Télévision : émissions SAGESSES BOUDDHISTES - Dossier relatif aux émissions de France 2 "SAGESSES BOUDDHISTES", avec ou sans sous-titres et avec une transcription écrite pour la plupart de ces émissions. L'émission est présentée chaque dimanche de 8h30 à 8h45.
Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE          Retour Télé_SANTE          Retour SAGESSES BOUDDHISTES

TV - SAGESSES BOUDDHISTES - émissions Télévision France 2
Comment suivre la voie bouddhique

* VIDÉO DES ÉMISSIONS "SAGESSES BOUDDHISTES" :

- 23.11.2014 : Comment suivre la voie bouddhique
Comment s'engager dans la voie bouddhique, en faire l'apprentissage, analyser notre expérience, connaître nos limites ou dépassements, définir notre relation avec un maître.

PRÉSENTATION :

Dossier relatif aux émissions de télévision "Sagesses bouddhistes", avec une transcription écrite.

L'émission " Sagesses Bouddhistes" est présentée chaque dimanche sur France 2 de 8h30 à 8h45.

 


VIDÉOS SAGESSES BOUDDHISTES :

Les vidéos sont sur Youtube au lien :
https://www.youtube.com/user/mauricegaultier

o O o


Replay sur France 2 :
http://www.france2.fr/emissions/les-chemins-de-la-foi

Replay sur Pluzz.fr :
http://pluzz.francetv.fr/videos/sagesses_bouddhistes.html


o O o

Toutes les vidéos, sur Youtube, depuis septembre 2010 avec la Sangha des Colibris au lien :
http://www.youtube.com/user/colibris67

 

Toutes les vidéos, sur Dailymotion, depuis 2008 avec vchristophe :
http://www.dailymotion.com/vchristophe

 

D'autres vidéos au site de Mickaël (Bordeaux) :
http://www.dailymotion.com/user/sakiamuni/1


o O o

 

Site de l'UBF (Union Bouddhiste de France) :
http://www.bouddhisme-france.org/ et plus particulièrement :
http://www.bouddhisme-france.org/sagesses-bouddhistes/emissions-sagesses-bouddhistes/ : les émissions diffusées, les livres présentés...

 

Forum Bouddhiste : L'Arbre des Refuges :
http://www.larbredesrefuges.com/




SOUS-TITRES et TRANSCRIPTION ÉCRITE DES SOUS-TITRES

Les présentes transcriptions écrites sont faites avec l'aide des sous-titres.

 

Vous pouvez aussi voir l'émission sous 7 jours avec les sous-titres
en activant les sous-titres dans la barre de défilement au lien :
http://pluzz.francetv.fr/videos/sagesses_bouddhistes.html
(roue crantée "plus d'options" et cliquer sur "sous-titres")


Remarques :
Le site "Télé Scoop" présente une transcription écrite des émissions "Sagesses bouddhistes" au lien :
http://telescoop.tv/search/?q=Sagesses+bouddhistes&ref=home


Il existe aussi dans le site de l'UBF ("Union Bouddhiste de France" ) des archives depuis 1997 au lien :
http://www.bouddhisme-france.org/archives/voix_bouddhistes/ où sont présentés quelques extraits des émissions Sagesses Bouddhistes.
Voici à ce lien quels thèmes sont ainsi présentés : #archives_u_b_f



 


Comment s'engager dans la voie bouddhique


 

VIDÉO DE L'ÉMISSION - PRÉSENTATION - TRANSCRIPTION ÉCRITE

Dimanche 23 novembre 2014 - France 2 à 8h30

Comment s'engager dans la voie bouddhique, en faire l'apprentissage, analyser notre expérience,
connaître nos limites ou dépassements, définir notre relation avec un maître.




Photo de l'album de Facebook

LA VIDÉO DE L'ÉMISSION :

Revoir sur Youtube VOSTF sous-titrée en français :
https://www.youtube.com/watch?v=5lV1ajUDtqQ (14'55)

>


Revoir sur Dailymotion VOSTF :

http://www.dailymotion.com/video/x2awb1f

(14'55)


Sagesses bouddhistes - Comment suivre la voie... by conscience33

Revoir en replay (6 jours) :
http://pluzz.francetv.fr/videos/sagesses_bouddhistes_,112865871.html


Le fichier .srt donnant la transcription des sous-titres : #fichier


PRÉSENTATION :

Comment s'engager dans la voie bouddhique, en faire l'apprentissage, analyser notre expérience, connaître nos limites ou dépassements, définir notre relation avec un maître.
Sagesses Bouddhistes reçoit Philippe Cornu pour en parler.


Invité :
Philippe Cornu

Émission présentée par : Aurélie Godefroy

 

Autres informations :

Lu au lien : http://www.bouddhisme-france.org/sagesses-bouddhistes/emissions-sagesses-bouddhistes/article/comment-suivre-la-voie-bouddhique.html

Livres présentés lors de cette émission :

Le bouddhisme une philosophie du bonheur ?
Philippe Cornu
Editions : Editions du Seuil
Un livre salutaire pour défaire certaines croyances trop souvent liées au bouddhisme et éviter toutes sortes de malentendus.
Cet ouvrage éclaire sur des notions aussi délicates que celles du karma, l’importance de la relation maître à disciple … en tentant de répondre la question essentielle de la quête du bonheur.
Ce livre propose une lecture éclairée et éclairante du bouddhisme afin d’en restaurer la force et d’en affiner la connaissance.

La voie du bouddhisme au fil des jours
Olivier Raurich
Editions : Editions Albin Michel
A l’inverse des ouvrages qui proposent de nous faire entrer dans le bouddhisme par la théorie et des manuels qui prétendent livrer de pures techniques de méditation détachées de tout contexte, l’auteur, Olivier Raurich, étudiant et interprète personnel de Sogyal Rimpoché, nous invite à vire directement et simplement l’expérience du bouddhisme.
Facile d’accès, dépouillé de tout dogmatisme, "La voie du bouddhisme au fil des jours", se veut être le mode d‘emploi que chacun aimerait trouver au début de son parcours.

