Retour ACCUEIL     Retour CHEMIN      Retour ESSENTIEL     Retour ANTHROPOSOPHIE

Livre : COMMENT SAUVER L'ÂME

Testament spirituel - Comment trois guides de l'humanité agissent ensemble

L'HOMME SUR LE SEUIL Tome 1 par Docteur Victor Lievegoed

Cliquez ici

Livre MÉDECINE ANTHROPOSOPHIQUE 

un élargissement de l'art de guérir (Dr Bott) : Cliquez ici 

Deux livres sur la médecine anthroposophique (Steiner & Dr Bühler-Dr Wolff)

Cliquez ici

MANUEL FAMILIAL DE MEDECINE ANTHROPOLOGIQUE

Cliquez ici

ÊTRE VIVANT

 

Cliquez ici 

ANTHROPOSOPHIE

 

Cliquez ici

 

   

AVERTISSEMENTS IMPORTANTS PAR L’AUTEUR DU RÉSUME :

Ce résumé de 9 pages (Time New Roman, taille des caractères : 10), réalisé à partir à partir d’un livre de 150 pages ne peut en être qu’une présentation incomplète. 

Il est une invitation à lire, si vous en sentez l’intérêt, l’intégralité du livre.

Les points de suspension qui apparaissent correspondent à des parties de phrases volontairement retirées ou à plusieurs phrases omises, avant ou après le texte,  pour ne pas alourdir le résumé..

Les titres des chapitres et des divers sous-chapitres (en gras) sont ceux du texte original.

Un résumé est surtout utile à celui qui a d’abord lu avec attention le livre dans sa totalité.

 Ce livre étant en Copyright, vous êtes priés d'en respecter la propriété intellectuelle des auteurs pour toute citation éventuelle de phrases extraites du résumé.

 

Ce résumé (9 pages 21x29,7) ne peut être qu'un aperçu de ce livre que vous pouvez acheter en ligne auprès, par exemple, de http://www.edition-jouvence.com  ou http://www.amazon.fr  ou http://www.alapage.com ou http://www.priceminister.com 

 

 
   

 

COMMENT SAUVER L’ÂME

TESTAMENT SPIRITUEL

COMMENT TROIS GRANDS GUIDES DE L’HUMANITE AGISSENT ENSEMBLE

Par Bernard Lievegoed 1993 – @ 1995 Editions Les Trois Arches, 78400 Chatou -  (l’éditeur a disparu) – 150 pages

(dicté par Bernard Lievegoed (1905 – 1992), recueilli peu de temps avant sa mort par son ami Jelle van der Meulen)

 

RÉSUMÉ PRATIQUE

 

 

PREFACE

Bernard Lievegoed mourut le 12 décembre 1992 à l’âge de 87 ans,… considérait ce livre comme son « testament spirituel »… Il s’agit de questions… concernant l’arrière-plan interne et spirituel de l’anthroposophie et de la mission du mouvement anthroposophique dans le monde…

Ce livre ne traite pas seulement du destin personnel d’individus, mais aussi du mouvement anthroposophique en tant que tel… Sur les années trente… le mouvement anthroposophique n’était à l’époque pas en mesure de remplir sa tâche spirituelle à cause de ses problèmes internes

Pour arriver à réunir le mouvement anthroposophique sur le plan spirituel, il faut que la notion des tâches spirituelles spécifiques des différents mouvements affiliés, des institutions et des personnes soit éclaircie. Les tensions réciproques ne pourront cesser que si une véritable admiration ressentie pour le travail de l’autre naît, cela conduisant à une harmonie sociale

Il (son livre) devait être travaillé de manière intensive par chacun , les membres de branches et les institutions… s’imprégner de son contenu non seulement avec la tête, mais aussi avec le cœur.

JOUR 1

… Nous étions très préoccupés par un devoir précis que Rudolf Steiner avait donné à un groupe de jeunes avec lesquels il avait travaillé : « J’attends de votre part, que vous sachiez d’ici trois mois, lorsque nous nous reverrons, dans quel courant spirituel vous vous situez. ».

… Faisait-il allusion aux âmes des soi-disant « lassés du christianisme » (platoniciens) et des « nostalgiques du christianisme » (aristotéliciens)… Un courant spirituel est en rapport avec le développement de toute l’humanité. L’évolution est dirigée par des hautes entités hiérarchiques…

Ce sont les bodhisattvas… qui se chargent en premier lieu du développement de l’humanité. Ils viennent de la sphère de Mercure et ont rang spirituel d’Archanges.

Ils forment ensemble un cercle de douze, dont le Christ, le treizième, est au centre. Successivement l’un ou l’autre prend la direction du développement de l’humanité, cela pendant une période de cinq mille ans. Chaque bodhisattva apporte à l’humanité une impulsion nouvelle qui lui est propre.

Un bodhisattva ne s’incarne pas en tant qu’être humain, il agit du monde spirituel sur certaines individualités humaines. La science spirituelle parle à ce propos d’une « incorporation. »… Cependant, à la fin d’une période de 5 000 ans, le bodhisattva s’incarne une fois dans un corps humain pour atteindre le rang spirituel de Bouddha. Le bodhisattva actuel, le guide appelé Maitreya-Boudha, a la mission spécifique de rendre la compréhension du christianisme possible par la force du Verbe. Le bodhisattva précédent, qui devint Gautama-Bouddha 600 ans avant Jésus-Christ, avait la mission d’enseigner la compassion. Le travail de ce Bouddha devait préparer le Mystère du Golgotha, par lequel le Christ apporta l’impulsion de l’amour.

Il y a par ailleurs un tout autre cercle de douze. Celui-ci n’est pas constitué par des entités spirituelles des Hiérarchies, mais par des êtres humains. Il s’agit d’individualités humaines ayant atteint un degré de développement tel, qu’elles peuvent accéder en conscience en tous les cas jusqu’à la deuxième Hiérarchie. Elles sont capables d’entrer en contact avec les êtres évolués de cette hiérarchie cosmique, et de tenir conseil quant aux impulsions qu’il y a lieu de donner au développement de l’humanité. Ce sont les grands guides de l’humanité qu’on appelle aussi parfois les grands initiés

Rudolf Steiner parle à ce propos de la « Loge Solaire » ou aussi de la « Loge Blanche. » Au cœur de ce cercle se trouve aussi le Christ, le treizième… Il faut que nous sachions qui ils sont et comment ils agissent pour résister aux forces de l’ombre, qui, selon Rudolf Steiner seront pleinement actives autour de l’an 2000 et après…

« Que représente au fond Rudolf Steiner pour l’anthroposophie, et qu’en est-il de Christian Rose-Croix ? »…

Connaître son propre courant spirituel est très important pour trouver le fil conducteur de son existence.

Le mot karma est presque devenu tabou suite aux dissensions qui ont conduit à une scission dans la Société en 1935.

 …Ehrenfried Pfeiffer … avait étroitement travaillé avec Rudolf Steiner et en était très proche…  Rudolf Steiner répondit… : « Comprends bien que nombre de nos amis traversent une incarnation intermédiaire, lors de laquelle une partie du karma ancien et négatif doit être réglé de façon accélérée ; ils doivent le faire pour être débarrassés de ce fardeau négatif  dans l’incarnation suivante, lorsque ce sera vraiment nécessaire…

Le Dr Eugen Kolisko… avait un rapport intense avec les sept métaux, auxquels je m’intéressais aussi.

