Qu’est-ce qui vous met en colère ?

7 Qu’est-ce qui vous fait pleurer ?

8 Si vous pouviez retourner en arrière et transformer votre mère (ou la principale figure maternelle de votre enfance), que changeriez-vous ?

9 Si vous pouviez retourner en arrière et transformer votre père (ou la principale figure paternelle de votre enfance), que changeriez-vous ?

10 De quoi avez-vous manqué étant enfant ?

11 Si vous pouviez améliorer quelque chose de votre enfance, qu’est-ce que ce serait ?

12 Si vous vouliez faire disparaître quelque chose de votre enfance, qu’est-ce que ce serait ?

13 De quoi aviez-vous besoin pour vous sentir en sécurité ?

14 De quoi aviez-vous besoin pour vous sentir aimé ?

15 De quoi aviez-vous besoin pour vous sentir heureux ?

16 Quelle sorte de communauté voulez-vous ?

… Le but ne consiste pas nécessairement à partager vos attentes conscientes et inconscientes, mais simplement à les découvrir…

 

S’EXPRIMER DU FOND DU CŒUR

… Vous pouvez aussi répéter les exercices « Eléments non négociables » et « Remue-méninges » aussi souvent que vous le souhaitez…

Le but consiste à rendre tout le monde conscient des besoins de chacun et à dresser un portrait des visions communes et divergentes…

REDIGEZ VOTRE TEXTE SUR LA VISION… Notre vision, notre mission, parfois nos buts… Enoncé de vision : c’est un bref résumé…

EVALUEZ LES TEXTES DECRIVANT VOTRE VISION… En tant qu’individu… que groupe… Votre énoncé de vision…

p. 5/13  - Vivre autrement

Chapitre 6 -  POUVOIR, GOUVERNANCE ET PRISE DE DECISION

… Certains membres exercent un pouvoir plus considérable que d’autres… Tendance à s’en remettre à l’opinion de la personne influente…

 

POUVOIR – LA CAPACITE D’INFLUENCER

En général, les personnes possédant pouvoir et privilèges n’en sont pas conscientes : elles agissent innocemment…

Application d’une méthode juste et participative qui répartit le pouvoir également et inclut des freins et des contrepoids pour contrer les abus…

 

POUVOIR CONCENTRE, POUVOIR DIFFUS

Le pouvoir est concentré quand une communauté choisit une personne ou un groupe pour prendre les décisions…

Quand le vote exprime la voix de la majorité, le pouvoir est théoriquement diffus et tout le monde participe…

La prise de décision par consensus… exige des participants qu’ils s’entendent avant qu’une action soit entreprise… La plus… utilisée…

 

COMMENT FONCTIONNE LE CONSENSUS

… Une proposition est acceptée quand tous les participants consentent, même si une personne ou plus s’abstiennent…

Les réunions ne sont pas « présidées », mais animées par les planificateurs de l’ordre du jour et un facilitateur…

Les conflits et les différents… sont perçus comme des catalyseurs générant des solutions plus novatrices qui permettent d’élaborer des ententes…

 

POUR QUE LE CONSENSUS FONCTIONNE

Être ouvert à l’apprentissage du processus. La méthode doit être étudiée en profondeur et ses principes de base, revus périodiquement…

Avoir un but commun. Sans… votre groupe tournera éternellement en rond, dans la confusion, la frustration et les batailles… pour le pouvoir…

Être prêt à partager le pouvoir. Troquer l’attitude impatiente du « je-sais-tout » pour l’acceptation et le respect des autres…

Être prêt à reconsidérer ses idées premières pour servir les intérêts du groupe… L’écoute attentive, la pensée holiste et la souplesse…

Faire confiance au processus et aux autres… Il vous faut croire que la solution existe et que vous la trouverez ensemble…

Faire preuve d’humilité… Rob Sandelin… : « L’humilité personnelle est l’un des fondements essentiels à la réussite du processus »…

Avoir un accès égal au pouvoir. Le consensus exige une base égalitaire… Fonctionne mal quand… employeur… propriétaire…

Participer en personne… Personne ne décide par procuration… Les ententes se forment sur ce qui ressort des discussions…

Discuter des bons sujets. Tous les sujets n’exigent pas la présence de tous les membres… Certaines décisions peuvent être prises par des comités…

Etablir des ordres du jour bien pensés… Sans ordre du jour… la confiance de votre groupe pourra s’éroder devant la confusion…

Avoir un facilitateur compétent… Ne participe pas à la discussion… aider le groupe à respecter sa démarche,… à faire avancer…

Prendre le temps. Prendre une bonne décision demande du temps… Allouer suffisamment de temps aux réunions…

 

« PSEUDO-CONSENSUS » ET CONFLIT STRUCTUREL… Plusieurs groupes ne sont pas formés à l’utilisation du consensus…

* Complexe des ligues majeures… Les gens sont habitués à n’en faire qu’à leur tête, ou qu’ils croient en savoir plus long que les autres…

* Décisions à l’usure… Les gens doivent rester dans la même pièce jusqu’à ce qu’une décision soit prise, peu importe le temps…

* Tout le monde décide de tout… Ils croient que tous les membres doivent participer à la prise de toutes les décisions…

* « Je m’oppose, je m’oppose ! »… Les gens faisaient parfois opposition à des propositions pour des raisons futiles…

Rob Sandelin : « Si une seule personne de votre groupe ne comprend pas clairement ce qu’est le consensus, ne l’utilisez pas. »

 

ETABLISSEMENT D’ENTENTE : RECHERCHER LE PLEIN CONSENSUS… Méthodes pour établir une entente…

Vote à la majorité qualifiée... La proposition est acceptée uniquement s’il y a une nette majorité et non seulement la majorité simple…

Repli sur le vote à la majorité… Il se replie sur un pourcentage de vote défini au préalable, qui peut varier… (51%) à… 95%...

Consensus-moins-un-vote ou consensus-moins-deux-votes… Acceptée même si une personne s’y oppose… même si deux personnes…

Disposition de temporisation… Accepte la proposition pour une période donnée… à la suite de quoi… on revient à la situation d’origine…

 

REPRESENTATION PROPORTIONNELLE… Modèle sur le mode de scrutin proportionnel pour permettre au plus grand nombre de membres d’obtenir le maximum de ce qu’ils souhaitent… Chaque personne dispose d’un certain nombre de votes qu’elle répartit à sa guise…

 

GOUVERNANCE COMMUNAUTAIRE : REPARTIR LARGEMENT LE POUVOIR... Toutes les communautés fonctionnelles… ont établi un cadre de gouvernance comprenant des réunions de groupe et une série de petits comités… Trois semaines pour commenter…

 

PLUS D’UNE METHODE DE PRISE DE DECISION ?... Par exemple… le groupe pourra fonctionner par consensus pour prendre la plupart des décisions, et utiliser le vote à majorité qualifiée pour les décisions ayant un impact sur la valeur de la propriété…

 

QUELLE METHODE DE PRISE DE DECISION DEVRIEZ-VOUS UTILISER ?...  Si vous voulez partager le pouvoir largement, favoriser une forte cohésion et insuffler à vos décisions la sagesse collective de votre groupe, envisagez le consensus ou une méthode d’établissement d’entente (ou les deux). S’il s’agit de répartir les ressources parmi un éventail de choix, optez pour le vote à la majorité simple…

 

 

Deuxième partie  - FAIRE NAÎTRE UNE COMMUNAUTE OUTLS ET TECHNIQUES

 

Chapitre 7 -  ENTENTES ET POLITIQUES : LES BONS DOCUMENTS FONT LES BONS AMIS

« Nos avocats… »…  Il n’y avait aucun contrat, aucun document juridique qui établissait les droits et obligations de chacune des parties…

 

QUAND LA MEMOIRE SE FAIT SELECTIVE Des histoires comme celle-là arrivent trop souvent…

Plusieurs communautés en formation vacillent ou disparaissent parce que leurs fondateurs n’ont pas d’abord établi d’ententes écrites…

1 Jacques se souvient bien de ce qu’il voulait dire – de ce qu’il pensait et se représentait mentalement très nettement – non de ce qu’il a dit

2 Ginette… concentrée sur ses propres convictions… a cru que Jacques venait justement de les exprimer… Il ignore les pensées de Ginette

3 … Ginette a interprété tout à fait différemment ce qu’elle a entendu. En fait, ils ne se souviennent pas de la même chose.