Le Bonheur est entre vos mains "Petit guide du bouddhisme à l’usage de tous"
Dzigar Kongtrül Rimpoché
Editions : Nil Editions
Écrit par un homme ayant reçu une formation bouddhique classique mais familier de l’occident, ouvert sur la réalité, pétri d’intelligence et d’humour, le livre de Dzigar Kongtrül Rinpoché met à la portée de tous les enseignements du Bouddha et nous dit comment y trouver les remèdes aux doutes et à l’insécurité qui nous assaillent au quotidien.
S’engager avec joie dans une sincère réflexion personnelle, découvrir ses ressources, sa créativité et son moi véritable, se laisser guider par la compassion : un « petit guide » qui permettra à chacun d’avancer sur le chemin du bonheur...
Car si le Bouddha a montré la voie, c’est à nous qu’il appartient de se libérer.
En d’autres termes, comme le dit très clairement 1’auteur de ce livre : « C’est à nous de jouer. »


Informations complémentaires :

IEB / Institut d’Etudes Bouddhiques / (ancienne Université Bouddhique Européenne)
Toutes infos : http://www.bouddhismes.net
29 Bd Edgar-Quinet 75014 Paris (adresse postale exclusivement).
Tél. [00.33] 01.83.96.92.38

TRANSCRIPTION ÉCRITE DE L'ÉMISSION À PARTIR DES SOUS-TITRES :


L'ÉMISSION :

-Bonjour à toutes, bonjour à tous.
C'est avec un grand bonheur que nous vous retrouvons ce dimanche matin sur le plateau de sagesses bouddhistes, pour une nouvelle émission que nous consacrons aujourd'hui à l'apprentissage de la voie bouddhique.
Il s'agit d'un chemin qui passe par l'expérience personnelle et directe.
C'est aussi une expérience de transformation, un chemin spirituel dirigé vers le dépassement de nos limites et de nos conditionnements.
De quelle manière dès lors s'opère-t-il ?
Quelles sont les qualités à développer ?
Comment appréhender la relation avec le maître ?
C'est ce que je vous propose de voir, dès à présent, avec notre invité Philippe Cornu.
Philippe Cornu, bonjour.

-Bonjour.
           
-Alors, vous êtes le président de l'Institut d'Etudes Bouddhiques, vous enseignez également à l'INALCO et à l'université catholique de Louvain.
Vous pratiquez le bouddhisme depuis 35 ans dans la tradtion tibétaine.
Vous traduisez des textes en tibétain et vous venez de publier "Le Bouddhisme, une philosophie du bonheur ?"
Merci d'être avec nous.
Première question, qu'entend-on par le mot "chemin" ?

-"Chemin", c'est un mot important.
C'est la voie, le chemin.
Mais dans le cas du bouddhisme, c'est vraiment très très fondamental dans le sens où le pratiquant chemine.
Il chemine dans sa vie.
C'est-à-dire que toute la vie est un chemin.
Le cheminement spirituel, ce n'est pas quelque chose à part de la vie quotidienne.
Et ça, je crois que c'est très important de le rappeler à notre époque parce que je pense qu'on a oublié que la vie était un cheminement.
La plupart des gens, à l'heure actuelle, sont malheureusement amenés à vivre un peu par procuration.
C'est un peu le tout tout de suite.
C'est un peu, vraiment, une espèce de façon de vivre très embrouillée.
Et en fait, il s'agit de commencer à se poser, à regarder en soi et commencer à travailler sur soi.
Donc c'est un travail intérieur, c'est un cheminement intérieur.
Il n'y a pas que le bouddhisme qui propose un chemin spirituel, mais le bouddhisme est quand même un chemin spirituel par excellence.

-Qu'entend-on par la voie spirituelle ?

-La voie spirituelle...
Toute religion a deux aspects.
Il y a un aspect d'institution, il y a un aspect de corps religieux, etc...
De lois...
C'est variable selon le type de religion, mais il y a l'aspect voie spirituelle qui n'est pas collective comme l'institution, ou comme les codes d'une religion, où là, on s'adresse à une communauté religieuse.
Non, la voie spirituelle, c'est l'individu.
C'est l'individu qui, dans le cadre d'une religion, va cheminer et va progresser.
Il va progresser soit vers Dieu quand c'est une religion théiste, soit vers son éveil, sa libération dans le cadre du bouddhisme.

-Comment est-ce que le bouddhisme propose une voie spirituelle spécifique ?
Est-elle différente des autres ?

-Disons qu'il y a des religions qui mettent plus l'accent sur l'aspect institutionnel, ou l'aspect code moral et puis d'autres qui mettent plus l'accent, je dirais, sur le cheminement spirituel.
Et le bouddhisme fait partie de ce deuxième type de religion.
On peut plus parler d'ailleurs de voie spirituelle, que de religion.
Ça n'empêche qu'il y a aussi un certain aspect communautaire.
Mais la communauté ne dépend que des individus qui veulent bien suivre le chemin.
Et ça veut dire qu'on propose des choses dans le bouddhisme.
On propose un chemin qui va être à la fois une réflexion profonde sur la nature de notre existence, de notre conditionnement, de la réalité et une pratique spirituelle qui consiste à travailler sur son esprit, à travailler sur notre vision du monde et sur notre rapport avec autrui.

-Les deux sont indissociables.

-Oui. C'est comme un oiseau.
Un oiseau pour qu'il puisse voler, il lui faut deux ailes.

-Alors, l'importance du maître dans la voie bouddhique est là, quel est le rôle du maître plus spécifiquement ?

-Le rôle du maître, d'abord c'est quelqu'un qui a de l'expérience, c'est un accompagnateur et c'est quelqu'un qui peut donc du fait de son expérience passée en tant que pratiquant, et du fait que c'est quelqu'un qui a progressé beaucoup plus loin sur le chemin, il a donc à partager quelque chose, il a également une transmission qui lui vient de ses propres maîtres et qu'il va transmettre aux générations suivantes.
Donc en tant que disciple, on est quelqu'un qui se met à son écoute.
On reçoit la transmission, on est donc responsable de la transmission que l'on reçoit comme un don précieux et on doit la mettre en application cette transmission, à travers son cheminement.
Par conséquent, le cheminement individuel va rencontrer, en quelque sorte, la bienveillance du maître et c'est cette façon de lier les deux qui va permettre véritablement de progresser sur un chemin spirituel.