Il y a eu trois géants spirituels dans ma vie : Willem Zeylmans van Emmichoven (très grande importance dans mon évolution spirituelle), Ehrenfried Pfeiffer (m’a rendu attentif à la mission du rosicrucien moderne) et Herbert Hahn influença considérablement le développement de la vie de mon âme…, un véritable homme de l’âme…, m’a appris à connaître le monde non seulement à partir de la pensée, mais aussi à partir du sentiment.

p. 1/9 - Comment sauver l’âme

JOUR 2 : LES TROIS COURANTS SPIRITUELS.

1. L’anthroposophie elle-même. Rudolf Steiner a écrit : « L’anthroposophie est un chemin de connaissance qui voudrait conduire l’esprit qui vit en l’homme vers l’esprit qui vit dans l’univers. »… donc un chemin de cognition.

… La 1ère incarnation de R. Steiner a lieu relativement tard dans le développement de l’humanité, environ 3000 ans avant J.-C. Cette incarnation est décrite dans l’épopée de GilgameshEnkidu, une très jeune âme qui s’incarnait alors pour la 1ère fois… (appelé aussi parfois Eabani)… 1ère incarnation de R. Steiner. Enkidu meurt après le combat contre le « taureau céleste ». Gilgamesh et Enkidu…de natures différentes qui se complétaient… sont  « âme-sœur ».

… Il (Gilgamesh) erre… arrive à un centre de Mystères (de la sagesse) dirigé par Utanapishtim... appelé Noé dans la bible et est une incarnation de Manu… C’était Michaël en tant qu’esprit solaire central qui représentait l’intelligence cosmique…. a aidé les hommes à accéder à cette connaissance… « insufflait » les connaissances.

L’intelligence cosmique s’est muée en intelligence humaine… Du fait que nous transformons par notre activité intérieure ce qui nous est offert en tant que sagesse cosmique (… paroles, …textes…)…, nous rendons à Michaël cette sagesse, cette fois de manière humanisée et individualisée…. Acte d’offrande au cosmos… « Car les pensées cosmiques de l’Esprit agissent En l’essence des mondes implorant la lumière. » (R. Steiner : Pierre de Fondation 1923)

C’est une manière de penser… aristotélicienne. L’esprit est dans la réalité… et aspire à la lumière…

Le courant spirituel de R. Steiner… est un courant encore jeune comparé aux deux autres courants. Ce n’est qu’après le Kali Youga (de 3101 avant J.-C. jusqu’en 1899 après J.-C) que le chemin vers les hiérarchies divines a de nouveau pu être repris. Il fallait qu’il y ait un initié qui puisse traduire la sagesse cosmique en formes terrestres, en langage terrestre… Il a pu transformer la sagesse de Michaël en anthroposophie, en sagesse humaine, terrestre…

L’esprit dans la matière aspire à être délivré par la connaissance de l’homme. Ainsi il s’agit en anthroposophie de « cognition » relative à l’être de la matière, de la nature, du cosmos, de l’homme… L’Ecole michaëlique fait donc aussi partie du courant de l’anthroposophie.  Nombre de ceux qui viennent à l’anthroposophie… aimeraient faire quelque chose… changer le monde par leurs actes… l’ennoblir… en faire une œuvre d’art.

2. Christian Rose-Croix. La mission du courant… était de transformer la terre et d’en faire une œuvre d’art, pour qu’elle puisse servir de germe à une période ultérieure d’incarnation de la terre, appelée la phase de Jupiter. Tout ce qui ne sera pas métamorphosé par l’homme sera supprimé et ne pourra pas suivre dans l’état futur.

Christian Rose-Croix… a une incarnation très importante dans les temps avant Jésus Christ. Il s’agit de Hiram Abif, le constructeur du Temple de Salomon à Jérusalem. Salomon…descendant lui-même d’Abel

 Dans la Légende du Temple, un texte important des Rose-Croix, on peut lire que l’ancêtre de Hiram était Tubal Caïn, qui développa l’art de travailler les métaux ainsi que celui de la construction… Le courant est… porté par les descendants de Caïn. Le mot Caïn signifie : celui qui peut…, le premier à labourer la terre…, le forgeron…

Au Moyen Age nous trouvons l’alchimie, la confrontation avec les 4 éléments terre, eau, air et feu, et la quête de la quintessence, le 5ème élément, la force de vie. Restituer la substance terrestre à la sphère de la vie…

Une telle méthode de travail n’est possible que si elle va de pair avec une profonde recherche intérieure…

Je pense… aux pharmaciens de la médecine anthroposophique, qui font de l’alchimie en élaborant des médicaments… Je pense aussi aux agriculteurs pratiquant la culture biodynamique (inaugurées par R. Steiner)  et qui introduisent des préparations ayant un effet cosmique dans le compost, restituant la substance terrestre au cosmos !... Je pense également aux artistes, qui d’un bloc de matière créent une image resplendissante de beauté…

Mais lui-même (Rudolf Steiner) n’a jamais été paysan. Sa mission était d’apporter la connaissance, la « cognition .»  Il a par conséquent toujours dû attendre qu’il y ait des gens qui se mettent concrètement au travail.

3. Manu… Il était en fait question de polarité. D’une part nous avons la connaissance avec l’anthroposophie, de l’autre, l’action concrète des Rose-Croix… Il devait aussi y avoir un milieu, un courant qui ferait l’équilibre entre les deux autres. Ce 3ème courant… s’occupait de l’âme, ou plutôt : celui qui s’occupait de sauver l’âme…

La connaissance est en rapport avec l’esprit. L’esprit humain ne peut, dans son essence, être attaqué par les forces adverses. .. Mais ces forces adverses peuvent… mettre en danger, voire même détruire l’âme humaine…

Il (Manu) était à la base des Mystères solaires fondamentaux. Zoroastre et Hermès ont été ses élèves… Manu… a rassemblé… des hommes qui avaient un début de conscience du « Je suis. » au début de l’époque post-atlantéenne. C’est avec ces êtres qu’il est parti en direction de l’est pour y fonder la culture indienne…

De la culture de l’ancienne Inde sont nées, sous la conduite de Manu, toutes les cultures qui ont finalement conduit à la culture occidentale actuelle… d’abord perse, ensuite l’égypto-babylonienne, puis la grecque.

C’est lui, Manu, qui forme le centre ! C’est lui qui s’occupe du développement de l’âme humaine. C’est bien de l’autonomisation de l’âme qu’il s’agissait dans ces cultures successives. Tout d’abord de l’âme de sensation, puis de l’âme d’entendement et de cœur, et pour finir de l’âme de conscience.

Manu, qui a guidé les peuples de l’Atlantide vers l’est, est toujours appelé le divin Manu... A mon avis, c’était un homme, et même le plus grand qui n’ait jamais existé. Mais dans les temps pré-chrétiens – et vraisemblablement après – il s’est rendu perméable à de hautes entités hiérarchiques qui ont pu œuvrer à travers lui… Rudolf Steiner a exprimé que le Manu divin serait un jour un Manu humain. Il affirmait que nous étions actuellement arrivés au point de notre évolution où le Manu humain pouvait se manifester… En fait, les trois courants agissent toujours ensemble – du moins cela devrait être le cas…. Ces trois courants ont besoin les uns des autres…

p. 2/9 - Comment sauver l’âme

JOUR 3 : RUDOLF STEINER MESSAGER DE LA CONNAISSANCE

 Il (Rudolf Steiner) parla d’une série d’incarnations de 2 individualités qui ont toujours été incarnées au même moment et qu’on peut appeler des «âmes-sœurs. »… Il parlait de son propre passé… Deux individualités avec un arrière-plan spirituel tout à fait différent, et de nature très différente… Pourquoi… ? Rechercher, encore et toujours, une collaboration fructueuse est une caractéristique importante se manifestant d’une incarnation à l’autre.

