Retour ACCUEIL     Retour ANTHROPOSOPHIE      Retour ESSENTIEL    

PREPARER SA VIEILLESSE  

 UN GUIDE POUR LA DEUXIEME MOITIE DE LA VIE

ANTHROPOSOPHIE

Cliquez ici

 

 

 

D'OU VIENT LA MALADIE ? Cliquez ici 

 

 

 

 

PREPARER SA VIELLESSE  

UN GUIDE POUR LA DEUXIEME MOITIE DE LA VIE

 

AVERTISSEMENTS IMPORTANTS PAR L’AUTEUR DU RÉSUME :

Ce condensé de 2 pages et ce résumé de 40 pages (Times New Roman 10), réalisés à partir à partir d’un livre de 303 pages

ne peut en être qu’une présentation incomplète. 

Il est une invitation à lire, si vous en sentez l’intérêt, l’intégralité du livre.

Les points de suspension qui apparaissent correspondent à des parties de phrases volontairement retirées 

ou à plusieurs phrases omises, avant ou après le texte, pour ne pas alourdir le résumé.

Un résumé est surtout utile à celui qui a d’abord lu avec attention le livre dans sa totalité.

Ce livre étant en Copyright, vous êtes priés d'en respecter la propriété intellectuelle des auteurs 

pour toute citation éventuelle de phrases extraites du résumé.

 

 Le condensé (2 pages) et le  résumé (40 pages) ne peuvent être qu'un aperçu de ce livre.

 

Vous pouvez commander ce livre, par exemple, à :  http://www.amazon.fr  ou http://www.alapage.com ou http://www.priceminister.com   

 

 

 

  PREPARER SA VIEILLESSE  -  UN GUIDE POUR LA DEUXIEME MOITIE DE LA VIE

"Condensé" en deux pages

Par Volker Fintelmann (né en 1935) 2005 – @ 2006 Editions Aethera pour Triades S.A., Paris – 303 pages 

Important : ce texte utilise les phrases extraites du livre, aussi afin de respecter le Copyright, faire mention de l'auteur du livre pour toute citation.

ALIMENTATION    « Manger et boire réunit l’âme et le corps »…   les quantités nécessaires diminuent de plus en plus.  « qualité »,

 

L’alimentation spécifique de la personne âgée

On mange fréquemment trop dans la vieillesse   réduction, non seulement en quantité mais aussi en type d’aliments  Privilégier les produits locaux, réduire la part de crudités au minimum. En particulier l’apport en protéines devrait… être essentiellement d’origine végétale.

Viandes et œufs ne devraient plus être consommés qu’en quantités minimes. Le lait et les produits du lait caillé, en revanche, continuent à être une source importante de protéinesLes légumineuses… doivent être consommés avec précautionLes graines de nos céréales renferment des protéines végétales qui conviennent très bien à l’être humain… et… à la personne âgée… Les lipides… doivent eux aussi être consommés avec   parcimonie. Le beurre… reste un corps gras naturel précieux, et les huiles végétales devraient être privilégiées par rapport aux graisses animales, en prenant soin de choisir celles dont la teneur en acides gras insaturés est élevée

En matière de glucides,… rôle particulier du miel et sa capacité à conserver la souplesse du corps de vie… le pain garde toute son importance dans la vieillesse… Pour faciliter la digestion…les céréales devraient être égrugées

Une céréale particulièrement digeste… : le milletL’épeautre, forme primitive des céréales, a été redécouvert… quasi inattaquable par les parasites… Le riz, les pommes de terre et les préparations à base de farine conservent leur utilité… produits dont il faut réduire progressivement la consommation…

Boire suffisammentL’eau… La quantité minimale à boire chaque jour, devrait être d’un litre… Ce qui est bu est moins important que la quantité bue, … on préférera des tisanes, et limitera de plus en plus les boissons aux effets stimulants comme le café, le thé ou l’alcool.  

* Les protéines. Si trop de protéines… allergies et… l’artériosclérose (calcification des artères)…   par la consommation excessive de viande.

* Les lipides d’origine végétale se trouvent… dans ce qui est de nature herbacée,… les huiles essentielles,… les graisses et les huiles des graines 

Les graisses servent… à arrondir la silhouette, ce qui s’accomplit principalement… pendant le sommeil, et… à favoriser… la souplesse.

* Les glucides ou sucres   la digestion ultime s’effectuant dans le cerveau moyen. C’est pourquoi un régime qui fait une place excessive à la pomme de terre a tendance à émousser l’esprit… D’un autre côté, les glucides sont aussi la condition pour le développement de notre intelligence.

Le sucre cristallisé, consommé en excès favorise les processus dégénératifs… Beaucoup de troubles… sont… en rapport avec une consommation excessive de sucre. .

* Les sels   constituent la base de notre faculté de penser. En l’absence de sels suffisamment dynamisés, l’être… ne pourrait pas penser.  . Une partie essentielle de notre apport actuel en sel provient des réserves de sel du règne matériel de la terre, ou des mers, mais aussi, pour une part… de la plante, dans laquelle les sels sont concentrés au niveau de la racine. En ce sens, toute nourriture sous forme de racine est également un apport en sel, et l’on retrouve la relation particulière de la racine des plantes avec l’organisation « tête » de l’être humain.  

La viande La consommation de la viande devrait constamment diminuer avec l’âge, puisqu’elle favorise tous les processus de sclérose et de dépôt  La consommation de poisson pose elle aussi problème.   elle exercerait un effet inhibiteur sur le développement de l’être humain…     

Le lait La consommation de lait ne devrait pas être excessive… qualité… privilégierles produits à base de lait caillé  le fromage blanc .

Le sucre devrait… provenir… d’un contexte naturel… céréales,… pain ou… féculents,… dans les fruits… sous forme de compote.   

Le mielconserve la souplesse.  Consommer régulièrement et même quotidiennement une petite quantité de miel 

Le sel Nous avons besoin de sella base physique de notre activité du penser… Ajoutons qu’une consommation excessive de sel se dépose dans les intestins et y exerce un effet plutôt contraire, en direction de la débilité mentale… On trouvera dans le raifort un aliment qui soutient.  

L’eau L’eau… est … l’une des conditions essentielles de la santé humaine. Un grand nombre de maladies, dont en particulier les maladies sclérotiques et par exemple les affections rhumatismales, sont dues pour une part essentielle à un apport insuffisant en eau.  

Alcool L’alcool est généralement un poison pour l’organisme Il est exactement à l’opposé d’un développement spirituel, empêche l’acquisition de connaissances sur les mondes supérieurs… Tendance exceptionnellement forte à l’addiction.. Alcool  dans de nombreux médicaments.

Le café… stimule la circulation… favorise, la pensée logiqueA la longue, il a plutôt tendance à affaiblir, et en tous cas à créer une dépendanceLe café aide aussi à la digestion  Pourrait-on remplacer le café par des exercices spécifiques de pensée logiqueChez la personne âgée, le café peut favoriser le sommeil… Mais… une consommation excessive de café… rend irritable  

Cacao et chocolat  Les propriétés du cacao se situent entre celles du thé et celles du café,… aide ceux qui ont besoin d’être stimulés dans leur pensée logique tout en stimulant ceux qui veulent pétiller d’esprit. L’effet le plus général du cacao s’exerce peut-être sur les membres du corps, qu’il rend plus mobiles. Il est également plus nutritif que le café et le thé… sa consommation ne devrait être ni régulière, ni excessive  

Thé noir A la différence du café, le thé ne favorise pas le lien logique entre les pensées mais plutôt leur dispersion 

Tabac … La certitude que l’on a aujourd’hui que fumer provoque le cancer et… que le tabac exerce un effet négatif sur l’organisme de chaleur.

L’état de nos dents… renseigne sur celui de notre organisation digestive…Si l’on observe combien les dents sont abîmées… on peut se faire une idée de l’affaiblissement fondamental des forces de digestion et comprendre que… la consommation de crudités doit être … pesée

Végétarisme Toujours privilégier un lactovégétarisme. Une alimentation végétale est salutaire pour l’homme Une alimentation constituée exclusivement de plantes dispose au développement de l’esprit et que cela n’est bon… que si la personne s’entraîne à renforcer sa conscience spirituelle…

Jeûne… L’effet du jeûne est vivifiantforce rafraîchissante et régénératriceL’alimentation est toujours – même très faiblement – un début d’empoisonnement.  Jeûner c’est… préserver l’organisme d’une constante intoxication, le décharger… Le jeûne ne peut qu’être une pratique limitée… Augmenter les quantités de liquides absorbées… 2,5 ou 3 litres par jour… faire… de l’exercice,… ne pas être confronté à une charge professionnelle  excessive . Un jour de jeûne par semaine est certainement à recommander… Veiller à boire suffisamment.