-Ce que vous précisez dans votre livre, c'est qu'il ne faut pas considérer le maître comme un sauveur.

-Non, ce n'est pas un sauveur.
Il ne peut pas faire le chemin pour ses disciples.
Chaque étudiant doit prendre en main son propre chemin, sa propre façon de travailler sur lui-même.
Un maître peut enseigner les enseignements les plus merveilleux, si on est passif, il ne se passera rien et ça, beaucoup de gens ne le comprennent pas.
Il peut y avoir une approche dévotionnelle dans le bouddhisme.
On peut servir le maître, etc...
Et c'est une façon de pratiquer.
Mais ça doit vraiment impliquer l'individu dans son cheminement et il doit y avoir une interaction forte avec le maître.

-Vous expliquez également qu'il y a 3 niveaux de travail.
Le niveau personnel, interpersonnel et transpersonnel.
Alors, à quoi renvoient ces 3 niveaux ?

-Ça, c'est un peu général aussi.
Mais le niveau personnel, c'est de travailler sur ses propres difficultés, ses propres problèmes, ses propres conditionnements.
Apprendre à regarder son esprit différemment, à l'apaiser, à avoir une plus grande clarté, etc...
Ça, c'est l'aspect personnel.
C'est y voir plus clair, faire le ménage en soi.
Puis à partir de ce moment-là, on comprend mieux, quand on voit comment on fonctionne, on voit mieux comment les autres fonctionnent aussi.
Parce que les autres ne sont pas très différents de nous à ce niveau-là.
Nous sommes tous des êtres humains.
Et on comprend mieux comment les autres fonctionnent.
Donc ça amène une certaine empathie et voir la compassion à l'égard d'autrui.
Et là, on va rentrer dans le domaine interpersonnel.
On va pouvoir travailler au bien d'autrui, avec compassion et sans juger les autres.
Ça, c'est également important.
Et c'est également une réflexion sur l'existence, sur le monde, sur le devenir, sur notre place dans l'univers et là, c'est l'aspect transpersonnel.
C'est-à-dire, c'est un aspect beaucoup plus vaste qui va englober l'altruisme.
Le deuxième niveau.
Mais qui va vraiment demander de comprendre les choses profondément.
Qu'est-ce que notre existence ?
Qu'est-ce que nous fichons-nous là ?
C'est une question qu'on se pose souvent quand on est enfant et après, on l'oublie.
Mais, je crois qu'il faut toujours se la reposer.
C'est extrèmement important de savoir ce que nous sommes, qui nous sommes.
Quelle est l'essence de l'existence ?

-Quelles sont les principales qualités à développer sur ce chemin ?

-Je dirais que les qualités, elles sont nombreuses.
Mais ça commence déjà par une attention.
Une attention face à ses propres gestes, face à ses propres mouvements intérieurs.
Une attention à son environnement, une attention à son entourage.
Car un pratiquant qui prétend être un pratiquant de la méditation et qui ne fait pas attention à ses proches, c'est quand même assez problématique.
Et une attention qui va aussi aller de pair avec une vigilance.
La vigilance, c'est ce qui vous ramène à l'attention quand vous l'avez perdue.

-C'est les deux piliers.

-Oui et ça doit vous amener aussi à une lucidité.
Une lucidité par rapport à vous-même, sans juger.
Mais voir quelles sont les problématiques et comment en sortir, comment arriver à lever les obstacles...
Et la lucidité à l'égard des phénomènes.
Ne plus se laisser prendre au piège de l'illusion.
Et puis la stabilité.
La stabilité dans la pratique.
Et ça, on ne le dira jamais assez parce que en Occident, on zappe.
On est dans une société où en plus, les moyens de communication nous amènent de plus en plus à faire plusieurs choses à la fois.
Il suffit de regardez dans le métro comment sont les gens.
Ils ont des écouteurs, ils jouent avec leur iphone, etc...

-Et qu'en est-il de la foi ?
Comment est-ce qu'elle joue un rôle aussi important sur le chemin bouddhique ?

-Oui, la foi est très importante dans le bouddhisme.
Mais moi, je la distingue de la croyance.
Dans le sens où la croyance est quelque chose d'un peu forcée, un peu fabriquée.
Je dirais que c'est une construction, la croyance.
On s'efforce de croire en quelque chose.
La foi, je pense c'est quelque chose de plus intérieur.
Ça vient d'une expérience intime.
C'est quelque chose qui bouleverse et qui vous porte vers une certitude.
Mais ce n'est pas la certitude coincée de la croyance, mais quelque chose de véritablement vécu.
Et dans le bouddhisme, c'est extrèmement important cette foi.
Au début, effectivement la foi, c'est la confiance, tout simplement.
On fait confiance au Bouddha, on fait confiance au maître, etc...
Et puis petit à petit, en faisant la pratique, eh bien on s'aperçoit qu'effectivement, ce qui est dit, est validé par notre expérience.
Et là, la foi devient beaucoup plus stable, beaucoup plus profonde.
Et elle est très importante effectivement, parce qu'elle accompagne dans des moments de doute.
C'est capital d'avoir cette stabilité qui est apportée par la foi.

-Selon vous, quels sont les principaux écueils, obstacles face auxquels le pratiquant peut se retrouver confronté ?