Ensuite il y a le fait que ces vies – à une exception près – se déroulent en pleine lumière. Les 2 individualités laissent de grands noms à l’histoire…. Toutes les incarnations ont un déroulement tragique. Et pourquoi… ?

La 1ère incarnation… a lieu relativement tard dans l’histoire de l’humanité, environ 3000 ans avant J.-C. dans la Babylone… est à l’origine de la 1ère épopée héroïque de l’humanité, c’est-à-dire l’Epopée de Gilgamesh

Cette épopée commence par une description du héros Gilgamesh. Il s’agit… d’une vieille âme… à cause de sa longue expérience de la vie et par le grand développement de sa volonté…, puissant souverain d’Uruk…, entre en conflit avec la grande-prêtresse de la déesse … d’Uruk… Ishtar qui y avait établi un centre de Mystères.

Puis il est décrit comment des chasseurs découvrent un homme vivant dans les plaines parmi les animaux… très fort, mais n’a encore fait aucune évolution culturelle…, aucune expérience de la vie et vivant encore complètement dans les harmonies cosmiques, est, … la première incarnation de Rudolf Steiner.

Pendant la première phase de sa vie Enkidu reste entièrement lié à la vie du monde éthérique. Il est alors totalement relié aux forces de vie de la nature et n’est pas conscient de lui-même

La deuxième phase commence lorsqu’une danseuse-prêtresse du sanctuaire d’Ishtar le séduit et éveille ainsi son corps astral. En prenant conscience du monde astral, Enkidu perd le contact avec la nature.

La rencontre d’Enkidu et de Gilgamesh ressemble à une épreuve de force, à un combat. Mais la confrontation reste à égalité, et alors naît une profonde amitié entre eux.

Ensemble ils vont combattre le taureau céleste, et le géant gardien de la forêt des cèdres, Humbaba, un démon de magie noire qui parcourt la forêt…  Ce démon réputé comme étant invincible est vaincu par les deux amis.

Deux motifs… du destin de R. Steiner… D’une part, la rencontre avec le mal, la confrontation avec les forces de l’obscurité. D’autre part, c’est la participation de cette individualité aux Mystères de l’époque… Mystères d’Ishtar, déesse de l’amour… Effet clarifiant, comme « nettoyant ». Clarifier est un mot clef pour… le destin de R. Steiner.

Après la mort d’Enkidu, Gilgamesh… erre longtemps à la recherche de la vie éternelle… arrive… chez Utanapishtim qui est une incarnation de Manu… Gilgamesh échoue partiellement à une série d’épreuves initiatiques. Fin… tragique.

La 2ème incarnation… se déroule… dans la culture grecque, à proximité des Mystères d’Ephèse… Un des maitres que décrit R. Steiner était Kratylos… élève d’Héraclite, incarnation de R. Steiner et une de ses élèves… « Mysa » était une incarnation d’Ita Wegman.… Le destin fait que Kratylos âgé soit le maître du très jeune Platon à Ephèse. Suite à son apprentissage dans ce lieu, Platon retourne à Athènes où il fonde sa célèbre Académie. Il y développe sa philosophie platonicienne typiquement tournée vers le monde des idées, c’est-à-dire vers le monde spirituel. La philosophie de Platon n’est pas dirigée vers les phénomènes concrets du monde comme c’est le cas chez Aristote.

… Une de ces forces adverses, appelée dans la littérature ésotérique Lucifer, dominait la culture grecque. Lucifer voulait… dissoudre la culture grecque dans un monde de belles apparences, dans une illusion esthétique. Lucifer aspire toujours à faire perdre à l’âme humaine le contact avec la terre. Il cherche à la perdre dans une réalité de beaux rêves. C’est encore ce qu’il essaye de faire à l’heure actuelle.

… La philosophie a été introduite par les bonnes puissances. Quelques individualités ont décidé d’apporter la philosophie pour renforcer la conscience des hommes et qu’elle puisse ainsi s’opposer aux séductions de Lucifer.

3. Peu après sa mort, Kratylos… se réincarne… en Aristote, … pendant 18 ans l’élève de Platon… Le destin met Aristote en présence du jeune et impétueux Alexandre, prince héritier de Macédoine, incarnation de Mysa.

Aristode doit instruire mais aussi un peu dompter Alexandre… Ils se rendent ensemble au lieu des Mystères de Samothrace où ils sont initiés aux « Grands Mystères » qui offrent une vue d’ensemble importante de l’évolution du monde et de l’humanité, de l’ancien Saturne jusqu’à la future incarnation de la terre, Vulcain…

Aristote… à Athènes… enseigne la philosophie, d’une toute autre manière que Platon… Là où Platon cherchait toujours l’esprit derrière la matière, Aristote recherche l’esprit dans la matière. L’approche de Platon est au Moyen Âge le point de départ qui provoque la polarité inguérissable entre esprit et corps… Mort…dans une grande solitude.

Aristote sait qu’il devra s’incarner à l’époque qui sera plus tard le Moyen Âge, afin d’y christianiser tout l’édifice philosophique aristotélicien. Pour pouvoir faire face à cette tâche, il sait aussi qu’il doit d’abord apprendre à connaître l’intimité de l’action du Christ dans l’âme humaine, et à savoir ce que cela signifie que d’éprouver le Christ sur terre.

Pour ce faire, il doit s’incarner dans… le courant du Graal. Nous retrouvons Aristote incarné en Schianatulander et Alexandre en Sigune… Dans Perceval de Wolfram von Eschenbach. Le page Schianatulander grandit à la cour d’une reine. Lorsque celle-ci tombe amoureuse de Gamuret d’Anjou, le père de Perceval, elle lui propose le marriage, et lui offre Schianatulander comme preuve d’amour. Celui-ci arrive à la cour de la mère de Perceval, Herzloïde, où il rencontre sa nièce Sigune, du même âge que lui… Schianatulander se fait tuer par Orilus de la Lande

Wolfram von Eschenbach commence à écrire une autre épopée, (Titurel) dans laquelle il souhaite retracer toute l’histoire de Sigune  et de Schianatulander… La mission spirituelle a plus d’importance que la relation humaine…

p. 3/9 - Comment sauver l’âme

4. Incarnation suivante, celle de Thomas d’Aquin, qui consistait à christianiser la philosophie d’Aristote… à Paris.

Thomas d’Aquin était toujours accompagné d’un moine plus jeune, Regina de Piperno,… l’âme-sœur,… son élève,… son confesseur. Puis intervient le moment dans la vie de Thomas où il a une révélation intérieure. Il voit comment son véritable être spirituel peut se manifester dans la sphère de lumière du soleil… Thomas d’Aquin se retire de la vie publique et ne prononce plus un seul mot… Ce n’est que dans son incarnation de Rudolf Steiner qu’il lui sera possible de s’exprimer librement quant à ses connaissances du monde de l’Esprit. Le Kali Youga étant passé…

5. Rudolf Steiner. Une des caractéristiques importantes de sa vie et de son œuvre consiste à avoir été ralenti… Le terme anthroposophie : anthropos signifiant homme et sophia sagesse… Pourquoi Rudolf Steiner a-t-il tant tardé à parler de Michaël ?... Il a toujours dû déblayer de son chemin des choses que d’autres y avaient laissé traîner. C’est ainsi qu’il a consacré plusieurs années au développement du gœthéanisme. Il a dû développer une langue dans laquelle l’anthroposophie pouvait trouver sa place, et apprendre aux gens à travailler ensemble plutôt que de se bagarrer.

