Télévision - "La santé par l'alimentation" et... le régime du Dr Seignalet avec le Pr Henri Joyeux - Émission présentée le 30 avril sur France 5 dans le magazine "La Quotidienne"
Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE             Retour ALIMENTATION - HYGIENISME    Retour TV SANTÉ            Retour TV_SAGESSES_BOUDDHISTES      

TV - "La santé par l'alimentation"
et... le régime du Dr Seignalet
avec le Professeur Henri Joyeux

VIDÉOS ET TRANSCRIPTION ÉCRITE DE L'ÉMISSION - PRÉSENTATION

- 30.04.2014 La santé par l'alimentation sur France 5 dans "La Quotidienne".
La santé par l'alimentation et... le régime du Dr Seignalet avec le Pr Henri Joyeux.

 

PRÉSENTATION :

 

Dossier relatif aux émissions de télévision concernant le domaine de la santé et pour réfléchir !

Il s'agit de comprendre comment la télévision nous renvoie les informations relatives à la santé et de réflexion.

Les transcriptions écrites sont faites avec l'aide des sous-titres.
- Site de Télé Scoop pour les scripts des sous-titres : http://telescoop.tv/



 

La santé par l'alimentation
et... le régime du Dr Seignalet
avec le Professeur Henri Joyeux

France 5 - émission "La Quotidienne" - Mercredi 30 avril à 11h45
VIDEOS - LE CONCEPT - CONDENSÉ RÉGIME SEIGNALET - TRANSCRIPTION - INFORMATIONS - COMMENTAIRES - INFOS PLUS


Photo de l'album de Facebook


Revoir le magazine en entier en replay :
https://www.youtube.com/watch?v=Sawku8mpCBM (1h12')
ou et replay :
http://pluzz.francetv.fr/videos/la_quotidienne_saison1_,101150015.html(1h12')

Le dossier du jour "La santé par l'alimentation" est présenté à partir de la 24ème minute.

 

La vidéo relative à la partie "La santé par l'alimentation" est présentée au lien :
https://www.youtube.com/watch?v=8s5kd2a7kHE (30'22)

Partie relative au régime du Docteur Seignalet :
https://www.youtube.com/watch?v=BYI-cSVZ7qE (5'13)

Partie relative aux pesticides :
http://youtu.be/ZAzbklBo2qE (0'48)

 



LE CONCEPT :

Présenté par : Valérie Durier, Laetitia Barlerin, Philippe Gaudin, Charlotte Savreux, Gérard Michel, Farida, Fabien Bordu, Maya Lauqué et Thomas Isle

L'émission : Zoom sur les nouvelles formes de consommation collaboratives, solidaires, responsables, durables ou économiques.
Entourés d'experts, Maya Lauqué et Thomas Isle s'intéressent aux initiatives et aux expériences mises en place.
Chaque jour, un grand dossier est abordé et des conseils sont prodigués.
L'émission se prolonge aussi sur les réseaux sociaux et sur Internet pour permettre aux téléspectateurs de prendre part avant, pendant et après.

Le programme : Zoom sur les nouvelles formes de consommation collaboratives, solidaires, responsables durables ou économiques avec le magazine «La Quotidienne».
Entourés d'experts, Maya Lauqué et Thomas Isle s'intéressent aux initiatives et aux expériences mises en place.

 

Présentateurs :
Maya Lauqué
Thomas Isle
Philippe Gaudin

Invités :
- Docteur Patrick Serog, médecin nutritionniste et membre du Comité d’Expert et du Conseil d’administration de la Fondation Nestlé France
- Elisabeth Marshall, rédactrice en chef du magazine "La Vie"
- Cynthia Saint Fleur-Destailleur, travaille chez La Compagnie Sans gluten


CONDENSÉ ÉCRIT PAR FRANCE 5 AU SUJET DE LA PARTIE CONCERNANT LE RÉGIME SEIGNALET :
La vidéo concernant cette partie est présentée au lien : https://www.youtube.com/watch?v=BYI-cSVZ7qE (durée : 5'13)
Voir les commentaires au lien #youtube
Le condensé correspondant fait l'objet d'une présentation au lien : http://www.france5.fr/emissions/la-quotidienne/a-la-une/les-miracules-du-regime-seignalet_235443 retranscrite ci-dessous.
Voir les commentaires au lien #france_5
CONDENSÉ :

MIEUX VIVRE / BIEN-ÊTRE
Se soigner en bannissant de son alimentation tous les produits transformés par l'industrie agroalimentaire ou naturellement nocifs, c'est ce que propose le régime du docteur Seignalet. Créé dans les années 80, cette méthode a montré son efficacité sur de nombreuses maladies et changer la vie de nombreux patients... et suscite encore de nombreuses controverses.
 
 
Marie et Jean-Pierre ne se connaissent pas, mais ils ont pourtant connus un calvaire similaire. Marie souffre de spondylarthrite ankylosante tandis que Jean-Pierre a perdu les deux tiers de sa fonction rénale après avoir contracté une maladie rare. L'un comme l'autre ont terriblement souffert de leur maladie, restant cloués au lit pendant des semaines sans trouver de traitement efficace. Pourtant, ils avouent aujourd'hui vivre une vie toute à fait normal. Leur salut, ils le doivent au régime Seignalet qui recommande d'arrêter de consommer toute une série de produits extrêmement transformés par l'industrie ou naturellement nocif pour l'Homme (produits laitiers, céréales mutées, gluten etc.).
 
Eviter une réaction en chaine toxique
 
Pour le professeur Henri Joyeux, chirurgien – cancérologue à l'université Montpellier 1, ces aliments peuvent en effet entraîner une réaction en chaîne sur notre organisme «  ils abîment notre tube digestif et favorisent la porosité intestinale qui permet à de mauvaises molécules de passer au travers de passer dans notre corps au lieu de rester dans les déchets que nous évacuons. Une fois qu'elles ont franchi la barrière intestinale, ces molécules peuvent endommager nos organes, y compris le cerveau ».
 
Une méthode qui mérite d'être explorée...
 
Si Jean Seignalet a aujourd'hui disparu, sa fille, également médecin, perpétue son combat pour populariser ce régime. Tout en déplorant les obstacles dressés par les industries agro-alimentaires et pharmaceutiques, elle appellent les chercheurs a continué à explorer la méthode mise en place par son père. D'autant que ce régime continue à faire ses preuves : son efficacité serait aujourd'hui avérée sur plus de 90 maladies, dont certaines très graves ou incurables.  
 