-La dispersion, la distraction, puisqu'on est dans une société de distractions.
Donc beaucoup de dispersion, effectivement.
Et là, je pense qu'on aurait des leçons à prendre du christianisme qui parle souvent de la grâce ou de la providence.
Alors, évidemment ce n'est pas des mots bouddhistes, mais ça veut dire que tout ne dépend pas de la volonté du pratiquant.
On a l'impression dans le bouddhisme qu'on a beaucoup de moyens de pratiques pour arriver à l'éveil, mais ces moyens nous donnent les causes et les conditions pour que l'éveil puisse se manifester en nous.
Mais que l'éveil se manifeste ou non, ça nous est donné à un moment donné.
Il y a quelque chose qui doit venir de l'ouverture et l'ouverture ce n'est pas quelque chose qui se commande de l'extérieur.
Donc il y a cet aspect-là.
Sinon, on est trop dans le stakhanovisme de la pratique.
Et puis, je pense qu'il faut faire très attention à l'orgueil spirituel.
Ça vient très vite.
On a envie soi-même de devenir un enseignant, alors qu'on n'a même pas fait l'apprentissage et puis on va tout de suite jouer les petits maîtres.
Ça, c'est aussi quelque chose qui est tentant pour un Occidental.
Il faut faire très attention à cela.
Je pense qu'il ne faut pas se surestimer.
Mais il ne faut pas se sous-estimer non plus.
Ça aussi, c'est très important.
Parce que trop... par exemple se dire "je suis pas capable, je suis trop... Je suis trop mauvais, etc...", ce n'est pas une bonne attitude.
Ce n'est pas une attitude bouddhiste non plus.
Parce que nous avons en nous toutes les qualités possibles qui peuvent nous amener à aider les autres par l'éveil.
Donc il faut aussi avoir cette sensibilité-là.

-Pour terminer, peut-être qu'on peut conclure en disant justement que c'est important que ce cheminement continue à s'opérer dans notre vie quotidienne.

-Il n'y a pas de cheminement possible si la vie quotidienne ne s'intègre pas à ce cheminement.
Donc le cheminement spirituel ne se fait pas à côté de la vie quotidienne.
C'est pas un plus, c'est pas un développement personnel le bouddhisme, ce n'est pas une heure de méditation par jour...
Non, c'est petit à petit.
On intègre petit à petit notre existence à ce cheminement et c'est ça qui est vraiment important, c'est ca qui fait la différence entre un chemin spirituel justement et une activité spirituelle de loisir.

-Merci, Philippe Cornu, pour ces éclaircissements.
Avant de nous quitter, voici quelques ouvrages que nous vous proposons.
Je rappelle tout d'abord, le livre de notre invité, Philippe Cornu, "Le bouddhisme, une philosophie du bonheur ?"
Aux éditions du Seuil.
"Le bonheur est entre vos mains. Petit guide du bouddhisme à l'usage de tous", de Dzigar Kongtrül, préfacé par Matthieu Ricard.
Et enfin, "La voie du bouddhisme au fil des jours", d'Olivier Raurich, publié chez Albin Michel, l'auteur disciple et interprète du maître tibétain Sogyal Rinpoché, nous fait découvrir les notions cardinales du bouddhisme...
C'est la fin de notre émission.
Vous pouvez la revoir pendant toute la semaine sur notre site Internet, en consultant pluzz.fr.
Merci à tous de votre fidélité, je vous souhaite une très très belle journée.
A la semaine prochaine.
 
FIN

 


Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE          Retour Télé_SANTE          Retour SAGESSES BOUDDHISTES         

 


FICHIER .SRT DONNANT LA TRANSCRIPTION DES SOUS-TITRES



1
00:00:00,080 --> 00:00:19,840
...

2
00:00:20,160 --> 00:00:23,600
-Bonjour. C'est avec bonheur
que nous vous retrouvons

3
00:00:23,920 --> 00:00:25,000
ce dimanche,

4
00:00:25,320 --> 00:00:29,000
pour une nouvelle émission
que nous consacrons aujourd'hui

5
00:00:29,320 --> 00:00:31,840
à l'apprentissage
de la voie bouddhique.

6
00:00:32,160 --> 00:00:35,400
Il s'agit d'un chemin qui passe
par l'expérience personnelle

7
00:00:35,720 --> 00:00:37,600
et directe.
C'est aussi une expérience

8
00:00:37,920 --> 00:00:40,200
de transformation,
un chemin spirituel

9
00:00:40,520 --> 00:00:43,800
dirigé vers le dépassement
de nos limites. De quelle façon

10
00:00:44,120 --> 00:00:47,400
dès lors s'opère-t-il ? Quelles
sont les qualités à développer ?

11
00:00:47,720 --> 00:00:48,600
Comment appréhender

12
00:00:48,920 --> 00:00:52,000
la relation avec le maître ? C'est
ce que je vous propose de voir,

13
00:00:52,320 --> 00:00:54,520
avec Philippe Cornu.
Philippe, bonjour.

14
00:00:54,840 --> 00:00:57,520
-Bonjour.
-Vous êtes le président

15
00:00:57,840 --> 00:00:59,560
de l'Institut d'Etudes Bouddhiques,

16
00:00:59,880 --> 00:01:02,880
vous enseignez aussi à l'INALCO
et à l'université catholique

17
00:01:03,200 --> 00:01:06,200
de Louvain. Vous pratiquez
le bouddhisme depuis 35 ans.

18
00:01:06,520 --> 00:01:07,320
Vous traduisez

19
00:01:07,640 --> 00:01:09,480
des textes en tibétain

20
00:01:09,800 --> 00:01:12,360
et vous venez de publier
"Le Bouddhisme, une philosophie

21
00:01:12,680 --> 00:01:13,960
"du bonheur ?"

22
00:01:14,280 --> 00:01:17,040
Merci d'être avec nous.
1re question,

23
00:01:17,360 --> 00:01:21,640
qu'entend-on par le mot "chemin" ?

24
00:01:21,960 --> 00:01:24,680
-"Chemin" est un mot important.

25
00:01:25,000 --> 00:01:27,320
C'est la voie, le chemin.

26
00:01:27,640 --> 00:01:31,240
Mais dans le cas du bouddhisme,
c'est fondamental

27
00:01:31,560 --> 00:01:34,600
dans le sens
où le pratiquant chemine.

28
00:01:34,920 --> 00:01:37,000
Il chemine dans sa vie.

29
00:01:37,320 --> 00:01:39,520
Toute la vie est un chemin.