Une phase importante a été… la querelle avec la société théosophique qui était très tournée vers l’antique sagesse ésotérique orientale. Ce mouvement était l’ennemi juré de ce que l’anthroposophie représentait, c’est-à-dire de l’ésotérisme chrétien… Première guerre mondiale… répercussions sur le processus de ralentissement…

Rencontre intérieure avec Ita Wegman, son âme-sœur qu’il côtoyait depuis 1904… Vers 1921… décida d’ouvrir la clinique à Arlesheim… Rudolf Steiner s’y rendait… y travaillait avec les médecins… n’a jamais soigné un malade, il a toujours dit que cela devait être fait par un vrai médecin, et qu’il pouvait confier cette tâche à Ita Wegman.

JOUR 4 : LE COURANT DE CHRISTIAN ROSE-CROIX… le deuxième grand courant spirituel.

 Il est en polarité avec… celui de la connaissance spirituelle,… se caractérise par l’agir dans et avec le monde.

L’incarnation Rose-Croix la mieux connue de l’antiquité est celle de Hiram Abif, l’architecte du Temple de Salomon.

… Drame de Salomon, descendant d’Abel, et de Hiram, descendant de Caïn… Opposition entre Abel et Caïn.

Abel…est berger et sacrifie un agneau,… laisse les choses telles quelles, et vit en harmonie avec la nature...

Caïn… est paysan et sacrifie les fruits de ses champs,… veut transformer la terre par son travail, il veut l’ennoblir et la cultiver. Caïn laboure la terre, sème et récolte… Grâce à son travail, les forces du soleil peuvent s’unir à la terre. Jahvé, l’Elohim lunaire, refuse ces forces solaires, et ce faisant, refuse aussi le sacrifice de Caïn.                                                                                    

C’est ainsi qu’apparaît une dualité dans l’évolution de l’humanité : il y a, d’une part, les êtres qui savent, et il y a ceux qui peuvent. Vouloir transformer la terre et en faire un Temple est le sens profond du courant des Rose-Croix.

Comme le savent ceux qui connaissent l’œuvre de Rudolf Steiner, il n’y a pas que l’homme qui s’incarne toujours à nouveau, mais la terre aussi. Ainsi la terre a déjà eu trois incarnations. La 1ère est appelée… « l’ancien Saturne », la 2ème, « l’ancien Soleil », la 3ème, « l’ancienne Lune » », et la 4ème, « la terre ». Suite à sa forme actuelle, 3 autres phases suivront, appelées successivement : « Jupiter », « Vénus » puis « Vulcain ».

L’incarnation à venir de la terre, celle de Jupiter, sera toute différente de ce qu’elle est maintenant. Il n’y aura plus de matière, l’éther sera à la base du futur Jupiter, et ce qui de la terre sera métamorphosé suivra – tout comme ce sera le cas pour les êtres humains. Pour ce faire, la terre doit être modelée, transformée par la main de l’homme. Tout ce qui sera ennobli par l’homme et qui, de la nature sera transformé en véritable culture, constituera le germe pour la prochaine incarnation de la terre. Le reste périra. L’ennoblissement de la terre est la tâche des descendants de Caïn.

Rudolf Steiner avait dit à Ehrenfried Pfeiffer que Josué était une incarnation de Christian Rose-Croix. Josué est l’homme qui fit passer le peuple juif de l’autre côté du Jourdain, et c’est lui qui prit Jéricho.

 Ensuite nous trouvons l’incarnation de Hiram Abif, puis une incarnation où le courant de Caïn s’unit au Christ. Christian Rose-Croix s’incarne ensuite en Lazare ; il meurt et est ressuscité par le Christ… Lazare ressuscité est la même individualité que l’apôtre Jean,… présent sous la croix,… auteur de l’Evangile de Jean et de l’Apocalypse.

Friedrich Rittelmeyer, le prêtre fondateur de la Communauté des Chrétiens… a confié… quelques incarnations plus tardives,… toutes des incarnations de martyrs. Il voulait… l’imitation de Jésus-Christ, jusqu’à l’extrême…

Vers 1230, Christian Rose-Croix… est reconnu comme un futur grand guide de l’humanité… 12 représentants éminents de la sagesse spirituelle mondiale se réunissent autour de Christian Rose-Croix, et chacun lui transmet la sagesse qu’il peut lui donner. Il supporte tout cela, mais peu de temps après il meurt… il n’a pas encore 20 ans…

Il renaît en 1378… grands voyages. En 1459… il peut être initié comme « Frère de la Rose-Croix. »… Décrit dans Noces Chymiques de Christian Rose-Croix. Son hiérophante est nul autre que Manu !

 Travail tout « intérieur. » En alchimie… il ne s’agissait pas d’obtenir des résultats, mais c’ était l’action elle-même et le vécu de cette action qui étaient recherchés… Mis à part les 4 éléments terre, eau, air et feu, le grand mystère était de comprendre de quoi était constitué le 5ème élément, la quintessence. Les alchimistes ne l’avait pas encore découvert mais le pressentaient : c’étai le monde éthérique… Le rosicrucien devait travailler secrètement…

Il (Christian Rose-Croix) s’incarna une fois chaque siècle… La mission de Christian Rose-Croix est donc en rapport avec la transformation de la terre vers l’état futur de Jupiter… Nous devons rechercher les Rose-Croix actuels parmi les agriculteurs biodynamiques… Un 2ème groupe de rosicruciens parmi les pharmaciens anthroposophes… Beaucoup de médecins (anthroposophes) sont de véritables rosicruciens… Hilma Walter, une collaboratrice d’Ita Wegman, notait tout ce que Rudolf Steiner disait… avec les patients… Les arts aussi  sont dans le courant Rose-Croix… (le sculpteur,… le peintre,…)... connaissances concernant la matière… Rudolf Steiner… nomme son chemin initiatique un « chemin rosicrucien »… C’est Christian Rose-Croix qui, le premier, ouvre les yeux sur la réalité du monde physique…  

p. 4/9 - Comment sauver l’âme

La société théosophique qui était complètement tournée vers l’antique sagesse orientale, n’avait pas d’oreilles pour entendre cela. On voulait précisément échapper au monde physique. Ce n’étaient pas les perceptions personnelles qui avaient une place centrale, mais les messages délivrés par les maîtres, transmis par voie médiumnique. Rudolf Steiner disait qu’il faut prendre un grain de sable et le regarder ! ou prendre un crayon et voir comment il est fabriqué !...

Maintenant, quel est le sens de savoir nous-mêmes à quel courant spirituel nous appartenons ? Eh bien, si nous le savons, il sera possible de voir plus loin que la seule utilité immédiate de l’action faite sur le moment. On saura alors que le travail entrepris est en relation avec quelque chose de plus grand. Si ce rapport avec ce plus grand n’est pas compris, alors à la longue, on n’y comprend plus rien.

Il est également important de se rendre compte qu’on a aussi affaire avec les autres courants. On n’est jamais seulement un Rose-Croix. L’homme est un être triparti : il pense, ressent et agit. Il en va de même avec les 3 courants.

… Nombreux sont ceux ayant avec l’âge l’impression qu’ils auraient dû faire ceci ou cela, mais ils ne l’ont pas fait. Et pourquoi pas ? Parce qu’ils croyaient que c’était impossible, ou parce qu’ils ne voulaient pas prendre de risques dans leur vie. Les gens pensent souvent aussi qu’il est trop tard. Mais c’est une grande erreur de pensée. Ce n’est jamais trop tard, jamais. Il existe des « floraisons tardives » qui ne découvrent qu’à soixante-dix ans quelle est la tâche de leur vie. Alors, d’un seul coup, elles sont capables de choses que plus personnes n’aurait attendues d’elles.

