Télévision : émissions SAGESSES BOUDDHISTES - Dossier relatif aux émissions de France 2 "SAGESSES BOUDDHISTES", avec ou sans sous-titres et avec une transcription écrite pour la plupart de ces émissions. L'émission est présentée chaque dimanche de 8h30 à 8h45.
Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE          Retour Télé_SANTE

TV - SAGESSES BOUDDHISTES - émissions Télévision France 2

PRÉSENTATION

* VIDÉOS DES ÉMISSIONS "SAGESSES BOUDDHISTES" :

- 08.06.2014 : Georges Clémenceau et le bouddhisme : intérêt, fascination, passion ? avec Aurélie Samuel
Georges Clémenceau, promoteur du dialogue des cultures, sut diffuser, à son époque, toutes les valeurs généreuses des civilisations de l'Asie auprès du public français. 
Un aspect méconnu de sa personnalité.

PRÉSENTATION :

Dossier relatif aux émissions de télévision "Sagesses bouddhistes", avec une transcription écrite.

L'émission " Sagesses Bouddhistes" est présentée chaque dimanche sur France 2 de 8h30 à 8h45.

 


VIDÉOS SAGESSES BOUDDHISTES :

Les vidéos sont sur Youtube au lien :
https://www.youtube.com/user/mauricegaultier

o O o


Replay sur France 2 :
http://www.france2.fr/emissions/les-chemins-de-la-foi

Replay sur Pluzz.fr :
http://pluzz.francetv.fr/videos/sagesses_bouddhistes.html


o O o

Toutes les vidéos, sur Youtube, depuis septembre 2010 avec la Sangha des Colibris au lien :
http://www.youtube.com/user/colibris67

 

Toutes les vidéos, sur Dailymotion, depuis 2008 avec vchristophe :
http://www.dailymotion.com/vchristophe

 

D'autres vidéos au site de Mickaël (Bordeaux) :
http://www.dailymotion.com/user/sakiamuni/1


o O o

 

Site de l'UBF (Union Bouddhiste de France) :
http://www.bouddhisme-france.org/ et plus particulièrement :
http://www.bouddhisme-france.org/sagesses-bouddhistes/emissions-sagesses-bouddhistes/ : les émissions diffusées, les livres présentés...

 

Forum Bouddhiste : L'Arbre des Refuges :
http://www.larbredesrefuges.com/




SOUS-TITRES et TRANSCRIPTION ÉCRITE DES SOUS-TITRES

Les présentes transcriptions écrites sont faites avec l'aide des sous-titres.

 

Vous pouvez aussi voir l'émission sous 7 jours avec les sous-titres
en activant les sous-titres dans la barre de défilement au lien :
http://pluzz.francetv.fr/videos/sagesses_bouddhistes.html
(roue crantée "plus d'options" et cliquer sur "sous-titres")


Remarques :
Le site "Télé Scoop" présente une transcription écrite des émissions "Sagesses bouddhistes" au lien :
http://telescoop.tv/search/?q=Sagesses+bouddhistes&ref=home


Il existe aussi dans le site de l'UBF ("Union Bouddhiste de France" ) des archives depuis 1997 au lien :
http://www.bouddhisme-france.org/archives/voix_bouddhistes/ où sont présentés quelques extraits des émissions Sagesses Bouddhistes.
Voici à ce lien quels thèmes sont ainsi présentés : #archives_u_b_f




ÉMISSION SAGESSES BOUDDHISTES
sur France 2

Georges Clémenceau et le bouddhisme :
intérêt, fascination, passion ?

 

VIDÉO DE L'ÉMISSION - PRÉSENTATION - TRANSCRIPTION ÉCRITE

Dimanche 8 juin 2014 - France 2 à 8h30

Georges Clémenceau, promoteur du dialogue des cultures, sut diffuser, à son époque, toutes les valeurs généreuses des civilisations de l'Asie auprès du public français. 
Un aspect méconnu de sa personnalité.