30
00:01:39,840 --> 00:01:43,400
Le cheminement spirituel,
ce n'est pas quelque chose à part

31
00:01:43,720 --> 00:01:46,600
de la vie quotidienne.
Et ça, c'est important

32
00:01:46,920 --> 00:01:49,200
de le rappeler à notre époque

33
00:01:49,520 --> 00:01:51,640
car je pense
qu'on a oublié que la vie

34
00:01:51,960 --> 00:01:55,800
était un cheminement.
La plupart des gens aujourd'hui

35
00:01:56,120 --> 00:02:00,240
sont malheureusement amenés
à vivre un peu par procuration.

36
00:02:00,560 --> 00:02:03,120
C'est un peu le tout tout de suite.

37
00:02:03,440 --> 00:02:06,280
C'est une espèce de façon

38
00:02:06,600 --> 00:02:09,120
de vivre très embrouillée.

39
00:02:09,440 --> 00:02:12,840
Et en fait,
il s'agit de commencer à se poser,

40
00:02:13,160 --> 00:02:17,120
à regarder en soi et commencer

41
00:02:17,440 --> 00:02:19,360
à travailler sur soi.

42
00:02:19,680 --> 00:02:23,960
Donc c'est un travail intérieur,
un cheminement intérieur.

43
00:02:24,280 --> 00:02:28,000
Il n'y a pas que le bouddhisme
qui propose un chemin spirituel,

44
00:02:28,320 --> 00:02:29,880
mais le bouddhisme

45
00:02:30,200 --> 00:02:32,080
est quand même un chemin spirituel

46
00:02:32,400 --> 00:02:33,400
par excellence.

47
00:02:33,720 --> 00:02:35,920
-Qu'entend-on
par la voie spirituelle ?

48
00:02:36,240 --> 00:02:37,920
-La voie spirituelle...

49
00:02:38,240 --> 00:02:41,400
Toute religion a deux aspects.

50
00:02:41,720 --> 00:02:46,040
Il y a un aspect d'institution,
il y a un aspect

51
00:02:46,360 --> 00:02:48,280
de corps religieux...

52
00:02:48,600 --> 00:02:52,200
De lois...

53
00:02:52,520 --> 00:02:55,720
C'est variable
selon le type de religion,

54
00:02:56,040 --> 00:02:59,520
mais il y a l'aspect
voie spirituelle qui n'est pas

55
00:02:59,840 --> 00:03:02,440
collective comme l'institution,

56
00:03:02,760 --> 00:03:05,360
ou comme les codes d'une religion,

57
00:03:05,680 --> 00:03:09,680
où là, on s'adresse
à une communauté entière.

58
00:03:10,000 --> 00:03:13,040
La voie spirituelle,
c'est l'individu.

59
00:03:13,360 --> 00:03:16,240
C'est l'individu qui, dans le cadre
d'une religion, va cheminer

60
00:03:16,560 --> 00:03:20,000
et va progresser. Il va progresser

61
00:03:20,320 --> 00:03:23,840
soit vers Dieu
quand c'est une religion théiste,

62
00:03:24,160 --> 00:03:27,320
soit vers son éveil, sa libération
dans le cadre du bouddhisme.

63
00:03:27,640 --> 00:03:31,400
-Est-ce que le bouddhisme propose
une voie spirituelle spécifique ?

64
00:03:31,720 --> 00:03:32,840
Est-elle différente

65
00:03:33,160 --> 00:03:36,000
des autres ?
-Disons qu'il y a des religions

66
00:03:36,320 --> 00:03:39,000
qui mettent plus l'accent
sur l'aspect institutionnel,

67
00:03:39,320 --> 00:03:40,680
ou l'aspect code moral

68
00:03:41,000 --> 00:03:43,600
et d'autres
qui mettent plus l'accent

69
00:03:43,920 --> 00:03:46,960
sur le cheminement spirituel.
Et le bouddhisme fait partie

70
00:03:47,280 --> 00:03:48,760
de ce 2e type de religion.

71
00:03:49,080 --> 00:03:52,120
On peut plus parler d'ailleurs
de voie spirituelle,

72
00:03:52,440 --> 00:03:54,040
que de religion. Ca n'empêche

73
00:03:54,360 --> 00:03:57,880
qu'il y a aussi
un certain aspect communautaire.

74
00:03:58,200 --> 00:04:01,800
Mais la communauté ne dépend
que des individus qui veulent bien

75
00:04:02,120 --> 00:04:03,520
suivre le chemin.

76
00:04:03,840 --> 00:04:05,720
Et ça veut dire

77
00:04:06,040 --> 00:04:09,360
qu'on propose des choses
dans le bouddhisme.

78
00:04:09,680 --> 00:04:13,400
On propose un chemin qui va être
à la fois une réflexion profonde

79
00:04:13,720 --> 00:04:14,720
sur la nature

80
00:04:15,040 --> 00:04:19,000
de notre existence, de notre
conditionnement, de la réalité

81
00:04:19,320 --> 00:04:21,240
et une pratique spirituelle

82
00:04:21,560 --> 00:04:24,400
qui consiste à travailler
sur son esprit, à travailler

83
00:04:24,720 --> 00:04:26,960
sur notre vision du monde

84
00:04:27,280 --> 00:04:30,480
et sur notre rapport avec autrui.
-Les deux sont indissociables.

85
00:04:30,800 --> 00:04:33,000
-Oui. C'est comme un oiseau.

86
00:04:33,320 --> 00:04:37,080
Un oiseau pour qu'il puisse voler,
il lui faut deux ailes.

87
00:04:37,400 --> 00:04:40,400
-L'importance du maître
dans la voie bouddhique est là,

88
00:04:40,720 --> 00:04:41,880
quel est le rôle

89
00:04:42,200 --> 00:04:44,920
du maître plus spécifiquement ?