 

JOUR 5 : LA TÂCHE ACTUELLE DES ROSE-CROIX

… Les Rose-Croix sont aux premières lignes du combat entre les bonnes et les mauvaises puissances…

Toute évolution a besoin de temps. Les forces ahrimaniennes voudraient tout accélérer… Ahriman influence l’homme de cette façon pour priver son Je de la possibilité d’arriver à une pleine conscience face aux nouvelles possibilités spirituelles. Ahriman veut des gens sans Je, des gens qui n’aient pas de relation intérieure avec les choses, mais qui agissent automatiquement. Ahriman souhaite une cohabitation mécanique.

C’était la nature par exemple du bolchevisme. Lénine a pensé un modèle qui fut introduit par la force. La société de Lénine n’a pas été développée, mais elle a été imposée selon un plan… Il s’agit de formes de communautés qui ne seront possibles que dans un avenir lointain, dans la 6ème période de culture comme la nomme la science spirituelle. On entend par là la culture du « Soi-Esprit », lors de laquelle les hommes auront des rapports totalement différents entre eux. Ahriman veut anticiper sur ce genre d’états et les introduire prématurément dans le temps, alors que l’homme n’est pas encore prêt pour cela… Il n’y a qu’à voir les horreurs perpétrées par Lénine et ses successeurs ! Pour Ahriman une vie humaine n’a absolument aucune importance.

Toute évolution a besoin de temps. J’aimerais ainsi que la phrase suivante soit imprimée en majuscule :

CE N’EST PAS ENCORE LE MOMENT DE RECOLTER !

C’EST LE MOMENT DE SEMER LES GRAINES QUI PORTERONT LEURS FRUITS PLUS TARD.

… Le rosicrucien doit apprendre à vivre avec des questions, et attendre le moment où le monde spirituel fait entendre la réponse, même si cela doit durer 20, 30 ou 40 ans. Ce n’est qu’avec cette attitude qu’on peut triompher d’ Ahriman… La période de l’âme de conscience… va encore durer jusqu’en l’an 3500. Nous avons donc encore 1500 ans devant nous ! Pendant ce laps de temps, une véritable culture de l’âme de conscience doit surgir.

… Cette attitude… repose sur une grande confiance en la réalité de l’esprit. Avoir confiance que les germes modestes qu’on sème porteront un jour vraiment des fruits – c’est cela que le rosicrucien doit apprendre.

Ehrenfried Pfeiffer est un exemple pour tous ceux qui font des recherches de laboratoire. .. Il avait commencé ses recherches sur la « cristallisation sensible »,… se faisait traiter comme un gamin,… attaques constantes des membres de la société anthroposophique qui… le suspectaient de ne pas avoir de résultats… Quand les premières cristallisations réussirent, Rudolf Steiner était très heureux. Il était d’avis que les cristallisations pourraient être utilisées pour le développement du « jugement intuitif », une force de jugement qui naît de l’observation des phénomènes. Pour ce faire, l’observateur développe, sur la base de la perception intuitive, de véritables Imaginations indépendantes du corporel. C’est un long chemin, et pour y arriver, il faut savoir persévérer.

… Pfeiffer avait dit… qu’un être spirituel élevé s’était lié à la recherche sur la cristallisation sensible… Cet être s’était retiré au moment où cette méthode avait été utilisée à des fins diagnostiques…

Les pl us grands ennemis des imaginations indépendantes du corps sont les imaginations figées…

En regardant les statues grecques d’Apollon, on voit toujours une œuvre unique.

Chaque image d’Apollon est différente… A l’époque égyptienne, les imaginations étaient figées... Ces images étaient ensuite distribuées… De telles images exercent un effet galvanisant sur le corps éthérique.

On rencontre aussi à l’heure actuelle beaucoup de ces imaginations figées. Il suffit de penser à la croix gammée, aux statues de Lénine ou de Staline qu’on voyait récemment encore dans le moindre petit village perdu en Union Soviétique. Les forces créatives de l’homme sont ainsi totalement inhibées. Le corps éthérique se fige, et cela, c’est une ruse d’Ahriman.

C’est dans l’ancienne Egypte que le matérialisme a été préparé, non seulement à travers les momifications, mais surtout par les fixations des imaginations. Nous devrons maintenant apprendre à rechercher les images archétypiques. Au vu de ce qui précède, il serait bon que nous apprenions à penser « métamorphose »…

p. 5/9 - Comment sauver l’âme

JOUR 6 : LE COURANT SPIRITUEL DE MANU, courant spirituel médian entre… Steiner et… Rose-Croix.

 … Il devait aussi y en avoir un 3ème, qui devait se situer entre les deux et s’occuper de sauver l’âme….

En 1904… Rudolf Steiner disait : « Un courant spirituel encore plus important que celui des Rose-Croix était celui du manichéisme. »… Manu accompagne l’humanité depuis le milieu de la période lémurienne, et il a participé à toute l’évolution de l’humanité depuis. Son devoir a toujours été d’aider l’humanité dans son cheminement entre le bien et le mal…

A la fin de la période atlantéenne… Manu rassembla autour de lui un groupe d’individus qui présentaient, les premiers, des dispositions pour une pensée individuelle autonome. Il partit avec ces hommes vers l’Est… vers le bassin du Tarim… Là il attendit que le moment soit venu pour que la culture proto-indienne – la première culture post-atlantéenne – puisse commencer. C’est lui qui initia les 7 saints Rishis, les 7 maîtres archétypiques de la culture indienne. Il en fit autant avec Zoroastre, l’inspirateur de la 2ème culture post-atlantéenne, la culture de l’ancienne perse, ainsi qu’avec Hermès, le fondateur de la culture égyptienne…

J’ai la conviction… que la mission du « Manu divin » s’est achevée pendant la culture égyptienne. A mon avis, il commence alors un nouveau cycle d’incarnations, lors desquelles il se prépare à sa mission de « Manu humain. »

… Une des premières incarnations de ce cycle est celle du jeune homme de Saïs… Dans le Temple d’Isis, Isis était voilée… Il était interdit de soulever le voile… Il retira le voile… et le jeune homme fut… exécuté…

Une autre incarnation a été celle du jeune homme de Naïn, qui est mort et fut ressuscité par le Christ. C’est le premier homme a avoir reçu une initiation christique, avec le Christ comme hiérophante.

Lazare est le 2ème être a avoir reçu une telle initiation. Nous retrouvons cette même individualité en l’apôtre Jean.

Une incarnation ultérieure a été celle de Mani ou Manes, qui a essayé au 3ème siècle après J.-C. de christianiser la religion perse de Zoroastre, alors décadente. Il a été le fondateur du manichéisme.

Mani naît en l’an 215 après J.-C. dans une région de l’Irak, à l’époque en Perse… Il devient l’esclave d’une riche veuve... Ce jeune garçon…  s’appelle alors encore Corbicus… A 12 ans il hérite… des 4 livres de Scythianos qui lui avaient appartenu… Scythianos… vécut au début du 2ème siècle… Mani commence à étudier ces livres et rencontre rapidement son ange pour la 1ère fois. Il l’appelle « El Tawan » ce qui veut dire « compagnon ».