.

METTEZ TOUTES LES CHANCES DE VOTRE CÔTE

La confusion s’installe si rapidement dans la communication qu’il est absolument insensé de ne pas vérifier ce qui se dit en demandant à un des membres du groupe d’écrire ce à quoi tous pensent consentir, pour ensuite le relire ou le faire relire par chacun…

Bien entendu, les souvenirs seront plus vifs si vous demandez à chacun de signer l’entente une fois écrite…

p. 6/13  - Vivre autrement

ENTENTES ET POLITIQUES DANS VOTRE COMMUNAUTE

… Ententes, souvent appelées « politiques » ou « lignes directrices »… sur votre vision…, en matière d’adhésion, de processus de prise de décision, de normes de communication, de finances et de recherche d’une propriété… Autres ententes pour… travail communautaire et rémunération…, dépenses…, chiens et autres animaux, les enfants, le bruit, l’utilisation des outils, l’économie d’eau ou d’électricité, la consommation de drogues, d’alcool ou de tabac,… nouveaux membres…, départ d’un ou de plusieurs membres…, comportement…

 

Chapitre 8 -  PREMIER PAS CONCRET : CREEZ VOTRE PERSONNE MORALE

 … Il faut se constituer en personne morale pour se protéger d’éventuelles poursuites ruineuses, d’impôts exorbitants… ou… des dettes…

 

FORMEZ VOTRE PERSONNE MORALE AVANT D’ACHETER UNE PROPRIETE

… C’est nécessaire pour acheter la propriété que vous partagerez pendant plusieurs années… Ensuite, votre groupe doit être constitué en personne morale (qui pourra être distincte de la précédente) pour posséder et exploiter une entreprise appartenant à la communauté…

 

RETENEZ LES SERVICES D’UN AVOCAT… Au moment d’acheter votre propriété…un avocat spécialisé en droit immobilier…

Vous vous ferez aider par un avocat spécialisé en droit fiscal pour constituer la personne morale… Avoir appris… avant…

Engager un comptable expérimenté ou un expert-comptable… Ebauchez les documents de fondation et d’exploitation…

 

TROUVER LE BON AVOCAT… Idéalement… un avocat que vous connaissez personnellement et en qui vous avez confiance, ferré en droit immobilier et en droit fiscal, en particulier ceux qui sont relatifs aux structures juridiques qui vous intéressent…

 

Chapitre 9 -  L’AVENTURE DE L’ACHAT D’UNE PROPRIETE

… Pour les fondateurs de Dancing Rabbit, la première réalité incontournable… consiste dans les règlements de zonage…, les codes du bâtiment…

 

OBSTACLES JURIDIQUES AU DEVELOPPEMENT DURABLE

C’est ainsi qu’ils apprennent que ce n’est pas parce qu’on est propriétaire d’un lieu qu’on peut y faire ce qu’on veut…

 

FAIRE LE TOUR DES COMTES : REGLEMENTS DE ZONAGE, CODES DU BÂTIMENT, EMPLOI ET COMMUNAUTES RURALES DURABLES… Le compromis à faire entre gagner sa vie et la vivre selon les principes du développement durable…

 

RECHERCHE ACTIVE D’UNE PROPRIETE… Trouver une terre reste quand même la priorité… Ne reste plus qu’à trouver les fonds.

 

PRÊTS AMICAUX DE LA FAMILLE ET DES AMIS… Plutôt vers la famille, les amis et les organismes qui prônent des valeurs semblables…

 

FINANCEMENT DU PROPRIETAIRE : SOLUTION ONEREUSE, MAIS QUI VAUT MIEUX QUE RIEN

 

REFINANCEMENT AUTOGERE ET BANQUE « TIRELIRE »

 

QUAND UN SEUL ACHETE POUR TOUS… Mais les responsabilités deviennent tellement lourdes qu’il finit par s’écrouler, épuisé…

 

ACHETER UNE PROPRIETE « CLES EN MAIN » : CONFIANCE, TENACITE et NEGOCIATION

 

SI VOUS N’Y ARRIVEZ PAS LA PREMIERE FOIS…

 

Chapitre 10 -  TROUVER L’ENDROIT QUI CONVIENT

L’expérience… nous en apprend beaucoup sur l’importance de définir des critères réalistes, de savoir comment effectuer la recherche…

 

DEFINIR DES CRITERES REALISTES… Voici cinq questions fondamentales que vous devez vous poser :

1 Dans quelle région ou dans quelle ville votre groupe aimerait-il vivre et pourquoi ?

2 Quelle superficie de terrain recherchez-vous ?

3 Voulez-vous une terre vierge ou une propriété aménagée ?

4 Combien voulez-vous payer pour la propriété ? Pour l’aménagement et la construction ?

5 De combien d’argent disposez-vous pour acheter et quel financement pouvez-vous obtenir ?

 

DE QUELLE TAILLE SERA VOTR PROPRIETE ?... Fonction de vos buts…, du nombre de membres…, les règlements…, eau…

 

LA TERRE VIERGE : PAYER MOINS, TRAVAILLEZ LONGTEMPS… Deux communautés ont fait face aux mêmes avantages… problèmes…

Acheter une terre vierge : le pour… Reflétera les valeurs de votre communauté… Imprégner le site de l’énergie et des vibrations

Acheter une terre vierge : le contre… Aménager la terre… Travail rémunéré… Beaucoup plus de temps… que… prévu… Eprouvant…

 

LA PROPRIET PARTIELLEMENT AMENAGEE : ELECTRICITE, TOILETTES ET DOUCHES… Autant de possibilités d’achat…

Acheter une propriété partiellement aménagée : le pour… Vous pourrez établir un « camp de base »…, économies à long terme…

Acheter une propriété aménagée : le contre… Recueillir davantage de fonds…Inconvénient d’une terre vierge : dépenses, temps…

 

ACHETER UNE PROPRIETE « CLES EN MAIN » : DEMENAGEZ AUJOURD’HUI ET PAYEZ UN BON MOMENT !