90
00:04:45,240 --> 00:04:47,040
-Le rôle du maître,

91
00:04:47,360 --> 00:04:50,760
d'abord c'est quelqu'un
qui a de l'expérience,

92
00:04:51,080 --> 00:04:54,760
c'est un accompagnateur
et c'est quelqu'un qui peut donc

93
00:04:55,080 --> 00:04:57,480
du fait de son expérience

94
00:04:57,800 --> 00:05:01,800
et du fait que c'est quelqu'un
qui a progressé beaucoup plus loin

95
00:05:02,120 --> 00:05:05,960
sur le chemin,
il a à partager quelque chose,

96
00:05:06,280 --> 00:05:10,000
il a également une transmission qui
lui vient de ses propres maîtres

97
00:05:10,320 --> 00:05:12,200
et qu'il va transmettre

98
00:05:12,520 --> 00:05:16,000
aux générations suivantes. Donc en
tant que disciple, on est quelqu'un

99
00:05:16,320 --> 00:05:19,400
qui se met à son écoute.
On reçoit la transmission,

100
00:05:19,720 --> 00:05:22,800
on est donc responsable
de la transmission que l'on reçoit

101
00:05:23,120 --> 00:05:24,040
comme un don précieux

102
00:05:24,360 --> 00:05:27,600
et on doit la mettre en application
cette transmission,

103
00:05:27,920 --> 00:05:31,400
à travers son cheminement.
Donc le cheminement individuel

104
00:05:31,720 --> 00:05:34,840
va rencontrer
la bienveillance du maître

105
00:05:35,160 --> 00:05:37,600
et c'est cette façon
de lier les deux

106
00:05:37,920 --> 00:05:39,280
qui va permettre

107
00:05:39,600 --> 00:05:43,280
véritablement de progresser
sur un chemin spirituel.

108
00:05:43,600 --> 00:05:46,600
-Ce que vous précisez dans votre
livre, c'est qu'il ne faut pas

109
00:05:46,920 --> 00:05:48,000
considérer le maître

110
00:05:48,320 --> 00:05:51,400
comme un sauveur.
-Non, ce n'est pas un sauveur.

111
00:05:51,720 --> 00:05:55,000
Il ne peut pas faire le chemin
pour ses disciples.

112
00:05:55,320 --> 00:05:59,000
Chaque étudiant doit
prendre en main son propre chemin,

113
00:05:59,320 --> 00:06:01,920
sa propre façon de travailler

114
00:06:02,240 --> 00:06:03,840
sur lui-même.

115
00:06:04,160 --> 00:06:08,000
Un maître peut enseigner les
enseignements les plus merveilleux,

116
00:06:08,320 --> 00:06:09,120
si on est passif,

117
00:06:09,440 --> 00:06:12,000
il ne se passera rien
et ça, beaucoup de gens

118
00:06:12,320 --> 00:06:14,000
ne le comprennent pas.
Il peut y avoir

119
00:06:14,320 --> 00:06:16,680
une approche dévotionnelle
dans le bouddhisme.

120
00:06:17,000 --> 00:06:21,040
On peut servir le maître...
Et c'est une façon de pratiquer.

121
00:06:21,360 --> 00:06:25,600
Mais ça doit impliquer l'individu
dans son cheminement

122
00:06:25,920 --> 00:06:29,520
et il doit y avoir une interaction
forte avec le maître.

123
00:06:29,840 --> 00:06:33,600
-Vous expliquez aussi
qu'il y a 3 niveaux de travail.

124
00:06:33,920 --> 00:06:36,920
Le niveau personnel,
interpersonnel et transpersonnel.

125
00:06:37,240 --> 00:06:40,360
A quoi renvoient ces 3 niveaux ?

126
00:06:40,680 --> 00:06:43,480
-Ca, c'est un peu général aussi.

127
00:06:43,800 --> 00:06:46,800
Mais le niveau personnel,
c'est de travailler

128
00:06:47,120 --> 00:06:50,720
sur ses propres difficultés,
ses propres problèmes.

129
00:06:51,040 --> 00:06:54,800
Apprendre à regarder son esprit
différemment, à l'apaiser,

130
00:06:55,120 --> 00:06:57,680
à avoir une plus grande clarté...

131
00:06:58,000 --> 00:07:01,400
Ca, c'est l'aspect personnel.
C'est y voir plus clair,

132
00:07:01,720 --> 00:07:05,000
faire le ménage en soi.
Puis à partir de ce moment-là,

133
00:07:05,320 --> 00:07:07,880
on comprend mieux, quand
on voit comment on fonctionne,

134
00:07:08,200 --> 00:07:11,400
on voit mieux comment les autres
fonctionnent aussi.

135
00:07:11,720 --> 00:07:12,920
Car les autres

136
00:07:13,240 --> 00:07:15,960
ne sont pas très différents de nous
à ce niveau-là.

137
00:07:16,280 --> 00:07:20,000
Nous sommes tous des êtres humains.
Et on comprend mieux

138
00:07:20,320 --> 00:07:23,400
comment les autres fonctionnent.
Donc ça amène une certaine

139
00:07:23,720 --> 00:07:27,000
empathie et voir
la compassion à l'égard d'autrui.

140
00:07:27,320 --> 00:07:31,000
Et là, on va rentrer
dans le domaine interpersonnel.

141
00:07:31,320 --> 00:07:34,400
On va pouvoir travailler au bien
d'autrui, avec compassion

142
00:07:34,720 --> 00:07:35,760
et sans juger

143
00:07:36,080 --> 00:07:36,960
les autres.

144
00:07:37,280 --> 00:07:40,800
Et c'est également une réflexion

145
00:07:41,120 --> 00:07:43,840
sur l'existence, sur le monde,

146
00:07:44,160 --> 00:07:45,840
sur le devenir,

147
00:07:46,160 --> 00:07:50,080
sur notre place dans l'univers et
là, c'est l'aspect transpersonnel.

148
00:07:50,400 --> 00:07:54,640
C'est un aspect beaucoup plus vaste
qui va englober l'altruisme.

149
00:07:54,960 --> 00:07:55,800
Le 2e niveau.

150
00:07:56,120 --> 00:07:59,800
Mais qui va vraiment
demander de comprendre

151
00:08:00,120 --> 00:08:01,960
les choses profondément.

152
00:08:02,280 --> 00:08:06,200
Qu'est-ce que notre existence ?
Que fichons-nous là ?

153
00:08:06,520 --> 00:08:10,400
C'est une question qu'on se pose
souvent quand on est enfant

154
00:08:10,720 --> 00:08:14,400
et après, on l'oublie. Je crois
qu'il faut toujours se la reposer.