Régime crudivore La consommation d’aliments crus suppose une organisation digestive très saine et très puissante Cuire, c’est soulager l’homme dans son travail de digestion, c’est prédigérer. Les crudités sont… une forme d’aliment par lesquels quelqu’un en bonne santé peut s’exercer à le rester 

ConstipationLiée au fait de boire insuffisamment, et à un manque de mouvement. Un régime pauvre en fibres… favorise beaucoup la constipation. Le meilleur moyen de la prévenir est de consommer beaucoup de fibres sous forme de céréales, de légumes et de salades, de veiller à boire suffisamment (au moins 1,5 litre par jour) et de pratiquer assez d’exercice physique. 

Les graines de lin… sous leur forme égrugée, gonflent dans l’eau… considérées comme « lubrifiant ». La veille au soir, mettre à tremper… 2 à 3 cuillères à soupe et les consommer le lendemain… dans un peu de yaourt…

Maladie hémorroïdaire   Sous l’effet des facteurs… déjà rendus responsable de la constipation. Une autre cause réside dans la faiblesse des tissus conjonctifsboire suffisamment et de pratiquer la bonne mesure d’exercice physique.  

Moins manger,… Choisir des aliments qui doivent être … mastiqués,… Prendre ses repas le plus régulièrement possible… Manger avec joie !…  

Signification de l’alimentation L’être humain… a besoin de l’aide de puissances divines supérieures qui peuvent agir à travers lui s’il s’ouvre à elles : telle est la signification  de la prière à table… Nous ne remercions pas seulement les puissances créatrices qui ont créé pour nous la nature dans laquelle nous puisons ce qui nous nourrit, nous demandons aussi une aide pour que soit mis en route à l’avenir des processus de libération de la nature et ne soit pas créés de nouveaux empêchements…  Bénédicité… «  Le pain ne nourrit pas, ce qui en lui nourrit, c’est le verbe de Dieu, c’est la vie, et l’esprit. »

p. 1/ 2–  Préparer sa vieillesse 

PREPARER SA VIEILLESSE  (suite du "condensé")                  COMPORTEMENT

Boire est un autre élément qui exprime quelque chose d’un mouvement tout intérieurLa quantité nette à boire devrait être d’au moins 1,5 litre, et plutôt davantage…Il existe une série de tisanes… La tisane de feuilles de bouleau… La tisane d’avoine-verte, la tisane d’ortie et peut-être des sachets de mélanges « rein-vessie »Ne pas boire ces tisanes tous les jours

 

 «  Que Dieu me donne – le courage de changer ce que je peux changer ; - la placidité de supporter ce que je ne peux pas changer ; - et la sagesse de distinguer l’un de l’autre. » La vieillesse commence en fait déjà à 42 ans… et ce que nous voulons appeler ici l’âge mûr et la vieillesse de 42 à 63 ans…

Passage de l’égoïsme à l’altruisme  L’âme de l’individu qui agit par lui-même doit avoir développé une force toute personnelle qu’il peut mettre au service d’une communauté Apparaît la force d’âme de la sagesse, ou du moins la volonté d’y parvenir…

Se fixer un but ne signifie pas que l’on doive nécessairement toujours l’atteindre, mais que l’on emprunte un chemin orienté vers lui. Ce n’est pas le point d’arrivée mais la force qui en émane qui compte pour la personne…  Garder la santé est d’accepter le vieillissement comme une réalité imparable…

Il ne s’agit pas de prôner une quelconque ascèse, car l’âge mûr peut et doit lui aussi être porté par une joie de vivre et ponctuée de plaisir… Un rajeunissement a lieu à cet âge, qui provient de l’âme… La tâche essentielle de cette tranche de vie réside dans un travail actif, quotidien, sur des contenus spirituels, après avoir librement choisi de se relier à un monde qui ne montre que son côté extérieur dans la manifestation sensorielle…

  Cette force d’âme qu’est la placidité… Le type placide est celui qui conserve sa sérénité dans les catastrophes et apaise la fébrilité des autres… Cheminer vers la placidité est, dans un premier temps, plus important que d’y parvenir effectivement…   

R. Steiner a décrit une série de 6 exercices… 1. Contrôle des pensées    2. Contrôle dans l’action 3. Education à la persévérance 4. Indulgence et tolérance 5. Absence de préventionDevenir impartial devant les phénomènes de la vie 6. Egalité d’âme :  . Faire face avec placidité,…  

Le cerveau est un organe conçu pour être totalement au calme… Si ce calme est perturbé, les phénomènes de maladie apparaissent aussitôt.

  Le mot magique est « mouvement »… Le mouvement est transmis au métabolisme…L’enthousiasme pour le monde, l’intérêt sensible pour l’état d’autrui sont des processus, des mouvements intérieurs vivants qui s’opposent à la formation d’artériosclérose précoce…

L’attitude sociale de se montrer serviable dans toute situation et de donner, même tacitement, l’impression d’être là pour les autres est une des forces que la personne âgée peut rayonner vers nous…

   La vertu chrétienne de l’amour du prochain, l’altruisme et l’amour du monde peuvent être une réponse à la crise de l’infarctus… 

La personne en vieillissant souhaiterait se concentrer sur un interlocuteur unique, et surtout devenir celle qui écoute !

Voir la vieillesse comme un cheminement vers une conscience toujours plus grande de l’autre, de ses besoins, de son développement, c’est-à-dire vers l’altruisme… Cultiver de manière exemplaire l’amour du prochain… L’égoïté ou l’égoïsme sont les forces nécessaires de la jeunesse, l’altruisme et l’amour du prochain celles de la vieillesse… Le monde a besoin pour son équilibre de ces formes d’amour…

 Toute véritable connaissance spirituelle ne s’acquiert qu’à travers la douleur

 

 Rythme… Le rythme est source pour nous de santé physique et psychique… Des petits exercices peuvent renforcer cette organisation rythmique, par exemple  en accomplissant certaines tâches chaque jour à la même heure avec la même intensité… arroser les plantes et nourrir les animaux, ou des exercices de l âme sous la forme de méditations et de prières, répétés chaque jour…

Une des tâches d’une vie qui culminent avec l’âge,… celle de trouver la satisfactionVieillir…, dire oui à ce processus avec conviction du plus profond de soi, c’est aussi redonner davantage de paix au monde. Une telle façon de vieillir crée de la satisfaction.

La forme de mouvement… la plus adaptée à la personne âgée est la promenade ou la randonnée.… stimule la régénération du métabolisme et conduit… à équilibrer les tendances au dépôt et au durcissement.  Met… en mouvement aussi toute l’organisation sensorielle.

La natation est l’une des formes d’exercice physique les plus saines pour l’être humain  Le lieu qui convient le mieux… est le lac étale, naturel

La danse est… une modalité particulière du mouvement rythmique, avec en plus un aspect social, du fait de danser ensemble.   Mais on ne peut pas dire que la danse soit une forme de mouvement typique de la vieillesse

La gymnastique est une forme de mouvement qui développe et entretient surtout la force et l’élasticité du corps  En revanche… des petits exercices en position assise ou debout, qui permettent… une respiration plus profonde ou plus régulière, et grâce à des mouvements prudents et bien dosés, conserve une souplesse dans les articulations… peut être très bénéfique…

L’eurythmie et la parole sont des formes de mouvement que la personne âgée ressentira comme salutaires pour elle-même. Par le mouvement extérieur, l’eurythmie provoque un mouvement intérieur organique. C’est pourquoi cette pratique est profondément humaine.   Faire de l’eurythmie, c’est introduire de l’harmonie dans l’organisme

A travers la parole, l’être humain « s’extériorise ». On insiste… ici… sur l’expiration… Beaucoup de personnes ne peuvent pas expirer correctement or expirer signifie aussi lâcher prise, se détacher. Beaucoup de… maladies… reposent sur des troubles de l’expiration… l’hypertension, l’hypertonie…   

Pour jouir d’une bonne santé en vieillissant, il est important d’orienter de moins en moins ses intentions vers l’extérieur et au lieu de cela, de se tourner de plus en plus vers sa vie intérieure.    Il faut conserver un mouvement extérieur et intérieur, 

 

La voiture aussi fatigue beaucoup l’organisme  Le moyen de transport sans doute le plus indiqué dans la vieillesse est le train...  

Plus la conscience de l’âme et de l’esprit se manifeste dans un organisme, plus la nécessité du sommeil est grandeDans la vieillesse… la personne a besoin de moins en moins de sommeil et peut veiller de plus en plus 

    Pas eu une seule pensée véritablement spirituelle au cours de leur journée. Là réside la cause… de nombreuses formes d’insomnies.

La télévision… Illusion… corruptions de notre vie sensorielle… sclérosante… transformant en état d’agitation ou de confusion.