… Cherchez du côté des camps d’été désaffectés… scouts…, camp de congrégations…, écoles ou des centres religieux…

Acheter une propriété « clés en main » : le pour… Total des dépenses inférieur… Déménager et commencer tout de suite…

Acheter une propriété « clés en main » : le contre… Problème de liquidités…Coûts de rénovation… Termites… S’endetter…

 

ACHETER UNE PROPRIETE A LA MANIERE PROFESSIONNELLE… Un ou plusieurs membres se consacrent à cette seule tâche…

* Déterminer combien d’argent votre groupe peut emprunter… Aidera à déterminer une fourchette de prix…

* Apprenez à bien connaître la valeur actuelle des propriétés et le marché dans la région que vous avez choisie… Bonne… affaire…

* Une fois informés, commencez votre recherche et étudiez toutes les propriétés répondant à vos critères… en vente ou non…

Evaluez votre capacité d’emprunt… Chaque ménage additionne… revenus mensuels… son actif… son passif…

Vous présenter comme un « groupe de familles » ou un « regroupement de ménages » et non comme une « communauté »…

p. 7/13  - Vivre autrement

Première méthode : travailler avec les agents immobiliers… La commission de l’agent devra être pris en compte dans le prix de vente…

Etudiez vous-mêmes le marché immobilier local… Registres des ventes… Propriétés… récemment vendues…Analyse... des ventes…

 

FAIRE LA RECHERCHE – PAR VOUS-MÊMES OU AVEC UN AGENT… Couvrez toutes les routes… Questionnez… Vous présenter… « Pourrais-je vous parler ? C’est vraiment une belle …  propriété… que vous avez là. Nous cherchons quelque chose dans le même genre : nous sommes un groupe de famille et nous voulons faire… Savez-vous s’il y a d’autres… propriétés… comme celle-ci… que les propriétaires pourraient envisager de vendre à un groupe comme nous ? »… Pourrait ouvrir une porte : le propriétaire vous fera faire le tour…

 

FAIRE DES RECHERCHES SUR LES PROPRIETES CIBLEES… Zonage… Routes… Services… Système septique… Conditions des bâtiments existants… Codes du bâtiment…  Possibilités de problèmes futurs… Problèmes juridiques… Voisins… Financement…

 

RETIRER LA PROPRIETE DU MARCHE PENDANT QUE VOUS POURSYIVEZ VOS RECHERCHES… Deux moyens…

Faire une offre comportant une clause de réserve… autorisant un certain temps…  pour mener une étude de faisabilité…

Offrir une option… connue sous le nom de « droit de préemption »… Vous paierez un acompte… pour avoir le droit exclusif d’acheter la propriété au prix convenu…Si votre groupe décide que la propriété ne lui permettra pas d’atteindre ses buts, vous perdez l’acompte…

 

Chapitre 11 -  ZONAGE ET VOISINAGE

En 1998, des dizaines d’individus de partout aux Etats-Unis commencent à assister à des réunions sur Internet… Meadowdance.

 

IMPACT DU ZONAGE SUR LES PANS COMMUNAUTAIRES… Finalement, ils peuvent carrément laisser tomber et chercher ailleurs…

PROPRIETE ET ZONAGE… Les règlements de zonage peuvent porter sur la taille des bâtiments et leur impact sur le paysage…

MISER SUR LES PERMIS D’UTILISATION PRECEDENTS… Engager   un professionnel en la matière – planificateur… ou notaire…

FAIRE UNE DEMANDE DE DEROGATION… Rencontrer le plus grand nombre possible de personnes en charge du zonage…

 

NEGOCIEZ POUR OBTENIR CE QUE VOUS VOULEZ… Retenir les services d’un planificateur…, d’un notaire ou les deux…

 

DEROGATION AU ZONAGE, VOISINS ET AUDIENCE PUBLIQUE… Rencontrer vos voisins pour entendre leurs préoccupations…

 

Chapitre 12 -  FINANCER VOTRE PROPRIETE (VIVRE AVEC DES EMPRUNTS RAISONNABLES)

Quand on achète une propriété pour fonder une communauté, il est clairement plus avantageux d’éviter les emprunts et de payer comptant…

Quand vous empruntez de l’argent, vous en « louez » l’utilisation… et le paiement de l’intérêt représente le coût de ladite location…

 

LOCATION D’ARGENT… Le fait d’avoir plusieurs cosignataires aidera votre groupe a augmenter sa capacité d’emprunt…

1 Déterminez d’abord la capacité d’emprunt du groupe… Vous pourrez ainsi évaluer si le prix… se situe dans les milites…

2 Etablissez aussi la cote de crédit de chacun de vos membres… En main le rapport de solvabilité de chacun des membres…

3 Faites évaluer la propriété qui vous intéresse… Engagez un évaluateur local pour connaître la valeur marchande…

4 Dans la mesure du possible, obtenez des prêts sans pénalité en cas de remboursement anticipé

5 N’acceptez que des prêts à taux fixe… Bob conseille d’obtenir … d’une durée de quinze à trente ans, avec un taux…fixe…

6 Négociez un prêt hypothécaire sans paiement ou avec paiement différé du capital pour les premières années… Avec moins de personnes…

7 Créez un fonds de prévoyance… Afin d’acquitter vos obligations si la situation ne vous permet pas d’y arriver…

 

FINANCEMENT PRIVE… Si vous voulez obtenir un prêt des fondateurs de votre communauté, de vos amis ou des membres de vos familles, présentez-leur les mêmes renseignements que ceux généralement exigés par les prêteurs privés… vision… buts… échéancier…

C’est ici que les services d’un avocat spécialisé en droit immobilier vous seront utiles… A-t-il… enregistré les emprunts…

 

QUAND UN MEMBRE ACHETE SEUL LA PROPRIETE… Le fondateur acheteur agit à titre « d’institution prêteuse »…

 

BAIL HORS FRAIS D’ENTRETIEN : OUTIL DE PROTECTION EN CAS DE PROPRIETAIRE UNIQUE… Protéger un propriétaire unique contre des charges financières ou juridiques indues et contribuer à répartir… entre les membres… les responsabilités…

 

FINANCEMENT PAR LE PROPRIETAIRE… Paiement partiel… et par la suite reçoit, outre le solde dû, l’intérêt sur celui-ci…

Votre avocat en droit immobilier devra réviser tout document… pour s’assurer que les précédents propriétaires ont été dûment payés…

 

COMMENT UNE COMMUNAUTE SANS MOYENS FINANCIERS A VU LE JOUR… Déménager tous… Ils rédigent une entente financière… ils déposeront les sommes économisées en partageant les frais de location, de nourriture, de services et de consommation…

 

FINANCEMENT BANCAIRE… Les institutions financières reprendront la propriété si vous ne pouvez honorer vos paiements…

1 Assurez-vous que vos documents juridiques étayent votre demande d’emprunt… Pour s’assurer que rien ne fera viendra à faire perdre de la valeur…

2 Renseignez-vous sur plusieurs institutions locales… Etudiez la taille et l’actif de chaque institution…

3 Déterminez le montant de l’emprunt et rédigez votre demande… Bob… recommande… de ne pas mentionner le nom de votre communauté…

4 Rédigez un document où vous décrirez en détail comment vous comptez utiliser les fonds empruntés… Réparations… améliorations…

5 Incluez le curriculum vitae, le relevé de valeur nette et le rapport de solvabilité de tous les cosignataires… Brefs et concis…

6 Rencontrez le vice-président directeur de chaque institution financière… Bob… conseille de vous habiller comme un responsable…

7 Négociez simultanément avec plus d’une institution financière… Vous êtes ainsi en position de force… Toutes… le même jour…

 

S’INSPIRER DU MODELE DES COHABITATS Les fondateurs… vendent des unités d’habitation… et bâtissent en même temps…

1 Fonds amassés par le groupe et le promoteur - 2 Prêt à la construction - 3 Hypothèques individuelles… Avec un promoteur…

 

A PROPOS DES DONS ET DES SUBVENTIONS… Faire des demandes une fois que vous aurez acheté votre propriété…

 

REFINANCER VOTRE PROPRIETE… Eviter les emprunts qui vous pénalisent en cas de remboursement anticipé…

 

LES COHABITATS SONT-ILS EN TRAIN DE TRANSFORMER LA MANIERE DONT NOS FORMONS NOS COMMUNAUTES ?

