Retour livres à lire        Retour 1ère partie d'un cours sur l'amour                                                      Y

Résumé de l'essentiel du livre Un Cours sur l'Amour :

2ème partie (ch. 4 à ch. 13) : L’ART DE CREER UNE RELATION SACREE AVEC L’AME SŒUR  

UN COURS SUR L'AMOUR

Profonds enseignements sur l'amour,

la sexualité et la réalisation de soi

(Joan GATTUSO)

LE PARDON : exercice

Ch. 4 –  LOIS  SPIRITUELLES    LOIS  UNIVERSELLES

Rappel : Nous sommes des Etres Spirituels vivant à l’intérieur d’un Univers Spirituel régit par des lois spirituelles.

Elles sont infaillibles, on doit y croire toujours. « Ne renoncez jamais jamais jamais jamais jamais » (W. Churchill)

1.      L’OBJET DE NOTRE ATTENTION GRANDIT :

Chaque fois que vous concentrez votre énergie sur quelque chose, avec vos mots, pensées, attitudes, émotions, vous faites en sorte que cette chose grandit.

2.      DONNEZ ET VOUS RECEVREZ :

Tout ce qu’on risque en donnant, c’est de recevoir. Donner une chose est la meilleure façon de grandir.

3.      NOUS VIVONS DANS UN MONDE D’ABONDANCE :

Certains choisissent de puiser dans cette abondance, tandis que d’autres nient son existence.

4.      LE POUVOIR DE L’AMOUR EST LE SEUL VERITABLE POUVOIR :

C’est l’Amour qui attire vers nous ce qui vous revient. « Le ‘‘bon’’ que je recherche me cherche également ».

« L’Amour divin est à l’œuvre en moi, il m’apporte l’amour, le mien ».

5.      CE QUI SE RESSEMBLE S’ASSEMBLE :

Une fois que vous aurez rencontré l’amour, que vous l’aurez éprouvé en vous, jusqu’au fond de votre âme, vous n’aurez plus jamais peur d’aimer.

6.      A TRAVERS LE PARTAGE, NOTRE JOIE AUGMENTE :

Il faut d’abord posséder l’amour avant de pouvoir l’offrir. L’amour rend tout possible. Empêchez-le de prendre son essor, ne serait-ce que légèrement et vous le verrez disparaître.

7.      LES LOIS DE L’UNIVERS SONT LES LOIS DE LA LIBERTE :

Les lois de l’ego sont les lois de l’esclavage.

8.      LES LOIS DE L’UNIVERS SONT TOUJOURS LES CAUSES, JAMAIS LES EFFETS :

Lorsque vous restez concentré sur les causes et que vous ne tenez pas compte des effets, vous entrez sur la voie du divin, vous accédez au grand ordre universel de l’être.

- LES FEMMES (HOMMES) VEULENT TOUJOURS MON PLUS GRAND BIEN.

- LA VIE EST MERVEILLEUSE ET JE FAIS PARTIE DE CETTE MERVEILLE.

- MAINTENANT J’ATTIRE SEULEMENT DES GENS AIMANTS ET PLEINS DE SOLLICITUDE.

- JE FAIS CONFIANCE A MES FRERES ET MES SŒURS : NOUS FAISONS UN EN DIEU.

- DIEU NE NOUS JUGE PAS. NOUS AVONS TROP BIEN APPRIS A LE FAIRE NOUS-MÊME.

 

Ch. 8 –  PARDONNER,  PARDONNER,  PARDONNER

« Le pardon m’offre tout ce que je veux. »

Pour pardonner vraiment, vous devez entrer dans votre psyché et traiter les vieux conflits non résolus, les 9/10 immergés de l’iceberg.

C’est nécessaire si on veut que la relation avec son âme sœur soit saine, heureuse, facile et durable.

Le pardon nous libère du passé et du fait d’avoir à revivre sans cesse l’horreur, l’outrage, la douleur et la peine.

Si vous voulez avoir une relation sacrée, vivre dans la joie avec votre âme sœur, vous devez pardonner.

C’est très important de prendre conscience que nous devons tous nous pardonner. Il est souvent plus difficile de se pardonner soi-même que de pardonner aux autres.

Exercice : PARDON : Chaque matin, avant de faire quoi que ce soit d’autre, asseyez-vous en silence avec un crayon et du papier. Fermez les yeux et concentrez votre attention sur une personne en particulier avec qui vous avez été souvent en conflit, et à qui vous avez beaucoup de reproches à faire. Lorsque vous voyez clairement de quelle personne il s’agit, ouvrez les yeux et prenez votre crayon et votre papier.