 

Les huiles sont un des éléments naturels les plus importants pour les soins du corps… Plus la personne vieillit, plus la peau a tendance à se dessécher et à se relâcher.  . Se laver le corps comme autrefois au gant ou à l’éponge reste une pratique valable…

Si l’on observe un dessèchement accru de la peau, celle-ci devrait être systématiquement enduite d’huile après la douche ou le bain… huile naturelle… provient… des plantes… Une huile… propice… provient du millepertuis,

… Le massage doit… servir à stimuler le métabolisme,… à activer la circulation, à régénérer et à maintenir l’élasticité 

SOIN DE L’ÂME La respiration est l’élément de l’âme qui s’adresse le plus fortement au corps et à l’esprit. Dans l’inspiration, l’âme plonge plus profondément dans le corps, dans l’expiration, elle s’en détache et se tourne vers l’esprit (le Je). Elle est la médiatrice… entre le corps et l’esprit…. Cette respiration retrouve les forces d’antipathie et de sympathieTout équilibre entre sympathie et antipathie, favorise la santé de l’âme… En matière de soins de l’âme, l’art est… très important… La musique… la peinture… l’eurythmie et l’art de la parole… la beauté…

Vie religieuseRecréer librement une relation avec un monde spirituel, par la prière… Le « Notre Père »…  Les psaumes fortifient… leur âmeLa nature est un lieu… à faire l’expérience du sentiment religieux… La piété ouvre… à ce qui est spirituelL’étonnementdegré préliminaire à la piété

CULTIVER L’ESPRITLa forme… d’une culture de l’esprit est dans la méditationL’apprentissage par cœur… L’étude des biographies 

La bonne entente entre les générations dépend surtout de l’attitude des personnes mûres et âgées. L’enfant et le jeune ont besoin d’aînés vénérables, doivent pouvoir développer en eux les forces d’amour non égoïstes auprès de personnes âgées qui les bénissent. La vieillesse a ainsi un double visage… D’une part… créer en soi-même des forces d’avenir de manière à les emporter comme des impulsions au-delà du seuil de la mort et à préfigurer son propre avenir pour une nouvelle vie terrestre, et d’autre part… participer de manière décisive à déterminer l’avenir des jeunes générations en leur permettant de rencontrer la force d’une vieillesse porteuse d’avenir. 

p. 2/ 2–  Préparer sa vieillesse  - CONDENSE

 

 

 

PREPARER SA VIEILLESSE

 UN GUIDE POUR LA DEUXIEME MOITIE DE LA VIE

Par Volker Fintelmann (né en 1935) 2005 – @ 2006 Editions Aethera pour Triades S.A., Paris – 303 pages  

Important : ce texte utilise les phrases extraites du livre, aussi afin de respecter le Copyright, faire mention de l'auteur du livre pour toute citation.

S O M M A I R E

PREFACE                                                                                                                                                                       1

 

A – DE L’ÂGE MÛR A LA VIEILLESSE

INTRODUCTION                                                                                                                                                           1

 

DE L’ÂGE MÛR A LA VIEILLESSE                                                                                                                                       

Le rêve de la jeunesse éternelle

Quand commence la vieillesse ?

 

METAMORPHOSES DE L’ÂGE MÛR ET DE LA VIEILLESSE                                                                               

Introduction à la biographie 

Les septénaires de l’âge mûr

De 42 à 49 ans – période martienne

Le problème de la solitude - Doute et courage - Désespoir - De l’expérience du JE à l’expérience du NOUS

49 à 56 ans – période jupitérienne  - Faire de la place aux jeunes

De 56 à 63 ans – période saturnienne  - Force créative spirituelle

 

ÊTRE EN BONNE SANTE A L’ÂGE MÛR – OU COMMENT VIEILLIR DE LA JUSTE MANIERE ?                        3

Domaines d’activité

S’exercer à acquérir des qualités d’âme  - Placidité - Sagesse - Attitude sociale

 

MALADIES TYPIQUES DE LA VIEILLESSE                                                                                                                5

Fondements anthropologiques  - Le système neurosensoriel - Le système du métabolisme et des membres - Le système rythmique

Conditions favorisant la maladie

 Les quatre grandes tendances pathologiques

Formation de tumeurs                                                                                                                                                  

Tumeurs de la peau et du cerveau - Myomes - Polypes - Adénome - Adénome prostatique - Maladie de Recklinghausen - Et le cancer ?

Peut-on prévenir la formation de tumeurs avec l’âge ?

Impulsions pathogènes de l’enfance

Prévention par le mouvement

Maladies de sclérose à l’âge mûr                                                                                                                                  

Artériosclérose - Angine de poitrine - Conseils de prévention - 1. Contrôle des pensées - 2. Contrôle dans l’action

3. Education à la persévérance - 4. Indulgence et tolérance - 5. Absence de prévention - 6. Egalité d’âme 

Infarctus - Hypertension artérielle - Diabète de la maturité - Lignes directrices pour la thérapie 

Affections rhumatismales - La formation des articulations - Coordination des mouvements - La cause des affections rhumatismales

Contrepoids aux mouvements « mécanisés » - Atteintes à l’organisme de chaleur - Maladie de Parkinson - Un trouble du système nerveux sympathique - Blocage des processus de la volonté - Maladie d’Alzheimer - Symptomatique - Recherche des causes - Mesures préventives

Dépression

 

LA VIEILLESSE                                                                                                                                                             14

L’autre côté de la vieillesse

Eprouver sa vieillesse 

Les grands-parents

 

HANDICAPS ET INFIRMITES                                                                                                                                       

De la vie sensorielle à l’âge mûr  - Les douze sens

La vue dans la vieillesse

Presbytie (vue de loin) - Prothèses sensorielles : quelle « compensation morale » ? - Cataracte – Glaucome - Décollement de la rétine

L’ouïe dans la vieillesse  - Malentendance - Surdité brusque - Acouphènes (tinnitus)                                                   

Le goût et l’odorat dans la vieillesse  - Le sens du goût - L’odorat

Les sens corporels dans la vieillesse 

Sens du mouvement et sens de l’équilibre

Sens de la parole et de la pensée dans la vieillesse

Du soin à apporter à la vie des sens dans la vieillesse  - La télévision  - Exercer les fonctions sensorielles

 

CONFUSION MENTALE (PSYCHOSE SENILE)                                                                                                         17

Causes organiques

1. Obstination

2. Débilité mentale

3. Démence

4. Idiotie

Etats de relâchement  - Degrés de relâchement

Le rapport avec les organes  - Le poumon - Le foie - Les reins - Le cœur

Causes, dues au destin

Le problème des doubles                                                                                                                                              

Sommaire p. 39/40  - Préparer sa vieillesse

ARTHROSE                                                                                                                                                                   20

Dégénérescence des disques intervertébraux

Hernie discale

Lumbago

Propositions de traitement

 

AMOUR ET SEXUALITE AVEC L’ÂGE                                                                                                                       21

 

MOURIR ET DECES                                                                                                                                                       

Mort subite

Mort de vieillesse

Le moment de la mort

 

TROIS MALADIES SUR LE SEUIL                                                                                                                               22

Fracture du col du fémur

Pneumonie

Apoplexie

 

DE LA VIE APRES LA MORT                                                                                                                                       23

L’idée de la réincarnation

Expériences de la mort

L’existence après la mort

La période de purification

Relations entre les vivants et les morts

 

LE CANCER, UNE AIDE POUR LA VIE APRES LA MORT                                                                                       24

Causes supposées

Le cancer, expression d’une confrontation au matérialisme

La « menace d’une mort de l’âme »

Formation de la tumeur

La peur

La thérapie par le gui

La douleur

 

B – VIVRE SA RETRAITE

LA RETRAITE                                                                                                                                                                25

Recherche de sens

Préparation

Prendre ses distances

Rythme

De nouvelles tâches

Satisfaction

 

L’EXERCICE PHYSIQUE – MOUVOIR LE CORPS  - Promenade et marche – Natation – Danse – Eurythmie                      26

 

VOYAGER  - Conditions difficiles – L’avion – La voiture – Le train                                                                                           27

 

ALIMENTATION  - Généralité – Qualité de la nourriture – La mesure individuelle – les différents composants                 28

Végétarisme – Jeûne – Régime crudivore – L’alimentation spécifique – Manger et boire – Signification sociale

 

LE SOMMEIL  - Que se passe-t-il ? – Recherches sur le sommeil – Troubles du sommeil                                                        34

 

SOINS DU CORPS, DE L’ÂME ET DE L’ESPRIT  - Soins du corps – Soins de l’âme – Cultiver l’esprit                                   35

 

C – QUESTIONS PRATIQUES DU QUOTIDIEN

L’HABITAT  - Prévoir – Maison de retraite – Foyer – Déménagement – Rester dans son appartement - Assurance dépendance            36

 

QUESTION DE GENERATIONS  - De l’attention pour les autres âges – « Autrefois » tout était mieux ?                               37

 

DU RAPPORT AUX PERSONNES ÂGEES  - Quand elles ne peuvent plus prendre soin d’elles-mêmes                       

 

AIDE AUX BESOINS CORPORELS  - A l’habillement – A l’alimentation – A la marche – Services de soins professionnels     

 

SOINS AUX PERSONNES ALITEES  - Protéger son dos – Donner à manger – Incontinence – Escarres – Grabataire            38

 

SOIGNER LA PERSONNE EN ETAT DE CONFUSION MENTALE  - Aide domestique – Hallucination – Question de tutelle                 

 

LE TESTAMENT - Suggestions  pratiques – Le testament en 7 règles – Qu’est-ce que la propriété ?                                     