155
00:08:14,720 --> 00:08:16,400
C'est important de savoir

156
00:08:16,720 --> 00:08:19,400
ce que nous sommes,
qui nous sommes.

157
00:08:19,720 --> 00:08:22,680
Quelle est l'essence
de l'existence ?

158
00:08:23,000 --> 00:08:26,720
-Quelles sont les principales
qualités à développer

159
00:08:27,040 --> 00:08:28,480
sur ce chemin ?

160
00:08:28,800 --> 00:08:32,200
-Je dirais que les qualités
sont nombreuses.

161
00:08:32,520 --> 00:08:35,640
Mais ça commence
déjà par une attention.

162
00:08:35,960 --> 00:08:39,080
Une attention
face à ses propres gestes,

163
00:08:39,400 --> 00:08:42,600
face à ses propres
mouvements intérieurs.

164
00:08:42,920 --> 00:08:44,600
Une attention à son environnement,

165
00:08:44,920 --> 00:08:48,400
une attention à son entourage.
Car un pratiquant qui prétend

166
00:08:48,720 --> 00:08:52,280
être un pratiquant de la méditation
et qui ne fait pas attention

167
00:08:52,600 --> 00:08:55,520
à ses proches, c'est problématique.

168
00:08:55,840 --> 00:08:58,520
Et une attention qui va aussi aller

169
00:08:58,840 --> 00:09:01,360
de pair avec une vigilance.

170
00:09:01,680 --> 00:09:04,000
La vigilance, c'est
ce qui vous ramène à l'attention

171
00:09:04,320 --> 00:09:06,640
quand vous l'avez perdue.
-C'est les 2 piliers.

172
00:09:06,960 --> 00:09:11,360
-Oui et ça doit vous amener aussi
à une lucidité. Une lucidité

173
00:09:11,680 --> 00:09:15,800
par rapport à vous-même,
sans juger. Mais voir quelles sont

174
00:09:16,120 --> 00:09:20,000
les problématiques et
comment en sortir, comment arriver

175
00:09:20,320 --> 00:09:22,800
à lever les obstacles...
Et la lucidité

176
00:09:23,120 --> 00:09:26,640
à l'égard des phénomènes. Ne plus
se laisser prendre au piège

177
00:09:26,960 --> 00:09:28,240
de l'illusion.

178
00:09:28,560 --> 00:09:31,880
Et puis la stabilité. La stabilité

179
00:09:32,200 --> 00:09:36,160
dans la pratique. Et ça, on ne le
dira jamais assez car en Occident,

180
00:09:36,480 --> 00:09:38,360
on zappe. On est dans une société

181
00:09:38,680 --> 00:09:42,840
où en plus, les moyens
de communication nous amènent

182
00:09:43,160 --> 00:09:47,160
de plus en plus à faire plusieurs
choses à la fois. Regardez

183
00:09:47,480 --> 00:09:50,280
dans le métro comment sont
les gens. Ils ont des écouteurs,

184
00:09:50,600 --> 00:09:53,160
ils jouent...
-Et qu'en est-il de la foi ?

185
00:09:53,480 --> 00:09:57,520
Joue-t-elle un rôle aussi important
sur le chemin bouddhique ?

186
00:09:57,840 --> 00:10:01,640
-Oui, la foi est très importante
dans le bouddhisme.

187
00:10:01,960 --> 00:10:05,000
Mais moi, je la distingue
de la croyance. Dans le sens

188
00:10:05,320 --> 00:10:07,840
où la croyance est un peu forcée,
un peu fabriquée.

189
00:10:08,160 --> 00:10:10,480
C'est une construction,
la croyance.

190
00:10:10,800 --> 00:10:13,920
On s'efforce de croire
en quelque chose.

191
00:10:14,240 --> 00:10:18,280
La foi, c'est quelque chose
de plus intérieur. Ca vient

192
00:10:18,600 --> 00:10:22,000
d'une expérience intime.
C'est quelque chose qui bouleverse

193
00:10:22,320 --> 00:10:24,160
et qui vous porte

194
00:10:24,480 --> 00:10:26,160
vers une certitude.

195
00:10:26,480 --> 00:10:29,920
Mais pas la certitude coincée
de la croyance,

196
00:10:30,240 --> 00:10:32,680
mais quelque chose de vécu.

197
00:10:33,000 --> 00:10:36,000
Et dans le bouddhisme,
c'est très important cette foi.

198
00:10:36,320 --> 00:10:38,160
Au début,
la foi, c'est la confiance.

199
00:10:38,480 --> 00:10:40,640
On fait confiance au Bouddha,

200
00:10:40,960 --> 00:10:44,640
on fait confiance au maître...
Et petit à petit, en pratiquant,

201
00:10:44,960 --> 00:10:48,360
on s'aperçoit qu'effectivement,
ce qui est dit,

202
00:10:48,680 --> 00:10:52,000
est validé par notre expérience.
Et là, la foi devient plus stable,

203
00:10:52,320 --> 00:10:53,240
plus profonde.

204
00:10:53,560 --> 00:10:56,160
Et elle est importante
car elle accompagne

205
00:10:56,520 --> 00:11:00,760
dans des moments de doute. C'est
capital d'avoir cette stabilité

206
00:11:01,080 --> 00:11:02,920
apportée par la foi.

207
00:11:03,240 --> 00:11:05,480
-Selon vous,
quels sont les principaux écueils,

208
00:11:05,800 --> 00:11:08,840
obstacles face auxquels
le pratiquant peut se retrouver

209
00:11:09,160 --> 00:11:10,760
confronté ?
-La dispersion,

210
00:11:11,080 --> 00:11:13,320
la distraction,

211
00:11:13,640 --> 00:11:17,120
puisqu'on est
dans une société de distractions.

212
00:11:18,360 --> 00:11:20,040
Donc beaucoup de dispersion.