... et qui manque de fondements scientifiques
 
Pour le docteur Serog, les améliorations observées sur certains malades suite à un régime Seignalet n'ont pas valeurs de fondements scientifiques. La méthode souffre donc d'une mauvaise réputation car elle n'a pas été mis à l'épreuve par une véritable étude qui prouverait incontestablement que l'amélioration de l'état d'un patient ou même sa guérison, sont bien dûes à un changement d'alimentation et non à d'autres facteurs. En attendant des preuves intangibles, il est donc fortement conseillé à toutes les personnes souhaitant se lancer dans un régime Seignalet de continuer à prendre son traitement médicinal en parallèle.
 

 


TRANSCRIPTION ÉCRITE PARTIELLE DE LA PARTIE "LA SANTÉ PAR L'ALIMENTATION" :
La vidéo spécifique à cette partie est présentée au lien : https://www.youtube.com/watch?v=8s5kd2a7kHE (durée : 30'22)

24’

- THOMAS: Et si on prenait le temps?
On va passer à notre dossier du jour consacré aux aliments qui nous soignent.

- THOMAS : "Que ton aliment soit ta seule médecine", disait Hippocrate.
Quels sont les aliments bons ?
Quels sont ceux qui peuvent nous guérir ?
Peut-on adopter un régime totalement bio sans gluten et sans lait ?
On va voir cela avec nos invités du jour.
Posez-leur toutes vos questions.

- MAYA : Avec nous, le Docteur Patrick Serog.
Vous êtes médecin nutritionniste à Paris.
A vos côtés, Élizabeth Marshall. Vous êtes directeur en chef du magazine "La Vie".
 
- THOMAS : Notre témoin, c'est Cynthia.
Vous avez 2 enfants et vous êtes mariée.
Vous avez adopté un régime sans gluten, sans blé et sans lait.
Vous nous direz si c'est difficile.
Ça a l'air très bon.
On goûtera.

- MAYA : On revient sur ces mots que vous connaissez : mangez 5 fruits et légumes par jour, limitez votre consommation de sel et de sucre, mangez et bougez.
On a tous entendu ces recommandations de santé.
Mais comment et par qui sont-elles faites?


Film :
- NARRATEUR : Pour manger équilibré, les Français sont submergés de conseils et d'allégations parfois contradictoires et d'une multitude de produits industriels.
Comment s'y retrouver ?
A qui faire confiance ?
En France, les réprobations officielles sont recommandées par le programme national de santé.
Les scientifiques qui les composent s'appuient sur les travaux d'autres experts.  
La démarche se veut strictement scientifique.
Pourtant, certains observateurs remettent en cause la pertinence et l'objectivité de plusieurs recommandations.
Par exemple, celle qui recommande de manger 3 produits laitiers par jour.

- THIERRY SOUCCAR, DIRECTEUR LANUTRITION.FR – THIERRY SOUCCAR ÉDITIONS :
Il n'y a pas de lien entre la consommation de laitages et le risque de fracture.

Elle peut porter en soi le germe d'autres pathologies.
On a eu un avis de l'Anses, en 2012, sur d'autres produits laitiers.
Certains produits étaient liés aux grands groupes alimentaires.
Nous avons pointé les conflits d'intérêts.

- NARRATEUR : On pointe également du doigt le directeur du PNNS.

- PROFESSEUR SERGE HERCBERG, PRÉSIDENT DU PROGRAMME NUTRITION SANTÉ :
Notre recommandation est une expertise collective. 

Certaines recommandations font parfois l'objet de polémiques.
Il y a des courants.
Qu'est-ce que cela serait lié à des conflits d'intérêts ?
De très nombreux travaux permettent de déboucher sur des consensus
Ensuite, ils sont déclinés en termes de recommandations.
Ces refondations sont appelées à évoluer en fonction des connaissances scientifiques.

- NARRATEUR : Aujourd'hui, les conflits d'intérêts sont légalement interdits.
Mais l'influence de l'agroalimentaire passe également
On avait notamment empêché l'élaboration d'un code couleur pour aiguiller le consommateur.

Un code couleur qui a fait bondir cette femme.

- CÉCILE RAUZY – ASSOCIATION NATIONALE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES :
Les produits traditionnels français, comme les fromages et les charcuteries, se retrouveraient avec une mention rouge qui, pour le consommateur français, peut être déroutante.
Mieux vaut être dans la pédagogie et apprendre au consommateur à organiser son alimentation pour que tout aliment puisse avoir sa place du moment qu'il est consommé en quantité raisonnable.

- NARRATEUR : La question n'est pas encore tranchée.
La mise en place de ce code couleur attendra l'arbitrage des décideurs politiques.
Fin du film

- THOMAS : Parfois, il est difficile de lire les étiquettes. Ce code couleur est-il utile ?

- PATRICK SEROG : Pour moi, c'est stigmatiser des aliments.
Dès qu'on met un voyant rouge sur un aliment, on ne va pas le manger.
Il faut apprendre à la population comment les utiliser.
Soit on considère que ces aliments sont dangereux pour la santé des gens, et alors, on les interdit...

- THOMAS : On ne va pas interdire les chips !

- PATRICK SEROG : Si on en consomme de temps en temps, ça ne pose aucun Le problème, c'est quand on en consomme plusieurs fois par semaine et quand nos enfants vont ouvrir un placard et qu'ils vont manger uniquement cela pour se nourrir.

- MAYA : On a reçu une question.
« BONJOUR, ON NOUS DIT DE MANGER 5 FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR, EST-CE VRAIMENT NÉCESSAIRE ? »

- PATRICK SEROG : Manger des fruits et des légumes est indispensable.
Ils contiennent des antioxydants.
A tous les âges de l'évolution, on a besoin d'une quantité importante d'antioxydants.
Nous fabriquons tout le temps des radicaux libres qui détruisent peu à peu notre corps et qui sont des produits d'oxydation.

- MAYA : Mais pourquoi 5?

- PATRICK SEROG : 5, c'est très peu.

- MAYA : On donne ce chiffre comme une base.

- PATRICK SEROG : C'est une base de repère.

- PHILIPPE : C'est un peu marketing.

- THOMAS : Est-ce qu'il vaut mieux les manger bio ?

- PATRICK SEROG: Le bio est une décision personnelle, pas nutritionnelle.
Le bio a moins de pesticides mais a les mêmes valeurs nutritionnelles.

- THOMAS : Ce n'est pas dangereux pour la santé de manger des pesticides?