… Paradoxe : l’investissement dans un cohabitat peut quelquefois être comparable… à l’investissement dans une communauté…

p. 8/13  - Vivre autrement

Chapitre 13 -  CREER DES ETABLISSEMENTS HUMAINS DURABLES

 

PROCESSUS D’AMENAGEMENT D’EARTHAVEN… Vision d’un « écovillage planifié selon le concept de la permaculture »…

 

ÊTRE A L’ECOUTE DE VOTRE TERRE… Les établissements humains doivent s’adapter aux besoins des écosystèmes où ils sont implantés…

 

CONCEVOIR VOTRE PLAN D’AMENAGEMENT… L’échec… est causé par une conception inadéquate… aspect social ou physique…

 

EVITER LE « SYNDROME DU REFUGIE CITADIN »… Nourrissons-nous le sentiment que nous avons besoin de beaucoup d’espace…

 

CREER L’INTIMITE DANS LA COMUNAUTE… « Les gens découvrent qu’une fois la porte fermée, leur habitation est aussi intime qu’une maison privée », dit Kathryn… Tom… ajoute : « Il est beaucoup plus facile de trouver la solitude au sein d’une communauté… »…

David… : « Vous ne pouvez réellement former une communauté si vous ne tenez pas compte de vos besoins d’autonomie et d’intimité. »…

 

CONCEVOIR EN FONCTION DE LA CONVIVIALITE… Lien visuel… Distance moyenne… Mise en évidence… sentiers pédestres…

 

VOTRE MAISON COMMUNAUTAIRE… Mettez-la en évidence… Faites-en le « cœur »… Soignez son apparence… Bâtissez-la en 1er… de vos mains…

 

Chapitre 14 -  ECONOMIE COMMUNAUTAIRE (AVONS-NOUS LES MOYENS DE VIVRE ICI ?)

C’est une chose d’obtenir du financement pour acquérir une propriété ; c’en est une autre d’assumer les responsabilités qui en découlent…

 

COMMUNAUTES RURALES – D’OU PROVIENDRONT LES REVENUS ?... Près d’un marché du travail… à une distance… éloignées…

 

RISQUES INHERENTS AUX ENTREPRISES COMMUNAUTAIRES… Echouent par manque de capitaux ou… pas d’… étude… du marché…

1 Entreprises communautaires dont les revenus sont mis en commun… Les membres qui travaillent à l’extérieur doivent partager…

2 Coopératives communautaires de services appartenant aux membres… Un moyen de gagner leur vie… en travaillant à concrétiser la vision…

3 Entreprises à propriétaire unique au service de la communauté… Achète la production maraîchère de plusieurs de ses membres…

 

ORGANISATION FINANCIERE PRIVEE OU PARTAGEE… Une économie hybride de partage des revenus… payer les dépenses de base…

 

ASSURER L’ACCESSIBILITE FINANCIERE POUR LES MEMBRES… Autant de modèles de contribution… qu’il y a de communautés…

 

FRAIS D’ADHESION… Les frais d’adhésion varient : certaines communautés… n’en ont pas… Présentation de 6 communautés…

 

CONDITIONS DE LOGEMENT… Sont tout aussi variables. Quelques communautés offrent… louent… Doivent bâtir…partagent…

 

FRAIS DE LOCATION D’UN LOT ET DETTES… Les fondateurs de… voulaient que les dépenses communautaires restent abordables…

 

TRAVAIL COMMUNAUTAIRE EXIGE… Hebdomadaire, mensuel ou annuel constitue une autre source de richesse pour l’économie…

Construction, entretien, réparation, ménage des espaces collectifs, correspondance, tenue des livres, tâches administratives… Budget pour répondre à leurs besoins en matière de travail... C’est un point important qu’on  a tendance à oublier  jusqu’à ce qu’on réalise  que les compétences et l’énergie de chacun valent de l’argent, et que chacun doit être responsable d’une partie du travail si on veut faciliter la vie communautaire.

 

AMASSER DES CAPITAUX PROPRES… S’ils quittent la communauté, celle-ci leur remboursera leur contribution… les paiements…

 

LES GENS PEUVENT-ILS SE PERMETTRE DE SE JOINDRE A VOUS ?... Apporter leur emploi ou leur entreprise… dans leurs bagages…

 

Chapitre 15 -  PERSONNES MORALES ET DROIT DE PROPRIETE

… Vous aurez intérêt à constituer votre groupe en personne morale vous permettant de posséder une propriété en commun…

 

AIDE-MEMOIRE POUR LE CHOIX D’UNE PERSONNE MORALE… La forme... Capitaux propres… Décision…Contributions…

 

TITRE DE PROPRIETE ET DROITS D’USAGE… Autant de façon de structurer la propriété foncière… que de communautés…

Achat d’une terre vierge… Si les membres quittaient la communauté, ils pourraient vendre aux nouveaux… leur part de capitaux…

Achat d’une propriété aménagée… La manière… influencera… la façon dont vous pourrez financer la construction de vos résidences…

Attrait pour les membres… La forme de personne morale choisie… et la répartition des droits d’usage détermineront si le membres pourront recouvrer une partie ou l’entièreté de leur investissement, dans le cas où ils quitteraient la communauté ou que celle-ci se disperserait…

Accessibilité en matière de nouvelles constructions… Vos choix… influenceront l’accessibilité à de nouvelles constructions…

Contrôle du processus de sélection de vos membres… Influence sur le contrôle… sur l’adhésion de nouveaux membres… à tout acheteur…

Flexibilité de l’organisation… Incidence… en matière de finance, de droits et de responsabilités… A responsabilité limité… anonymes…

 

MODES D’IMPOSITION… Frais collectés auprès des membres… Frais de location… Vente de produits… Prêts consentis aux membres…

 

APERCU GENERAL : SOCIETE ET ASSOCIATION (OU ORGANISME A BUT NON LUCRATIF)

Société… Permet… de contracter, d’acheter et de vendre des biens et des services, d’emprunter de l’argent et de payer l’impôt…

Association… Ses revenus ne peuvent être distribués à ses membres, à ses directeurs… Que des activités autorisées par la loi…

Associations non exonérée d’impôt… Aucune exonération… Cette personne morale sera imposée comme tout type de société…

 

SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE… Offre à ses propriétaires une responsabilité limitée, comme… pour une société anonyme…

Avantages de la société à responsabilité limitée... La société à responsabilité limitée offre une responsabilité limitée et procure certains avantages fiscaux tout comme un partenariat… La société à responsabilité limitée est beaucoup plus souple que les autres personnes morales…

Inconvénients de la société à responsabilité limitée… Un avantage que pour les membres se situant dans la tranche d’imposition de 15% ou moins…

 

ASSOCIATIONS DE COMMUNAUTES… L’association de propriétaires… L’association de condominiums… La coopérative…

p. 9/13  - Vivre autrement

ASSOCIATION DE PROPRIETAIRES – AVANTAGES ET INCONVENIENTS SUR LE PLAN FISCAL

Avantages financiers occasionnels… Les banques… sont donc disposées à leur prêter de l’argent, en autant que leur usage soit conforme…

Contrôle de l’effectif… Dans un cohabitat, les unités d’habitation sont vendues sur le marché (une des exigences du financement bancaire)…

 Capitaux propres… Recouvrer son investissement… Recouvrer le capital qu’ils ont investi en revendant leur bail de lot à la communauté…

Flexibilité et contrôle organisationnels… Etablir des règlements décrivant l’ensemble de leurs exploitations et le mode de prise de décision…

Avantages et inconvénients fiscaux… «Soyez prudents et obtenez d’abord l’opinion d’un conseiller juridique compétent et ferré en fiscalité.»…

 

ASSOCIATION DE CONDOMINIUMS… L’association gère et entretient la propriété, mais n’en est toutefois pas propriétaire…

Avantages et inconvénients de l’association de condominiums… Institutions… consentent… des prêts… Habitations… vendues sur le marché…

 

COOPERATIVE D’HABITATION – DROIT DE PROPRIETE DISTINCT ET DROITS D’USAGE… Actionnaires d’une société…

Avantages et inconvénients de la coopérative d’habitation… Recouvrer leur investissement… Peu d’institutions consentent à prêter…

 

ASSOCIATION PAR COMPAGNIE… Propriétaire de son bien foncier par l’entremise d’une association non exonérée d’impôt…

 

VOTRE GROUPE PEUT-IL ACHETER UNE PROPRIETE SANS SE CONSTITUER EN PERSONNE MORALE ?