213
00:11:20,360 --> 00:11:24,720
Et là, je pense qu'on aurait des
leçons à prendre du christianisme

214
00:11:25,040 --> 00:11:29,320
qui parle souvent de la grâce ou de
la providence. Alors ce n'est pas

215
00:11:29,640 --> 00:11:30,600
des mots bouddhistes,

216
00:11:30,920 --> 00:11:34,840
mais ça veut dire que
tout ne dépend pas de la volonté

217
00:11:35,160 --> 00:11:39,280
du pratiquant. On a l'impression
dans le bouddhisme qu'on a

218
00:11:39,600 --> 00:11:43,080
beaucoup de moyens pour arriver
à l'éveil, mais ces moyens

219
00:11:43,400 --> 00:11:46,480
nous donnent les causes et les
conditions pour que l'éveil puisse

220
00:11:46,800 --> 00:11:50,720
se manifester en nous. Mais
que l'éveil se manifeste ou non,

221
00:11:51,040 --> 00:11:54,440
ça nous est donné à un moment
donné. Il y a quelque chose

222
00:11:54,760 --> 00:11:56,280
qui doit venir de l'ouverture

223
00:11:56,600 --> 00:11:59,480
et l'ouverture
ne se commande pas de l'extérieur.

224
00:11:59,800 --> 00:12:02,360
Donc il y a cet aspect-là.
Sinon, on est trop

225
00:12:02,680 --> 00:12:05,560
dans le stakhanovisme
de la pratique. Et je pense

226
00:12:05,880 --> 00:12:09,480
qu'il faut faire attention
à l'orgueil spirituel.

227
00:12:09,800 --> 00:12:13,600
Ca vient très vite.
On a envie soi-même de devenir

228
00:12:13,920 --> 00:12:14,760
un enseignant,

229
00:12:15,080 --> 00:12:18,000
alors qu'on n'a même pas
fait l'apprentissage

230
00:12:18,320 --> 00:12:20,080
et on va tout de suite jouer

231
00:12:20,400 --> 00:12:24,680
les petits maîtres. Ca, c'est aussi
quelque chose qui est tentant

232
00:12:25,000 --> 00:12:27,880
pour un Occidental.
Il faut faire attention à cela.

233
00:12:28,200 --> 00:12:30,120
Il ne faut pas se surestimer.

234
00:12:30,440 --> 00:12:33,840
Mais il ne faut pas
se sous-estimer non plus.

235
00:12:34,160 --> 00:12:37,120
Car se dire "je suis pas capable,

236
00:12:37,440 --> 00:12:38,800
"je suis trop...

237
00:12:39,120 --> 00:12:41,320
"Je suis trop mauvais",

238
00:12:41,640 --> 00:12:43,600
ce n'est pas une bonne attitude.

239
00:12:43,920 --> 00:12:47,720
Car nous avons en nous
toutes les qualités possibles

240
00:12:48,040 --> 00:12:51,280
qui peuvent nous amener
à aider les autres par l'éveil.

241
00:12:51,600 --> 00:12:55,480
Donc il faut aussi avoir
cette sensibilité.

242
00:12:55,800 --> 00:12:59,000
-Pour terminer, peut-être
qu'on peut conclure en disant

243
00:12:59,320 --> 00:13:02,320
que c'est important que
ce cheminement continue à s'opérer

244
00:13:02,640 --> 00:13:03,800
dans notre vie quotidienne.

245
00:13:04,120 --> 00:13:08,240
-Il n'y a pas de cheminement
possible si la vie quotidienne

246
00:13:08,560 --> 00:13:12,800
ne s'intègre pas à ce cheminement.
Donc le cheminement spirituel

247
00:13:13,120 --> 00:13:16,440
ne se fait pas à côté de la vie
quotidienne. C'est pas un plus,

248
00:13:16,760 --> 00:13:19,800
c'est pas un développement
personnel le bouddhisme,

249
00:13:20,120 --> 00:13:21,320
ce n'est pas 1h de méditation

250
00:13:21,640 --> 00:13:25,080
par jour... C'est petit à petit.

251
00:13:25,400 --> 00:13:29,440
On intègre petit à petit
notre existence à ce cheminement

252
00:13:29,760 --> 00:13:33,000
et c'est ça qui fait la différence
entre un chemin spirituel

253
00:13:33,320 --> 00:13:34,480
justement et une activité

254
00:13:34,800 --> 00:13:38,200
spirituelle de loisir.

255
00:13:39,320 --> 00:13:40,560
-Merci, Philippe,

256
00:13:40,880 --> 00:13:42,880
pour ces éclaircissements.

257
00:13:43,200 --> 00:13:46,000
Avant de nous quitter,
voici quelques ouvrages

258
00:13:46,320 --> 00:13:47,400
que nous vous proposons.

259
00:13:47,720 --> 00:13:50,720
Je rappelle le livre
de notre invité,

260
00:13:51,040 --> 00:13:53,640
"Le bouddhisme,
une philosophie du bonheur ?"

261
00:13:53,960 --> 00:13:56,040
Aux éditions du Seuil.

262
00:13:56,360 --> 00:14:00,480
"Le bonheur est entre vos mains.
Petit guide du bouddhisme

263
00:14:00,800 --> 00:14:04,160
"à l'usage de tous",
de D. Kongtrul. Et enfin,

264
00:14:04,480 --> 00:14:08,360
"La voie du bouddhisme au fil
des jours", d'Olivier Raurich,

265
00:14:08,680 --> 00:14:12,000
publié chez Albin Michel,
l'auteur disciple et interprète

266
00:14:12,320 --> 00:14:15,400
du maître tibétain
Sogyal Rinpoché, nous fait

267
00:14:15,720 --> 00:14:17,840
découvrir les notions cardinales
du bouddhisme.

268
00:14:18,160 --> 00:14:22,000
C'est la fin de notre émission.
Vous pouvez la revoir

269
00:14:22,320 --> 00:14:25,200
sur notre site Internet.

270
00:14:25,520 --> 00:14:28,240
Merci à tous de votre fidélité,

271
00:14:28,560 --> 00:14:31,680
je vous souhaite une belle journée.
A la semaine prochaine.

272
00:14:32,000 --> 00:14:37,000
Sous-titrage MFP.