Je commence à écrire ainsi : « Moi, xxx, je me pardonne, je pardonne à tout le monde. Je suis libre, je suis libre. »

Puis choisissez le sujet (l’acteur) de la journée et continuez à écrire. Essayez d’être le plus précis possible en inscrivant les souvenirs qui concernent vos problèmes particuliers. Soyez très précis.

Après avoir passé 20 à 30 mn à écrire votre liste, placez-là dans le foyer ou dans l’évier et brûlez-là.

Puis revenez vous asseoir, méditez et demandez que la paix de Dieu remplisse votre être et que l’Amour Divin inonde de la lumière de l’amour.

Respirez profondément et laissez la paix et l’amour s’installer en vous et vous guérir. Faites ce travail durant au moins 10 mn. Puis levez-vous et continuez vos activités avec une attitude plus dégagée.

On le fait jusqu’à ce qu’on ressente l’amour et qu’on sente disparaître la négativité en nous. Mais, pas plus de 3 fois par semaine.

Autre ajout : « xxx, je te pardonne, je te bénis, je te laisse aller, je t’aime, je te libère. »                      

Ch. 9 – VISUALISER – PRIER - MEDITER

     La religion enseigne ce que d’autres personnes ont dit à propos de Dieu, Bouddha, Allah , Jésus et des Ecritures.

     Effectuer un cheminement spirituel, c’est s’orienter vers le plan supérieur de l’être, aligner l’esprit, l’âme et le corps sur le Pouvoir Suprême. C’est étudier les lois universelles à la base des grandes religions et des enseignements des maîtres spirituels.

     Suivre le chemin de la spiritualité, c’est acquérir une profonde maturité intérieure et prendre l’entière responsabilité de tout ce qui survient dans nos vies. C’est faire confiance et s’abandonner au Pouvoir Suprême.    

     C’est apprendre à écouter et à avoir foi en son guide intérieur.

« Si vous voulez rencontrer la personne parfaite, vous devez devenir la personne parfaite. »

LA LISTE :

Nous devons devenir ce que nous voulons attirer.

Votre partenaire parfait, c’est celui qui est parfait pour vous : vos âmes poursuivent les mêmes objectifs.

Exercice : LISTE : Donc essayons de décrire les attributs et caractéristiques du partenaire idéal pour vous.

Ce que vous écrivez peut ne pas être important pour quelqu’un d’autre.

Affirmez avec conviction  ‘‘Merci mon Dieu de faire apparaître le partenaire idéal dans ma vie maintenant.’’

Quand la liste est terminée (après changements et corrections), la placer dans un lieu sacré (Bible, livre spirituel…). Vérifier de temps en temps si ce que vous avez écrit est encore important pour vous.

Se rappeler que l’on est la contre partie de tout ce qui a été inscrit sur la liste (ex. : soyez gentil, tendre, généreux… avec les autres si vous le demandez).

LA VISUALISATION :  Après avoir fait la liste, l’adapter et la placer dans une perspective divine.

Exercice : VISUALISATION : Dans un lieu calme, s’asseoir, se détendre, respirer profondément. Apaiser son esprit. Emplir son cœur de la chaude ardeur de l’amour, tout en laissant pénétrer dans votre esprit une lumière brillante, nette et irradiante. Imaginez que vous êtes auprès de votre bien aimé(e) partageant un moment de bonheur. Continuez jusqu’à seule la présence de l’autre et la communion entre vous. Ressentir l’énergie qui se dégage de cette union. Cela imprime une image dans mon esprit conscient et dans mon esprit inconscient.

En gardant une image en tête et en visualisant votre désir, vous prêtez vie à cette image qui passe ainsi d’une image intérieure à une concrétisation extérieure.

LA PRIERE : La prière nous donne l’opportunité de parler à Dieu.

Dieu nous aime et nous a déjà tout donné – par dessus tout il nous a donné le libre arbitre qui vous autorise à être et à faire tout ce que vous désirez. La prière peut seulement vous aider à reconnaître qu’il en est ainsi.

Exemple de prières affirmatives :

‘‘Il n’y a qu’une seule présence et un seul pouvoir dans ma vie et dans l’Univers : Dieu l’infiniment bon, le Tout puissant.’’, ou

‘‘Je ne fais qu’Un avec l’Amour Divin. L’Amour Divin attire maintenant vers moi celui qui m’est destiné.’’, ou

-          Moi, xxx, je suis un être spirituel, vivant dans un univers spirituel, gouverné par une loi spirituelle.