Photo de l'album de Facebook

LA VIDÉO DE L'ÉMISSION :

Revoir sur Dailymotion (VFSTF) sous-titrée en français :
http://www.dailymotion.com/video/x1yvrbv (14'55)


Georges Clémenceau et le bouddhisme - Sagesses... par conscience33

Revoir sur Youtube (VFSTF) sous-titrée en français :
https://www.youtube.com/watch?v=mpYPo0s9HWQ (14'56)

 

Revoir en replay (6 jours) :
http://www.france2.fr/emissions/les-chemins-de-la-foi
ou
http://pluzz.francetv.fr/videos/sagesses_bouddhistes.html



PRÉSENTATION :

Georges Clémenceau, promoteur du dialogue des cultures, sut diffuser, à son époque, toutes les valeurs généreuses des civilisations de l'Asie auprès du public français. 
Un aspect méconnu de sa personnalité.

Invité : Aurélie Samuel
Émission présentée par : Aurélie Godefroy

 

TRANSCRIPTION ÉCRITE DE L'ÉMISSION :

-Bonjour !
Nous vous retrouvons avec un immense bonheur pour évoquer la superbe exposition dédiée à Georges Clémenceau et à ses rapports avec l'Asie, qui se tient jusqu'au 16 juin au musée Guimet, à Paris.
Georges Clémenceau fut l'un des premiers en France à se passionner intellectuellement et artistiquement pour l'Asie et le bouddhisme jusqu'à sa mort en 1929. 
Comment l'idée de cette exposition a-t-elle vu le jour ? 
Les objets présentés, que nous disent-ils sur la découverte de l'Orient au 19ème siècle ? 
Pour en parler, nous avons invité Aurélie Samuel.
Bonjour !

-Bonjour.

-Vous êtes chargée des collections textiles au musée Guimet depuis 2007. 
Vous êtes l'une des commissaires de cette exposition intitulée "Clémenceau, le Tigre "et l'Asie". 
Merci beaucoup d'être avec nous aujourd'hui.

-Merci.

-Expliquez-nous la genèse de cette exposition. 
Comment vous est venue l'idée de monter cette expo ?

-Cette exposition est assez particulière. 
Guimet traite rarement de sujets en dehors de l'histoire de l'art. 
Il y a 10 ans, je travaillais a la section japonaise du musée et le Centre des Monuments Nationaux souhaitait acheter des objets asiatiques appartenant à Clémenceau. 
ls voulaient avoir notre avis sur ces objets, s'ils étaient intéressants et de quels objets il s'agissait. 
Et là, j'ai découvert un aspect méconnu de cet homme. 
On connaît tous Clémenceau, le "Père la Victoire", sa carrière historique. 
Et l'Asie le passionnait. 
Suite à ça, j'ai découvert les travaux de Matthieu Séguéla, l'un des deux autres commissaires, qui dans sa thèse sur Clémenceau mettait en avant les rapports de Clémenceau avec l'Asie. 
Je me suis documentée sur sa collection : c'était pas un intérêt sommaire, mais une vraie passion. 
Il voulait connaître le sens de ces objets, au-delà des cabinets de curiosités de certains esthètes de l'époque. 
Lui, il voulait vraiment comprendre le sens de ces objets et les pensées qu'ils véhiculaient. 
J'ai compris qu'il y aurait matière à faire une superbe exposition.

-Ça a été facile ?

-Clémenceau a collectionné environ 8 000 objets qu'il a dû vendre en 1894, lorsqu'il a perdu son mandat électoral. 
Il a alors vendu sa collection.
On a donc essayé de retrouver la collection d'origine, dans le monde entier : à Montréal ou à Nancy, dans des collections privées ou des musées. 
Un travail de détective, c'était passionnant !

-Avant d'aller plus loin, voici un reportage sur cette superbe exposition au musée Guimet.

Film "Musée national des arts asiatiques - Guimet (Paris)"

Narrateur : -On retient uniquement la figure politique de Clémenceau et on oublie souvent que ce collectionneur érudit fut un passeur entre l'Orient et l'Occident, un précurseur pour son époque.