- PATRICK SEROG : En 1948, les hommes mouraient à 50 ans.
Aujourd'hui, ils meurent à plus de 78 ans.
Si les pesticides devaient nous tuer, cela ferait belle lurette que je serais déjà dans la tombe !

- ÉLISABETH MARSHALL: Il faut surtout les manger frais.
Il faut plutôt favoriser la proximité.

- MAYA : Question :
« JE LAVE MES LÉGUMES À L’EAU CLAIRE, J’AI ENTENDU DIRE QU’IL FALLAIT LES BROSSER AU SAVON POUR ÉLIMINER LES PESTICIDES. VRAI OU FAUX ? »

- PATRICK SEROG : …
Quand on prend des légumes, on peut les brosser avec une brosse alimentaire.
On élimine plus de pesticides.

- THOMAS : Vous dressez une liste d'aliments bons pour notre santé.
Vous parlez des fruits à coques. [Noix, noisettes, amandes, pignons…]

- ÉLISABETH MARSHALL: On en mange de moins en moins.
Autrefois, on en mangeait beaucoup plus.
L'avantage est qu'ils sont très nutritifs.
Ça ne fait pas grossir.
On se plaint d'avoir une alimentation trop riche.
C'est une bonne alternative.
C'est du bon gras.
On l'assimile très bien.
Ça donne de la vitamine.

- MAYA : Quel est l'atout des fruits rouges et noirs ? [Fraises, framboises, myrtilles…]

- ÉLISABETH MARSHALL: C'est déjà bon au goût.
A condition de les manger en saison.
C'est anti-âge, anti-vieillissement…
On peut les manger au sucre dans le fromage blanc, par exemple.

- THOMAS : Ca, c'est la star…. Le brocoli.
On nous dit que ce serait une arme anticancer.

- PATRICK SEROG : Les brocolis et les choux en général [Choux, choux-fleurs- navets, brocolis] forment une protection à l'intérieur de notre organisme.
Les bactéries qui nous protègent ont besoin d'un certain nombre de substances comme les choux pour lutter contre le cancer et c'est grâce à ces choux qu'on peut, au niveau intestinal, éviter  par exemple les cancers du côlon.

- MAYA : Les hôpitaux font attention à tout ça pour le traitement des malades.

- PHILIPPE : La réflexion est arrivée il n'y a pas si longtemps.
On a mis en place des comités d'alimentation et de nutrition.
On peut accompagner le rétablissement d'un patient par l'alimentation. 
Malheureusement, on ne peut pas avoir du sur-mesure partout.
On peut avoir cependant une gamme de menus.

À l'hôpital, on a besoin de plaisir.

20 à 30 % des patients à l'hôpital sont dénutris.

- THOMAS : Pour lire les étiquettes, c'est une galère pour vous ?

- CYNTHIA SAINT FLEUR-DESTAILLEUR : Non.
Des pictogrammes permettent de savoir si les aliments contiennent du gluten ou du lait.
Ce n'est pas une galère en soi.
Je n'aime pas le mot "régime".
C'est un changement.
En France, on dit "sans gluten", mais je préfère le terme "gluten free".
Il y a cette notion de liberté.
Il faut retenir le mot "sabot" pour seigle, avoine, blé, orge et triticale.


Film QU’Y-A-T-IL DANS MES ALIMENTS ?

- PIERRE SLAMICH – ADMINISTRATEUR DE OPEN FOOD FACTS :
… C'est une base collaborative.
Chacun peut contribuer à créer une base d'aliments ouverte pour que chacun puisse connaître toutes les informations nutritionnelles sur un produit.
On peut contribuer à cette base par le biais de notre site Internet.
On a plus de 900 contributeurs réguliers et près de 18 000 produits répertoriés.
On peut accéder à toutes ces données gratuitement.

Fin du film


- MAYA : Est-ce qu'on devrait tous arrêter de boire du lait de vache ? Question :
« J’AI ENTENDU DIRE QU’ON DEVRAIT TOUS ARRÊTER DE BOIRE DU LAIT DE VACHE, EST-CE QUE C’EST VRAI ? »

- PATRICK SEROG : Une petite partie de la population peu nombreuse peut être intolérante au lait de vache.
Une campagne anti-lait s'est développée depuis une vingtaine d’années.
Elle est dangereuse.
Chez les enfants, ça limite la consommation de calcium.
C'est très difficile d'avoir la quantité de calcium nécessaire pour les enfants.

- THOMAS : Mais on le retrouve dans d'autres aliments.

- PATRICK SEROG : Il faut manger 900 g de légumes pour n’avoir que 300 mg de calcium.

- MAYA : Et dans un autre lait ?

- PATRICK SEROG : Il n'y a pas d'autre lait.
Il faut que les laits soient supplémentés.
Les laits de soja ou d'amande ne sont pas des laits, mais des boissons végétales.

- THOMAS : Mais vous dites qu'un certain nombre de personne ne digèrent pas le lait.

- ÉLISABETH MARSHALL: L'homme est le seul être vivant qui continue à boire du lait quand il est grand.
Les campagnes qui nous parlent de 3 produits laitiers par jour, ça semble un peu exagéré.

Le yaourt est beaucoup plus digeste que les fromages à pâte dure.

- THOMAS : Dans certains pays, ils ne boivent pas du tout de lait.
Ils ne se portent pas plus mal.

- PATRICK SEROG : En Chine, il y a une augmentation très importante de l'ostéoporose.
Parce que leur alimentation occidentale a changé.

- THOMAS : Qu'est-ce qui a été le plus compliqué ? Arrêter le lait ou le gluten ?

- CYNTHIA SAINT FLEUR-DESTAILLEUR : C'est personnel.
Pour moi, le lait, et pour mon mari, le gluten.
Il faut se mettre en tête que c'est une question de changer et de remplacer.
On parlait des boissons végétales.
Au lieu d'utiliser du beurre et du lait, on va utiliser une boisson végétale à base de riz ou de noisettes.

- PHILIPPE : Ça m'intrigue. C'est du salé.

- MAYA : Vous avez une activité de traiteur sans gluten.

- CYNTHIA SAINT FLEUR-DESTAILLEUR : On a créé cette campagne avant même que je sois concernée par la problématique.

- THOMAS : "Sans gluten", c'est devenu un business.

- CYNTHIA SAINT FLEUR-DESTAILLEUR : On est là depuis 5 ans.
Quand on est arrivé sur le marché, on nous prenait pour des originaux.

- PHILIPPE : Vous pouvez trouver ceci dans certaines librairies. [Magazine Niépi]
C'est un magazine de cuisine. Il y a vraiment de belles recettes.
C'est très bien fait et ce ne sont que des recettes sans gluten.

