Télévision - Vivre végan pour vivre mieux - Émission présentée le 10 avrril 2014 sur Arte dans le magazine "X:enius" - Quel est l’impact sur notre santé d’une alimentation excluant tout produit d’origine animale ?
Faut-il vivre végan pour vivre mieux ?
Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE             Retour ALIMENTATION - HYGIENISME    Retour TV SANTÉ            Retour TV_SAGESSES_BOUDDHISTES      

TV - VIVRE VEGAN POUR VIVRE MIEUX

PRÉSENTATION

- 10.04.2014 Vivre végan pour vivre mieux ? sur Arte dans "X:enius".
Quel est l'impact sur la santé d'un mode de vie "vegan" qui exclut tout produit d’origine animale?

 

PRÉSENTATION :

 

Dossier relatif aux émissions de télévision concernant le domaine de la santé et pour réfléchir !

Il s'agit de comprendre comment la télévision nous renvoie les informations relatives à la santé.

Les transcriptions écrites sont faites avec l'aide des sous-titres.
- Site de Télé Scoop pour les scripts des sous-titres : http://telescoop.tv/



 

 

 

Vivre végan pour vivre mieux ?

Arte - Magazine X:enius - Jeudi 10 avril 2014 à 8h30

VIDÉOS - LE CONCEPT - TRANSCRIPTION ÉCRITE - AUTRES INFORMATIONS - COMMENTAIRES




Voir sur Dailymotion :
http://www.dailymotion.com/video/x1wd4hm (25'57)

Vivre végan pour vivre mieux - X:enius par conscience33

Voir le film sur Arte :
http://future.arte.tv/fr/vegetarien#article-anchor-14531 (25'56)

Présentation de la vidéo sur Vegactu :
http://www.vegactu.com/actualite/xenius-un-tres-bon-reportage-sur-le-mode-de-vie-vegan-video-14442/ (25'57)

 

 



LE CONCEPT :

Résumé d'ARTE au lien :
http://www.arte.tv/guide/fr/051083-004/x-enius

Pas de viande, pas de fromage, pas de chaussures en cuir : il faut renoncer à beaucoup de choses pour adopter le mode de vie végane.
Quel est l’impact sur notre santé d’une alimentation excluant tout produit d’origine animale ?
Faut-il vivre végan pour vivre mieux ?
Peut-on imaginer du prêt-à-porter haut de gamme exclusivement à base de matières véganes ?
Tandis que la présentatrice de X:enius Dörthe Eickelberg est végane depuis plusieurs années, son collègue Pierre Girard se montre encore sceptique.
A Berlin, haut-lieu du véganisme, ils s’initient aux subtilités de l’art culinaire végane sous la houlette du grand chef Björn Moschinski, et s’informent dans un supermarché végane sur les ingrédients d’origine animale qui entrent dans la composition des produits cosmétiques classiques.

 

Dossier Arte - En savoir plus : http://future.arte.tv/fr/vegetarien

Ecrit par Arte :
Dernière mise à jour: 07 Mai 2014

Au regard des questions d’éthique sur la souffrance des animaux, du poids de l’élevage sur l’environnement et des problèmes économiques sur les marchés mondiaux, ne devrions-nous pas reconsidérer nos habitudes de consommation ?

 

Présenté aussi sur le site de VEGACTU au lien :
http://www.vegactu.com/actualite/xenius-vivre-vegan-pour-vivre-mieux-a-voir-sur-arte-le-10-avril-a-8h30-et-17h20-14353/
qui écrit :
L’émission se passera à Berlin, car il faut le rappeler que l’Allemagne est un pays où le nombre de vegans est important avec environ 700 000 personnes adeptes de ce mode de vie sans cruauté.1

 

 


TRANSCRIPTION ÉCRITE DE L'ÉMISSION, À PARTIR DES SOUS-TITRES :

Pas de transcription écrite

 

 

AUTRES INFORMATIONS :

Article du Monde : "Le salut de la saucisse allemande passera-t-il par le soja ?" au lien :
http://www.lemonde.fr/style/article/2013/04/18/le-salut-de-la-saucisse-allemande-passera-t-il-par-le-soja_3161704_1575563.html (18.04.2014)
et
un commentaire sur le site de Vegactu : http://www.vegactu.com/actualite/en-allemagne-le-veganisme-en-forte-hausse-5558/

o O o

INFOS PLUS - LE COMMENTAIRE DE VEGACTU :

LE COMMENTAIRE DE VEGACTU

Paru au lien :
http://www.vegactu.com/actualite/xenius-un-tres-bon-reportage-sur-le-mode-de-vie-vegan-video-14442/

L'article intégral de VEGACTU :

Ce jeudi 10 Avril, le magazine X:enius était dédié au véganisme, et comme d’habitude le sujet était très bien traité.