-          Moi, xxx, je suis l’amour.

-          Moi, xxx, je suis la paix.

-          Moi, xxx, je suis indulgent(e) et libre.

-          Moi, xxx, je guéris de mon passé dès maintenant.

-          Plus, moi, xxx, je pardonne et m’affranchis de mon passé, plus je deviens heureux(se) et libre.

-          Moi, xxx suis en sécurité en vivant au sein de l’amour.

-          Moi, xxx, je peux aimer en toute confiance.

-          Mon entourage aime et soutient avec joie ma nouvelle personnalité.

-          Moi, xxx, j’attire uniquement des hommes (ou des femmes) positifs, bons et aimants.

-          Il est facile pour moi, xxx d’aimer.

-          Il est facile pourt moi, xxx, de guérir.

-          Il est facile pour moi, xxx, de m’affranchir du passé.

Nous affirmons pour nous souvenir de ce qui est vrai sur le plan spirituel.

Les affirmations alignent nos pensées et nos sentiments sur la vérité. On peut aussi les danser, les chanter, les rêver.

On peut aussi répéter toute la journée la prière suivante : « Dieu, je vous aime. », en s’éveillant, dans la journée et au moment de se coucher. Ou aussi une autre très belle prière pou soi :

Que la douceur de l’amour me remplisse.

Que je sois bien.

Que je sois en paix et à l’aise.

Que je sois heureux.

Après l’avoir récitée pour soi pendant au moins un mois, vous voudrez peux-être réciter cette prière pour d’autres :

            Puisse la douceur de l’amour vous inonder.

            Puissiez-vous être bien.

            Puissiez-vous vivre en paix et à l’aise.

            Puissiez-vous être heureux.                                                                                                                       

LA MEDITATION :

Si la prière c’est parler à Dieu, on pourrait dire de la méditation que c’est le moment ou Dieu peut nous répondre, la méditation c’est écouter Dieu.

Quinze minutes de méditation, deux fois par jour, c’est un bon début.

Se rappeler que :  « Si vous êtes trop occupé pour prier, vous êtes trop occupé. »

La méditation nourrit âme et esprit. Elle apprend à sa concentrer sur ce qui est important et qui mérite temps et attention. Le reste est sans valeur et doit être abandonné. Une trop grande partie de notre temps en ce monde est consacrée à des choses inutiles. Ne laissez pas votre ego vous convaincre que vous n’avez pas le temps de prier et de méditer.

Exercice : MEDITATION

S’asseoir sur une chaise ou sur le sol. Garder la colonne vertébrale droite, détendue et fermer doucement les yeux.

Prendre plusieurs grandes respirations, lentes et profondes, en accordant une attention particulière à l’expiration.

Commencez alors à relaxer votre corps de la tête jusqu’aux pieds.

Prendre une profonde et complète inspiration et visualiser l’air emplissant la tête, le cerveau et le front. Expirez et pensez : Relaxe. Puis, relâcher la tension accumulée dans et autour de la tête. Descendez vers votre cou. Lentement abaissez le côté droit jusqu’à ce que votre oreille droite atteigne ou se rapproche de votre épaule droite. Respirez. Pensez : Relaxe. Sentir les tensions sortir par les pores de la peau. Répéter du côté gauche. Respirez.

Faites descendre ce sentiment de lâcher prise et de détente à travers vos épaules. Respirez.

Descendez le long de la colonne vertébrale, et faites circuler le long du dos et à travers la cage thoracique. Détendez vos organes intérieurs.

Tendez chaque muscle pendant trois secondes, puis détendez-le complètement.

Continuez en descendant dans les jambes et les pieds, et relâchez la tension accumulée à la plante des pieds.

Si vous avez des pensées, affirmez : « Sois en paix et calme. »

Autre technique de méditation :

Exercice : MANTRA

Choisir une affirmation comme mantra comme : « Je suis la paix. »

Dans une position confortable, fermer les yeux, inspirer profondément et expirer lentement et complètement. Après l’avoir effectué plusieurs fois, affirmez silencieusement en inspirant : « Je suis », puis demeurez silencieux dans cette affirmation pendant quelques instants. Puis expirez lentement et affirmez silencieusement : « la paix. »

Inspirez : « Je suis. ». Expirez : « La paix. » Entrez dans cet état de calme. Répétez aussi longtemps que possible.