- PATRICK SEROG : Entre 0 et 0,5 % de la population a une intolérance au gluten.
Pour ces gens-là, c'est impératif.
Il y a des gens qui ont une allergie au blé.
Ils sont en quantité moindre.
C'est une autre forme.
Vous avez les hypersensibles
Ce sont des gens qui n'ont ni la maladie cœliaque, ni une allergie, mais qui ne vont pas se sentir bien.
Quand ils arrêtent le gluten, ils se sentent mieux.
En général, ce sont des signes intestinaux.
Ceux qui sont intolérants au gluten peuvent avoir des maux de tête, des aphtes à répétition, des douleurs lombaires, des troubles digestifs...
C'est très divers.

- MAYA : Il y a aussi une manière de cuisiner les aliments.

- PHILIPPE : La cuisine santé dont on parle est l'héritière de la cuisine minceur des années 1975. 
Il faut travailler sur les modes de cuisson.
Mieux vaut favoriser la vapeur et éviter de laisser les aliments dans l'eau très longtemps, car des nutriments vont disparaître. 
Il ne faut pas laisser les légumes cuire trop longtemps, sinon, on va perdre les vitamines. 
Si vous achetez des tomates fraîches le samedi et que vous les mangez le samedi qui suit, après une semaine dans le frigo, il n'y a quasiment plus d'intérêt nutritionnel. 
Mieux vaut congeler les fruits rouges tout frais.
Les vitamines vont survivre à la congélation.
C'est mieux que de les laisser dans le frigo.

- ÉLISABETH MARSHALL: On a un peu perdu le mode d'emploi.
Il y a une déperdition de transmission de savoir culinaire.
Il faut savoir quoi faire des aliments.
Beaucoup de gens ne savent pas comment s'y prendre avec les légumes.
Beaucoup restent dans les étalages parce qu'on ne sait pas comment les cuisiner.
Il faut retrouver une transmission.

- MAYA : Un régime préconise les cuissons douces.
C'est celui du docteur Seignalet.
Il semble que ça marche très bien sur de nombreuses maladies chroniques.

Film UN RÉGIME QUI PREND SOIN DE VOUS
- NARRATEUR : Il y a quelques mois, Valérie pleurait de douleur, jour et nuit.
On lui a diagnostiqué une spondylarthrite ankylosante.

- VALÉRIE REBOUL : J'ai été arrêtée presque 3 mois.
On était obligé de m'apporter mon plat au lit.
Je ne pouvais quasiment pas me déplacer pour me laver.
Je hurlais de douleur.
En position debout, allongée ou assise, jour et nuit, c'était insoutenable.
C'était spectaculaire.
En l'espace d'une semaine, j'ai arrêté le lait de vache, le gluten, j'avais des béquilles et une attelle qui me prenait toute la jambe, des anti-inflammatoires...
Une semaine après, j'avais retrouvé le sourire.

- NARRATEUR : Ce qui a sauvé Valérie, c'est le régime mis au point par ce docteur.
On élimine une série de produits naturellement nocifs pour l'homme et industriellement transformés.
Pour ce spécialiste, ces aliments entraînent une réaction en chaîne.

- PROFESSEUR HENRI JOYEUX – CHIRURGIEN – CANCÉROLOGUE / UNIVERSITÉ MONTPELLER 1 :
Nous créons de l'inflammation et de la porosité intestinale.
Cela abîme des parties de notre corps, y compris le cerveau avec la maladie d'Alzheimer, de Parkinson et la sclérose en plaques.
Toutes les possibilités sont ouvertes par l'organisme en fonction de la susceptibilité génétique.
Ça peut être la thyroïde ou n'importe quel organe.

- NARRATEUR : Aujourd'hui, Jean-Pierre assure qu'il serait probablement mort sans ce régime.
En 1997, il déclenche une maladie rare.
Pendant 2 ans, il perd les 2/3 de sa fonction rénale. 
Les médicaments lui apportent un sursis, mais ils sont très lourds et il finit par rechuter.
Il peut à peine tenir debout, jusqu'à ce qu'il essaie de changer d'alimentation.
3 semaines plus tard, c'est la métamorphose.

- JEAN-PIERRE PHELIPPEAU : D'habitude, je me levais avec grand-peine.
Je me suis levé tout à fait normalement.
J'étais très surpris.
Les douleurs avaient disparu...

- NARRATEUR : L'alimentation hypotoxique ne serait pas efficace que pour les maladies rares.
Asthme, arthrose, diabète de type 2 ou dépression nerveuse, le docteur Seignalet aurait obtenu un succès sur 91 maladies.
Il a aujourd'hui disparu, mais sa fille, médecin, déplore que cette méthode n'ait pas été largement adoptée.

- DOMINIQUE SEIGNALET – MÉDECIN GÉNÉRALISTE : C'est arrivé comme quelque chose d'extrêmement révolutionnaire, mal compris par les médecins….
Il faudrait que d'autres personnes prennent le relais et continuent à explorer sérieusement cela.
On a des résultats tout à fait intéressants et exceptionnels.
Cela concerne des maladies très graves voire incurables.
Ça vaudrait le coup d'explorer plus.

- NARRATEUR : Loin des querelles d'experts, Jean-Pierre et sa femme continuent à profiter de la vie en prenant bien soin de leur alimentation.
Fin du film.


- THOMAS : Avez-vous analysé les résultats de ce régime ?

- PATRICK SEROG : J'ai lu le livre.
Il décrit des cas individuels.
Je le crois fort bien.
Pour certaines pathologies et pour certains malades, changer d'alimentation peut améliorer les choses.
Mais ce n'est pas transposable
Dans une pensée scientifique, nous devons avoir des témoins sur lesquels on va faire une intervention, on compare.
Beaucoup d'autres facteurs peuvent jouer dans un traitement.
On ne peut pas dire qu'on a trouvé la méthode miracle et qu'il suffit de changer d'alimentation pour soigner tous les cas incurables.
Ça ne se passe pas en médecine.
Il faut faire très attention.
Beaucoup de gens ont porté beaucoup d'espoir dans cette méthode et ne se sont pas traités par les méthodes habituelles.
Ces gens sont morts.
On a un exemple récent avec Steve Jobs.
Il avait un cancer du pancréas.
Il a décidé de se traiter.
Il est mort très rapidement.
Je ne dis pas qu'on l'aurait sauvé.

- MAYA : Ce ne sont pas des alternatives.
On passe aux questions des téléspectateurs.
Vous êtes très nombreux à nous interroger.