A 18 ans… Mani réunit un groupe d’élèves. Il se donne à lui-même le nom de Mani…. Il décide de se retirer pendant une année… dans une grotte… Il a, dans l’obscurité complète, sa première révélation du Christ, exactement comme Paul devant Damas… Mani était Perse, et… vivait dans les traces de Zoroastre. Chez celui-ci, tout se situait entre le bien (Ahura Mazdao) et le mal (Ahriman)… En l’an 276 Mani meurt… il aurait été infidèle au culte pratiqué en Perse. Il est jugé et exécuté… Le manich éisme s’étend… de Gibraltar jusqu’à la Chine…

L’Eglise catholique a toujours combattu le manichéisme par le feu et l’épée…  Nos connaissances reposaient sur ce que le Père de l’Eglise Augustin nous avait transmis… Il s’en détourna et devint un véritable ennemi…

Ce n’est que vers 1930 que d’anciens textes manichéens furent découverts dans un couvent copte... De vieux livres… furent aussi trouvés derrière la chaîne de l’Himalaya… L’essentiel du manichéisme… tient en 2 phrases.

La première : TOUTE LUMIERE CREE DE L’OMBRE. Ou autrement dit : lorsqu’on fait quelque chose de bien, on crée en même temps l’ombre de ce bien…. Il s’agit… de l’intégrer dans notre développement personnel.

La deuxième… : IL FAUT TRAITER L’OMBRE DU BIEN AVEC DE LA DOUCEUR. Pas avec de l’agacement, ni par la force, mais surtout avec douceur… cultiver la douceur face au mal – c’est de cela qu’il s’agit sur le chemin du manichéisme. Amour et douceur sont les forces qui sauvent l’âme humaine.

Lorsqu’on avance d’un pas dans son développement personnel, cela implique que la situation de ceux qui « restent en arrière » s’obscurcit encore davantage. Une des caractéristiques du chemin manichéen est qu’il se consacre entièrement à son développement personnel pendant un certain temps de sa vie, pour ensuite retourner auprès des plus pauvres parmi les pauvres, afin de cheminer à leur côté. Ce principe de base du manichéisme est un des piliers d’angle de tout travail social

Les mots douceur et amour sont d’une importance cruciale dans le courant de Manu dont le manichéisme est une émanation. Car la mission du Manu humain est de sauver l’âme humaine. Comme je l’ai déjà dit : l’esprit humain est inviolable, et c’est pourquoi les forces adverses s’en prennent à l’âme. C’est l’âme humaine qui est le véritable enjeu sur le champ de bataille que se livrent les bonnes et les mauvaises puissances. Ces dernières tentent d’assombrir, même d’anéantir l’âme humaine, de telle sorte que le Je de l’être humain ne puisse plus y faire d’expériences… C’est dans la pédagogie curative que nous trouvons le champ d’application de Manu…

Au 4ème siècle après J.-C. une sorte de « concile spirituel » s’est tenu, auquel plusieurs grands guides de l’humanité participèrent. Il s’agit de Manu, de Zoroastre, de Scythianos et d’une personnalité fortement inspirée par le Bouddha… Ils débattirent de la stratégie des bonnes puissances dans le combat contre le mal…

La grande incarnation suivante fut celle de Perceval. C’était le premier homme a avoir accompli un développement complet de l’âme de conscience… Il doit commencer à zéro et acquérir la sagesse à travers la honte et la douleur. C’est une caractéristique très importante de l’âme de conscience…. Devenir sage en passant par la honte et la douleur.

Nous sommes tous Perceval. Nous sommes sots, nous ignorons nos incarnations précédentes, nous ignorons le but de notre existence, nous ne savons pas ce que nous devons faire et comment nous devons le faire… nous ignorons le chemin, nous ne savons pas qui nous sommes, nous tournons en rond et faisons n’importe quoi…

p. 6/9 - Comment sauver l’âme

Le seul moyen de remplir son contrat, est la compréhension de ce qu’est en fait le contrat. Mais l’être de l’âme de conscience doit d’abord chercher quel est son devoir… Des choses invraisemblables doivent auparavant avoir lieu.

… En persévérant, on peut se dire un jour qu’on est un Rose-Croix ou un représentant du courant de Manu, ou bien aussi un contemporain de la mission de Rudolf Steiner… Chacun porte en lui les caractéristiques des ces trois individualités, mais il s’agit de découvrir le point saillant qui nous rapproche de l’un d’entre eux…

Les personnes appartenant au courant de Manu ont le besoin profond d’aider ceux qui sont malheureux ou qui sont dans le besoin…. C’est particulièrement visible en pédagogie curative… On les traite souvent « d’âmes naïves ».

… J’ai souvent été amené à défendre ces êtres… contre les soi-disant anthroposophes qui stockent tout dans leur tête… J’aimerais… que ces anthroposophes aient un peu de cet amour.  Ces gens qui se trouvent dans le courant de la connaissance butent souvent sur leur arrogance, ils n’arrivent même plus à voir de quoi il s’agit vraiment…  On rencontre aussi le courant de Manu dans le travail psychothérapeutique, et dans le conseil aux entreprises…

J’ai créé le NPI, une organisation de bureaux de conseil pour les entreprises et les usines en difficulté. Mon but a été d’aider ces organisations à éviter que les âmes des collaborateurs soient broyées… La plus grande résistance au NPI m’est venue du milieu anthroposophe. Car, sous prétexte que « le travail de groupe ne met pas le Je en avant, mais qu’il travaille à l’âme de sensibilité », le travail du NPI a été dénigré. Mais c’est précisément l’âme de conscience qui est énormément aidée par le travail de groupe. Elle se développe justement par le travail en commun banal, bien que parfois difficile.

 

JOUR 7 : LA TÂCHE DE MANU DANS L’AVENIR

… Quelques métiers faisant partie du courant de Manu… la pédagogie curative,… métiers liés aux soins, comme c’est le cas dans les hôpitaux… Les « buddies », qui aident les patients atteints du Sida, ou les gens qui se consacrent à l’accompagnement des mourants. Les psychothérapeutes, les art-thérapeutes et les physiothérapeutes en font également partie… Toutes les mères du monde, qui offrent plusieurs années de leur vie à leurs enfants sont aussi un groupe important…

Au siècle prochain… je pense qu’il se présentera une individualité, de laquelle émanera un grand rayonnement positif, comme c’était le cas de Mani. Son impulsion a influencé toute une région qui va de Gibraltar jusqu’à la Mongolie pendant sept siècles, fait que nous avons tendance à oublier. C’est évident que Mani n’a pas réalisé cela tout seul ; il était entouré de nombreuses individualités capables de réaliser et de porter cette impulsion.

Je suis certain d’une chose : ce courant ne viendra pas pour fonder une nouvelle religion. J’ai bien plus l’impression qu’il donnera l’impulsion à un puissant mouvement social qui englobera de grandes parties du monde. Il s’agira d’un mouvement de personnes lassées de notre culture égoïstico-matérielle, et qui aspirent à une culture basée sur l’intérêt pour son prochain…

On peut voir quelques précurseurs du courant de Manu. Il existe actuellement des gens dans des quartiers de grandes villes qui demandent à être responsables des enfants du quartier… Partout où des gens veulent s’entraider, où ils se recherchent réellement pour partager les responsabilités, là se manifeste le début d’une nouvelle impulsion sociale. A l’heure actuelle naissent des réseaux de groupes humains qui peuvent se téléphoner en cas de nécessité, et qui sont disponibles jour et nuit les uns pour les autres…

De plus en plus de gens seraient capables de trouver des chemins inédits pour venir en aide aux autres. Se mettre au service de la difficulté de l’autre, c’est de cela qu’il s’agit… Façon de procéder d’Ahriman : mélanger très subtilement ce qui est entraide humaine et contrôle. Soyons vigilant, et réalisons que cette confusion s’introduit partout sans qu’on y prenne garde. C’est là que nous pouvons voir le ricanement d’Ahriman.