Ces pratiques rapprochent de Dieu et apportent la paix intérieur, la sérénité et une certitude par rapport à la vie. Investir dans ces pratiques signifie s’engager à consacrer à votre vie spirituelle une bonne partie de votre temps, tous les jours. Cela veut dire : être plus discipliné que vous ne l’avez probablement jamais été.

 

Ch. 10 – MONTER EN AMOUR

Eviter de ‘‘tomber en amour’’ : on tombe en faisant semblant et en faisant des compromis, en sacrifiant certaines parties de soi-même, pour que la relation fonctionne.

Si nous nous disons inconsciemment que nous sommes en train de tomber en amour, toute l’expérience que nous vivons alors est vouée à l’échec.

Si on renonce à une partie de soi-même en essayant de nous accrocher à l’amour, non seulement on se sent lésé, mais aussi coupable et en colère.

On peut ainsi avoir une phrase négative quand l’extase initiale diminue tranquillement comme : ‘‘Je l’ai encore fait, je l’ai encore fait.’’, ou ‘‘Je ne pourrai jamais être en amour.’’, ou ‘‘Je n’y arriverai jamais. Je ne serai jamais heureux(se). C’est toujours à moi que ça arrive. Je suis trop vieux (vieille).’’, ou ‘‘Personne ne me comprend. Je ne trouverai jamais ce que je désire. C’est trop tard pour moi. Un peu d’attention est mieux que rien du tout.’’…

Cela intériorise la douleur et on se diminue davantage. Cela nous enferme dans un vieux pattern en le renforçant constamment.

Pour les soufis : l’amour n’est pas une chose dans laquelle on tombe, mais bien comme une chose qui élève l’âme. Alors les restrictions quotidiennes, les barrières bloquant le passage vers l’amour s ‘évanouissent : ce sont comme des nuages que le rayonnement de l’amour traverse facilement.

Il faut détourner son attention du thikr négatif et regarder plus haut.

Exercice : EXORCISER LE THIKR  (« thiker ») NEGATIF – Pour exorciser les ritournelles négatives.

Notez les affirmations négatives et les transformer en affirmations positives : (devenir convaincu que c’est vrai)

Exemples : « C’est trop tard. » ð « La synchronisation dans ma vie est toujours parfaite. »

« Que puis-je espérer ? » ð « Je m’attends à avoir ce qu’il y a de mieux et c’est ce que j’obtiens. »

En continuant le nettoyage à des niveaux de plus en plus profond, le thikr négatif cesse de retentir dans votre tête.

En se débarrassant des thiks négatifs, on peux commencer à monter en amour pour rencontrer le Bien-Aimé de l’Âme.

L’amour n’exige jamais de sacrifices, mais l’ego le fait toujours. Le sacrifice éloigne de l’amour (c’est une attaque). La plupart d’entre-nous avons appris à élever une forteresse autour de notre cœur.          

Exercice : TECHNIQUE POUR PREPARER LE CŒUR VERS LES PROFONDEURS (inspirée du soufisme)

Pour faire écrouler la forteresse. S’asseoir droit, placer une chaise vide devant nous. Mettre une musique douce.

Prendre 33 inspirations profondes et visualiser le souffle pénétrant le centre de son cœur.

A chaque expiration, émettre le son profond « hmmmmm » trois fois en le faisant résonner. En même temps, tapoter gentiment le centre de votre cœur plusieurs fois.

Inspirer lentement et complètement, puis expirer en produisant le son « hmmmmm, hmmmmm, hmmmmm » en tapant votre poitrine trois fois ou plus. Répétez ce cycle trente-trois fois.

Lorsque vous avez terminé, restez assis en silence et représentez-vous le Bien-Aimé invité par cette pratique spirituelle qui s’avance vers vous. Invitez maintenant le Bien-Aimé à s’asseoir sur la chaise vide placée devant vous.

Votre cœur est maintenant ouvert et vous pouvez faire passer l’amour de votre cœur au cœur du Bien-Aimé très facilement. Au même instant, vous pouvez visualiser le Bien-Aimé qui envoie son amour dans votre cœur.

Ceci est à pratiquer souvent pour atteindre la félicité de la douceur de l’amour sacré et divin.

Rumi a écrit : « L’amour, ce n’est pas uniquement l’assoiffé cherchant l’eau, mais l’eau cherchant l’assoiffé. »

Ce que vous cherchez vous cherche aussi. Ce que vous avez cherché depuis toujours c’est l’amour.

Exercice : RITUEL DU MATIN (il peut être fait dans la journée)

Le matin au réveil, en posant les pieds sur le sol, crier alors : « Merci mon Dieu, je suis xxx. »

Si vous pouvez le faire avec joie, sérieusement et en y mettant du cœur, vous atteindrez rapidement un niveau plus élevé dans votre ascension en amour.