 

DOCUMENTS A CONSERVER                                                                                                                              

 

LA MORT  - Prendre soin du cadavre – La veillée funèbre – Indications pratiques                                                     

EPILOGUE                                                                                                                                                                    

 

Sommaire p. 40/40  - Préparer sa vieillesse

 

PREPARER SA VIEILLESSE

UN GUIDE POUR LA DEUXIEME MOITIE DE LA VIE

Par Volker Fintelmann (né en 1935) 2005 – @ 2006 Editions Aethera pour Triades S.A., Paris – 303 pages  

PREFACE

… A présent, ma vieillesse – au sens de sa définition idéale (… qui va de 42 à 63 ans et, si elle est prolongée, jusqu’à 70 ans…) – s’achève, et j’entre bientôt dans ce qu’on appelle la vieillesse avancée ou le grand âge

Ce que dit un proverbe espagnol… : « Si tu veux devenir très vieux, il faut t’y prendre à temps ».

 

A – DE L’ÂGE MÛR A LA VIEILLESSE

INTRODUCTION

… Dans le présent livre, le regard est porté sur la vieillesse à travers les yeux et le cœur du médecin…

… Ce livre est également marqué par trente années d’étude de la science de l’esprit selon Rudolf Steiner, ou anthroposophie, qui révèle à l’œil intérieur la « totalité de l’être humain » sous un angle essentiel, immortel.

C’est enfin un ouvrage subjectif, qui ne vise pas à communiquer des recettes ou des prescriptions toutes faites mais qui cherche plutôt à conseiller et à orienter. Son objectif ambitieux est d’aider à fonder de nouveau une culture du vieillissement, adaptée aux spécificités existentielles de cette tranche tardive de la vie humaine.

Car dans la vieillesse résident les forces d’avenir de l’homme. Né d’un ancien passé à une vie nouvelle, il quitte celle-ci par la porte de la mort pour un avenir emprunt des fruits de la vie terrestre, dans lesquels ceux-ci sont transformés en des germes nouveaux, impulsions potentielles de la volonté pour des vies futures. Toutes les erreurs commises pendant la vieillesse peuvent freiner ces impulsions d’avenir… Du point de vue de la science de l’esprit, une vie typique dure 63 ans, rythmés par la succession des septénaires, ou 70 ans, si elle est prolongée à l’octave. Tout ce qui se situe au-delà est de l’ordre de l’exceptionnel, et peut être une grâce…

A côté des questions fondamentales de portée générale, il faut bien aussi qu’un tel livre expose les aspects pratiques de la vieillesse… Cependant les points qui y sont exposés ne seront pas plus complets que ceux de la partie précédente… L’auteur manque d’expérience à ce sujet du fait qu’il ne se tient encore qu’au seuil du neuvième septénaire au moment où ce livre est écrit, et qu’il n’a donc pas pu lui-même faire pleinement l’expérience de toutes les ressources de cet âge de la vie. Il ose alors… jeter un regard d’anticipation…

 

DE L’ÂGE MÛR A LA VIEILLESSE

Le rêve de la jeunesse éternelle

… Une personne âgée n’a pas sa place dans une société de la performance… La personne âgée perd sa valeur productive et devient un facteur de coût. Si l’on considère la vieillesse de ce point de vue, il n’est pas étonnant que la société éprouve fortement le besoin d’exclure la personne âgée et de la reléguer dans des institutions spécifiques. Vues extérieurement, ces mesures paraissent absolument nécessaires, parce qu’aucun lieu d’habitation, par exemple, n’est aujourd’hui organisé de telle manière qu’une personne âgée puisse encore avoir une place dans la famille, entre les jeunes et les adultes. En outre, les conceptions de vie des différentes générations semblent devenues si incompatibles qu’une vie commune en harmonie est impossible

Nous devons réapprendre à diriger notre regard sur les forces de jeunesse qui se manifestent dans la vieillesse pour trouver comment aborder positivement cette tranche de vie.

Quand commence la vieillesse ?

La vieillesse commence en fait déjà à 42 ans. L’enfance et la jeunesse vont de la naissance à 21 ans, l’âge adulte de 21 à 42 ans et ce que nous voulons appeler ici l’âge mûr et la vieillesse de 42 à 63 ans…

L’histoire nous montre… un autre phénomène qui corrobore … la vieillesse commence à 42 ans. Dans l’Empire romain, pour… devenir Sénateur, il fallait d’abord être senex. La condition était d’avoir 42 ans révolus…

L’un des moments les plus décisifs de la vie se situe autour de la 42ème année, quand se pose la question de savoir si le développement spirituel peut à présent se détacher de la courbe désormais descendante du corps et se rendre de plus en plus indépendant de celui-ci. Cette séparation des développements corporels et spirituels au-delà de 42 ans décrit toute la problématique de cette tranche de vie.

 

METAMORPHOSES DE L’ÂGE MÛR ET DE LA VIEILLESSE

Introduction à la biographie … Rudolf Steiner… a montré… le développement de l’être humain… :

1 - Développement du corps : De la naissance à 7 ans – parties physiques : corps physique (Lune). De 7 ans à 14 ans – parties vivantes : corps de vie (Mercure). De 14 ans à 21 ans – parties sensibles : corps de sensibilité (Vénus).

2 – Développement de l’âme : De 21 à 28 ans : âme de sensibilité. De 28 ans à 35 ans : âme d’entendement et de sentiment selon sa double nature (Soleil). De 35 à 42 ans : âme de conscience.

3 – Développement de l’esprit : De 42 ans à 49 ans : soi-esprit (Mars). De 42 à 56 ans : esprit de vie (Jupiter). De 56 ans à 63 ans : homme-esprit (Saturne).

p. 1/40  - Préparer sa vieillesse

Ce corps… est construit par les lois de l’hérédité. L’individualité doit ensuite, au cours de trois septénaires, pénétrer les parties physiques, vivantes et sensibles de ce corps formé par les lois de l’hérédité, afin de l’individualiser dans ses moindres aspects et en faire l’instrument le plus adapté pour l’âme et pour l’esprit. Cette dimension individuelle, ou la force qui résulte de cette individualisation, est aussi appelée le Je dans l’anthroposophie…

Le développent humain est toujours un développement du Je. Le Je est purement spirituel… Seule une petite partie de ce qu’on peut appeler l’individualité se lie aux conditions physiques pour donne l’organisation du Je

A partir de ce lien intime entre le Je et le corps, se forme la partie en l’homme que l’on pourrait appeler la personnalité dans sa nature biographique, tandis que le Je cosmique désigne l’individualité proprement dite, l’individu

Dans le courant héréditaire, les empreintes physiques et spirituelles de corps proviennent plutôt du côté paternel tandis que les forces de vie et le dimension corporelle sensible (« plan de l’âme ») du côté maternel.

Or tous ces domaines doivent être retransformés par l’entité psycho spirituelle qui caractérise l’individualité…

L’âme de conscience de 35 à 42 ans… n’est développée librement par l’individu que depuis les temps modernes et porte en elle la possibilité de construire la conscience de soi.

Les septénaires de l’âge mûr

… L’être humain se trouve, à chacune des neuf étapes que constituent les différents septénaires, sous l’influence particulière d’une planète. Dans le 1er septénaire, il s’agit de la Lune (N.du T. : …Il ne s’agit pas des planètes physiques qui gravitent autour du soleil physique, mais de mondes ou sphères psychiques telles que celles dont les Grecs par exemple parlaient dans leurs mythologies en les désignant comme des forces cosmiques divines), avec l’aide de laquelle le Je individualise le côté physique du corps modèle… Les trois derniers septénaires qui nous intéressent… sont pénétrés et réchauffés par les forces… de Mars, de Jupiter, de Saturne…

De 42 à 49 ans – période martienne

… La période du véritable développement individuel, spirituel, de l’être humain commence maintenant… C’est seulement après l’âge de 42 ans que le Je peut entièrement se consacrer à sa nature propre et former trois parties autonomes de l’esprit, appelées le soi-esprit, l’esprit de vie et l’homme-esprit. (Voir l’écrit Theosophie)…

Dans le septénaire précédent, l’être humain s’est intensément consacré au développement autonome de son âme de conscience, présente en lui comme une prédisposition générale mais qu’il revient à présent au Je d’élaborer précisément. Ce processus ne peut s’accomplir qu’à la condition toute physique que le Je plonge encore une fois dans les profondeurs du corps et éprouve la fascination pour ce monde matériel formé selon les lois de la nature.