… Vous avez deux choix : propriétaires communs ou locataires conjoints… Perdre votre propriété à cause des agissements de l’un d’entre vous…

 

Chapitre 16 -  SI VOTRE COMMUNAUTE SE CONSTITUE EN ASSOCIATION EXONERE D’IMPÔT

… Il faut tenir des activités religieuses, caritatives, éducatives, scientifiques ou littéraires…Toute dorme alternative de spiritualité…

 

AVANTAGE DE L’ASSOCIATION

Dons admis en déduction d’impôt… Principale raison pour un organisme de se constituer en association… Intérêt… pour les donateurs…

Allégements fiscaux significatifs… Pas d’impôt sur les revenus générés dans le cadre des activités commerciales reliées à sa mission…

Autres économies… Possibilité de recevoir des dons en nature et de l’aide bénévole… Annonces d’intérêt public gratuit à la radio…

Responsabilité limitée… La justice tend à imposer des normes de conduite plus strictes aux cadres et aux membres du conseil d’administration…

Revenus internes des membres de la communauté… Vous pourrez engager les membres de votre communauté et leur verser un salaire…

 

INCONVENIENTS DE L’ASSOCIATION

Coût de constitution et de maintien élevés… Engager un avocat … Vous pourrez économiser… en préparant vous-mêmes les documents…

Financement bancaire restreint… Pourrait vous nuire si vous cherchez à obtenir un prêt auprès d’une institution financière…

Aucun capital sur le bien-fonds pour les membres… Les membres… ne peuvent amasser de capitaux… qui leur seraient remboursés…

Paperasse et tenue de livres… Tenir des registres à jour… Rapport annuel… Exigences du fisc… lourdes… Registres… de comptabilité…

Restriction sur le plan politique… Ne pourra exercer… dans le domaine politique, ni… influencer une législation… ou soutenir un candidat…

Actifs irrécouvrables… Une fois que votre communauté a fait don d’actifs – liquidités, titres de placements, biens fonciers personnels…

 

PERSONNE MORALE PROPRIETAIRE D’UN BIEN-FONDS ET ASSOCIATION 501(c)3 – LE MEILLEUR DES DEUX MONDES

« Réfléchissez bien avant de vous servir d’une association 501(c)3 pour posséder quelque chose », conseille Dave Henson…

… L’OAEC tire plusieurs avantages... avec le Sowing Circle… Le bail de l’organisme est relativement sûr et les locataires partagent les mêmes buts…

 

COMMENT GARDER LE CONTRÔLE DE SON CONSEIL D’ADMINISTRATION… Il a donc planifié que 17 « membres votants » (c’est-à-dire un groupe spécial procédant à l’élection du conseil d’administration…) éliraient huit personnes au conseil d’administration…

 

ASSOCIATIONS DETENTRICES DE TITRE – GENERER DES REVENUS DE SOURCES « PASSIVES »… Les membres de la communauté… sont propriétaires de leur terre grâce à une association 501(c)2, de laquelle ils louent de petits lots individuels où ils résident…

 

FIDUCIE FONCIERE PRIVEE – PROTEGER LA TERRE… Mécanisme qui sert à préserver les caractéristiques d’une terre…

On peut aussi protéger une parcelle de terre en la soumettant à une « servitude de conservation », une contrainte juridique…

 

FIDUCIE FONCIERE COLLECTIVE – UNE DECISION IRREVOCABLE… Etablir un conseil de surveillance plus étendu et plus puissant…

Option intéressante pour les fondateurs qui souhaitent s’assurer que le but original… se transmettra d’une génération à l’autre…

 

COMMUNAUTE A « TRESORERIE COLLECTIVE » - ASSOCIATION 501(d)

…Exonérations d’impôts pour les communautés religieuses à trésorerie collective qui exploitent des entreprises pour le bien de leurs membres…

Avantages de l’association 501(d)… Economies réalisables sur le plan fiscal…Chacun… inscrit dans sa déclaration de revenus….

Inconvénients de l’association 501(d)… La communauté doit « partager ses revenus »… mais aussi tout revenu provenant d’emplois extérieurs…

 

 

Troisième  partie – S’EPANOUIR EN COMMUNAUTE

 

Chapitre 17 - COMMUNICATION, PROCESSUS DE GROUPE ET GESTION DE CONFLITS ; L’ESSENCE DE LA SANTE COMMUNAUTAIRE

… Habiletés de communication… Maîtriser les aptitudes découlant des bons procédés s’apparente à amender le sol de la communauté…

 

L’EFFET « POLISSAGE »… Puissant outil de croissance personnelle… La communauté nous offre la chance de devenir enfin adultes…

 

ENTRETENIR DES RELATIONS DURABLES… Des relations qui nourrissent, stimulent et inspirent… Les mêmes… que celles… d’une relation amoureuse - partager avec le cœur, écouter attentivement, communiquer des vérités difficiles sans tomber dans le reproche…

Être plus conscient de ses paroles… Parler de manière à intensifier, plutôt qu’à réduire… On utilisera le « je »… On fera des vérifications… On exprimera ses sentiments… Processus de communication non violente… Nous pouvons en adopter de nouveaux...

Créer des ententes de communication… accords de communication et de comportements explicites… Parler avant l’autre ?… Aller droit au but ?... Utiliser des jurons ?... Exprimer sa colère ?... S’informer de la vie amoureuse ou sexuelle, des affaires financières ?...

Annoncer ses couleurs… Faire état de ce qui se passe dans sa vie, de ses sentiments et même de ses espoirs et de ses rêves  par rapport à la situation…

Cercle de partage… Permettent de… partager leurs vérités personnelles et de s’écouter ans un respect attentif… Nul ne commente…

p. 10/13  - Vivre autrement

LES BESOINS LESTES D’UNE CHARGE EMOTIVE : GERMES DE CONFLIT... On découvrira des besoins inassouvis durant la petite enfance – acceptation, approbation, contrôle, amour et ainsi de suite… Être accepté, valorisé et respecté, ressentir de l’empathie…

Apprendre à développer de bonnes aptitudes à communiquer et à avancer avec un groupe… à accepter et à accueillir les commentaires…

 

GRANDS BLESSES DE BONNE VOLONTE… Larry… « Ce sont les petites choses… qui minent insidieusement … la qualité de nos relations… »… Faire des commentaires… Parler à autrui d’une chose qu’il a dite ou faite et des émotions négatives que cela a suscité en soi…

 

CINQ FACONS DE REAGIR AU CONFLIT

1 Faire comme s’il n’existait pas et l’occulter… Rarement un choix conscient, plutôt un schéma d’évitement… Referont…surface…

2 Fuir… Eviter le sujet, sortir de la pièce, quitter le groupe… Choix… la plupart du temps inconscient… Tout le monde est perdant…