Amina Taha-Hussein Okada :-Il est l'un des premiers à s'être intéressé à ce que représente le bouddhisme. 
Il a beaucoup lu et réfléchi et à la fin de sa vie, il écrira sur ça, avec une approche visionnaire et féconde de la doctrine du bienheureux. 
Et il avait une vénération et une admiration pour la figure du Bouddha Shakyamuni. 
Il en parle abondamment en utilisant des expressions qui ne laissent aucun doute sur cette admiration, le qualifiant de plus grand prédicateur de paix et de fraternité humaine du monde, tel un Christ sans Golgotha.

Narrateur :-Clémenceau assouvira cette passion seulement en 1920 en se rendant en Asie, par le biais d'un voyage de 6 mois qui le mènera en Indonésie, en Birmanie et en Inde.

Amina Taha-Hussein Okada :-Il part le 21 septembre 1920 et il regagnera la France le 21 mars 1921, un très long périple pour un homme qui a 79 ans. 
Il fêtera ses 80 ans pendant son séjour en Asie. 
Il ne ménagera pas ses peines, il visitera tout ce qui mérite d'être visité, parcourant des distances très longues dans des conditions difficiles parfois, pour voir tel temple ou tel monument. 
Il gagnera l'Inde par Calcutta. 
Là, il tombe sérieusement malade. 
Les médecins lui demandent de rebrousser chemin vers l'Europe et des climats plus tempérés. 
Il n'en tient pas compte. 
Il déclare : "Ou je mourrai ou je visiterai l'inde. 
Je ne rebrousserai pas piteusement chemin !"

Narrateur :-Il ramènera plusieurs objets rassemblés dans cette exposition.
On y découvre la délicatesse de l'esthète, du collectionneur et du bouddhiste tel qu'il se définissait lui-même.

Amina Taha-Hussein Okada :-Cet émouvant coffret en bronze provient du Japon montre le Bouddha qui entre dans la paix du Nirvana.
Il se trouvait sur la table de travail de Georges Clémenceau. 
Et il y avait "Sur les traces du Bouddha", paru l'année de la mort de Clemenceau, en 1929. 
René Grousset, son auteur, un grand spécialiste de l'Asie, avait dû le lui offrir, témoignant l'intérêt de Clémenceau pour le bouddhisme jusqu'à la fin de son existence terrestre.

Fin du film

-La place du bouddhisme dans la vie de Clémenceau est vraiment inattendue.

-C'est assez fascinant. 
Durant toute sa vie politique, il s'est intéressé au bouddhisme, mais on ne s'en est rendu compte que lorsqu'il a entrepris ce long voyage. 
Clémenceau a fait sienne la phrase d'Emile Guimet et voilà pourquoi on a fait cette exposition au musée Guimet : 
"Pour se faire une âme bouddhique, il faut aller sur place. Les livres nous apprennent des choses, mais rien ne remplace le voyage." 
Il suit les conseils d'Emile Guimet et il va sur les traces du Bouddha. 
Emile Guimet rajoute : 
"Si on ne peut pas aller sur place, il faut faire venir le croyant chez nous." 
Emile Guimet va organiser des cérémonies bouddhiques de 1891 à 1898, dans la bibliothèque du musée qu'on a tenté de reconstituer pour l'exposition, avec les objets que nous avions au musée Guimet. 
Et Clémenceau assiste à toutes ces cérémonies et il y participe, comme on le voit sur un tableau de Félix Régamey, un peintre qui a accompagné Emile Guimet en Asie. 
Au premier rang, Clémenceau est assis avec une fleur. 
Un journaliste lui dit : "Vous êtes anticlérical !" 
Et il lui répond: "Je suis bouddhiste !" 
Il y a une implication et une admiration pour le bouddhisme et une émotion quand il voit sur place la ferveur avec laquelle les pèlerins et les croyants rendent un hommage au Bouddha.

-Georges Clémenceau assiste également aux cérémonies du thé, engendrant sa formidable collection. 
Expliquez-nous cela.