Un autre  résultat de recherche essentiel apporté par Rudolf Steiner permet de dire que l’évolution de la Terre et de l’homme s’est déroulé conjointement et que les règnes de la nature doivent en réalité être considérés comme des secrétions de l’évolution humaine. Cette réalité fonde la responsabilité morale de l’être humain envers la nature…

L’important… est que le Je trouve, dans le monde matériel de son propre corps, toute la diversité du monde minéral… Cette parenté entre la nature et le corps humain a toujours été exprimée au Moyen Âge par l’idée que l’être humain représentait un microcosme dans le macrocosme… Chaque corps humain porte en lui toute la création de la terre et du cosmos, dans la mesure où il fait partie de notre système cosmogonique.

Le problème de la solitude

… Par le développement de l’âme de conscience, l’être humain est de plus en plus renvoyé à lui-même, intérieurement. Cela provoque tout d’abord dans l’âme un fort égocentrisme qui, à l’extérieur, dans l’attitude sociale, peut aussi être de l’égoïsme. Ensuite, cet isolement , qui est une étape obligée à notre époque, peut se transformer en solitude… Par la cécité dont on est frappé dans la solitude, l’œil intérieur s’ouvre au contenu spirituel de ce monde, et l’âme de conscience commence à se transformer en soi-esprit…

Doute et courage

Dans cette évolution de 35 à 42 ans, puis du tournant des 42 ans à 49 ans, deux forces d’âme sont nécessaires, dont chaque être humain moderne doit faire l’expérience, et qu’il doit impérativement maîtriser. Il s’agit du doute, qui naît de l’âme de conscience, et du courage qui afflue de la force du soi-esprit…

Le doute du scientifique moderne est la condition pour que la « personnalité libre, fondée sur elle-même », trouve le chemin vers l’esprit et vers Dieu… La forme existentielle la plus radicale du doute est finalement la préoccupation de l’homme moderne de savoir si Dieu (l’esprit) existe. Cette question sur l’existence d’un Dieu, ou plus largement, d’une hiérarchie de forces créatrices divines, est une autre condition nécessaire, inéluctable, pour l’évolution de l’homme libre moderne… Il doit pénétrer ce doute de la force du courage. Car seul ce dernier porte en lui la possibilité de trouver l’élan nécessaire pour que l’homme libre, fondé sur lui-même, trouve un nouvel accès, indépendant, au spirituel et au divin.

Le courage est un élément très particulier de notre âme, qui se lie totalement à notre Je. Ainsi, accompagne-t-il toute notre vie, trouvant son expression dans l’exubérance juvénile ou l’orgueil adulte, et avec l’âge, dans une toute autre direction, celle de l’humilité. Dans cette dernière partie de la vie, le courage a cette particularité qu’il aide la personne à prendre des décisions et à s’en rendre responsable. On appelle cela aussi le « courage civique »…

Les hommes ont toujours su que le courage est nécessaire à l’individu isolé pour se confronter à la réalité spirituelle, que ce soit en la contemplant ou en la vivant… Des anges abordent… les hommes en les saluant : « Ne crains rien »…

Ce tournant de 42 ans ne doit évidemment pas être pris comme une donnée statistique. Les lois évoquées, par exemple celle de l’évolution par période de sept ans, décrivent un idéal… Parfois cela arrive plus tôt, parfois plus tard…

p. 2/40  - Préparer sa vieillesse

Désespoir

… Si… la force du doute a été pleinement développée par la personne mais se perpétue telle quelle au-delà de la 42ème année, sans être habitée, réchauffée et donc métamorphosée par la force du courage, le danger sera de plus en plus grand de voir tout l’être humain saisi et dominé par un doute, qui risque de se commuer en désespoir, ce qui nous mène à une problématique cruciale du vieillissement aujourd’hui : la force toujours plus présente du désespoir au cours de la cinquième décennie. Dans le langage actuel, ce désespoir a aussi pour nom frustration… Elle ne commence pas à élargir de plus en plus son regard à la réalité d’autres êtres humains, des règnes de la nature, du monde et du cosmos…

De l’expérience du JE à l’expérience du NOUS

… Le Je humain, dans son travail sur le corps, sur l’âme, et finalement dans l’élaboration de sa propre dimension spirituelle, est soutenu par des forces qui sont en rapport avec les lois spirituelles des planètes… C’est le passage de l’expérience du Je à l’expérience du Nous… Ce passage de l’égoïsme à l’altruisme correspond dans une forte mesure à la période martienne de la vie…Le mot allemand correspondant à « âge mûr », Alter, signifie l’autre en latin… La phase d’une vie où l’autre devient plus important que soi-même…

Mais dans un sens négatif, il peut aussi se produire un détournement encore plus grand du monde et donc de soi-même, sans plus d’autres objectifs que d’exister, dans le plus grand confort possible évidemment, ce qui entraîne immanquablement le déclin ou la maladie…

De Rudolf Steiner nous tenons la phrase suivante, qui peut servir de contenu de méditation et qui a été considérée comme la devise de l’éthique sociale : un fonctionnement social « n’est salutaire que si dans le miroir de l’âme humaine, se forme toute la communauté et si, dans la communauté, vit la force de chaque âme individuelle. »

L’âme de l’individu qui agit par lui-même doit avoir développé une force toute personnelle qu’il peut mettre au service d’une communauté. Cette entité toute individuelle doit y avoir une place. Mais il doit tout aussi fortement se développer en chacun la conscience de ce dont a besoin une communauté et de ce qu’il peut lui apporter de manière « désintéressée ».

49 à 56 ans – période jupitérienne

Cette nouvelle tranche de vie peut devenir une période particulièrement tranquille ou paisible si la précédente a «été vécue de la bonne ou nécessaire manière et si une évolution orientée sur un but a été amorcée en conséquence… Dans les périodes anciennes, on associait toujours à Jupiter les forces de sagesse, mais aussi la notion de souveraineté, et l’image du père des Dieux. Régner doit… s’entendre ici au sens de la dignité royale…

Faire de la place aux jeunes

Ainsi, cette tranche de viserait, dans l’idéal, le moment de faire de la place à des êtres plus jeunes, sur la base de toute l’expérience et de toute l’expérience et de toute la force acquises durant cinq décennies, afin qu’ils puissent parcourir les étapes de leur propre évolution. Cette période… est… aussi celle de l’enseignant… La qualité prépondérante de cet âge est la placidité… On parcourt cette période dans la tranquillité et la certitude intérieure permanente que la vie retrouve toujours un équilibre en toutes choses, dans tous ses processus…

Dans une évolution saine, on détectera dans chacune de ces actions qu’elle s’effectue pour le bien commun et non par intérêt personnel… Phase la plus paisible tant extérieurement qu’intérieurement, et la plus contemplative…

De 56 à 63 ans – période saturnienne

Ce moment… a… été caractérisé par Bernard Lievegoed… : « … Deux âges sont importants, 28 et 56 ans. Les 56 ans sont toujours décrits comme un âge de crise dans une vie… La période saturnienne veut dire que tout ce qu’on a conquis dans une vie doit encore passer par la mort et la résurrection… On perçoit intérieurement… l’échec de tout ce qu’on avait voulu… »… On entre de nouveau dans une atmosphère de branle-bas… cela peut conduire à de nouvelles tâches… ou provoquer des rencontres intérieures… Cela peut aussi marquer un changement radical,… à savoir la mort… Les statistiques de morbidité et de mortalité liées à l’infarctus marquent soudain une pointe de fréquence autour des 56 ans, pour revenir ensuite à la tendance de lente croissante…

Force créative spirituelle

Sur le plan physique, les résistances que le corps oppose à la vie psychique et spirituelle deviennent de plus en plus nettes… Les mouvements se font plus anguleux, la force visuelle et la mémoire déclinent, les habitudes alimentaires, les besoins en sommeil, la participation à la vie publique changent… Apparaît à présent une force de travail entièrement pénétrée d’esprit… C’est maintenant seulement que s’éveille en l’être de véritables forces de sagesse… Se fixer un but ne signifie pas que l’on doive nécessairement toujours l’atteindre, mais que l’on emprunte un chemin orienté vers lui. Ce n’est pas le point d’arrivée mais la force qui en émane qui compte pour la personne…

 

ÊTRE EN BONNE SANTE A L’ÂGE MÛR – OU COMMENT VIEILLIR DE LA JUSTE MANIERE ?

La condition sans doute la plus importante pour prendre de l’âge de la juste manière et donc aussi garder la santé est d’accepter le vieillissement comme une réalité imparable… Une période d’auto-éducation commence à partir de 42 ans, dans laquelle nous sommes désormais seuls à décider des différentes étapes qui déterminent notre vie…

La décision de se séparer résolument dans cette nouvelle phase, d’habitudes qui ont joué jusque-là un rôle déterminant dans notre vie est un élément particulièrement important de cette démarche…

p. 3/40  - Préparer sa vieillesse

__________________________

...