3 Sauter dedans à pieds joints… Répondre à leurs propres besoins ou apprendre à faire confiance… Inciter d’autres à quitter la pièce…

4 Modifier vos sentiments… Vous vous laissez éprouver la peur, la colère ou la tristesse… N’autonomise pas nécessairement le groupe…

5 Utiliser le conflit pour renforcer la communauté… Faire naître davantage de compréhension, approfondir vos liens… ajustements…

 

CONFLIT ET COHABITAT… Les fondateurs de cohabitat… excellents sur le plan de la logistique… mais ont tendance à s’empêtrer quand il s’agit de communications interpersonnelles… embourbés dans des conflits insolubles… une fois qu’ils ont emménagé dans leurs logements…

 

LES SEPT TYPES DE CONFLITS COMMUNAUTAIRES QUE NOUS SOUHAITERIONS BANNIR DE NOS VIES… Domination…

1 Syndrome du fondateur I… Rôle d’autorité parentale aux fondateurs et agir comme des adolescents… en défiant… en contestant…

2 Syndrome du fondateur II… Image… de soi comme parent… autorité… supériorité… Miner ou défier toute tentative pouvant remettre en cause…

3 Visionnaire abusif… Attitude parente de celles de l’éco-macho, du plus dur d’entre les durs… et du macho communautaire…

4 Violation des accords communautaires… Ressentiment… Lorsque quelques personnes ne se conforment ni aux accords ni aux politiques…

5 Refus de sévir devant la violation des accords communautaires… Ressentiment, la disparition de la confiance et de l’harmonie…

6 Déséquilibres dans l’exercice interpersonnel du pouvoir… Les conflits, le ressentiment et l’érosion de la confiance… grandissent…

·          Pouvoir d’intimidation… Dégager… de la colère… tenir un langage incisif et sévère… mener les gens… critiquer d’abondance…

·          Travail de sape… Calomnier, discréditer et amoindrir… une autre personne ; supposer le pire quant à ses motifs et les critiquer…

·          Pouvoir de l’hypersensible… Personne n’a l’énergie ni la patience… d’apprivoiser sa peur intense et sa propension au drame…

7 Supposer le pire quant aux motivations d’autrui… Se servir de ces suppositions comme preuve de la malice ou des défauts…

 

CONFLITS COMMUNAUTAIRES : 24 SOURCES FREQUENTES

GERMES DE « CONFLITS STRUCTURAUX »

1 Différences de valeurs et de vision… Querelles au sujet de la manière dont l’argent doit être dépensé ou le temps et le travail…

2 Déséquilibres de pouvoir « structurel »… Ressentiment et blâme issus des différences réelles ou perçues dans l’exercice du pouvoir…

3Réunions épuisantes et improductives… Réunions trop fréquentes qui ‘éternisent, ne vont nulle part… chargées de ressentiment…

4 Renseignements essentiels manquants… Querelles pour déterminer le coupable… parce que la recherche préalable a été bâclée…

5 Souvenirs différents quant aux ententes verbales… Parce que chacun garde un souvenir différent des ententes… ou autres… établies…

6 Aucun accord quant à la communication ou au comportement… Les membres… ont des normes de comportement… différents…

7 Aucun processus de vérification des comptes… Certains n’ont pas fait ce qu’ils avaient convenu de faire… perd de l’argent…

8 Aucun critère de sélection ni processus de sélection de nouveaux membres… Les nouveaux ne partagent pas les valeurs et la vision…

9 Arrivée d’un trop grand nombre de nouveaux membres à la fois… Le « véhicule »… est menacé ou endommagé par l’influx…

10 Roulement élevé… Parce qu’il y a trop d’arrivées et de départs pour que s’installe un sentiment de communauté… Pas de noyau…

STYLES DE TRAVAIL ET DE PLANIFICATION DIFFERENTS

11 Réflexion versus action… Conflit entre… régler des questions émotionnelles… et ceux qui veulent se concentrer sur les faits…

12 Planification versus action… Tension entre ceux qui veulent… planifier… et ceux qui veulent foncer et sauter à pied joint…

13 Manifestation spirituelle versus manifestation physique… Confrontation… visualisation… prière… et celui… d’outils pragmatiques…

14 Différence dans la façon de traiter l’information… Manque de respect, dénigrement ou rejet envers ceux qui traitent l’information différemment…

15 Différences dans le style de communication… Problèmes de compréhension… antécédents régionaux, ethniques… sexe… expérience…

PROBLEMATIQUE D’EQUITE

16 Déséquilibres réels ou perçus en matière de travail… Ceux qui travaillent moins souvent ou moins ardemment… qui ne font pas…

17 Questions financières… Disputes pour déterminer qui doit payer quoi, et quand l’argent sera remboursé… poids de son influence…

18 Problématique de gestion du temps… Heures consacrées aux réunions et aux tâches… par rapport à la maison ou en famille…

19 Déséquilibre sur le plan du sexe et problématique de domination… Si l’un des deux sexes domine… taquine constamment…

QUESTIONS DE VOISINAGE

20 Norme de comportement… Conflits quant à ce qui est considéré comme un comportement acceptable par la communauté…

21 Problèmes de frontière… Dans leurs maisons… Quels comportements sont considérés comme acceptables et inacceptables…

22 Questions d’entretien et de soins… Conflits entourant les soins et l’entretien de l’équipement et des outils collectifs… responsabilité…

23 Question d’ordre et de propreté… Tensions découlant des normes de propreté à respecter dans les pièces communes… responsabilité…

24 Question de mode de vie… Conflits au sujet d’articles personnels ou d’activités en privé – tabac, alcool, drogues, armes à feu, pesticides, alimentation carnée… Discipline des enfants, mariages ouverts, unions multiples et simultanées, homosexualité ou bisexualité…

Tous ces conflits potentiels pourront être réduits ou prévenus en rédigeant des accords et des procédures… adéquate pour le… groupe…

 

L’ART SUBTIL DE LA RETROACTION… (ou feedback)… Utiliser un langage neutre, décrire ce que la personne fait et non évaluer son caractère et ses motivations, employer des termes exprimant vos émotions plutôt que des reproches… Commentaires constructifs…

 

BIEN PRENDRE LA CRITIQUE : CHERCHER LA PART DE VERITE… Recevoir une critique négative peut faire mal… Se souvenir…

1 Ce n’est pas parce qu’on reçoit un commentaire critique, exagérée ou hostile qu’il ne contient pas une petite… part de vérité.

2 D’un autre côté, il est possible que ce soit une projection des problèmes d’autrui qui n’a rien à voir avec votre comportement…

3  Même le commentaire habile peut s’avérer exagéré, et même ne pas être valable, en tout ou en partie.

Comment savoir si une critique est fondée ? L’introspection, l’observation de soi… conscientisation de soi,… requête à son guide intérieur…

 

GUERIR NOS BLESSURES PERSONNELLES… Se libérer des blessures et des traumatismes du passé… : la thérapie du champ mental (Though Fiel Therapy TM)… 3 ou 4 séances… technique mécanique stimulant certains points d’acupuncture… thérapie par digitopuncture…

 

RENCONTRES DE DECORTICAGE… L’exercice de l’échelle publique /privée… pourra aider… à une rencontre de décorticage…

p. 11/13  - Vivre autrement

CREER DES ACCORDS PRECIS DE RESOLUTION DE CONFLITS… Certains groupes ont rédigé un ensemble d’accords…

COMMUNAUTE DU SOWING CIRCLE : POLITIQUE DE RESOLUTION DES CONFLITS

I Règles fondamentales de résolution d’un problème… Les membres acceptent de respecter les règles fondamentales suivantes :

1 Engagement de respect mutuel ; 2 Engagement à trouver une solution au problème ; 3 Pas de dénigrement ; 4 Pas d’intimidation, explicite ou implicite ; 5 Pas de contact physique ; 6 Pas d’interruption ; 7 Engagement à utiliser le protocole de résolution des conflits…

II Protocole de résolution des conflits… Les membres en conflits s’engagent à :

·          Faire preuve de bonne volonté pour résoudre le conflit... Si la tentative échoue, les membres en conflit s’engagent à :

·          Demander à un membre… choisi et accepté de les aider… comme médiateur. Si… échoue, les membres… s’engagent à :

·          Demander officiellement à la communauté de les aider à résoudre le problème.