L’émission commence par rencontrer Patrik Baboumian, vegan et homme le plus fort d’Allemagne en 2011.

Patrik Baboumian, un exemple du véganisme

Patrik est interviewé, et on y apprend que lors de son titre en 2011, les gens se sont demandés comment il pouvait être l’homme le plus fort d’Allemagne et vegan.
Patrik Baboumian explique alors :

Ils (Les gens) pensaient que je mangeais que des végétaux, des légumes et de la salade mais c’est faux, je consomme pleins d’aliments riches en calories et protéines, je mange également des barres chocolatés veganes.

Toujours aussi intéressant, Patrik Baboumian explique pourquoi il a décidé de se passer des œufs :

Si on prend un élevage de poules on se rend compte qu’il naît autant de mâles que de femelles, comme les mâles ne pondent pas d’œufs, ils sont tués dès la naissance. Sachant cela les gens qui ont un minimum de sensibilité devraient perdre l’envie de consommer des œufs.

Le véganisme est partout

X:enius mentionne dans son reportage un chiffre qui estime les vegans à 0,1 % en Allemagne, mais explique la grande présence de produits vegans et de magasins vegans par le fait qu’un grand nombre de personne veut tenter l’expérience.

Les produits animaux sont partout

L’émission se penche aussi sur les produits animaux qu’on trouve un peu partout, que ce soit dans les cosmétiques ou dans le vestimentaire.
En effet certains des savons contiennent des additifs animales, ou pire certains savons ont comme matière principale de graisse animale qu’on appelle aussi le suifissu de la graisse de bœuf. Pourquoi ? Tout simplement car les déchets d’abattoir son bon marché. On peut aussi trouver du suint, une matière grasse secrété par la peau de mouton.

X:enius mentionne aussi la présence dans les rouges à lèvres de cire d’abeille et de carmin, un colorant obtenu à partir de cochenilles broyées et séchées…

France, pays de la véganophobie

Quand on commence à parler de la France et du véganisme, c’est rarement en bon, et effectivement, X:enius nous apprend qu’en France la nourriture végane est considérée comme malsaine. Les journalistes ont très bien faits leur travail et ils n’hésitent pas à critiquer cette position qui privent aujourd’hui les cantines scolaires de plats vegans. Pierre Girard déclare que : « Les études sont dépassées et il serait grand temps de les mettre à jour. »

Mode sans cruauté

Anja et Sandra Umann

Anja et Sandra Umann

Belle découverte de ce reportage les sœurs Sandra et Anja Umann qui sont les premières à avoir fait des défiles 100% vegan.

X:enius en profite pour tacler la production de fourrure, et le tannage du cuir dangereux pour l’environnement et l’homme car les produits toxiques restent dans le cuir.
Les deux sœurs ont été les premières à utiliser le tissu tencel, parfait pour les personnes souffrant d’allergie. Le Tencel est le nom déposé de la fibre Lyocell qui est fabriqué à partir de pulpe d’eucalyptus 100% écologique. L’eucalyptus étant à croissance rapide et ne nécessitant pas d’irrigation, c’est un produit très écologique. Petit problème aujourd’hui, une tenue des soeurs Umann coûte environ 700€.

encourager pierre girard

On tient à encourager Pierre Girard (pour ceux qui ont Twitter, n’hésitez pas à le contacter pour l’encourager!), le présentateur français qui déclare : « Après cette première tentative je dois avouer que le véganisme me plait assez » et merci beaucoup à X:enius et à Dörthe Eickelberg la présentatrice végane pour ce numéro.

 

 

 

COMMENTAIRES :
Site de Arte - Site de Vegactu - Site de Vivons Cru

 

o O o

SITE DE ARTE

Lu sur le site de Arte, au lien : http://www.arte.tv/guide/fr/051083-004/x-enius

- Alice :

Bonjour,

Je pense également que l'on devrait manger beaucoup moins de viande, de fromage et de gluten. J'ai éliminé les produits laitiers, diminué le gluten et la viande. A ce propos, quel est le nom de l'aliment qui ressemble au fromage mais qui n'en est pas ? -aromatisé naturellement et que le cuisinier met dans la quiche- Merci...