 

LE CANCER, UNE AIDE POUR LA VIE APRES LA MORT

Causes supposées

De multiples causes… les substances carcinogènes, des benzoyprènes, des nitrosamines, de l’amiante, de la dioxine, certains cytostatiques, utilisés par ailleurs dans le traitement de maladies malignes,… chlorure de vinyle, base du PVC (polychlorure de vinyle),… l’aniline…, le tabac… Aux Etats-Unis, 40 % de tous les cancers sont attribués au tabac. La même proportion est également imputée à l’alimentation. Moins d’1 % des cancers sont déclenchés par des médicaments… Tous les rayons ionisants sont aussi considérés cancérigènes… On discute de nouveau à propos de la découverte des oncogènes, d’une éventuelle prédisposition génétique, les oncogènes étant des parties du génome susceptible d’occasionner la formation d’une tumeur. Enfin, on envisage aussi de plus en plus  l’existence de causes psychiques. Une discipline… est née : la psycho-oncologie…

Le cancer est une maladie qui apparaît dans la confrontation de l’homme moderne à la conception matérialiste du monde et qu’il occupe une place essentielle dans la question sur l’existence d’une vie au-delà de la mort…

On peut distinguer deux types de personnes victimes du cancer, dont l’un se divise encore une fois en deux. A cette deuxième catégorie appartiennent les personnes qui vivent le cancer comme un destin personnel. Une partie d’entre elles, et certainement la plus grande, traverse cette maladie dans un sens très personnel, pour démêler ses liens avec le matérialisme. L’autre partie vit également cette maladie dans un sens personnel, mais avant tout par le fait de ne jamais avoir totalement plongé dans les conditions de la vie terrestre, et d’avoir toujours vécu un peu en dehors des lois du corps humain.

La première partie… regroupe les personnes souffrant d’un cancer de manière supra-personnelle pour l’humanité… Ils en traversent l’épreuve pour créer, par le fait de la surmonter, des forces qui aideront l’humanité entière à passer d’une vision matérialiste du monde à une vision de nouveau plus pénétrée d’esprit

Nous ne devons pas lier son apparition à d’éventuelles fautes… Les racines remontent aux environs au XVe siècle…

Le cancer, expression d’une confrontation au matérialisme

… La maladie se développe d’une part quand il y a perte du lien naturel au monde spirituel et divin et d’autre part quand la question se pose de savoir comment, en tant que personne de plus en plus libre et fondée sur elle-même, l’individu retrouve son chemin tout à fait personnel, dicté par aucune confession… Chaque personne est… prédisposée à cette maladie… Une personne sur trois en est frappée et une sur quatre en meurt

L’âme de conscience sera en l’être humain la porte à travers laquelle il trouvera,… en tant que personnalité, la voie vers une nouvelle communication, ou mieux, une nouvelle communion avec le monde spirituel

La « menace d’une mort de l’âme »

… L’âme introduite par le Je au cœur de la matérialité est gagnée par la condition mortelle de notre corps physique à cause de sa liaison et de son identification avec le monde minéral, matériel, que le corps constitue. L’âme humaine immortelle court le risque de tomber dans la mortalité terrestre. C’est pourquoi on peut voir… une « menace de mort de l’âme »…

La psychiatre américaine Edith Fiore a publié récemment un livre dans lequel ses… observations… l’amènent à penser que les personnes qui souffraient généralement d’angoisse étaient possédées par les âmes de défunts qui n’avaient pas encore réalisé leur mort et restaient tournées vers la terre.

Cette « menace de la mort de l’âme », cette perte totale de soi dans l’idée que le corps serait notre véritable existence, cette négation de l’esprit peut être considérée comme le premier stade d’une maladie… appelée cancer.

Formation de la tumeur

Le deuxième stade… se manifeste dans le corps physique et l’âme… Le cancer était… global au premier stade, il prend maintenant qu’il saisit la personnalité, un caractère organique. Le processus peut alors se poursuivre dans l’estomac, le système bronchial, le sein de la femme ou le gros intestin… En s’enfonçant trop profondément l’âme expulse hors du corps physique, à l’endroit touché, la partie correspondante du corps de vie…

La peur

Un état d’âme… typique du cancer : la peur… Le corps est détruit afin que l’âme qui lui est liée et prisonnière puisse s’en libérer… L’être humain se crée, avec une tumeur qui détruit le corps, la possibilité d’agir de ses propres forces contre la mort de l’âme, contre cette damnation qui le lierait indéfiniment à la terre sans pouvoir s’engager sur le chemin qui, après la mort, conduit vers l’avenir. On comprend donc qu’une thérapie qui se contente de lutter contre la formation des tumeurs ne parvient pas véritablement à enrayer le processus de la maladie…

La thérapie par le gui

En quoi cette plante, le gui aux blanches baies (viscum album), serait le « remède d’avenir du cancer », comme Rudolf Steiner l’a affirmé devant un groupe de médecins ?... Depuis toujours, il a été dit dans un sens figuré que la thérapie par le gui était immunitaire, que le gui stimulait l’immunité… La force qui triomphe du gui permet de trouver en soi la capacité de communiquer en tant que Je spirituel avec les êtres spirituels dans la nature et le cosmos… Le gui n’est évidemment pas le seul remède complémentaire…

La douleur  Outre la peur… un 2ème aspect qui fait du cancer une maladie que l’on craint : la douleur

Toute véritable connaissance spirituelle ne s’acquiert qu’à travers la douleur… Le cancérologue.... LeShan… écrit … qu’un cancéreux a aussi été guéri s’il a pu  se vivre réellement lui-même ne serait-ce qu’un seul jour avant sa mort

p. 24/40  - Préparer sa vieillesse

...

________________________

 

SOINS DU CORPS, DE L’ÂME ET DE L’ESPRIT

SOINS DU CORPS

Les soins du corps jouent… un rôle important… lié à la forte identification des hommes à leur corps…

Huiles de soins

Les huiles sont un des éléments naturels les plus importants pour les soins du corps… Plus la personne vieillit, plus la peau a tendance à se dessécher et à se relâcher. Ce phénomène peut être accentué par des douches ou des bains trop fréquents… La douche quotidienne… favorise… selon des dermatologues… la formation d’eczéma. Se laver le corps comme autrefois au gant ou à l’éponge reste une pratique valable…

Si l’on observe un dessèchement accru de la peau, celle-ci devrait être systématiquement enduite d’huile après la douche ou le bain… huile naturelle… provient… des plantes… Une huile… propice… provient du millepertuis, hypericum perforatum… Attention parce que l’hypéricine contenue dans la plante peut provoquer des plaques inflammatoires (photodermatose, urticaire solaire) sur une peau directement exposée au soleil…

Massages

… Le massage doit… servir à stimuler le métabolisme,… à activer la circulation, à régénérer et à maintenir l’élasticité… Le massage rythmique selon Wegmann/Hauschka ou le massage Pressel… s’adressent tout particulièrement au système rythmique à l’intérieur de la peau, le stimulent, et nourrissent ainsi des forces saines et vigoureuses… Une variante atténuée du massage peut être obtenue en brossant la peauSe sécher la peau en la brossant active la circulation mais aide aussi… à conserver la santé de la peau… Commencer par les pieds et remonter…

Bains Kneipp

Douches chaudes-froides alternées… On commence avec de l’eau chaude et applique par intervalles une douche d’eau froide… On part systématiquement des pieds… Les bains locaux sont également importants… bains de pieds… bains de mains ou d’avant-bras… 10 à 15 minutes… maximum… Bain au citron… de Weleda… stimule et rafraîchit, ou les bains au marron d’inde… Des compléments comme les sels de bain (Kneipp, etc.)…

Les selles

… Les selles devraient être d’une consistance molle et bien formées. Des selles trop dures sont souvent dues au fait de ne pas boire assez et entraînent des blessures au niveau de l’anus, comme la fissure anale…

Constipation

Liée au fait de boire insuffisamment, et à un manque de mouvement. Un régime pauvre en fibres (restauration rapide, fast food) favorise beaucoup la constipation. Le meilleur moyen de la prévenir est de consommer beaucoup de fibres sous forme de céréales, de légumes et de salades, de veiller à boire suffisamment (au moins 1,5 litre par jour) et de pratiquer assez d’exercice physique. L’apport en fibres peut être complété par des produits d’origine végétale comme les graines de psyllium, qui ont la propriété de gonfler en se gorgeant d’eau… Agiocur et Metamuzil en sont des préparations typiques. Le son est plutôt déconseillé…

Les graines de lin… sous leur forme égrugée, gonflent dans l’eau… considérées comme « lubrifiant ». La veille au soir, mettre à tremper… 2 à 3 cuillères à soupe et les consommer le lendemain… dans un peu de yaourt…

Les vrais laxatifs…senna, aloé, écorce de rhubarbe ou de bourdaine ne devraient être pris qu’exceptionnellement… Ils peuvent vite devenir une habitude… Un abus de laxatif conduit à endommager… la muqueuse et la motricité intestinale… Des pertes de sels peuvent… se produire… ce qui peut… entraîner des problèmes… de métabolisme et de circulation.