Première question.
« J’AI UN CANCER DES OS. QUELS SONT LES ALIMENTS NÉCESSAIRES À MES BESOINS, EN PLUS DE MON TRAITEMENT HORMONAL ? »

- PATRICK SEROG : Je ne peux pas répondre à cette question.
Il faut voir le cas de cette personne.
Ça dépend de son alimentation, aujourd'hui.

- MAYA : Il faudrait plus d'informations sur son alimentation actuelle.

- THOMAS : Question.
« Y A-T-IL UN LIEN ENTRE LA CONSOMMATION DE PRODUITS LAITIERS ET LA CONTRACTION D’UN DIABÈTE DE TYPE 1 ? »

- PATRICK SEROG : Ça a été décrit, effectivement.
Par exemple, lorsque les gens ont des diabètes de type 1, insulinodépendants, il peut y avoir une relation entre le fait que, tout à coup, ils sont intolérants au lait et qu'ils ont ce diabète, mais ce sont des corrélations.

- MAYA : Question.
« LE MICRO-ONDES REND-IL LES ALIMENTS MOINS RICHES ? »

- PATRICK SEROG : Absolument pas !
Il y a eu beaucoup d'études sur le micro-ondes.
Il n'y a aucun problème.

- ÉLISABETH MARSHALL: Pas moins riche, mais on ne connaît pas encore toute la portée des ondes.
On n'a pas tous les instruments d'analyse suffisants.

- PATRICK SEROG : Ça fait 35 ans qu'on étudie le micro-ondes.
C'est comme l'aspartame.
Toujours les rumeurs.
N'entretenez pas la rumeur !
S'il n'y en a pas, il n'y en a pas !
Vous n'en avez pas trouvé.
Achetez un bon micro-ondes!

- MAYA : On fera une émission.

- ÉLISABETH MARSHALL: Si on prend le temps de cuisiner et de faire réchauffer, je pense que ça peut aller.
Nos rythmes de vie nous amènent à manger rapidement.
C'est la dictature de la rapidité.

- THOMAS : Voici ce qu'il faut retenir…
LE PLUS IMPORTANT EST D’AVOIR UN RÉGIME SAIN ET ÉQUILIBRÉ
IL EST RECOMMANDÉ DE SUIVRE UN RÉGIME SUR LA DURÉE
CHAQUE INDIVIDU RÉAGIT DE MANIÈRE PARTICULIÈRE

- MAYA : Vous pouvez opter pour un régime alimentaire différent, mais parlez-en à votre médecin.

- THOMAS : Il n’est jamais trop tard pour changer son alimentation.
Dans les maisons de retraite, on fait des efforts.

- PHILIPPE : Faire fondre un fromage dans une purée ou une soupe, c'est du plaisir.

- ÉLISABETH MARSHALL: Si on mange un peu plus de fruits et un peu plus de légumes, un peu moins salé et un peu moins sucré, ça ne nous fera pas de mal.

- MAYA : Merci beaucoup.

54’29

Une transcription est aussi au lien :
http://telescoop.tv/browse/458560/1/la-quotidienne.html

 

 

AUTRES INFORMATIONS :

CONCERNANT LE DOCTEUR PATRICK SEROG :
Lu au lien :
https://fondation.nestle.fr/comprendre/les-enfants-a-table-par-le-dr-patrick-serog/
« Le Dr PATRICK SEROG, médecin nutritionniste et membre du Comité d’Expert et du Conseil d’administration de la Fondation Nestlé France publie son nouvel ouvrage «Les enfants à table ! Comment transmettre à vos enfants de bonnes habitudes alimentaires » aux Editions Flammarion… »

Lu au lien :
http://www.lanutrition.fr/communaute/opinions/la-nutrition-en-folie/patrick-serog-les-aliments-enrichis-en-vitamine-d-luttent-contre-les-deficits-faux.html
« 
Le Dr PATRICK SEROG, nutritionniste, co-auteur du livre Savoir Manger et directeur avec le Dr Frédéric Saldmann d’une agence de conseil pour l’industrie agro-alimentaire est interrogé sur le site de Nestlé Croquons la vie… »

Le site du Docteur PATRICK SEROG : http://www.docvadis.fr/patrick.serog/  
Consultation : de 80 € à 110 € - 34 avenue d'Eylau - 75116 PARIS


CONCERNANT CYNTHIA SAINT FLEUR-DESTAILLEUR :
Lu sur Facebook au lien : https://www.facebook.com/cynthia.saintfleur
Travaille chez La Compagnie Sans Gluten

Lu au lien :
https://www.facebook.com/pages/La-Compagnie-Sans-Gluten/260561929729
Adresse : Marquette Lez Lille, Nord-Pas-de-Calais.
Sites internet :
http://www.lacompagniesansgluten.com/
http://www.lacompagniesansgluten.blogspot.fr/

 

CONCERNANT OPEN FOOD FACTS :
Site internet : http://fr.openfoodfacts.org/

 

CONCERNANT LE MAGAZINE NIÉPI :
Site internet : http://www.niepi.fr/
Le magazine Cuisine & Art de vivre Sans gluten

 

CONCERNANT LE PROFESSEUR HENRI JOYEUX :
Henri Joyeux sur Facebook : https://www.facebook.com/HenriJoyeux
Fans du Professeur Henri Joyeux sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Fans-du-professeur-Henri-Joyeux/338794942809068
Professeur Henri Joyeux sur internet : http://www.professeur-joyeux.com/



CONCERNANT LE RÉGIME SEIGNALET :

Régime Seignalet sur Facebook : https://www.facebook.com/regime.seignalet
Le docteur Seignalet sur Facebook : https://www.facebook.com/groups/175833199125597/
Association Jean seignalet sur internet : http://www.seignalet.fr/

Téléchargez gratuitement en PDF: "L’alimentation ou la troisième médecine" par le Docteur Jean Seignalet au lien :
http://www.esprit-de-la-nature.fr/alimentation-ou-la-troisieme-medecine-docteur-jean-seignalet.html

 

COMMENTAIRES :
France 5 - Youtube - La Compagnie Sans Gluten - Santé Nature Innovation - Vivons Cru - Naturacoach - Infos plus -

 

o O o

FRANCE 5

Lu sur le site de France 5, au lien : http://www.france5.fr/emissions/la-quotidienne/a-la-une/les-miracules-du-regime-seignalet_235443

Sébastien F... :
Bonjours, il me semble que le docteur Serog a certains propos qui pourrait amener les gens à mal comprendre...la méthode Seignalet à un fondement scientifique car il y'a une longue étude derrière sur plusieurs années, alors pourquoi dire une tel chose? selon lui une méthode scientifique correct devrait être financée par les industries agroalimentaire? ça ne tiens pas la route nomplus de dire que priver un enfant de calcium issu du lait de vache est mauvais, car il n'y a aucune étude sérieuse indépendante qui le prouve et c'est même le contraire, c'est bien dommage la désinformation à ce sujet, il aurait fallu inviter le professeur joyeux pour parler du lait et du gluten....car le docteur Serog apparemment ne connait pas le sujet...