·          Si la communauté s’avère incapable… la communauté pourra choisir d’engager un médiateur de l’extérieur pour l’aider…

III Accord de confidentialité des tiers… En raison de sa situation privilégiée, le tiers aura la responsabilité de surveiller la situation…

IV Accord de confidentialité par rapport aux conflits communautaires internes… En ce qui concerne les problèmes individuels…

 

S’ENTRAIDER POUR ASSURER LA RESPONSABILISATION FACE AU GROUPE… Etablir lors des réunions des accords sur les tâches et à assurer le suivi à chaque rencontre… Tableau mural où l’on décrira les tâches…, la date butoir et le nom de la personne…

Système de pairage… un membre est jumelé à un autre qu’il est chargé d’appeler pour s’informer courtoisement de l’état des choses…

Trucs de facilitation… on le remercie en reconnaissant son travail lors de la réunion suivante… Demande de faire un nouvel essai…

Série progressive de conséquences… parler avec le fautif et lui faire comprendre les répercussions… Question… étudiée par un comité…

Et pourquoi ?... On adopte tôt dans sa vie l’habitude… de prendre davantage de responsabilités que nous en sommes capables…

 

SERIE PROGRESSIVE DE CONSEQUENCES… Justes et empathiques, d’intensité graduelle, qui respectent… incitant… aux changements…

1 Une personne parle du problème au membre incriminé et lui demande de changer.

2 Si… échoue, 4 personnes – les 2 premières… accompagnées d’un ou une ami(e) – se réunissent pour discuter et demander… de changer…

3 Si cette solution échoue, le fautif rencontre le comité de responsabilisation pour résoudre le problème.

4 Si… échoue, le comité… convient d’un contrat de 5 mois…, qui décrit comment il… procédera aux changements…, et… rencontre mensuelle…

5 Si... ne fonctionne pas… la communauté se réunit pour décider quel geste poser… vivre ailleurs… Le membre participe…. Mais aucun pouvoir de véto

6 Si, devant une proposition… une ou plusieurs personnes s’opposent… rencontre avec le fautif et les personnes qui s’opposent…

… Il est beaucoup plus facile de contrer l’apparition des problèmes en choisissant soigneusement les gens qui se joindront à vous…

 

Chapitre 18 – SELECTION DES MEMBRES

… Voulant faire preuve de générosité, refusant de tenir compte… de leurs sentiments d’aversion... Être « gentilles » leur a coûté leur rêve.

 

CHOISISSEZ LA MATURITE AFFECTIVE – LA « PORTE ETROITE »... Nous avons tendance à répéter les mêmes erreurs … que dans celui de nos compagnons de vie : agir avant de réfléchir, projeter des archétypes idéalisés… refuser de porter attentions aux indices…

Idéalement, vous choisirez des gens dotés de maturité affective et d’une bonne estime de soi… Zucker explique : « … Si la porte est grande ouverte, vous aurez tendance à attirer des gens malsains, habiles dans l’art de la manipulation, du subterfuge, de la culpabilisation et du silence… »…

 

QUI FONCTIONNE BIEN EN COMMUNAUTE ?

1 La personne qui n’en a pas « besoin »… Les gens qui se réalisent et mènent une vie agréable s’épanouiront… et contribueront…

2 La personne dotée d’un bon sentiment de sa valeur personnelle… Qui ont de l’estime de soi et de la maturité affective, qui connaissent leurs forces et leurs faiblesses et qui sont en cheminement de croissance personnelle ont tendance à bien vivre l’expérience communautaire…

3 La personne ouverte et capable de considérer le point de vue de l’autre… Frustrés et impatients… jusqu’à ce qu’ils se familiarisent…

4 La personne qui se sent liée aux autres et qui s’intéresse à leur bien-être… Timides ou… solitaires… pourront… trouver difficile…

5 La personne prête à respecter les ententes collectives… Passer de la conscience du « je » à la conscience du « nous »…

6 La personne prête à s’affirmer… Prêts à prendre l’initiative, à s’affirmer quand ils sont en désaccord… et à demander ce dont ils ont besoin…

7 La personne prête à se taire et à écouter… Dynamiques, assurés… auront peut-être à modérer leur enthousiasme lors des réunions…

 

MAIS EST-CE CA, LA COMMUNAUTE ?... Plusieurs personnes sont d’avis qu’un groupe n’est pas une « communauté » à moins qu’il ne soit ouvert et porté à inclure toute personne qui souhaite se joindre à lui… La plupart des personnes… répondront que ne pas avoir de critères pour les nouveaux membres… représente… un invitation pour les gens souffrant de dysfonctionnements émotionnels.

Inconsciemment, ces personnes cherchent à se joindre à une communauté pour guérir leurs blessures et traumatisme d’enfance.

Elles espèrent que la communauté formera la famille aimante qu’elles n’ont jamais eue… « Hôpital des éclopés du cœur – Bienvenue »…

Mais qu’en est-il de l’effet polissage ? N’affirme-ton pas que les côtés acerbes des uns sont adoucis au contact des autres ?...

Car l’effet polissage semble s’appliquer quand un nouveau membre potentiel manifeste la volonté d’apprendre, de grandir et de changer…

Mais quand les blessures sont trop sérieuses et la bonne volonté absente, elle pourra s’avérer trop tourmentée pour… l’épauler…

Je crois qu’une personne profondément blessée peut affecter un groupe beaucoup plus que 10 personnes saines, en faisant avorter leurs plans…

 

VICTIMES PASSIVE, VIERGES OFFENSEES… Le problème n’est pas que la personne ait déjà été victime, ce qui n’est évidemment pas sa faute. Le problème est qu’elle interprète constamment les gestes d’autrui comme une tentative d’agression…

Etrangement, les communautés se retrouvent souvent avec une… mère célibataire assistée sociale avec plusieurs enfants en bas âge…

« Nous n’avions pas ce qu’il fallait pour qu’elle continue à accepter notre charité. »… sinon une communauté thérapeutique ou de service…

Ne relevez pas ce  défi si votre groupe est petit ou tout nouveau. Vous êtes un jeune plant, non un arbre mature, vous êtes encore trop vulnérables…

 

LA LOI ET LA SELECTION DES MEMBRES… Sur le marché public, vous ne pouvez sélectionner vos membres… Les cohabitats font face à cette contrainte… Ils se demandent… s’ils auraient dû le décourager d’assister aux réunions dès le début… Leur intuition…

 

DIRE NON ET L’ASSUMER Demander à quelqu’un de partir en vaut-il la peine, étant donné les émotions difficiles… ?...