Maladie hémorroïdaire

  Sous l’effet des facteurs… déjà rendus responsable de la constipation, le plexus veineux, qui…se trouve juste avant l’anus et assure… une fonction de fermeture en formant des sortes de coussinets, est… sujet à une forme de dilatation que nous appelons hémorroïdes. Une autre cause réside dans la faiblesse des tissus conjonctifs… Prévenir… suppose de trouver… l’alimentation juste, de boire suffisamment et de pratiquer la bonne mesure d’exercice physique. Une consommation excessive d’alcool favorise également la formation d’hémorroïdes.

SOIN DE L’ÂME

Par l’art

La respiration est l’élément de l’âme qui s’adresse le plus fortement au corps et à l’esprit. Dans l’inspiration, l’âme plonge plus profondément dans le corps, dans l’expiration, elle s’en détache et se tourne vers l’esprit (le Je).

Elle est la médiatrice… entre le corps et l’esprit…. Cette respiration retrouve les forces d’antipathie et de

sympathieTout équilibre entre sympathie et antipathie, favorise la santé de l’âme… En matière de soins de l’âme, l’art est… très important… La musique… la peinture… l’eurythmie et l’art de la parole… la beauté…

Vie religieuse

Recréer librement une relation avec un monde spirituel, divin… source… de force… apportée par la prière… Le « Notre Père »… est la plus adaptée… Les psaumes fortifient… leur âmeLa nature est un lieu… à faire l’expérience du sentiment religieux… La piété ouvre… à ce qui est spirituelL’étonnementdegré préliminaire à la piété

CULTIVER L’ESPRITLa forme… d’une culture de l’esprit est dans la méditationL’apprentissage par cœur… L’étude des biographies… Ecrire sa biographie… S’entraîner… en se posant des défisLa sagesse

p. 35/40  - Préparer sa vieillesse

 

 

 

C – QUESTIONS PRATIQUES DU QUOTIDIEN

L’HABITAT

Prévoir à temps

Quel type d’habitat préfère-t-on pour sa vieillesse… sa… maison, son… appartement, veut-on être indépendant ou assisté,… aller en maison de retraite ?... Deux questions fondamentales… dans quelle mesure puis-je encore vraiment prendre soin de moi ?... Le 2ème grand thème fondamental est celui de la solitude… Pour tromper cette solitude, certaines personnes âgées développent une activité fébrile, qui devient source d’agitation et de confusion

Ces 2 questions, de la prise en charge et de la solitude, débouchent sur la 3ème, celle de la nécessité de déménager, par exemple dans une maison de retraite… Se poser cette question suffisamment tôt pour pouvoir encore vraiment énoncer sa volonté… Le choix se fait généralement si tard que la personne… ne peut plus vraiment dire un mot…

Maison de retraite

A 70 ans au plus tard,… décider si l’option d’aller en maison de retraite doit être envisagée, même si cela ne doit pas se faire tout de suite… S’occuper soi-même de trouver un tel lieu, et peut-être faire un essai d’une semaine

Si l’on opte pour… la maison de retraite (foyer, logement, maison d’accueil, résidence pour personnes âgées, etc.), il est conseillé de déménager quand on est encore suffisamment vigoureux pour faire… connaissance…

Dans la plupart des foyers, il est d’usage… d’apporter ses propres meubles… Envisager d’un esprit ouvert l’idée d’un déménagement dans un foyer permet d’en voir d’autant plus clairement et plus objectivement tous les côtés positifs.

Prévoyance financière

… Ce point doit être considéré assez tôt… quand on est actif professionnellement…

Foyer avec prise en charge

Il existe… toute une gamme de nouvelles formules… De nombreuses institutions renseignent… - associations de bienfaisance, œuvres religieuses, institutions ecclésiastiques, assistance publique, services sociaux…. Avant de s’engager, il faut se renseigner précisément dans quelle mesure les services proposés s’adressent aussi aux personnes à forte dépendance. Lorsque ce n’est pas, un nouveau déménagement dans un foyer pour personnes dépendantes pourrait s’imposer par la suite… On remarque… le souhait… de vivre avec ceux qu’on a librement choisis…

Déménagement à la campagne

… Elles voudraient échapper à l’agitation de la grande ville et jouir du calme de la nature. Une telle décision doit elle aussi être bien réfléchie. Tant qu’on est encore vigoureux, cela peut paraître très séduisant. Mais que faire le jour où l’on « n’y arrive plus » aussi bien. ?... Jardin ?... Commerces à proximité  ?... Services de soin : infirmières, médecin, pharmacie, hôpital ?... Les rues sont-elles en pente… ? Conditions en hiver avec la neige et le verglas ?... Le manque de manifestations culturelles ainsi que l’éloignement des amis et des connaissances, quand on peut plus prendre la voiture et que les transports en commun sont difficilement accessibles…  

Aménagement pour rester dans son appartement

… Beaucoup d’initiatives et d’institutions cherchent à le rendre possible… Prévoir un certain nombre de mesures…

Eliminer les risques d’accident

… Eliminer les risques prévisibles… possibilités de trébucher sur des petits tapis, des nattes déplacées, des marches de seuil ou d’escalier… L’appartement… doit… être bien éclairé… Pour… la nuit… une veilleuse…

Plus de commodité dans la cuisine, la salle de bain et les toilettes

Beaucoup de commodités… dans la cuisine… Pouvoir travailler en position assise,… un frigo en hauteur,… des tiroirs coulissants,… éléments suspendus avec une base en verre…. Dans la salle de bain… il existe des poignées…, des tapis antidérapants, des sièges de douche et de baignoire, et des marches pour y entrer.… Remonter partout les prises à hauteur accessible,… des glaces pivotantes…. Prévoir que la porte de la salle de bain s’ouvre vers l’extérieur… Pour les toilettes… rehausser le siège,… barres de soutien… Elever le lit à hauteur de la position assise…

Assistance par les instances officielles

… On peut se tourner vers les associations de bienfaisance qui dispensent de l’aide et des conseils…

Portage de repas à domicile

… Les services sociaux assurent souvent la livraison de repas à domicile ou des repas… dans des foyers-restaurants…

Appel au secours en cas d’urgence

Il ne faudrait pas négliger de prévoir entre parents, amis ou connaissance, une forme d’appel au secoursen convenant d’une heure à laquelle on appelle ou se fait appeler chaque jour Laisser une clé… chez le voisin… Systèmes de télé-assistance… Une clé de la maison y a été déposée…

Assurance dépendance :… L’entrée dans un établissement pour personnes dépendantes entraîne des coûts considérables… Le coût de la dépendance repose… sur les familles,… l’APA,… aide à domicile,… assurance dépendance…

 p. 36/40  - Préparer sa vieillesse

QUESTION DE GENERATIONS

… Les générations… ne se comprennent plus les unes les autres, s’opposent ou s’évitent. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles les vieux, dans notre société, sont placés en foyers ou mis à l’écart.

De l’attention pour les autres âges de la vie

… Il existe une forte incompréhension entre les différentes générations. Chacun est axé sur lui-même… Cette situation a pour une part… ses racines dans l’évolution… appelée… l’ère de conscience. L’isolement de l’être humain est une nécessité de notre époque. Mais ce livre avait pour objet de montrer que l’âge mûr à partir de 40 ans et la vieillesse doivent abolir cet isolement en progressant du Je au Nous. L’égoïsme doit être transformé en altruisme, en amour pour les hommes et le monde… L’image archétypale des grands-parents et de leurs petits enfants… est une loi sociale… sur laquelle repose toute notre humanité et… toute l’évolution à venir de l’humanité.

« Autrefois » tout était mieux ?

L’un des mots mortels… est le mot « autrefois »… Ce que la personne devrait développer avec ‘âge, ce qui est en fait une condition profonde de véritable humanité, nous l’appellerons ici l’absence de prévention. Goethe fut un modèle par son attitude scientifique. Il laissa la nature exprimer son secret devant lui en s’en faisant l’observateur exempt de toute prévention. Nous devrions adopter cette même attitude pour contempler les autres dans la vie sociale, en leur témoignant tout notre intérêt, même si nous-mêmes nous ferions autrement qu’eux ou trouvons fondamentalement faux ce qu’ils font…

La bonne entente entre les générations dépend surtout de l’attitude des personnes mûres et âgées. L’enfant et le jeune ont besoin d’aînés vénérables, doivent pouvoir développer en eux les forces d’amour non égoïstes auprès de personnes âgées qui les bénissent. La vieillesse a ainsi un double visage… D’une part… créer en soi-même des forces d’avenir de manière à les emporter comme des impulsions au-delà du seuil de la mort et à préfigurer son propre avenir pour une nouvelle vie terrestre, et d’autre part… participer de manière décisive à déterminer l’avenir des jeunes générations en leur permettant de rencontrer la force d’une vieillesse porteuse d’avenir. 