Julia... :
Bonjour, je trouve ce reportage très mal présenté et mené. Les propos tenus par l'invité sur le plateau sont complètement ridicules : il case le Dc Seignalet en disant " il a des cas individuels qu'il décrit..." et ce même invité que fait il à la fin !! et bien exactement cela: il parle d'1 cas !! R-i-d-i-c-u-l-e !

Heureusement de plus en plus de gens s'intéressent au lien entre l'alimentation et leur santé (ou le maintien de leur forme). Le Dc Seignalet a mené de vrai recherches scientifiques (son livre "L'Alimentaion ou la 3ème médecine" fait 600 pages). Il est difficile à trouver mais heureusement internet existe et il n'y a pas que lui qui met en avant la toxicité de notre alimentation. Il y a aussi la «Paleo Diet» du Dc Cordain (USA) basé comme Seignalet sur une alimentation de «chasseurs-cueilleurs».

En enlevant les produits laitiers et le gluten toutes personnes voulant se soigner, améliorer sa santé, retrouver du tonus... verra très rapidement les changements ! C'est gratuit ! --> C'est ça le problème ! Cela demande de se prendre en main et surtout de se faire confiance ! C'est un style de vie à adopter ;)

Laurence... en réponse à Julia :
Bonjour Julia,

Vous êtes injuste, le reportage est excellent ! C'est le débat en plateau qui est vraiment partial et va à l'encontre du message véhiculé par le reportage ! Moi même "miraculée" grâce au régime du Docteur Seignalet, je suis révoltée par la désinformation colportée par ce Docteur Serog ! C'est juste honteux de représenter l'académie de médecine avec une telle dose d'obscurantisme et de mauvaise foi. Nul n'ignore plus aujourd'hui que des lobbies puissants, agroalimentaires et pharmaceutiques, entretiennent l'opacité sur les méfaits des produits laitiers animaux et des céréales mutées sur la santé. Bravo au reporter d'avoir produit un sujet aussi sensible et aussi peu médiatisé, alors qu'il concerne des millions de personnes !

Laurence... :
Je suis très choquée que le mot de la fin ait été laissé à ce docteur Serog qui nuit au reportage en affirmant de façon péremptoire et très peu scientifique des contre-vérités ! Remettre en cause les procédés très méticuleux du docteur Seignalet, qui a fait converger des années de recherche en immunologie, nutrition, gastro-entérologie (entre autres ...) pour aboutir à ses conclusions, relève de la désinformation la plus toxique ! Si j'en parle avec autant de passion, c'est que je suis moi-même une "miraculée" du régime Seignalet, après vingt ans d'échec de la médecine dite académique ... Dénier le régime Seignalet, c'est juste dénier l'existence des milliers de personnes en rémission grâce à lui, c'est juste intolérable ! Pourquoi ne pas avoir invité le professeur Joyeux sur le plateau, éminent cancérologue qui a prouvé la relation de cause à effet entre la consommation de laitages et de nombreux cancers en constante expansion, fait homologuer le résultat, tout cela dans l'indifférence médiatico-médicale généralisée ...?
Bravo au journaliste qui, dans son excellent reportage, a mis en lumière ce sujet peu médiatisé alors qu'il évoque un sujet de santé publique.

 

o O o

YOUTUBE

Lu dans les commentaires de la vidéo présentée sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=BYI-cSVZ7qE (Les miraculés du régime Seignalet)

Jérome D... :
J'ai entamé ce régime, je ne prend plus de médicament et tous va mieux donc c'est une très bonne alternative, car avec les médicament tout empirait

Guillaume T... :
Très bonne vidéo (5min) sur les bénéfices d'une alimentation saine.
Encore une fois, à la fin, ne faites pas attention à "l'expert" Patrick Serog qui travail pour Nestlé et dirige Dietecom qui est un forum pour les géants de l'agroalimentaire.#alimentation #nutrition

Nadia H... :
Les "traitements" de médecine conventionnelle tuent 2 X  plus que la circulation routière et ils osent encore nous donner des leçons ???

Yheb D... :
: quel charlatan le Patrick Serog, le type même de l'individu qui est en plein conflit d'intérêt. 
moi je voudrais juste que l'on fasse une étude entre Seignalet  et Serog. 
et on verra qui à d'excellents résultats. 
je ne consomme plus de produits laitiers, gluten, viande (tous les produits acides) et depuis, après 20 ans de spondylarthrite, au bout d'une semaine, plus de douleur. 
et croyez moi, j'en ai vu des charlatans, ils m'ont gavé de médicaments, ont même voulu m'opérer avec 3 diagnostiques différents, bref une vraie bande de mafieux. 
alors, renseignez vous, sur les medecines parallèles, allez voir un naturopathe et boycottez la medecine industrielle qui ne sert qu'à l'industrie pharmaceutique. 

 

o O o

LA COMPAGNIE SANS GLUTEN

Lire sur Internet au lien : http://lacompagniesansgluten.blogspot.fr/2014/05/les-cookettes-sur-un-plateau.html
... Il était initialement prévu que je sois présentée comme professionnelle de l’alimentation sans gluten, mais à la dernière minute la rédaction s’est ravisée préférant mettre en avant le témoignage d’une mère de famille mangeant sans gluten… Mais cela était sans compter sur les échantillons tout droit sortis de la cuisine de Pauline…
... Et comme le dit si bien Anne Lucie sur notre page facebook : « il est bien évident que cette expérience montre qu'il y a encore du "travail" à faire pour que les mentalités évoluent et que chacun puisse s'alimenter comme il doit ou veut, sans oublier la notion de plaisir malgré les contraintes ou les choix alimentaires. Mais quand nous avons créé notre activité il y a plus de 5 ans, nous étions considérées comme des "extraterrestres" Aujourd'hui nous participons et sommes reconnues à ce type d'émission ! La preuve que les choses évoluent ! »...