Reportage très intéressant qui donne envie d'avoir des espaces dédiés à ces produits près de chez soi. J'aimerais pouvoir trouver facilement et à un prix raisonnable ces vêtements éthiques et non nocifs.

> réponse par Cédric :

Reportage très intéressant. Vegan depuis plusieurs années, pour les personnes qui cherchent des substituts de fromage; il y a la levure de bière (ou levure maltée) que nos grands parents connaissaient bien et qui se trouve partout. Dans les magasins bio se trouvent quelques fromages végétaux à tartiner au rayon frais, très bons dans des quiches ou sauces.
Si tu veux des espaces dédiés, il y en à Paris et à Toulouse... et sur internet. D'ailleurs, c'est là qu'on trouve les "fauxmages" Vegan ;-). Je te conseille la marque Wilmersburger ou Vegusto parmi tant d'autres.
Pour les sites internet il y en a plusieurs, je te laisse regarder sur google !

Bonne continuation pour la suite :) !

> réponse par Shékiinä :

C'est pas parce que tu diminues ta consommation de viande et de produits laitiers que des animaux seront épargnés par la souffrance et que la pollution se fera moindre...

 

- Nicolas A. :

tres bon reportage

 

- Pjotr :

Bonjour,
J'apprécie le concept, mais je trouve quelques idées mal fondées...
Exemple, j'ai moi-même un petit élevage de poules dans ma propriété, avec de l'espace pour vivre correctement, du terrain à explorer durant toute la journée. L'alimentation que je leur fourni est principalement du maïs et des graines, quelques déchets de table qui de toutes manières partiraient à la poubelle ou au fumier...

Bref, elles ne paraissent pas stressées, je dirais même qu'elles sont en pleine forme !
Je n'arrive pas à comprendre ou est le problème à consommer ces oeufs produits par mes poules en milieu de vie 100% non stressant ?
Idem, pourquoi ne pas pouvoir consommer le poisson issu de notre partie de pêche ? (exemple la friture qui arrive à se reproduire sans l'aide de l'humain...)
J'ai tout à fait ce mode de pensée pour ma consommation de tous les jours, mais par rapport à mes sujets cités je n'approuve pas vraiment l’extrémisme exposé dans cet excellent reportage. (idem pour le fromage produit par le petit producteur bio du coin... qui laisse brouter ses chèvres gentiment dans leur champ).

 

- cerd :

Tout les bon ingrédient de réflexion qui marchent: souriant (pas de vegan triste), peu moralisateurs (comme ça les omnivores ne se sentent pas insulté), et toujours dans une démarche positive (sans alarmisme ou paternalisme).
Merci de savoir communiquer mieux que tout le monde.

 

- Shékiinä :

Bin dis donc, c'est rare qu'il y ait autant de partages et d'avis sur un épisode de Xenius !

 

-Christian :

Le véganisme participe à la délocalisation des besoins. Il est impossible d'être végan sans acheter de produits qui ne sont pas d'origine locale. Les végans participent donc malgré eux à l'augmentation des importations, des transports et de l'exploitation des pays du Sud. En cela, le véganisme n'est pas une réponse aux questions éthiques et écologiques à moins de produire soi-même les produits introuvables. De plus, il est impossible de cultiver durablement des végétaux sans un équilibre agro-sylvo-pastoral. L'élevage et la consommation des animaux fait donc partie intégrante de la vie humaine. Je considère le véganisme comme un mouvement extrémiste, son seul avantage est l'identification social entre végans.

> réponse par Shékiinä :

Tu n'as pas bien écouté ce qui est dit dans la vidéo. Tu préfères peut-être continuer à faire souffrir des êtres vivants pour ton seul plaisir gustatif ? Quel égoïsme, surtout qu'il existe des substituts à la viande, charcuteries et produits laitiers dans l'alimentation végétalienne alors pourquoi se donner autant de mal à faire le mal quand on peut faire simple et sans souffrance ? Tu veux retrouver le goût de la viande ? Eh bien va dans une boutique végétalienne, les imitations ce n'est pas ce qui manque, et en plus c'est sain pour la santé contrairement à la viande animale. Par exemple le poulet végétal est fabriqué à partir de sheitan... c'est fou non ?