Autres exercices pour raviver l’étincelle d’amour entre deux partenaires :

La réalité spirituelle, c’est d’aimer votre frère et votre sœur comme vous-même. Dans la relation sacrée, nous avons appris à nous aimer vraiment nous-même et à aimer notre partenaire comme nous nous aimons.

-          C’est possible. Ecoutez la sagesse, le savoir qui vient de l’intérieur ; si cette voix parle d’amour, de l’amour inconditionnel, c’est la voix de Dieu. Si elle parle de la peur, de la séparation et « affection sous condition », alors l’ego est de retour. Non seulement nous rendons difficile et pénible tout ce qui devrait être facile et naturel mais nous rendons les choses presque impossible à réaliser.

Si vous êtes en relation avec un partenaire que vous aimez vraiment et désirez poursuivre cette relation, commencez dès maintenant à traiter ce partenaire comme s’il ou elle était le précieux trésor de Dieu.

Vous pouvez aussi déposer les armes et faire semblant d’être en amour. La vie peut en être métamorphosée.

Si la séparation est la seule solution, alors avec amour, libérez-le ou libérez-là pour permettre à son âme de poursuivre son objectif. Souhaitez du bonheur à votre ancien partenaire et vous serez libre.

 

Ch. 11 – RENCONTRE DES AMES SŒURS A LA PORTE 42

Etre avec une âme sœur n’exige pas de travail. Dans une relation sacrée, chacun a regardé à l’intérieur de soi et n’a pas vu de manque. Chacun a soigné les blessures ou les afflictions de son cœur. Etre ensemble est une joie.

« Une âme sœur, c’est quelqu’un qui a des serrures pour nos clés et des clés pour nos serrures. » (Leslie Parrish)

Nous n’avons pas à coucher avec toutes les personnes qui nous attirent – même si l’on croit à des âmes sœurs.

 

Ch. 12 – LES RELATIONS SEXUELLES SACREES

Une énergie sexuelle pure est une énergie spirituelle. Les deux proviennent de la même source – Dieu.

Exercice : APPRENDRE A SE CONCENTRER SUR VOTRE CŒUR

Lorsque vous et votre partenaire vous vous embrassez et vous préparez à faire l’amour, concentrez-vous sur votre cœur plutôt que sur votre tête et vos organes génitaux.

Pour cela, prenez une profonde inspiration et expirez lentement pour détendre votre corps.

Maintenant, concentrez-vous sur votre cerveau. Puis concentrez votre attention sur vos organes génitaux. Ensuite, faites circuler cette énergie de votre cerveau à votre cœur puis de vos organes sexuels à votre cœur.

Ce processus de visualisation vous demandera un peu de pratique et de concentration avant de réussir à amener cette énergie sexuelle dans la région du cœur. Une fois à l’aise avec le processus – vous sentirez vraiment l’énergie irriguer votre cœur – alors vous serez prêt à l’expérimenter lors de vos relations sexuelles.

« La sexualité peut être un plus, mais j’en suis arrivé à comprendre qu’elle n’avait rien à voir avec l’amour. J’ai mis beaucoup de temps à comprendre cela. Autrefois je croyais que les deux termes étaient synonymes puis j’ai finalement compris que le sexe est seulement un complément agréable à l’amour. » (Alexander)

Lorsque deux âmes sœurs ont des relations sexuelles, l’extase va bien au-delà du plaisir physique. On parle du caractère sacré des unions, de la sensation de transport à l’extérieur et au-dessus des corps, du profond silence, de l’abandon total à l’expérience et à l’amour divin, de la présence de Dieu.

Exercice : ETAT D’UNITE ENTRE DEUX AMES SŒURS, OU AMIS INTIMES, OU AVEC UN PARENT :

S‘asseoir sur deux chaises, l’une en face de l’autre, genoux contre genoux. Se prendre les mains, en relaxant et en se regardant dans les yeux. Se regarder vraiment. Après quelques instants, dites simultanément : « Je suis yyy » et vous dites le nom de votre partenaire. C’est important de parler simultanément. Cela ouvre la conscience.

                    Puisse votre relation être aussi une véritable bénédiction et un bienfait pour le monde.                 ¨¨¨  

 

Y                  Y

 

   

Un cours sur l’amour

Y                  Y

Joan GATTUSO  

Retour livres à lire        

Retour 1ère partie d'un cours sur l'amour