Lu sur Facebook / La Compagnie Sans Gluten, au lien :
https://www.facebook.com/pages/La-Compagnie-Sans-Gluten/260561929729?ref=br_rs

Amélie... :
J'ai franchement eu beaucoup de mal à regarder le sujet jusqu'au bout. Pourquoi vous avoir sollicitée? Ils ne vous ont pas laissée parler!

Vous apparaissez comme une femme du Nord de la France mère de 2 enfants alors que vous êtes une professionnelle 
de l'alimentation sans gluten et sans lait qui œuvre depuis des années pour notre plus grand bonheur.
Le moindre mot prononcé étant démonté par le médecin face à vous.

J'espère que vous avez pu trouver un bénéfice à cette participation. En tant que spectatrice, je n'en ai pas eu.

Cette émission mise à part, merci pour ce que vous faites! Vous êtes indispensables!


Virginie... :
Je suis tout à fait d'accord avec Amélie...
Le pseudo médecin face à vous m'a fait bondir de rage (les pesticides, le gluten, le lait, le micro-onde, et meme l'aspartame, pour lui tout cela est bon pour la santé...) Hippocrate doit se retourner dans s
a tombe!
La vérité est autre, mais il est vrai qu'aujourd'hui la révéler serait une grosse perte pour les grandes miltinationales. Alors continuons à être des veaux et buvons du lait sur les conseils de ce charlatan!
Bravo à vous pour votre initiative, que je trouve très cohérente et utile. Et la prochaine fois, imposez-vous!!!

 

 

o O o

SANTÉ NATURE INNOVATION

Lu sur le site de Santé Nature Innovation au lien :
http://www.santenatureinnovation.com/lincroyable-regime-seignalet/

Claudie... :
Je venais juste de lire votre article quand je me suis précipitée sur ma télé. Je suis effarée des commentaires du toubib invité qui se dit médecin nutritionniste et qui nous explique, tranquille, que ce n’est pas grave de manger des légumes et fruits avec pesticides, que ce n’est pas grave de manger des produits laitiers de vache (quant on sait ce que lesdites vaches broutent ou ce qu’on leur donne !!!!!) à votre avis pourquoi y a t il des algues vertes sur les plages du nord ouest de la France !! bref le régime seignalet n’est qu’un régime marginal sur quelques péquins ! alors moi avec mon certificat d’études quand j’écoute ce toubib eh bien je peux m’installer et apposer ma plaque ! C’est une honte ce que j’ai entendu et dire que des gens l’écoutent et comme c’est la télé c’est parole d’évangile ! En Provence notre alimentation ressemble au « régime crétois » et c’est pas pour rien qu’on se porte mieux que dans d’autres régions, ceci dit la proximité de l’Espagne fait qu’aujourd’hui je mange bio ou le plus naturel possible, je refuse de me laisser empoisonner, ma grand mère qui n’était pas hypocrate se soignait avec des plantes, elle avait raison …. les médicaments c’est comme la boisson, avec modération…

et... plus de 40 commentaires...

o O o

VIVONS CRU

Lu sur Facebook / Vivons Cru au lien :
https://www.facebook.com/groups/VivonsCru/?fref=ts

Visionnage ce midi du reportage sur France 5 sur l'alimentation des fruits et légumes : super déçu des informations transmises.
Un discours dangereux dans le sens oú il ne sert qu'à endormir les consciences publiques.
Extrait:
http://youtu.be/ZAzbklBo2qE

Patric Serog aime des pesticides
Malgré les nombreuses études sur la nocivité des pesticides, certains médecins sont achetés par les lobbys pour faire croire le contraire.

P... Quel argumentaire de naze !

T... Les pesticides pas dangereux, le même discours que le PDG de Nestlé...
Oh hasard : https://fondation.nestle.fr/comprendre/patrick-serog-medecin-nutritionniste/

T... Il est Membre du Conseil d’administration de la Fondation Nestlé France.

P... Merci pour l'info T... Finalement ça me rassure, je pensais qu'il était simplement très con, mais non

J... Tellement de gens vont prendre ce qu'il dit comme argument. 
Je suis dépité.

P... La seule santé qui les intéresse, c'est leur santé financière.

C. "Le médecin nutritionniste Patrick Serog débute comme assistant hospitalier universitaire à l’hôpital Bichat de 1976 à 1984. A partir de 1984 il excerce en tant que médecin libéral spécialiste de la nutrition. Il est parallèlement consultant à la clinique des Oiseaux à Sanary-sur-Mer et consultant auprès de diverses industries agro-alimentaires. Il est membre de la Société française de nutrition et membre du Conseil d’administration de la Fondation Nestlé." article fr inter...

 


o O o

NATURACOACH

Lu sur Facebook / Naturacoach, au lien :
https://www.facebook.com/Naturacoach


Naturacoach, le site qui vous rend intelligent et vous apprend à voir au-delà des faux-semblants : exemple ici ce midi sur France 5, un sujet sur le régime sans gluten et sans lait type Seignalet, court mais positif, avec un passage du Pr Joyeux, et bien sûr on montre juste quelques cas individuels (c'est la limite du format). 

Mais comme d'habitude, on laisse le dernier mot sur le plateau à un incompétent total, ici le Dr Patrick Serog, membre du Conseil d'administration de la fondation Nestlé (bonjour l'indépendance !!!), co-auteur de livres avec Jean-Michel Cohen (tout est lié), qui sort un tas d'âneries en faisant exprès de tout mélanger et en sortant l'exemple de Steve Jobs qui serait mort de ses dérives alimentaires (qui ne mangeait plus effectivement que des carottes et des jus de fruits et avait refusé de se faire opérer), ce qui n'a tout de même aucun rapport...

Et bien sûr, est-ce que les journalistes ont fait leur travail en demandant au médecin de citer ses conflits d'intérêts avant de parler ? 