A mon avis, il serait préférable pour une nouvelle communauté de s’établir, de s’enraciner, de gagner en force et en santé pendant quelques années avant d’accepter une personne blessée qui pourrait s’avérer dérangeante, mais pourrait également tirer profit de la vie communautaire. Cela vaudra mieux que d’essayer de l’intégrer… et de risquer de tout perdre en cours de route…

Porter un jugement signifie dénigrer quelqu’un, alors que ce que vous faites consiste à évaluer dans quelle mesure un candidat souscrit à vos valeurs et à votre vision, a les mêmes comportements que vous et peut répondre à vos exigences financières er de travail. La « discrimination » consiste à reconnaître les différences entre plusieurs choix ; faire la différence, c’est faire preuve de discernement. Et c’est ce que vous devez faire, étant donné que vous aurez à vivre près de cette personne et à partager une propriété avec elle le reste de votre vie.

p. 12/13  - Vivre autrement

SELECTION DES NOUVEAUX MEMBRES… Etape…« membre de soutien »… « membre provisoire »… membre à part entière…

 

MAIS COMMENT SAVOIR ?... Comme la plupart d’entre nous sommes plus ou moins éclopés…, comment pouvons-nous prévoir… ?...

 

QUESTIONS, REFERENCES ET « LONGUES FIANCAILLES »… Zucker… propose… : « Recherchez de bons antécédent sur le plan professionnel et amoureux. » Selon certaines études psychologiques, le comportement passé est le meilleur indicateur du comportement futur…

Ainsi, en plus des questions habituelles sur les aspirations communautaires…vous pouvez demander… des questions personnelles…

Vous pouvez également demander trois ou quatre références- ex-partenaires, employeurs… Tenez compte de la réaction à votre demande…

Les gens peuvent devenir plus matures et plus stables, plus responsables et plus empathiques au fil des années… Prendre… en compte…

Et puis… qu’en est-il des gens qui ont mis le groupe fondateur ou la communauté sur pied ?... Seraient-ils acceptés ?... Répondent-ils à leurs… exigences ?

Les exigences concernant le temps et l’argent contribuent également à séparer les gens réellement intéressés des curieux…

Je crois fermement à la valeur des « longues fiançailles » : visites prolongées ou statut de membre provisoire de six mois à un an ou plus…

Finalement, il est important d’établir un processus pour intégrer les nouveaux membres dans le groupe ou la communauté…

L’élément le plus important de cette démarche consiste cependant à s’assurer que le nouveau membre comprend votre processus de décision…

 

Créer une communauté est probablement l’une des façons d’occuper votre temps qui a le plus de sens…                                   

 

 

Annexe I – EXEMPLES D’ENONCES DE VISION

 

LOST VALLEY EDUCATIONAL CENTER, EN OREGON Modifier… sa vision pour s’adapter à de nouvelles idées ou circonstances…

EARTHAVEN ECOVILLAGE, EN CAROLINE DU NORD… Les paragraphes… sont tirés du document New Vision

ABUNDANT DAWN, EN VIRGINIE… Enoncé de vision d’Abundant Dawn…

 

Annexe II – EXEMPLES D’ACCORDS COMMUNAUTAIRES

 

REGISTRE DES DECISIONS, COMMUNAUTE DE BUFFALO CREEK… Sert de « mémoire collective »…

 

« ODE » AU RESPECT ET A LA RESPONSABILIE, COMMUNITY ALTERNATIVES SOCIETY… Ode… allure plus poétique…

LES SEPT ZONES DE RESPECT

1 Respecter les frontières personnelles, toucher autrui de façon appropriée, ne pas faire usage de violence (respect physique).

2 Respecter les émotions et les sentiments d’autrui ; être responsable des miens (respect affectif).

3 Être honnête, communiquer avec autrui à l’aide de moyens de communication respectueux, entendre ce qu’autrui a à me dire (respect verbal).

4 Respecter mon droit privé, à la solitude, à la tranquillité et à la sécurité dans mon espace personnel, accorder le même respect à autrui et négocier l’utilisation des zones communautaires (respect du territoire).

5 Prendre soin de la propriété individuelle, communale et collective (respect matériel).

6 Respecter la diversité d’autrui : âge, sexe, origine ethnique, orientation sexuelle, pratique spirituelle, capacités physiques et mentales (respect de la diversité).

7 Respecter la structure communautaire et le processus de prise de décision par consensus (respect de la communauté).

LES SEPT DOMAINES DE RESPONSABILITE … 1 Assister… aux réunions… 2 Être responsable… de mes idées et e mes sentiments…

3 Donner du temps… 4… Siéger… à un comité… 5 Être franc et consciencieux… 6 Informer la communauté… 7 Informer… les… responsables…

PROCESSUS DE RESOLUTION DE CONFLITS… 1 Dialogue entre les parties… 2 Séance(s) d’écoute et de clarification…

3 Consultation du comité… 4 Contrat d’autonomisation… 5… Réunion d’action communautaire… 6 Absence de consensus… rencontre…

 

POLITIQUE SUR LES ANIMAUX DOMESTIQUES, ABUNDANT DAWN… Questions particulièrement sujettes à controverse…

Animaux en général... Aucun animal ne sera toléré dans la zone sauvage à l’exception des chats en liberté que nous ne pouvons contrôler…

Chiens… Acceptation par les membres…Pas de chiens en liberté… Pas… des chiens qui jappent constamment…Ramasser les excréments…

Chats… Acceptation par les membres… Porter une cloche pour… la faune… Castrés… Hystérectomisées… Vaccinés contre la rage…

Questions futures… Normes de soins pour les animaux domestiques… Animaux domestiques autres que chiens et chats…

 

RESSOURCES - Sites Internet

 

Site de l’auteure : http://www.creatingalifetogether.org

 

MAGAZINES

Aube : http://www.laplumedefeu.com                                    

Communities magazine : http://communities.ic.org

 La maison du 21ème siècle : http://www.21esiecle.qc.ca       

Permaculture Activist : http://www.permacultureactivist.com

 

ORGANISATIONS, RESEAUX, INFORMATIONS…

Communautés intentionnelles : http://www.ic.org                  

Conflits et consensus : http://www.consensus.net

… Passerelles Eco : http://www.passerelleco.info/                

Réseau canadien des cohabitats : http://www.cohousing.ca

Réseau des cohabitats : http://www.cohousing.org                                

Réseau des Ecovillages du Canada : http://enc.ecovillage.org

Réseau français des écovillages : http://www.rama.1901.org/ev/reseau.html#projet

Réseau mondial des écovillages : http://gen.ecovillages.org/      

Route des écovillages : http://routedesecovillages.com/

 

LES COMMUNAUTES DONT IL EST QUESTION DANS CE LIVRE…

http://www.bundantdawn.org      http://dancingrabbit.org http://earthaven.org      http://www.lostvalley.org http://www.mariposagrove.org      

Sowing Circle OAEC : http://www.ooaec.org

 

COMMUNAUTES FRANCOPHONES

Bureau Administratif L’Arche Belgique : http://www.larche.be

Cohabitat Québec : http://www.cohabitat.ca

Coopérative Cravirola : http://www.cravirola.com                     

ECOlonie – Centre Ecologique International : http://www.ecolonie.org

Ecovillage du MONT RADAR : http://www.leradar.org             

Grèbe : http://www.grebe.ca

L’Arche de St. Antoine : http://www.arche-de-st-antoine.com  

L’Arche Région Suisse La Corolle : http://www.arche-helvetia.ch

Le Sénevé : http://www.multimania.com/seneve                        

Les Trois Fontaines : http://www.fraternet.org/arche3font/

TerrAvie : http://www.terravie.org

p. 13/13  - Vivre autrement

 

 

Retour ACCUEIL     Retour GROUPES      Retour ESSENTIEL      Retour VIVRE EN DECROISSANCE     Retour LIBRE PARTICIPATION GROUPES     Retour LES DEFRICHEURS