 

DU RAPPORT AUX PERSONNES ÂGEES

… Comprendre la personne âgée et ses particularités… pour réagir d’une manière juste… Règle… commencer par prendre l’autre personne telle qu’elle est…. La cause… de nos problèmes sociauxrésidedans la manie de l’homme… de toujours mesurer l’autre d’après ses propres critères et de vivre avec l’idée qu’il devrait être comme soi-même. Prendre l’autre tel qu’il est c’est percevoir avec intérêt ce qu’il vit et comment il vit… En aucun cas il ne faudrait essayer de décider à la place d’une personne âgée, de lui imposer le mode de vie que l’on pense juste pour elle.

Quand elles ne peuvent plus prendre soin d’elles-mêmes

… Il faut souvent beaucoup de tact pour discuter de cela avec la personne âgée…D’un côté… les enfants réellement très occupés,… d’un autre côté, la personne âgée n’acceptera pas volontiers d’être prise en charge par des proches. Pour elle aussi, c’est un renoncement. Elle doit se défaire de nombreuses idées et habitudes, s’adapter et apprendre à accepter de l’aide… Quand les liens sont très proches, il existe souvent une subjectivité qui peut gêner les soins. Ceux-ci nécessitent un fort degré d’objectivité et un grand pouvoir de distanciation… Cette qualité n’a toutefois rien à voir avec de la froideur ou de l’insensibilité… Chaque personne a toujours aussi dans la vie une responsabilité vis-à-vis d’elle-même, qui rappelle dans les situations extrêmes l’exemple pour lequel il n’existe pratiquement pas de réponse et pourtant qui en appelle une impérativement, où l’on tente de sauver quelqu’un qui se noie mais où ce dernier s’y oppose tant des mains et des pieds qu’il ne reste plus que la question de savoir si l’on va se noyer avec lui ou si l’on sauvera sa propre vie ?... Il faut… la prise de conscience que chaque être est singulier (par son individualité) et vit donc à sa manière particulière. C’est pourquoi il est parfois plus facile de s’appuyer sur des affinités électives que sur des liens de sang pour vivre de telles choses ensemble…

Un donner-recevoir réciproque devient… possible, sans les « exigences » qui découlent d’une parenté physique.

 

AIDE AUX BESOINS CORPORELS

… S’habituer à l’aider dans beaucoup de gestes intimes… jusqu’à ce qu’elle ait surmonté sa pudeur… Aucune honte à souffrir d’incontinence… On devrait en parler ouvertement… solution… par exemple de couches qui aident…

Aides à l’habillement : … Systèmes d’aide… pinces ou des chausse-pieds allongés. Des ferme-boutons…

Aide à l’alimentation :… Couverts spéciaux avec dispositifs à passants et bandes auto-agrippantes permettent de manger plus facilement. Il existe aussi des gobelets conçus pour ne pas tomber ou pour que rien ne se renverse quand on les incline, des assiettes antidérapantes à bord surélevé quand on ne peut plus manger qu’avec une seule main.

Aides à la marche :… De nombreux moyens… Canne…, des marchettes,… une chaise-roulante… Elle doit… avoir des chaussures solides, qui tiennent bien au pied… Monter les marches ne va pas non plus de soi…

Recours à des services de soins professionnels : Il est recommandé de faire appel aux services professionnels… aides-soignants… infirmières… Il reste… à faire… comme raser… couper les ongles… L’aide… est utile pour laver…, le coucher, lui donner ses piqûres ou ses médicaments, lui renouveler ses bandages… louer des objets auxiliaires comme la chaise percée, le bassin de lit, des alèses ou même un appareil à oxygène, etc.

p. 37/40  - Préparer sa vieillesse

 

SOINS AUX PERSONNES ALITEES : Si la personne ne se lève plus, la 1ère indication concerne le lit…

… Il est très mauvais… de reposer constamment sur une alèse imperméabilisée… Avoir un 2ème matelas en réserve…

Comment protéger son dos en soulevant le malade

… Une bonne respiration. est… importante… Pendant un soulèvement… retenir la respiration. En reposant… expirer…

Donner à manger

.. On meure beaucoup plus vite de soif que de faim…  Tisane d’absinthe… d’avoine verte ou de prêle… camomille…

Incontinence :… La raison du trouble… pas toujours d’origine mécanique…plutôt une question de conscience…

Incontinence urinaire :… Le plus simple est la couche… Le cas échéant… le cathéter… une chaise percée…

Incontinence anale :… Plus rare que l’incontinence… perte du contrôle du sphincter anal… recourir aux couches…

Escarres de décubitus :… Plaies causées par un alitement prolongé… changer plusieurs fois par jour la position… Des peaux de mouton se sont avérées efficaces… matelas pneumatiques… Talons et coudes… vérifiés et huilés…

Soins du corps pour un grabataire : Les soins du corps doivent… être exécutés aussi longtemps que possible par la personne elle-même. C’est un soulagement psychique pour elle de ne pas se sentir trop dépendante…

 

SOIGNER LA PERSONNE EN ETAT DE CONFUSION MENTALE

… Combien il est difficile de faire preuve de l’objectivité nécessaire… La dimension psychospirituelle ne peut plus du tout être mise en concordance avec les circonstances des lois terrestres. Le terme d’égarement doit être pris à la lettre…

Aide domestique :… Entrer… dans un calme intérieur et essayer de reporter ce calme sur la personne âgée… La qualité la plus importante… est… l’humour… Mais c’est… plus facile à dire qu’à faire… Soulagements à l’aide de médicaments ou de soins… bain de pied à l’huile de lavande… Calmants d’origine végétale… fleur de la passion…, la mélisse, le houblon, certaines sortes d’avoine… et bien sûr la valériane… Tisanes… Remèdes aux plantes… gouttes dysto-loges®café

Comportement en cas d’hallucinations

… Par exemple acoustiques ou optiques,… faire appel à un médecin… En aucun cas… nier… Elles sont pour le malade une réalité… Comme pour les enfants,… tenir compte de ces images… et réagir de manière adaptée et imaginative…

La question de la tutelle

… L’un des thèmes les plus difficiles… Le processus est très long… La décision est… très difficile…On n’est pas… seul…

 

LE TESTAMENT :… L’une des questions les plus difficiles…

… peut être celle de la transmission de ses biens matériels… Transmis par un acte de conscience… Un… choix testamentaire doit se décider assez tôt… Un testament peut être modifié à tout moment… Les forces de volonté sur lesquelles s’appuient nos décisions… s’affaiblissent de plus en plus et conduisent finalement à une incapacité…

Suggestions pratiques :… Le conjoint divorcé est exclu de l’héritage… Sans un testament qui en fait l’unique héritier, le conjoint survivant ne reçoit pas systématiquement toute la succession de son partenaire…

Le testament en sept règles :…. Être majeur et pleinement capable… Est écrit de la main de l’auteur et signé par lui… Le lieu et la date de la rédaction ne doivent pas manquer… Les héritiers doivent être désignés clairement, sans équivoque…Soyez clair et bref… Vous pouvez le déposer chez votre avocat ou votre notaire…

Qu’est-ce que la propriété ? :… Nous nous identifions… trop à nos biens matériels… propriété… argent… Est-il… juste de transmettre les acquis aux générations suivantes… Les verser à des communautés…

 

DOCUMENTS A CONSERVER :… Ces archives devraient être rangées dans un classeur…

1. Acte de naissance. – 2. Livret de famille ou acte de mariage. – 3. En cas de divorce, livret de famille avec mention du divorce et jugement du divorce. – 4. Toutes les polices d’assurance avec la dernière facture. –

5.  Le testament ou le nom de l’exécuteur testamentaire. Il faut veiller à écrire le testament de sa propre main et à en mettre à jour les données. – 6. Les adresses de toutes les personnes qui doivent être informées après le décès, comme l’employeur, la famille, les amis et les assurances. – 7. Instructions sur la manière d’exécuter le testament. – 8. Les documents relatifs aux biens détenus tels que actions ou participations. –

9. Instructions pour régler les questions fiscales. – 10. Vœux et instructions personnels. –

11. Eventuelles procurations au-delà de la mort. – 12. Interlocuteurs pour des renseignements importants.

Si certains documents ont été perdus, ils peuvent être remplacés par une déclaration formelle délivrée par un notaire agréé.

 

LA MORT :… « Qu’il prie… »… Visite du prêtre… Travail de l’âme et de l’esprit… L’adieu…

Prendre soin du cadavre :… Le corps refroidit progressivement… Coutume… la bouche reste fermée…

La veillée funèbre :… Un… changement… se produit dans les 3 jours qui suivent… Piété… Tour de garde…

Indications pratiques :… Informez le médecin…  mentionner si… incinération… Atmosphère de calme et de paix…

 

EPILOGUE : … Cet ouvrage a été conçu avec l’idée que l’humanité en est maintenant arrivé à une étape dans laquelle le Je, l’individualité, doit se manifester toujours plus fortement et la réalisation d’une certaine liberté est le but le plus profond...   Sites Internet : www.agevillage.com ; www.nikodemuswerk.de ; www.aethera.fr  

p. 38/40  - Préparer sa vieillesse

 

 

Retour ACCUEIL     Retour ANTHROPOSOPHIE      Retour ESSENTIEL