Ben non, ce serait trop de boulot...

et
Xavier... :
Jean Seignalet était dans la parfaite lignée de la pensée d'Hippocrate avec deux principes fondamentaux : primum non nocere - ou d'abord ne pas nuire ; que ton alimentation soit ta médecine - là, je ne m'aventurerais pas à essayer de le dire en latin... Le professeur Henri Joyeux est toujours en pleine forme. Son argumentation est chaleureusement convaincante, à la fois scientifique et humaniste. Malheureusement, le "reportage", comme toujours dans cette catégorie grand public infantilisante (pléonasme), se termine en jus de boudin (de cochons industriels, dans tous les sens du terme). On garde le pourri et la pseudo science pour la fin, comme par hasard. Dans la lignée de toute cette intox télévisée, JT en tête. Qu'importe, personne de censé n'osera accréditer la thèse négationniste des blaireaux formatés. Pour une raison simplement déontologique. Comment en effet tester un mode alimentaire en double aveugle ? Qui acceptera de manger des mois les yeux bandés (dans le sens propre, du moins...). La nutrition Seignalet est une vraie avancée, perfectionnant les concepts de Catherine Kousmine. Elle n'est en aucun cas dogmatique ni bloquée ; on gagne à l'enrichir avec d'autres approches totalement compatibles, comme la prise en compte de l'indice glycémique et la nutrithérapie. Quoi qu'il en soit, pour paraphraser David Servan Schreiber, si l'on n'a pas le droit de donner de faux espoirs aux malades, ne leur donnons surtout pas de faux désespoirs... Gardons notre esprit critique, en choisissant soigneusement nos sources d'information hors des conflits d'intérêt. Soyons chacun notre propre médecin. Merci au Coach pour cette veille médiatique. Et parfaitement d'accord avec ses commentaires. Après Complément d'Entête, chat échaudé...
Le "Doc"

Aline... :
En ce qui concerne Steve Jobs, il a choisi de contrôler son cancer en suivant la méthode Breuss. Dans la mesure où son cancer était du type agressif, il n'y a aucune preuve qu'un traitement plus "classique" (chimio- rayons-chirurgie) aurait été efficace de toute manière! Mais comme il a choisi une méthode naturelle et que ça n'a pas fonctionné, les médecins et l'industrie pharmaceutique sont les premiers à pointer du doigt la médecine naturelle en l'accusant d'être inefficace ou pire! Ce qu'ils ne disent pas, c'est combien de personnes meurent des effets secondaires des traitements et ça, ça me met vraiment en rogne.

Linda... :
Avec une maladie de Crohn sévère et sous remicad. Au commencement de ce régime, j'ai pu arrêter tout traitement !!! Bien sûr quand ça va bien, il est facile de craquer mais cette méthode m'a aidée! Merci dr Seignalet !!

Sefora... :
Comme si manger tout simplement une nourriture adaptée à notre corps était un "remède miracle" dont il faut mesurer la véracité... A-t-on encore besoin de preuves scientifiques pour savoir que la nourriture industrielle n'est pas adaptée, ni aux malades, ni aux "bien-portants"...?

Claude... :
insupportable ce médecin qui raconte n'importe quoi à propos de Steeve Jobs. Jobs a eu un cancer du pancréas en raison de son alimentation végétalienne et fruitarienne faite quasiment exclusivement de jus de fruits et de jus verts (bonjour le sucre !!!). De surcroit, S. Jobs s'était fait greffer un nouveau foie, ce qui lui a permis de prolonger sa vie malgré son cancer, il a donc subi une opération... D'ailleurs, Aston Kushner qui a repris son rôle pour le film qui lui a été dédié s'est retrouvé à l'hôpital au bout de trois mois de ce type de régime avec une pancréatite aigüe.... Rien à voir avec le régime ancestral de Jean Seignalet qui est effectivement mort d'un cancer du pancréas mais certainement pas à cause de son régime qui a dérangé tant d'"officiels de santé" qu'on a évidemment attribué son déces à son alimentation. Effectivement, même face au régime le plus physiologique qui soit (en référence à nos origines préhistoriques) La désinformation et la propagande dite scientifique encore de beaux jours devant elles !

Lidwine... :
D'autant plus que le cancer du pancreas est l'un des plus agressifs qui puissent exister et qu'i est tres difficile a traiter ... Heureusement, la minette a la fin du document l'a gentiment remis a sa place !

Marie-Claude... :
Cette émission ma trop énervée avec l'autre. 
Je suis le régime seignalet et je suis comme la dame dans le témoignage. Diagnostiquée spondylartrite dégénérative à ce moment là j'étais suivie par un médecin allopathes qui voulait me faire des injections avec comme effet secondaire la diminution de mes défenses immunitaires. Comme je venais de sortir d'une hépatite du au anti douleurs je ne voulais pas. Je me suis tourner vers la médecine naturelle. 
Il ma proposer par commencer par le régime seignalet. J'ai commencé au mois de novembre et depuis c'est le bonheur du côté de la santé. 
Il faut lire son livre " réduire au silence 100 maladies grâce au régime. 
Ça ma fait prendre conscience du problème de ma maladie.

Griselda... :
Et oui c'est fou mais c'est comme cela. Donc ne parlons pas des millions de gens morts au fil des décennies grâce aux fantastiques agressions des chimiothérapies . C'est tellement facile d'effrayer le monde….Et bravo à toutes les démarches tentant à éduquer le grand public à mieux vivre et se nourrir . Donc un grand merci à vous aussi :o)

Béatrice... :
vidéo très interessante dommage que le médecin sponsorisé gâche tout!

Vir... :
PR en rémission sans traitement. Il aura fallut 10 jours de restriction pour retrouver une vie normale, et des rechutes à chaque fois que j'ai arrêté ce régime.

Véro... :
Voir aussi le livre de Jean-Marie Magnien qui a repris le flambeau du docteur Seignalet. Une belle continuité avec des explications très claires.

Denis... :
Vive la médecine alternative ou orthomoléculaire ! Nous prenons la nutrition cellulaire depuis 4 ans moi et ma conjointe et ca changer notre santé complètement ! 650 athletes de haut niveau prennent la nutrition cellulaire ! Ca me surprendrais qu'il se trompe tous en même temps   vive la santé au naturel !

 

 

INFOS PLUS :

FORUM "L'APPART' DES SPASMOS ET DES AUTRES"

Forum "L'Appart' des Spasmos et des Autres" : http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/forum.html
Espace dentraide et de soutien pour pratiquer le régime sans gluten, sans caséïne, sans maïs ayant pour référence le livre de Jean Seignalet, l'Alimentation ou la Troisième Médecine, quelle que soit votre pathologie, spasmophilie, tétanie, fibromyalgie acné, psoriasis, polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques, maladie de crohn, asthme, dépression nerveuse, et toutes maladies auto-immunes.
Ce sont des malades qui tiennent ce lieu, pour qui le régime hypotoxique fonctionne, il n'a aucun caractère médical.
Lien en relation avec l'émission : http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/temoignages-pour-emission-france-5-t17939.html




 

Retour ACCUEIL      Retour SOMMAIRE             Retour ALIMENTATION - HYGIENISME    Retour TV SANTÉ            Retour TV_SAGESSES_BOUDDHISTES      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Flag Counter