Ahriman souhaite isoler chacun à tel point qu’il soit incapable de créer un contact quelconque avec qui que ce soit. Manu fait exactement l’inverse, il veut vraiment de nouveau réunir les hommes entre eux

Rudolf Steiner a dit… qu’il avait créé l’Ecole Libre et le mouvement de la tripartition sociale pour rendre l’incarnation de Manu et de ses aides possible…

Il s’agit donc d’un grand mouvement mondial… Dans le monde entier des gens s’occupent du développement de la science spirituelle. Ils le font souvent très discrètement, sans avoir de contacts avec des représentants de la Société anthroposophique. Cela signifie que la nouvelle impulsion anthroposophique pourrait venir d’un tout autre endroit que les anthroposophes l’imaginent.

Les attaques contre le travail anthroposophique, quel qu’en soit le courant, vont devenir très massives… L’industrie pharmaceutique va jouer le tout pour le tout afin de réduire la méthode curative anthroposophique au silence.

Mais le mouvement anthroposophique va croître de façon souterraine… Les paysans demandent d’autres procédés agricoles,… veulent agir autrement avec la nature et l’environnement… Nous sommes… à un tournant…

C’est surtout chez Manu qu’on peut reconnaître qu’il s’agit de compréhension et de dévouement, qui sont toutes deux des qualités de cœur. A l’avenir il y aura une nouvelle moralité, une moralité qui réchauffera le cœur. Elle ne sera pas donnée de l’extérieur comme c’était le cas avec les dix commandements, ou imaginée par les philosophes et les moralistes. Il s’agira d’une morale qui émanera d’un vécu direct et… conduira vers un agir plein de dévouement

Quelque soit le courant dans lequel nous nous situons nous aurons à triompher de grandes difficultés. La plus grande sera peut-être d’apprendre à travailler ensemble… Nous voir les uns les autres à la lumière de ces images grandioses. Au lieu de nous diminuer réciproquement, nous pouvons apprendre à nous voir plus grands.

p. 7/9 - Comment sauver l’âme

JOUR 8 : LA STRATEGIE DES FORCES ADVERSES

… Nous avons parlé des forces positives… Mais on ne peut les comprendre sans appréhender les négatives…

Les puissances négatives veulent influencer les bonnes puissances et vice versa.

La puissance que Rudolf Steiner appelle Lucifer. Son action remonte très loin… jusqu’à l’ancienne Lémurie.

C’est là que Lucifer a créé les énormes créatures que sont les sauriens dans le monde astral.

La deuxième force adverse que Rudolf Steiner appelle Ahriman s’est tout de suite mise à l’œuvre en réalisant ces créatures sur le plan physique également… Ce n’est qu’après la disparition de ces monstres, une fois leurs restes profondément enfouis sous terre, que l’évolution de l’humanité put se poursuivre…

Dans les deux cas il s’agit d’êtres spirituels qui s’opposent à l’ordre cosmique. Cette opposition concerne surtout le développement de l’humanité dont le but est d’atteindre la liberté individuelle et l’autorité spirituelle

Lucifer tend toujours vers l’illusion, vers l’image de rêve. Il veut arracher l’âme humaine de la terre et l’entraîner vers un monde belles images… Lucifer a créé la caricature de la fantaisie creuse

Ahriman, par contre, veut justement faire pénétrer l’homme plus profondément dans la terre, le lier davantage à la matière physique. Il est l’inspirateur du matérialisme devenu unilatéral, le créateur de la pensée abstraite qui donne actuellement le ton dans notre société…. Ahriman a créé la caricature du cerveau d’ordinateurs creux

Un nouveau pas dans la formation du corps astral humain fait suite à l’ancienne Lémurie… Les forces lucifériennes ont accès au corps astral humain. Cela entraîne chez l’homme une extrême extraversion, mais chez la femme au contraire, une attitude introvertie. C’est à cette époque que la première forme de langage apparaît, comme une sorte de chant dû à cette nature introvertie de la femme.

Vers la fin de l’époque lémurienne, la situation sur la terre devient si difficile, si « durcie », que les âmes humaines n’arrivent pour ainsi dire plus à s’incarner. Les êtres appelés dans la Bible les premiers hommes, Adam et Eve, sont en réalité les derniers à avoir pu supporter les conditions d’alors. Ils ont de ce fait assuré la continuité de l’humanité sur terre… Au début de la période atlantéenne de plus en plus d’êtres humains reviennent sur terre.

C’est sous l’influence de Lucifer que l’humanité commence à se différencier en races, peuples et tribus. Ce faisant, Lucifer agit dans un but positif. Cette différenciation donne aux âmes humaines la possibilité de faire des expériences très variées d’une incarnation à l’autre. Les Rmoahals, premiers peuples atlantéens, sont les ancêtres de ceux qui seront ultérieurement les peuples noirs. Dans ces civilisations, il s’agissait de développer les « forces du Taureau », ainsi appelées dans la science spirituelle, forces ayant le métabolisme pour base.

La 2ème civilisation atlantéenne, celle des peuples Tlavatlis, introduit la « culture du Lion ». Celle-ci est en relation avec les forces régissant la respiration et le système rythmique de l’être humain.

 3. Puis les proto-Toltèques développent encore la « culture de l’Aigle », en rapport avec les forces de la pensée. Ces peuples proto-Toltèques partent à un moment donné vers l’ouest et sont les ancêtres des premiers Indiens. Ils créent une culture particulièrement pacifique, axée sur l’agriculture.

Au milieu de la 4ème période atlantéenne, celle des proto-Touraniens, le Je humain est pour la première fois introduit dans l’être humain comme une goutte. Il est alors constitué d’un corps physique, d’un corps éthérique et d’un corps astral. C’est à partir de ce moment qu’Ahriman commence à s’intéresser au développement de l’humanité. Sans tarder il instille de l’orgueil dans ces « Je » humains qui n’ont encore aucune expérience terrestre… Cet orgueil ahrimanien signifie le début du déclin de la culture atlantéenne.

Au fond, il y a à l’heure actuelle une grande ressemblance avec ce qui se passait alors…

Les proto-Touraniens… partent à un moment donné vers l’est, vers la Sibérie centrale où ils fondent le chamanisme. Ils y restent en attendant de pouvoir exécuter leur mission pour Ahriman, soit l’anéantissement de la tardive culture perse de Zoroastre… Les Perses doivent tout mettre en œuvre pour défendre leur culture solaire contre les descendants des Touraniens. Ceux-ci sont finalement les perdants dans cette lutte.

Ce fut la première d’une série de grandes déceptions pour Ahriman. Mais il n’apprend rien de ses déceptions.

Après la deuxième période post-atlantéenne, celle de la Perse, une deuxième possibilité s’offre à Ahriman pour tenter un essai dans la troisème culture, l’égypto-babylonienne.

Au début de cette période égyptienne, l’âme humaine reçoit pour la première fois dans l’histoire un caractère conscient. A partir de là, l’homme ne réagit plus uniquement de manière automatique à ce qui se passe autour de lui, mais il commence à développer une vie de l’âme indépendante. Il s’agit alors de l’âme de sensation. Il se forme une sorte de continuité intérieure avec les expériences vécues.

C’était la tâche de la culture égyptienne de déposer un germe pour la culture matérialiste. Elle se développera pleinement beaucoup plus tard, à notre époque. Ce caractère préparatoire de la culture égyptienne se manifeste par exemple par un intérêt exagéré pour tout ce qui est en rapport avec le corps physique. De par la momification, le Je humain reste lié au corps physique encore bien après la mort. Ahriman essaye par conséquent d’accentuer ces processus liant les hommes au corps physique, de telle sorte que la culture matérialiste soit considérablement accélérée.