-Il avait une passion pour Ie thé, c'était un buveur dé thé. 
La cérémonie du thé est une manière de le boire, codifiée au 16ème siècle au Japon. 
Il y assiste en 1889 et il prend connaissance de la céramique de cette cérémonie, les bols et les petites boîtes à encens où on conserve les pastilles d'encens qui seront brûlées lors de la cérémonie.
Il décide de les collectionner. 
A l'époque, on commence à collectionner les estampes, la sculpture et la peinture japonaises. 
Lui, ce qu'il aime dans ces petites boîtes, c'est leur iconographie, florale et animalière, et surtout leur dépouillement et leur sobriété correspondant à l'esthétique héritée du zen. 
En fait, ces cérémonies fascinent Clémenceau, ce rituel, cette codification dans la façon de boire le thé accompagnant cette pensée. 
C'est ça qui le distingue des autres collectionneurs. 
Il comprend qu'on peut dissimuler sous des apparences très simples une beauté intrinsèque de l'objet.

-Alors, quelles sont les autres pièces majeures de sa collection ?

-Il a réuni 3 000 boîtes à encens, une collection à elles seules. 
Il y a de très beaux Bouddha, parmi lesquels des pièces du Gandhara ramenées de son voyage. 
Il les offre au musée Guimet en 1927. 
Et il achète des objets aux premiers Orientalistes : de superbes objets en bois laqué et des estampes japonaises, ainsi que de nombreux masques du théâtre Nô et du théâtre Kabuki. 
Et l'exposition se termine par des tableaux de Monet qui était un proche de Clémenceau. 
Ils avaient une passion commune pour la nature. 
On le voit dans les 150 lettres qu'ils ont échangées, ce qui est considérable, dans lesquelles ils se donnent des conseils de jardiniers. 
Clémenceau avait une vision extrême-orientale de la nature.

-Justement, il y a eu une grande vague orientalisante en Europe au 19ème et au 20ème. 
A-t-il été l'un des précurseurs de ce mouvement?

-C'est un des premiers. 
Clémenceau étant un politicien, il intervient dans la constitution des premières collections asiatiques. 
Il fait acheter les premières œuvres d'art asiatique au Louvre. 
En 1893, il intervient pour faire acheter deux représentations de moines bouddhiques japonais. 
Il est à l'origine d'une section d'Asie au Louvre. 
Il intervient lors de la création du musée Dennery. 
Clémenceau use de sa position de politicien pour faire reconnaître les arts asiatiques comme des arts majeurs. 
On sait qu'il côtoyait Emile Guimet et il participe à la première exposition d'estampes japonaises à Paris en 1890.
Il prête des œuvres et fait partie du comité d'organisation de l'exposition. 
Oui, c'était un précurseur.

-Pour terminer, peut-on résumer ce en quoi le message du Bouddha l'a frappé, interpellé, et ce qu'il en a retenu ?

-C'est difficile de penser à la place de Clémenceau, mais je pense que la figure du Bouddha devait plus le fasciner que le bouddhisme. 
Cet homme a renoncé à sa condition de naissance, pour suivre son chemin et comprendre le sens de l'existence. 
Clémenceau a été lui-même guidé par son chemin personnel, par sa propre volonté. 
Je crois que c'est cette autorité naturelle qu'il a essayé de s'approprier.

-Je vous remercie d'être venue nous en parler. 
L'exposition se tient au musée Guimet jusqu'au 16 juin, puis au musée des Arts asiatiques de Nice, du 5 juillet au 6 octobre, puis à l'Historial de la Vendée du 25 octobre au 25 janvier 2015. 

-Merci ! 

-Et pour terminer cette émission, voici quelques ouvrages. 
. Le catalogue de l'exposition "Clémenceau, le Tigre et l'Asie" présente une magnifique synthèse du rapport de Clémenceau à l'Asie à travers tous ces objets. 
. "Quand le Japon s'ouvrit au monde, Emile Guimet et les arts d'Asie" vous raconte la création du musée Guimet à travers la personnalité et le parcours de son fondateur, Emile Guimet. 

Vous pouvez revoir cette émission durant une semaine sur pluzzfr/france 2. 
Merci de votre fidélité et à la semaine prochaine. 


FIN

Une transcription écrite des sous-titres est aussi présentée au lien :
http://telescoop.tv/browse/505410/sagesses-bouddhistes.html
ou
http://telescoop.tv/reader/505410/sagesses-bouddhistes.html



 



Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE          Retour TV_SANTE