> réponse par André :

Christian, votre imprécision et votre manque de connaissance de la question me poussent à réagir. Le véganisme est évidemment parfaitement en adéquation avec une consommation locale, le régime Végan ne nécessite le recours à aucune ressource qui ne soit ou ne puisse être produite localement. J'aimerais savoir quels sont les "produits introuvables" auxquels vous faites référence, quelles sont ces denrées dont les végans ont tant besoin et que les lois de la physique ne permettent visiblement pas de satisfaire localement? (oui, je me moque un peu, je l'avoue, mais vous l'avez cherché). Quant à l'impossibilité de "cultiver durablement des végétaux" sans élevage, rien de plus faux évidemment.
Quant à considérer comme extrémiste une pratique visant à abolir la mort, la souffrance et l'exploitation gratuites, car non nécessaires (informez-vous) d'autres êtres vivants... cela se passe de commentaire.
La peur de voir remises en cause vos habitudes et vos croyances vous pousse peut-être à propager vos idées erronées, pour mieux les asseoir et vous rassurer; c'est bien dommage. Informez-vous, pensez, remettez-vous en question, vous verrez, on y gagne.

 

- Gugu :

Le principal problème du véganisme est qu'il se veut être dans une démarche éthique et écologique, or on voit bien ici avec l'exemple de Berlin que la plupart des produits ne viennent pas d'Allemagne mais de pays lointains donc qui supposent des transports polluants qui n'aident pas non plus à préserver la biodiversité et les animaux... A quand une solution plus locale?

 

 

 

o O o

VEGACTU

Lu sur le site de Vegactu, au lien : http://www.vegactu.com/actualite/xenius-un-tres-bon-reportage-sur-le-mode-de-vie-vegan-video-14442/

Veggi N. :

Merci, ça change des reportages français sur le même sujet. Pour une fois que l'on y entend pas des choses comme "extrême" ou "danger" ou "sectaire" etc.


VGCédric :

Je viens de voir l'émission. C'est vraiment bien effectivement. Merci Arte d'être un canal un peu moins "esclaves"des lobbies de l'industrie agro alimentaire et (DONC) un peu plus ouvert à la recherche de la vérité sur ces questions que les autres canaux (Canal + inclus hélàs).

> nicolaï :

... Oui pas beaucoup de chaînes ouvertes d'esprit en France :'(

 

o O o

Vivons Cru

Lu sur le site de Vivons Cru, au lien : https://www.facebook.com/groups/VivonsCru/
...

Dominique M. :
C'est extrême dans le sens où la terre est une mozaique composée d'une multitudes de personnes issue d'une infinité de cultures .. Vegan c'est bien, TOUT *vegan* c'est nier l'autre dans sa différence. En revanche, ce n'est pas ce que prône ce mini-reportage de manière générale c'est pour cette raison que je l'ai partagé, néanmoins, il y est montré certaines images concernant la mise à mort de certains animaux voués au marché de la fourrure ou de la viande entre autre que je trouve, pour ce qui concerne ma manière de vivre ma vie d'omnivore, propagandistes.

Mariela P. :
Oui, on peut manger de la viande et être une personne plaisante mais une personne malgré tout inconsciente des souffrances qu'elle génère. Quand on ne sait pas, c'est une chose mais une fois informé, si on continue, on sait à quoi on collabore. Il faut avoir le courage de se regarder en face. Le problème ce n'est pas d'avoir mangé de la viande, on est presque tous passé par là mais c'est plutôt de trouver normal de continuer juste par égoisme

Emmanuelle B. :
Je suis surement naïve mais je pensai que la majorité des cru étaient vegan... Je voyais un peu le végétarisme comme l'étape intermédiaire vers le cru. Pour moi, pour arriver au cru il faut faire un "décrassage" progressif de l'organisme et de nos habitudes . Et, le premier pas de ce "décrassage" serait enlever la viande dont la consommation est une aberration physiologique, éthique,.... Et je pense que tant que manger de la viande est un " plaisir", il y a une incompréhension de ce qu'est l'alimentation vivante, qui n'est alors qu'une "mode" à suivre, pas une conviction profonde (et ça fait des frustré! des gens qui ne sont tout simplement pas prêts). Je pense que les cru majoritaire qui s'accordent de temps en temps un peu de chair animale ou piscinale font subir à leur organisme un shoot bien difficile à gérer par leur corps, un shoot bien pire que celui de "craquer" sur quelques légumes cuits.




 

Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE             Retour ALIMENTATION - HYGIENISME    Retour TV SANTÉ            Retour TV_SAGESSES_BOUDDHISTES      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Flag Counter