Nous trouvons la réponse des bonnes puissances dans la construction des pyramides. Qu’est-ce qu’une pyramide ? Une pyramide est une construction exclusivement cosmique. Ses mesures sont déterminées par les mesures cosmiques. Une pyramide est une « cavité » cosmique sur terre. Dans cette cavité se trouve le tombeau du pharaon. Le lien entre la culture égyptienne et le monde spirituel est ainsi recréé.

p. 8/9 - Comment sauver l’âme

 

Les mathématiques égyptiennes étaient une autre impulsion positive. Elles reposaient, tout comme les pyramides, sur des lois cosmiques. Le chiffre un représentait en mathématiques le tout, le cosmos en entier. Le chiffre deux représentait une partie, une division. Deux représente donc la moitié. Plus le chiffre est grand, plus petite devient la partie.

Ce sont les mêmes mathématiques que nous retrouvons en musique. Et c’est parce que les harmoniques cosmiques résonnent à travers ces mathématiques musicales que les Egyptiens ont pu édifier ces monuments grandioses. C’est de cette façon que l’influence d’Ahriman fut  « fichue en l’air » (excusez l’expression). Ce ne sera que beaucoup plus tard, dans la phase décadente de la culture égyptienne, qu’Ahriman reprendra de l’influence sur le développement. Mais de nouveau, il sera déçu.

Sa tentative suivante eut lieu à l’époque où le Mystère du Golgotha se préparait, avant le début de notre calendrier… Un « culte solaire négatif » dont le signe était le signe de Taotl se développa, mené par Ahriman.

Je parle ici des sinistres Mystères de Mexico, au cours desquels les prêtres accédaient à l’initiation en commettant un meurtre, et où ils devaient couper froidement dans de la chair humaine, pour en extraire des organes vivants. Chaque fois qu’un prêtre avait exécuté un être humain de façon misérable, il s’élevait d’un échelon dans les Mystères. Plus il agissait de la sorte, plus il s’enfonçait dans la réalité du mal.

Le Dieu de ces Mystères obscurs était Taotl, un être absolument malfaisant. Mais parallèlement existait un culte populaire dont le Dieu était Tetzcatlipoca, que Rudolf Steiner compare à Jahvé. La culture de Jahvé et celle de Tetzcatlipoca sont inspirées depuis la sphère lunaire.

Ahriman voulait créer un contrepoids à ce qui devait avoir lieu alors : le Mystère du Golgotha. A l’époque où naissait Jésus de Nazareth, naissait également à Mexico un enfant. La légende dit qu’il naquit d’une servante et d’un être à plume. Cet enfant s’appelait Huitzilopochtli. Il grandit et commença à rassembler des personnes autour de lui qui puisaient leurs forces des Mystères solaires essentiels. Quand Jésus de Nazareth eut 30 ans et que l’être du Christ s’unit à lui lors du baptême du Jourdain pour cheminer 3 ans sur terre, éclata une grande querelle entre les grands-prêtres des Mystères de Taotl et les partisans de Huitzilopochtli à Mexico.

Cette querelle se termina par la défaite et la crucifixion du guide des sombres mystères. Le Christ en Palestine et le prêtre de magie noire à Mexico sont presque au même moment sur la croix. La crucifixion du guide des Mystères de Taotl brisa la force magique d’Ahriman, qui ne put donc continuer à intervenir négativement dans le développement de l’humanité.

 On peut… se demander qui était ce Huitzilopochtli… ? Etait-ce Manu lui-même ? Nous n’avons aucune indication.

… Huitzilopochtli a rassemblé des hommes… initiés aux Mystères solaires fondamentaux dans des incarnations antérieures. Ces hommes étaient capables de travailler ensemble, en groupe, pour faire face à l’influence négative des sombres Mystères… Rudolf Steiner a affirmé que certains pionniers du mouvement anthroposophique avaient vécu une incarnation dans l’entourage de Huitzilopochtli, et qu’ils avaient joué un rôle important dans le combat contre les puissances adverses. Il disait aussi que dans leur incarnation actuelle, ils avaient recherché l’anthroposophie…

Si Huitzilopochtli avait échoué dans sa mission, une vague sanglante de magie noire venant de l’ouest aurait déferlé sur l’Europe. Grâce à son succès, l’Europe a pu se développer librement. Il est vraisemblable qu’une des suites de tous ces événements est cette tendance inconsciente de l’Europe à se détourner de l’Amérique, tendance qui n’a pas été surmontée par les anthroposophes… Une fois encore Ahriman est déçu…

Puis, au début du développement de l’âme d’entendement, la culture de l’ancienne Grèce prend son essor. Lucifer et Ahriman décident de se partager leur proie. Lucifer peut prendre la Grèce et Ahriman les peuples latins…

Les guides de l’humanité entrèrent donc à nouveau en action. Ils introduirent la philosophie grecque comme contre-image aux rêves de Lucifer. C’est ainsi que naissent les philosophes pré-socratiques, lesquels vivent encore complètement dans les images de l’âme de sensation. Il s’agit avant tout de Socrate et de Platon, qui les premiers, prennent congé de ce monde imagé et qui développent une philosophie émanant de l’âme d’entendement.

Platon n’y parvient pourtant pas tout à fait ; sa philosophie… reste… enracinée dans la mythologie. Il n’arrive pas à accéder à une philosophie basée sur la pensée concrète. C’est Aristote qui achève l’œuvre de Socrate et de Platon.

C’est Aristote qui a mis un point final aux agissements de Lucifer…. qu’on retrouve aussi dans le livre Théosophie.

Le Moyen Âge suit l’époque gréco-romaine. Ahriman… essaye d’ « arhimaniser » l’œuvre d’Aristote en la rendant abstraite et sans âme. Ce processus… a débuté dans les pays arabes, et de là s’est étendu à toute l’Europe. C’est Thomas d’Aquin qui libère cette œuvre de la pensée ahrimanienne et qui en plus la christianise. Ahriman essaye par deux fois de mettre la culture chrétienne en danger depuis les pays arabes. La première fois, en partant de Gibraltar ; les armées arabes… se font refouler à Poitiers. A sa  deuxième tentative partant d’Istanbul, il se voit arrêté peu avant Vienne

Rudolf Steiner disait que Lucifer et Ahriman concluaient un pacte à la fin de chaque millénaire afin d’avoir la mainmise sur l’humanité. C’est donc ce qui nous attend sous peu ! A cela s’ajoute que l’année 1998 est dans un rythme de  666 années. Tous les 666 ans se produit une forte impulsion d’Ahriman. Nous rencontrons ce nombre dans l’Apocalypse de Jean , où il est cité en même temps que la bête à deux cornes. Il est dit que cette bête montera sur la terre. Une autre Bête à dix cornes est décrite, et celle-là sort des eaux. C’est vraiment ainsi : les eaux signifient le monde éthérique, et c’est de ce monde que Lucifer agira. Ahriman par contre essayera de menacer l’âme humaine depuis le monde terrestre... J’ai entendu des jeunes dire qu’ils s’étaient transformés en appareil à dicter, que leurs cerveaux étaient devenus des cerveaux d’ordinateur et qu’ils n’arrivaient plus qu’à reproduire ce qu’on leur avait appris… La feinte d’Ahriman est de commencer le plus tôt possible avec le développement de l’intellect… Nous devons apprendre à travailler ensemble... ◙   

p. 9/9 - Comment sauver l’âme

 

Retour ACCUEIL     Retour CHEMIN      Retour ESSENTIEL     Retour ANTHROPOSOPHIE